• Accueil
  • > Recherche : fn regionales

Résultats de votre recherche

Appel des syndicats contre l’imposture sociale du FN

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 décembre 2015

 

Les syndicats appellent à faire barrage au FN

 

Capturecgtcontrefn

  Depuis mercredi, les centrales syndicales appellent les électeurs

  à faire barrage au Front national lors des élections régionales

  des 6 et 13 décembre.

  Le Front national est l’ennemi des travailleurs. C’est, en substance,

  le message véhiculé par les centrales syndicales qui, chacune à leur tour,

  ont pris position dans la presse afin de barrer la route au parti d’extrême

  droite dès le premier tour des élections régionales qui auront lieu dimanche.

 

Un parti dont le « programme est basé sur la discrimination et la xénophobie », affirme l’Unsa.

« Nuisible économiquement, socialement et démocratiquement », s’il venait à l’emporter, renchérit

le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger.

« Le discours manipulatoire du FN détourne des vrais enjeux, menace le vivre-ensemble,

le besoin de solidarité entre les citoyens comme la capacité à lutter contre le fanatisme djihadiste,

et est loin de répondre aux enjeux économiques et sociaux par plus de justice sociale », dénonce

de son côté la FSU.

[...]

« Voter FN nuit gravement aux femmes »

Dans son hebdomadaire, paru le 26 novembre, la CFDT démontre en cahier central de quelle manière

« voter FN nuit gravement aux femmes ». Des femmes que l’extrême droite préférerait voir « rester à la maison ».

Alors qu’elles « gagnent en moyenne 24 % de moins que les hommes dans le secteur privé », la CFDT affirme

ne pas trouver « une ligne » sur le sujet dans le programme du FN. Alors que leur position est pourtant bien tranchée :

« Qu’est-ce que vous voulez ? Qu’on égalise les salaires alors que tant de gens sont au chômage ? » résume

la responsable FN des affaires sociales, Marie-Christine Arnautu, dans le mensuel Causette. (…)

[Article complet sur humanite.fr]

 

Publié dans Elections regionales, F-Haine, France, POLITIQUE, Syndicats | 1 Commentaire »

Benoît Roger invité à l’émission « La voix est libre »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 novembre 2015

l’Humain d’abord !

 

Le FN veut supprimer un cuisinier sur deux dans les cantines scolaires

 

CaptureBenotRoger

  Invité à l’émission La voix est libre, la tête de liste

  de l’Humain d’Abord ! dans l’Aisne a réagit

  à la volonté de Front national de supprimer un emploi

  sur deux dans la fonction publique.

  «  A l’heure où le chômage dépasse 14%

  dans ce département, cela revient à supprimer

  un cuistot sur deux, une femme de ménage

 sur deux dans les établissements scolaires  »,

  s’est insurgé Benoît Roger.

 

La voix est libre-Benoît Roger dans la Spéciale élections régionales 2015 (Aisne)

http://www.dailymotion.com/video/x3c4xlh

par PCF_Oise-TVsur dailymotion

Prestation de Benoît Roger, la tête de liste dans l’Aisne de « L’humain d’abord », la liste du Front de gauche à l’élection régionale en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, qui était un des invités de l’émission « La voix est libre » diffusée le 31 octobre 2015 sur France 3 Picardie et France 3 Nord-Pas-de-Calais. Le département de l’Aisne inaugurait une série de 5 émissions, autant que de départements constituant cette grande région. Avec aussi les candidats Dominique Jourdain (EELV), Anne Ferreira (PS), Christophe Coulon (Ex-UMP) et Paul-Henry Hansen-Catta (FN)

 

Publié dans Elections regionales, France, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Référendum du PS et l’âne de Buridan

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 octobre 2015

 

Capturereferendumgauche1

Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste, a indiqué lundi attendre

environ 200.000 votants lors du référendum organisé le week-end prochain pour la plus large union

de la gauche lors des élections régionales… donnant ainsi du grain à moudre à Maurice Ulrich,

journaliste à l’Humanité.

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Réalisation : Abrahim Saravaki

Publié dans France, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

FN : Entre la tante et le grand-père, ne pas choisir pour ratisser large

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 avril 2015

CaptureUlrich

 

L’arrangement familial des Le Pen pour les élections régionales de PACA et les arguments de Bernard Cazeneuve,

Ministre de l’Intérieur, en faveur du projet sur le renseignement ont donné du grain à moudre à

 Maurice Ulrich, journaliste à l’Humanité.

 

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Réalisation : Abrahim Saravaki

urtikanlepen

 

Publié dans F-Haine, France, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

2e tour des départementales : communiqué de Fabien Roussel, Secrétaire de la fédération du Nord du PCF

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mars 2015

 

Capturedépartementales2015

Les élections départementales se sont terminées hier soir.

Je voudrais remercier tous les militants et tous les candidats qui,

dans tous nos cantons se sont engagés pour montrer

qu’une autre politique est possible dans le Nord et dans notre pays.

Félicitations aux élu(e)s communistes qui vont siéger sur les bancs

de l’assemblée départementale et notamment aux 5 nouvelles

conseillères départementales !

 

Dans le Nord, les candidats communistes et républicains ont gagné tous leurs duels face à l’extrême droite.

C’est une fierté tout autant que d’avoir contribué à ce qu’il n’y ait aucun élu FN au sein Département.

Un électeur sur deux ne s’est pas déplacé pour voter. Le PS perd 20 sièges dans le Nord et 70 dans l’ensemble de la région Nord Pas de Calais Picardie sur 150. Le PCF, avec le Front de Gauche en totalisent 30 dans la grande nouvelle région. Seul le département du Pas de Calais devrait rester à gauche. Les électeurs ont clairement sanctionné la politique du gouvernement actuel. Si les responsables socialistes locaux, leurs parlementaires comme le gouvernement ne veulent pas en tenir compte, ce résultat risque d’être amplifié par la suite.

L’UMP et l’UDI sortent malheureusement renforcés de ce scrutin. Leur programme propose une austérité encore plus forte. Dès hier soir, c’est l’annonce d’un plan social avec une réduction de 8% de la masse salariale au Conseil Départemental du Nord et la suppression de nombreuses politiques volontaristes. Déjà ce sont des centaines d’emplois en moins pour des jeunes qui passent les concours de la fonction publique et des services de proximité qui vont disparaitre. Nous refuserons cette double peine de l’austérité, qu’elle vienne de Paris ou de Lille !

Les 12,45% des voix du PCF Front de gauche et ses 10 élus dans le Nord, c’est autant l’expression

d’électeurs déçus et en colère contre la politique de ce gouvernement que l’espoir de mettre

en œuvre une autre politique pour plus de justice sociale et d’égalité.

L’Humain d’Abord ! s’installe dans le Nord avec de nombreux soutiens de toutes les composantes

de la société, du cheminot à la caissière, du médecin à l’ingénieur, du chômeur à l’étudiant.

C’est aussi le travail commun, dans de nombreux cantons, avec les autres forces du Front

de Gauche et avec EELV.

Restons mobilisés pour que l’économie soit enfin mise au service du développement humain et la transition écologique !

Restons mobilisés dans nos villes et villages pour inventer un nouveau modèle de société qui place l’Homme et l’avenir de la planète au cœur de tous ses choix.
N’attendons pas les prochaines élections régionales pour faire entendre la voix des salariés, des ouvriers, des jeunes, des retraités du Nord Pas de Calais jusqu’à Paris pour réclamer les moyens qui manquent à notre si belle région pour se redresser !

Faisons grandir ensemble une alternative sociale et écologique à l’austérité !

Fabien Roussel Secrétaire de la fédération du Nord du PCF

Publié dans France, PCF Nord, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Municipales : les médias ont-ils favorisé le FN ? (Basta !)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 mars 2014

 

Pluralisme

Municipales : les médias ont-ils favorisé le FN ?

 

par Ivan du Roy 28 mars 2014

 

vote

  Le 19 mars, la chaîne de flux d’infos BFM TV s’était faite rappeler à l’ordre

  par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). Son traitement de l’actualité

  politique nationale posait problème à cause du « faible accès à l’antenne

  des représentants de l’UMP et du Parti socialiste » et de « la persistance

  de la surreprésentation du Front national ». Pendant le mois précédant

  la dernière semaine de campagne, BFM TV avait consacré 1h16

d’antenne aux élections municipales, dont près de la moitié (33 mn) au FN : deux fois plus que l’UMP, trois fois plus que le PS, huit fois plus que les écologistes. La chaîne s’était faite tancer par plusieurs médias de gauche, dont Regards.

BFM TV s’est, depuis, rattrapée. Son plateau a consacré 4h30 de plus aux élections municipales pendant la dernière semaine de campagne, selon le CSA, qui vient d’actualiser les chiffres de temps de parole fournis par les chaînes. Les apparitions des leaders frontistes ne monopolisent plus l’antenne : sur l’ensemble de la période, du 10 février au 21 mars, leur temps de parole est redescendu à 10%, (soit une bonne demi-heure, 26 minutes pour EELV et 17 minutes pour le Front de gauche) derrière le PS et l’UMP. Les proportions sont sensiblement les mêmes chez les chaînes concurrentes i-Télé et LCI. Précisons que les parts d’audience de ces trois chaînes ne dépassent pas 3% (en moyenne, sur l’année 2013), soit un flux d’environ 700 000 téléspectateurs, en moyenne, qui suivent leurs émissions plus de 5 mn – 450 000 pour BFM TV, 200 000 pour i-Télé, 45 000 pour LCI.

France Info favorise le PS, Europe 1 ne convie pas le Front de gauche

De leur côté, les chaînes « généralistes » ont consacré beaucoup moins de temps aux candidats en campagne dans leurs JT nationaux ou leurs magazines : 47 mn pour France 2, 29 mn pour France 3 (les émissions régionales ne sont pas comptabilisées). Chacune a accordé 17% de ce temps d’antenne au FN, soit 8 mn 27 secondes pour France 2, à comparer avec les 13 mn offertes au PS, les 10 mn à l’UMP, et les deux petites minutes laissées aux formations du Front de gauche (Parti communiste et Parti de gauche) et à EELV. Les chiffres de TF1 n’ont pas été communiqués.

Sur la fin de campagne, le problème vient, selon le CSA, des radios. « Des déséquilibres persistants sur plusieurs radios généralistes ont été constatés et le Conseil a formulé des mises en garde à Europe 1, France Info, Radio Classique et RTL », pointe le CSA. Les micros de France Info ont ainsi été largement monopolisés par le PS : 2h15 sur près de 5h d’antenne consacrées à la campagne. Soit 45% du temps, contre 27% à l’UMP, 9% à EELV, 8% au Front de gauche et 4% au FN. Avec une audience cumulée de 8% fin 2013, France Info capte plus de 4 millions d’auditeurs occasionnels (nombre de personne qui ont écouté la radio au moins une fois en novembre et décembre).

A Europe 1, les candidats du Parti communiste et du Parti de gauche n’ont pas eu accès aux studios pendant le mois qui a précédé le 1er tour. Les socialistes ont ainsi pu s’y exprimer pendant 1h (42% du temps), contre une demi-heure environ pour la droite et l’extrême droite. Au contraire, RTL – près de 6 millions d’auditeurs occasionnels – a accordé autant de temps au Parti de gauche qu’à l’UMP, au PS et à EELV (5 mn). Mais c’est sur Radio Classique que les leaders du FN ont été le plus longuement invités, plus que tous leurs adversaires : près d’un tiers du temps de parole. Entrecoupé de symphonies de Wagner ?

Source : bastamag.net

Illustration ajoutée par nous

Creative Commons License

Publié dans municipales 2014, POLITIQUE, Presse - Medias | Pas de Commentaires »

FN : Les salariés ne veulent pas de vous !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 février 2012

 

Le FN est l’ennemi héréditaire des employés et des ouvriers 

 

FN : Les salariés ne veulent pas de vous !  dans POLITIQUE 395017_344601855558853_100000271243445_1373547_1145134305_n1-300x248Marine Le Pen et le Front National aiment beaucoup les travailleurs.

Mais ils n’aiment pas les syndicats qui les défendent. J’en veux pour

seule preuve les propos de celui que l’on désigne généralement comme

le compagnon de Marion-Anne-Perrine Le Pen, et accessoirement

vice-président du Front national. (Comme quoi la gestion d’un parti est

trop sérieuse pour la confier à des étrangers. La politique au FN est donc

une affaire de famille… Ne serait-ce pas ce phénomène que l’on qualifie

de népotisme, par hasard ? Mais ceci est une autre histoire.. ).

 

 Qu’a donc dit Mr Aliot qui puisse m’offusquer de la sorte… ?

Tout simplement (dans la dernière émission « Mots Croisés ») que les syndicats sont tous pourris,

qu’ils ne sauraient représenter les travailleurs avec seulement une petite dizaine de pour cents de syndiqués

en France, et qu’il serait temps de faire le ménage là-dedans.

 Effectivement, Monsieur, effectivement…. Mais que faisiez vous aux temps chauds ? « je chantais, ne vous

 déplaise, la Marseillaise ! » « vous chantiez ? J’en suis fort aise. Et bien, pensez, maintenant ! » 

Car nous n’avons pas attendu, tout syndicaliste que nous sommes, pour nous poser la question…

dont je voudrais bien qu’effectivement les candidats aux présidentielles s’emparent. Car elle est trop

sérieuse quant à elle pour la confier à des lepénistes.

Mais dites moi, Mr Aliot, si nous sommes si méprisables et inefficaces que vous le dites, expliquez-moi

juste une petite et simple chose : pourquoi, si nous sommes si peu représentatifs, tentez vous

avec tant d’opiniâtreté de nous noyauter de si grossière manière ?

 Pourquoi avez-vous tenté à plusieurs reprises de créer, sans grand succès, ce que vous présentiez alors

comme votre « propre »syndicat maison ? Syndicat qui ne saurait d’ailleurs en aucun cas en être un puisque

ce statut obéit à des règles précises qui de fait vous en excluent compte-tenu de vos positions politiques

anti-démocratiques…

[Lire la suite]

Source : Gauche de Combat  2 février 2012

« … si on s’attarde sur les «sondages sortis des urnes», réputés plus fiables, lors des dernières cantonales et régionales,

«il y a 70 % d’abstention chez les ouvriers, et sur ceux qui votent, la majorité choisit la gauche

et les 22-24 % qui votent FN ne représentent, sur le total, que 6 à 8 %

Comment peut-on après dire qu’elle [Marine Le Pen, ndlr] est la seule à leur parler !». »

Alexis Corbière, in Mediapart

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Cantonales Maubeuge Sud – 2e tour : Annick Mattighello et de Jean-Claude Maret appellent à faire barrage au FN

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mars 2011

PCF Maubeuge

maubeugesudduo1.jpg

Conférence de presse de madame Annick Mattighello, Maire de Louvroil, Conseillère  Régionale et de monsieur Jean Claude Maret Maire de Boussois, Vice Président de la CAMVS Louvroil le 22 mars 2011

Nous remercions les 2115 électrices et électeurs qui nous ont accordé leur confiance en particulier à Louvroil et à Boussois où nous sommes en tête dans tous les bureaux de vote. Avec 24% des exprimés le Front de Gauche avec le Parti Communiste Français s’inscrit durablement comme une force incontournable de la Sambre. C’est remarquable si on tient compte du fait que le Front de Gauche est une offre politique nouvelle rassemblant des partis des syndicalistes, des associatifs, des antilibéraux. Départementalement le FdG passe de 11,99% aux régionales à 13,97% au premier tour des cantonales sur la moitié des électeurs. C’est le résultat d’une campagne électorale menée dans le fil de nos combats pour l’emploi, les retraites, l’Éducation Nationale, les services publics, pour que s’expriment la colère et le refus des injustices.

Le niveau record de l’abstention manifeste une extrême souffrance de la population et un désaveu cinglant de la politique menée par Sarkozy. Avec moins de 30% de votants dans les quartiers populaires de Maubeuge il atteint une proportion inquiétante, ne peut être banalisé et appelle à la proximité et à l’action dans lesquelles le Front de Gauche prendra toute sa place et ses responsabilités.

Tout le monde perd y compris le FN qui perd 747 voix.

Le niveau scandaleux atteint par un Front National anti social et anti démocratique ne s’explique pas seulement comme une autre expression de cette souffrance. Il est aussi le résultat des manœuvres politiciennes utilisées alternativement par la droite et par le Parti Socialiste pour se maintenir au pouvoir depuis maintenant plusieurs décennies. On ne peut pas et on ne doit pas banaliser ce parti. Ce n’est pas un parti comme les autres.

[Lire la suite sur : pcfmaubeuge.unblog.fr/]

 

Publié dans Cantonales 2011, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Déclaration du Front de gauche sur le 1er tour des élections cantonales

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 mars 2011

Déclaration du Front de gauche sur le 1er tour des élections cantonales dans Cantonales 2011 logo_fdg_etoile_2

 

Au soir de ce premier tour des élections cantonales, la droite persiste à nier la sanction de sa politique issue

des urnes. Le rejet de la politique du gouvernement est massif dans le pays et celui qui est passé en force

contre une très large majorité de nos concitoyens pour rallonger l’âge de la retraite est sanctionné.

L’ensemble des forces de gauche progresse significativement par rapport au scrutin de 2004.

Le Front de Gauche connait une nette poussée.

Le très haut niveau d’abstention est inquiétant. Il exprime le gouffre qui sépare désormais les français des institutions qui les représentent.

Tous les stratagèmes auront été utilisés par le gouvernement pour arriver à ce résultat destiné à relativiser l’ampleur de son écroulement.

La profonde crise de la démocratie dans notre pays éclate aux yeux de tous. Le Front de gauche se sent conforté dans son appel a une refondation

de notre république ! La progression du FN est lourde de danger. La crise capitaliste n’en est que plus menaçante.

Le Front de gauche se porte en première ligne pour combattre les idées xénophobes et réactionnaires portées par le Front national et honteusement

banalisées par la majorité présidentielle.

Surtout, le Front de gauche proposera une alternative politique cohérente aux Françaises et aux Français qui veulent rompre avec le système actuel.

Alors qu’il se présentait pour la troisième fois devant les électeurs depuis sa constitution, le Front de gauche poursuit son avancée. Les premiers résultats

nous indiquent que notre rassemblement obtient un score très largement supérieur à son résultat obtenu aux Régionales de 2010. Mieux nous avons atteint

notre objectif d’un score approchant deux chiffres ! Dans de nombreux cantons, nous réalisons une percée très importante avec beaucoup de candidats

qui accèdent au second tour. Le Front de gauche peut être confirmé dimanche prochain comme la deuxième force à gauche en nombre d’élus.

Nous appelons ce soir toutes les forces de gauche, sans exclusive, à se rassembler derrière les candidats de gauche arrivés en tête

au premier tour pour battre la droite et l’extrême droite.

 

Publié dans Cantonales 2011, Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Des milliers d’agriculteurs dans les rues de Paris pour dénoncer la baisse de leur revenu

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 avril 2010

Marie-Noëlle Bertrand

Les producteurs de blé et 
de maïs fauchés par la crise

Les céréaliers et autres producteurs de grandes cultures manifestent aujourd’hui à Paris pour dénoncer la baisse 
de leur revenu. En 2009, celui-ci aura chuté de 51%, en même temps que le cours du blé s’effondrait de 24%.

Ils n’ont pas la réputation d’être les plus mal lotis du monde agricole. Ils sont pourtant attendus ce matin, à Paris, avec un bon millier de tracteurs pour manifester leur inquiétude. À l’appel de quatorze fédérations régionales des syndicats d’exploitants agricoles (FRSEA) soutenues par la FNSEA, 5 000 céréaliers et autres producteurs de grandes cultures (lire ci-après) se sont donné rendez-vous place de la Nation pour dénoncer la baisse de leur revenu. Celui-ci aura chuté de 51 % en 2009, confirmant ce qui se dit depuis l’été dernier  : l’écroulement des prix n’épargne aucune production.

Vivre pour rembourser

Après s’être envolé en 2007 et en 2008, le cours du blé a chuté, l’an dernier, de 24 % sur le marché mondial. Le prix des charges – engrais, pesticides, mais aussi charges énergétiques ou assurances – n’a, quant à lui, cessé d’augmenter, prenant en tenaille les exploitants. Historiquement bénéficiaires de la politique agricole commune (PAC), les céréaliers connaissent, en outre, leurs premiers déboires européens. En 2009, la France décidait qu’à compter de 2010, une partie des aides communautaires serait redistribuée en faveur des secteurs les plus en souffrance, tels que l’élevage ovin ou encore l’agriculture bio. Les grandes cultures, elles, perdraient environ 75 euros d’aides à l’hectare. Au printemps dernier, les céréaliers manifestaient leur mécontentement jusque sous les fenêtres de leur propre syndicat – la FNSEA – qui avait cosigné la mesure. Moins directe, la contestation demeure. « Nous ne nions pas qu’une redistribution était nécessaire, mais elle s’est faite au pire moment », explique Christophe Buisset, président de la FRSEA Picardie. « Nous sommes pris dans le cercle vicieux de la volatilité des prix  : même lorsque les rendements sont bons, nous n’arrivons pas à nous en sortir. »

[Lire la suite]

Manifestation des agriculteurs dans Paris par 20 minutes.fr

http://www.dailymotion.com/video/xd3idw

 

A lire également :

Agriculture. « Les réformes agraires sont devant nous » :

Entretien avec l’agronome et économiste, Michel Griffon qui travaille 
à l’Agence nationale de la recherche. Depuis quinze ans, ses travaux visent la mise en place d’une agriculture qui réduise les apports d’engrais et de pesticides. Une agriculture « écologiquement intensive ».

Publié dans Agriculture, Luttes | 1 Commentaire »

123
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy