Résultats de votre recherche

Humour et Politique…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 août 2015

 

11 000 participants à Tel-Aviv plage d’après un média israélien

citant la mairie de Paris

 

tel-avivaffluencerecord

 

Le communiqué de la mairie de Paris a permis à un site de Tel-Aviv de pousser un bruyant et long cri

de victoire qui est un mensonge pur.

« …succès immense…journée ludique dans une ambiance décontractée… Des files d’attentes de plusieurs

centaines de personnes se sont formées tout au long de la journée sur les quais de Seine,

tant « la plage de Tel Aviv sur Seine » était bondée de monde…mobilisation de tous pour cet événement

exceptionnel… »

Quant à la photo accompagnant ce délire, c’est un cadrage serré. Et pour cause !
http://www.tel-avivre.com/2015/08/13/une-affluence-record-11-000-perso…

URL de cette brève : http://www.legrandsoir.info/11-000-participants-a-tel-aviv-plage-d-apres-un-media-israelien-citant-la-mairie-de-paris.html

 

 

Publié dans Humour, Le Grand Soir, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Le billet de Théophraste R. : « La photo qui montre le roi d’Arabie à Tel-Aviv-plage (1) »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 août 2015

 

La photo qui montre le roi d’Arabie à Tel-Aviv-plage (1)

 

roiarabietelavivsurplage

  11 000 personnes à Tel Aviv-plage, en comptant le saoudien

  ayant fui Vallauris-plage-privée.

  Le communiqué sans vergogne de la mairie de Paris a permis

  à un site de Tel-Aviv (2) de pousser un bruyant et long cri

  de victoire qui est un mensonge pur : « …succès immense…

  journée ludique dans une ambiance décontractée…

Des files d’attentes de plusieurs centaines de personnes se sont formées tout au long de la journée

sur les quais de Seine, tant « la plage de Tel Aviv sur Seine » était bondée de monde…mobilisation de tous

pour cet événement exceptionnel… ».

Quelle insulte aux citoyens d’essayer de leur faire croire que 11 000 personnes pouvaient tenir dans quelques

centaines de m² !

Quel culot de prétendre que la transposition d’un check-point israélien en bord de Seine (forces armées, barrières,

chicanes, fouilles au corps, passages refusés, menaces…) était festive et « décontractée » !

Quelle honte d’avoir installé des check-points autorisant le public de Tel-Aviv-plage à entrer dans Gaza-plage

situé de l’’autre côté du pont, mais interdisant au public de Gaza-plage de s’approcher de Tel-Aviv-plage !

Deux échantillons de peuple et l’apartheid !

Théophraste R. (On peut se baigner partout, mais pas avec n’importe qui).

(1) Voir la photo complète (et archi-truquée) dans la rubrique du Grand Soir « Humour et politique » :

http://www.legrandsoir.info/11-000-participants-a-tel-aviv-plage-d-apr…

(2) http://www.tel-avivre.com/2015/08/13/une-affluence-record-11-000-perso

 

URL de cette brève :http://www.legrandsoir.info/la-photo-qui-montre-le-roi-d-arabie-a-tel-aviv-plage-1.html

Publié dans Humour, Le Grand Soir, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Fête de la dette 2015

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mai 2015

 

                       Fête de la dette, mode d’emploi

 

Capturefetedette

 

  Avec « la fête de la dette », deuxième du nom,

  l’humoriste Christophe Alévêque veut dénoncer

  l’argument fallacieux de la dette utilisé

  pour justifier les politiques d’austérité.

  Photo Patrick Nussbaum.

 

 

 

Fête de la dette, samedi 23 mai à 19 h, au « 104″, 5 Rue Curial, 75019 Paris (m° Riquet). Un événement politique

et rigolard, qui ne vise qu’à faire reculer, même d’un millimètre, la peur et la culpabilité.

« Ce soir, nous allons parler de dette publique, autrement appelée dette “ souveraine”. Pourquoi souveraine ?

Parce que nous ne l’avons pas élue. » La blague donne le ton du spectacle écrit et joué par Christophe Alévêque,

qui ouvre sa « fête de la dette », lancée en 2014.

L’année dernière, le spectacle avait réuni 1 600 personnes. L’édition 2015 est parrainée par Patrick Pelloux

et les recettes seront intégralement reversées au Secours populaire. Au programme, en plus du spectacle,

un grand bal mêlant invités musicaux (dont Yvan Le Bolloc’h) et « surprises diverses».

La fête est accompagnée de la sortie d’un livre, « On marche sur la dette». En plus de déconstruire quelques-uns

des pires clichés libéraux (non, aucun Français n’aura à rembourser 30 000 euros de dette), ce livre rappelle

quelques vérités bienvenues (la première dette a été créée bien avant la monnaie, etc.). À lire absolument.

 

Fête de la Dette 2

http://www.dailymotion.com/video/x2gffh7

Publié dans Austerite, ECONOMIE, Finance, France, Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

L’Édito de l’Humanité du 4 mai 2015 : « L’emploi, mais quel emploi ? »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2015

 

L’éditorial de Paule Masson – l’Humanité – 4 mai 2015

 

« La bataille pour l’emploi ne peut pas être porteuse de perspectives

si elle s’identifie à la destruction des droits sociaux. »

 

Capturehumourpatrons

 

  La Grande-Bretagne est devenue un pays riche

  plein de pauvres. Dans le temple du libéralisme

  européen, les conservateurs se targuent d’avoir

  remis le pays sur pied « grâce » à l’austérité.

  Le chômage est, il est vrai, à son plus bas niveau

  depuis 2008 (5,6 %). L’emploi repart, mais à quel prix ?

 

 

Là est peut-être la seule question qui vaille. Car la croissance britannique repose sur un océan de précarité.

Les contrats à zéro heure ont prospéré sur le dos de la crise. L’employeur ne craint pas d’embaucher

puisqu’il ne garantit aucun travail, aucun horaire stable au travailleur, qui n’est rémunéré qu’en fonction

des missions acceptées et à un taux nettement inférieur aux contrats classiques. Des jobs de la misère,

funeste baume sur les statistiques du chômage qui alimentent comme jamais l’exclusion sociale

alors que Londres s’enorgueillit d’être la capitale des milliardaires.

precaire

  Quand la reprise d’un travail ne permet pas de vivre

  dignement, l’objectif de l’inversion de la courbe

  du chômage devient un indicateur stérile.

  Peu de chômeurs, beaucoup de pauvres…

  La sentence nourrit aussi l’optimisme des libéraux

  en Allemagne, où le taux de sans-emploi a été ramené

sous la barre des 5 %, tandis que la pauvreté est

à son plus haut niveau depuis la réunification.

Les mini-jobs ont contribué à dévaster les garanties entourant le contrat de travail :

15 heures hebdomadaires payées 400 euros… Du sous-emploi à revendre pour ce pays érigé en « modèle »

de compétitivité en Europe.

La bataille pour l’emploi ne peut pas être porteuse de perspectives si elle s’identifie à la destruction

des droits sociaux. Outre-Rhin, les manifestations du 
1er Mai ont porté la défense du salaire minimum.

En France, même sous la pluie, les cortèges ont bruissé d’inquiétudes face à la désocialisation de l’emploi.

La piqûre de rappel est toujours fortifiante pour ceux qui résistent à l’austérité.

 

Publié dans Allemagne, Chomage, Emplois, EUROPE, Grande Bretagne, Liberalisme | Pas de Commentaires »

« Georges Hage, un bel homme vient de nous quitter »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 janvier 2015

 

Par Fabien Roussel, secrétaire de la fédération du Nord du PCF.

 

Georges-Hage

  Georges Hage, un bel homme vient de nous quitter,

  un « honnête homme » au sens entier du terme ; intelligent,

  pétillant, subtil, éloquent, un homme fait de droiture et d’intégrité ,

  d’engagement sincère et de fidélité à un idéal révolutionnaire

  qu’il a défendu bec et ongle, tout au long de sa vie, aux côtés

  des salariés, des ouvriers, des habitants du Douaisis et de notre

  belle région du Nord Pas de Calais qu’il affectionnait tant et qu’il a

  représentés jusqu’aux plus hautes marches de la République,

  sur le perchoir de l’Assemblée Nationale lorsqu’il était député

  et même doyen de cette noble institution.

 

« Jo », ses nombreux amis et camarades l’appelaient ainsi avec un mélange de familiarité et de respect ; Jo était un homme simple viscéralement attaché à son Douaisis qui l’a vu naître le 11 septembre 1921. Fils de coiffeur de la rue Fortier à Douai, il a fait ses études à l’École Normale de garçons avant de devenir professeur d’éducation physique et sportive de cette même École. Professeur des professeurs en quelque sorte, un métier qu’il a beaucoup aimé, passionné de sport qu’il était et de handball en particulier. Tout au long de l’exercice de son métier il a exercé une forte influence sur nombre de normaliens ; nombreux sont ceux qui s’en souviennent.
Pédagogue, il avait un art très personnel de transmettre ses convictions et ses connaissances partout où il se trouvait et à destination de tous.

Conseiller général puis Conseiller régional, il était le porte-drapeau du combat des communistes et des républicains du Nord avant de devenir le député qu’il a été pendant 34 ans. 34 années au service de la République et surtout des ouvriers, des salariés, des familles dont il a toujours été si proche et ceux-ci le lui rendaient bien. C’est en 2009, tardivement, qu’il a été élevé au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur, une distinction qui l’a questionné.

Ceux qui l’ont côtoyé sont unanimes à dire que Georges Hage était d’abord un orateur de grand talent, plein d’esprit, un défenseur acharné de la langue française qu’il pratiquait avec une verve exceptionnelle. Il cherchait toujours le bon mot, le mot juste et, en fin politique qu’il était, savait à la perfection transmettre son message par l’humour qu’il maniait subtilement.

Georges courait après le temps pour accomplir sa lourde charge de responsable politique et de parlementaire exigeant avec lui-même et aussi avec ceux qui l’accompagnaient. C’était un perfectionniste, humaniste, anticolonialiste, progressiste. Il savait mener et gagner de grands combats. Renault Douai, l’Imprimerie Nationale, Wagon-Arbel, le Régiment d’Artillerie, la réindustrialisation de la région… Et combien d’interventions de haut niveau à l’Assemblée Nationale !

Les communistes du Nord saluent avec beaucoup d’émotion ce dirigeant si singulier, cet élu du peuple, cet amoureux des belles lettres qui a beaucoup donné pour la région et pour l’idée qu’il se faisait de la société des hommes libres, égaux et fraternels dont l’écho résonne si fortement aujourd’hui.

Nous voulons assurer à Odile, son épouse et à Julien, son fils, tout notre soutien et leur exprimons nos plus sincères et fraternelles condoléances.

Fabien Roussel Secrétaire de la fédération du Nord du PCF.

 

Lire aussi :

L’hommage du secrétaire national du PCF, Pierre Laurent

L’hommage de Jean-Jacques Candelier, député du Nord

Publié dans France, Hommages, PCF Nord | Pas de Commentaires »

Charlie Hebdo : « On continue ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 janvier 2015

humanite.fr

Je suis Charlie

L’hommage d’Adèle à ses confrères disparus

Captureadele

Les médias français sont prêts à mettre

en place les moyens humains et matériels

nécessaires pour que Charlie Hebdo

continue à vivre.

Mercredi à Paris, le journal Charlie Hebdo a été

la cible d’une attaque terroriste.

Douze personnes sont mortes. Des journalistes,

des policiers, des amis.

Au nom de tous les groupes de médias de France,

nous adressons à nos confrères, à leurs familles,

à ceux qui sont morts pour les protéger et à toute l’équipe

de Charlie Hebdo nos pensées les plus émues.

À travers eux, c’est la liberté de la presse et, plus encore, l’esprit de liberté qui sont touchés en plein cœur.

La presse satirique bouscule, éveille et agite les consciences. Elle nous invite par l’humour à mieux déjouer

les sectarismes et les fondamentalismes. Ceux qui sont morts hier plaçaient le rire au cœur de nos vies

pour nous rendre plus libres. Plus que jamais, la liberté de pensée et la liberté d’expression animent

notre travail quotidien. En ce jour de deuil, nous tenons à affirmer que nous ne céderons ni à la menace,

ni à la terreur. Nous ne laisserons pas le silence s’installer et veillerons à combattre toutes formes

de stigmatisations.

Les médias français sont prêts à mettre en place les moyens humains et matériels nécessaires

pour que Charlie Hebdo continue à vivre. Nous devons être mobilisés toutes et tous pour défendre

la liberté de la presse. Nous continuerons de la défendre en leurs noms.

 

Capturecharlie

 

Publié dans France, LIBERTES, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Charlie Hebdo : « rejeter la haine et faire vivre les valeurs de Liberté, d’Égalité et de Fraternité »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 janvier 2015

PCF

Capturecharliehebdopcf

Appel à l’unité nationale de toutes les forces républicaines face à la barbarie qui vient de frapper l’équipe de Charlie-Hebdo.

Le carnage barbare dont a été victime la rédaction de Charlie-hebdo nous plonge dans l’horreur et la peine et appelle une réponse nationale de grande ampleur.

Pierre Laurent et la direction nationale du PCF appellent à ce que partout dans le pays s’exprime l’unité nationale de toutes les forces républicaines face à la barbarie. Quand un journal est ainsi visé, quand des vies sont massacrées et dont la passion était l’information et la liberté d’expression, c’est bel et bien chacun de nous qui est visé, c’est la République qui est frappée en son cœur. Que les auteurs de ce crime abject soient arrêtés et jugés.

Nos pensées vont aux victimes, aux familles et aux proches. Ce matin, c’est le monde de la caricature, de l’impertinence, de l’humour, de l’amour de la vie que les terroristes ont voulu faire taire. Les relations de fraternité et de complicité que nous avions, notamment lors de la Fête de l’Humanité, avec les dessinateurs de Charlie-Hebdo, renforcent notre peine.

L’heure est aujourd’hui à rassembler autour des valeurs républicaines le maximum de forces, de citoyennes et de citoyens. Par millions, exprimons partout dans le pays notre détermination à faire vivre les valeurs de Liberté, d’Égalité et de Fraternité.

Les militants communistes, les élus communistes et républicains, seront de toutes les initiatives qui, dans les prochains jours, permettront le rassemblement de la nation dans un esprit de grande confiance en notre peuple réuni sur l’essentiel, sans distinction des pensées philosophiques et politiques, de convictions religieuses. Nous appelons à refuser les amalgames et les stigmatisations, à rejeter fermement les appels à la haine et aux racismes.

Dès ce soir, nous appelons au rassemblement en hommage aux victimes, place de la République à 18H00

 

Parti communiste français, Paris, le 7 janvier 2015.

 

Publié dans Democratie, France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Le patron des patrons ne connaît pas la crise

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mai 2014

 

Le patron des patrons ne connaît pas la crise

 

Maud Vergnol – 7 mai 2014

 

Apostrophe. Pierre Gattaz ose tout, c’est même à ça qu’on le reconnait.

Le Canard enchaîné révélait mardi que le patron du MEDEF a perçu, en tant

que directeur général de l’entreprise Radiall, une rémunération en hausse

de 29 % en 2013.

Soit la modique somme de 420 000 euros. Ce qui ne l’a pas empêché, toute honte bue, de lancer la veille,

en tant que représentant du patronat, un appel à « la modération salariale » et à l’exemplarité. Furieux

des révélations du journal satirique, il a donc pris la plume pour se justifier sur son blog.  « Quand on crée

de la richesse, on la distribue » ose écrire le chef du patronat. Drôle de lecture marxiste, quand on sait

que sur la même période, les salaires de ses employés n’ont augmenté que de 3,3% alors que

les dividendes octroyés aux actionnaires ont grimpé de 76%.

« Il y a un moment où chacun doit être responsable : on ne peut pas demander la baisse du smic, voire

sa suppression, et en même temps considérer qu’il n’y a pas de salaire maximal » a réagi hier François

Hollande, lors de son entretien sur RMC.

humour-finance

  Cette révélation a en effet de quoi inquiéter le président

  de la République, tant elle démontre par ailleurs l’inanité

  du « pacte de responsabilité », le cadeau à 30 milliards d’euros,

  censé créer de l’emploi. Car l’activité du groupe Radiall,

  dont le chiffre d’affaires a bondi de 27% en quatre ans, aurait dû

  générer ce que Pierre Gattaz qualifie de « terrain favorable

  à l’embauche ». Or, comme le démontre Le Canard enchaîné,

  sur la même période, non seulement l’effectif du groupe a

  diminué, mais il a enregistré un bond dans les recours

  à l’intérim.

Pourtant, le patron du Medef l’assure : « oui, grâce au pacte de responsabilité, nous créerons 1 million d’emplois

net d’ici à 2020 ». Si Pierre Gattaz le dit… 

 

Humour : Pierre Gattaz demande aux pauvres de bien vouloir souffrir avec un peu plus de dignité

Publié dans ECONOMIE, France, Liberalisme, SOCIAL | Pas de Commentaires »

1er mai littéraire et militant à Arras

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 avril 2014

 

Pour un 1er mai littéraire et militant à Arras :

ça commence maintenant

 

Salon du livre d’expression populaire et de critique sociale,

les temps forts de la 13e édition.

 

Eugénie Barbezat – 25/04/2014

Capturearras

  A l’occasion du salon du livre d’expression populaire

  et de critique sociale, toute la journée du 1er mai,

  la fête sera dans les rues d’Arras : concerts, fanfare,

  performances, impromptus.

  Tout n’est pas indiqué dans le programme, c’est en vous

  promenant, en flânant et en discutant que vous aurez

  des surprises. En avant première le vendredi 25 à 18h

  une rencontre avec Valère Staraselki et, mardi 29,

  la projection du film de Gilles Perret « Les jours heureux »,

  suivie d’un débat.

Le Salon du livre d’expression populaire et de critique sociale se déroule le 1er mai à Arras. Au programme de cette 13e édition, ouverte et close par le « Cri du Beffroi », un appel à la littérature poussé cette année par l’auteur et poète Patrick Varetz du haut de l’édifice typiquement nordiste surplombant la place de la Vacquerie, plusieurs temps forts :

Toute la journée, vous serez susceptibles de croiser, dans les rues de la ville, Trilobeats, un drôle de trio déambulant en habit de lumières  au rythme de percussions alliant découverte musicale et burlesque.

Toujours pour les flâneurs, des bouquinistes auront déployé leurs étals sur les trottoirs, tandis que dès les premières heures de la journée, pour un réveil en douceur, Sophie Boulanger fera la lecture des cinq livres nominés du 10e prix Amila-Merckert, le tout accompagné de viennoiseries pour les premiers auditeurs.

Les enfants ne sont pas oubliés puisqu’un « quartier jeunesse » leur est tout spécialement dédié à l’Hôtel de GuÎnes. Ils pourront, entre autres y assister au spectacle (à 10h30 et 15h30) N’oubliez pas de lui parler de moi, proposé par Amandine Dhée et Saso. Ces deux artistes posent leur regard contemporain sur la « Grande Guerre » (1914-1918). Dans un style qui mêle gravité, humour, candeur et tendresse, elles posent la question du héros et de son droit, ou non à la peur !

Au village de livre, situé sur la place de la Vacquerie, juste derrière l’Hôtel de ville d’Arras, les auteurs d’essais, de BD ou de littérature ont rendez vous avec leurs lecteurs qui auront ainsi l’occasion de mettre un visage sur des mots qui les ont fait réfléchir, rêver ou voyager.

Toute une série de débats se tiendront au cœur du salon durant toute la journée :

- à 15h au Théâtre d’Arras le fondateur de l’Humanité sera à l’Honneur : Charles Sylvestre, auteur de de La victoire de Jean Jaurès et vice président des amis de l’Humanité animera une rencontre intitulée : Jaurès au delà du mythe.

- à 17 h, au même endroit, Monique Pinçon Charlot et Michel Pinçon, deux sociologues pour qui recherche et engagement sont indissociables, tenteront de répondre à cette question : de quoi ont peur les riches ?

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Culture | Pas de Commentaires »

Humour et Politique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 avril 2014

 

Remaniements ? Vous voulez rire ? Moi aussi..

 

remaniement

 

  ADSkippy

  Après mure réflexion, voici mon choix pour un nouveau

  gouvernement « du peuple », digne des Français.. représentatif,

  populaire, restreint et économique (ils peuvent tous manger

  ensemble à la cantine). Je suis certain qu’ils peuvent faire autant

  et aussi bien que tous ceux qui les ont, depuis longtemps,

  précédés.

 

 

Commençons par le haut :

CATHERINE DE NEUVE, (alias « Marianne ») : – Présidente de la République. (Tout un symbole ; et comme la République, elle est belle et énigmatique et l’image n’a rien à voir avec la réalité).

BERNARD HENRI LEVY, (alias(es) ; « Narcisse », « Adonis », « mégalo » et aléatoirement « le philosophe de l’esbroufe ») : – Premier Ministre, Ministre des Affaires Étrangères, de la Défense, de l’Éducation et de la Culture (tout un programme, à la hauteur de sa vanité, et que son photographe personnel le suivra de partout dans ses déplacements, pour nous honorer de « sa photo », pour la postérité).

MARINE LE PEN, (alias « la méduse » ou « la flingueuse ») : – Ministre de l’Intérieur, de la Justice, l’Immigration et Affaires Sociales (sûre de mettre de l’ordre dans tout ça).

BERNARD TAPIE, (alias « la magouille ») : – Ministre des Finances, Sciences et Industrie, du Travail et du sport ( ça va saigner !).

GERARD DEPARDIEU, (alias « le patapouf ») : – Ministre chargé de la lutte contre la fraude et les paradis fiscaux (reviens-nous vite car tu nous manques beaucoup).

BRIGITTE BARDOT, (alias « la mère Thérèse des bêtes ») : – Ministre pour les droits « démocratiques » des animaux et le droit à l’euthanasie pour les malades incurables.

M. VALLS, (alias  » le videur ») : – Ministre de la Pèche et Chasse, ainsi qu’émissaire spécial auprès des affaires « sionistes » en Israel, (maintenant que la France n’as plus « d’indésirables », il peut s’occuper des Palestiniens).

F. HOLLANDE, (alias « la molle ») : – Ministre du rire, de la pluie et du beau temps (car il n’y a rien de « socialiste » dans tout ça).

Je pense avoir fait le tour mais il se peut que j’en oublie, car la France a de la chance d’avoir une tel éventail du choix des gens compétents.

« Vive la République ! »

ADSkippy

 

 

Publié dans France, Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

12345...9
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy