• Accueil
  • > Recherche : france assisté

Résultats de votre recherche

Une journaliste de l’Humanité menacée par la police

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 février 2017

de Rosa Moussaoui

Capture.PNGcharlie

 

  Je n’aime pas les « faits alternatifs », je déteste la pression

  et je ne supporte pas la menace. Ce matin, sur France Inter,

  à propos de mon enquête sur le commissaire d’Aulnay-sous-bois,

  Céline Berthon, la secrétaire générale du syndicat national

  des commissaires de police, reproche à l’Humanité de dresser

  un parallèle entre la condamnation de ce policier en 2008

  et les faits survenus à Aulnay. Je ne dresse aucun parallèle.

  Je rapporte des faits, que j’estime devoir être connus

  du public.

 

 

« Parfois on doit rendre compte de faits ou d’événements pour lesquels nous ne sommes malheureusement pas là

mais parce que nous sommes les chefs, nous sommes responsables », dit-elle encore. C’est faux. Le policier

en question a été condamné pour des faits auxquels il a assisté en 2004. Les décisions de justice en témoignent.

Enfin, après le mensonge, la menace.

Furieuse de voir circuler l’identité du commissaire d’Aulnay, la secrétaire générale du syndicat policier laisse

entendre que des poursuites pénales pourraient être envisagées : « Nous mettons en garde ceux qui se livrent

à ce type de procédés aujourd’hui sur le fait qu’ils sont dans une mise en danger de la vie d’autrui ».

Si j’ai choisi, en accord avec ma rédaction en chef, de mentionner son identité, c’est que ce policier lui-même

se met en scène dans des médias locaux, dans des vidéos postées sur le web, visibles par tous.

Les médias relatant l’affaire de 2004 et le jugement de 2008 mentionnent tous son nom. Par ailleurs, c’est aujourd’hui

un important cadre policier de Seine-Saint-Denis, dont le nom est mentionné dans les organigrammes.

J’ai en revanche choisi de ne pas mentionner les noms des autres policiers condamnés dans « l’affaire de l’enjoliveur »,

publics eux aussi.

L’accusation de mise en danger de la vie d’autrui est très grave et dans le contexte, elle est chargée

de sens. Elle ne vise rien moins qu’à intimider les journalistes, à les dissuader d’enquêter sur les pratiques

policières. J’y vois une insupportable mise en cause de la liberté de la presse, du libre exercice du métier

de journaliste.

Publié dans France, l'Humanité, Liberte de la presse, Police | Pas de Commentaires »

Haro sur le code du travail !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 septembre 2015

PCF.FR

 

Rapport Combrexelle :

« Le chômage n’a rien à voir avec l’épaisseur du code du travail »

 

code du travail

  Poursuivant une campagne sur la baisse du « coût du travail »

  – sous-entendu la baisse des salaires et des prestations sociales –

  qui serait un obstacle à la compétitivité de nos entreprises,

  on assiste depuis plusieurs semaines, à une nouvelle surenchère.

  C’est maintenant haro sur le code du travail orchestré par la publication

  de différents livres et rapports (Badinter, Lyon-Caen, Institut Montaigne,

  fondation Terra Nova et aujourd’hui le rapport de Jean-Denis Combrexelle).

  Tous dénoncent avec vigueur un code du travail, trop épais, trop complexe,

  qui limiterait le nécessaire dialogue social, et constituerait un obstacle

  à la reprise de l’emploi. Il faudrait dès lors permettre aux accords collectifs

  de déroger à la loi quitte à revenir sur tous les acquis obtenus

par les travailleurs et leur inscription dans le code du travail. A force de devancer ses fantasmes

ultra-libéraux les plus fous, c’est le Medef qui va finir par être mis au chômage technique par ce gouvernement !

Le chômage n’a rien à voir avec l’épaisseur du code du travail. Proférer de telles balivernes ne grandit pas

ceux qui se risquent à de tels raisonnements aussi indigents.

Pour permettre à chacun de voir son droit au travail reconnu, il est urgent de sortir des politiques

d’austérité menées en France comme dans toute l’Europe, de réduire à 32 heures la durée légale

du travail et d’accroître les investissements indispensables pour orienter notre économie

dans la transition énergétique nécessaire pour lutter contre le réchauffement climatique.

 

Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF

Publié dans Chomage, droit du travail, France, Liberalisme, PCF, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaires »

STOP TAFTA : Journée internationale d’action

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 avril 2015

 

18 avril : Journée internationale d’action contre les traités

de libre-échange et d’investissement

 

PCF Nord

stoptafta

  Le collectif Stop TAFTA de la métropole lilloise appelle

  à une marche le 18 avril 2015 à Lille pour faire échouer

  le projet de Grand Marché Transatlantique (TAFTA, CETA) !

  Des accords internationaux sur le commerce international

  et l’investissement se négocient actuellement, dans la plus grande

  opacité, entre les États-Unis et l’Union Européenne (TAFTA),

  avec le Canada (CETA), et avec l’Afrique de l’ouest (APE).

 

Ces projets sont porteurs de grands dangers pour les citoyens du monde et mettent en péril nos services publics

et sociaux (TISA).

Ces projets d’accord sont largement inspirés par les multinationales, avec l’appui de la Commission Européenne,

de la BCE et du FMI et aussi par les gouvernements européens et outre-Atlantique.

Partout en France, en Europe, au Canada, aux États-Unis et ailleurs dans le monde, les mouvements sociaux

et écologistes, syndicats, partis politiques, paysans, citoyen.ne.s, se rassembleront le 18 avril pour montrer

leur opposition à ces projets d’accord.

Le 18 avril dès 14h30, c’est à la convergence de ces organisations et des citoyen.ne.s que nous assisterons

Grand’Place à Lille.

Nous entamerons alors une marche ludique, parodique et militante au travers des rues de Lille, à la rencontre

des sièges des multinationales et des lieux de pouvoir.

Chacun de nos arrêts sera le prétexte pour rappeler la puissance de ces multinationales, leurs intérêts cachés

pour ce Grand Marché Transatlantique mais aussi l’impact très négatif sur la population.

Les lieux de pouvoir ne seront pas oubliés qu’ils soient publics ou privés.

Le collectif Stop TAFTA est soutenu par : ATTAC métropole, Ligue des droits de l’Homme, Solidaires 59/62,

les Amis du Monde Diplomatique, RESO, Résistance Sociale, Confédération paysanne, Nouvelle Donne,

Collectif Houille-ouille-ouille, Objecteurs de croissance, Les Amis de la Terre Nord, Le collectif eau,

Mouvement Républicain et citoyen, PG, Fédération Nord du PCF, EDA…

 

Capturestoptafta2

https://www.collectifstoptafta.org/l-actu/article/le-18-avril-stop-tafta-stop-ceta

Publié dans ECONOMIE, Luttes | Pas de Commentaires »

IVG : un combat toujours d’actualité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 novembre 2014

 

IVG : un droit pour lequel il faut rester mobilisés

 

simone veil

  En ce jour marquant, du 40ème anniversaire

  de l’ouverture du débat sur l’Interruption Volontaire

  de Grossesse, je tiens à réaffirmer au nom du PCF,

  que ce droit chèrement acquis nécessite plus que jamais

  notre vigilance. Il s’agit sans aucun doute, de l’une

  des plus grandes conquêtes sociales de ce siècle, obtenue

  de hautes luttes, par la mobilisation des militantes

et des associations féministes, de femmes et d’ hommes politiques ainsi que par le courage

de Madame Simone Veil.

Or, on assiste depuis quelques temps à une recrudescence des mouvements anti-IVG,

et à une certaine banalisation de propos injurieux et culpabilisateurs pour les femmes. Annuellement,

en France, plus de 200 000 femmes ont recours à une IVG, chiffre stable depuis quelque temps.

Et pourtant, force est de constater qu’il est de plus en plus difficile d’avorter en France. Les restrictions

budgétaires qui ont cours, notamment dans le domaine de la santé publique ont des conséquences

graves sur le recours à l’avortement dans notre pays.

Un rapport du Haut conseil à l’égalité a montré que 130 établissements pratiquant les IVG ont fermé

dans notre pays au cours des dix dernières années.

Marie George Buffet, députée, a déposé un projet de résolution pour réaffirmer «  le droit fondamental

à l’IVG en France et en Europe ». C’est un point d’appui pour toutes celles et tous ceux qui défendent

ce droit, cette liberté.

Les communistes sont et resteront mobilisés pour que l’IVG bénéficie de moyens humains et financiers

permettant aux femmes d’avorter dans de bonnes conditions.

Laurence Cohen, responsable nationale du PCF, «  Droits des femmes/ Féminisme », 

sénatrice du Val de Marne

 

Lire également :

         (L’Humanité du 26 novembre 2004)

Publié dans avortement, Droits des femmes, France, PCF, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Les mensonges de N. Sarkozy

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2014

 

Cinq gros mensonges de Nicolas Sarkozy

 

Diego Chauvet – 26 septembre 2014

delahousse-sarkozy

  Dans l’Humanité Dimanche.

  La course avec la justice est engagée. Sarkozy n’a

  d’autre choix que de miser sur un nouveau bail

  à l’Élysée pour échapper aux affaires qui le cernent.

  D’où sa candidature à la présidence de l’UMP,

  première étape pour 2017. Comme d’habitude,

  il est prêt à tout pour y arriver, surtout à mentir.

Il l’a prouvé lors de sa récente interview télévisée.

Décryptage.

Les affaires : « Je suis lavé »

Capturesarkozy2
Principale menace pour lui, Nicolas Sarkozy n’est

inquiété dans pas moins de sept affaires

qui intéressent les juges. Naturellement, l’ancien

président s’est employé sur le plateau de France 2

à expliquer qu’il n’avait rien à voir avec celles-ci,

même lorsqu’il a été soumis à un interrogatoire.

Nicolas Sarkozy a cité notamment l’affaire Karachi,

sur laquelle il a dit avoir été blanchi : « Aujourd’hui,

je suis lavé de tout soupçon. »

Il a pourtant été placé sous statut de témoin assisté,

ce qui pourrait permettre à la Cour de justice

de la République de le mettre en examen si elle a des éléments à charge contre lui.

L’ex-président a également rappelé son non-lieu dans l’affaire Bettencourt. Certes, mais il est désormais

mis en examen pour « corruption » dans l’affaire Azibert, du nom du magistrat que l’on soupçonne

de l’avoir renseigné sur la procédure de saisie de ses agendas… dans l’affaire Bettencourt.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, Humanite Dimanche, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

« Nous avons les moyens de mener une autre politique » Barbara Romagnan, députée PS du Doubs

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 août 2014

 

Barbara Romagnan :

« Nous avons les moyens de mener une autre politique »

 

Propos recueillis par Julia Hamlaoui et Aurélien Soucheyre – 26 août 2014

 

Capturebarbararomagnan

 

  Barbara Romagnan Députée PS du Doubs

  « Je ne sais pas si un changement viendra du gouvernement,

  mais il me semble évident qu’une autre politique à gauche

  est possible avant 2017. »

  « Ce n’est jamais que la quatrième fois qu’on assiste

  à un remaniement sous François Hollande. Je ne suis pas surprise.

 

Les déclarations des ministres Arnaud Montebourg et Benoît Hamon ne pouvaient pas rester

sans conséquences. Mais ce qui est grave, c’est que le président de la République n’entend toujours pas

ce qui se passe dans le pays. Il reste sourd devant le peuple de gauche et n’ouvre pas les yeux

sur l’Europe. On est vraiment face à un déni de démocratie. J’attends toujours quelque chose de la part

de ceux qui ont été élus. Quand on prend des engagements, on les tient. D’autant plus qu’il y a de l’espoir :

la France est la cinquième puissance économique au monde. Nous avons largement les moyens humains

et financiers de mener une réelle politique de justice sociale. Il faut dégeler ce qui a été gelé

par le gouvernement, réaliser une réelle réforme fiscale progressiste et bien mieux répartir les richesses.

Jusqu’à présent, c’est le chemin inverse qui a été pris : sur le trimestre dernier, nous avons été

les champions du monde de l’augmentation des dividendes reversés aux actionnaires, avec une hausse

de 30 % par rapport à l’an passé.

Je ne sais pas si un changement viendra du gouvernement, mais il me semble évident qu’une autre politique

à gauche est possible avant 2017. Il y a un large espace pour reconstruire, en plus d’une diversité

de mouvements qui portent cette volonté d’alternative : écologistes, communistes, Nouvelle Donne,

associations et collectifs. Je suis mobilisée, je discute, je travaille et je vote avec les partenaires de gauche.

Une gauche qui ne gagne que quand elle est unie. »

 

Publié dans France, POLITIQUE, Politique nationale, PS | Pas de Commentaires »

« Contraception et avortement libres et gratuits partout en Europe »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 avril 2014

Communiqué du PCF

 

Europe/féminisme :

« Contraception et avortement libres et gratuits partout en Europe »

 

Les élections européennes vont être l’occasion d’examiner à la loupe les droits des Européennes et des Européens.

Hélas, les restrictions budgétaires, prônées par Bruxelles et suivies par tous les gouvernements, ont des conséquences très graves, notamment sur les services publics ce qui impacte en priorité les conditions de vie des femmes.

La France n’échappe pas à cette politique mortifère, malgré le coup de semonce des municipales. Dans cette situation de crise sociale, économique et politique, que pèsent les droits des femmes ?

La droite est à l’offensive pour défendre une conception profondément réactionnaire du rôle des femmes dans la famille comme dans la société. On assiste un peu partout à un déchainement haineux contre le droit à l’avortement, notamment en Espagne dans un contexte où plusieurs autres pays européens sont concernés soit par sa remise en cause soit par son interdiction : Pologne, Irlande, Malte, Chypre etc.

En France, ce droit chèrement acquis reste fragile tant par les coupes budgétaires des gouvernements successifs que par l’action des groupuscules extrémistes qui tentent par tous les moyens d’empêcher les femmes d’accéder à des centres IVG.

Durant les mois d’avril et de mai, des actions de solidarité sont menées, à l’initiative du Parti de la Gauche Européenne (PGE) et de son président Pierre Laurent, pour défendre ce droit des femmes à choisir d’avoir ou non un enfant.

Aussi, nous appelons toutes celles et tous ceux qui luttent pour une Europe féministe, à participer à une initiative solidaire et festive sur le thème :

« Contraception et avortement libres et gratuits partout en Europe »

Samedi 26 avril de 14h00 A 16h00

Parvis du siège du PCF

Rue Mathurin Moreau – Paris 19 – Métro Colonel Fabien

Ce moment festif sera ponctué de prises de parole d’associations féministes, de militantes et militants du Front de Gauche, de Patrick Le Hyaric, député européen sortant, Raquel Garrido Militante internationaliste PG, de délégations européennes. Il sera animé par Laurence Cohen, responsable nationale du PCF «  Droits des femmes/ Féminisme ».

Parti Communiste Français.

Publié dans Austerite, avortement, Droits des femmes, EUROPE, France, PCF, POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Les assistés du CAC 40 peuvent dormir tranquille

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 mars 2014

 

Aides publiques

Un pacte de rentabilité pour le CAC 40

 

L’HUMANITÉ – 18 mars 2014 – Clotilde Mathieu

Malgré l’opacité sur les crédits d’impôt recherche et compétitivité emploi, l’Humanité a obtenu leurs montants pour 16 multinationales du CAC. En 2013, malgré leurs 28 milliards d’euros de bénéfices, ces dernières ont gagné 1,72 milliard d’euros sur leur impôt.

Une véritable gabegie d’aides publiques.

Pour l’un 20 milliards d’euros, 5,8 milliards pour l’autre. A eux deux, le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) et le crédit d’impôt recherche (CIR) pompent plus de 25,8 milliards d’euros dans les caisses de l’état. Une cagnotte qui devrait s’amplifier dans les prochaines semaines.

Car le patronat presse. Il lui faut toujours plus. Et pourquoi pas 100 milliards d’euros, comme l’a suggéré Pierre Gattaz au mois de janvier  ? La compétitivité et l’emploi seraient en jeu. La ficelle est énorme.

Mais pas pour François Hollande, séduit par l’argument d’un « coût » du travail jugé trop élevé, qui n’hésite pas à reprendre également l’argument des marges historiquement basses, quitte à distribuer les deniers publics sans émettre le moindre critère d’attribution, ni d’évaluation.

Le comité de suivi ne dévoilera qu’une première estimation en 2017. En attendant, le gaspillage se poursuit et le chômage grimpe et les coupes budgétaires s’accentuent. Dans quelques semaines, les entreprises pourront se gaver de 10 milliards d’euros de crédit en plus, avec la mise en application du pacte de responsabilité.

De quoi ravir celles du CAC, puisque le pactole de crédits est déjà quasi équivalant aux 36 milliards d’euros que rapporte l’impôt sur les sociétés. Avec l’opacité qui règne sur le montant alloué à chaque dispositif, l’Humanité, avec l’aide de la CGT, n’a pu se pencher que sur 16 entreprises de l’indice vedette.

Les assistés du CAC

Le résultat donne la nausée. Malgré de bons résultats 28 milliards d’euros , pour une année de crise, les 16 se sont partagé 1,72 milliard de CIR et CICE, soit en moyenne 108 millions d’euros par groupe. Ce sont surtout les actionnaires qui ont ramassé la mise, avec 20 milliards d’euros.

En tête des assistés du CAC :

- Renault,

- Sanofi,

- Safran

- et Carrefour

- et, plus loin,Total, qui touche 90 millions d’euros d’aides publiques, dont 70 millions d’euros au titre du CICE. Avec 8,6 milliards d’euros de bénéfices, dont 49 % 1,3 milliard d’euros vont directement dans les poches des actionnaires, ce groupe a les moyens de ses investissements. Pourtant, en août, son PDG, Christophe de Margerie, annonçait qu’« un certain nombre de restructurations » auraient lieu en France.

Les rapports pleuvent pour dénoncer le CIR, la plus grande niche fiscale jamais créée dans le pays.

Car les multiples réformes réalisées sous Sarkozy ont fait de la France le plus grand paradis fiscal, sous prétexte de recherche. Les entreprises se sont ruées sur le dispositif. Le nombre de déclarants au CIR a été multiplié par 2 entre 2008 et 2012, alors que les effectifs de la recherche et du développement en France ont fondu dans la même période de 11 %.

L’exemple de Sanofi est éloquent.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Competitivite, ECONOMIE, Emplois, F. Hollande, France, Liberalisme, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Ukraine : « Gagnants et perdants »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 mars 2014

 

L’éditorial : « Gagnants et perdants »

 

crimee  Par Jean-Paul Piérot.

  « Il y a un réel danger qu’au nationalisme ukrainien

  réponde une montée du nationalisme russe

  dans les régions orientales et méridionales.

  
On a ouvert une boîte de Pandore.

  Près d’un quart 
de siècle après le démantèlement

de l’Union soviétique, le risque est grand d’assister à d’autres démembrements à l’intérieur

d’ex-républiques, hier fédérées. »

 

Qui seront les gagnants et qui sont déjà les perdants de la crise ukrainienne et de la surenchère

dans laquelle les États-Unis et l’Union européenne d’un côté et la Russie de l’autre se sont engouffrés ?

On mesure aujourd’hui le résultat de la confondante légèreté dont firent preuve les diplomaties occidentales

en laissant croire à une partie de l’opinion publique et des forces politiques de l’Ukraine qu’il leur était possible

de s’affranchir des dures contingences de la négociation pour imposer un changement géopolitique majeur.

 

CaptureSvoboda2

  
Il ne suffit pas d’un discours enflammé ou incendiaire d’un BHL

  dans le centre de Kiev pour abolir la réalité 
de l’Ukraine :

  la diversité linguistique et culturelle, 
les difficultés économiques,

  des frontières héritées 
de la division administrative de l’époque

  soviétique, 
un territoire traversé par les gazoducs russes, 


  sa dépendance énergétique avec la Russie… 


Compter sur une absence de réaction de Poutine 
relevait

d’un coupable aveuglement.

 

L’Ukraine apparaît dès maintenant comme amputée de la Crimée, dont un référendum 
organisé à la hâte

sous le contrôle de Moscou devrait confirmer dimanche prochain le rattachement à la fédération de Russie.

L’appartenance de cette avancée dans la mer Noire à l’Ukraine, résultat d’une décision prise en 1954 par la direction

soviétique, revêtait 
alors une importance secondaire. La Russie et l’Ukraine faisaient partie du même espace politique

et stratégique, l’URSS, dont une grande partie de la flotte mouillait 
dans le port de Sébastopol.

 

Sur le terreau de la désespérance sociale, 
le nationalisme prospère. 

 

CaptureSvobodaCaptureSvoboda1  

Sur les brassards jaunes,

l’ancien emblème du parti

Svoboda,

qui était la WolfsAngel

(ou “Rune du Loup”)

 

 

 

L’extrémisme de droite s’active. Une réalité politique désolante que Laurent Fabius contre toute évidence

a niée hier matin sur France Inter, assurant que le parti Svoboda, qui siège au gouvernement de Kiev,


ne serait pas d’extrême droite. Lors de son congrès de 2004, Jean-Marie 
Le Pen était invité d’honneur

et son président, toujours en fonction aujourd’hui, éructait contre 
« une mafia judéo-moscovite » (sic).

 

Il y a un réel danger qu’au nationalisme ukrainien réponde une montée du nationalisme russe

dans les régions orientales et méridionales. 
On a ouvert une boîte de Pandore. Près d’un quart 
de siècle

après le démantèlement de l’Union soviétique, le risque est grand d’assister à d’autres démembrements

à l’intérieur d’ex-républiques, hier fédérées. Ce genre d’aventures charrie le plus souvent la violence et efface


les solidarités de classe, entre salariés, contre les oligarques, au profit d’alliances funestes autour de la langue,

voire de la religion. L’est de l’Ukraine échappera-t-elle à cette logique suicidaire ? La Crimée elle-même va-t-elle

être le théâtre de confrontations entre Russes, Ukrainiens ou Tatars ?

[Lire la suite sur humanite.fr]

Illustrations 2,3 et 4 ajoutées par nous

Lire aussi :

 

Publié dans Monde, POLITIQUE, Ukraine | Pas de Commentaires »

Retrait de la loi sur la famille : les réacs veulent aller plus loin

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 février 2014

 

Retrait de la loi sur la famille : les réacs veulent aller plus loin

 

2014-02-04manif-pour-tous-ump

Jean-François Copé, Patrick Ollier et à la Manif pour tous (archive)

  Du Front national aux leaders de l’UMP qui ont tenté

 de récupérer le mouvement de la Manif pour tous,

  tous se félicitent ce mardi de l’abandon du projet de loi

qui ne comportait pourtant aucune mesure

ni sur la Procréation médicalement assisté (PMA),

ni sur la gestation pour autrui (GPA).

« Bien sûr, il vaut mieux cela que de continuer à diviser les Français même si les ambiguïtés demeurent, puisqu’on a compris que c’était reporté, là encore probablement pour éviter les difficultés en période électorale », a estimé le patron de l’UMP, Jean-François Copé, sur BFM-TV. « Mais j’espère que ne se cache pas derrière cela encore un autre plan dissimulé qui viendrait à nouveau inquiéter les Français(…) qui sont très inquiets et à juste titre. »

« Lobby LGBT »

Christian Jacob entend lui aussi transformer cette victoire en capitulation de la part de François Hollande. « Au gouvernement on est passé du cafouillage à la panique. Ceci étant, la vraie victoire ce sera lorsque le gouvernement aura renoncé à sa politique antifamille », sourit le président du groupe UMP de l’Assemblée. « Nous l’interrogerons demain (ce mardi, ndlr), nous poserons clairement la question au gouvernement et au Premier ministre: est-ce que oui ou non le gouvernement renonce à sa politique antifamille que ce soit sur les sujets de société ou sur les sujets fiscaux? »

Le Front national partage la même ligne que les deux leaders de l’UMP. Tout en outrance. La députée Marion Maréchal-Le Pen a qualifié mardi de victoire « temporaire », mettant en garde contre le « lobby LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et trans, ndlr), parce qu’on sait qu’il est en France si puissant qu’on se doute bien qu’avant la fin du quinquennat, on va avoir à nouveau droit sur la table à ce projet de loi avec la PMA, la GPA ». « Il faut être vigilant, on est en période électorale », a recommandé la responsable frontiste qui était  présente dimanche dans les rangs de la Manif pour Tous.

 

Loi sur la famille : « Un gouvernement lâche » pour Noël Mamère…

La dernière bourde de Christine Boutin

Pastiche de l’actualité par Le Gorafi : 

Le gouvernement recule et autorise la théorie de la Terre Plate à figurer dans les manuels scolaires

Publié dans Extreme-droite, F-Haine, France, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaires »

12345...7
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy