• Accueil
  • > Recherche : crise financiere maubeuge

Résultats de votre recherche

FEIGNIES ENSEMBLE / PCF – Front de Gauche : le billet de la semaine

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 janvier 2012

 

FEIGNIES : Les habitants privés de Poste

 

Depuis fin décembre, le bureau de Feignies est fermé suite à un problème technique important au niveau

d’une fuite de mazout. Les usagers de ce service public sont donc obligés de se rendre à Maubeuge.

Si l’on peut comprendre qu’il faille sécuriser les lieux, on est cependant en droit de s’étonner de la durée

de cette fermeture. La Poste, malgré son budget de 641 millions d’euros réalisé en 2011, aurait-elle des

difficultés pour faire effectuer les réparations ou ne prend-elle pas en compte les difficultés de nos

concitoyens ? Certains ne possèdent pas de voiture et beaucoup connaissent des difficultés financières.

La Poste était et doit rester un service public de proximité au service de tous les citoyens !

N’hésitez pas à exprimer cette exigence républicaine auprès des élus et des responsables de

La Poste à Maubeuge .

 

Procès de Xavier Mathieu, de l’entreprise de Continental

Un leader syndical n’est pas un dangereux criminel !

 

En 2009, Xavier Mathieu et les ouvriers de Continental-Clairvoix (1120 emplois) luttaient pour sauver leur entreprise.

Ils dénonçaient les patrons voyous.

En novembre 2006, Warren Buffett, milliardaire américain, 3ème fortune mondiale, déclarait :

« Il y a une lutte des classes aux États-Unis, bien sûr, mais c’est ma classe, la classe des riches,

qui mène la lutte. Et nous gagnons. »

La crise actuelle montre bien cette domination, cette dictature des financiers cupides sur les États. Partout ils

imposent une austérité sévère aux populations, en épargnant les plus fortunés.

Le 21 avril 2009, 200 ouvriers de Clairvoix pénètrent dans la sous-préfecture de Compiègne pour rencontrer

les autorités de l’État. Xavier et 5 de ses camarades sont alors poursuivis pour des dégradations

qu’ils ne reconnaissent pas.

Le 3 juin 2010, il comparaît devant le tribunal de Compiègne pour avoir refusé de donner ses empreintes génétiques

à l’occasion de cette affaire. Il est relaxé.

Quelques jours plus tard, le parquet, qui dépend du pouvoir, fait appel.

Hier, 4 janvier 2012, Xavier Mathieu comparaissait devant la Cour d’appel d’Amiens. Une amende de 1 000 à

1 500 euros a été requise contre lui. Espérons que les magistrats d’Amiens, comme ceux de Compiègne, rendront

justice à Xavier et à ses camarades car « ce qui se joue ici, ce n’est pas une affaire locale. Il s’agit de la liberté,

car si on accepte que, pour défendre son emploi, on soit demain traduit comme un délinquant, cela signifie

que la liberté constitutionnelle de l’action syndicale est niée. » (Jean-Luc Mélenchon)

Rappel : la loi de 1998 crée un fichier national d’empreintes génétiques pour les seuls délinquants sexuels. La loi de

mars 2003, voulue par N. Sarkozy, élargit le champ d’application de la loi de 1998 à de nombreuses infractions

(faucheurs d’OGM, lycéens, manifestants… repeints en casseurs).

Cette loi traduit la volonté politique de la droite de criminaliser l’action syndicale et d’instrumentaliser la justice

à cette fin.

Ce que veut la droite, c’est tordre le bras de la justice pour mieux écraser toute volonté de contestation sociale. 

Heureusement, certains magistrats résistent  tel Oswald Baudot, substitut du procureur de la République

à Marseille. En 1974, il déclarait publiquement :

“Pour maintenir la balance entre le fort et le faible, le riche et le pauvre, qui ne pèsent pas d’un même poids,

il faut que vous [il s'adressait alors à des magistrats débutants, ndlr] la fassiez un peu pencher d’un côté. (…)

Examinez toujours où sont le fort et le faible, qui ne se confondent pas nécessairement avec le délinquant

et sa victime. Ayez un préjugé favorable pour la femme contre le mari, pour l’enfant contre le père,

pour le débiteur contre le créancier, pour l’ouvrier contre le patron.”


Publié dans Democratie, Infos Feignies, Justice, La Poste, PCF-Front de Gauche Feignies | 1 Commentaire »

Propositions du Front de Gauche pour sortir de la crise

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 novembre 2011

 

bc.png

 

Face à la crise, les gouvernements de l’Union européenne appliquent partout les mêmes recettes. Pourtant, loin de s’atténuer la crise ne cesse de s’aggraver et les peuples payent chaque jour un tribut de plus en plus important.

L’exemple de la Grèce est particulièrement terrible. Voilà maintenant plus d’un an et demi que les plus grandes instances européennes et internationales (Union européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) interviennent directement pour « sauver la Grèce ». Le peuple grec a déjà subi plus de 8 plans d’austérité. Pourtant les conditions de vie ne cessent de se dégrader. L’économie grecque n’est toujours pas relancée et la dette s’est creusée.

Dans son programme l’Humain d’abord, le Front de Gauche propose d’engager une nouvelle politique capable de sortir de la crise.

 

Gouverner face aux banques et aux marchés financiers

Lutter contre la spéculation

  • Interdire les mécanismes spéculatifs (ventes de gré à gré, vente à découvert, achat de CDS (contrat d’assurance) par des institutions financières qui ne possèdent pas le titre assuré etc.)
  • Séparer les banques de dépôts et les banques d’affaires
  • Contrôler et les mouvements de capitaux et taxer voire interdire les mouvements spéculatifs (circulation d’argent ne correspondant à aucune contrepartie dans l’économie réelle)

Desserrer l’étau de la finance et des banques privées

  • Autoriser la BCE à racheter des titres de dette publique.
  • En attendant la réforme de la BCE, permettre à la Banque de France de racheter les titres publics
  • Créer un pôle public bancaire y compris par “la nationalisation de banque et de compagnies d’assurance”
  • Obliger les banques et les institutions financières à détenir dans leurs fonds propres des titres de dette publique afin de contribuer au financement du pays

Ne pas rembourser toute la dette

  • Réaménagement négocié des dettes publiques, l’échelonnement des remboursements, la baisse des taux d’intérêts les concernant et leur annulation partielle.
  • Moratoires et audits sous contrôle citoyen.


S’affranchir du traité de Lisbonne

  • Conformément au mandat qui nous aura été donné par le peuple français pour mettre en place une politique de gauche dans notre pays, nous refuserons d’appliquer des directives contradictoires à nos engagements. Notre désobéissance fera tache d’huile dans l’Union et dans la zone euro d’autant plus que le traité de Lisbonne interdit toute politique efficace contre la crise.
  • Permettre à la BCE de racheter la dette publique ou recourir à la Banque de France si la BCE n’est pas réformée ou en attendant qu’elle le soit (désobéir à l’article 123 TFUE qui l’interdit)
  • Défendre la souveraineté budgétaire de la France :
  • Ne pas faire voter la “règle d’or” (donc désobéir au dernier sommet)
  • Ne pas appliquer le “pacte Euro +” et le “semestre européen” (contrôle du budget national par la Commission avant son examen par le Parlement)
  • Ne pas appliquer les directives de libéralisation des services publics
  • Lutter contre le libre-échange : instaurer une taxe kilométrique et des prélèvements nationaux concertés sur les importations de productions délocalisées (désobéir à l’article 206 TFUE sur la “suppression des restrictions aux échanges internationaux“)

Relancer l’activité par le partage des richesses et la planification écologique

Alors que toute l’Europe s’enfonce dans la récession et que l’austérité aggrave la crise, il faut relancer l’activité :

  • par l’augmentation des salaires et du SMIC
  • par des investissements publics financés par des hausses d’impôts sur les plus riches et les grandes entreprises (revenu maximum, passage de 5 à 14 tranches d’impôt sur les revenus, suppression des niches fiscales et des exonérations de cotisations sociales etc.)
  • par la bifurcation du système productif par la planification écologique
  • par la relocalisation des productions

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, Front de Gauche, PCF, Politique fiscale, Presidentielle 2012, SOCIETE | Pas de Commentaires »

France : croissance de l’économie absolument nulle au 2e trimestre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 août 2011

b111.png 12 août 2011

 

La croissance nulle de la France n’est pas le fruit du hasard

mais bien la conséquence de choix politiques

 

La croissance nulle de la France n'est pas le fruit du hasard mais bien la conséquence de choix politiques

L’institut national de la statistique (INSEE) annonce une croissance nulle

pour l’économie française  au deuxième trimestre. Pourtant et contre toute

raison, le ministre de l’Économie François Baroin, devenu une espèce de

témoin de Jéhovah de la croissance perdue, continue d’afficher sa confiance

et maintient la prévision de croissance de 2% pour 2011.

A la vérité, les principaux responsables du suicide de l’économie française sont aujourd’hui

au gouvernement. Ce bilan est le leur. Il a pour origine tout l’argent public détourné vers les banques

et le soutien gouvernemental invétéré aux gâchis provoqués par les marchés financiers, détournement

assorti d’un plan d’austérité concocté à base de RGPP, de non-remplacement d’un retraité sur deux

et de pression à la baisse constante sur le pouvoir d’achat. La croissance nulle de la France n’est pas

le fruit du hasard mais bien la conséquence de choix politiques.

Face à la crise financière, l’exécutif annonce déjà un tour de vis supplémentaire pour satisfaire

les agences de notation en voulant faire voter coûte que coûte la règle d’or. Mais les mêmes causes

produisant les mêmes effets, nul besoin d’être devin pour annoncer que la récession est au bout du

chemin si le Congrès prenait une telle décision.

Pas une voix à gauche ne doit manquer pour empêcher le sabordage de notre économie !

 

Lire également sur

 

Accueil

 

 

 

 

Nulle, stagnante, inerte, elle est belle, la croissance française

Analyse : vers une nouvelle phase de la crise ?

 

 

Publié dans ECONOMIE, France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Retraites : On y retourne les 28 octobre et 6 novembre !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2010

Source : cgtmaubeugeenvirons – 25 octobre 2010

logocgtmaubeuge.bmp 

   NOUS 

   NE  

   LÂCHERONS

   PAS !

 

Le projet de loi de réforme des retraites fait reposer l’essentiel de l’effort sur les salariés (22,6 milliards d’euros pour les salariés contre 4,4 milliards pour les entreprises et hauts revenus). Il ne répond ni aux questions d’emploi, en particulier des jeunes et des seniors, ni à la résorption des inégalités, ni au besoin de financement.

Les salariés devraient accepter de payer la facture de la crise financière et économique dont ils ne sont pas responsables.

Une réforme injuste et inefficace

  • Le recul de l’âge d’ouverture du droit à la retraite de 60 ans à 62 ans, combiné à l’augmentation de la durée de cotisation, va fortement pénaliser les salariés, et plus particulièrement ceux qui ont commencé à travailler jeunes.

  • Le recul de l’âge du taux plein de 65 ans à 67 ans va durement aggraver la situation des salariés qui ont eu des parcours professionnels morcelés, en particulier les femmes dont près de 30 % font valoir aujourd’hui leurs droits à la retraite à 65 ans pour éviter une pénalité sur leur pension.

  • Ce report des âges légaux va entraîner un prolongement du chômage pour les nombreux salariés qui ne sont plus en activité lorsqu’ils partent à la retraite, ce qui les pénalisera financièrement tout en reportant les charges financières sur d’autres comptes sociaux.
  • La pénibilité du travail n’est pas reconnue dans ses conséquences sur l’espérance de vie des salariés qui y ont été exposés.
  • Les fonctionnaires se voient imposer une hausse drastique du taux de leur cotisation, en période de gel des salaires, conduisant à une baisse importante et injuste de leur pouvoir d’achat.

Cette réforme est inacceptable !

Après la journée exceptionnelle du 19 octobre, les salariés, retraités, privés d’emploi, les jeunes… sont appelés à élargir et à amplifier la mobilisation pour qu’elle soit déterminante.

Une autre réforme JUSTE ET EFFICACE EST POSSIBLE !

Exigeons un autre partage des richesses créées par les salariés !!

A l’appel de la Cgt, Cfdt, Cftc, Cgc, Fo, Fsu, Solidaires, Unsa

Le 28 OCTOBRE, journée nationale unitaire de grèves massives et de manifestations.

  • A Maubeuge, 09 h 30, mail de la Sambre, rond-point face la mutuelle de la Sambre
  • A Lille Manifestation régionale unitaire – 14h 30 Porte de Paris

Le 6 NOVEMBRE, journée nationale unitaire de manifestations.

  • A Maubeuge – 14 h 30, mail de la Sambre, rond-point face la mutuelle de la Sambre
  • A Lille, manifestation régionale unitaire – 14 h 30 Porte de Paris

TRACT Retraites : On y retourne les 28 octobre et 6 novembre ! dans Luttes pdf tractul28octobredef11.pdf

Communiqué de presse pdf dans PRECARITE comqudu25octobre20101.pdf  (Maubeuge, toujours 14 h 30)

 

 

Publié dans Luttes, PRECARITE, RETRAITES, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaires »

Retraites : Ne désarmons pas ! Tous dans la rue le 23 septembre !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 septembre 2010

pcfsambrebavaisis.jpg 16 septembre 2010
arnaudbeauquel.jpg
Arnaud Beauquel

Secrétaire de la Section Sambre Bavaisies

      

Retraites : ne pas attendre 2012 pour gagner

  

Aujourd’hui, la réforme que le gouvernement tente d’imposer, c’est 95% de l’effort pesant sur les salariés et 5% sur les actionnaires.

C’est le report brutal à 62 et 67 ans des âges légaux qui  va fortement pénaliser les salariés et notamment ceux ayant commencé à travailler jeunes ; celles et ceux ayant des carrières incomplètes et chaotiques en particulier les femmes qui sont aujourd’hui 28% à travailler jusqu’à 65 ans pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

La situation financière actuelle de notre système de retraite est pour l’essentiel due à la crise, pourtant 85% des efforts sont demandés aux salariés. Les entreprises, les hauts revenus, les revenus du capital sont 5 fois moins mis à contribution que les salariés. Les fonctionnaires se voient imposer une augmentation drastique de leur cotisation conduisant à une baisse de leur pouvoir d’achat.

Après l’énorme succès de la mobilisation du 7 septembre, le mouvement social et les salariés ont-ils encore une partition à jouer ?

Oui la réforme des retraites est entrée dans sa phase parlementaire à marche forcée. Oui c’est aux députés et aux partis politiques de s’affronter, mais rien ne serait pire que d’inciter les salariés à rester  spectateurs. Il y a un gros risque à renoncer à faire reculer le gouvernement ou à s’en remettre à un changement politique en 2012 et compter sur une promesse comme s’y emploient ces jours derniers la plupart des dirigeants nationaux du PS.

Pour ma part, pour le Parti Communiste Français qui met toutes ses forces dans la lutte, nous serons présents sur tous les marchés et devant  de nombreuses entreprises, je dirai qu’il ne faut attendre aucune échéance.

Il nous faut obtenir une participation encore plus importante à la journée de grève et de manifestations du 23 septembre , sans attendre la réalisation hypothétique d’une promesse de précampagne électorale.

Nous appelons la population, le PS et toutes les forces de GAUCHE

à mobiliser toute leur énergie pour réussir la mobilisation du

 23 SEPTEMBRE

et au-delà si c’est nécessaire.

 

Publié dans Luttes, PCF, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaires »

24 juin 2010 : A réforme injuste, mobilisation massive !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 juin 2010

Contre une réforme injuste des retraites :

mobilisation massive le 24 juin 2010 !

 

Communiqué commun

des organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA (17 juin)

 

24 juin 2010 : A réforme injuste, mobilisation massive ! dans LuttesLe gouvernement a rendu public son projet de réforme des retraites.

Les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA, qui se réunissent régulièrement depuis octobre 2008, ont analysé ensemble ce projet. Quelle que soit leur appréciation sur les solutions à apporter pour l’avenir des retraites, elles affirment que la réforme proposée est inacceptable, injuste, essentiellement à la charge des salariés, comptable et de court terme, sans réponse aux vraies questions.

Le report brutal à 62 et 67 ans des âges légaux va fortement pénaliser les salariés et notamment ceux ayant commencé à travailler jeunes ; celles et ceux ayant des carrières incomplètes et chaotiques en particulier les femmes qui sont aujourd’hui 28% à travailler jusqu’à 65 ans pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

La situation financière actuelle de notre système de retraite est pour l’essentiel dûe à la crise, pourtant 85% des efforts sont demandés aux salariés. Les entreprises, les hauts revenus, les revenus du capital sont 5 fois moins mis à contribution que les salariés. Les fonctionnaires se voient imposer une augmentation drastique de leur cotisation conduisant à une baisse de leur pouvoir d’achat.

La réforme proposée ne répond ni aux questions d’emploi, en particulier des jeunes et des seniors, ni à la résorption des inégalités hommes-femmes, ni à la reconnaissance de la pénibilité… elle renvoie aux futures générations l’incertitude de la pérennité des régimes de retraites solidaires par répartition.

Cette réforme, loin de répondre à l’enjeu de société qu’est celui de l’avenir des retraites, est brutale et porteuse de recul social pour la quasi-totalité des salariés du privé, du public et des régimes spéciaux.

Pour combattre cette réforme, les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA appellent l’ensemble des salariés, des retraités, des privés d’emploi et des jeunes à participer massivement à la journée nationale de grèves et de manifestations du 24 juin 2010.

L’intersyndicale se réunira à nouveau le 29 juin pour faire le bilan du 24 juin, décider des initiatives et mobilisations possibles pendant l’été et à la rentrée.

MANIFESTATION A MAUBEUGE : 10 h – rond point Espace Rive Gauche

MANIFESTATION A LILLE : 14 h 30 – Porte de Paris

 

Publié dans Luttes, RETRAITES | Pas de Commentaires »

Conférence de presse : PCF section Sambre-Bavaisis

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 septembre 2009

PCF Maubeuge – 3 septembre 2009

 

confpressesept09.jpg

 

   Faire Front sur tous les Fronts

  

Plus de 5000 nordistes à Malo le 18 août ! 

Il faut dire que les communistes du Nord ont mis le paquet : près de 100 bus dont 7 pour notre secteur au lieu de 5 en 2008.

Félicitons-nous de cette belle journée de détente dont ont profité des milliers de Familles de notre département. Dans le même temps, beaucoup sont allé à Malo parce qu’ils n’ont pas ou n’ont plus les moyens de partir en vacances.

Chômage, précarité et baisse du pouvoir d’achat aggravent les difficultés, particulièrement dans le Bassin de la Sambre.

Il faut dire que la droite au pouvoir a frappé durement cet été : report de l’âge de la retraite (va-t-on travailler jusqu’au cimetière ?), travail le dimanche, Privatisation de la poste, vie chère et pour enfoncer le clou :

La Taxe carbone … On veut nous rocarboniser !

Monsieur Taxe“, le surnom de Michel Rocard qui préconise aujourd’hui une taxe carbone qui fera payer aux ménages (300 € par an et par famille) une partie de la taxe professionnelle que ne paieront plus les entreprises.

Afin de préserver notre planète, plutôt que de taxer une fois de plus nos familles, il faut agir de façon concrète et durable, il faut absolument mettre les moyens financiers dans la recherche, les transports en commun, la construction de Bâtiment HQE .

Le poids des impôts ne pèse pas de la même manière sur tous : Ce Gouvernement allège les impôts pour les plus riches, les alourdit pour les plus pauvres. Le bouclier fiscal voté dès le lendemain de l’élection présidentielle, c’est 458 millions d’euros redistribués à 14000 contribuables soit une moyenne de 33 000 euros pour chacun de ces grands privilégiés, chaque année.

Entre 1991 et 2006, les exonérations de charges patronales ont atteint 260,6 milliards d’euros dont 221 compensées par l’Etat, soit 28 milliards en 2008.

Deux poids, deux mesures, ce gouvernement a fait clairement son choix. Sa taxe sert en fait à permettre de nouveau cadeaux au patronat (la Taxe professionnelle). Elle pèse contre l’emploi, les salaires et le pouvoir d’achat alors qu’il serait urgent de conjuguer progrès écologique et progrès social.

Promouvoir un nouveau mode de développement, s’attaquer aux défis écologiques, c’est contribuer à la sortie de la crise et à la rupture avec les logiques financières. L’urgence est d’organiser partout la riposte populaire, de construire un projet politique rompant avec la logique capitaliste, de construire des réponses fondées sur les intérêts du peuple et du monde du travail.

C’est bien cela que l’on attend de la gauche. C’est une demande qui lui permettra de battre Sarkozy et sa politique. C’est à cela que veut contribuer le PCF avec ses partenaires du Front de Gauche et avec toutes celles et tous ceux qui, à gauche, veulent renforcer et l’élargir jusqu’à le rendre majoritaire.

A ce propos, face à la gravité de la crise, le spectacle donné par une partie de la gauche, notamment en envisageant une alliance avec la droite centriste, est affligeant et dangereux. Notre Parti, quant à lui, est déterminé à poursuivre la démarche engagée lors des élections européennes. Celle d’un rassemblement de la gauche, à partir d’un projet réellement transformateur, d’une démarche ouverte aux femmes et aux hommes de progrès, pour une alternative politique à la hauteur des enjeux de la période.

Dans les jours qui viennent, nous avons deux rendez-vous importants :

- Le samedi 5 septembre au château Boch à Louvroil : débat et fête familiale.
- Les 11,12 et 13 septembre, fête de l’humanité avec un bus qui partira de la Sambre.

Deux initiatives sont également prévues :

- Un débat sur la taxe carbone
- Une réunion avec des militantes communistes et d’autres venant d’horizons divers sur la retraite des femmes.

Arnaud BEAUQUEL – Pour la section Sambre-Bavaisis du PCF

___________________

Article VDN – 3 septembre 2009 : Le Parti communiste promet une rentrée « chargée »

 

Publié dans PCF, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Feignies : Les projets ne manquent pas pour l’association Culture et Liberté

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2009

Avec Culture et Liberté, une expo du 12 au 21 mars

 Les projets ne manquent pas pour Culture et Liberté. photo La Voix du Nord

Le conseil d’administration de l’association s’est tenu mercredi dernier à Feignies. Il s’agissait de faire le point sur les activités réalisées et sur les projets.

Au nombre des activités réalisées, on peut citer : la formation informatique, la Fête interculturelle du 7 février à Maubeuge, les réflexions sur la crise financière…
Parmi les projets, une exposition intitulée « Parcours de femmes » en partenariat avec Femmes solidaires, du 12 au 21 mars ;  la visite, le 21 mars, de l’Institut du monde arabe et de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration à Paris ; une journée portes ouvertes à la salle polyvalente le 5 mai.

Publié dans Infos Feignies, Non classé | Pas de Commentaires »

Feignies ensemble / Feignies pour tous N° 13 (suite)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 février 2009

 

Ce n’est pas aux salariés de payer la facture de la crise.

Il faut mettre les dividendes versés aux actionnaires à contribution.

Renault a versé 1,5 milliard d’euros à ses actionnaires en 2008, Peugeot 780 millions, Toyota 1 milliard uniquement pour le 1er semestre, Arcelor-Mittal 2,2 milliards… mais les salariés subissent le chômage technique et des milliers d’emplois sont supprimés.

« 1 %  des dividendes des actionnaires de Renault suffirait à maintenir le salaire des 20 000 employés mis en chômage technique », explique Alain Bocquet, député du Nord. Il a déposé une proposition de loi en ce sens à l’Assemblée nationale. Pour qu’elle soit débattue et soumise au vote, il a besoin du soutien des citoyens, des salariés victimes de cette crise du capitalisme.

 

Je soutiens la Proposition de Loi déposée par Alain BOCQUET visant à mettre les dividendes des entreprises à contribution pour garantir les salaires en cas de chômage partiel.

A renvoyer à Alain BOCQUET, BP 60026 – 59731 Saint Amand les Eaux Cedex

Vous pouvez aussi soutenir cette proposition :

-         sur le site Internet d’Alain Bocquet : www.alainbocquet.fr

-         sur le site de la Fédération PCF du Nord : www.nord.pcf.fr

 

 

Les gens qui se battent peuvent perdre ; les gens qui ne se battent pas ont déjà perdu.   (Bertold Brecht)

29 janvier : un grand mouvement populaire pour exprimer l’inquiétude des Français face à la baisse du pouvoir d’achat et aux menaces qui, sous prétexte de crise financière mondiale, pèsent sur leur avenir.

5 février : le chef de l’Etat parle à la télé. Et que dit-il ? Du bla-bla, de vagues  promesses, une seule mesure concrète pour satisfaire les patrons : la suppression de la taxe professionnelle pour les entreprises !!! Et qui touche la taxe professionnelle ?  Pas l’Etat mais les collectivités territoriales c’est-à-dire les Régions, les Départements et les communes (ou les intercommunalités comme par exemple l’Agglomération Maubeuge -Val de Sambre) sur lesquelles l’Etat a fait reposer une grosse partie de ses compétences depuis la décentralisation : routes, établissements scolaires, transports, aide sociale…Vous viendrait-il à l’idée de distribuer des cadeaux et de faire payer la facture à vos voisins en puisant dans leurs revenus ? C’est-ce que propose Monsieur Sarkozy!!! Comment ces collectivités pourront faire face à leurs dépenses si ce n’est en augmentant les impôts des ménages, c’est-à-dire VOS IMPOTS, ou en réduisant les services rendus à la population.

 ***************

Conseil municipal : samedi 28 février dès 9 h, en mairie. A l’ordre du jour, le budget municipal 2009.

***************

Ces problèmes vous concernent. Venez en débattre avec nous le dernier vendredi de chaque mois de 17h30 à 19h à la salle polyvalente Place de l’église.

Publié dans Infos Feignies, PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaires »

La bourse ou la vie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 janvier 2009

Le plan d’urgence pour sortir de la crise

 

Nicolas Sarkozy a annoncé « une année 2009 dure pour tous ». Pour tous ? Mon oeil. Les salaires sont bloqués et le chômage augmente. Mais, malgré la crise, 2008 a été l’année des profits records. On ne touche pas aux dividendes des actionnaires, y compris pour les entreprises qui délocalisent ou licencient. Les PDG François Pinault et Bernard Arnault ont empoché respectivement 259 et 376 millions d’euros. La crise a bon dos.

Tout le monde s’accorde à dire : le capitalisme est en crise. On parle de le «moraliser » ! Autant vouloir apprivoiser un requin. Ce système est obsédé par l’enrichissement sans limite de quelques-uns au détriment du développement de chacun. Il va de crise en crise : sociale, alimentaire, écologique, financière… A force d’orienter l’argent disponible vers la finance et la spéculation, il asphyxie la vie. La solution du Président : des millions aux entreprises et aux banques sans contreparties. Et rien pour les salaires. C’est une fausse relance qui nous conduits droit dans le mur.

Commencer, tout de suite, à changer cette logique qui nous mène à la catastrophe, c’est possible, urgent et nécessaire. C’est le sens du plan d’urgence que porte le Parti communiste. Les communistes, dès maintenant, prennent des initiatives pour bouger la situation. Bouger la situation, c’est aussi résister. Les luttes et les mobilisations font entendre une toute autre voix que celle des recettes éculées, au profit des mêmes intérêts.

4 urgences

     

     

     

      1. Sécuriser l’emploi et les salariés

      2. Relever les salaires et le pouvoir d’achat

      3. Relancer les services publics et l’investissement

      4. Contrôler et réorienter les banques

     

    Le tract PCF est ici  →   La bourse ou la vie dans Politique nationale pdf tract4pa5planurgencecriseweb.pdf

    Publié dans Politique nationale, SOCIETE | Pas de Commentaires »

    12
     

    ahmed remaoun |
    Fabrice FRICHET |
    LE BLOG EDUCATIF |
    Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
    | MATTNA
    | Bloc-notes de Raoul d'Andrésy