• Accueil
  • > Recherche : fn petit journal

Résultats de votre recherche

Bien fou celui qui croit que le FN a changé !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 mai 2015

 

Capturelepetitjournal

 

 L’intégralité de l’émission du 4 mai,

 dans laquelle Le Petit Journal revient

 sur l’agression de ses journalistes.

 A (re)voir sur :

 http://bit.ly/LPJspecialeBaston

 

 

On continue de prêter au Front national des velléités de « normalisation ».

Les violences du 1er mai montrent-elles autre chose ?

CaptureDézé

 

Alexandre Dézé : Elles montrent une partie de la réalité du FN,

qui de ce point de vue ne change pas, dans son rapport aux médias

et à ceux qui portent une parole contestataire à son égard.

Pour changer un parti il faut du temps, prendre des précautions

avec ses militants, redéfinir les orientations doctrinales…

Il y a toujours eu un versant dit ‘’respectable’’ de l’extrême droite

et un versant radical, aujourd’hui on pourrait charger

Florian Philippot d’un côté, Jean-Marie Le Pen de l’autre, pour les incarner. Mais les comportements

et le discours radical, que Jean-Marie Le Pen et ses proches ne sont pas les seuls à porter, n’ont pas disparu.

Cette dualité peut d’ailleurs être incarnée par une seule et même personne. Marine Le Pen aussi ‘’dérape’’ :

j’ai recensé toutes ses sorties depuis janvier 2011, elle n’a rien à envier à son père. Et comme lui, elle est

sous le coup d’une procédure de levée de son immunité parlementaire à Strasbourg pour avoir comparé prières

de rue et Occupation.

Extrait de l’entretien avec le politologue Alexandre Dezé sur humanite.fr

« Le ‘’nouveau’’ Front national en question », consultable sur jean-jaures.org

 

Sur le même sujet : Cinq idées reçues sur le « nouveau » Front national

 

Publié dans Extreme-droite, F-Haine, France, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Incitations à la haine, racisme, intox : des élus et cadres du FN se lâchent (Basta !)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 janvier 2015

EXTRÊME-DROITE

 

Incitations à la haine, racisme, intox :

des élus et cadres du FN se lâchent

 

par Sophie Chapelle  – 23 janvier 2015

 

manifbeaucaire

  Depuis les attaques contre la rédaction

  de Charlie Hebdo, des policiers

  et le supermarché casher à Paris,

  des élus et des cadres du FN se lâchent :

  mensonges, propos islamophobes,

  incitations à la haine, voire même apologie

  de terrorisme se sont diffusés sur les réseaux

sociaux, sur fond de tentative de récupération politique.

Voici un petit florilège de ces messages qui prennent pour cible, en vrac, les « fellouzes »,

les « gamins de banlieue », Christiane Taubira ou « les fascistes de gauche ». L’apparente

« dédiabolisation » vantée par certains médias semble bien lointaine…

Arrivera t-elle à tenir ses troupes ? Marine Le Pen, présidente du Front national, s’essaie à une certaine

retenue dans ses propos depuis les attentats du 7 janvier qui ont frappé des journalistes, policiers

et citoyens de confession juive. Dans un entretien au Monde, elle récuse «  tout amalgame » entre

« nos compatriotes musulmans attachés à notre nation et à ses valeurs » et « ceux qui croient pouvoir

tuer au nom de l’islam » [1]. Elle n’a pu cependant s’empêcher au lendemain du massacre de rappeler

qu’elle proposerait, si elle était présidente, un référendum sur la peine de mort. Avant de ressortir l’arsenal

de mesures prônées de longue date par le FN, à commencer par la réforme du code de la nationalité

avec la suppression du droit du sol, la suspension « immédiate » de Schengen et la déchéance de nationalité

pour « les binationaux condamnés pour des faits délictuels ou criminels ».

 

peinedemortwillem

  Qu’en est-il des propos des cadres, élus et candidats du FN,

  depuis le 7 janvier ? Sont-ils nombreux à tenir publiquement

  des discours islamophobes à l’instar d’Aymeric Chauprade,

  eurodéputé FN, qui a publié le 14 janvier une vidéo

  dans laquelle il affirme que

  « la France est en guerre avec des musulmans » ?

  « Une cinquième colonne puissante vit chez nous et peut

   à tout moment se retourner contre nous en cas de

  confrontation générale », ajoute t-il en se référant à la montée

   du nazisme dans les années 30. L’eurodéputé a été désavoué

  par Marine Le Pen qui a annoncé qu’Aymeric Chauprade n’était

  plus son conseiller international et demandé aux cadres du parti

de ne pas relayer cette vidéo polémique [2].

Sa nièce, la députée Marion Maréchal-Le Pen, s’est cependant empressée de la diffuser sur twitter le 20 janvier.

Ce pied de nez à l’autorité de la présidente du FN cache en réalité bien d’autres propos islamophobes,

antisémites ou xénophobes tenus par des élus, candidats et cadres du parti. Des membres qui n’ont de cesse

de lier islam, immigration, délinquance et terrorisme. Un échantillon de ces réactions a été relevé par le site

L’Entente, dont l’objet est d’observer le FN. Accrochez-vous…

[Lire la suite sur Basta !]

Le FN soutient Chauprade et sa théorie d’une 5e colonne islamiste

 

Publié dans Discriminations, Extreme-droite, F-Haine, France, Montée du fascisme, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Un gel des salaires serait un coup de poignard contre le monde du travail et une véritable déclaration de guerre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 novembre 2014

 

Un gel des salaires serait un coup de poignard

contre le monde du travail et une véritable déclaration de guerre

 

 

Olivier Dartigolles, PCF – 23 novembre 2014

medef-deligne

Alors que l’INSEE vient de publier son dernier

« portrait social » de la France qui livre, par le détail,

les ravages provoqués par l’austérité, l

e gouvernement s’apprête, jeudi prochain,

à annoncer de nouvelles mesures anti-sociales. 

Que dit l’INSEE ? Que les dernières années sont

marquées par une dégradation du marché du travail,

une augmentation de la précarité et une stagnation

du revenu salarial. Et que les politiques d’austérité

ont amplifié la crise économique et sociale.

 

 

Alors qu’entre 2002 et 2007, les salaires progressaient  de 0,6 % par an, leur hausse annuelle n’a été

que de 0,2 entre 2007 et 2012. Les inégalités salariales ont même cessé de diminuer. 

Que s’apprête à annoncer Emmanuel Macron au nom de la « croissance » et de « la compétitivité

des entreprises » ? Le gel des salaires pendant trois ans et une remise en cause des 35 heures.

Cette information sera publiée demain dans le journal allemand Der Spiegel. 

Voilà donc le résultats des négociations franco-allemandes à quelques jours des recommandations

de la Commission de Bruxelles sur le projet de budget 2015 de la France. Si cette information était

confirmée, il s’agirait d’une déclaration de guerre contre le monde du travail. C’est très exactement

le contraire qu’il faut faire pour redresser le pays et relancer la croissance par l’augmentation des salaires.

Le gel des salaires serait une très grave erreur économiquement, une provocation socialement et,

politiquement, une nouvelle étape dans un processus nourrissant l’écœurement et la désespérance,

la droite et le FN. 

On entend déjà les encouragements du patronat. Raison de plus pour, comme le propose le PCF, de réussir,

du 1er au 5 décembre, la semaine de mobilisation contre le MEDEFet la politique d’austérité gouvernementale. 

On devine aussi la désolation de femmes et d’hommes de gauche devant ce nouveau coup de poignard.

Seul un mouvement permanent de riposte contre l’austérité et de rassemblement à gauche pour en sortir

est de nature à modifier le rapport des forces jusqu’à faire reculer Hollande et le gouvernement Valls

et imposer une politique de gauche. 

Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF

 

Publié dans Austerite, droit du travail, ECONOMIE, France, Liberalisme, PCF, POLITIQUE, Salaires, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Une journaliste de Mediapart refoulée de l’université des jeunes FN

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 septembre 2014

 

Une journaliste éjectée de l’université d’été des jeunes FN

 

fn1

Une journaliste de Mediapart a affirmé s’être vue refuser l’accès

  samedi après-midi à l’université d’été du Front national

  de la jeunesse (FNJ) à Fréjus (Var). Par solidarité, plusieurs

  journalistes de médias nationaux dont L’Humanité ont boycotté

  la fin des travaux de cette journée.

  « Je me suis fait éjecter au retour de la pause déjeuner. Le service

  de presse a reçu des consignes en début d’après-midi

  de la direction. Ils m’ont sortie en me demandant de rendre

  mon autocollant presse, ils m’ont suivie pour le reprendre jusque

  sur la route », a affirmé à l’AFP Marine Turchi, journaliste de Mediapart

  chargée du dossier du Front national, qui avait pourtant

pu assister à la session matinale.

Le patron des jeunes du FN, Julien Rochedy, a déclaré qu’ »il y a eu un petit problème de coordination et d’organisation », expliquant que Mme Turchi avait pu rentrer le matin alors que « Mediapart ne rentre pas dans les manifs du Front depuis très longtemps, depuis que Mediapart a boycotté le FN à la présidentielle ». La consigne vient-elle de la direction du FN? « Bien sûr », a-t-il répondu. Dans la matinée, le secrétaire général du parti avait demandé à ses troupes de « ne pas être sectaires »….

Plusieurs journalistes, dont ceux de l’AFP, du Monde, du Canard enchaîné, de L’Opinion, de L’Humanité et de RFI ont décidé en conséquence de ne pas couvrir la fin de cette journée de l’université d’été du FNJ, au cours de laquelle le trésorier du parti, Wallerand de St-Just, et l’un des vice-présidents, Florian Philippot, devaient s’exprimer.

 

CaptureMediapart

Cliquer sur l’image pour agrandir.

Publié dans F-Haine, France, LIBERTES, Mediapart, POLITIQUE, Presse - Medias | Pas de Commentaires »

Vía Campesina Honduras dénonce l’assassinat de Margarita Murillo

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 septembre 2014

 

Assassinat de Margarita Murillo 

communiqué de Vía Campesina Honduras

 

margarita-murillo   Via Campesina Honduras

  La Vía Campesina Honduras (LVC) informe l’opinion publique

  nationale et internationale que notre chère camarade de luttes

  Margarita Murillo a été assassinée dans  la nuit du 26 août 2014,

  dans la communauté de la montagne El Planon, juridiction

  du village El Venado, dans la municipalité de Villanueva Cortes,

  où elle cultivait une petite parcelle de terre.

 

 

Notre camarade Margarita Murillo a fondé le Front Paysan d’Unité Nationale (FENACAMH) et la Centrale Générale des Travailleurs des Champs (CNTC) durant les années 80 –des années de répression- et c’était aussi une infatigable militante en faveur de la justice agraire et de la libération nationale. C’est pourquoi son départ nous laisse un vide incalculable, non seulement pour ces organisations mais aussi pour la société civile du Honduras, tous regrettent aujourd’hui sa perte.

Notre camarade Margarita Murillo a eu à sa charge la direction nationale, départementale et de base du Front National de Résistance Populaire (FNPR) ainsi qu’au Parti Liberté et Refondation (Libre) ; elle faisait parti actuellement du Forum Social de la Vallée du Sulia.

Ironiquement, au moment de son assassinat, Margarita Murillo bénéficiait de mesures de protection : l’État hondurien avait l’obligation de défendre sa vie suite aux multiples dénonciations et pétitions d’organismes internationaux des droits de l’homme car elle était constamment menacée de mort.

Nous rendons hommage à toutes ces années de lutte que notre camarade Margarita Murillo a livré aux côtés de notre peuple pour revendiquer le droit à la terre, sa lutte pour la défense de notre souveraineté, pour une réforme agraire intégrale, en faveur de la sécurité alimentaire du peuple hondurien.

La Vía Campesina Honduras (LVC) condamne ce vil assassinat et exige de l’État du Honduras qu’il assume ses responsabilités et trouve les assassins et les fasse traduire devant la justice.

Nous condamnons ce vil assassinat sur la personne de Margarita Murillo qui prouve encore une fois la criminalité institutionnalisée [existant dans notre pays], ce pourquoi nous dénonçons le gouvernement de Juan Orlando Hernandez qui n’assume pas ses responsabilités comme il le devrait, comme pour les multiples crimes commis contre 130 paysans assassinés durant les deux deniers gouvernements.

Source : La radio del Sur http://laradiodelsur.com.ve/?p=303496 (espagnol)

Traduit par Paúl Hernandez pour http://voiebolivarienne.wordpress.com/.

* * * * * * *

D’autres articles sur la triste disparition de Margarita Murillo :

Assassinat au honduras – L’Humanité 01/09/2014

Le Parti de la gauche européenne a condamné le meurtre, le 27 août, de Margarita Murillo. Celle-ci est le plus important membre de l’opposition, formée à la suite du coup d’État de 2009 contre 
le président Manuel Zelaya, à avoir été assassiné.

http://www.humanite.fr/assassinat-au-honduras-550445

 !!!!!!L’Humanité : le seul journal français qui a traité le sujet et publié un article dans sa version papier !!!!!!

Margarita Murillo : Another Victim of Neoliberalism in Honduras ? – The Huffington Post 31/08/2014

> http://www.huffingtonpost.com/marco-caceres/margarita-murillo-another_b_5744476.html

P. H.

*
Source :  legrandsoir.info

Publié dans Amerique latine, Honduras | Pas de Commentaires »

Municipales : « Comment le FN pense mettre ses élus municipaux en ordre et aux ordres »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 mars 2014

 

Comment le FN pense mettre ses élus municipaux en ordre et aux ordres

 

(source : http://www.visa-isa.org – extraits)

Le FN a mis sur son site un petit guide pratique à l’usage de ceux qui parmi ses candidats seront élus. Il émane du secrétariat national aux élus et est préfacé par Steeve Briois, secrétaire général du FN et tête de liste à Hénin-–Beaumont.

C’est un fascicule d’une centaine de pages, qui se veut la présentation des « problématiques administratives, techniques et politiques » qui se poseront à l’élu. Il doit aider l’élu frontiste à réaliser l’ambition du parti qui est « sa progression électorale et son implantation locale ». La confiance en la victoire et la volonté de traduire efficacement dans les communes la doctrine du parti, sont clairement exposées.

Après l’avoir lu, force est de constater que c’est un implacable ordre de mission en huit rubriques, mais pour ces raisons mêmes, c’est aussi une radiographie du comportement du FN au sein du conseil municipal, et des moyens mis en oeuvre pour aller en 2017 à la victoire.

Les sept premières rubriques sont accompagnées chacune d’une annexe qui reprend les textes de loi indispensables : le code général des collectivités territoriales le plus souvent et le code des marchés public. Ce guide a sans doute été rédigé par un ou des spécialistes de la gestion municipale, tant est précis par exemple la présentation des compétences du maire et du conseil municipal ; le savoir faire pour lire les différents comptes d’un budget et l’art de comparer plusieurs budgets entre eux et de dégager les augmentations et les ratios.

  • L’élu frontiste a pour mission de passer au crible les comportements politiques locaux, de trouver matière à scandale en épluchant les budgets, les actes de la mandature précédente.

[...]

  • La première rubrique l’installation du conseil municipal est révélatrice de la trajectoire qui se met en place : ne pas rater une occasion de définir la pensée du FN, ne se compromettre en rien, s’abstenir ou être contre et le faire savoir, par tract et voie de presse.

[...]

  • Être au conseil municipal c’est pour l’élu frontiste demander que soit appliqué localement le projet du FN et il est ici décliné dans ses implications concrètes

[...]

  • L’élu frontiste est un censeur qui connaît ses dossiers et qui cherche la faute,

[...]

  • l’élu frontiste est surtout une courroie de transmission de son parti.

[...]

  • POUR LE FN Un bureau, l’aide d’un assistant qui lui préparera un condensé de la presse nationale et locale, la création d’un journal et l’utilisation du journal municipal pour faire passer des articles sur le travail du groupe au sein du conseil municipal.

[...]

  • RECRUTER AU FN LES AGENTS TERRITORIAUX

[...]

  • La violence extrême pour ceux qui s’opposent

La politesse est de façade et le mépris ce qui autorise la plaisanterie entre soi : le tout refus d’un cadre d’accéder à ce qui lui est demandé vient de ce qu’il est idiot selon la formule d’Audiard reproduite : « par ce que les cons ça ose tout, c’est à ça qu’on les reconnaît ». S’il est intelligent, il faut être poli mais ferme et lui rappeler que l’élu FN est un élu du peuple. Cette politesse qui cache le temps de la conquête du pouvoir, la violence extrême pour ceux qui s’opposent : harcèlement, hallali jusqu’au suicide, calomnies y compris sur les cadavres comme on l’a vu de la part du maire et de ses adjoints à Orange …

Voilà le sombre tableau de ce travail de vautour qui fait froid dans le dos et qui est bien loin de la profession de foi du 21 avril 2014, exception faite de la connaissance des dossiers : Il ne s’agit pas de travailler pour le bien public mais d’occuper la place, d’en connaître tous les rouages, de distiller propagande et calomnie, tout en ne faisant rien, ne se mêlant de rien, attendre de concentrer le pouvoir entre leurs mains – opération de second temps – pour détruire et fouler au pied la démocratie et les principes de l’égalité entre les citoyens.

 

Vu sur filpac-cgt.fr  (point n°10)

[Lire l’article original]

Publié dans Elections municipales, F-Haine, France, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Le FN ne serait plus un parti d’extrême droite ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 octobre 2013

 

Quand Marine Le Pen refuse l’étiquette d’extrême droite

(Le Petit Journal, 04/10/13)

 

 

Le FN ne serait plus un parti d'extrême droite ? dans Extreme-droite capturele-pen-300x191

capture d’écran

 

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo

 

 

 

 

 

Didier Porte : « le FN, parti fasciste, collabo, d’ivrognes, de racistes… »

 

http://www.dailymotion.com/video/x15n8mb

sur dailymotion

Par

A voir également :

Publié dans Extreme-droite, F-Haine, France, POLITIQUE, Populisme, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaires »

Le Petit Journal revient sur le 1er mai du FN (Le Petit Journal, 02-05-13)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 mai 2013

 

Le Petit Journal revient sur le 1er mai du FN (Le Petit Journal, 02-05-13) dans F-Haine capturecanal

Extrait Petit Journal FN 02-05-13 Vidéo sectionpcfhenin

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

 

 

 

Publié dans F-Haine, Montée du fascisme, POLITIQUE, Presse - Medias, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaires »

Le vrai discours du FN (Le Petit Journal – 12/12/12)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 décembre 2012

 

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

sectionpcfhenin

Publié dans F-Haine, POLITIQUE, Presse - Medias | Pas de Commentaires »

Prêt à tout pour justifier la stratégie UMP du « ni gauche ni FN », Jean-François Copé ment et met en cause l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juin 2012

 

Jean-François Copé ment et met en cause l’Humanité

 

Prêt à tout pour justifier la stratégie UMP du Jean-François Copé est prêt à tout pour justifier la stratégie UMP

du « ni-gauche ni FN » au second tour et pour couvrir ses collègues

qui font des appels du pied à l’électorat frontiste pour conserver

leur fauteuil de député. Y compris à mentir éhontément tout en

diffamant l’Humanité.

Ainsi sur France 2, mardi soir, le secrétaire général de l’UMP a poursuivi dans son amalgame Front national = Front de gauche =

extrêmistes en expliquant,  à propos de l’entretien donné par Nadine Morano au journal d’extrême-droite Minute :

« Moi personnellement je ne le ferais pas. Je ne m’exprime pas dans Minute ni dans des journaux de cette nature. Je ne le fais

d’ailleurs pas non plus dans L’Humanité ».

Faux. Jean-François Copé est bien intervenu dans nos colonnes. Exactement dans notre édition du 25-26 mars

2000, où le déjà maire de Meaux intervenait dans un débat consacré à la violence dans les cités d’Ile-de-France.

 

2012-06-13cope-hq-251-300x201 Jean-François Copé dans l'HumanitéCet entretien est d’ailleurs savoureux. Jean-François Copé, qui dénonce

actuellement la gauche pour son « laxisme en matière de sécurité », explique

que « notre credo en la matière de sécurité est d’arriver à un juste équilibre

entre prévention et répression ».

Ses solutions d’alors en guise de lutte contre l’insécurité pourraient lui

valoir une bonne place dans le comité de soutien du Front de gauche.

« Il faut surtout engager une réflexion de fond sur le rôle du maire en matière

de sécurité au moins dans les villes :

l’insécurité n’est plus de fait l’affaire exclusive de la police, affirme-t-il. Seul un partenariat hyperstructuré entre

le parquet, les élus, les habitants, la police nationale et la police Municipale peut faire régresser la petite délinquance sur laquelle

les résultats sont encore mauvais. »

Passé révisé

En 2000, Jean-François Copé, alors membre du parti gaulliste RPR, trouvait important de participer à un débat dans les colonnes

de l’Humanité. Devenu secrétaire général d’un UMP flirtant avec le Front national et en ballottage pour sa réélection à l’Assemblée

nationale, l’édile de Meaux révise son passé et l’Histoire en faisant l’amalgame l’Humanité-Minute.

 

  • A lire aussi :

Jean-François Copé : « Trouver un juste équilibre entre prévention et répression » (24 mars 2000)

 

Publié dans F-Haine, l'Humanité, Legislatives 2012, Manipulation, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaires »

12
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy