• Accueil
  • > Recherche : droit femme ivg

Résultats de votre recherche

Le droit à l’IVG dans la Constitution, une proposition de Jean-Luc Mélenchon

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 janvier 2017

 

Le droit à l’IVG dans la Constitution :

l’idée s’invite dans la campagne présidentielle

 

L’Humanité – 18 janvier 2017

Captureivgmanif

 

  La proposition de Jean-Luc Mélenchon de graver

  dans le marbre cette conquête obtenue de hautes

  et longues luttes permettrait de renforcer la digue

  contre les conservateurs et réactionnaires prêts

  à la fissurer jusqu’à sa destruction.

  Les loups sortent leurs griffes, de plus en plus voyantes,

  pour mieux porter le coup à une conquête qui a mis

  des décennies avant de devenir force de loi, le 17 janvier 1975.

  Depuis quarante-deux ans, les conservateurs, réactionnaires

  et autres intégristes religieux mènent inlassablement campagne

  contre ce droit à l’avortement chèrement acquis.

 

 

Une campagne sourde ou bruyante, selon le contexte politique plus ou moins favorable à l’émancipation humaine.

Mais une campagne constante, acharnée, tant la loi Veil les obsède. À quelques mois d’échéances électorales

cruciales pour le pays, ces voix revanchardes redoublent de propos pour bien ancrer dans les esprits la nécessité

de remettre en cause, de façon sournoise, cette loi.

[Lire la suite sur humanite.fr]

A lire également :

♦  IVG : le double langage du camp Fillon

 

Capture.PNGIVGFillon  (Capture d’image)

 

  A voir dans l’article :

  Pour Francois Fillon, l’avortement,

  c’est avant tout une question de (mauvaise) foi

 

 

♦  Anti-IVG.  La nouvelle arme, le numérique

♦  Des cintres et des affiches en faveur du droit à l’avortement accrochées dans les rues de Paris

 

“N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique

ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question.

Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes

votre vie durant” – Simone de Beauvoir

Publié dans avortement, Droits des femmes, France, Jean-Luc Melenchon, Présidentielle 2017, SOCIETE | Pas de Commentaires »

A lire dans l’Humanité de demain mercredi 9 décembre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 décembre 2015

 

Capturehuma21815

RÉGIONALES.

Face à la droite et à l’extrême droite,la gauche

se rassemble. Après les résultats inquiétants

du premier tour, le PS, Europe Écologie-les Verts

et le Front de gauche ont déposé, hier à 18 heures,

leur liste commune pour le second tour dans les huit

préfectures où tout ou partie de ces forces étaient

en capacité de fusionner.

SECOURS POPULAIRE FRANÇAIS.

La solidarité dans la hotte. Les Pères Noël verts

ressortent leur costume pour gâter les familles oubliées

par le traditionnel papa Noël. Un rendez-vous annuel,

devenu incontournable pour beaucoup de ménages

dans le besoin. Une famille de réfugiés irakiens

en bénéficiera pour la toute première fois.

 

 

GRÈCE. Alexis Tsipras veut se défaire du joug du FMI. Après avoir mis en œuvre toutes les politiques imposées

par les créanciers, le gouvernement Syriza entend reprendre la main en poussant l’institution financière

de Washington vers la sortie.

DÉBATS ET CONTROVERSES. Opposition à l’IVG, suppression de subventions d’associations : Pourquoi le Front

national s’attaque-t-il toujours aux droits des femmes ?

CINÉMA. Belfort, un festival trentenaire en pleines formes. Les Entrevues de Belfort, festival international du film,

se sont brillamment déroulées du 28 novembre au 6 décembre.

SPÉCIAL CADEAUX DE FIN D’ANNÉE : Retrouvez la sélection des idées cadeaux pour les fêtes par la rédaction

de l’Humanité

Publié dans France, l'Humanité, Presse - Medias | Pas de Commentaires »

Attaqué par les obscurantistes, le droit à l’avortement est toujours fragile

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 janvier 2015

 

L’IVG en France, un droit à défendre (infographie)

 

CaptureIVG

En France, le droit à l’avortement dans les meilleures

conditions possibles est très menacé.

Les centres pratiquant l’IVG qui ferment sont

dramatiquement nombreux, le secteur privé

se désengage, jugeant l’activité peu rentable, et de plus

en plus de femmes ne peuvent plus choisir

leur méthode d’avortement.

[Voir l’infographie]

 

17 janvier 1975-17 janvier 2015, la loi sur l’avortement a 40 ans.

MANIFESTATION NATIONALE POUR LES DROITS DES FEMMES.

En avant toutes ! Nous devons continuer le combat !

 

Extrait :

Captureivgmanif

  Le combat des femmes pour le droit à disposer

  de leur corps est un combat permanent.

  Le droit à l’avortement est toujours fragile. En Espagne,

  il a bien failli ne plus exister. Sans les manifestations massives

  de rue et la solidarité internationale, les femmes de ce pays

  ne pourraient plus accéder à ce droit.

  En France, de nos jours, la loi Bachelot sur l’hôpital dite loi

  « Hôpital Patients Santé Territoire » entraîne, entre autres,

  la fermeture de nombreuses maternités où sont pratiquées les IVG.

Ces fermetures compliquent l’accès à l’avortement et tendent

  à le réduire gravement.

Prenant appui sur la crise financière de 2008, les gouvernements successifs nous imposent des politiques

d’austérité. Tout en faisant des cadeaux au patronat, ils détruisent les services publics :

réduction de personnel et de moyens, privatisations, fermeture de structures notamment dans la santé.

Les conséquences de ces choix politiques touchent de plein fouet les femmes.

[Lire la suite sur collectifdroitsdesfemmes.org]

 

Marie-Laure Brival :

« Il faut abolir la clause de conscience de la loi sur l’IVG »

 

brival

  Le 17 janvier 1975 marquait la fin de la

  « maternité obligatoire » pour les femmes

  et leur donnait le droit de disposer de leur corps.

  Mais, nous rappelle la chef de service de gynécologie

  de la clinique des Lilas, 40 ans après, la loi Veil

  demeure perfectible et son application reste soumise

  à la course à la rentabilité financière imposée

  par la loi « patient santé territoire » et la « tarification

à l’acte »

Si aujourd’hui une femme sur trois a avorté ou avortera dans sa vie, le regard porté par la société

et beaucoup de médecins est encore stigmatisant. Il est sous-entendu qu’avec tous les moyens

de contraception disponibles, elle devrait faire attention…

Et avec les Manifs pour tous et leur cortège de réactionnaires, on a redécouvert qu’une partie de la société

refusait encore aux femmes une sexualité séparée de la reproduction.

Dans une Europe où les réacs se sentent pousser des ailes, en Espagne, le gouvernement de droite

a tenté, l’année dernière, de torpiller ce droit.

En France, en janvier 2014, lors du vote de la disparition de la notion de « détresse » pour justifier une IVG,

des membres de l’UMP ont dénoncé « une banalisation », qui tend à en faire « un droit comme les autres » !

Marie-Laure Brival, gynécologue et chef de service à la clinique des Lilas, rappelle que malgré une série

d’évolutions positives, la loi Veil reste diversement appliquée en France :

« Une loi qui n’a cessé d’évoluer dans le bon sens mais appliquée de manière inégale »

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans avortement, Droits des femmes, SOCIETE | Pas de Commentaires »

IVG : un combat toujours d’actualité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 novembre 2014

 

IVG : un droit pour lequel il faut rester mobilisés

 

simone veil

  En ce jour marquant, du 40ème anniversaire

  de l’ouverture du débat sur l’Interruption Volontaire

  de Grossesse, je tiens à réaffirmer au nom du PCF,

  que ce droit chèrement acquis nécessite plus que jamais

  notre vigilance. Il s’agit sans aucun doute, de l’une

  des plus grandes conquêtes sociales de ce siècle, obtenue

  de hautes luttes, par la mobilisation des militantes

et des associations féministes, de femmes et d’ hommes politiques ainsi que par le courage

de Madame Simone Veil.

Or, on assiste depuis quelques temps à une recrudescence des mouvements anti-IVG,

et à une certaine banalisation de propos injurieux et culpabilisateurs pour les femmes. Annuellement,

en France, plus de 200 000 femmes ont recours à une IVG, chiffre stable depuis quelque temps.

Et pourtant, force est de constater qu’il est de plus en plus difficile d’avorter en France. Les restrictions

budgétaires qui ont cours, notamment dans le domaine de la santé publique ont des conséquences

graves sur le recours à l’avortement dans notre pays.

Un rapport du Haut conseil à l’égalité a montré que 130 établissements pratiquant les IVG ont fermé

dans notre pays au cours des dix dernières années.

Marie George Buffet, députée, a déposé un projet de résolution pour réaffirmer «  le droit fondamental

à l’IVG en France et en Europe ». C’est un point d’appui pour toutes celles et tous ceux qui défendent

ce droit, cette liberté.

Les communistes sont et resteront mobilisés pour que l’IVG bénéficie de moyens humains et financiers

permettant aux femmes d’avorter dans de bonnes conditions.

Laurence Cohen, responsable nationale du PCF, «  Droits des femmes/ Féminisme », 

sénatrice du Val de Marne

 

Lire également :

         (L’Humanité du 26 novembre 2004)

Publié dans avortement, Droits des femmes, France, PCF, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Attaque inacceptable contre le droit à l’IVG d’un élu socialiste de Bagnolet (communiqué Femmes Solidaires)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 novembre 2014

Reçu par courriel

 

Chères amies, vous avez ci-joint le communiqué de presse de Femmes solidaires national et de Bagnolet,

suite à une attaque inacceptable contre le droit à l’IVG d’un élu de la majorité municipale socialiste de Bagnolet.

Nous appelons, particulièrement les amies de la région parisienne à nous rejoindre demain samedi

à la manifestation nationale contre les violences faites aux femmes à l’appel du CNDF :

RDV femmes solidaires à 14 h à la Bastille, angle du bld Beaumarchais en direction de la République !

Amitiés,
Catherine

Cliquer sur l’image pour agrandir.

Capturefemmessolidaires5

Publié dans avortement, Droits des femmes, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Espagne : abandon de la loi anti-avortement par le gouvernement Rajoy

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 septembre 2014

 

« IVG en Espagne : la détermination et le rassemblement ont été décisifs »

 

avortement

  C’est avec satisfaction que les communistes

  français viennent d’apprendre l’abandon

  de la loi anti-avortement par le gouvernement

  Rajoy.

  La mobilisation des mouvements féministes,

  des syndicats, des forces progressistes,

  en Espagne et en Europe, a contribué

à ce renoncement.

Dans une période de grave crise, de remise en cause un peu partout du droit à l’avortement, si chèrement acquis, c’est une avancée à saluer. 

Une fois de plus, la détermination et le rassemblement ont été décisifs, même si nous ne sommes pas dupes des calculs politiciens du gouvernement Rajoy dans cette période pré-électorale¹.

Nous restons solidaires de nos sœurs espagnoles pour empêcher toute régression et très mobilisés en France pour que le droit à l’avortement ne soit pas entravé par les fermetures de Centres

d’Interruption Volontaire de Grossesse.

Laurence Cohen, Responsable nationale du PCF des Droits des femmes/ Féminisme

 

¹ Les responsables du Parti populaire de droite ont fait leurs comptes : aux Européennes, ils ont perdu deux millions et demi de suffrages et estiment que c’est en partie en raison de ce projet de loi rétrograde. Et en 2015, il y aura des élections municipales et législatives et de nombres caciques conservateurs ne voulaient pas d’un texte ultra polémique qui allait déchirer leurs rangs et leur faire perdre des voix. (source rfi)

Publié dans Espagne | Pas de Commentaires »

« Contraception et avortement libres et gratuits partout en Europe »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 avril 2014

Communiqué du PCF

 

Europe/féminisme :

« Contraception et avortement libres et gratuits partout en Europe »

 

Les élections européennes vont être l’occasion d’examiner à la loupe les droits des Européennes et des Européens.

Hélas, les restrictions budgétaires, prônées par Bruxelles et suivies par tous les gouvernements, ont des conséquences très graves, notamment sur les services publics ce qui impacte en priorité les conditions de vie des femmes.

La France n’échappe pas à cette politique mortifère, malgré le coup de semonce des municipales. Dans cette situation de crise sociale, économique et politique, que pèsent les droits des femmes ?

La droite est à l’offensive pour défendre une conception profondément réactionnaire du rôle des femmes dans la famille comme dans la société. On assiste un peu partout à un déchainement haineux contre le droit à l’avortement, notamment en Espagne dans un contexte où plusieurs autres pays européens sont concernés soit par sa remise en cause soit par son interdiction : Pologne, Irlande, Malte, Chypre etc.

En France, ce droit chèrement acquis reste fragile tant par les coupes budgétaires des gouvernements successifs que par l’action des groupuscules extrémistes qui tentent par tous les moyens d’empêcher les femmes d’accéder à des centres IVG.

Durant les mois d’avril et de mai, des actions de solidarité sont menées, à l’initiative du Parti de la Gauche Européenne (PGE) et de son président Pierre Laurent, pour défendre ce droit des femmes à choisir d’avoir ou non un enfant.

Aussi, nous appelons toutes celles et tous ceux qui luttent pour une Europe féministe, à participer à une initiative solidaire et festive sur le thème :

« Contraception et avortement libres et gratuits partout en Europe »

Samedi 26 avril de 14h00 A 16h00

Parvis du siège du PCF

Rue Mathurin Moreau – Paris 19 – Métro Colonel Fabien

Ce moment festif sera ponctué de prises de parole d’associations féministes, de militantes et militants du Front de Gauche, de Patrick Le Hyaric, député européen sortant, Raquel Garrido Militante internationaliste PG, de délégations européennes. Il sera animé par Laurence Cohen, responsable nationale du PCF «  Droits des femmes/ Féminisme ».

Parti Communiste Français.

Publié dans Austerite, avortement, Droits des femmes, EUROPE, France, PCF, POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaires »

« Les maires, trop souvent des hommes »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 avril 2014

 

Marie-George Buffet

 

          « Les maires, trop souvent des hommes »

 

Entretien réalisé par Gérald Rossi – 22/04/2014

 

MGBuffet

 

  Pour la députée communiste, l’égalité hommes-femmes

  n’est pas encore au niveau nécessaire, soixante-dix ans

  après le droit de vote accordé aux femmes.

  Une révision des textes et des mentalités s’impose.

 

 

Marie-George Buffet La moitié de l’humanité n’est plus niée. Lors des deux guerres mondiales les femmes ont remplacé les hommes dans les entreprises, elles ont participé à la Résistance. Alors, que sous la pression de ministres communistes, le général de Gaulle ait reconnu leur place dans la société est une date historique. Nous étions très en retard sur d’autres pays comme la Turquie, l’Australie (en 1902), etc., mais c’est dès 1925 que le PCF présentait des femmes dans différentes mairies comme Gentilly, Malakoff en région parisienne ; il a eu des femmes élues maires adjointes, et ces choix étaient sanctionnés par les préfets, mais ils témoignent d’une volonté politique.

Il y a soixante-dix ans, le 21 avril 1944, le Conseil national de la Résistance accordait le droit de vote aux femmes en France. Pourquoi, après tant d’années, souligner cet anniversaire ?

Marie-George Buffet Parfaitement, parce que soixante-dix ans après, c’est toujours un combat. Pour le droit de voter et d’être élues, mais aussi pour la défense de la maîtrise de son corps, je pense à la contraception, au droit à l’IVG. Car là aussi, en dépit des lois, des mentalités rétrogrades tentent des remises en cause. On l’a vu dans les débats sur le mariage pour tous et toutes. J’ai entendu dire à l’Assemblée que le rôle de la femme était simplement de procréer ! Lors de la campagne des municipales, au-delà de la condamnation par les hommes et les femmes des quartiers populaires de la politique menée par François Hollande, on a senti, dans le contexte de la crise économique, que les idées les plus conservatrices pouvaient avoir un écho. Le débat doit être permanent.

Vous venez de lancer un appel aux femmes disant : mêlez-vous de politique, investissez-vous dans l’action collective pour faire entendre vos exigences et faire valoir vos droits

Marie-George Buffet Oui, c’est vrai par exemple sur les salaires : les femmes sont plus diplômées que les hommes à la sortie de l’université, mais c’est l’idée de salaire d’appoint qui domine toujours, justifiant alors la place des femmes au foyer. Certes, il y a des textes, qui sont tous incitatifs. Je suis pour une loi qui fasse obligation au patronat de mettre fin à ces situations.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

« L’avortement, un droit à défendre »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 avril 2014

 

Une campagne 2.0 pour défendre l’IVG

 

Planning familial

Sarah Sudre – Mardi, 15 Avril, 2014

 

ivg

 

  « L’avortement, un droit à défendre ».

  La nouvelle campagne de mobilisation nationale, menée

  par le planning familial, est arrivée la semaine dernière

  sur la toile. Son objectif ? Lutter contre la stigmatisation

  de l’IVG en donnant la parole aux internautes.

 

« Informer, déstigmatiser, militer », la campagne est lancée. « Stop à la culpabilisation des femmes »,

le ton est donné. Et pour cause. Si le droit à l’avortement est inscrit dans la législation avec la loi Veil, « il n’est pas

encore perçu par tout le monde comme légitime », précise Véronique Sehier, co-présidente du Planning familial.

Un sentiment de gêne, de honte, de culpabilité, que de nombreuses femmes doivent supporter face aux anti-IVG,

et « y en a assez », intervient Shiva Bernhard, webmaster du Planning familial et co-concepteur du site.

Alors pour redonner la parole à ces femmes, mais aussi à leurs proches, et aux médecins, l’association vient d’ouvrir

une enquête nationale et un recueil de témoignages, sur un site entièrement dédié à l’avortement. Une façon

également de réagir au rejet, à Strasbourg, du rapport Estrela pour un droit à l’avortement Européen et à l’offensive

des lobbys conservateurs.

« Via le web, nous allons élargir notre champ d’action »

Si le site du gouvernement renseigne sur les lois en vigueur, les informations formelles et pratiques,

« le nôtre se veut être un outil militant et politique. Une complémentarité avec celui du ministère

qui fonctionne bien et qui permet une plus grande visibilité de nos actions », explique Shiva Bernhard.

Ainsi, le Planning préconise une campagne de mobilisation, exclusivement sur internet, accessible à tous et pour tous. 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans avortement, Droits des femmes, SOCIETE | Pas de Commentaires »

« En France, le droit à l’avortement reste menacé »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 mars 2014

 

Femmes.

« En France, le droit à l’avortement reste menacé »

 

avortement_manif

 

  Caroline Rebhi, membre du Planning familial,

  fait le point sur les attaques contre le droit

  à l’avortement en France et souligne

  tout de même des avancées.

 

 

 «Le droit a l’IVG a été renforcé récemment en France en enlevant, dans la loi, la notion de détresse

comme condition pour y avoir recours. Depuis avril 2013, le remboursement à 100 % par la Sécurité

sociale a aussi été acquis. Malgré tout, ce droit reste menacé. Lors des échographies, certains professionnels

continuent de suggérer à la femme de garder l’enfant, la mettant mal à l’aise pour demander une IVG.

D’autres médecins, de plus en plus nombreux, invoquent leur clause de conscience pour ne pas appliquer

la loi de 2001 qui a repoussé le délai d’avortement de douze à quatorze semaines d’absence de règles.

Autre difficulté : certains praticiens ne laissent pas suffisamment le choix sur la méthode d’avortement.

En dessous de sept semaines, on va imposer la méthode médicamenteuse plutôt que chirurgicale, car moins

coûteuse. Or les femmes ne savent pas forcément que cela provoque une fausse couche, ce qui est loin

d’être anodin et ne peut être choisie qu’en toute connaissance de cause.

Enfin, l’IVG est menacée par un trop faible budget : 110 centres ont fermé depuis dix ans, il n’y en a même

plus un par département. Il y a une inégalité territoriale. Dans certains hôpitaux, en août et pendant les fêtes,

les délais d’attente dépassent trois semaines ! Il faut donc redonner des moyens. Il est aussi indispensable

de créer des centres IVG autonomes dans l’hôpital avec du personnel formé pour mieux accompagner

les femmes.

Enfin, il faut arrêter de les culpabiliser avec l’avortement sous prétexte qu’il existe beaucoup de moyens

de contraception. L’IVG est un droit.»

A lire aussi :

Publié dans avortement, Droits des femmes, France, SOCIETE | Pas de Commentaires »

12345
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy