Résultats de votre recherche

Martinique, Guadeloupe : les travailleurs en lutte !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 février 2009

vu sur  lefenneccgt – 14 février 2009

 

 

photo030245930624181.jpgUne grève générale des travailleurs qui s’étend à tous les DOM-TOM. Le peuple Français d’Outre.mer se révolte contre la situation qui lui est faîtes par la capitalisme aggravé de relents coloniaux. Plus encore qu’en métropole les travailleurs souffrent de la vie chère et de salaires de misère!

Le gouvernement s’inquiète car il sait que la situation est explosive que cette révolte peut s’étendre partout et finir par toucher la métropole! Le mandat qui est donné par les actionnaires, le capital en général, et le MEDEF est de détruire les acquis sociaux. Nicolas Sarkozy pensait pouvoir le faire sans vague “quant il y à une grève en France personne ne s’en aperçoit” disait-il!

Même les grands médias aux mains du capital ne peuvent plus cacher la situation. Cette France lointaine montre l’exemple de la résistance à l’oppression sociale et économique!

Yves Jégo le secrétaire à l’outre-mer faisait état à la télévision de menaces à peine voilées :Mais l’État sera aussi un État de droit qui fera respecter le droit et en sorte qu’en Guadeloupe, comme partout dans notre pays, on puisse circuler librement et qu’un commerçant qui veuille ouvrir sa boutique puisse le faire.

Le capitalisme n’hésitera pas à utiliser la répression pour se maintenir et maintenir la population dans la misère!

Contre toute tentation répressive, le Peuple de France se doit d’être solidaire avec ces compatriotes d’Outre-mer qui nous montrent le courage d’un peuple en résistance et en lutte!

“Nous sommes tous des guadeloupéens”

Publié dans DOM-TOM, Guadeloupe, Luttes, Politique nationale | Pas de Commentaires »

la « Retirada » : Souvenirs de l’amère patrie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 février 2009

Le 14 février marque les 70 ans de la « Retirada », la retraite des Républicains espagnols défaits par Franco en 1939. Un livre retrace leur douloureux exil en France, entre dessins d’hier et photos d’aujourd’hui.

Cette fois, c’est la fin. En difficulté depuis avril 1938, écrasés par les bombes, harcelés par les troupes sanguinaires de Franco, Républicains et combattants des Brigades internationales abandonnent l’Espagne au fascisme. Nous sommes le 29 janvier 1939. Trois jours plus tôt, Barcelone, dernier bastion de résistance, est tombée aux mains des franquistes. La férocité des troupes du Caudillo incite les partisans de la République à fuir a plus vite, au plus près, vers la France. En quelques semaines, 465 000 personnes, dont 170 000 civils, prennent la route à travers les Pyrénéées, dans la neige et le froid. Ils pensent à ce pays ami qu’ils idéalisent, patrie des droits de l’homme, de la Commune, dirigé par Edouard Daladier, ex-ministre du Front populaire, entre 1936 et 1937. « Ils s’attendent à être reçus avec le tapis rouge« , raconte Georges Bartoli, reporter-photographe revenu sur la route douloureuse parcourue par sa famille à l’époque. L’auteur de la Retirada* montre, en une manière de dialogue par l’image, les dessins de son oncle Josep, artiste-combattant en fuite, et ses photos d’aujourd’hui. Entre les deux oeuvres, soixante-dix années de souvenirs, de souffrance et d’humiliation.

extrait d’un article publié dans Politis - 12 février

* La Retirada, exode et exil des Républicains d’Espagne, récit de de Georges Bartoli recueilli par Laurence Garcia. Actes Sud BD, 164 p., 18 euros.

la

De nombreux documents (videos, chants, affiches, textes…) sur la Guerre d’Espagne sur No Pasaran Guerre d’Espagne (lien dans la barre de menu)

Publié dans HISTOIRE | Pas de Commentaires »

Congrès du NPA : logique de repli et coup de force

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 février 2009

Publié sur Unir, un blog pour une gauche de gauche

Au soir du congrès fondateur du Nouveau parti anticapitaliste, notre inquiétude est grande.

Anciens membres du bureau politique de l’ex-LCR, animateurs de l’association Unir, nous défendons depuis longtemps l’idée d’un rassemblement susceptible de changer la donne au sein de la gauche et de mettre un terme à la domination sur celle-ci du social-libéralisme porté par le Parti socialiste.

Ces 6, 7 et 8 février, à La Plaine-Saint-Denis, en compagnie de nombreux autres militantes et militants du NPA issus d’autres traditions, nous nous sommes retrouvés dans la « sensibilité européenne », qui en appelait, pour les élections européennes,  « à la constitution de listes de large rassemblement, pluralistes, sur la base d’un programme pour une Europe sociale, démocratique, écologiste, solidaire et de paix, dénonçant le traité de Lisbonne et en complète indépendance du PS ». Cette sensibilité proposait que le NPA s’adresse dans ce but  « au Parti de gauche, au Parti communiste français, aux Alternatifs, à la Fédération et à ses diverses composantes, à Lutte ouvrière… »

Avant que cette sensibilité ne tire collectivement, dans les jours à venir, le bilan des événements intervenus durant ce congrès, nous voudrions livrer publiquement notre propre appréciation du Premier Congrès du NPA.

À l’issue d’un débat qui a polarisé le congrès, une majorité de délégués a rejeté le texte de la « sensibilité européenne ».

Si nous prenons acte que la position majoritaire ne ferme pas totalement la porte à la constitution d’un front de gauche pour les élections européennes, nous regrettons que les conditions avancées à la réalisation de ce dernier (les exigences, de facto présentées comme des préalables, d’une sortie du nucléaire et d’un accord pour les élections régionales de 2010) apparaissent surtout comme des faux prétextes de nature à justifier, demain, une rupture avec les partenaires possibles de listes de large convergence.

Les conditions de l’élection du comité politique national du nouveau parti renforcent nos craintes. La « sensibilité européenne », dont la proposition avait obtenu le soutien d’un délégué sur six, s’est vu refuser le droit d’être représentée à la proportionnelle des résultats qu’elle a obtenus. Alors qu’elle aurait dû compter 26 membres à la direction, la majorité s’est arrogée le droit discrétionnaire de sélectionner 13 de ses candidats seulement et d’écarter les autres au terme d’une procédure expéditive, évoquant les pires pratiques ayant longtemps eu cours au sein d’une partie de la gauche.

Les statuts fraîchement adoptés par le congrès, qui prévoient la représentation proportionnelle des positions qui ont été opposées dans un débat central au sein du NPA, ont ainsi été bafoués. Ce qui a permis d’éliminer, sans autre forme de procès, quatre des six membres sortants du comité d’animation national provisoire du NPA (Alain Faradji, Catherine Jouanneau, Christian Picquet et Francis Sitel), ainsi que neuf autres candidats, dont beaucoup n’appartenaient pas à l’ex-LCR.

On ne s’y serait pas pris autrement si l’on avait voulu étouffer le débat qui s’est fait jour parmi les militantes et militants du NPA, autant que la volonté de parvenir à l’unité de la gauche de gauche s’est renforcée durant le congrès.

Ce coup de force, conjugué à la position adoptée sur les élections européennes, est de nature à nuire gravement à l’image du NPA, à son rayonnement, à sa place sur le champ politique à gauche. Et ce, pour fort longtemps…

Nous sommes certains que les adhérentes et adhérents du NPA ne laisseront pas sans réaction un acte aussi lourd de conséquences.

En tout état de cause, nous poursuivrons la bataille engagée pour que, au printemps, un front de gauche réunisse, sans exclusive ni préalable, l’ensemble des forces et sensibilités souhaitant, d’un même mouvement, sanctionner la politique de Nicolas Sarkozy, affirmer une alternative de rupture à un capitalisme dont la faillite est aujourd’hui patente, défendre la perspective d’une autre Europe, au service des peuples et des travailleurs.

Francis Sitel, Christian Picquet, Alain Faradji

Publié dans POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaires »

PAYER POUR BOSSER !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 février 2009

PAYER POUR BOSSER ! dans Politique nationale doc Siné Hebdo

d’après l’article de J. Bonnet dans Siné Hebdo n° 23 - 11 février 2009

Jeudi soir, Nicolas Sarkozy proposait d’ouvrir les négociations du 18 février sur l’indemnisation des chômeurs. Ce ne sera pas du luxe , vu les coups portés aux « pensionnaires » du Pôle emploi.

En effet, en augmentant la part de financement du PE (Pôle Emploi) par l’Unedic (qui recueille les cotisations chômage payées par les salariés) de 8 à 10 %, l’Etat ponctionnait directement pas moins de 400 millions dans les allocations.

Par ailleurs, le numéro d’appel fixe classique qui avait cours jusque-là est remplacé par une ligne surtaxée ! À 11 centimes d’euro la minute, le 39 49 est « au niveau le plus faible qu’on puisse avoir« , selon Christian Charpy, directeur général du PE. Sauf si l’on appelle  depuis un téléphone portable muni d’une carte prépayée (qui a la faveur des chômeurs ne pouvant grever leur budget d’un forfait fixe) indique l’AFP, qui a refait les calculs pour arriver au tarif ahurissant de 3, 55 euros HT pour une conversation de cinq minutes avec Mobicarte !Le chômeur-payeur, voilà donc la nouvelle trouvaille des philanthropes de l’UMP. Car comme aurait pu dire Audiard, la droite ça ose tout. C’est même à ça qu’on la reconnaît…

Publié dans Politique nationale, SOCIAL, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Enfants sans-papiers : droits bafoués

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 février 2009

sanspapiers.jpgSéparations, expulsions, mineurs en centres de rétention,… Dans un rapport, le réseau éducation sans frontières pointe le sort fait à des enfants sans-papiers, en contradiction avec la Convention des droits de l’enfant.

En s’appuyant sur des situations vécues, ce rapport démontre que les lois et règlements français relatifs aux étrangers respectent peut être formellement les prescriptions de la Convention des droits de l’enfant mais, qu’en réalité, leur mise en œuvre viole les droits les plus fondamentaux des enfants étrangers”, écrit RESF.

L’intégralité du rapport de RESF ici → Enfants sans-papiers : droits bafoués dans LIBERTES pdf rapportdroitsdelenfantresf21.pdf  arton273682911.jpg

Le Réseau éducation sans frontière (RESF) créé en 2004, regroupe des militants, des collectifs locaux et d’établissements scolaires, des syndicats et des associations dans le but d’informer et de soutenir les jeunes étrangers scolarisés et leurs familles ayant des difficultés à obtenir leur droit au séjour.

Actus humanité – 05.02.2009

Publié dans LIBERTES, Politique nationale, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Droit des femmes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 février 2009

Lu dans le Monde diplomatique - mardi 3 février 2009 – Extrait

Le gouvernement s’assoit sur les droits des femmes

Pourquoi faire dans la demi-mesure ? L’Etat français vient de diminuer de 42 % le montant de sa subvention au Mouvement images2.jpgfrançais pour le Planning familial – pourtant reconnu d’utilité publique –, la faisant passer de 2,5 millions d’euros en 2008 à 1,5 million en 2009 (lire le communiqué du MFPF) ; et, en 2010, la subvention pourrait être purement et simplement supprimée. Cette mesure aboutira à la disparition d’un tiers des associations départementales du Mouvement, qui dénonce « une petite et fausse économie pour le budget de l’Etat » : en effet, même si l’on admettait que tous les domaines de la vie doivent se plier aux lois de l’économie, il faudrait se rappeler que la mission de prévention assurée par le Planning, en évitant des grossesses non désirées, représente autant d’économies ultérieures en matière de santé…

L’article est ici →  http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2009-02-03-planning-familial

Publié dans Politique nationale, SANTE, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaires »

La bourse ou la vie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 janvier 2009

Le plan d’urgence pour sortir de la crise

 

Nicolas Sarkozy a annoncé « une année 2009 dure pour tous ». Pour tous ? Mon oeil. Les salaires sont bloqués et le chômage augmente. Mais, malgré la crise, 2008 a été l’année des profits records. On ne touche pas aux dividendes des actionnaires, y compris pour les entreprises qui délocalisent ou licencient. Les PDG François Pinault et Bernard Arnault ont empoché respectivement 259 et 376 millions d’euros. La crise a bon dos.

Tout le monde s’accorde à dire : le capitalisme est en crise. On parle de le «moraliser » ! Autant vouloir apprivoiser un requin. Ce système est obsédé par l’enrichissement sans limite de quelques-uns au détriment du développement de chacun. Il va de crise en crise : sociale, alimentaire, écologique, financière… A force d’orienter l’argent disponible vers la finance et la spéculation, il asphyxie la vie. La solution du Président : des millions aux entreprises et aux banques sans contreparties. Et rien pour les salaires. C’est une fausse relance qui nous conduits droit dans le mur.

Commencer, tout de suite, à changer cette logique qui nous mène à la catastrophe, c’est possible, urgent et nécessaire. C’est le sens du plan d’urgence que porte le Parti communiste. Les communistes, dès maintenant, prennent des initiatives pour bouger la situation. Bouger la situation, c’est aussi résister. Les luttes et les mobilisations font entendre une toute autre voix que celle des recettes éculées, au profit des mêmes intérêts.

4 urgences

     

     

     

      1. Sécuriser l’emploi et les salariés

      2. Relever les salaires et le pouvoir d’achat

      3. Relancer les services publics et l’investissement

      4. Contrôler et réorienter les banques

     

    Le tract PCF est ici  →   La bourse ou la vie dans Politique nationale pdf tract4pa5planurgencecriseweb.pdf

    Publié dans Politique nationale, SOCIETE | Pas de Commentaires »

    Contrôle du STIC

    Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 janvier 2009

    Les propositions de la CNIL (Commission nationale de l’Informatique et des Libertés) pour une utilisation du fichier plus respectueuse du droit des personnes (Cnil 20/01/2009)

    C’est la première fois que la CNIL contrôle le fonctionnement du STIC (Système de Traitement des Infractions Constatées). Ce contrôle constitue un enjeu essentiel dans la mesure où les conséquences pour les bigbrotherveillext51.pngpersonnes peuvent être très importantes dans le cadre d’enquêtes administratives (perte d’emploi, refus d’embauche) qui concernent 1 million d’emplois. Lors de ces contrôles, la CNIL s’est intéressée à la façon dont les services de police utilisent le STIC mais aussi à la transmission des suites judiciaires qui incombe aux procureurs de la République pour la mise à jour, voire l’effacement, des données dans ce fichier. Ce contrôle a permis de constater, très concrètement, des problèmes souvent liés à une inadéquation entre les moyens mis en oeuvre par les ministères et les objectifs assignés à ce grand fichier de police. La CNIL formule 11 propositions pour que l’utilisation du STIC soit mieux contrôlée et plus sécurisée de façon à ce que les informations qui le constituent soient parfaitement exactes et mises à jour… Voir ici → http://www.cnil.fr/index.php?id=2538&tx_ttnews[tt_news]=423&tx_ttnews[backPid]=1&cHash=ffd675465d

    Qu’en pensez-vous ?

    Lu dans Backchif.info : L’inflation a aussi gagné les fichiers de service de police. En premier lieu, le Stic (système de traitement des infractions constatées). «  23,5 millions de procédures recensées, 26 millions d’infractions, 5 millions d’individus, 18 millions de victimes », précisait le rapport de la Cnil en 2004. Pour 2008, ce sont « 5,5 millions de personnes mises en cause, et 28,3 millions de victimes, dans 36,4 millions de procédures. », selon les estimations du nouveau rapport de la Cnil…

    Publié dans Politique nationale, SOCIETE | Pas de Commentaires »

    CONGO : un demi-million de personnes en sursis et le silence assourdissant des média

    Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 janvier 2009

    Les civils, victimes de la crise humanitaire

    A l’origine du conflit en République démocratique du Congo, des ressources naturelles immenses et une convoitise sans limite. Des mines d’or, de diamant, de cassitérite (oxyde d’étain, principal minerai de ce métal). Sans oublier le coltan, l’un des principaux composants des téléphones portables. Un véritable trésor de guerre que les multinationales s’arrachent pour satisfaire la consommation des pays les plus riches. L’envers du décor : une guerre d’une violence inouïe et le désespoir d’un peuple qui subit sans relâche les massacres des groupes armés. Au Nord-Kivu, les femmes sont violées et torturées. Près de 60 % des enfants sont privés d’école. Nombre d’entre eux sont enrolés de force par les milices pour piller les maisons et tuer jusqu’à leur propre famille. Au cours de la dernière décennie, on estime à 5,4 millions le nombre de morts dans cette guerre, la plus meurtrière depuis la Seconde Guerre mondiale.

    Le Secours populaire et l’association Soprop portent assistance aux personnes déplacées et aux victimes des violences commises par les forces armées.

    Tortures, viols, pillages. Après quinze années d’instabilité chronique, les habitants duNord-Kivu, à l’est du Congo, sont aujourd’hui les proies d’un conflit qui ne s’est jamais éteint. Depuis fin août 2008, la reprise des combats entre l’armée régulière congolaise et la rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) du général Laurent Nkunda a jeté sur les routes plus de 250 000 personnes.
    « La situation des familles déplacées est catastrophique. Elles n’ont plus rien : ni toit, ni vêtements, ni nourriture, ni assistance médicale« , déplore Arnold Djuma, président de l’association Solidarité pour la promotion sociale et la paix (Soprop), partenaire du Secours populaire depuis l’éruption du volcan Nyiragongo, à Goma, début 2002.

    Créée en 1994, Soprop défend les droits de l’homme, la paix et la démocratie, dans le Nord-Kivu et la ville de Kinshasa. L’association congolaise apporte une assistance médicale, psychologique, sociale et juridique aux victimes de tortures, aux prisonniers de guerre et aux femmes violées. Elle organise des séminaires d’éducation populaire aux droits humains et promeut les droits des femmes.

    Un demi-million de personnes en sursis

    L’aide internationale arrive au compte-gouttes. « Notre peuple n’a pas une bonne image médiatique, et la communauté internationale est peu encline à nous aider. On nous laisse mourir petit à petit.« , indique Arnold Djuma. Selon un responsable de l’ONU, cité par le quotidien Le Monde, « un demi-million de personnes » dépendent , pour leur survie, de l’aide fournie par le Programme alimentaire mondial.

     d’après CONVERGENCE, mensuel de la solidarité édité par le Secours Populaire Français, janvier 2009

    Publié dans AFRIQUE | Pas de Commentaires »

    SOS – AFP : pétition pour l’indépendance et la survie de l’Agence France-Presse

    Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 janvier 2009

    Fil rouge de l’Humanité

    images4.jpgL’indépendance de la presse est un des biens les plus précieux de notre démocratie !

    « Nous soussignés, citoyens, salariés de l’Agence France-Presse et organisations attachés au pluralisme et au droit à une information complète et objective, affirmons notre soutien à l’indépendance structurelle de l’AFP.

    Depuis plus de cinquante ans, son statut ne l’a pas empêchée de devenir l’une des trois grandes agences de presse mondiales, présente sur les cinq continents et travaillant dans six langues. Nous refusons toute modification qui aurait pour effet soit de transformer l’AFP en agence gouvernementale, soit de la livrer en totalité ou en partie à des entreprises privées quelles qu’elles soient et sous quelque forme que ce soit. Nous exigeons que l’agence conserve sa particularité, sa capacité à remplir sa mission d’intérêt général et son indépendance structurelle. Par conséquent, nous nous opposons à toute modification qui dénaturerait son statut, inscrit dans la loi de 1957. »

    Pour signer : http://www.sos-afp.org

     

    Publié dans LIBERTES, PETITION | Pas de Commentaires »

    1...168169170171172
     

    ahmed remaoun |
    Fabrice FRICHET |
    LE BLOG EDUCATIF |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
    | MATTNA
    | Bloc-notes de Raoul d'Andrésy