• Accueil
  • > Recherche : image humour économie

Résultats de votre recherche

Humour et Politique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 décembre 2013

 

 Noël espagnol en temps de crise

 

Cliquer sur les images pour agrandir

crisisCRISE
Marie. l’Enfant. Joseph. L’âne et le boeuf.

Autre version : 

crise

Joseph fait la queue à Pôle Emploi. La Vierge et l’Enfant ont un rendez-vous avec une assistante sociale

pour toucher les allocations familiales. Le bœuf a été vendu pour être transformé en hamburgers.

Les bergers ont émigré en Allemagne. Les Rois Mages sont retenus dans la vallée de Melilla.

L’Étoile de Belén a des problèmes avec le Ministère de l’Industrie.

L’âne attend fébrilement le rebond de l’économie espagnole.

 vu sur  la-feuille-de-chou.fr

Publié dans Austerite, Espagne, Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Retraites : les principales régressions sociales dans le projet de loi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 septembre 2013

 

Retraites :

les principales régressions sociales dans le projet de loi

 

En 2010, les députés socialistes avaient fustigé la réforme des retraites qui allongeait déjà la durée de cotisation

Retraites : les principales régressions sociales dans le projet de loi dans Austerite retraitesps2010

Le gouvernement a transmis ce jeudi au Conseil

d’État son « projet de loi garantissant l’avenir

et la justice du système des retraites ».

L’intitulé pompeux du projet de loi peine à

masquer les vrais reculs sociaux.

Le point sur le texte.

 

 

Le projet de loi a beau réaffirmé dans son l’article 1 le « choix de la retraite par répartition au cœur

du pacte social qui unit les générations (…) Tout retraité a droit à une pension en rapport avec les revenus

qu’il a tirés de son activité ».

Les articles suivants atténuent le propos. Le texte qui sera examiné en Conseil des ministres entérine :

 

humour8 financement des retraites dans ECONOMIE

  • l’allongement de la durée de cotisation à partir de la génération

née en 1958 qui devra cotiser 167 trimestres pour obtenir une retraite

à taux plein pour atteindre progressivement 172 trimestres

(43 ans, génération née en 1973).

 

  • la hausse des cotisations acquittées par les salariés. Elle ne figure

pas dans le projet mais sera intégrée dans le projet de financement

de la sécurité sociale pour 2014. Les entreprises seront aussi mises

à contribution. Mais Pierre Moscovici leur a déjà promis, la semaine dernière à l’université d’été

du Medef que les relèvement des cotisations patronales pour abonder le régime général des retraites

et pour financer la contribution pénibilité, ce nouveau dispositif mis en place dès 2015, serait compensé

intégralement. Ce qui fait qu’au final, l’effort de financement ne sera supporté que par les salariés.

 

  • L’imposition des majorations de 10% des pensions pour les retraités ayant élevé trois enfants

ou plus (projet de budget). Les retraités sont eux-aussi mis à contribution.

 

  • Le report de six mois de la revalorisation annuelle des pensions de retraite, du 1er avril

au 1er octobre, sauf pour le minimum vieillesse. Un tour de passe-passe qui permet de faire des économies

sur les pensions des retraités.

 

Le projet de loi entérine les quelques mesures présentées par le gouvernement comme

des avancées sociales pour les Français. A savoir :

 

  • la création d’un compte personnel de prévention de la pénibilité en cas d’exposition effective

à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels. Les points acquis pourront être utilisés

pour la formation, pour un départ anticipé à la retraite (au maximum deux ans avant l’âge légal de 62 ans),

ou pour un complément de revenu en cas de réduction du temps de travail.

  • l’aide à l’acquisition de trimestres pour les salariés à faible rémunération et à temps partiel.

Il faudra cotiser 150 heures au Smic au lieu de 200 actuellement pour valider un trimestre

  • la validation des trimestres d’apprentissage et possibilité de racheter jusqu’à 12 trimestres,

dont 4 à tarif préférentiel pour les jeunes entrant dans la vie active.

  • la mise en place progressive, d’ici à 2017, pour les exploitants agricoles de la garantie

d’une pension égale à 75% du Smic

  • la simplification de l’accès des assurés à l’information sur leurs droits. Un service en ligne

donnera accès à tout moment à un assuré à son relevé actualisé.

Un comité de surveillance des retraites, de cinq membres désignés pour 5 ans, sera créé. Il rendra

chaque année à la mi-juillet un rapport au gouvernement et au parlement dans lequel figureront

des recommandations. Elles pourront porter sur l’évolution de la durée d’assurance vieillesse

ou sur le niveau du taux de cotisation d’assurance vieillesse, de base et complémentaire dans la limite

de bornes fixées par décret.


[Lire la suite sur humanite.fr]

 

retaites réforme des retraites dans POLITIQUE

« Avec ce gouvernement tel qu’il est, les choses peuvent

avancer si l’on crée les conditions, le rapport de force pour cela.

Il faut aider la gauche à avoir une politique de gauche ».

Thierry Lepaon

la-retraite-tous-ensemble retraite à 60 ans dans RETRAITES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, POLITIQUE, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Commission européenne : Paris doit infliger plus d’austérité au peuple français !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2011

Source : Plume de presse12 novembre 2011par Olivier Bonnet

URL de l’article : http://www.plumedepresse.net/lue-sermonne-paris-de-ne-pas-infliger-plus-dausterite-au-peuple-francais/
 

L’UE sermonne Paris de ne pas infliger plus d’austérité

au peuple français !

Au secours, les libéraux attaquent ! Rigueur : la France ne va pas assez loin, titre étonnamment 

le Journal du dimanche, alors que l’annonce du nouveau plan de rigueur date d’il y a quelques jours à peine

Il ne s’agit pas d’un éditorial où un confrère nous donnerait son opinion sur la façon dont il faut nous

sauver du désastre-de-la-dette mais du compte-rendu de la conférence de presse donnée par un certain 

 

oropt.jpg

Olli Rehn. Vous ne connaissez pas ? Nous non plus, mais il est commissaire aux Affaires économiques

de l’Union européenne. C’est le bel homme ci-contre au creux des courbes. Et donc ce type-là,

qui n’est élu par personne mais désigné par la Commission européenne (CE), surveille

que les gouvernants français appliquent bien la loi de la dictature financière,

en envoyé spécial du roi des rois d’Europe, Manuel Barroso, président de la CE.

« Jeudi, le commissaire aux Affaires économiques, Olli Rehn, a dressé un constat sévère des finances de l’Etat :

en l’absence de nouvelles mesures, en plus du plan annoncé lundi par François Fillon, le déficit public

de la deuxième économie de la zone euro ne devrait s’améliorer que légèrement, demeurant à 5,1% du Produit

intérieur brut en 2013, soit bien au-dessus de la cible officielle de retour à 3% du PIB conforme au Pacte de

stabilité européen. » Eh bien oui, Sarkozy le scélérat a signé le Pacte de stabilité – Nota bene, penser à le

remettre en cause en mai 2012 : allo François Hollande ? Pacte de stabilité au nom de la sacro-sainte lutte

contre l’inflation, pour laquelle est « nécessaire » qu’on sabre les dépenses sociales et qu’on privatise tout.

Alors l’UE, qui prétend nous gouverner et nous imposer son ordre – toujours plus pour les riches et rien

pour les autres -, nous envoie des commissaires qui « dressent des constats sévères » puis « estiment »,

« exhortent » et « précisent » : « Ces mesures sont « importantes », a estimé le commissaire européen,

qui n’en a pas moins exhorté Paris à « annoncer le plus vite possible » ce qu’il entend faire pour que son déficit

reste conforme aux objectifs de l’UE à l’horizon de 2013. » Et que ça saute ! « Pour ce qui concerne 2013,

des mesures supplémentaires sont nécessaires pour corriger le déficit public excessif » du pays, a-t-il

précisé. » Vous êtes bien gentils, vous les Français, avec votre austérité à 19 milliards

(12 pour le premier plan, et 7 de mieux trois mois plus tard avec le magnifique

sauvetage-de-la-faillite-de-la-France-et-de-son-triple-A signé Fillon-Sarkozy lundi dernier).

Mais faudrait voir à faire mieux. Vendez la France en tranche, autorisez le licenciement des fonctionnaires

et virez-nous toutes ces feignasses, faites quelque chose quoi !

Et si on votait Front de gauche ?

Oh nous vous entendons d’ici : « vous, les gauchistes, vous critiquez toujours tout mais vous ne proposez

jamais aucune solution ». Variante : « ce que vous proposez n’est pas réaliste ». Et l’argument qui tue,

devant lequel on est censé se coucher et qui tient en six mots : « la dette, la dette, la dette ». Alors d’abord

ladite dette est parfaitement illégitime – Nota bene, penser à l’annuler en mai 2012, hein François ! -,

c’est une insupportable escroquerie comme nous l’écrivions il y a deux jours. L’arnaque du siècle comme la

dénonce le collectif A vif(s) formé entre autres d’Étienne Balibar, philosophe, Aurélie Trouvé,

présidente d’Attac, Michel Husson, économiste, Jacques Généreux, économiste aussi (Front de gauche),

Gus Massiah, « personnalité des mouvements altermondialistes », et Clémentine Autain, directrice

du mensuel Regards (Fédération pour une alternative sociale et écologique, Front de gauche).

Mais en plus, regardez donc cet amour de tableau, réalisé par le syndicat Solidaires, qui donne une bonne

idée de ce que serait une autre politique. Une politique vraiment de gauche. Hein, François ! François ?

Commission européenne : Paris doit infliger plus d'austérité au peuple français ! dans Austerite deficit

 

Post scriptum : nos appels à François Hollande, pour qui les prendrait au premier degré, sont hélas de l’humour.

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, Front de Gauche, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaires »

« Taxation des plus riches : Une aimable plaisanterie … communicante ? « 

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 août 2011

Lu sur : 23 août 2011

publié par reineroro (Démineuse De Tapettes à Gruyère et Pourfendeuse De Cornichons.)

 

Taxation des plus riches :

              Une aimable plaisanterie … communicante ?

Auteur : Slovar - Source : Slovar les Nouvelles

 

Dans quelques mois, le Président devra rendre des comptes sur les avantages fiscaux concédés aux plus riches

des français. Les opportunes propositions de l’UMP d’une taxe temporaire, appliquée aux très hauts revenus,

viennent à point sans pourtant convaincre !

Riches dans POLITIQUE« D’ores et déjà, des mesures sur les grandes entreprises,

le secteur financier, les heures supplémentaires et la taxation

des personnes les plus riches sont à l’étude » écrivait la CFDT

après sa réunion téléphonique avec François Fillon.

Le « Président des riches » après les avoir choyés s’apprêterait-il

à leur reprendre une petite partie de leurs gains engrangés depuis

2007 ?

 

Quel revirement, lorsqu’on se repenche sur ses déclarations :

« (…) J’ai pas été élu pour augmenter les impôts, moi (…) mon but c’est de faire venir en France et investir en

France des gens qui ont de l’argent dans nos usines et dans nos entreprises, c’est pas de les faire partir (…) »

Que les plus riches, toutefois, se rassurent, il ne s’agit pas, de réagir comme : l’Allemagne qui a créé en 2007 une

tranche marginale à 45% ou le Royaume Uni qui en 2010, a relevé à 50 % le taux de la plus haute tranche de son 

impôt sur le revenu ! Mais d’instituer : « (…) une contribution provisoire, pour répondre à une situation de crise (…) »

Et oui, comme le disait Eric Woerth : « Je n’ai jamais pensé un instant qu’en augmentant les impôts de ceux de

nos compatriotes qui en payent déjà énormément on réglerait le problème »

Cette attitude du Président que l’Expansion qualifie de : « (…) caractéristique de la schizophrénie du chef de l’État

quand il s’agit de taxer les plus riches (…) » est défendue par quelques ministres et membres de l’UMP.

[Lire la suite sur : dazibaoueb.com/]

 

Humour : http://sagephilippe.20minutes-blogs.fr/archive/2011/08/22/crise-de-la-dette-m-wauquiez-souhaite-taxer-les-riches-voire.html

 

Publié dans France, POLITIQUE, Politique fiscale, UMP | 1 Commentaire »

Nette augmentation du chômage en mai : + 0,7 %

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 juin 2011

Toutes catégories confondues (ABCDE), le nombre de chômeurs inscrits à Pôle Emploi en métropole

s’élève à 4.658.600 (+3% sur un an). Avec les DOM, on arrive à 4.944.100 (+3,3% à l’année).

 

Source : Actuchomage28 juin 2011


Chômage de mai : ça ne baisse toujours pas !

17.700 inscrits de plus en catégorie A, 21.700 chômeurs supplémentaires dans les catégories B et C :

heureusement que ce soir, Christine Lagarde et Martine Aubry occupaient le devant de la scène.

En ces journées de grande chaleur, nous saluons l’humour des Echos qui titrent :

«La détérioration du chômage en mai fait l’effet d’une douche froide». En effet, après quatre mois d’une baisse

toute relative portée par des indicateurs économiques tronqués

— voir la vidéo explicative de L’Expansion en fin d’article —, le chômage est reparti à la hausse, et pas qu’un peu !

Catégorie A (chômeurs sans activité aucune) : +17.700

Ils sont 2.686.800 en France métropolitaine, 2.919.000 avec les DOM.

Même si la variation est infime, de +0,3 à +0,9% en glissement annuel, on ne note aucun recul.

Minimisant ce piètre résultat, le ministre du Travail Xavier Bertrand a rappelé que le nombre de demandeurs

d’emploi officiels a tout de même baissé de 35.700 depuis janvier : on peut dire que ça nous fait une belle jambe.

Quant aux chômeurs qui acceptent des petits boulots faute d’un emploi véritable, leur nombre ne cesse de croître…

Catégorie B (chômeurs en activité réduite inférieure à 78h/mois) : +3.700

Ils sont 551.800 en France métropolitaine.

La progression annuelle s’élève à 6,3%.

Catégorie C (chômeurs en activité réduite supérieure à 78h/mois) : +18.000

Ils sont 839.900 en France métropolitaine.

La progression annuelle s’élève à 15%.

Vive la précarité !

[Lire la suite sur : actuchomage.org/]

Chomage en France : janvier 2010 – mai 2011

Lire également les articles de l’Humanité :

 

Publié dans Chomage, France, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Bologne : « La peste verte se répand dans la ville… »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 mai 2011

Source : Célestissima, le regard de Céleste28 avril 2011

Auteur : Céleste

URL de l’article : http://www.celestissima.org/bologne-du-rouge-au-vert/#comment-8809 -

Bologne du rouge au vert

 

La peste verte se répand dans la ville. Verte, comme les drapeaux de la Lega.

La cité rouge, orgueil de l’Emilie Romagne, la ville de des « dottore », de la bonne chère et des parcs où l’on dansait le mambo, se

dégrade et se referme sur elle-même.

Il y a  un an le maire PD (parti démocrate), quittait piteusement un siège depuis peu gagné. Une histoire de sexe, de pouvoir et d’argent,

d’une banalité à pleurer. L’élu avait utilisé les fonds public pour financer weekends et voyages luxueux avec sa maîtresse, une blonde

botoxée qui, a peine abandonnée, avait couru s’épancher dans les médias.

Autant dire que la crédibilité du PD local a pris un mauvais coup. Sur le plan national on ne peut pas non plus dire que ce soit une période

faste, la gauche molle italienne patine, hoquette, tergiverse et ne séduit plus.

Après avoir été, pendant un an, gérée par une administratrice nommée par l’état (comme un vulgaire village maffieux sicilien), la ville se

prépare pour de nouvelles élections municipales.

Ces dernières années, le berlusconisme a produit à Bologne les même dégâts que dans le reste de l’Italie. Chômage des jeunes

(particulièrement les diplômés), loyers exagérément élevés, coût de la vie en constante progression, consumérisme effréné, alcoolisme 

des adolescents…. La liste est longue.

Les étudiants, jadis force vive de la ville, se sont éloignés du militantisme politique de gauche. Ils l’ont remplacé par une consciencieuse

consommation de bière, de vêtements de marque et de soirées festives.

Alors la Lega, escortée de Forza Nuova (parti ouvertement néo-fasciste), a investi les rues, les places, les locaux, les universités, les esprits

chagrins et xénophobes.

Même si la coalition de gauche, portée par Virgilio Merola devrait remporter la mairie, l’extrême droite est devenue incontournable.

Sa campagne est lancée et ses armes particulièrement abjectes.

Ci-dessous deux affiches, la première vient de la Lega Lombardie, la deuxième, modifiée, a été placardée à Bologne.

Bologne :

 

lega-ultimo-bologna dans Racisme - Xenophobie

 

 

 Face de citron, romanichelle en jupon et son rejeton, bamboula et émule de Ben Laden, voilà comment sont représentés les immigrés

(Manque la pétasse ukrainienne, a écrit, d’un trait d’humour acide, un participant d’un forum de gauche- la « badante » venue de l’Est

pour torcher les fesses du nonno!).  Des étrangers menaçants, alors que dans les faits ils sont extrêmement utiles à une économie

chancelante. Mais qu’importe la vérité !

Le pape appelle à l’accueil des étrangers mais dans l’ombre des potentats catholiques soutiennent la Lega. La mafia progresse. Le Président

du Conseil, vieil ogre pervers symbolise la triste décadence d’un pays d’artistes,de voyageurs, de philosophes.

Mauvaise passe pour l’Italie mais rien n’est immuable tant qu’écrivent les poètes :

« S’il naissait aujourd’hui, il serait sur un bateau d’immigrés, jeté en mer avec sa mère en vue des côtes des Pouilles ou de la Calabre.

Peut-être continue-t-il à naître ainsi, sans survivre et le 25 décembre n’est-il seulement que le plus célèbre de ses anniversaires . »

Erri de Luca

logo-creative-commons

 

 

Publié dans Italie, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaires »

Humour

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2009

 Lu sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?rubrique280

 

Rubrique : Et si on souriait ?

Humour dans Humour arton8587-a4e8f

Tutti frutti

Pour rester en bonne santé, on nous dit qu’il faut manger 5 légumes et 5 fruits par jour.
Je suis allé voir mon banquier, il est au top du top.
Il m’a dit :
Vos comptes, c’est la fin des haricots.
L’oseille n’a plus la cote.
Vos placements ont fait chou blanc.
Dans quelques jours, vous n’aurez plus un radis.
Il ne vous reste plus qu’à prendre un avocat.
Je lui ai répondu :
Si je comprends bien, je n’ai plus de poire pour la soif,
plus de cerise sur le gâteau.
Mes économies sont mi-figue, mi-raisin,
En plus je ne peux pas ramener ma fraise.
Toutes ces années de labeur, pour des prunes.

 

Publié dans Humour | Pas de Commentaires »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy