• Accueil
  • > Recherche : humour budget

Résultats de votre recherche

Retraites : les principales régressions sociales dans le projet de loi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 septembre 2013

 

Retraites :

les principales régressions sociales dans le projet de loi

 

En 2010, les députés socialistes avaient fustigé la réforme des retraites qui allongeait déjà la durée de cotisation

Retraites : les principales régressions sociales dans le projet de loi dans Austerite retraitesps2010

Le gouvernement a transmis ce jeudi au Conseil

d’État son « projet de loi garantissant l’avenir

et la justice du système des retraites ».

L’intitulé pompeux du projet de loi peine à

masquer les vrais reculs sociaux.

Le point sur le texte.

 

 

Le projet de loi a beau réaffirmé dans son l’article 1 le « choix de la retraite par répartition au cœur

du pacte social qui unit les générations (…) Tout retraité a droit à une pension en rapport avec les revenus

qu’il a tirés de son activité ».

Les articles suivants atténuent le propos. Le texte qui sera examiné en Conseil des ministres entérine :

 

humour8 financement des retraites dans ECONOMIE

  • l’allongement de la durée de cotisation à partir de la génération

née en 1958 qui devra cotiser 167 trimestres pour obtenir une retraite

à taux plein pour atteindre progressivement 172 trimestres

(43 ans, génération née en 1973).

 

  • la hausse des cotisations acquittées par les salariés. Elle ne figure

pas dans le projet mais sera intégrée dans le projet de financement

de la sécurité sociale pour 2014. Les entreprises seront aussi mises

à contribution. Mais Pierre Moscovici leur a déjà promis, la semaine dernière à l’université d’été

du Medef que les relèvement des cotisations patronales pour abonder le régime général des retraites

et pour financer la contribution pénibilité, ce nouveau dispositif mis en place dès 2015, serait compensé

intégralement. Ce qui fait qu’au final, l’effort de financement ne sera supporté que par les salariés.

 

  • L’imposition des majorations de 10% des pensions pour les retraités ayant élevé trois enfants

ou plus (projet de budget). Les retraités sont eux-aussi mis à contribution.

 

  • Le report de six mois de la revalorisation annuelle des pensions de retraite, du 1er avril

au 1er octobre, sauf pour le minimum vieillesse. Un tour de passe-passe qui permet de faire des économies

sur les pensions des retraités.

 

Le projet de loi entérine les quelques mesures présentées par le gouvernement comme

des avancées sociales pour les Français. A savoir :

 

  • la création d’un compte personnel de prévention de la pénibilité en cas d’exposition effective

à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels. Les points acquis pourront être utilisés

pour la formation, pour un départ anticipé à la retraite (au maximum deux ans avant l’âge légal de 62 ans),

ou pour un complément de revenu en cas de réduction du temps de travail.

  • l’aide à l’acquisition de trimestres pour les salariés à faible rémunération et à temps partiel.

Il faudra cotiser 150 heures au Smic au lieu de 200 actuellement pour valider un trimestre

  • la validation des trimestres d’apprentissage et possibilité de racheter jusqu’à 12 trimestres,

dont 4 à tarif préférentiel pour les jeunes entrant dans la vie active.

  • la mise en place progressive, d’ici à 2017, pour les exploitants agricoles de la garantie

d’une pension égale à 75% du Smic

  • la simplification de l’accès des assurés à l’information sur leurs droits. Un service en ligne

donnera accès à tout moment à un assuré à son relevé actualisé.

Un comité de surveillance des retraites, de cinq membres désignés pour 5 ans, sera créé. Il rendra

chaque année à la mi-juillet un rapport au gouvernement et au parlement dans lequel figureront

des recommandations. Elles pourront porter sur l’évolution de la durée d’assurance vieillesse

ou sur le niveau du taux de cotisation d’assurance vieillesse, de base et complémentaire dans la limite

de bornes fixées par décret.


[Lire la suite sur humanite.fr]

 

retaites réforme des retraites dans POLITIQUE

« Avec ce gouvernement tel qu’il est, les choses peuvent

avancer si l’on crée les conditions, le rapport de force pour cela.

Il faut aider la gauche à avoir une politique de gauche ».

Thierry Lepaon

la-retraite-tous-ensemble retraite à 60 ans dans RETRAITES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, POLITIQUE, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Encore un billet plein d’humour de « Monsieur Bernard »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 septembre 2009

Publié sur : le blog de Jean-Pierre Martin, un petit cadre dans une grosse boiboite

 

Nicolas Sarkozy veut augmenter la TVA sur les fauteuils roulants.

Nicolas Sarkozy a confirmé hier soir lors de son allocution télévisée qu’il entendait bien augmenter la TVA sur les fauteuils roulants et autres équipements spéciaux conçus exclusivement pour les personnes handicapées. « C’est une question de justice sociale. Vous monsieur Pujadas ou vous madame Ferrari, vous ne bénéficiez pas de TVA réduite quand vous achetez votre berline. Le chef d’entreprise ou le restaurateur qui investit dans un 4×4 n’a pas ce genre de privilèges. Alors pourquoi une poignée de français, de privilégiés, bénéficieraient de ristournes pour acquérir leur moyen de locomotion? Il n’y a rien de choquant à rétablir un peu d’équité dans ce pays« . Et le président de la République de répéter qu’il ne céderait pas à l’odieux chantage du handicap : « Ce n’est pas parce qu’on est tombé d’un échafaudage qu’on a plus de droits qu’un autre. Dans ce pays il est temps de valoriser le travail« .

 

[Article complet]

 

Publié dans Humour, Politique nationale | Pas de Commentaires »

Festival du droit à l’Éducation

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 mai 2009

Tapis rouge pour l’école

PDF - 337.4 ko

Le collectif « Un pays, une école, notre avenir » a fait

son festival

Du 11 au 19 mai, les organisations réunies dans le collectif « Un pays, une école, notre avenir » ont appelé à mettre à l’honneur  les choix éducatifs et budgétaires actuels en multipliant les initiatives de « remises de palmes  » auxquelles  ont participé les représentants nationaux de leurs organisations.
En cette période qui était aussi celle du festival de Cannes, ils ont parodié avec humour l’événement cinématographique pour lutter contre le mauvais film que représentent les différentes mesures prises par le gouvernement en matière d’éducation nationale.

Les Palmes d’or ont été décernées le mardi 19 mai à 18 heures, place de la Sorbonne à Paris.

Déclaration d’ouverture

Notre pays a cette chance extraordinaire de disposer d’un grand service public laïque d’Education. Il traduit notre choix républicain d’une société où tous les citoyens vivent ensemble. Mais imagine-t-on ce que deviendrait ce principe, sans ce tour de force de l’accueil de tous les jeunes, sans distinction, réalisé quotidiennement par notre École ?
Cette Ecole publique, que nous aimons pour ses réussites incontestables, rencontre aussi des difficultés. C’est pourquoi nous souhaitons passionnément qu’elle évolue et se transforme pour s’acquitter vraiment de sa mission démocratique : faire réussir tous les jeunes, pas seulement les plus favorisés ou les plus « méritants ».
Pour nous, ce débat et cet effort concernent tous les citoyens car, à travers l’avenir de la jeunesse, c’est celui du pays qui se joue.
Or, en lieu et place de ce que devrait nécessiter cette grande cause nationale, rassemblant largement les citoyens, à quoi assistons-nous ? Au spectacle d’une politique gouvernementale qui, au-delà des habillages, ne voit dans l’Education qu’un moyen d’économiser. Plus que tout discours, 13500 suppressions d’emplois soit, dans le cadre triennal dans lequel ce budget s’inscrit, plus de 40 000 postes promis à disparition sur les 3 ans, à rajouter aux 11 200 suppressions de 2008 !

La suite : ICI

 

GIF - 446.9 ko

 

Publié dans Education nationale, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaires »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy