• Accueil
  • > Recherche : blog pcf feignies

Résultats de votre recherche

FEIGNIES ENSEMBLE mars 2009

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2009

Feignies ensemble                    PCF

        Feignies pour tous       mars N°14

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

 

« La seule vraie solution à la crise sociale actuelle consiste à réduire fortement les inégalités.« 

Jean Gadrey, économiste, professeur à l’Université de Lille-1

Rentrée 2009 : Le service public de l’Education nationale en danger

L’argument premier des réformes de Xavier Darcos est la lutte contre l’échec. Mais derrière de belles paroles se cache une réalité bien plus sombre et il apparaît que la lutte contre l’échec scolaire est un nuage de fumée destiné à masquer les objectifs réels de cette réforme : faire des économies.

Au plan national : 13 500 suppressions d’emplois à la rentrée 2009 dont 6 000 en primaire et maternelle alors que dans le même temps il y aura 15 000 élèves en plus !

Dans la région : C’est plus de 226 emplois supprimés dans les écoles dont 193 maîtres des RASED (Réseau d’Aide Spécialisé pour les enfants en difficulté).

A Feignies : Un poste de maître G est supprimé dans le RASED. Le maître G est un enseignant spécialisé qui prend individuellement l’enfant qui a des difficultés à aborder les apprentissages scolaires de par son comportement dans la classe. En favorisant l’intégration scolaire de cet élève, il aide ainsi non seulement cet enfant mais aussi la classe.  On voit donc qu’avec la suppression de 1500 postes des RASED, les élèves en difficultés lourdes vont être abandonnés à leur sort, c’est à dire abandonnés dans leur classe sans aide spécialisée. L’enseignant se retrouvera alors devant la double difficulté de gérer cet élève en souffrance tout en faisant cours au reste de la classe. Une équation sans solution.

École maternelle menacée : Les 2 et 3 ans seraient exclus de l’école pour être accueillis par des assistantes maternelles ou en crèches et jardins d’éveil payants, donc à la charge des familles. Les communes et les associations pourront-elles accueillir l’ensemble de ces enfants ? Dans le Nord, la scolarisation des 2/3 ans est passée de 60 % à 40 %.

En lycée : De nombreuses sections disparaîtront. Les remplacements ne pourront pas être assurés dans certaines disciplines (anglais, mathématiques, lettres…) en raison de la suppression de nombreux postes de titulaires-remplaçants. Des classes de 28 à 33 élèves…

Des économies pour le public… mais pas pour le privé :

« Je suis le ministre de toutes les formes d’enseignement, […] C’est pourquoi, dès cette année, un fonds d’intervention spécifique « Espoir banlieues » sera créé sur le budget de l’Éducation nationale pour permettre le financement des dépenses de fonctionnement des établissements privés qui accepteraient d’ouvrir des classes dans les banlieues.

Je me fixe un premier objectif pour la rentrée 2008, la création de 50 nouvelles classes de l’enseignement privé dans les banlieues et je couplerai chaque fois que possible ces projets d’ouverture de classe avec les internats d’excellence.”

 

Sous couvert de réformes, on assiste à un véritable sabordage

 

du service public de l’Éducation nationale

 

 Loi BACHELOT

 

« Le but réel de la loi Bachelot, c’est démanteler le service public. »

André Grimaldi, professeur de médecine à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris.

 

Avec les 900 signataires d’une lettre au président de la République, parmi lesquels 300 professeurs de médecine, André Grimaldi réclame le retrait de la partie « hôpital » du projet de loi Bachelot.

-  Cette loi ne porte que sur la gestion : qu’il y ait un seul directeur dont la mission principal n’est pas d’améliorer la qualité des soins mais de mettre l’hôpital à l’équilibre financier.

Exemple : à l’hôpital Saint-Joseph, à Paris, au nom du déficit, on  a fermé le service des maladies infectieuses, du sida, parce que non rentable financièrement.

-  Des médecins et des chirurgiens payés différemment. Certains, venant de l’extérieur, seront payés à l’activité. Or, dans une équipe, pour que ça marche, tout le monde doit être sur le même rythme. Si l’un est payé au nombre de malades qu’il voit, et l’autre uniquement sur le temps de travail, comme salarié, si le premier gagne quatre fois plus alors qu’il ne travaille pas plus que le second, le travail en équipe, si nécessaire en hôpital, ne sera plus possible.

-  La tarification à l’activité (T2A) – Si 70 % des revenus d’un médecin hospitalier dépendent de l’activité, ce médecin fera de l’activité en multipliant artificiellement le nombre d’actes d’hospitalisation. Et tout ça coûtera plus cher à la Sécu !!!

-  Le but réel, c’est de démanteler le service public. C’est si vrai que les mots « service public » sont absents de la loi. Il n’y a plus que des « missions de service public » qui peuvent être vendues à la découpe. Ce qui est en préparation, c’est : le non-rentable, le très cher, se fera à l’hôpital, le reste plus rentable dans les cliniques privées.

 

Il faut lancer un vrai débat national, citoyen, avec tous les acteurs concernés. Première chose à faire : prévoir une enveloppe financière séparée pour le service public et les hôpitaux privés à but non lucratif d’un côté et une autre pour le privé lucratif. Ensuite, discuter de l’organisation des soins de façon transparente, en veillant à ce que les besoins réels s’expriment.

On ne peut pas gérer les flux de malades comme des flux de marchandises avec, en bonne logique capitaliste, comme priorité la seule rentabilité.

 voir sur le blog l’analyse de quelques-uns des articles de la loi (article publié le 5 mars)

Bientôt plus d’urgences la nuit, près de chez vous ! La loi Bachelot prévoit la fermeture des urgences de proximité la nuit, le week-end et les jours fériés.

Nord / Pas-de-Calais : Six services d’urgence pour 4, 1 millions d’habitants ! Pour Feignies, ce serait le CH de Valenciennes.

Les élections européennes du 7 juin, le démantèlement du service public de santé…  vous concernent. Venez en débattre avec nous le dernier vendredi de chaque mois, de 17 h 30 à 19 h à la salle polyvalente, Place de l’église.

 

 

Publié dans Education nationale, Infos Feignies, PCF-Front de Gauche Feignies, SANTE, TRACT | Pas de Commentaires »

Faurecia veut fermer son usine d’Auchel

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 mars 2009

Aujourd’hui, dans l’Humanité :

dscn3918.jpgdscn3920.jpgdscn3919.jpg


AutomobileLa direction fait miroiter un reclassement de 329 salariés sur 508 vers des sites voisins du Pas-de-Calais.

« À l’unanimité », jeudi après-midi, les salariés de l’usine Faurecia d’Auchel, dans le  Pas-de-Calais, ont voté la grève et le blocage du site. Ils réagissent à l’annonce faite le matin même en comité central d’entreprise par la direction de Faurecia Intérieur Industrie, de son intention de fermer d’ici à fin 2010 cette unité de production où 508 salariés s’emploient à la fabrication de planches de bord et panneaux de porte pour l’industrie automobile. D’après la direction, cette mesure se justifie par « un déficit structurel d’activité », sans « perspective économiquement viable dans son cadre industriel actuel ». Et elle se solderait par « seulement » 179 suppressions d’emploi, puisque 329 postes seraient redéployés : 172 vers le site Faurecia de Marles-les-Mines à 4 kilomètres, 157 vers celui d’Hénin-Beaumont, à 50 kilomètres.

Un tableau que conteste la CGT. « Un cabinet d’experts mandaté par les élus du personnel a démontré que l’usine est viable si on rapatrie des productions délocalisées en Pologne il y a quelques années, explique Lionel Krawczyk, de la CGT Faurecia et de la fédération Chimie CGT. [...] Le syndicat conteste aussi les reclassements proposés, en soulignant que les deux sites connaissent actuellement du chômage technique…

En kiosque

Faurecia veut fermer son usine d'Auchel dans PRECARITE arton7586-956d5


 

Publié dans PRECARITE, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaires »

Feignies : à vos agendas

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 février 2009

A noter!

http://gifs.toutimages.com/images/crayons/crayon_005.gif

                                                               

PCF Feignies

Venez discuter  avec des membres de la cellule

Vendredi 27 février, de 17 h 30 à 19 h,

Salle polyvalente, Place de l’église

ENSEMBLE, ON PEUT TOUT CHANGER

********************

Conseil municipal

Samedi 28 février,

dès 9 h, en mairie.

Ordre du jour :

budget municipal 2009

 

 

Publié dans INFOS, Infos Feignies, PCF-Front de Gauche Feignies | Pas de Commentaires »

Feignies ensemble / Feignies pour tous février 2009 – N°13

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 février 2009

Feignies ensemble                                                                                                                                                                        PCF

        Feignies pour tous                                                                                                                                         février 2009 N°13

 

« Le pouvoir ne souhaite pas que les gens comprennent qu’ils peuvent provoquer des changements.« 

Noam Chomsky, intellectuel américain

 

Et si l’Etat-Sarkozy payait ses dettes au Conseil général du Nord ?

 

Non content de multiplier les factures à payer par les départements, l’Etat réduit leurs dotations et leurs recettes. La dette de l’Etat, pour notre département, s’élève à 321 millions d’euros :

-  en 2009, en plafonnant, à la demande du Medef, la taxe professionnelle payée par les entreprises, il prive notre département de 60 millions d’euros ;

-  et il garde 82 millions « de compensation » préalablement destinés à financer, en 2009, le RMI et le RSA dans le Nord…

Mais…

-  l’entretien des routes nationales est confié au département,

-  à l’été 2009, le département devra prendre en charge 110 000 allocataires du RSA contre 71 000 du RMI.

Pour maintenir et même développer ses efforts en faveur de la population, le Conseil général devra-t-il augmenter les impôts et gérer la pénurie comme le suggèrent les élus UMP ?

Au nom du groupe communiste, Jacques Michon a déclaré : « Nous refusons d’avoir à choisir entre augmenter les impôts locaux ou réduire les services rendus à la population.« 

Les élus communistes demandent :

  • que l’Etat paie les sommes dues au département,
  • qu’il revienne sur le bouclier fiscal qui favorise les grandes fortunes,
  • qu’il maintienne la taxe professionnelle payée par les grandes entreprises (la Société générale  double son bénéfice en 2008 soit 2 milliards),
  • qu’il aligne sa Dotation globale de fonctionnement sur l’inflation réelle.

Au niveau national, une taxe de 0,5 %  ou de 1 % sur les actifs financiers des entreprises produirait 35 à 70 milliards d’euros pour soutenir les collectivités.

La dépense publique est juste, elle répond aux besoins des habitants, des familles, surtout en temps de crise, dans le département et à Feignies.

Cette dépense publique est saine car ce n’est pas de ce côté que se sont évaporés les milliards d’euros des bulles financières !

*******************

PCF : du nouveau à Feignies : nous avons créé le blog de « Feignies ensemble » que nous vous invitons à consulter régulièrement communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

Publié dans Infos Feignies, PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaires »

Lille 29 janvier : « Un jeudi noir de monde »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 février 2009

dscn3820.jpgdscn3811.jpgdscn3816.jpgdscn3814.jpgdscn3809.jpgdscn3819.jpgdscn3821.jpgdscn3823.jpgdscn3825.jpgdscn3826.jpgdscn3830.jpgrscn3833.jpgdscn3824.jpgrscn3835.jpgdscn3803.jpgdscn3802.jpgdscn38011.jpgdscn3808.jpgdscn3810.jpg

“Succès historique de la journée de mobilisation organisée par les 8 centrales syndicales. Les huit syndicats doivent se réunir le 2 février pour décider des suites à donner au mouvement”Article de l’Humanité, cliquez ici 

“Un jeudi noir de monde !
2.5 millions de manifestants dans 195 manifestations partout en France”

(site cgt)_____________________________________________________________________________

Lille : 35 000 manifestants ! Quand la tête du cortège arrive place de la République plus de deux heures après son départ, les derniers manifestants démarrent à peine.

Maubeuge :  environ 1.500 manifestants… un succès à confirmer par la suite ! (voir les photos sur le blog de Maubeuge : PCF : place publique)

« Cette action unie doit maintenant se poursuivre pour obtenir des résultats. Le Président de la République et le gouvernement doivent entendre la voix du peuple. Ils pourraient notamment réunir d’urgence une conférence nationale associant l’Etat, les organisations syndicales et le patronat pour l’amélioration du pouvoir d’achat et l’augmentation des salaires, l’emploi, les services publics, l’amélioration de la protection sociale et des retraites.

Il en va de l’intérêt général. Il en va des atouts que notre pays doit se donner pour faire reculer la crise. » (cf. Editorial de l’Humanité par Patrick Le Hyaric)

Publié dans Luttes, Politique nationale, SERVICES PUBLICS, SOCIAL, SOCIETE | Pas de Commentaires »

1...96979899100
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy