• Accueil
  • > Recherche : carte nord mali

Résultats de votre recherche

Nord-Mali : affrontements entre la rébellion touareg et les islamistes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 juin 2012

 

Nord-Mali : affrontements entre la rébellion touareg et les islamistes   dans AFRIQUE kidal-300x150A Kidal, dans le Nord du Mali, province s’est déclarée

indépendante il y a deux mois, des combattants

de la rébellion touareg du Mouvement national de libération

de l’Azawad (MNLA) et du groupe islamiste Ansar Dine

se sont affrontés. Leur désaccord porte sur l’instauration

de la charia.

Ces violences inquiètent et renforcent l’Union Africaine dans sa volonté d’intervenir militairement au Mali.

C’est la première fois qu’est rapporté un affrontement direct entre ces groupes depuis plus de deux mois que l’immense

région nord est contrôlée par la rébellion et les islamistes d’Ansar Dine et d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

« Les combattants du MNLA et ceux d’Ansar Dine se sont affrontés dans la nuit de jeudi à vendredi dans la périphérie de Kidal »,

a indiqué à l’AFP par téléphone un fonctionnaire de la ville. « Ça a beaucoup tiré entre eux. J’ai vu beaucoup de voitures traverser

la ville », avant d’évoquer des tirs nourris d’armes automatiques.

mali-carte_1 islam radical dans MaliLe calme est revenu à l’aube. Le témoin a « constaté que les quelques

drapeaux du MNLA qui flottaient dans la ville ont été enlevés »,

signe probable d’une victoire des islamistes. Les communications

des deux opérateurs de téléphonie mobile de la ville, coupées

dans la nuit, ont repris en début de matinée.

Surenchère de violence

Interrogé par téléphone satellitaire dans la nuit, Mohamed Ag Mamoud,

combattant d’Ansar Dine, avait expliqué cet affrontement par le fait que

« toute cette semaine, le MNLA a manipulé à Kidal des civils qui ont

manifesté » contre le mouvement islamiste. « Ils ont encouragé les femmes

et les enfants à manifester contre nous. Maintenant, on va leur

montrer notre force », avait-il lancé. Il fait référence à une manifestation s’étant déroulée à Kidal les 5 et 6 juin, où les habitants

de la ville, surtout des femmes et des jeunes, avaient manifesté contre la présence des islamistes et dit leur soutien au MNLA.

La manifestation avait été violemment dispersée.

« Nous sommes attaqués, on va répondre », répond de son côté indiqué Moussa Salam, un membre du MNLA, assurant

que les rebelles touareg avaient « même attaqué la maison de Iyad Ag Ghaly », chef d’Ansar Dine natif de Kidal.

Une situation explosive  

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

 

Nina Wallet Intalou condamne la repression des femmes de Kidal par Ansar Adine

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.com

Publiée le  5 juin 2012 par

 

 

Publié dans AFRIQUE, Mali | Pas de Commentaires »

Tombouctou aux mains des rebelles touaregs

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 avril 2012

 

Mali : Tombouctou est tombée aux mains des rebelles touaregs 

 

Tombouctou aux mains des rebelles touaregs dans AFRIQUE mali125-300x200 Les rebelles touareg sont entrés ce dimanche dans Tombouctou

dont la chute annoncée consacre leur main mise sur la quasi-

totalité du nord-est du Mali, tandis qu’à Bamako la junte militaire

en déroute promettait son retrait et un gouvernement de transition

sans toutefois fixer de calendrier.

Selon des sources concordantes, les rebelles ont négocié leur entrée.

Des contacts ont été pris avec une milice arabe loyaliste

qui avait pris position après la défection de la plupart des soldats maliens.

Après s’être emparés dans la nuit de Gao, capitale régionale du Nord Mali, les rebelles ont avancé dimanche sur Tombouctou

où des tirs d’armes lourdes avaient visé dans la matinée le camp militaire. Celui-ci avait été déserté par les soldats,

dont beaucoup ont abandonné leurs uniformes et quitté leurs positions sur les points stratégiques. 

Le MLNA dément la présence de combattants d’AQMI

 

1113-MaliTouaregue Tombouctou dans Mali

Selon les miliciens loyalistes, plusieurs groupes

rebelles participent à l’encerclement de Tombouctou,

le Mouvement national pour la libération

de l’Azawad (MNLA) – principale composante de la

rébellion – et des islamistes.

Plusieurs groupes armés prennent part à l’offensive

en cours à côté du Mouvement national pour la libération

de l’Azawad (MNLA), principale composante de la rébellion.

En particulier le groupe islamiste Ansar Dine du chef touareg

Iyad Ag Ghaly, principal artisan de la prise de Kidal.

Selon certaines sources, des éléments d’Al-Qaïda au Maghreb

islamique (Aqmi) sont présents, ce que le MNLA, d’obédience laïque,

dément régulièrement.

Le « Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest » (Mujao), une dissidence d’Aqmi dirigée par des Maliens

et des Mauritaniens, a également revendiqué sa participation à l’attaque de Gao.

[Lire la suite]

humanitefr Touareg le 1er Avril 2012

Carte vue sur : http://filsduvent.kazeo.com/

Note : * Azawad signifie “territoire de la transhumance”. Cette zone correspond au Nord-Mali (voir carte).

 

Pour + d’infos, lire également :

Extrait :

toureg-3-74ba9-300x202

 » Je suis né berger nomade, de parents touaregs, dans le nord

du Mali entre Tombouctou et Gao, le sable dans les yeux

en regardant les étoiles « , écrit-il dans son blog.

L’homme qui s’exprime ainsi s’appelle Moussa AG Assarid.

Il est poète, écrivain, aujourd’hui révolutionnaire par la force

des choses. « 

[...]

 » Je ne peux pas assister passif à la destruction de mon peuple au prétexte que je suis un pacifiste. « 

 

 

 

Qui sont les Touaregs ?

caravane – aquarelle   A. Tambo

65168359_p-300x222

Ceux sont des populations berbères nomades musulmanes. Bergers,

ils vivent essentiellement au Niger, au Mali, en Algérie et en Libye.

Les Touaregs sont organisés en tribus. Les hommes portent un voile

indigo (tagelmust), d’où leur surnom d’“hommes bleus”.

Ce sont des musulmans sunnites et ils parlent une langue berbère :

le tamacheq.

Nomades dans l’âme, les Touaregs se nomment eux-mêmes Imajeren

(hommes libres). Ce peuple compte de 1 à 3 millions d’individus, d’après l’Unesco ;

85 % d’entre eux vivent au Mali, où ils représentent 10 % de la population. Dans la société touareg, les femmes bénéficient

d’un statut inégalé : détentrices des savoirs et des richesses, elles sont les gardiennes des traditions.

 » Pour le nomade, la pensée n’existe qu’en marchant ou en chantant ; et tout ce qui est nomade doit être soit chanté,

soit marché pour être vraiment tel.  »

Hawad, poète

 

Publié dans AFRIQUE, Mali | 1 Commentaire »

Touaregs : Fils du vent, du sable et des étoiles…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mars 2009

 

Le peuple touareg, associé dans l’imaginaire occidental au désert du Sahara, traverse aujourd’hui une période déterminante pour sa survie. Nié dans sa réalité culturelle et identitaire en Algérie et en Libye, il est victime d’un véritable génocide au Niger et surtout au Mali. La communauté internationale reste muette devant cette répression et continue à ignorer la volonté du peuple touareg à prendre en charge le développement de son territoire traditionnel.

 

Les frontières politiques actuelles, héritées de la colonisation, ont artificiellement découpé le territoire touareg en plusieurs parties intégrées à cinq pays différents : l’Algérie, le Niger, le Mali, la Libye et le Burkina Faso. Le pays touareg se définit par une communauté culturelle qui noue ses liens identitaires autour d’une langue, et sur la base d’une organisation familiale, sociale et politique.

Touaregs : Fils du vent, du sable et des étoiles... dans AFRIQUE carte

La carte du pays touareg

Le tableau ci-dessous montre le pourcentage estimé que représente la communauté touarègue par rapport à l’ensemble de la population de chaque pays. Le Niger, le Mali et le Burkina Faso sont composés chacun de plus d’une dizaine d’ethnies. La  communauté touarègue est la 2ème en nombre, au Niger et la 4ème au Mali. En Algérie et en Libye les Touaregs sont peu nombreux mais l’ensemble de la population de ces deux pays est de souche berbère.

Pays

Population

Touaregs

%

Commentaire

Niger 10 millions 1.5 à 2 millions 15 à 20

Le Niger est le pays où on trouve la plus grande communauté touarègue

Mali

9 millions

900 000 10

Le Mali est le pays où la répression contre les Touaregs a été la plus féroce. 

Libye 4 millions 200 000 5 La Libye ne reconnaît pas l’identité berbère d’une manière générale.
Algérie 28 millions 100 000 0,5 L’Algérie accueille également des dizaines de milliers de Touaregs qui ont fui la répression au Mali et au Niger.
Burkina Faso 10 millions 50 000 0,5 Le Burkina Faso est le seul pays où les Touaregs ne souffrent d’aucune discrimination particulière.

Survie Touareg Temoust :
http://membres.lycos.fr/temoust/index1.htm

Pour connaître l’histoire du peuple Touareg, visiter le site :

http://www.aligouran-voyages-niger.com/Pages%20Aligouran/Agadez%20Touareg%20Culture.html

 

Septembre 2007, naissance du pays Touareg
Image de prévisualisation YouTube

 

En solidarité avec le peuple touareg en lutte, un rassemblement a eu lieu le 19 avril 2008 au Trocadéro à Paris.

http://www.dailymotion.com/video/x5dwdx

 

Le peuple Touareg est victime de la richesse de son sous-sol qui est exploité depuis 40 ans par les pays du nord et en particulier par la France et depuis peu par la Chine.

Dans un très large rayon autour des mines d’uranium à ciel ouvert, toute forme de vie est anéantie par la contamination. Les Touaregs sont écrasés par le rouleau compresseur du profit et du capitalisme sauvage, spoliés dans leurs biens et leurs droits de peuple autochtone.

Le peuple touareg n’aspire qu’à vivre sur son territoire, surmonter les mutations de la société, assurer son existence et son développement en étant partie prenante de la gestion de son territoire.

(Le MRAP – 17 avril 2008 – extrait)

 

Image de prévisualisation YouTube

Almoustapha TAMBO, peintre Touareg d’Agadez (Niger) Cliquez sur le lien pour découvrir ses oeuvres.

Festival Touareg au Niger
http://www.dailymotion.com/video/x4g0l3

Publié dans AFRIQUE, Culture, Racisme - Xenophobie | 6 Commentaires »

Feignies ensemble / Feignies pour tous N° 8 (suite)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 janvier 2009

2.  La société actuelle

 

- Pub, zapping, « maillon faible »…, infantilisation, normalisation, individualisme

 » La publicité court-circuite toute réflexion et exalte le passage à l’acte immédiat. »

 » Maintenant, tout de suite, à n’importe quel prix ! »

« Les professeurs voient leurs élèves arriver en classe avec une télécommande greffée au cerveau… »

« …on se résigne à une idéologie du « maillon faible« « 

Ph. Meirieu

-  L’égalité des chances : une tromperie.

« (..) l’échec scolaire touche particulièrement les enfants des familles à bas revenu. Cette situation est enregistrée dès l’entrée à l’école. Elle tend à s’aggraver au cours de la scolarité. Ainsi, le retard scolaire à l’entrée en 6e est très nettement concentré sur les enfants à bas niveaux de vie ; il en est de même à l’âge de 15 ans, pour le retard scolaire de deux ans et plus. »

Extrait d’un article paru dans Enseignement Catholique Actualités, avril 2004

 Il faudrait parler d’égalité des droits

-  La suppression des secteurs de la carte scolaire : une tromperie.

On fait croire aux parents qu’ils vont pouvoir choisir leur école. Ce sont, en fait, les écoles qui choisiront leurs élèves et elles choisiront les « meilleurs ». Les élèves en difficulté risquent de se retrouver encore plus exclus.

 

3.  Vers une société avec une véritable égalité des droits à l’éducation ?

 

- Une véritable démocratie met en débat ce qu’elle décide d’enseigner à tous ses enfants. Or les nouveaux programmes pour l’école primaire de mars 2008 ont été rédigés à la va-vite et imposés sans concertation.

- Une éducation démocratique :

. essaie vraiment de ne laisser personne au bord du chemin,

. s’efforce d’apporter à chacun ce dont il a besoin, tout en lui permettant de rencontrer les autres.

-  La pratique artistique ne s’apprend pas dans les manuels scolaires ou à travers l’histoire de l’art. Rien ne remplace le contact direct avec des professionnels du théâtre, de la musique, des arts plastiques, dans l’horaire scolaire, en classe complète.

-  Si des parents ont la liberté de choisir l’école privée, d’autres parents doivent avoir la liberté d’envoyer leurs enfants dans une école publique située à proximité de leur domicile et à laquelle on donne les moyens de fonctionner le mieux possible,.

 

Agissons ensemble, soutenons les projets et les actions des enseignants qui oeuvrent pour la réussite de tous les élèves.

 Article rédigé d’après les travaux de Ph. Meirieu, professeur d’université et de P. Frackowiak, ancien instituteur, inspecteur de l’Education nationale dans le Nord.

 

 

     Ces problèmes vous concernent. Venez en débattre avec nous le dernier  vendredi de chaque mois de 

      17h30 à 19h à la salle de réunion derrière  l’église.

 

Publié dans Education nationale, SERVICES PUBLICS, TRACT | Pas de Commentaires »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy