• Accueil
  • > Recherche : droit vote étrangers

Résultats de votre recherche

L’Édito de l’Humanité : Les longs chemins d’Arménie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 avril 2015

 

Les longs chemins d’Arménie

 

patrick-apel-muller_0   L’éditorial de Patrick Apel-Muller :

 

  « la Turquie ne se libérera des démons qui l’habitent

  et l’agitent toujours qu’en les nommant et les dénonçant. »

 

 

 

Le déni dure depuis un siècle. Le génocide planifié et minutieusement organisé des Arméniens de Turquie ne peut plus être contesté historiquement. Il lui reste à être reconnu par le régime autoritaire d’Ankara et par ses alliés. Certes, les complicités du silence se sont pour beaucoup brisées et dix-neuf pays ont officiellement mis en cause le crime. D’autres choisissent encore de fermer les yeux, comme les États-Unis qui ménagent, au nom des solidarités de l’Otan avec un pays si proche de la Russie, un nationalisme qui opprime aussi les Kurdes et un régime autoritaire aux complaisances avérées à l’égard de Daesh. Pourtant, la Turquie ne se libérera des démons qui l’habitent et l’agitent toujours qu’en les nommant et les dénonçant.

En France même le chemin fut ardu. Combien de manifestations, de pétitions, de protestations au fil des années ! Longtemps, les demandes des députés communistes, et notamment de Guy Ducoloné, d’une reconnaissance de ce crime se sont heurtées au mur de la droite. Il fallut attendre une autre initiative de sénateurs communistes, en particulier d’Hélène Luc, pour venir à bout des réticences de Lionel Jospin, qui ne voulait pas mettre à l’ordre du jour du palais du Luxembourg la proposition votée par l’Assemblée. Cette histoire-là non plus ne doit pas être oubliée.

Rappeler les massacres, les déportations et les exils n’est pas un rituel de l’histoire et de la mémoire. C’est une condition pour que l’humanité s’extirpe des sauvageries qui l’endeuillent toujours ; c’est aussi pour la nation française prendre conscience de l’un de ses constituants. La figure du poète arménien Missak Manouchian, l’un des premiers résistants et un martyr de l’Affiche rouge, incarne « ces étrangers et nos frères pourtant » qui ont fertilisé les combats libérateurs. Comment ne pas s’interroger sur le fait qu’il ne repose toujours pas au Panthéon, symbole d’une France creuset contre les racismes et de l’engagement communiste ?

 

Capturegenocidearmenien Capturegenocidearmenien1

 

 

Publié dans l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Voilà à quoi ressemblait un tract du PCF dans les années 70

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 avril 2015

 

PCF tract2Clic sur l’image pour agrandir

 

  « Mme Le Pen parle comme un tract

  du PCF des années 70″.

  Cette formule lâchée par François Hollande,

  dimanche sur Canal +, a suscité la colère

  des communistes qui se sentent « ulcérés »

  d’être ainsi comparés au parti d’extrême droite.

  Antifascisme, défense des travailleurs immigrés,

  droit de vote des étrangers… Voilà à quoi

  ressemblait un tract du PCF dans les années 70.

  humanite.fr/diaporamas/

 

 

 

Francois HOLLANDE : demande d’excuses publiques/Signez la pétition.

Publié dans PCF, POLITIQUE | 1 Commentaire »

LDH : Rabat-Paris : l’arbitraire et le déshonneur

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 février 2015

Communiqué de la Ligue des droits de l’Homme

 

Rabat-Paris : l’arbitraire et le déshonneur

 

CapturearrestationMaroccapture d’écran – 20minutes.fr

Deux journalistes arrêtés et expulsés, le local

d’une association, l’Association marocaine

des droits de l’Homme (AMDH), envahi par la police,

des rafles d’étrangers décidées au mépris des lois

votées récemment, l’intimidation et l’incarcération

à l’égard de ceux et celles qui dénoncent la torture,

des attaques répétées contre l’ensemble

du mouvement associatif ; cette accumulation

d’événements marque une dégradation constante

de la situation des droits de l’Homme au Maroc.

 

 

La Ligue des droits de l’Homme réprouve totalement ces actes arbitraires et contraires à la fois aux engagements internationaux du Maroc comme aux dispositions constitutionnelles récemment adoptées.

Elle demande aux autorités marocaines de cesser ces agissements qui sont incompatibles avec la construction d’un Etat de droit dont le Maroc se réclame.

La LDH dénonce, enfin, la complaisance du gouvernement français à l’égard de cette situation. Celui-ci, en effet, s’abstient de toute réaction aux atteintes à la liberté de la presse, et, dans un même temps, galvaude la légion d’honneur en offrant une promotion au grade d’officier à un homme poursuivi en France pour avoir pratiqué des tortures.

Quels que soient les intérêts géopolitiques et sécuritaires, rien ne peut justifier un tel manquement à l’éthique, si ce n’est l’éternelle et déshonorante « raison d’Etat ».

Il n’est pas acceptable de se prévaloir des valeurs de la République ici, et de se faire complice de leurs violations de l’autre côté de la Méditerranée.

ldh-france.org

 

Légion d’honneur à Abdellatif Hammouchi : hommage complaisant des plus mal venus (PCF)

Publié dans Maroc | Pas de Commentaires »

12 avril : Marchons contre l’austérité pour l’égalité, et le partage des richesses.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 mars 2014

 

Une marche contre l’austérité, pour l’égalité et le partage des richesses

Marche du 12 avril contre l’austérité : « Maintenant ça suffit ! »

 

austerite4

Texte collectif.

Syndicalistes en grand nombre, animateurs

de mouvements associatifs, acteurs très divers

du monde de la culture, universitaires,

responsables et élus de formations politiques

de gauche, ce sont 200 personnalités qui,

ensemble, ont signé cet appel et organisent

une marche nationale le 12 avril prochain à Paris,

de République à Nation.

 

 

Une marche qui portera la colère contre l’austérité et exigera l’abandon du pacte de responsabilité,

et qui portera aussi l’espoir d’un rassemblement nouveau pour des alternatives.

Nous n’en pouvons plus de voir la droite et l’extrême droite battre le pavé avec leurs cortèges de haine de l’autre, d’intolérance, de racisme, de sexisme, d’homophobie et d’intégrisme.

En France, comme dans toute l’Europe, la rigueur budgétaire et l’austérité imposées par la Commission européenne, François Hollande et le gouvernement pour satisfaire les marchés financiers nourrissent ce climat malsain. Les conséquences sont là : services publics démantelés, acquis sociaux mis à mal… Le chômage monte, la précarité s’étend, les jeunes galèrent, les salaires et les retraites sont en berne. Les inégalités se creusent tandis que les grandes entreprises versent aux actionnaires des dividendes insolents. Partout ces politiques provoquent indignation, colère et désespoir. Elles nous révoltent.

Elles s’accompagnent du recul général des droits : à l’éducation, à l’emploi, à un revenu correct, à la santé, à un logement stable et décent. Les inégalités d’emploi et de rémunération attaquent plus durement les droits des femmes et des migrants. La répression s’abat sur les sans-papiers, les Roms, les plus précaires et celles et ceux qui les défendent. Alors que des choix politiques résolument à gauche devraient s’imposer face à la crise, les renoncements du gouvernement devant les exigences du Medef et de la droite en matière sociale, environnementale, familiale et sur le droit de vote des étrangers… scandalisent.

Avec l’assentiment enthousiaste du Medef, le président de la République veut désormais faire du pacte de responsabilité le cœur de sa politique. Au patronat, il octroie 35 milliards d’allégement de cotisations. Qui peut croire que ce nouveau cadeau permettra de lutter contre le chômage ? Devant un Medef qui refuse de s’engager sur des créations d’emplois, le gouvernement Ayrault s’engage, lui, à réduire les dépenses publiques de 50 milliards d’euros. Dans la ligne de mire, la Sécurité sociale et les services publics. Mais ce sont aussi les collectivités territoriales asphyxiées, les associations étouffées, la culture sacrifiée. Ce n’est décidément pas cela que nous voulions, nous qui, par millions, avons contribué à chasser Sarkozy.

Personnalités morales, acteurs et actrices du monde de la culture et des arts, du monde du sport, responsables syndicaux, associatifs, politiques, nous sommes divers par nos engagements. Mais ensemble, nous voulons construire une dynamique pour une alternative sociale, démocratique, écologique et féministe, fondée sur la solidarité. Nous appelons le samedi 12 avril à Paris à une marche nationale d’espoir à gauche, contre l’extrême droite, pour l’abandon du pacte de responsabilité, pour une juste distribution des richesses. Cette marche ne restera pas sans lendemain.

Voir la liste complète des signataires  

Publié dans Austerite, Chomage, droit du travail, Emplois, EUROPE, France, Liberalisme, POLITIQUE, Pouvoir d'achat, RETRAITES, Salaires | Pas de Commentaires »

A Saint-Denis, le candidat PS reprend l’argumentaire du FN

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 mars 2014

 

Municipales 2014

Quand un candidat PS reprend l’argumentaire du Front national

 

Capturehanotin  Mathieu Hanotin, candidat PS à Saint-Denis, accuse

  son adversaire PCF, maire de la ville, de fraude sur les listes

  électorales… après l’inscription légale de ressortissants roumains.

  L’attaque est partie du blog du candidat FN à la mairie de Saint-Denis

  (Seine-Saint-Denis), Didier Labaune… pour être reprise par le challenger

  socialiste Mathieu Hanotin.

 

Ce dernier a déposé un recours en référé devant le tribunal d’instance pour une supposée fraude sur les listes

électorales par l’équipe du candidat et maire communiste, Didier Paillard. « Une analyse attentive des listes

électorales démontre la présence de 82 personnes, toutes de nationalité roumaine, inscrites à la même adresse »,

explique le député PS, qui parle d’un terrain dont le nombre d’habitants serait limité « à 76 personnes ». Pour lui,

leur inscription n’est autre qu’une « instrumentalisation de la misère humaine à des fins électoralistes ».

La mairie a immédiatement récusé ces accusations, rappelant que le « terrain (a été) mis à disposition de l’État »

par le biais d’une convention « pour accueillir les 205 personnes évacuées du terrain de la Briche » dont

, effectivement, « 82 (se sont) inscrites sur les listes électorales ». Inscriptions adoubées le 28 février

par une commission électorale.

Selon Julien Attal, secrétaire de la section PCF de Saint-Denis, « tout est absolument légal », étant donné

que les résidents européens ont le droit de vote. D’autant que, lors d’un déplacement de campagne destiné

à appeler les non-inscrits sur les listes à le faire, « une partie a demandé à pouvoir voter aux municipales ».

Par ailleurs, il pointe du doigt le « fond raciste » de cette démarche. « La rumeur xénophobe a-t-elle sa place

à gauche ?

D’où viennent l’instrumentalisation et l’électoralisme ? » s’interroge l’équipe de campagne de Didier Paillard.

Sur 43 000 inscrits sur les listes, 789 sont ressortissants de dix-huit pays européens. « On ne fait pas le tri parmi

les étrangers qui essaient de s’inscrire », précise Julien Attal, qui estime que « cette tentative de manipulation

ne trompera personne ».

Audrey Loussouarn – humanite.fr

 

Lire aussi :

 

Publié dans France, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Espagne : Le droit à l’avortement bientôt supprimé ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 janvier 2014

 

DROITS DES FEMMES

Le droit à l’avortement bientôt supprimé en Espagne ?

 

droit_IVGpar Nolwenn Weiler

Les ultra-conservateurs espagnols auront-ils gain de cause

sur le droit des femmes à interrompre une grossesse ?

Approuvée le 20 décembre dernier par le Conseil des ministres

de droite du Parti Populaire (PP), actuellement au pouvoir,

une proposition de loi restreint drastiquement les conditions

dans lesquelles une femme sera autorisée à avorter.

 

Proposé par le ministre de la Justice Alberto Ruiz-Gallardón, le texte sur « la protection de la vie de l’être conçu et des droits de la femme enceinte » prévoit une possibilité d’avorter dans les situations suivantes :

- en cas de grave danger pour la vie de la femme ou pour sa santé physique ou psychologique (sachant que le texte impose que le diagnostic soit émis par deux médecins différents et étrangers à l’établissement pratiquant l’avortement),

- en cas de viol et à condition que la femme ait déposé plainte (ce qui concerne une minorité des victimes de viols),

- en cas de malformation fœtale, sous réserve de deux rapports médicaux – l’un sur la mère et l’autre sur le fœtus, qui confirmeront le motif d’interruption de grossesse.

 

droitivg

  Approuvée dans le pays par diverses associations

  ultra-conservatrices et par la conférence épiscopale,

  la proposition a soulevé la colère des mouvements féministes

  ainsi que du Parti socialiste (PSOE).

  Au sein même du Parti populaire, le texte ne fait pas l’unanimité.

Plusieurs poids lourds régionaux le désapprouvent.

La section des jeunes n’y est pas favorable non plus.

La réaction de la vice-présidente conservatrice du congrès des députés, Celia Villalobos, a été particulièrement remarquée. Elle a demandé au premier ministre Mariano Rajoy « la liberté de vote » lors du débat parlementaire. Celia Villalobos s’était déjà fait remarquée en 2010, alors que les socialistes étaient au pouvoir, en s’abstenant de voter contre la loi qui légalisait l’avortement jusqu’à 14 semaines de grossesse. Elle avait, pour cela, été sanctionnée par son groupe parlementaire. Le projet de loi ne devrait cependant pas passer devant le Parlement espagnol avant l’été.

De ce côté-ci des Pyrénées, seule Marine Le Pen soutient ouvertement le projet de loi d’Alberto Ruiz-Gallardón. Les socialistes ont immédiatement dénoncé « une attaque contre le droit des femmes à disposer de leur corps » et appeler à manifester. De même que le Parti de Gauche et Europe Écologie Les Verts. L’UMP, elle, reste discrète. Et les féministes sont vent debout. Pour le planning familial, l’initiative illustre la volonté du gouvernement espagnol de « maintenir les femmes dans un statut social étroit et de soumission » et s’inscrit dans un « mouvement européen réactionnaire et conservateur qui n’a toujours pas accepté le droit des femmes à disposer de leur corps ». Les médecins craignent en plus un afflux de patientes espagnoles en France si la loi venait à être votée… comme il y a 25 ou 30 ans. De nombreuses manifestations ont déjà eu lieu. D’autres sont prévues tout au long du mois de janvier.

Source : Basta !

Publié dans avortement, Droits des femmes, Espagne, SOCIETE | 1 Commentaire »

Communiqué du PCF : Face au racisme ne baissons pas la garde !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 décembre 2013

 

Face au racisme ne baissons pas la garde !

 

manifestation_contre_racisme

 

  Il y a 30 ans, 100 000 enfants d’immigrés et militants

 anti racistes manifestaient à Paris pour l’égalité des droits.

 Victimes de violences racistes, maintenus dans l’invisibilité,

 ces fils et filles, nés sur le sol, de parents immigrés

demandaient ce que la République leur refusait : l’égalité.

 

 

30 ans après, sur fond de crise économique, malgré certaines avancées, un constat s’impose : notre société n’a pas traité ses enfants à égalité. A situation sociale égale, les enfants et petits enfants d’immigrés du Maghreb et d’Afrique Subsaharienne sont plus discriminés. La couleur de leur peau et leur patronyme en font des éternels immigrés ! Français à 97 % ils se sentent toujours perçus comme des «issus de », et à 67 %, ils pensent que « Le regard des autres ne fait pas d’eux des Français».

Rien d’étonnant puisqu’ 1 français sur 3 conteste leur appartenance à la nation. Au nom d’une France mythique mais irréelle, les théoriciens du choc des civilisations identifient la menace, une immigration de masse et un nouvel ennemi de l’intérieur, le musulman. Ils déplacent ainsi la question sociale sur le terrain identitaire favorisant le développement d’un racisme culturel, largement banalisé par la mandature Sarkozy, un racisme décomplexé et assumé comme en attestent les propos tenus sur les roms ou les musulmans.

Les attaques abjectes contre Christiane Taubira et le racisme ordinaire subi par des millions de français anonymes nous démontre qu’il ne faut jamais baisser la garde. Le gouvernement doit donner l’exemple en déclarant la lutte contre le racisme et les discriminations, grande cause nationale, en produisant des actes concrets pour l’égalité parmi lesquelles : le droit de vote des résidents étrangers, la mise en place d’un récépissé contre les contrôles au faciès, la régularisation des sans-papiers. La réalisation d’un travail de mémoire et d’histoire critique sur la colonisation et les migrations est aussi indispensable : Vieux pays d’immigration, pluriel, métissé, multiconfessionnel la France ne se représente pas et ne s’assume pas comme tel. Ouvrons ce débat !

 

Capturemanifcontrele racisme

 

Le Parti communiste signataire de l’appel du

Collectif national « Égalité des droits et justice pour tous » sera partie

prenante de la manifestation du 7 décembre 2013 à 14 heures 30

à Paris, il appelle à y participer largement.

 

Fabienne HALOUI

Commission Droits et Libertés du PCF

A lire :  Le racisme fait son nid en Europe

Publié dans France, Luttes, PCF, POLITIQUE, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaires »

Rroms : Valls « fait du Sarkozy » et légitime la xénophobie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mars 2013

 

Roms : « Valls conduit une politique de bouc émissaire »

 

Rroms : Valls capture d’écran expulsion à Vigneux-sur-Seine (ASEFRR)

Le Comité Interministériel de Lutte contre le racisme

et les discriminations a conclu que l’année 2012 avait

été marquée par un développement des actes

et des propos racistes, xénophobes, antimusulmans

et antisémites, banalisés car colportés par certains

discours publics.

Cette conclusion est le résultat de la politique

de Nicolas Sarkozy qui a fait le choix

de labourer les terres d’extrême droite, exploitant les peurs, déplaçant la question sociale

sur le terrain identitaire, alimentant un racisme « culturel », véritable arme de division massive.

Problème. En s’attaquant une fois de plus aux Roms, Manuel Valls « fait du Sarkozy » et légitime

le rejet de l’autre, la xénophobie contre des populations vulnérables et démunies.

Cette politique du bouc émissaire décrédibilise l’annonce du Comité interministériel de renforcer

la lutte contre les préjugés et contre le racisme. De plus, le Gouvernement recule sur 2 propositions

du candidat Hollande dans la lutte contre les discriminations : le droit de vote des résidents

étrangers aux élections locales et la lutte contre le contrôle au faciès.

Le gouvernement va-t-il laisser la droite faire sa loi sous l’argument que la gauche ne disposerait

pas de la majorité des 3/5 au Parlement ? Seuls les combats qui ne sont pas menés sont

perdus d’avance. Il est encore temps d’engager la procédure parlementaire pour que les résidents

étrangers votent aux élections municipales de 2014.

Quant à la lutte contre le contrôle au faciès abandonnée par Manuel Valls, Marie-George Buffet a

déposé une proposition de loi. La majorité pour l’adopter existe.

Communiqué du PCF – 21 mars 2013

Publié dans France, PCF, Politique nationale, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaires »

Mort de Stéphane Hessel

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 février 2013

 

  • Les indignés de Stéphane Hessel

 

Mort de Stéphane Hessel   dans Hommages captureindjgnes

C’est le manifeste de Stéphane Hessel Indignez-vous !

qui est à l’origine du mouvement des Indignés.

Se réclamant des influences du Printemps arabe,

il est né sur la Puerta del Sol, en Espagne, le 15 mai 2011,

puis s’est propagé partout dans le monde.

En Grèce, aux États-Unis, au Japon ou encore en Israël,

retour en images sur ces Indignés de Stéphane Hessel

qui dénoncent la crise, la corruption et le chômage.

 

Voir les autres photos

 

  • Stéphane Hessel, ardent défenseur du droit de vote des étrangers

 

vote-etrangers indignés dans Hommages

L’ancien secrétaire à l’ONU à la rédaction de

la Déclaration universelle des droits de l’Homme

fut de longue date un partisan du droit de vote

des étrangers aux élections locales.

A l’heure où ce droit peine à se faire une place

dans un texte de loi à l’Assemblée nationale,

retour sur les raisons de son combat.

Le 6 mai 2000, Stéphane Hessel confiait à l’Humanité que le droit de vote des étrangers serait pour lui

un pas en avant dans le sens d’une société moderne, alors qu’une proposition de loi avait été adoptée

par la majorité de gauche à l’Assemblée nationale, avant d’être retoqué par le Sénat contrôlé par la droite.

« Il constituerait une avancée dans la bonne direction: dans le sens des transformations actuelles

de l’Europe et du monde en matière de citoyenneté et de nationalité, expliquait-il alors. Nous avons

besoin de donner à des résidents étrangers la possibilité de devenir des acteurs de la collectivité dans

laquelle ils vivent. Nous aurons, je pense, et pas seulement en France, de plus en plus de résidents,

qui s’établiront dans un pays, sans pour autant souhaiter perdre leur nationalité. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

 

Publié dans Hommages | Pas de Commentaires »

Droit de vote des étrangers

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 janvier 2013

 

DÉMOCRATIE

Ballon d’or et droit de vote : l’actualité d’une comparaison 

Par Rédaction (15 janvier 2013)

 

Droit de vote des étrangers dans Democratie droitdevote2014-300x212Zlatan Ibrahimovic pourra voter, s’il le souhaite, aux élections

municipales à Paris en 2014. Mais pas Javier Pastore, ni André

Ayew à Marseille ou Fahid Ben Khalfallah à Bordeaux.

Pourquoi ? Parce que le gouvernement a encore renié

sa promesse d’accorder le droit de vote des étrangers non

européens aux élections locales.

 

La Ligue des droits de l’Homme pointe ce paradoxe sur le terrain… de foot.

En ce début janvier, pour la quatrième fois, un vote a permis à Lionel Messi d’être élu meilleur joueur

de football par la délivrance du « Ballon d’or ». Argentin, il joue à Barcelone. Conformément à la loi

espagnole et à la clause de réciprocité, il pourra, s’il le décide, voter aux prochaines élections locales

de son pays d’adoption.

A chacun de ses matchs avec le PSG, son club actuel, Zlatan Ibrahimovic fait l’actualité et le résultat.

Suédois, conformément à la réglementation communautaire et à sa transposition en droit français,

il pourra, s’il le souhaite, voter aux prochaines élections municipales en 2014 dans sa commune

de résidence.

Dans le même PSG, Javier Pastore fait preuve de tout son talent stratégique pour assurer spectacle et

conduite du jeu. Mais Argentin, il ne pourra pas, s’il le souhaitait, s’exprimer ou se présenter,

puisque la France ne donne pas le droit de vote aux élections locales aux étrangers non membres

d’un pays de l’Union européenne.

[...]

Absurde, non ? Cet état de choses doit changer !

La Ligue des droits de l’Homme, avec le collectif « Droit de vote 2014 », appelle tous celles et ceux qui

considèrent qu’une extension du droit de vote à tous les résidents de France serait une amélioration

de la démocratie et un apport considérable à l’égalité des droits, à participer à la campagne pour gagner

ce droit dès maintenant et faire de 2014 l’année où la France, d’une façon ou d’une autre, par une voie

ou par une autre, aura su être à la hauteur des exigences de la composition de sa population.

Pour signer la pétition ou participer à la campagne de mobilisation :

- Visiter le site de la LDH

- Visiter le site du collectif « Droit de vote 2014 »

[Article Basta !]

 

Creative Commons License

 

*************************************************************************

Rés Lib’ – Janvier 2013 – Le droit de vote, c’est maintenant !

 

 

logoreslib élections dans FranceCliquez sur l’image pour lire

Rés Lib’ spécial droit de vote des étrangers aux élections locales

En UNE :

Le droit de vote, c’est maintenant ! Par Pierre Laurent

 

 

Au sommaire :

 

Publié dans Democratie, France, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

1234
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy