• Accueil
  • > Recherche : goodyear amiens

Résultats de votre recherche

Goodyear : le verdict de l’acharnement anti-syndical

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 janvier 2017

 

Capture.PNGgoodyearjugement

Ce mercredi 11 janvier, plusieurs centaines de militants, syndicalistes, représentants politiques ou simples

citoyens avaient fait le déplacement à Amiens pour « allez chercher la relaxe » des huit ex-salariés de Goodyear.

Hélas, sauf pour l’un d’entre eux, de relaxe il ne fut point question puisque sept des huit accusés écopent

de peines de prison avec sursis allant pour certains jusqu’à 12 mais, avec mise à l’épreuve durant cinq ans

et inscription au casier judiciaire. Un verdict qui s’inscrit dans un climat de violente répression anti syndicale.

 

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanité

Goodyear, l’acharnement continue

Publié dans France, l'Humanité, Luttes, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Scandaleux jugement de classe à Amiens

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 janvier 2017

 

Justice de classe : une relaxe totale mais 7 condamnations :

12 mois avec sursis et 5 ans de mise à l’épreuve pour 4 d’entre eux

Syndicalistes, pas voyous !

Les vrais voyous sont ceux qui liquident l’industrie et les droits des salariés dans ce pays.

 

humanite.fr

Goodyear Amiens : une relaxe totale,  7 peines de sursis

Criminalisation anti-syndicale

Kareen Janselme – 11 janvier 2017

La cour d’appel d’Amiens a condamné mercredi sept anciens salariés de Goodyear poursuivis pour la séquestration de dirigeants de l’usine en 2014 à des peines de prison avec sursis allant jusqu’à 12 mois, prononçant en outre une relaxe totale. L’avocat général avait requis à l’audience en octobre deux ans avec sursis. En première instance, les huit salariés poursuivis, dont cinq militants CGT, avaient été condamnés le 12 janvier 2016 à deux ans de prison dont neuf mois ferme.

Quatre des salariés, dont Mikael Wamen, ex-leader de la CGT de l’usine, ont été reconnus coupables de séquestration et condamnés à 12 mois avec sursis. En revanche, ils ont été relaxés du chef d’accusation de « violences en réunion ». A l’inverse, trois salariés ont été relaxés du chef de « séquestration » mais reconnus coupables de « violences en réunion ». Deux d’entre eux ont été condamnés à trois mois avec sursis, le troisième à deux mois avec sursis. Le huitième salarié poursuivi, Hassan Boukri, a été totalement relaxé.

 

Voir la vidéo sur Mickael Wamen

 

Publié dans CGT, France, INFOS, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Goodyear : Un procès pour l’exemple, sur fond de criminalisation de l’action syndicale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 janvier 2017

 

                   Goodyear : L’action syndicale en procès

 

Cyprien Boganda – Humanité Dimanche

Capture.PNGrelaxegoodyear1

  Le 11 janvier, la cour d’appel d’Amiens rendra sa décision

  dans l’affaire Goodyear Amiens. La portée symbolique

  des poursuites, qui visent d’abord la CGT, n’échappe à personne :

  à travers l’exemple des huit salariés poursuivis comme des

  « délinquants » auteurs de « violences », il s’agit de décourager

  tous ceux qui, en France, s’opposent à la loi des multinationales.

  Ils n’oublieront jamais ce 12 janvier 2016, lorsque le tribunal

  correctionnel d’Amiens a rendu son verdict : deux ans de prison,

  dont neuf mois ferme, pour avoir retenu contre leur gré

  (mais sans violence) deux cadres de leur usine en voie de fermeture,

  en janvier 2014. Une décision historique par sa sévérité, qui avait

  déclenché une bronca parmi une bonne partie de la gauche

  et un silence assourdissant de la part du gouvernement.

 

Depuis, les huit anciens salariés ont contesté la décision auprès de la cour d’appel d’Amiens, qui doit rendre

son verdict le 11 janvier.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans CGT, France, Humanite Dimanche, SOCIAL | Pas de Commentaires »

CGT : Meeting de solidarité pour la relaxe des 8 de GOODYEAR

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 septembre 2016

 

Capture.PNGrelaxegoodyear

 

L’USD CGT DU NORD ORGANISE UN MEETING

LE 8 SEPTEMBRE POUR EXIGER LA RELAXE

DES 8 SALARIES DE GOODYEAR

ET PLUS LARGEMENT DANS LE CADRE DE LA LUTTE

CONTRE LES DISCRIMINATIONS SYNDICALES !

 

L’USD CGT du Nord, organise un meeting le 8 septembre,

dès 18 heures à la Bourse du Travail à Lille,

en présence de Michael WAMMEN et ses camarades

de Goodyear et leur avocat, Fiodor RILOV.

Ce meeting s’inscrit dans le cadre de la campagne

nationale des “8 Goodyear”, et plus largement de la lutte

contre les discriminations syndicales.

Pour rappel, les 19 et 20 octobre 2016 aura lieu

à Amiens,le procès en appel des “8 Goodyear”,

condamnés en première instance, le 12 janvier 2016,

à 24 mois de prison dont 9 mois ferme et 5 ans

de mise à l’épreuve, par un gouvernement dit de gauche.

Publié dans CGT, SOCIAL, Solidarite, Syndicats | Pas de Commentaires »

Soutien aux 13 militant-es du CHRU de Lille (CGT-LMCU)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 avril 2016

 

Après les 8 GOODYEARS,

le gouvernement Valls, amplifie la répression syndicale

*

criminalisation-syndicat-cgt

  13 militant-es de la CGT du CHRU de Lille

  et 2 agents sont convoqué-es au commissariat

  de Police de Lille sur demande du Procureur

  de la République sur la période du 04 avril

  au 21 avril 2016 pour des faits remontant

  au 28 novembre 2014 !

Nos camarades sont convoqué-es pour des faits que le Procureur de la République souhaite qualifier

de Séquestration.

A l’issue des premières auditions, qui ont duré plus d’une heure trente pour chacune des personnes convoquées,

nos camarades ont eu « droit » à la prise d’empreintes,  d’ADN et photos.

 Il y a bien une volonté de traiter les militants comme des CRIMINELS.

criminalisation-action-syndicale2

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois de plus, ce gouvernement, car OUI, il y a bien une volonté POLITIQUE de ce gouvernement

de Criminaliser l’action syndicale, affiche sa volonté de mettre les Procureurs, les Forces de l’’Ordre

et les Administrations au service de la destruction du mouvement syndical, pour briser toute RÉSISTANCE.

Après les 8 GOODYEARS (condamnés en première Instance par le Tribunal d’Amiens, le 12 janvier 2016, à 24 mois

de prison dont 9 mois fermes et 5 ans de mise à l’épreuve) et toutes les répressions que connaissent les militant-es

de notre secteur, ce gouvernement veut maintenant s’attaquer aux militants et aux salariés des Services Publics

et plus particulièrement à l’Hôpital Public. Avec pour seule finalité de faire passer des mesures nauséabondes

qui aggravent aussi les conditions de travail, d’offrir  l’Hôpital Public au privé et détruire des dizaines de milliers

d’emplois.

 

arrestation-syndicaliste

  Demain, le 7 Avril 2016, les Deux agents du CHU

  de Lille défendues par la CGT sont convoquées

  au commissariat central pour être auditionnées

  pour des faits que le Procureur souhaite qualifier

  de « Séquestration »,

  Nous appelons toutes les militantes

  et tous les militants du département

  à les soutenir en se rassemblant demain,

  le jeudi 07 Avril à 10H00

  devant le Commissariat central de Lille.

 

[Lire la suite sur cgt-lmcu.over-blog.com]

 

Publié dans CGT, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Goodyear : Qui a donné des instructions au procureur pour réclamer de telles peines ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 janvier 2016

 

Goodyear. Le soutien de Patrice Carvalho

 

Patrice Carvalho

  Le député de l’Oise, Patrice Carvalho a interpellé

  le premier ministre à l’Assemblée nationale, mercredi,

  lors des questions d’actualité, à peu près dans les termes

  employés dans ce point de vue.

  « Il faut remonter loin dans l’histoire du mouvement ouvrier

  pour trouver un jugement comparable à celui du tribunal d’Amiens,

  le 12 janvier. Alors que les plaignants (direction et cadres) avaient

  retiré leur plainte, c’est le ministère public qui a décidé

  de poursuivre et de requérir de la prison ferme, assimilant ainsi

  ces salariés à des voyous de droit commun.

  Aujourd’hui, la question se pose : qui a donné des instructions

  au procureur pour réclamer de telles peines ?

 

Les salariés de Goodyear se sont battus durant sept ans pour préserver leurs emplois et leur outil de travail.

Une commission d’enquête de l’Assemblée nationale a montré que la liquidation de l’usine d’Amiens Nord avait

été délibérément organisée par le groupe industriel et qu’il n’y avait pas de raison économique aux licenciements.

En clair, la direction a pris en otages 1 175 salariés de l’entreprise picarde, selon le mode opératoire qu’avaient

déjà connu les salariés de Continental dans la même région.

Mesurons-nous bien la violence de tels choix ? Suicide, dépression, couples séparés, tel est le lot de nombre

de ces travailleurs jetés à la rue. Et ce serait eux, les délinquants ? Quelle inversion des rôles et des valeurs !

Le jugement d’Amiens ne relève pas de l’ordre républicain, il relève de l’ordre économique dominant

selon lequel les victimes deviennent des voyous, les puissants ont toujours raison et les faibles

toujours tort. Se battre pour préserver son emploi devient un délit, mais licencier sans raison

des salariés serait dans l’ordre des choses. Cette logique-là, qui conduit à l’impunité des patrons

voyous, à criminaliser le mouvement social, est inacceptable.

L’activité économique et sociale a, elle aussi, besoin de l’ordre républicain. »

 

http://www.dailymotion.com/video/x3nn5r6

 

Publié dans Assemblee nationale, ECONOMIE, France, Liberalisme, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Verdict contre les syndicalistes de Goodyear-Amiens : Une menace claire contre le monde du travail, les ouvriers et leurs délégués syndicaux

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 janvier 2016

 

De la violence !!

 

goodyearCoco   Par Patrick Le Hyaric

  La violence du verdict contre les syndicalistes

  de Goodyear-Amiens est faite pour nous assommer.

  Une menace claire est expédiée au monde du travail,

  aux ouvriers, à leurs délégués syndicaux qui veulent

  défendre leurs droits, leurs emplois menacés,

  leur usine.

  Ceux qui versent une larmichette sèche sur les difficultés

  de syndicalisation sont les même à se réjouir

  de cette abominable sentence.

Elle accompagne le processus de mondialisation capitaliste qui exige que partout les travailleurs soient jetés

dans le feu d’une concurrence féroce où doivent être laminés les droits sociaux pour toujours les tirer vers le bas.

A ce rythme, le retour à l’esclavagisme devient une perspective si on ne trouve pas les moyens d’une unification

internationale du combat pour le travail. Les projets en cours visant à affaiblir ou à anéantir le code du travail

participent d’une démarche globale pour obtenir un rapport de force plus favorable aux détenteurs de capitaux

contre ceux et celles qui n’ont que leur force de travail à vendre.

Personne ne peut rester silencieux face à un tel jugement ! Aujourd’hui ce sont ceux d’Amiens !

A qui le tour demain ? 

[Lire la suite sur patrick-le-hyaric.fr]

 

Publié dans CGT, droit du travail, ECONOMIE, EUROPE, France, Liberalisme, licenciements, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaires »

Goodyear : Le moment Meurice

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 janvier 2016

 

Suite à la condamnation de deux salariés de Good Year Amiens à neuf mois de prison ferme

pour séquestration de deux cadres dirigeants. Guillaume Meurice a voulu donner la parole

président du MEDEF dans le département de la Somme, Jean-Claude Oleksy.

Sa conclusion :

« les syndicalistes auraient dû piquer dans la caisse, on leur aurait donné la légion d’honneur ».

 

Cliquer sur l’image (capture d’écran) pour voir la vidéo

CaptureG.Meurice

Publié dans France Inter, Humour | Pas de Commentaires »

Communiqué de presse commun CGT, FNIC CGT, UD 80, UL AMIENS Z.I., SYNDICAT CGT Goodyear

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 janvier 2016

CGT

Prison ferme contre 8 syndicalistes

Le gouvernement devra rendre compte !

 

CapturesoutienexGoodyear1

 

  Les 7 longues années de lutte des salariés de Goodyear,

  face à la multinationale, ont été marquées de conflits

  durs et âpres avec un patronat violent ayant recours

  à des vigiles, des hommes de main omniprésents

  dans les ateliers, l’entreprise, pour faire peur, faire

  taire les salariés et leur faire accepter la fermeture

  de leur usine.

  Toutes les plaintes des militants CGT Goodyear

  pour que le droit du travail, la santé des salariés soient

  respectés, ont été déposées au commissariat,

transmises au Procureur de la République ; mais mises au panier et classées sans suite.

Après 7 années de combat, un accord est signé entre la direction et la CGT, avec des dimensions sociales

et l’abandon de toutes les procédures judiciaires à l’encontre des militants CGT.

Le Procureur de la République, sans doute soutenu par sa hiérarchie, voire le 1er Ministre, décide

seul de poursuivre l’action devant les tribunaux contre 8 militants CGT.

Il demande au juge de condamner ces 8 militants à 24 mois de prison dont la moitié ferme. Le juge vient

de prendre la décision de suivre le procureur en condamnant 8 représentants des salariés de Goodyear

à 24 mois de prison dont 9 mois fermes avec 5 années de mise à l’épreuve.

Défendre les intérêts des salariés devient ainsi un délit aux yeux de ce pouvoir qui prétend rendre justice

dans le pays ! Justice à soi-même, puisqu’il n’y a plus aucune plainte de la société Goodyear, ni de quelconque !

POURQUOI TANT DE HARGNE CONTRE LA CGT ?

C’est la première fois dans l’histoire de la République que, sous un gouvernement dit « de gauche »,

de telles peines sont infligées à des syndicalistes. Le gouvernement devra rendre des comptes aux salariés,

à la population, aux électeurs le moment venu.

Le gouvernement est responsable de la justice de son pays ! Une justice qui place le militant syndical

au rang de délinquant est une justice de classe.

Le contexte actuel qu’utilise le gouvernement de « l’état d’urgence » ne justifie pas la mise en cause

de l’activité et de l’action syndicales. Cette décision est un choix politique répressif contre les droits

et libertés des citoyens à se défendre dans leur travail avec les syndicats, ce que dénonce la CGT

depuis l’instauration de « l’état d’urgence ».

LA CGT, TOUTE LA CGT, NE LAISSERA PAS EMPRISONNER SES MILITANTS !

Si le gouvernement veut déclarer la guerre au syndicalisme CGT, il devra en assumer les conséquences.

Toute la CGT, tous ses militants avec les salariés et tous ceux, pour qui la justice n’est pas un instrument

politicien, sont appelés à organiser la riposte.

L’APPEL CONTRE CETTE DÉCISION EST ENGAGÉ ET DÈS MAINTENANT,

PARTOUT, DES COMITÉS DE DÉFENSE POUR LES DROITS ET LIBERTÉS

DOIVENT ORGANISER, RASSEMBLER, MOBILISER L’ENSEMBLE DES SALARIÉS,

DE LA POPULATION CIVILE POUR LE RESPECT DES DROITS ET LIBERTÉS

INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES.

Montreuil, le 12 janvier 2016

Publié dans CGT, France, Luttes, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaires »

L’appel des Goodyear : signez la pétition !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 janvier 2016

 

Pétition adressée à François Hollande par la CGT Goodyear d’Amiens-Nord.

 

CapturesoutienexGoodyear

Pour la première fois depuis un demi siècle un gouvernement

a demandé que soit requis des peines de prison ferme

contre des syndicalistes pour avoir participer avec les salariés

à des actions en vue d’empêcher la fermeture de leur usine.

En même temps qu’ils préparent la suppression dans quelques

mois de plus 1000 articles du Code du travail, Hollande, Valls

et Macron ont décidé de déclencher une répression

sans précédent des syndicalistes qui luttent dans les entreprises.

Avec les 8 condamnés de GOODYEAR l’exécutif veut faire un exemple.

Le gouvernement affiche sa volonté de mettre les Procureurs

et les forces de polices aux services des grands groupes

pour briser toute résistance à la destruction des emplois

et de l’industrie.

 

Évidemment les militants de terrain en général et ceux de la CGT en particulier sont les plus touchés.

C’est pourquoi nous en appelons à l’ensemble des salariés, aux militants, aux syndicats d’entreprises,

unions locales, départementales, régionales, fédérations ou simples salariés solidaires, pour qu’ensemble

nous fassions la démonstration de notre force.

Nous pouvons être des millions à faire reculer Hollande, Valls et Macron en commençant par leur imposer

l’arrêt des poursuites contre les 8 de GOODYEAR et en organisant le plus grand rassemblement solidaire

en prévision de l’appel.

Je signe l’appel Nous Sommes Tous Des Goodyear

Publié dans ECONOMIE, France, Luttes, PETITION, SOCIAL | Pas de Commentaires »

12345
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy