• Accueil
  • > Recherche : conseil national ps aulnay

Résultats de votre recherche

Des salariés de PSA Aulnay s’invitent au Conseil national du PS

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 avril 2013

 

Des salariés de PSA Aulnay s'invitent au Conseil national du PS dans Austerite psapscapture d’écran

Jean-Marc Ayrault et les dirigeants socialistes,

réunis samedi à Paris pour un Conseil national

du PS, ont été confrontés à une nouvelle

illustration de la crise qu’affronte

le gouvernement, avec l’irruption dans la réunion

d’une cinquantaine de salariés en colère

de l’usine PSA d’Aulnay, menacée de fermeture.

« On est venu ici pour vous demander qu’on obtienne une bonne fois pour toutes ce médiateur, qui puisse

mettre le poids du pouvoir politique, du gouvernement dans la balance », a déclaré le représentant CGT

de l’usine, Jean-Pierre Mercier qui s’est exprimé à la tribune, devant plusieurs ministres et le conseiller

de François Hollande, Aquilino Morelle. Prenant à partie les ministres présents, comme Stéphane Le Foll,

François Lamy ou Najat Vallaud-Belkacem, le représentant CGT leur a lancé: « vous avez vos menteurs,

vos Cahuzac, nous on a Philippe Varin« , le président de PSA, accusé de « mentir » aux ouvriers

« depuis un an et demi ». Le ministre de l’Économie, Pierre Moscovici, a lui aussi été apostrophé.

« Vous connaissez dans le Doubs la famille Peugeot, vous pouvez avoir un poids vis-à-vis d’eux », a demandé

Jean-Pierre Mercier au ministre, élu de ce département.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

Michel Soudais

Vidéos CGT PSA Aulnay

Publié dans Austerite, Emplois, F. Hollande, licenciements, Luttes, PS, SOCIAL | 1 Commentaire »

Communiqué du Groupe PCF-Front de Gauche au Conseil Général

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 novembre 2011

Source : PCF Nord

SEVELNORD DOIT VIVRE !

 

SEVELNORD DOIT VIVRE !

Communiqué de presse du Groupe Communiste – Front de Gauche

Conseil Général du Nord

La situation est grave pour l’industrie française, et notamment pour

le secteur automobile.

La situation de Sevelnord d’Hordain soulève les plus vives inquiétudes et ce depuis qu’un document a été

intercepté par les syndicats où la direction y annonçait le risque de fermeture des sites d’Hordain et

d’Aulnay‐ sous‐ Bois. A quoi s’est ajoutée l’annonce d’un nouveau plan d’économie par le groupe PSA avec

la suppression de 6800 postes en Europe dont 800 en France.

Si ces incertitudes devaient se concrétiser, l’emploi de 2800 salariés serait concerné à Hordain, auxquels

s’ajouteraient les entreprises sous‐ traitantes, soit 10 000 emplois affectés. Un véritable drame économique

et social se profile aux conséquences désastreuses pour l’avenir de milliers de familles du Valenciennois et

de la région.

Le 29 octobre dernier, à Hordain, à l’initiative de la CAPH, présidée par Alain Bocquet s’est tenue une réunion

publique consacrée à l’avenir de Sevelnord. Elle a réuni 700 personnes : citoyens, salariés, syndicats, partenaires

industriels, élus territoriaux, tous décidés à se mobiliser pour engager la défense du site de Sevelnord.

A cette occasion un Comité de vigilance, d’initiative et d’action, a été créé afin de fédérer toutes les énergies,

dans le respect de l’identité de chacun.

La première action décidée a été de soutenir la manifestation du 19 novembre prochain organisée

par les syndicats à Valenciennes.

Le 19 novembre prochain le Groupe Communiste Front de Gauche sera présent aux côtés des salariés. Il appelle

la population à se rassembler dans sa large diversité auprès des salariés afin d’exiger que PSA apporte

des réponses claires et que le Gouvernement prenne toutes ses responsabilités au regard des fonds publics

attribués à ce constructeur.

La menace de ce nouveau drame humain et social intervient à quelques mois d’échéances électorales nationales.

Les débats qui les animent doivent reprendre les enjeux essentiels pour notre pays. Parmi ceux‐ci la lutte contre

les délocalisations, pour la défense de l’emploi et la réindustrialisation sont majeurs.

Les propositions faites par le Front de Gauche :

• en interdisant les licenciements dans les entreprises réalisant des bénéfices ;

• en renforçant la présence de l’État dans le capital d’entreprises stratégiques comme l’automobile ;

• en sollicitant l’avis des représentants du personnel pour les décisions stratégiques ;

• en remettant en cause l’Europe du capitalisme financier,

répondent à ces enjeux.

Publié dans ECONOMIE, Emplois, France, Front de Gauche, Luttes, PCF, SOCIAL | Pas de Commentaires »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy