Résultats de votre recherche

Sans-Papiers : manifestation du 22 décembre à Lille

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 décembre 2012

 

Sans-Papiers : manifestation du 22 décembre à Lille dans France sans-papierslille

Malgré la pluie, plusieurs centaines de personnes

ont manifesté samedi dernier à Lille en solidarité

avec les sans-papiers grévistes de la faim.

Parmi les manifestants, une centaine de sans-papiers

des CSP parisiens .

Voir d’autres photos sur PCF Nord

 

 

+ d’infos sur le blog du CSP59

Publié dans France, PCF Nord, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaires »

Grève des Sans-papiers à Lille : « Le préfet veut-il ma mort ? »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 décembre 2012

 

Lille-Fives – Sans-papiers : faut-il mourir pour avoir des papiers ?

 

Grève des Sans-papiers à Lille : 14 décembre 2012 par NiTo !, W R

 

Valenciennes, Dunkerque, Saint-Omer, Lens, Douai, Maubeuge,

Calais, Fourmies… Depuis l’intervention de la police et du GIPN

pour évacuer les sans-papiers du temple de Lille-Fives [1],

les grévistes de la faim se sont dispersé-es dans les hôpitaux

de la région. Au regard de leur état de santé, ils demandent

à être hospitalisé-es. À défaut, certain-es sont placé-es en centre

d’hébergement d’urgence ou dans des hôtels « sociaux »

(parfois réquisitionnés par la préfecture, les mairies ou payées

par les associations locales).

Entre les mains du préfet, ils attendent que celui-ci prenne enfin

ses responsabilités.

 

 

La bataille des hôpitaux

Cette situation d’éclatement géographique est la conséquence du refus du CHR de Lille d’hospitaliser

durablement les grévistes de la faim. Aux services d’urgence de l’hôpital Salengro ou de l’hôpital Saint-Vincent,

les mêmes scènes se répètent chaque jour : si les grévistes ne sont pas admis ils sont jetés dehors. Épuisé-es,

ils se retrouvent parfois même à passer la nuit sur le trottoir, par -4°c. Pour eux et leurs soutiens, il faut alors

bricoler de quoi affronter ce mois de décembre glacial, en attendant de se faire réadmettre.

Ce mardi 11 décembre par exemple, ils sont expulsés à 8h30 de l’hôpital Salengro avant d’être rabattus de force

vers la station de métro Calmette par le service de sécurité de l’hôpital. Ils y seront cueillis en milieu de journée

par la police nationale qui les amène au commissariat central. Quelques heures plus tard, on apprend que

l’un d’entre eux (sans doute choisi à cause de son fort caractère) a été transféré vers le Centre de rétention

de Lesquin et qu’il risque l’expulsion.

Si tous les grévistes éparpillés dans la région ne semblent pas tou-tes exposé-es aux mêmes genres

de traitements, les jours passent et les témoignages édifiants se multiplient.

[Lire la suite sur danactu-resistance  ou sur labrique.net]

Lire également :

Quand un élu de la République vient contrer l’arbitraire préfectoral et faire vivre l’égalité et la justice

Publié dans France, INFOS, POLITIQUE, Presse - Medias, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaires »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy