• Accueil
  • > Recherche : image salah nom

Résultats de votre recherche

Libérez Salah !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 novembre 2011

 

Un message de Denise Hamouri

 

Un message de Denise Hamouri

Mesdames, Messieurs, Chers amis,

 

Alors que mon fils, Salah, devait sortir le 28 novembre, les autorités israéliennes en ont décidé autrement, de manière totalement arbitraire. 

Bien sûr vous imaginez la déception énorme qui est celle de Salah et aussi celle de sa famille. 

Mais je voudrais vous dire, en notre nom à tous, un « grand merci ». Un grand merci car depuis tellement longtemps vous vous êtes mobilisés en faveur de Salah et de la liberté – la sienne et celle de la Palestine.

Sans vous, qui êtes des dizaines de milliers, on ne parlerait même pas du tout de Salah et on n’aurait même pas fait attention à son sort pourtant injuste et terrible.

Merci vraiment car si Salah n’est pas sorti hier ce n’est pas par manque d’efforts de votre part mais bien malgré ces efforts. Vous n’avez rien à vous reprocher, au contraire vous pouvez être fiers de vous. On voit mieux, du coup, l’épaisseur du mur à percer et le poids et la détermination des forces adverses.

Aujourd’hui on me demande : « Mais que faire pour Salah ? »

Je vous répondrais : continuer à exiger sa libération et à élargir encore et encore le cercle des amis qui peuvent nous rejoindre dans cette cause qui dépasse le cas de Salah. Il sait, mon fils, tout ce que vous faîtes et il vous en est gré. Sachez-le.

Les autorités françaises nous ont contactés et ont contacté Salah en proposant de le placer dans la liste des prochains prisonniers palestiniens qui doivent sortir, théoriquement, à la mi-décembre. 

Salah comme nous-mêmes, mon mari et moi, avons tous considéré que si cela devait se faire, il est impensable que l’on demande quoi que ce soit à Salah. Pas d’excuses, pas d’écrits d’aucune sorte, pas de signature,  pas d’éloignement de sa terre natale. Sans conditions en un mot.

Nous en sommes-là. Nous n’avons aucune garantie que cela se fera. Mais nous refusons toute idée de discussion quant à sa sortie éventuelle. Cela a assez duré. Il ne s’est pas excusé hier pour « adoucir » sa peine, ce n’est pas aujourd’hui qu’il va le faire.

Je tenais à vous informer de cette situation. Verrons-nous notre fils à Noël ? Rien n’est fait, rien n’est certain. Nous avons encore besoin de vous ! 

Merci infiniment pour ce que vous avez déjà fait avec son Comité de soutien.

Denise Hamouri, Jérusalem, le 29 novembre 2011.

 

Libérez Salah ! dans GAZA - PALESTINE 49076497

 

Michelle Demessine écrit à Nicolas Sarkozy pour demander la liberté de Salah Hamouri

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans GAZA - PALESTINE, Israel | Pas de Commentaires »

Fête de l’Humanité : la Fête du peuple en marche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 septembre 2010

Publié le par : Patrick Le Hyaric

hq_2010-09-13.pdf.jpg

 

Soif d’idéal à la Fête de l’Humanité

 

Une foule immense a pris, depuis vendredi soir, possession du Parc de La Courneuve pour faire la Fête de l’Humanité. C’est bien cela un fort désir d’humanité, de solidarité, de fraternité, flotte sur la Fête, puissamment marqué des mouvements sociaux et citoyens commencés dès les premiers jours de septembre.

Oui, un désir d’être ensemble, de faire société ensemble, dans un monde de plus en plus violent, une société où l’on distille la haine et la division au plus haut niveau de l’État.

Il faut voir la beauté de cette jeunesse qui parcourt la Fête, passant d’un concert à un débat, d’un débat à une rencontre au Village du Monde. Ils étaient plus de 80 000 au concert de Prodigy dès vendredi soir.

 

 dans POLITIQUE

Et hier samedi, sous un ciel d’un bleu azur, avec un soleil qui réchauffait le grand champ vallonné de la Grande Scène, une belle et grande émotion a parcouru les cœurs lors du concert en hommage à  Jean Ferrat en présence de sa douce et charmante épouse Colette.

Pour l’occasion, nous avions laissé à l’un de ses amis, Michel Drucker, le soin de présenter les artistes présents : Allain Leprest, Francesca Solleville, Jehan, Enzo Enzo, Sanseverino, D’de Kabal, Clarika. Il y’avait là aussi Roland Leroy, ami de Jean et de Louis Aragon.

Merci sincèrement à tous ces artistes. Merci à Michel Drucker, d’être venu et d’avoir animé comme il sait si bien le faire, ce bel après-midi que Jean aurait à coup sûr aimé.

Le peuple de la Fête a rendu un grand et bel hommage à  Jean. C’est plus de 60 000 personnes, ce qui est exceptionnel à cette heure là en ce début d’après midi, qui ont partagé ce beau moment

La grande scène  a ensuite vibré avec Alain Souchon, Madness qui a également rassemblé 80 000 personnes, tout comme Simple Minds.

La Fête c’est aussi des dizaines et des dizaines de débats, fraternels et contradictoires où se manifeste le besoin d’apprendre, de comprendre et de dire son mot, au confluent des grands mouvements citoyens et sociaux qui font bouger la France depuis la fin de ce mois d’août.

La Fête est celle du peuple en marche. Elle résonne des aspirations à la liberté, à l’égalité et à la fraternité. Elle donne de l’élan aux mobilisations pour l’école, pour l’emploi, contre les hausses de prix, contre les sacrifices et la politique d’austérité qui ne profite qu’aux plus riches et aux grandes entreprises du cac 40, pour la défense de la retraite à 60 ans dont le combat est loin d’être terminé, même si le Président de la République et ses acolytes ont voulu procéder par un coup de force samedi à l’Assemblée nationale. La retraite est un enjeu de civilisation, un marqueur du progrès social. Nous allons la défendre et aider aux réussites des mobilisations à venir.

La victoire peut être à portée de main.

Lire la suite… »

Publié dans Culture, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Liberté et solidarité au coeur de la Fête de l’Humanité 2010

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 septembre 2010

Liberté et solidarité au coeur de la Fête de l'Humanité 2010 dans LIBERTES 2 septembre 2010 - Lionel Decottignies

Fête de l’humanité 2010

Liberté, solidarité, je défends vos noms

 

Paris, 1er Mai 2002. La place de la République accueillait une foule mobilisée contre le lepénisme.

 dans Luttes Le climat nauséabond développé par Nicolas Sarkozy impose une riposte. Une semaine après la manif du 4 septembre, 
la Fête de l’Humanité s’inscrit dans 
les valeurs de 
la République, la solidarité au cœur.

La République vacille. Depuis son accession au pouvoir, Nicolas Sarkozy n’a eu de cesse de fouler les valeurs républicaines. Un pas supplémentaire a été franchi par son discours dit de Grenoble le 30 juillet dernier. Sans vergogne, le pensionnaire de l’Élysée chasse désormais à grandes foulées sur les terres du Front national. Immigration, jeunesse, banlieue, délinquance sont savamment amalgamées par les caciques de l’UMP depuis l’Élysée.

Depuis de nombreuses voix politiques, associatives, syndicales et citoyennes s’élèvent à travers le pays. L’Humanité et l’Humanité Dimanche s’associent pleinement à la mobilisation en cours pour la manifestation du 4 septembre.

« Il veut détourner ce cuisant échec en axe politique permanent en attisant les peurs, les divisions et les diversions. Ses propos suintaient une telle puanteur qu’ils ont sali d’une boue noire les belles valeurs de notre République et des principes constitutionnels », 
dénonçait Patrick Le Hyaric, dans un éditorial de l’Humanité du 2 août dernier. Et le directeur du quotidien fondé par Jean Jaurès d’appeler : « Que tous les démocrates, les républicains s’unissent dans une riposte large. »

Traversée par quatre-vingts ans de solidarité et lutte, la Fête de l’Humanité s’inscrira donc dans ce rassemblement contre ce racisme d’État et le respect des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

Les valeurs de la Fête

Sur le thème de la « République des solidarités », un débat se déroulera samedi 11 septembre à 14 heures à l’Agora de l’Humanité.

  • Jean-Paul Nunez, délégué national de la Cimade, décortiquera le projet de loi Besson sur l’immigration soumis dès le 27 septembre prochain à l’Assemblée nationale.
  • Serge Portelli, magistrat et vice-président du tribunal de Paris, s’efforcera de démontrer les limites du système Sarkozy.
  • Jean-Pierre Dubois, président de la Ligue des droits de l’homme, sera également présent pour expliquer en quoi le discours de Grenoble s’inscrit en porte-à-faux par rapport aux débats nécessaires à une démocratie.
  • Une intervention que viendra compléter Nicole Borvo qui s’attardera sur la rupture du principe d’égalité auquel se livre le gouvernement. La sénatrice de Paris (PCF) pointera également le développement constant de l’arsenal répressif comme un outil pour annihiler la contestation sociale.
  • Érigés en boucs émissaires, les Roms trouveront une écoute par la participation d’Eugène Daumas, président de l’Union française des associations tsiganes. Le responsable associatif témoignera de la stigmatisation dont souffre une communauté trop souvent caricaturée.

Solidarité toujours, indissociable des valeurs de la Fête, le soutien aux peuples cubain et palestinien sera renouvelé. L’occasion de rappeler que Marwan Barghouti et Salah Hamouri demeurent prisonniers des geôles israéliennes. Alors que les plans d’austérité menacent l’ensemble des peuples européens auxquels est présentée la facture de la crise du capitalisme, la Fête se voudra un lieu de solidarité européenne et de convergences des luttes. D’autant que 2 010 a été reconnue année européenne de lutte contre la pauvreté, à cette occasion le Secours populaire, la Fondation Abbé-Pierre feront état de leur travail quotidien contre ce fléau de la misère.

Publié dans LIBERTES, Luttes, POLITIQUE, Solidarite | Pas de Commentaires »

FEIGNIES ENSEMBLE N°24 (2)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 février 2010

La santé n’est pas une marchandise !

 

La casse des hôpitaux parisiens, un exemple alarmant !

 

Le gouvernement veut :

  • Passer de 37 structures actuelles à 12 groupes hospitaliers, organisés en 4 zones.
  • Supprimer 4 000 emplois  de personnel médical et administratif pour 2010 – 2012

Or, il faut savoir que :

  • dans les hôpitaux de court séjour, en France on a 0,58 infirmière par lit ; mais 0,77 en Allemagne et 1,39 en Suisse
  • « l’hôpital public assure des soins de qualité pour tous quels que soient les moyens de chacun »
  • « c’est là que se font les grandes recherches d’aujourd’hui qui permettront les progrès de demain »
  • « c’est lui qui prend en charge les cas les plus graves ou les plus complexes à tous les âges de la vie »

André Gentilini, professeur, spécialiste des maladies infectieuses

  • on veut démanteler l’hôpital pour enfants Armand-Trousseau, un des grands hôpitaux pédiatriques de France. On y trouve une équipe de médecins spécialisés et des laboratoires de recherche. Fin 2009, on y a réalisé une première mondiale : une greffe du foie et du rein sur un enfant le même jour.

« Je ne pouvais pas imaginer, et je ne peux toujours pas. Ce n’est pas possible ! Une société va faire en sorte qu’il y ait une diminution de l’offre de soins pour des enfants gravement malades ?! Si l’on ne s’indignait pas devant ça, on ne vaudrait plus rien. On s’attaque à des enfants en danger de mort. »

« Je ne voudrais pas que les enfants aient la double peine : ils sont gravement malades et ils ne sont pas pris en charge dans des conditions dignes. »

Albert Bensman, chef du service de néphrologie pédiatrique à Armand-Trousseau

 

La justice aux ordres du président ?

 

Affaires ClearstreamJeudi 28 janvier, le tribunal correctionnel de Paris prononce la relaxe de Dominique de Villepin.

Ce même 28 janvier, F. Lefebvre, de l’UMP déclare : « On peut espérer que l’appel permettra de montrer qui a commandité cette manipulation ».

Le 29 janvier, au matin, Jean-Claude Marin, procureur de la République (et proche du président) annonce sur Europe 1, qu’il fait appel au jugement de relaxe ! Pas même un communiqué officiel du Parquet ! !

On comprend mieux pourquoi le président veut supprimer le juge d’instruction !

En 1996, des procureurs de la République ont déjà fait pression sur les juges, dans l’affaire des salariés victimes de l’amiante pour que les entreprises ne soient pas condamnées.

 

FEIGNIES ENSEMBLE N°24 (2) dans Elections regionales

 

 

LIBERTÉ POUR SALAH HAMOURI

 

Salah Hamouri, un jeune Franco-Palestinien, est emprisonné en Israël depuis

1800 jours (au 16 janvier) après un procès bâclé, sur de fausses accusations !

 

 

Suite de la casse du service public de l’Éducation

nationale !

 

En septembre 2010, il y aura encore 16 000 suppressions de postes d’enseignant (plus de 45 000 depuis 2003)

En lycée et collège, c’est 5 200 postes supprimés.

Au collège Jean Zay de Feignies, suite à une très légère diminution du nombre d’élèves, l’Inspection académique supprime 2 classes.

En maternelle, les enfants de 2 ans ne sont pas pris en compte. Or, pour certains enfants, c’est souvent la possibilité de mieux réussir à l’école.

En primaire, on continue à vouloir supprimer les Réseaux d’aide spécialisés pour élèves en grande difficulté (RASED)

Les remplacements ne sont plus assurés ou le sont dans de mauvaises conditions.

La volonté de supprimer la carte scolaire, avec des secteurs de scolarisation bien définis, fragilise les collèges en difficulté et augmente l’injustice à l’école.

Dans une école de la République, chaque école doit avoir les moyens

de fonctionner correctement.

La Cour des comptes de la République dénonce ces conséquences de la mise en

concurrence des établissements.

 

FONCTION PUBLIQUE :

Une garantie pour le citoyen, pour le salarié,

dans un État républicain !

 

Le statut de fonctionnaire permet à chaque citoyen d’être accueilli de la même façon sur tout le territoire, indépendamment de ses opinions, de ses origines, de ses revenus.

Le fonctionnaire remplit sa fonction avec compétences dans le cadre d’une loi, d’un règlement, d’un statut. Son employeur (État, élu, chef de service) ne peut pas le licencier comme bon lui semble.

Un contractuel est dans une situation  plus fragile, plus précaire. Il est davantage soumis à son employeur.

 

Conseil municipal samedi 9 mars à 9 h en mairie

 

Le peuple du Nord-Pas-de-Calais avec Alain Bocquet : Solidaire, digne et debout !

bandoba-sansfase dans PCF-Front de Gauche Feignies

Le 14 mars 2010,

RENFORÇONS NOS DÉFENSES.

VITAMINONS LA GAUCHE !

Ensemble, votons FRONT DE GAUCHE !

 

 

S’abstenir, c’est accepter une vie de plus en plus difficile.

 

Publié dans Elections regionales, PCF-Front de Gauche Feignies | Pas de Commentaires »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy