Résultats de votre recherche

Humour et Politique…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 décembre 2014

 

Le Billet de Sophia Aram : « Nicolas II, le retour »

http://www.dailymotion.com/video/x2bgot9

Publié dans France, Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Le PCF et le PG dénoncent les « invectives » d’Harlem Désir

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 décembre 2012

 

Le PCF et le PG dénoncent les « invectives » d’Harlem Désir

 

Le PCF et le PG dénoncent les Capture d’écran

Le porte-parole du PCF, Olivier Dartigolles

et le coprésident du Parti de gauche, Jean-Luc

Mélenchon ont dénoncé vendredi la vigueur

de la réaction du premier secrétaire du Parti

socialiste Harlem Désir à la diffusion de la vidéo

du PCF fustigeant de façon sarcastique

les sept premiers mois de François Hollande à l’Elysée.

Dans un communiqué au ton particulièrement remonté, Harlem Désir a appelé jeudi le PCF « à cesser

de se tromper d’adversaire et à se garder d’une dérive contraire à sa tradition de responsabilité ».

Il avait en ligne de mire la récente vidéo du PCF, intitulé « 2013, rallumons les étoiles », moquant

les promesses non tenues du candidat Hollande devenu président. « Ce clip qui vise de façon inacceptable

le président de la République et le gouvernement est de mauvaise foi, mensonger et caricatural :

il est une faute contre la gauche (…) et constitue « une honte pour ses auteurs », a accusé le responsable

socialiste.

Le porte-parole du PCF, Olivier Dartigolles, s’est étonné vendredi dans un communiqué de la vigueur

de la réaction de Harlem Désir à la diffusion de la vidéo, la qualifiant de « totalement disproportionnée« .

« Notre clip (…), ne mérite en rien l’usage d’une artillerie aussi lourde », a-t-il ajouté, en glissant au passage

que la vidéo a connu « près de 200.000 visites dès les deux premiers jours ».

« 2013 doit être une année de conquêtes, de luttes face aux puissances de l’argent qui gouvernent », a souligné

le porte-parole. « Mieux vaut user aujourd’hui d’un droit de critique, qu’être contraint à un devoir d’inventaire

dans 5 ans », conclut-il.

De son côté le coprésident du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, qui s’est félicité de la vidéo, a dénoncé

vendredi les « invectives » du premier secrétaire du PS et appelé « Harlem Désir à la retenue« .

« Les invectives du premier secrétaire contre le clip expriment une exigence de soumission et de censure totalement

inacceptable », a ajouté l’eurodéputé dans un communiqué. « Au lieu de vociférer, Harlem Désir ferait mieux

de se demander quelle part de vérité si évidente il contient pour que tout le monde rie de si bon coeur en regardant

ce plaisant petit film », conseille Jean-Luc Mélenchon.

« Le gouvernement et son nouveau porte-parole feraient bien de cesser de se tromper d’adversaire« , met-il

en garde.

« Il devrait se réjouir que cela soit fait avec humour et drôlerie plutôt que sur le ton arrogant et sectaire avec lequel

le PS croit possible de traiter les partis de notre gauche », conclut l’eurodéputé.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire aussi :

Publié dans F. Hollande, France, Jean-Luc Melenchon, Parti de gauche, PCF, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaires »

Bologne : « La peste verte se répand dans la ville… »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 mai 2011

Source : Célestissima, le regard de Céleste28 avril 2011

Auteur : Céleste

URL de l’article : http://www.celestissima.org/bologne-du-rouge-au-vert/#comment-8809 -

Bologne du rouge au vert

 

La peste verte se répand dans la ville. Verte, comme les drapeaux de la Lega.

La cité rouge, orgueil de l’Emilie Romagne, la ville de des « dottore », de la bonne chère et des parcs où l’on dansait le mambo, se

dégrade et se referme sur elle-même.

Il y a  un an le maire PD (parti démocrate), quittait piteusement un siège depuis peu gagné. Une histoire de sexe, de pouvoir et d’argent,

d’une banalité à pleurer. L’élu avait utilisé les fonds public pour financer weekends et voyages luxueux avec sa maîtresse, une blonde

botoxée qui, a peine abandonnée, avait couru s’épancher dans les médias.

Autant dire que la crédibilité du PD local a pris un mauvais coup. Sur le plan national on ne peut pas non plus dire que ce soit une période

faste, la gauche molle italienne patine, hoquette, tergiverse et ne séduit plus.

Après avoir été, pendant un an, gérée par une administratrice nommée par l’état (comme un vulgaire village maffieux sicilien), la ville se

prépare pour de nouvelles élections municipales.

Ces dernières années, le berlusconisme a produit à Bologne les même dégâts que dans le reste de l’Italie. Chômage des jeunes

(particulièrement les diplômés), loyers exagérément élevés, coût de la vie en constante progression, consumérisme effréné, alcoolisme 

des adolescents…. La liste est longue.

Les étudiants, jadis force vive de la ville, se sont éloignés du militantisme politique de gauche. Ils l’ont remplacé par une consciencieuse

consommation de bière, de vêtements de marque et de soirées festives.

Alors la Lega, escortée de Forza Nuova (parti ouvertement néo-fasciste), a investi les rues, les places, les locaux, les universités, les esprits

chagrins et xénophobes.

Même si la coalition de gauche, portée par Virgilio Merola devrait remporter la mairie, l’extrême droite est devenue incontournable.

Sa campagne est lancée et ses armes particulièrement abjectes.

Ci-dessous deux affiches, la première vient de la Lega Lombardie, la deuxième, modifiée, a été placardée à Bologne.

Bologne :

 

lega-ultimo-bologna dans Racisme - Xenophobie

 

 

 Face de citron, romanichelle en jupon et son rejeton, bamboula et émule de Ben Laden, voilà comment sont représentés les immigrés

(Manque la pétasse ukrainienne, a écrit, d’un trait d’humour acide, un participant d’un forum de gauche- la « badante » venue de l’Est

pour torcher les fesses du nonno!).  Des étrangers menaçants, alors que dans les faits ils sont extrêmement utiles à une économie

chancelante. Mais qu’importe la vérité !

Le pape appelle à l’accueil des étrangers mais dans l’ombre des potentats catholiques soutiennent la Lega. La mafia progresse. Le Président

du Conseil, vieil ogre pervers symbolise la triste décadence d’un pays d’artistes,de voyageurs, de philosophes.

Mauvaise passe pour l’Italie mais rien n’est immuable tant qu’écrivent les poètes :

« S’il naissait aujourd’hui, il serait sur un bateau d’immigrés, jeté en mer avec sa mère en vue des côtes des Pouilles ou de la Calabre.

Peut-être continue-t-il à naître ainsi, sans survivre et le 25 décembre n’est-il seulement que le plus célèbre de ses anniversaires . »

Erri de Luca

logo-creative-commons

 

 

Publié dans Italie, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaires »

La dépendance : analyse de Bernard Gensane

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 février 2011

Source :  Le Grand Soir – 13 février 2011

URL de cet article : http://www.legrandsoir.info/La-dependance-selon-Sarkozy-payer-pour-vieillir.html

 

La dépendance selon Sarkozy : payer pour vieillir

 

La dépendance : analyse de Bernard Gensane dans POLITIQUE arton12757-07bc6

Bernard GENSANE

illustration : extrait d’une affiche de Greenpeace pour la conférence sur le climat à Copenhague en 2009

Récemment, le kleiner Mann a commis une bourde dont il est coutumier : il a situé l’Alsace en Allemagne. Depuis la féroce occupation de cette belle province par les nazis, les Alsaciens adorent

ce genre d’erreur. Le kleiner Mann s’est rétabli en mettant les rieurs obligés (dans les deux sens du terme) de son côté : « Vous comprenez pourquoi je suis tellement attaché à résoudre le problème

de la dépendance. » Il n’a pas été suffisamment relevé qu’en disant cela il s’était tapoté la tempe avec l’index, signifiant que, pour lui, dépendance était synonyme de débilité, sénilité etc.

Le peuple doit toujours se méfier dès que Sarkozy ouvre la bouche. Il doit se méfier doublement quand, de surcroît, il s’essaie à l’humour gras.

 

Sarkozy et les siens, en bons relais des assureurs privés, veulent fouler aux pieds le système de couverture sociale crée en 1945 pour, à terme, offrir toute la sécurité sociale aux banques et aux assurances privées. Rappelons que,

par ordonnance, fut instituée «  une organisation de la Sécurité Sociale destinée à garantir les travailleurs et leurs familles contre les risques de toute nature susceptibles de réduire ou de supprimer leur capacité de gain, à couvrir

les charges de maternité et les charges de famille qu’ils supportent ». L’offrande faite au privé avait été tentée avant Sarkozy, en 1994, par une cinquantaine de députés, sous l’égide de de Villiers et Madelin, qui avaient déposé

un projet de loi à l’Assemblée Nationale sur la création d’une sécurité sociale privée, à la demande de Claude Bébéar, à l’époque patron du groupe Axa. Cette tentative n’avait pas eu de suite.

 

En instaurant le déremboursement partiel ou total de nombreux médicaments, de frais médicaux, de franchises, en détruisant progressivement le régime solidaire des retraites, en creusant artificiellement le trou de la Sécu, la droite

et le patronat visent à ancrer dans les esprits que la “sécurité sociale ” est un concept dépassé et qu’il convient désormais de trouver des solutions “ modernes ”, sinon nos enfants passeront leur vie à payer nos erreurs de gestion.

La “ modernité ” revenant bien sûr à s’assurer auprès d’organismes privés. Né de la Résistance, le système de 1945 impliquait que les assurés payaient selon leurs moyens et étaient soignés selon leurs besoins.

Un système “ moderne ” implique des cotisations selon les moyens et des soins en fonction de l’humeur de la bourse. Comme aux États-Unis, par exemple.

 

C’est là que nous en venons aux fausses évidences, aux fausses questions naïves de Sarkozy quant à la dépendance : « Faut-il faire un système assurantiel ? Obliger les gens à s’assurer ? Faut-il augmenter la CSG ?

Faut-il avoir recours à la succession quand les enfants n’ont pas la volonté ou pas les moyens ? » Point besoin de chercher midi à quatorze heures : pour notre kleiner Mann, un système assurantiel est nécessaire. En novembre 2010,

Fillon emboîtait le pas : «  Nous avons commencé avec la réforme des retraites, nous allons poursuivre. Nous ne pouvons pas esquiver sur cette question notre responsabilité collective. Nous lancerons une concertation nationale sur

la protection sociale qui associera tous les acteurs, les partenaires sociaux, les professionnels de santé, les mutuelles, les assurances ; les collectivités territoriales, au premiers rang d’entre elles les conseils généraux … Il s’agira en

premier lieu de déterminer les besoins réels des personnes. Il faudra ensuite sérier les pistes de financement : assurance obligatoire ou facultative, collectives ou individuelle ». Fillon décrivait alors un système à deux vitesses,

les riches pouvant globalement s’assurer, et les pauvres étant pris en charge par la solidarité sans que tous les risques soient couverts pour eux. À la question « que pensez-vous de l’éventuelle mise en place d’une assurance privée ? »

Bachelot répondit au Figaro : «  Il ne faut rien exclure, et surtout pas le recours à l’assurance privée ». Et l’ancienne employée des grands laboratoires pharmaceutiques de citer le rapport de la députée UMP Valérie Rosso-Debord

(juin 2010) : «  Nous ne sommes plus du tout dans le contexte de la création de notre système de protection sociale ».

 

Les deux propositions principales que Sarkozy et des siens vont soumettre aux “ partenaires sociaux ” sont, d’une part, de rendre obligatoire, dès l’âge de cinquante ans, la souscription d’une assurance perte d’autonomie liée

à l’âge et assurer son universalité progressive par la mutualisation des cotisations et la création d’un fonds de garantie et, d’autre part, de maintenir à titre transitoire une prise en charge publique.

 

Ce n’est pas un hasard si Guillaume, le frère du kleiner Mann, diplômé de l’École spéciale des travaux publics, s’est reconverti dans les assurances complémentaires après n’avoir pas réellement brillé dans l’industrie textile

(http://www.lepetitjournal.com/homep…), là où, décidément, il n’a pas laissé le souvenir d’un patron social (http://www.fakirpresse.info/article…). L’objectif des assureurs privés est bien, à court terme, de tenir les rênes et d’être

les seuls profiteurs de tout le système de protection sociale en vendant des assurances individuelles ou de systèmes de couvertures d’entreprises.

 

Partons d’un exemple concret. Vous avez 60 ans moins un jour et vous êtes frappé par un AVC léger avec une guérison quelques semaines plus tard. Vous serez pris en charge par la Sécu. Vous avez 60 ans et un jour et vous êtes

frappé par un AVC très grave, avec coma quasi total pendant des semaines, puis un handicap lourd à vie. Selon les propositions sarkozyennes, vous entrerez alors dans le cadre de la dépendance, donc des assurances

privées. Votre famille devra vraisemblablement subvenir à vos besoins. Si elle ne le peut pas, vos enfants seront touchés indirectement : vous n’aurez en effet d’autre solution que de puiser dans votre patrimoine, donc de leur héritage.

 

[Lire la suite sur : legrandsoir.info/]

Publié dans POLITIQUE, Politique nationale, SANTE | Pas de Commentaires »

Humour et politique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 juillet 2010

 

Le Village des NRV – 16 juillet 2010 – cui cui fit l’oiseau, défenseur de la veuve et de l’orphelin, cherche officine désespérément.

Monsieur Éric Woerth, à dada sur son bidet, prout prout cadet !

[humour jaune]

Cet humble texte est une défense en règle de l’Honneur perdu d’Éric Woerth.

Woerthjockey13.jpg

Au nom de tous les membres altiers du Village des NRV  scandalisés par l’odieuse campagne de dénigrement et de calomnies menée à l’encontre du Ministre du Travail, notre brave et valeureux Monsieur Éric Woerth.

Au nom d’une certaine idée de la France irréprochable dont le président de la République, Monsieur Nicolas Sarkozy est l’étendard sans gland .

Au nom de l’intégrité des élites de la Nation, de l’honnêteté de ses dirigeants, de l’Honneur de notre Pays aux yeux du Monde.

Parce que M. Éric Woerth porte la probité sur son visage comme Monsieur Patrice de Maîstre porte sa légion d’honneur au revers de son veston.

Parce que Madame et Monsieur Woerth sont particulièrement représentatifs des couples de Français moyens.

Parce qu’un ménage qui aime tant les bêtes et notamment les chevaux ne peut être malfaisant.

Pour toutes ces raisons, il est de notre devoir de défendre pied à pied ces époux irréprochables, en démontant tous les arguments spécieux mis au point par de mystérieuses officines probablement financées par Al Qaeda l’hydre islamiste et Médiapart, le siège trouble du trotsko-fascisme.

Je m’en vais  donc démanteler, une par une, toutes les accusations ignominieuses dont certains ont accablé le ministre préféré de notre petit caporal chef, Nicolas Sarkozy !

1er argument fallacieux : Madame Woerth travaillait dans l’entreprise de Monsieur de Maîstre qui gérait la fortune de Madame Bettencourt.

Réponse : quelle honte y avait il pour Florence Woerth, d’arrondir les fins de mois difficiles du couple et de faire des ménages dans l’entreprise Clymène ? Je trouve son courage et son goût du travail plutôt réconfortants !

2ème argument tronqué : Monsieur de Maîstre aurait reçu la Légion d’Honneur des mains même de Monsieur Woerth.

Réponse : le patron de l’épouse du Ministre s’occupait de l’argent FRANÇAIS de Mme Bettencourt pour conquérir des marchés en Suisse et augmenter le patrimoine colonial des îles de l’océan indien. Ils portait donc très haut les couleurs de notre pays. Rien de plus normal que d’en être récompensé 

3ème argument de mauvaise foi : Monsieur Woerth recevait des enveloppes contenant de l’argent liquide.

Réponse : il venait simplement chercher auprès de Mme Bettencourt le salaire de « femme de ménage » de son épouse ! Quoi de plus normal ? D’autre part Mme Bettencourt adorait les animaux domestiques et versait un peu d’argent pour acheter du foin aux pauvres carnes en fin de vie dont s’occupait Florence.

[Lire la suite sur : levillagedesnrv.20minutes-blogs.fr/]

Publié dans Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Humour : « Opération : Tranquillité seniors »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 février 2010

Vu sur : Le Village des NRV13 février 2010 – Urbain

http://levillagedesnrv.20minutes-blogs.fr/

operation.jpg

 

OPÉRATION TRANQUILLITÉ  SENIORS


Le film prémonitoire
qui annonce avec un réalisme hallucinant les plus terrifiantes hypothèses
dans un futur

si proche …

Ou comment un fantastique projet des idéologues fous pourrait devenir une horrible réalité. Le film de Franklin Schaffner démontait, il y a déjà 25 ans les mécanismes socio-politiques pervers qui pourraient aujourd’hui faire basculer notre vie à tous .

 

 

Opération Tranquillité Séniors – 2ème

affiche2.jpg

2 ème épisode

 

Débarrassé de ses adversaires timorés du ministère de l’éradication nationale et de leur houleux débat sur les auvergnats et les minarets, Brizz Boutefeux (alias Dr Mangue-des-laids) et ses néo-kantiens reçoivent l’aval et le soutien botulique inespéré du grand financier néo-philosophe Bernhart Henrik van Beschamel.
Ils s’empressent de retourner au Paraguay pour reprendre l’opération LOOPSI …

 

Extrait

http://www.dailymotion.com/video/xc2q0q

Opération « tranquillité seniors »
envoyé par urbain_glandier. – L’info video en direct.


Publié dans Humour | Pas de Commentaires »

Humour

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 août 2009

Publié sur : eldiablo.over-blog.org/

Marx : en enfer ou au paradis ?

Quand Marx meurt, il se retrouve devant Saint-Pierre, le gardien du Paradis.
Saint-Pierre lui dit « A votre façon, vous avez tenté d’améliorer le sort de l’humanité, mais bon, vous êtes beaucoup trop athée, je suis obligé de vous envoyer en enfer ».
Et Marx se retrouve en enfer.
Deux semaines plus tard, Satan passe un coup de fil à Saint Pierre:
- Allo, ça va mon vieux ?
- Oui, ça va… sauf pour le nouveau, là, le Marx que tu m’as envoyé il y a 15 jours
- Ben quoi, c’est quoi le problème?
- Il m’a foutu une de ces pagailles ici, si tu savais: il a créé un syndicat et les démons se révoltent, ils exigent la climatisation, ils crient « non aux cadences infernales ». Je n’en peux plus
- Oui, mais qu’est-ce que tu veux que j’y fasse, moi ?
- Ben je me suis dit que je pourrais te l’envoyer au Paradis quelques temps. L’ambiance là- haut est plus calme, plus sereine, plus lénifiante, tu vois. Ça lui ferait du bien, ça le calmerait.
- Bof, je n’en suis pas sûr, mais bon, si tu veux, je peux te rendre ce service. C’est bien parce que c’est toi qui me le demande.
Et Marx se retrouve au Paradis.
Et Satan n’entend plus parler de Marx. Pendant un mois, deux mois. Au bout du troisième mois, il appelle Saint-Pierre pour avoir des nouvelles:
- Allo, ça va mon vieux ?
- Oui, oui. Mais dis-moi, tu ne m’as pas renvoyé Marx. Ça se passe bien avec lui ?
- Ah oui, super. Tous les anges le trouvent cool. Il est très cultivé tu sais, une conversation toujours passionnante.
- Ah bon! Alors tu veux bien le garder là-haut ?
- Oui, pas de problème, tout le monde s’entend bien avec lui, il est charmant.
- Mais quand même, c’est un athée… ça ne vous pose pas de problème ?
- Ben non, pourquoi ?
- Et Dieu, qu’est-ce qu’il en pense ?
- Dieu ? quel Dieu ?

 

Publié dans Humour | Pas de Commentaires »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy