Résultats de votre recherche

Projet du « Center Parcs » des Chambaran : subventions indécentes, destruction de l’environnement, précarité de l’emploi…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 décembre 2014

 

Nouvelle ZAD ?

Subventions indécentes, destruction de l’environnement,

précarité de l’emploi : un « Center Parcs » suscite la colère

 

par Sophie Chapelle 4 décembre 2014

centerparcisère

  En Isère, la construction d’un village

  touristique artificiel « Center Parcs »

  par le groupe Pierre et Vacances,

  en plein cœur d’une zone humide,

  suscite une opposition croissante.

  Malgré les avis négatifs des experts

  et les recours judiciaires, le défrichage

  de la forêt s’accélère sur fond de millions

d’euros d’aides publiques, de niche fiscale et de création d’emplois largement subventionnée.

Comme à Notre-Dame-des-Landes ou à Sivens, les opposants sont révoltés par le simulacre

de démocratie. Alors qu’une nouvelle « zone à défendre » vient de s’implanter pour freiner

le chantier, les élus socialistes se divisent.

Les pieds s’enfoncent dans la tourbe, les visages sont graves. Des tas de troncs de châtaigniers,

de bouleaux et d’aulnes jonchent à perte de vue le sol du plateau de Chambaran, une zone forestière

censée être préservée, située entre Grenoble et Lyon. Depuis le 20 octobre, quand les premiers bulldozers

ont fait leur entrée dans le bois des Avenières en Isère, plus de 40 hectares ont déjà été défrichés.

« Avec cette chaleur automnale, bon nombre de batraciens ne sont toujours pas en période

d’hibernation et se font broyer par les chenilles des machines », déplore Stéphane Peron, pilier de la lutte

contre le projet de Center Parcs des Chambaran. « Comment le groupe Pierre et Vacances peut-il parler

d’un chantier vert ? »

C’est là, sur ce plateau permettant d’apercevoir les contreforts du Vercors et de la Chartreuse,

que le numéro un européen du « tourisme de proximité » projette de construire 1021 cottages

sur 200 hectares. L’équivalent d’une ville moyenne posée… au beau milieu d’une zone humide !

[Lire la suite sur Basta !]

bandeaubasta

Une pétition contre le projet du Center Parcs des Chambaran est en ligne et a déjà été signée

par plus de 17 400 personnes : voir ici

Publié dans Basta!, Emplois, Environnement, France, Liberalisme, Logement, PS | Pas de Commentaires »

Solidaires des femmes espagnoles, treize femmes politiques françaises appellent Mariano Rajoy à retirer son projet de loi sur l’avortement

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 janvier 2014

 

« Nous, femmes politiques françaises, appelons Mariano Rajoy

  à retirer son projet de loi sur l’avortement »

 

CaptureLillemanifdroitavortement   capture d’écran – Lille 18/01/13

  Marie-George Buffet, Anne Hidalgo ou encore

  Rama Yade… Treize femmes politiques et militantes

  féministes françaises, de gauche comme de droite,

  lancent un appel au gouvernement espagnol pour

  qu’il renonce à son projet de loi anti-IVG.

 

« Solidaires des femmes espagnoles, nous, femmes politiques françaises, appelons le gouvernement espagnol à retirer son projet de loi sur l’avortement », écrivent les signataires de ce texte, initié par Anne Hidalgo, candidate PS à la mairie de Paris et d’origine espagnole, demandant aux femmes de « se mobiliser pour ce combat fondamental ».

« C’est l’Espagne qui a montré à l’Europe la voie en matière de lutte contre les violences sexistes et sexuelles. C’est l’Espagne qui a inspiré la loi française de 2010 instaurant l’ordonnance de protection et créant le téléphone grand danger pour les femmes victimes de violence. L’Espagne ne peut être aujourd’hui le pays du grand retour en arrière », estiment les signataires de l’appel visible sur le site du monde.fr.

« Le droit des femmes à disposer de leur corps n’est pas un supplément d’âme dans une société qui se targue de construire l’égalité. Il s’agit d’un droit fondamental, c’est le socle de l’égalité. C’est le signe principal de l’émancipation des femmes dans la société », affirment-elles encore, rappelant que dans le monde « une femme meurt toutes les neuf minutes d’un avortement clandestin ».

Outre Anne Hidalgo, ont co-signé cet appel Clémentine Autain (féministe, directrice d’édition), Roselyne Bachelot (ancienne ministre UMP de la Santé), Michèle Barzach (ancienne ministre RPR de la Santé), Martine Billard (ancienne députée, Parti de Gauche), Jeannette Bougrab (ex-secrétaire d’Etat à la Jeunesse, UMP), Marie-George Buffet (députée de Seine-Saint-Denis, PCF), Caroline de Haas (féministe), Catherine Coutelle (députée PS, présidente de la délégation de l’Assemblée nationale des droits des femmes), Michèle Sabban (vice présidente PS de la région Ile-de-France), Yvette Roudy (ex-ministre du droit des femmes de François Mitterrand), Dominique Voynet (maire EELV de Montreuil) et Rama Yade (ancienne secrétaire UMP d’Etat chargée des affaires étrangères et des droits de l’homme).

manif droit avortement

En France, une manifestation est déjà prévue pour le 1er février

en soutien aux féministes espagnoles qui défendent l’avortement

à l’appel du mouvement « La marche mondiale des femmes »,

qui se rendra devant l’ambassade d’Espagne.

« Le combat des femmes, des forces démocratiques et associatives

espagnoles pour ce droit fondamental est le nôtre (…)

car il est le combat de celles et ceux qui veulent l’égalité

entre les femmes et les hommes », a souligné

« La marche mondiale des femmes » (MMF) dans un communiqué.

 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans avortement, Droits des femmes, Espagne, France, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Amnistie des syndicalistes : toutes les organisations du Front de gauche manifesteront mercredi devant le Sénat

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 février 2013

 

Le Front de gauche au Sénat mercredi pour l’amnistie sociale

 

Amnistie des syndicalistes : toutes les organisations du Front de gauche manifesteront mercredi devant le Sénat  dans F. Hollande amnistie

Toutes les organisations du Front de gauche

manifesteront mercredi devant le Sénat

où doit passer la proposition de loi du groupe CRC

sur « l’amnistie des syndicalistes et des militants

associatifs condamnés » en justice.

 

« L’amnistie sociale, nous devons l’arracher. Elle ne sera

pas concédée. Nous avons cru un temps (qu’il y aurait une)

marque de reconnaissance du nouveau gouvernement

et de cette gauche sociale-libérale… Maintenant nous savons qu’ils ne veulent pas », a souligné vendredi

Jean-Luc Mélenchon, le coprésident du Parti de gauche, en écho au communiqué du Front de gauche

annonçant la tenue du rassemblement devant le Sénat mercredi prochain.

Avant mercredi, Pierre Laurent participera lundi à un meeting de soutien pour l’amnistie des syndicalistes

à Paris.

Une centaine de personnes

« C’est une demande de loi d’amnistie pour tous les militants victimes de la répression », a précisé Martine Billard,

coprésidente du PG, pour qui une centaine de personnes sont concernées, entre des syndicalistes

ou des militants de causes diverses condamnés sous la précédente présidence.

« On est dans un contexte de répression qui nous fait mieux comprendre pourquoi il n’y a pas l’amnistie,

soit pour les militants syndicalistes ou pour les militants qui ont arraché les OGM, que ce soient les militants

de Notre-Dame-Des-Landes ou les militants qui se battent contre tous ces projets inutiles, comme des centres

commerciaux massifs qui prennent des terres agricoles un peu partout », a-t-elle dit.

>>> A lire: deux ans de sursis pour un jet d’oeuf sur les pandores

 

http://www.dailymotion.com/video/xxos84

Par Parti de Gauche

Publié dans F. Hollande, France, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, Justice, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE, Syndicats | Pas de Commentaires »

Notre-Dame-des-Landes : 18 mois de répit pour les défenseurs du bocage

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 février 2013

 

Notre-Dame-des-Landes :

les opposants gagnent un répit d’un an et demi

 

Notre-Dame-des-Landes : 18 mois de répit pour les défenseurs du bocage dans Environnement ndl21Capture d’écran

La Cour de cassation vient d’accorder un délai

d’au moins 18 mois aux opposants au projet

d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Une heureuse surprise pour les défenseurs

du bocage.

L’embourbement du gouvernement Ayrault 

dans la zone humide de Notre-Dame-des-Landes

n’est pas près de se dénouer.

 

Nouveau fait majeur dans la bagarre qui oppose Vinci aux paysans menacés d’expulsion, mardi 29 janvier,

la Cour de cassation a décidé… de ne rien décider. Elle attendra que tous les recours administratifs soient

jugés pour examiner un pourvoi formé par les occupants de la zone d’aménagement différé contre

leur expropriation (lire les arrêts de la Cour de cassation). Ces derniers ont saisi le juge administratif

en octobre 2011 pour faire annuler l’arrêt de cessibilité (liste préfectorale des parcelles qui doivent être

expropriées) qui les concerne. Ce recours a été débouté en décembre 2012 par le tribunal administratif de

Nantes, mais il fera l’objet d’un appel, voire ultérieurement si besoin d’un recours devant le Conseil d’État.

Une quinzaine de fermes doivent encore être détruites

En attendant, le concessionnaire Aéroport du Grand-Ouest (Vinci), qui doit acquérir les terrains convoités,

devra patienter. Les expulsions sont donc retardées pour la quinzaine de fermes qui doivent encore être

détruites. Et ce, pour une période de 18 mois à deux ans, selon les estimations des opposants et leurs avocats. 

« C’est une surprise, explique Dominique Fresneau, coprésident de l’Acipa, une association d’habitants et

d’exploitants menacés d’expulsion. Jusqu’à présent le projet avançait malgré tous nos recours. »

[Lire la suite sur Dazibaoueb]

Article original sur Politis.fr

Publié dans Environnement | Pas de Commentaires »

Notre-Dame-des-Landes : « Les expropriations jugées illégales ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 février 2013

 

Notre-Dame-des-Landes : Capture d’écran

La Cour de Cassation vient de rendre un arrêt

qui empêche les expropriations à Notre Dame des Landes.

Elles ne pourraient avoir lieu qu’au terme des recours

juridiques engagés à leur propos.

Cette décision est un revers important pour les promoteurs

de l’aéroport.

Source :  Reporterre.net  1er février 2013

 

Cliquez sur l’image ci-dessus pour voir le documentaire :

Notre-Dame-des-Landes : Opération Asterix

Publié dans Democratie, Environnement, France, INFOS, Justice, Luttes, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Notre Dame Des Landes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 novembre 2012

 

NDDL : VINCI… dégage !

 

Florilège de soutien en dessins, photos et affiches et…. avec humour…

 

Notre Dame Des Landes dans Humour nddl

 

Voir la suite sur Moissac au Coeur

Publié dans Humour, Luttes, Solidarite | Pas de Commentaires »

Notre-Dame-des-Landes : Il est temps de faire entendre les « NON »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2012

 

Appel de deux jeunes paysans à tout ce qui a un nom dans le “mouvement social’’

 

Notre-Dame-des-Landes : Il est temps de faire entendre les

le message ci-dessous est un message individuel, de deux jeunes paysans de la confédération paysanne

(Morbihan et Var).

 

Si on réfléchit à ce qui se passe à Notre Dame des Landes depuis une semaine, il y a un fait vraiment

inquiétant : le silence du « mouvement social français ».

Depuis mardi matin, plus de 500 gardes mobiles ont envahi la campagne tranquille du Nord de Nantes,

ils ont chassé les gens de leur habitat, détruit des maisons et enlevé les pierres une par une pour s’assurer

qu’elles ne seraient pas rebâties.

 

Depuis six jours, environ 200 personnes dorment chaque nuit sur des barricades, respirent des gaz lacrymo, organisent le ravitaillement

des copains en première ligne, tout cela dans une non-violence exemplaire (sinon, il n’y aurait pas cet assourdissant silence médiatique !).

Depuis quelques jours, des gros ballots de vêtements, de bottes, de chaussettes, de piles, de pommes, de pâtes, de légumes, de café,

de jus de fruits, de barres de céréales, affluent dans le hangar qui sert de QG à la résistance, témoignant que si peu de gens osent

s’aventurer dans le « territoire en guerre » qu’est devenu ce beau bocage, il existe une véritable indignation dans la population.

Et enfin bon, des raisons de s’indigner il y en a tout de même : il n’a rien d’autres à faire ce gouvernement que de mobiliser des centaines

de flics pendant des semaines pour chasser des gens de leur maison alors qu’il semble qu’il y ait une crise du logement dans ce pays, rien

de plus urgent comme dépense que de construire un aéroport pour en remplacer un autre loin d’être saturé alors qu’on nous dit que la priorité

c’est de réduire les déficits, rien de plus important que de développer le trafic aérien alors qu’il paraît qu’il y a un truc qui s’appelle

le changement climatique ???

Alors pourquoi ce silence ?

 

[Lire la suite sur Le Grand Soir]

 

Lire également :

Notre-Dame-des-Landes.Le futur aéroport devient un « enjeu national »

Publié dans Environnement, France, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement emploie « la force pour faire avancer les intérêts du groupe Vinci »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 octobre 2012

 

CONCERTATION ?

Le gouvernement Ayrault déloge les opposants à l’aéroport Notre-Dame-des-Landes

 

Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement emploie Par Ivan du Roy, Sophie Chapelle (16 octobre 2012)

 

Une opération d’expropriation de terrains occupés par des opposants au projet

de futur aéroport nantais a débuté le 16 octobre. Loin de mettre en oeuvre sa

« méthode de concertation », le gouvernement a donc décidé d’employer

la force pour faire avancer les intérêts du groupe Vinci, promoteur d’un projet

critiqué pour son inutilité. Comment réagiront les écologistes du gouvernement ?

 

Peu avant 7h, d’importantes forces de l’ordre ont commencé à déloger les opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame

des Landes, près de Nantes. Plus de 500 gendarmes et CRS, plusieurs hélicoptères et des dizaines de véhicules sont

sur place. Un quasi état de siège pour une opération qui concernerait, selon la préfecture de Loire-Atlantique,

« sept occupations illégales sur des espaces bâtis et quatre zones d’occupation illégales non bâties ».

Motif : les travaux préparatoires à la construction de l’aéroport – qui doivent commencer début 2013 pour un achèvement

prévu en 2017 – impliquent que les maisons rachetées par le concessionnaire Vinci et celles qui ont fait l’objet

d’une procédure d’expulsion soient en grande partie vidées.

En guise de première riposte, les opposants ont investi dès 7h la fréquence 107.7, antenne des autoroutes Vinci, le groupe

concessionnaire du projet d’aéroport. Outre les agriculteurs touchés par les procédures d’expropriations, une centaine

de militants hostiles au projet s’étaient durablement installés dans la campagne environnante depuis plus de trois ans.

Ils ont appelé à la « réoccupation » en cas d’expulsion. « Notre victoire ne sera pas militaire, elle ne peut être que politique »,

assure une militante (lire sa lettre).

Un gouvernement dans l’illégalité selon… EELV

 

[Lire la suite sur Basta !]

 

Vidéo :

notre-dame-des-landes-les-opposants-au-projet-d-aeroport-expulses-de-force

 

Publié dans France, INFOS, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Politique écologique du gouvernement : « La croissance à la matraque »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 juin 2012

 

La croissance à la matraque

 

Politique écologique du gouvernement : Le premier jet de gaz lacrymogène lancé par le gouvernement socialiste

aura donc visé des paysans et des écologistes :

 jeudi 21 juin, les gendarmes ont tiré à Notre Dame des Landes

(Loire-Atlantique) des grenades sur des opposants au projet d’aéroport.

Mercredi 20 juin, d’ailleurs, les forces de l’ordre avaient

 évacué à Chefresne (Manche), un local, pourtant loué par le maire

à des opposants au projet de ligne électrique du réacteur EPR en construction à Flamanville.

Jeudi, on apprenait que l’exploration de pétrole au large de la Guyane serait autorisée, alors que la ministre de l’écologie

Nicole Bricq avait souhaité la mise à plat du dossier. Ex ministre, au demeurant, puisque Mme Bricq a été délogée le même

jour par surprise lors du remaniement ministériel, le ministère de l’écologie étant confié à une jeune femme, Delphine Batho,

talentueuse mais aussi ignorante des dossiers de l’écologie – à l’exception de celui des OGM – que démunie d’expérience

ministérielle.

Voilà donc des débuts fracassants pour la politique écologique du premier ministre, M. Ayrault. La couleur est annoncée

– notamment pour le débat à venir sur l’énergie : les intérêts des grandes entreprises sont prioritaires. Et l’objectif qui

détermine tout, comme l’explique une parlementaire PS écologiste (cela existe), « c’est de faire des points de croissance ».

Du béton pour les aéroports et pour les centrales nucléaire, c’est de la croissance, donc, vive le béton.

Les dirigeants français, hélas, ne font que refléter la pensée des classes dominantes de tous les pays, qui s’est exprimée à Rio.

Contrairement à ce que l’on pense, il s’est passé quelque chose au Sommet de Rio : la victoire de l’idéologie croissanciste

sur l’approche écologiste. Ce triomphe est inscrit dans la déclaration finale adoptée vendredi 22 juin, où le mot qui revient le

plus fréquemment est « croissance » (vingt-quatre occurrences). Le seul engagement pris dans l’introduction, intitulée

« Notre vision commune », est celui-ci : « Nous nous engageons à travailler ensemble en faveur d’une croissance économique

durable ». Ni le changement climatique, ni la biodiversité ne sont cités dans cette introduction. Plus tard seulement, on lit :

« Nous reconnaissons que les changements climatiques sont à l’origine d’une crise transversale et persistante ».

Le nouveau développement durable ? Croissance über alles. Vous n’êtes pas d’accord ? Matraque et gaz lacrymogènes.

 

Auteur : Hervé Kempf - Source : Reporterre.net

Photo : Lors de l’ouverture de l’enquête publique à Notre Dame des Landes le 21 juin 2012 (Nantes Maville)

Vu sur  Dazibaoueb

 

Publié dans Environnement, France, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Communiqué de presse de la Cimade

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 janvier 2012

 

Communiqué de presse de la Cimade - 11 janvier 2011

Derrière les chiffres, l’échec

Record d’expulsions, record de refus de titre de séjour, record de refus de naturalisations, le ministre de l’Intérieur a présenté hier les chiffres de l’immigration 2011 comme autant de trophées.

Au-delà des effets d’annonce que souhaitait provoquer le ministre en cette période électorale, ces chiffres illustrent encore une fois les dérives d’une politique guidée uniquement par l’obsession statistique.

Dans leur premier rapport conjoint publié en décembre dernier, les cinq associations présentes en rétention ont rappelé non seulement les souffrances et les multiples atteintes au droit que subissent les personnes étrangères en France au nom de la course aux expulsions mais aussi l’absurdité de cette politique. Rappelons que 30 % environ des expulsions correspondent à des retours « volontaires forcés » de citoyens européens, roumains ou bulgares qui ont tout à fait le droit de revenir en France les jours suivants. De même, près d’un autre tiers des expulsions correspond à des réadmissions vers d’autres pays européens de personnes interpellées aux frontières terrestres de la France.

La baisse annoncée du nombre de titre de séjour délivrés et du nombre de naturalisations poursuit cette même logique comptable en préfigurant une politique illégale et arbitraire de quotas d’immigrants. Réduire le nombre de titres de séjour, c’est seulement condamner à la précarité et à la clandestinité des milliers d’hommes, de femmes et de familles qui vivent et travaillent en France sans aucun effet sur une prétendue pression migratoire dont serait victime la France.

Les chiffres du ministère de l’Intérieur n’illustrent en fait que l’échec d’une politique menée à coup de slogans et d’effets d’annonces. Incapable de répondre aux objectifs de « maîtrise des flux migratoires » qu’elle s’est donnée, cette politique provoque par contre des dégâts humains, économiques et politiques considérables, alimentant la xénophobie et le racisme tout en rabaissant les droits et les libertés fondamentales.

La Cimade dresse ce constat d’échec dans un état des lieux des politiques migratoires à paraître le 24 janvier prochain. Un état des lieux qui permettra de comprendre la véritable signification des chiffres claironnés par les pouvoirs publics et appelant à inventer une politique d’hospitalité en France et en Europe.

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

12
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy