• Accueil
  • > Recherche : feignies ensemble

Résultats de votre recherche

Feignies : une antenne relais au beau milieu d’une zone résidentielle

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 juillet 2009

La Voix du Nord – 4 juillet 2009

Bataille autour de l’installation d’une antenne relais : les riverains persistent

| FEIGNIES |

Une antenne relais a été installée route de Neuf-Mesnil à Feignies en juin 2008. Depuis quelques mois, de nombreux riverains critiquent le danger qu’elle représente pour la santé des habitants. La mairie se réfugie derrière le respect de la législation en vigueur, mais l’affaire n’est pas terminée.

 

Lire la suite

 

 

Ondes électromagnétiques et Santé : le Syndicat de la Médecine Générale contre l'Académie de Médecine - 21/04/2009

 

Communiqué de presse du Syndicat de la Médecine Générale (SMG) du 21/04/2009

 

Extrait

Le caractère pathogène des ondes électromagnétiques émises par les antennes fait appel à des mécanismes physiopathologiques non encore élucidés. Des patients consultent cependant pour des symptômes très variés, la corrélation avec les ondes électromagnétiques étant établie par le fait que les symptômes disparaissent lorsqu’ils ne sont plus soumis à leur champ. Au-delà de ces personnes dites « électro-sensibles », c’est l’ensemble de la population qui est exposée aux champs électromagnétiques émis par les antennes, dont nous ne connaissons pas encore les effets à long terme. Nous demandons qu’un système de « vigilance » soit mis en place, indépendant des opérateurs de téléphonie, et que la puissance des émetteurs soit réduite dès maintenant.

Nous rappelons que l’absence de précaution et des expertises médicales douteuses au service du lobby industriel ont pu permettre le « scandale de l’amiante ».

 

Voir également l’article du Monde :

« Antennes-relais, Wi-Fi : quels sont les dangers ? »

Extrait du débat avec Michèle Rivasi, professeure agrégée en biologie de l’Ecole normale supérieure et fondatrice de la Criirad et du Criirem, mardi 21 avril 2009

jfh75015 : Pourquoi les antennes de téléphonie mobile seraient-elles « dangereuses » et pas celles de télévision ou de radio ?

Michèle Rivasi : Parce que les ondes ne sont pas les mêmes. Dans un cas, on a des ondes sinusoïdales continues. Dans le deuxième cas de la téléphonie mobile et des antennes-relais, on a des ondes pulsées, discontinues, qui transmettent des paquets d’énergie et qui présentent des ondes à basse fréquence. Il y a une confusion chez les opérateurs, qui amalgament les ondes de radio ou de télévision avec les ondes de téléphonie mobile.

XKF : Pourquoi ne pas appliquer le principe de précaution pour abaisser les seuils des champs électromagnétiques (comme en Belgique par exemple) ?

Michèle Rivasi : Parce que les lobbies français ne veulent pas réduire la puissance des antennes pour des raisons financières et qu’ils désinforment les élus et la population en leur disant que si on multiplie les antennes, c’est le portable qui va émettre davantage pour chercher l’antenne. Des expériences réalisées à Salzbourg, en Autriche, où on installe des picots et des micro-antennes avec une puissance faible où les personnes du public ne sont pas exposées au-delà de 0,6 volt par mètre, montrent un fonctionnement correct.

philippe64B : La France est-elle en avance ou en retard sur les antenne-relais par rapport aux autres pays européens ?

Michèle Rivasi : La France est en retard sur des alternatives techniques qui pourraient faire fonctionner le téléphone portable avec des antennes beaucoup plus petites et moins puissantes. Il y a une entente entre les trois opérateurs français, qui sont à l’origine de ce retard.

Lire l’article complet

+ d’infos sur :

http://www.robindestoits.org/

 

Publié dans Infos Feignies | Pas de Commentaires »

FEIGNIES ENSEMBLE juillet-août 2009

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 juillet 2009

 

FEIGNIES ENSEMBLE                                                                    PCF

 

                  FEIGNIES POUR TOUS                    juillet-août 09 – N° 18

 

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

 

Quelle que soit la réponse à la crise, pourquoi devrions-nous les croire à nouveau ? Ils ont eu tout faux.

Joseph Stiglitz – Prix Nobel d’économie 2001

 

Un coup de pouce au SMIC ? NON.

Le discours du Trône à Versailles ? Plus de 400 000 euros !

SMIC : le gouvernement refuse un geste pour les plus bas salaires, prétextant que « les caisses de l’État sont vides. »  Au 1er juillet, c’est seulement 13 € de plus par mois ! Sont rémunérés au SMIC, 3, 4 millions de salariés dont 940 000 à temps partiel.

Au même moment, N. Morano, secrétaire d’État  à la famille, lance sur Internet un site pour apprendre aux familles modestes à ne pas gaspiller l’argent qu’elles n’ont pas !

22 juin 2009 : 920  parlementaires sont convoqués en Congrès (577 députés + 343 sénateurs). Ils sont « informés » des choix du président. Après son discours, N. Sarkozy quitte le Congrès, sans écouter les élus. Tout cela pour plus de 400 000 euros !

  •        Une simple conférence de presse diffusée à tous les citoyens, en présence de quelques journalistes, ne suffisait-elle pas ?
  •        Le rôle du 1er ministre n’est-il pas d’exposer et de défendre les choix de son gouvernement devant les parlementaires ?

Pour ne pas être complices de cette mise en scène coûteuse, les élus du Parti communiste, du Parti de Gauche et les Verts ne sont pas allés au château de Versailles. Les élus socialistes n’ont pas participé au « faux débat » sans vote.

Chômage : 590 millions d’euros offerts au privé !

Janvier 2005 : la loi Borloo met fin au monopole de l’ANPE et permet l’arrivée du privé dans l’accompagnement des chômeurs.

Depuis les Pôles emploi et les conseils généraux peuvent recourir à des opérateurs privés de placement (OPP) pour le volet insertion du RMI et du RSA.

Juin 2008 : un rapport de l’INSEE tire un premier bilan. Les sorties vers l’emploi en passant par des agents de l’ANPE sont supérieures aux résultats des opérateurs privés. Un résultat obtenu pour un coût 3 fois plus faible par les agents de l’ANPE, agents du service public.

A partir de septembre 2009, et sur 2 ans, 320 000 demandeurs d’emploi seront « confiés » au privé, aux frais de l’État et de l’assurance chômage.

Encore un service public qui part vers le privé !

Écoles : Embauchés depuis 2006 (plan Borloo de cohésion sociale) 30 000 employés vie scolaire (EVS) et auxiliaires de vie scolaire (AVS) arrivent en fin de contrat. Un retour brutal à la case chômage. Depuis 3 ans, ces EVS et AVS (tâches administratives et aide aux élèves handicapés) étaient devenus indispensables au bon fonctionnement des écoles.

Vers quel État, quelle société allons-nous ?

Un État qui permet qu’on poursuive n’importe qui au moindre « délit d’outrage », qui traîne en justice des syndicalistes en lutte, qui matraque et éborgne des manifestants, qui embarque au poste de police des gamins de 6 ans, qui pourchasse les émigrés et rompt les liens familiaux, qui assiste indifférent au suicide des détenus, des chômeurs, des laissés-pour-compte…

Un État qui abuse de la détention préventive, de la garde à vue pour une peccadille, qui invente un délit imaginaire (exemple du professeur qui s’exclame : « Sarkozy, je te vois » en gare de Marseille en voyant une interpellation musclée)…

Un État conçu pour la tranquillité des dominants et qui tend à criminaliser les petits et les réfractaires…

Il faudra pousser fort, et en nombre, ensemble, pour que cet État respecte enfin les libertés de chaque citoyen !

Quiconque sacrifie sa liberté pour plus de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre et n’aura aucune des deux. (Benjamin Franklin)

L’électricité plus chère au 1er août

  • Les tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électricité augmenteront de 2 à 3 % au 1er août. Ces tarifs représentant 47 % du total de la facture finale présentée au consommateur, la hausse de cette facture devrait s’établir entre 1 et 1.5 %. L’objectif est de faire contribuer les usagers à la rénovation d’un réseau vieillissant.
    Le gouvernement a évidemment exclu de mettre les fournisseurs d’énergie -pourtant largement bénéficiaires- à contribution…

La baisse de 3.5 % du prix du gaz au 1er juillet, annulée !

  • Les tarifs du gaz ne baisseront pas au 1er juillet. Ayant augmenté de 15.2% en 2008 alors que le cours du pétrole, sur lequel ils sont basés, avait fortement chuté, une première baisse était intervenue au 1er avril, “tardive” et “insuffisante” selon les associations de consommateurs.
    GDF-Suez a obtenu du gouvernement de surseoir à une nouvelle baisse au 1er juillet qui aurait dû être de 3.5 % !

Malgré toutes ces mauvaises nouvelles, nous vous souhaitons un BON ÉTÉ et espérons vous voir nombreux à Malo-les-Bains mardi 18 août 2009.

 

Publié dans PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaires »

FEIGNIES ENSEMBLE juin 2009

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 juin 2009

FEIGNIES ENSEMBLE                                                   PCF

FEIGNIES POUR TOUS                            juin 2009 – N° 17

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

 

La crise financière va plonger dans le chômage des millions de personnes. Quand un pont s’effondre, on examine la responsabilité des ingénieurs qui l’ont construit. Depuis 30 ans, les néolibéraux ont légitimé leurs politiques irresponsables en se réclamant de pseudo « lois de l’économie »…

T. Coutrot – conseil scientifique d’Attac

Elections européennes 2009

Dans un contexte d’abstention massive, 60 % au plan national, près de 67 % à Feignies,  les résultats du Front de Gauche sont encourageants pour la création d’une force politique qui ne renonce pas à un projet de véritable transformation de la société en France et en Europe.

Nous pouvons comprendre les abstentionnistes. Leur « non », nettement majoritaire et populaire, au Traité Constitutionnel Européen en 2005 a été bafoué lors du Congrès de Versailles par une majorité de députés. Dans ces conditions, ils ont cru inutile de voter.

Nous leur disons qu’un espoir existe à travers le Front de Gauche. La période à venir va leur permettre d’observer et d’analyser les actes des uns et des autres…

A Feignies, plus de 15 % des votants nous ont accordé leur confiance. Nous voulons ici les en remercier  très chaleureusement. Merci également à tous nos militants qui ont régulièrement informé les électeurs de l’importance des enjeux de cette élection. Grâce à vous tous, Jacky Hénin a été réélu au Parlement de Strasbourg.

Le détail des résultats à Feignies

Votants : 33, 44 %

UMP : 18, 44 %    PS : 17, 49 %    Front de Gauche : 15, 23 %

FN : 13, 63 %       Europe écologie : 10, 64 %       Modem : 6, 71 %    NPA : 4, 85 %

Répartition des sièges au plan national (72 sièges)

UMP – droite : 29   PS – social démocrate : 14    Europe écologie : 14

Modem – libéral démocrate : 6   Front de Gauche et Outre-Mers : 5  FN : 3    Libertas : 1              

Avec 60 % d’abstentions et ses 4,8 millions de voix l’UMP ne peut pas crier victoire. Que sont donc devenus les 11,5 millions de voix du 1er tour des élections présidentielles de 2007 ?  Où est la majorité présidentielle ? Un petit pas pour l’UMP et un grand pas pour la démocratie ?

Mise au point et rappel :

En mars 2008, une nouvelle majorité d’élus est arrivée au Conseil municipal ; elle est issue d’une liste de personnalités du milieu associatif.

Des élus de cette nouvelle majorité font des choix et prennent des décisions au sein de ce nouveau conseil municipal.

Les citoyens de Feignies, militant au PCF, fonctionnent indépendamment de ces élus. Ils s’expriment selon leurs propres convictions.

 


Publié dans Infos Feignies, PCF-Front de Gauche Feignies | Pas de Commentaires »

FEIGNIES ENSEMBLE juin 2009 (suite)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 juin 2009

Crise de l’emploi à Feignies

  •      Vesuvius : 60 emplois menacés

Lors du comité d’entreprise extraordinaire du 4 juin, la direction a annoncé la mise en oeuvre d’un plan social. Le 24 juin, le comité d’entreprise se réunira de nouveau pour préciser le nombre de postes menacés. Le plan social concernerait 60 salariés. Soit 24 % des effectifs ! La direction a confirmé l’information (La Voix du Nord – 14 juin 2009)

 

L’usine Vesuvius de Feignies, qui existe depuis 1984 (auparavant Lafarge Réfractaires), regroupe la production ainsi qu’un bureau d’études. Elle est à la pointe de la production de céramique fine industrielle, un matériau plus solide que l’acier.

  •      Interfit : 3 semaines d’arrêt en juin

Cette filiale du groupe Vallourec a la spécialité, unique en France, de fabriquer des raccords pour les tubes et pipe-lines destinés aux industries gazière et pétrolière. Le 3 juin, lors du comité d’entreprise, la direction de l’usine a annoncé de nouvelles mesures pour faire face à la baisse brutale d’activités. Malgré les nombreux jours non travaillés en février et mars et le prêt de salariés à d’autres sites Vallourec, l’activité a cessé pour deux ou trois semaines. Par ailleurs, la direction d’Interfit a déposé un dossier de chômage partiel qui aurait pour conséquence de faire tomber les salaires à 60 % du brut.

Les paysans veulent vivre de leur travail !

Les agriculteurs, producteurs de lait, au bord de la faillite, doivent pouvoir vivre de leur travail. Depuis fin mai, ils ne cessent de manifester un peu partout en France.

Dès le début de la crise, Alain Boquet, député du Nord, a écrit au ministre M. Barnier pour dénoncer les industriels (Danone, Lactalis…) et les grands distributeurs (Carrefour, Leclerc…) qui imposent un prix du litre au rabais.

Dans sa lettre, le député demandait au ministre de prendre d’urgence des mesures d’accompagnement, de promouvoir une politique européenne de régulation des marchés et d’amener les industriels et les distributeurs à une réelle négociation avec les producteurs.

L’accord signé le 3 juin dernier fixe le prix du lait à 280 €  maximum la tonne  payée aux agriculteurs. Un prix inacceptable car le simple coût de production est partout supérieur à 300 €. En montagne, il peut atteindre 350 €. Les organisations syndicales, qui ne sont pas représentées au Centre national interprofessionnel de l’économie laitière, ont dénoncé un « accord de dupes » ou un « prix politique sans politique laitière« .

Prochain conseil municipal : samedi 20 juin, dès 9 h. (budget supplémentaire 2009)

 

Le Parti Communiste Français

Pour se défendre et riposter, pour changer vraiment

 

  •  Je désire être informé-e des initiatives du PCF
  • J’adhère au PCF

Nom : …………………. Prénom …………………….

Adresse : ………………………………………………

…………………………N° tél. : ……………………..

Envoyer au PCF 48, rue François Wiart à Feignies

 

 

Ces problèmes vous concernent.

 

 

 

Venez en débattre avec nous le dernier vendredi de chaque mois de 17h30 à 19h à la salle polyvalente Place de l’église.

 

Publié dans Infos Feignies, PCF-Front de Gauche Feignies | Pas de Commentaires »

13 juin : « C’est manifestement en dessous de nos attentes… mais la colère est intacte »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juin 2009

CGT

Colère intacte

Près de 160 manifestations et rassemblements se sont déroulés partout d’ans l’Hexagone ce samedi 13 juin. Si elles n’ont pas rassemblé autant que les journées de mobilisation unitaire précédentes, le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault a estimé que « ceux qui sont présents aujourd’hui sont les représentants d’une opinion qui, très majoritairement, demeure critique sur la politique économique et sociale du gouvernement. Donc je dois rappeler au chef de l’État qu’il ne doit pas sous-estimer la situation ». La colère sociale, les revendications portées dans l’unité par les huit centrales syndicales sont intactes et trois Français sur quatre soutiennent la mobilisation unitaire. Le chef de l’État ne peut en être quitte. Le patronat ne peut éluder plus longtemps la négociation sur des revendications qui relèvent de sa responsabilité.

Lille : environ 3000 manifestants 

 

dscn4440.jpgdscn4438.jpgdscn4439.jpgrscn4441.jpgrscn4442.jpg

dscn4437.jpgdscn4435.jpg

Lire le communiqué de la CGT

Vidéo CGT : ICI

Quelques déclarations

Bernard Thibault (CGT) : « C’est manifestement en dessous de nos attentes ». « Il y a le sentiment aussi que du côté syndical tout le monde ne parle plus d’une même voix, ce qui peut démobiliser.
« Peut-être qu’il va falloir prendre un nouveau souffle et préparer la rentrée ». « Nous allons envisager, je l’espère de nouveau dans un cadre unitaire, d’autres initiatives et d’autres rendez-vous ».

Jacques Voisin (CFTC)
: « Il y a peut-être de l’usure (…) il va falloir innover ». « Les Français restent à 75% solidaires du mouvement sauf qu’ils sont sceptiques sur le mode d’action ». A la rentrée, « il va falloir voir comment être en capacité d’apporter les solutions les plus justes ».

Bernard Van Craeynest (CFE-CGC) : « Il y a un peu de lassitude à la veille des grandes vacances, il va falloir trouver d’autres modes d’expression car contrairement à ce qu’on entend ici ou là, on est loin d’être sortis de la crise. Rien ne préjuge de la situation à l’automne, peut-être y aura-t-il besoin d’autres manifestations comme celle-ci ».

Alain Olive (Unsa)
: « C’est une mobilisation qui n’a rien de comparable avec celles de janvier ou mars (…). Dans une période longue de mobilisation, il y a des hauts et des bas, c’était inévitable » mais « les raisons objectives pour lesquelles on est là demeurent ».

Gérard Aschieri (FSU) : « On est un peu dans une course de fond, on a besoin de durer. Il y a sans doute un moment de creux » et « maintenant, il nous appartient à tous de réfléchir à quelle stratégie il faut avoir pour que ce mécontentement vis-à-vis de la stratégie gouvernementale aboutisse à ce que les salariés, les Français, nous rejoignent massivement dans de nouvelles initiatives d’action ».

Annick Coupé (Solidaires) : « La question pour nous, c’est : « quelle stratégie d’action pour gagner, quel rapport de force nous devons construire, qui soit plus fort pour faire reculer ce gouvernement, le patronat? »" « La question de l’unité est un élément indispensable (…) il faut continuer à mener la discussion avec l’ensemble des organisations syndicales ».

Publié dans SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaires »

Liberté de la presse : Le collectif « Pas touche au Livret A » apporte son soutien à Mediapart

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 mai 2009

 

Ce mardi 26 mai, Mediapart est au tribunal. (Revoir l’article Liberté de la presse : Médiapart poursuivi en diffamation publié le 11 mai 2009)

Au-delà de l’affaire elle-même, et de tout ce qu’elle symbolise, c’est la première fois qu’une enquête d’investigation économique au long cours, illustrée par des dizaines d’articles et prolongée sur plusieurs mois, est jugée par un tribunal correctionnel. Or l’enquête économique vise un secteur parfois plus opaque que le monde politique ne le fut sans doute jamais, et d’autant plus opaque qu’aujourd’hui, ce monde financier s’est installé à demeure dans l’univers politique sous la présidence de Nicolas Sarkozy.  (source :Mediapart – 26 mai 2009)

Texte de soutien du collectif « Pas touche au Livret A », intitulé Procès en diffamation des Caisses d’épargne contre Mediapart, notre Collectif prend position:

Mediapart, sous la plume de Laurent Mauduit, a consacré une longue série d’articles aux dérives du groupe Caisses d’Epargne. Les dirigeants de ce groupe ont pris la décision de poursuivre ce journal en ligne, financièrement fragile, à travers 11 plaintes en diffamation.

Notre Collectif tient à souligner que les articles incriminés constituent un compte rendu fidèle et une analyse particulièrement rigoureuse de ces dérives qui se sont révélées au travers d’une croissance externe aventureuse et ruineuse, d’une trahison du pacte séculaire avec la Caisse des dépôts et consignations, de la création de Natixis qui a perdu, aujourd’hui, l’essentiel de sa valeur, et enfin du renoncement manifeste aux valeurs et à l’éthique mutualiste qui ont fondé et animé les Caisses d’Epargne depuis leur création.

Les dirigeants des Caisses d’Epargne en portent l’entière responsabilité. Responsabilité jamais assumée.

 

Lire la suite… »

Publié dans LIBERTES | Pas de Commentaires »

FEIGNIES ENSEMBLE mai 2009

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 mai 2009

Feignies ensemble                                                      PCF

        Feignies pour tous                                  mai 2009 – N°16

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

 

« Il s’agit après avoir toujours plié, tout subi, tout encaissé en silence pendant des mois et des années, d’oser enfin se redresser, se tenir debout ! »

Simone Weil – philosophe et ouvrière chez Renault en 1935/36 -

La condition ouvrière (1951)

7 juin 2009 – Élections européennes

 

72 députés représenteront la France au Parlement à Strasbourg

10 députés représenteront la région Nord-Ouest

Citoyens, vous avez la parole, exprimez-vous !

Chaque voix, votre voix va compter !

 

Après cette « crise du siècle », nous devons reconstruire l’économie de chaque État en Europe et dans le monde.

- Dans le monde, les laissés-pour-compte sont aujourd’hui près de 5,5 milliards dont 3 milliards (un être humain sur deux) vivent avec moins de 1 euro par jour.

- L’Union européenne compte 30 millions de « travailleurs pauvres ». Les salaires minima vont de 92 € en Bulgarie à 1570 € au Luxembourg (soit un écart de 1 à 17) et l’écart du coût de la vie est de 1 à 7.

- En France :

  • les 1% de salariés les mieux payés (130 000 personnes) ont un salaire brut de 120 000 € par an. Mais 50 % des salariés gagnent moins de 1 550 € par mois et le seuil de pauvreté est à 880 € par mois.
  • en 1 an, l’emploi intérimaire a perdu plus de 100 000 postes

         mais Renault et PSA qui ont empoché 6 milliards d’euros d’aide de l’État maintiennent : 

                 4 450 suppressions d’emplois chez Renault

3 350 suppressions chez PSA

 

Nous ne pouvons pas accepter ces révoltantes inégalités !

Unité dans les luttes, unité dans les urnes !

 

Votez pour la liste de rassemblement du Front de Gauche

(PCF, Parti de Gauche, Gauche Unitaire du NPA…) conduite par

Jacky Hénin, député européen sortant

Michèle Ernis, gauche unitaire du NPA

Alain Bocquet, député du Nord

 

Votez pour plus de députés vraiment de gauche qui ne voteront pas avec la droite à Strasbourg ! 75 % des décisions prises en France dépendent directement des règles européennes !

 

Grand Meeting du Front de Gauche

Mercredi 3 juin 2009 à 18 h 30

Théâtre Léo Ferré à Aulnoye-Aymeries

Publié dans PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaires »

FEIGNIES ENSEMBLE mai 2009 (suite)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 mai 2009

EDF ou POWEO, producteur privé ? VIGILANCE !

 

« Que Choisir » a dénoncé à de nombreuses reprises les démarchages agressifs et les ventes forcées pratiquées par les commerciaux de POWEO et de sa filiale Arelys.

Cette revue signale également que les offres proposées sont à des prix attractifs qui ne peuvent qu’être provisoires car ne disposant pas de capacité de production de base (nucléaire), POWEO ne sera pas en mesure de concurrencer durablement les tarifs réglementés de l’électricité proposés par EDF.

EDF participe au Fonds Social Energie (FSE), du Conseil général, qui aide les foyers en difficulté à payer leurs factures. EDF propose des tarifs préférentiels, conventionnés avec l’Etat.

Ce n’est pas le cas, actuellement, de POWEO producteur privé. Donc, en cas de difficulté pour régler une facture de POWEO, le FSE ne pourra pas vous aider.

Autres inconvénients signalés par des consommateurs :

-         des prix variables, des « factures-surprises » difficilement contrôlables ;

-         possibilité de quitter POWEO pour revenir à EDF mais sans bénéficier des tarifs préférentiels d’EDF ;

-         lorsqu’un nouveau locataire arrive dans un logement sous contrat POWEO, s’il revient à EDF, il ne bénéficie plus de ses tarifs préférentiels.

 

La santé n’est pas une marchandise

 

      Le 12 mai a débuté au Sénat l’examen du projet de loi tant décrié « Hôpital, patients, santé, territoires ». La discussion s’annonce houleuse, tant le débat est contesté à la fois par le secteur public que privé. Au coeur de la controverse figure la gouvernance à l’hôpital qui érige un patron tout puissant. Mais les désaccords vont au-delà de la seule réforme de l’hôpital. Ils concernent aussi le financement, les suppressions de postes ou encore l’égalité entre patients.

« L’hôpital n’est pas une entreprise privée gérée par un seul patron. A l’hôpital, il y a de la gestion mais surtout des équipes médicales pour soigner les malades. Il ne faut pas supprimer des emplois d’infirmières et d’aides-soignants (700 suppressions en 2009 à l’Assistance publique- Hôpitaux de Paris). »

André Grimaldi, professeur chef de service à la Pitié-Salpêtrière.

 « On ne fabrique pas des boulons, nous soignons des gens malades qui méritent plus de considération que de vulgaires boulons. On ne peut pas évaluer de la même manière un bloc opératoire et une chaîne de production automobile. C’est idiot et inhumain. »

Yves Rebufat – anesthésiste  réanimateur au CHU de Nantes

Ces problèmes vous concernent. Venez en débattre avec nous le dernier vendredi de chaque mois de 17h30 à 19h à la salle polyvalente Place de l’église.

 

Publié dans PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaires »

FEIGNIES ENSEMBLE avril 2009

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 avril 2009

Feignies ensemble                                                  PCF

        Feignies pour tous                                                                                                avril 2009 – N°15

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

 

« L’Union européenne va dans le mur, mais ses dirigeants accélèrent. »

Michel Soudais, journaliste à Politis

 

7 Juin 2009 – Elections européennes – Chaque voix, votre voix compte !

 

Avec le Front de gauche (PCF, Parti de Gauche, Gauche unitaire du NPA) exigeons un véritable changement en France et en Europe pour une réduction des inégalités et de la pauvreté.    REAGISSEZ !

-  14 mars au Zénith à Lille, 1500 personnes soutiennent le Front de gauche contre le capitalisme qui massacre les emplois et augmente la précarité.

-  Ils ont dit :

        Loïc Pen, médecin urgentiste, syndicaliste : « Ce Front de gauche, on en a besoin. Aujourd’hui, il nous manque une perspective politique. »

 

        Fabien Pavot, responsable CGT du Nord, à la Poste : « Depuis 2005, 50 000 bureaux de poste ont été fermés. Le 7 juin, exigeons une réappropriation des services publics.« 

 

        Eric Felini, secrétaire du comité central du groupe Total : « 14 milliards de bénéfices (= 12  millions de SMIC) dans les tiroirs et rien pour les salariés. Pire, Total s’attaque à l’outil industriel et annonce 555 licenciements. »

 

        Alain Bocquet – député du Nord –  PCF : « Une loi doit interdire les licenciements boursiers… Tous ceux qui luttent doivent prendre au sérieux ce scrutin. Le plus grand ennemi, c’est l’abstention. Le rassemblement doit être le plus large possible.« 

 

        Michelle Ernis, conseillère municipale en Normandie, Gauche unitaire du NPA (40 ans de militantisme à la LCR puis au NPA) : « Nous prenons nos responsabilités. Assumons nos divergences. Mais nos convergences sont plus fortes quand nous réclamons ensemble l’augmentation des salaires, l’arrêt des licenciements, la défense des services publics.« 

 

        Marc Dolez – député du Nord – Parti de Gauche : « Une Europe sociale, vraiment démocratique n’est pas possible avec le traité de Lisbonne qui interdit l’harmonisation sociale… Il faut rompre avec l’hégémonie social-libérale, avec les compromis du traité de Lisbonne.« 

 

        Jacky Hénin – eurodéputé – PCF : « Les 41 députés du groupe Gauche unie européenne (GUE) ont contribué à mettre en échec la directive libéralisant les ports, à stopper la Commission européenne qui voulait imposer 65h hebdomadaires aux salariés. Il faut briser les directives de mise en concurrence des salariés. Pour un salaire minimum dans tous les pays de l’Union. En finir vraiment avec le scandale des paradis fiscaux« 

Publié dans PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaires »

FEIGNIES ENSEMBLE avril 2009 (suite)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 avril 2009

LES CHÔMEURS DANS L’ÉTAU DU PÔLE EMPLOI

Une aide pour les demandeurs d’emploi ou un contrôle accru, un « flicage » de plus ?

Le 5 janvier 2009, fusion forcée entre ANPE et Assedic

-  Le Guichet unique ? Comment « simplifier » les démarches quand un « conseiller référent » suit un « portefeuille » de 200 à 250 personnes en 8 demi-journées ?

-  Le suivi mensuel ? 20 minutes pour recevoir des personnes aux difficultés très variées ! Avec l’augmentation du chômage, il faut déjà 2 semaines pour obtenir un 1er rendez-vous.

-  Comment gérer l’ingérable ? Quand il faut un accompagnement personnalisé (santé, surendettement, dépendances…), les agents ne peuvent pas intervenir. A l’accueil, la violence monte. On renvoie les personnes vers des ordinateurs !

-  Formation des agents et accueil personnalisé ?

Les métiers ANPE et Assedic sont très différents. L’ANPE, c’était un suivi, un conseil pour la recherche d’un emploi. L’Assedic, c’était l’indemnisation selon des critères complexes. Ces deux métiers nécessitent plusieurs mois d’apprentissage. Les salariés du Pôle emploi « bénéficieront » de 3 à 7 jours de formation sur le tas !!! 

-  Deux offres « raisonnables » d’emploi ? Comment peut-on forcer quelqu’un qui était au SMIC à accepter un temps partiel encore plus faible ? Comment faire avec des offres d’emploi  de moins en moins nombreuses et éloignées du domicile ?

-  La proximité disparaît. 586 agences (38 %) doivent disparaître. Pour de nombreux demandeurs d’emploi, il faudra téléphoner encore plus souvent. Et ce service est loin d’être gratuit : jusqu’à 3,55 euros les 5 minutes avec Mobicarte !

-  La privatisation : le chômage peut enrichir !

Depuis 2005, à Lille et Rouen, la société privée Ingeus expérimente des techniques pour « aider » les chômeurs à trouver un emploi. Elle touche de 3 000 à 6 000 euros par « prestation » auprès d’un chômeur !

Autant de perdu pour le Pôle emploi de l’Etat qui pourrait améliorer la qualité de ses services en embauchant des personnes compétentes, formées à travailler autour des projets professionnels, en lien avec d’autres organismes de formation pour adultes.

 

 

7 juin : élections européennes – Réagissez – Votez pour le Front de Gauche.

Pour un véritable changement en France et en Europe, pour une Europe plus solidaire, pour tous, je soutiens, à Feignies, le Front de Gauche

Nom – Prénom : …………………………………………………………..

Adresse : ………………………………………………………………………………

 

 

 

A remettre à un militant ou à déposer au n° 48, rue F. Wiart

 

N’hésitez pas à soutenir, à Feignies,

la liste du Front de Gauche.

Publié dans PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaires »

1...4849505152
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy