• Accueil
  • > Recherche : humour droit

Résultats de votre recherche

Travail du dimanche : les salariés doivent être volontaires

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2015

humanite.fr/rubriques/au-travail

 

Les salariés doivent être volontaires

 

humour16

 

  Sauf dans les commerces alimentaires de détail jusqu’à 13 heures

  et les entreprises et commerces bénéficiant d’une dérogation

  permanente au repos dominical (liste article R3132-5 du code

  du travail), les salariés ne sont pas obligés de travailler le dimanche.

  En pratique ce n’est pas évident mais c’est la loi

  (article L3132-25-4 du code du travail) !

  Travailler le dimanche se fait donc sur la base du volontariat

  qui se concrétise par un accord écrit (avenant au contrat du travail).

 

En effet, il s’agit d’une modification du contrat de travail qui ne peut se faire qu’avec l’accord du salarié

selon la Cour de cassation sociale (arrêt n° 12-12 953 du 5 juin 2013).

Ce qui signifie que tout salarié qui refuse de travailler le dimanche ne peut être ni sanctionné, ni licencié ni discriminé.

De même, il est discriminatoire de refuser d’embaucher une personne qui ne tient pas à travailler le dimanche.

Par ailleurs, à défaut d’accord collectif, tout salarié peut revenir sur sa décision de travailler le dimanche

(cas des entreprises bénéficiant d’une autorisation préfectorale) et conserve le droit de refuser de travailler

3 dimanches par an, de son choix, en prévenant un mois à l’avance son employeur (cas des entreprises situées

en ZTI, ZT, ZC et les gares concernées).

Quant à la rémunération, ce n’est pas systématique. Dans certains cas (dimanche du maire) elle est majorée

par la loi, dans d’autres cas (ZTI, ZT, ZC, gares) sa majoration va dépendre d’accords collectifs,

à défaut des patrons mais elle n’est pas imposée par la loi comme promis ! Et dans d’autres cas encore (commerces

de moins de 400 m2 en ZTI, ZT et ZC en pleine expansion, entreprises ayant obtenues des dérogations permanentes

(article R3132-5 du code du travail), la majoration n’est pas obligatoire. 

Extrait de l’article de l’Humanité (lien ci-dessous)

Dans l’intérêt du salarié, le repos hebdomadaire est donné le dimanche… sauf dans les cas 

recensés par l’Huma suite à la publication de la loi Macron.

Publié dans droit du travail, France, l'Humanité, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Un peu d’humour avec Jean Ortiz dans l’HumA !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2015

 

Jean Ortiz – 24 mai 2015

Le Parti socialiste AAA gauche

Le blog de Jean Ortiz. 

 

CapturePS

  Ah la motion A, Ah qu’elle mène à tout,

  Ah quelle émotion la motion A, AAttrape tout,

  Ah la potion A, Ah la bonne motion A, Ah demain

  on RAse gratis, Ahahaha la motion qui décoiffe,

  Ah qu’elle RatAtisse large la motion A,

  Ahahaha que les rats restent sur le navire,

  Ah les médias, A le Parti socialiste « revient à gauche »,

  tout fini par Arriver, AAA remet les Rolex à l’heure,

  A gauchit la ligne A, et cette fois-ci sans calculs,

  AAA la sincérité, Ah que les autres A font flamber

les inégalités, les écarts de revenus, Ahahaha qu’ils méprisent les enseignants,

Ahahaha qu’ils aiment l’entreprise d’Amour fou, Ah de classe, Ahahaha que A c’est sérieux, aucune échéance,

seule la conviction motive A, Ahahaha le PS enfin cap A gauche de A qui va de gauche à droite et vice vers çà,

Ah que la soupe est bonne, Ahahaha la GAmelle mêle mêle.

Ah ! qu’avant, en termes militaires, manœuvre se disait « motion ». A vos ordres A, Ah ! les motions de Solferino,

A deux destinations : la corbeille à papier et les quotas de pouvoir entre généraillons, Ah ! leurs écuries,

leurs apostasies, leur conversion assumée, leurs Arrangements, Ah ! Valls se flatte en Allemagne d’avoir cassé la SNCF

et Air France, Ah ! « malgré l’opposition (…) des salariés ».

Ahahaha pauvres frondeurs frondés à gauche, A prépare la prochaine AAAlternance, lorsque la droite aura terminé

son mandat, place à A et à tous les A caporalisés…

Ahahaha qu’ils nous prennent pour des arions, Ahahaha l’arnaque, l’astuce, Ahahaha battre la droite en votant droite…

Ah ! qu’il en faut des tonnes d’abnégation militante, ou d’Avachissement, pour continuer à Avaler de telles Avanies.

 

Publié dans Humour, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaires »

L’Édito de l’Humanité du 4 mai 2015 : « L’emploi, mais quel emploi ? »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2015

 

L’éditorial de Paule Masson – l’Humanité – 4 mai 2015

 

« La bataille pour l’emploi ne peut pas être porteuse de perspectives

si elle s’identifie à la destruction des droits sociaux. »

 

Capturehumourpatrons

 

  La Grande-Bretagne est devenue un pays riche

  plein de pauvres. Dans le temple du libéralisme

  européen, les conservateurs se targuent d’avoir

  remis le pays sur pied « grâce » à l’austérité.

  Le chômage est, il est vrai, à son plus bas niveau

  depuis 2008 (5,6 %). L’emploi repart, mais à quel prix ?

 

 

Là est peut-être la seule question qui vaille. Car la croissance britannique repose sur un océan de précarité.

Les contrats à zéro heure ont prospéré sur le dos de la crise. L’employeur ne craint pas d’embaucher

puisqu’il ne garantit aucun travail, aucun horaire stable au travailleur, qui n’est rémunéré qu’en fonction

des missions acceptées et à un taux nettement inférieur aux contrats classiques. Des jobs de la misère,

funeste baume sur les statistiques du chômage qui alimentent comme jamais l’exclusion sociale

alors que Londres s’enorgueillit d’être la capitale des milliardaires.

precaire

  Quand la reprise d’un travail ne permet pas de vivre

  dignement, l’objectif de l’inversion de la courbe

  du chômage devient un indicateur stérile.

  Peu de chômeurs, beaucoup de pauvres…

  La sentence nourrit aussi l’optimisme des libéraux

  en Allemagne, où le taux de sans-emploi a été ramené

sous la barre des 5 %, tandis que la pauvreté est

à son plus haut niveau depuis la réunification.

Les mini-jobs ont contribué à dévaster les garanties entourant le contrat de travail :

15 heures hebdomadaires payées 400 euros… Du sous-emploi à revendre pour ce pays érigé en « modèle »

de compétitivité en Europe.

La bataille pour l’emploi ne peut pas être porteuse de perspectives si elle s’identifie à la destruction

des droits sociaux. Outre-Rhin, les manifestations du 
1er Mai ont porté la défense du salaire minimum.

En France, même sous la pluie, les cortèges ont bruissé d’inquiétudes face à la désocialisation de l’emploi.

La piqûre de rappel est toujours fortifiante pour ceux qui résistent à l’austérité.

 

Publié dans Allemagne, Chomage, Emplois, EUROPE, Grande Bretagne, Liberalisme | Pas de Commentaires »

« Georges Hage, un bel homme vient de nous quitter »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 janvier 2015

 

Par Fabien Roussel, secrétaire de la fédération du Nord du PCF.

 

Georges-Hage

  Georges Hage, un bel homme vient de nous quitter,

  un « honnête homme » au sens entier du terme ; intelligent,

  pétillant, subtil, éloquent, un homme fait de droiture et d’intégrité ,

  d’engagement sincère et de fidélité à un idéal révolutionnaire

  qu’il a défendu bec et ongle, tout au long de sa vie, aux côtés

  des salariés, des ouvriers, des habitants du Douaisis et de notre

  belle région du Nord Pas de Calais qu’il affectionnait tant et qu’il a

  représentés jusqu’aux plus hautes marches de la République,

  sur le perchoir de l’Assemblée Nationale lorsqu’il était député

  et même doyen de cette noble institution.

 

« Jo », ses nombreux amis et camarades l’appelaient ainsi avec un mélange de familiarité et de respect ; Jo était un homme simple viscéralement attaché à son Douaisis qui l’a vu naître le 11 septembre 1921. Fils de coiffeur de la rue Fortier à Douai, il a fait ses études à l’École Normale de garçons avant de devenir professeur d’éducation physique et sportive de cette même École. Professeur des professeurs en quelque sorte, un métier qu’il a beaucoup aimé, passionné de sport qu’il était et de handball en particulier. Tout au long de l’exercice de son métier il a exercé une forte influence sur nombre de normaliens ; nombreux sont ceux qui s’en souviennent.
Pédagogue, il avait un art très personnel de transmettre ses convictions et ses connaissances partout où il se trouvait et à destination de tous.

Conseiller général puis Conseiller régional, il était le porte-drapeau du combat des communistes et des républicains du Nord avant de devenir le député qu’il a été pendant 34 ans. 34 années au service de la République et surtout des ouvriers, des salariés, des familles dont il a toujours été si proche et ceux-ci le lui rendaient bien. C’est en 2009, tardivement, qu’il a été élevé au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur, une distinction qui l’a questionné.

Ceux qui l’ont côtoyé sont unanimes à dire que Georges Hage était d’abord un orateur de grand talent, plein d’esprit, un défenseur acharné de la langue française qu’il pratiquait avec une verve exceptionnelle. Il cherchait toujours le bon mot, le mot juste et, en fin politique qu’il était, savait à la perfection transmettre son message par l’humour qu’il maniait subtilement.

Georges courait après le temps pour accomplir sa lourde charge de responsable politique et de parlementaire exigeant avec lui-même et aussi avec ceux qui l’accompagnaient. C’était un perfectionniste, humaniste, anticolonialiste, progressiste. Il savait mener et gagner de grands combats. Renault Douai, l’Imprimerie Nationale, Wagon-Arbel, le Régiment d’Artillerie, la réindustrialisation de la région… Et combien d’interventions de haut niveau à l’Assemblée Nationale !

Les communistes du Nord saluent avec beaucoup d’émotion ce dirigeant si singulier, cet élu du peuple, cet amoureux des belles lettres qui a beaucoup donné pour la région et pour l’idée qu’il se faisait de la société des hommes libres, égaux et fraternels dont l’écho résonne si fortement aujourd’hui.

Nous voulons assurer à Odile, son épouse et à Julien, son fils, tout notre soutien et leur exprimons nos plus sincères et fraternelles condoléances.

Fabien Roussel Secrétaire de la fédération du Nord du PCF.

 

Lire aussi :

L’hommage du secrétaire national du PCF, Pierre Laurent

L’hommage de Jean-Jacques Candelier, député du Nord

Publié dans France, Hommages, PCF Nord | Pas de Commentaires »

« L’urgence est de sortir de chez soi, de tendre la main, de comprendre, de dialoguer, de se rassembler pour un nouveau progressisme. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 janvier 2015

 

Nos chagrins et notre raison

 

L’éditorial de Patrick Le Hyaric – Humanité Dimanche

16 janvier 2015

 

Charlie-marche

  Contre la criminelle barbarie, le peuple uni

  a marché partout en France pour dire « Non ».

  Il a marché contre l’obscurantisme et pour être libre.

  Il a marché d’un même pas, en silence,

  contre l’exécution de journalistes, de policiers

  ou de français de confession juive, abattus

  parce que juifs.

 

Ce peuple de France, héritier de la Commune de Paris, des Lumières, de Voltaire, de la Révolution

et d’Hugo, refuse d’être soumis, refuse qu’on lui vole sa liberté d’expression, qu’on blesse

sa République. L’émotion et la solidarité populaire mondiale se sont manifestées partout en Europe,

en Afrique, en Amérique jusqu’à Gaza.

N’oublions pas que la même haine, la même terreur, inondent de sang les marchés

de Bagdad, de Kaboul ou d’Alep. Que les mêmes fanatiques ont tenté d’enrayer le processus

constitutionnel en Tunisie en y assassinant nos camarades. C’est également la même haine

qu’affrontent, avec un courage infini, les kurdes de Kobané et qui décime les populations de confession

musulmane en Lybie, en Syrie, en Irak ou en Algérie. Ces forces de terreur, apôtres de la réaction

la plus noire, sont nos ennemis comme ils sont les ennemis de tous les peuples et des musulmans,

chaque jour assassinés par eux.

Le peuple debout s’est rassemblé autour d’un seul et simple mot d’ordre :

« Je suis Charlie ». Ce cri de ralliement est devenu le symbole de la défense de la liberté d’expression

et de conscience, incluant le droit à l’humour, au rire, à l’irrespect, la laïcité et le droit au blasphème.

Ces trois mots sont devenus comme le manifeste de l’immense majorité de celles et ceux qui refusent

qu’on attaque notre République et son esprit rebelle.

[Lire la suite]

 

Publié dans Democratie, France, Humanite Dimanche, SOCIETE | Pas de Commentaires »

1er mai littéraire et militant à Arras

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 avril 2014

 

Pour un 1er mai littéraire et militant à Arras :

ça commence maintenant

 

Salon du livre d’expression populaire et de critique sociale,

les temps forts de la 13e édition.

 

Eugénie Barbezat – 25/04/2014

Capturearras

  A l’occasion du salon du livre d’expression populaire

  et de critique sociale, toute la journée du 1er mai,

  la fête sera dans les rues d’Arras : concerts, fanfare,

  performances, impromptus.

  Tout n’est pas indiqué dans le programme, c’est en vous

  promenant, en flânant et en discutant que vous aurez

  des surprises. En avant première le vendredi 25 à 18h

  une rencontre avec Valère Staraselki et, mardi 29,

  la projection du film de Gilles Perret « Les jours heureux »,

  suivie d’un débat.

Le Salon du livre d’expression populaire et de critique sociale se déroule le 1er mai à Arras. Au programme de cette 13e édition, ouverte et close par le « Cri du Beffroi », un appel à la littérature poussé cette année par l’auteur et poète Patrick Varetz du haut de l’édifice typiquement nordiste surplombant la place de la Vacquerie, plusieurs temps forts :

Toute la journée, vous serez susceptibles de croiser, dans les rues de la ville, Trilobeats, un drôle de trio déambulant en habit de lumières  au rythme de percussions alliant découverte musicale et burlesque.

Toujours pour les flâneurs, des bouquinistes auront déployé leurs étals sur les trottoirs, tandis que dès les premières heures de la journée, pour un réveil en douceur, Sophie Boulanger fera la lecture des cinq livres nominés du 10e prix Amila-Merckert, le tout accompagné de viennoiseries pour les premiers auditeurs.

Les enfants ne sont pas oubliés puisqu’un « quartier jeunesse » leur est tout spécialement dédié à l’Hôtel de GuÎnes. Ils pourront, entre autres y assister au spectacle (à 10h30 et 15h30) N’oubliez pas de lui parler de moi, proposé par Amandine Dhée et Saso. Ces deux artistes posent leur regard contemporain sur la « Grande Guerre » (1914-1918). Dans un style qui mêle gravité, humour, candeur et tendresse, elles posent la question du héros et de son droit, ou non à la peur !

Au village de livre, situé sur la place de la Vacquerie, juste derrière l’Hôtel de ville d’Arras, les auteurs d’essais, de BD ou de littérature ont rendez vous avec leurs lecteurs qui auront ainsi l’occasion de mettre un visage sur des mots qui les ont fait réfléchir, rêver ou voyager.

Toute une série de débats se tiendront au cœur du salon durant toute la journée :

- à 15h au Théâtre d’Arras le fondateur de l’Humanité sera à l’Honneur : Charles Sylvestre, auteur de de La victoire de Jean Jaurès et vice président des amis de l’Humanité animera une rencontre intitulée : Jaurès au delà du mythe.

- à 17 h, au même endroit, Monique Pinçon Charlot et Michel Pinçon, deux sociologues pour qui recherche et engagement sont indissociables, tenteront de répondre à cette question : de quoi ont peur les riches ?

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Culture | Pas de Commentaires »

Humour et Politique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 avril 2014

 

Remaniements ? Vous voulez rire ? Moi aussi..

 

remaniement

 

  ADSkippy

  Après mure réflexion, voici mon choix pour un nouveau

  gouvernement « du peuple », digne des Français.. représentatif,

  populaire, restreint et économique (ils peuvent tous manger

  ensemble à la cantine). Je suis certain qu’ils peuvent faire autant

  et aussi bien que tous ceux qui les ont, depuis longtemps,

  précédés.

 

 

Commençons par le haut :

CATHERINE DE NEUVE, (alias « Marianne ») : – Présidente de la République. (Tout un symbole ; et comme la République, elle est belle et énigmatique et l’image n’a rien à voir avec la réalité).

BERNARD HENRI LEVY, (alias(es) ; « Narcisse », « Adonis », « mégalo » et aléatoirement « le philosophe de l’esbroufe ») : – Premier Ministre, Ministre des Affaires Étrangères, de la Défense, de l’Éducation et de la Culture (tout un programme, à la hauteur de sa vanité, et que son photographe personnel le suivra de partout dans ses déplacements, pour nous honorer de « sa photo », pour la postérité).

MARINE LE PEN, (alias « la méduse » ou « la flingueuse ») : – Ministre de l’Intérieur, de la Justice, l’Immigration et Affaires Sociales (sûre de mettre de l’ordre dans tout ça).

BERNARD TAPIE, (alias « la magouille ») : – Ministre des Finances, Sciences et Industrie, du Travail et du sport ( ça va saigner !).

GERARD DEPARDIEU, (alias « le patapouf ») : – Ministre chargé de la lutte contre la fraude et les paradis fiscaux (reviens-nous vite car tu nous manques beaucoup).

BRIGITTE BARDOT, (alias « la mère Thérèse des bêtes ») : – Ministre pour les droits « démocratiques » des animaux et le droit à l’euthanasie pour les malades incurables.

M. VALLS, (alias  » le videur ») : – Ministre de la Pèche et Chasse, ainsi qu’émissaire spécial auprès des affaires « sionistes » en Israel, (maintenant que la France n’as plus « d’indésirables », il peut s’occuper des Palestiniens).

F. HOLLANDE, (alias « la molle ») : – Ministre du rire, de la pluie et du beau temps (car il n’y a rien de « socialiste » dans tout ça).

Je pense avoir fait le tour mais il se peut que j’en oublie, car la France a de la chance d’avoir une tel éventail du choix des gens compétents.

« Vive la République ! »

ADSkippy

 

 

Publié dans France, Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Humour et Politique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 avril 2014

 

Dans Cactus, le supplément polémique de l’Humanité :

 

babouze0304  Clic sur l’image pour agrandir

 

 ♦ Contrôle au faciès : mal reçu 5 sur 5

 ♦ Persona non grata : David Rachline, le loup

 qui s’habille en grand-mère

 ♦ Le grain de sel de gérard Mordillat :

 après les élections municipales, à droite toute !

Publié dans Humour, l'Humanité, POLITIQUE, Presse - Medias | Pas de Commentaires »

L’Édito de l’Humanité : « Crise morale »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2013

 

« Crise morale », l’éditorial de Maurice Ulrich

 

taubira

Minute est un torchon. Ce n’est pas une découverte.

Sa une de cette semaine est ignoble :

« Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane ».

Le gouvernement a engagé une démarche judiciaire

contre l’hebdomadaire d’extrême droite et il a bien fait.

 

On avait eu le sentiment, lorsque les injures racistes contre la garde des Sceaux ont franchi un cap,

il y a quelques semaines, qu’il n’était pas très réactif. Il l’est pour le coup, tant mieux.

Au-delà de la ministre, de la personne à qui va toute notre fraternité, ces injures qui nous ramènent

à la barbarie, à la France du fouet, de la canonnière et des colonies, sont notre affaire à tous. C’est la République

qui est insultée. La une de Minute est un crachat au fronton de nos mairies, tel que c’est, depuis hier,

le bal des faux-culs. Ainsi, le FN aurait trouvé cette une « inadmissible, extrêmement choquante ». Ben voyons,

le FN n’a jamais été raciste. C’est un malentendu si Jean-Marie Le Pen, par exemple, comparaissait mardi, justement,

devant le tribunal correctionnel de Paris pour « injures raciales et provocation à la haine et à la discrimination »

à la suite de propos sur les Roms qui, comme les oiseaux, « voleraient naturellement ». Pour son avocat,

« c’est un jeu de mots, c’est de l’humour ». Il a tant fait de blagues !… Parions que Minute aussi plaidera l’humour.

Jean-François Copé a indiqué qu’il soutenait la démarche judiciaire du gouvernement, jugeant

cette une « profondément scandaleuse ». Mais qui, sinon Jean-François Copé, déclarait, le 23 mai 2012 :

« Quand on vote FN, c’est la gauche qui passe et on a Taubira » ?

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans France, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Réforme des retraites : Les sénateurs communistes mènent la bataille contre le texte

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 octobre 2013

 

RETRAITES

Au Sénat, la réforme des retraites aura du mal à trouver du soutien

Réforme des retraites : Les sénateurs communistes mènent la bataille contre le texte dans France humour8-300x246

 

Jour J pour les sénateurs, qui débutent aujourd’hui les débats

sur la réforme des retraites. Après son rejet en commission

mercredi dernier, le texte pourrait être complètement rejeté

par le Sénat, où le PS n’est pas majoritaire.

 

 

Alors que le palais du Luxembourg entame aujourd’hui les discussions sur la réforme des retraites,

la partie s’annonce déjà difficile pour la majorité. Ce texte avait été voté avec difficulté à l’Assemblée le 15 octobre,

la commission des Affaires sociales du Sénat en a rajouté une couche mercredi en le rejetant. Ses membres n’ont

approuvé que quatre articles sur cinquante-deux. Résultat : les représentants des groupes PS, CRC (communiste,

républicain et citoyen) et Verts ont préféré voter contre le projet. Les radicaux de gauche, eux, se sont abstenus.

Le groupe CRC relève un détail significatif : parmi les articles maintenus figurait l’allongement de la durée

de cotisations, sur lequel « PS et UMP s’accordent ». Groupes écologiste et communiste se sont également

opposés à l’article 4, qui reporte la revalorisation des pensions à six mois. Article voté en seconde délibération

à l’Assemblée.

L’article 6, concernant la pénibilité, a été conservé à l’unanimité. Et sur le projet désossé, seule la droite s’est

prononcée pour. Côté PS, la tactique s’est résumée à voter contre le texte du gouvernement pour éviter

de perdre du temps sur la restitution des articles supprimés par voie d’amendements…

C’est donc, jusqu’au 5 novembre, la version du projet de réforme adopté par les députés que le Sénat examinera

en séance en première lecture. Pas de surprise attendue cependant. Car si à l’Assemblée les socialistes ont

été les seuls à voter le texte, le faisant passer de justesse avec 270 voix pour, sans celles de dix-sept députés

de l’aile gauche du PS qui se sont abstenus, au Sénat, c’est une autre paire de manches, le PS n’y étant pas

majoritaire. Pour faire passer ce texte, les socialistes ont besoin des sénateurs des groupes du rassemblement

démocratique et social européen (à majorité radicaux), écologiste et ­communiste (CRC).

L’UMP a déjà annoncé voter contre, comme à l’Assemblée. Idem pour les ­communistes. « Le gouvernement

s’entête à faire peser l’essentiel du coût de sa réforme sur les salariés en allongeant la durée de cotisations.

Nous leur proposerons pour notre part de taxer les revenus financiers et la spéculation », avance le sénateur

PCF du Nord-Pas-de-Calais, Dominique Watrin. Les Verts, eux, hésitent encore à suivre cette voie ou à s’abstenir.


[Lire la suite sur humanite.fr]

captureretraites1-300x170 dominique watrin dans POLITIQUE

Publié dans France, POLITIQUE, RETRAITES, Senat | Pas de Commentaires »

1234
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy