• Accueil
  • > Recherche : bernard meur feignies

Résultats de votre recherche

25 août : Journée à la mer pour changer d’air

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 juillet 2016

 

Journée de détente en famille, de solidarité, de rassemblement et de résistance

à l’austérité

 

Capture.PNGMalo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les communistes de Feignies vous invitent à venir nombreux à cette journée à la mer.

Le transport se fera par bus :

  Tarif : 10 € – moins de 12 ans : 6 €

  Horaire de ramassage :

      ♦ 6 h 45 : rue Arthur Dubois, les Aviateurs

      ♦ 6 h 55: place de la Mairie

      ♦ 7 h 05 : carrefour de Croix Mesnil

Inscriptions chez :

      ♦ Bernard Le Meur – 48, François Wiart – t° 03 27 68 93 03 ou 06 22 54 64 72

     ♦ Michel Marcoux – 123, route de Valenciennes – t° 03 27 64 58 55 ou 06 64 79 11 87

     ♦ Jean-Claude Wasterlain – 70, rue Henri Barbusse – t° 03 27 68 21 03 ou 06 46 22 71 17

     ♦ Alain Lejuste – 3, rue de Blériot – t° 03 27 68 15 44

     ♦ Raymond Collet – 26, rue Guynemer – t° 03 27 66 04 05

 

Publié dans Infos Feignies, PCF, PCF Nord | Pas de Commentaires »

ISF : Patrick Apel-Muller invité de l’Humeur du jour sur Europe 1.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 août 2015

ISF :

Les 3290 plus grosses fortunes françaises ont bénéficié  en 2014, grâce au plafonnement de l’ISF,

d’une ristourne moyenne de 264674 euros par foyer.

 

ISF : la chronique de Patrick Apel-Muller sur Europe 1

 

CaptureApelMuller

  Cliquer sur l’image pour voir la vidéo.

 

  Patrick Apel-Muller, directeur de la rédaction

  de l’Humanité, était l’invité ce jeudi matin

  de l’Humeur du jour sur Europe 1.

  Il revient sur le plafonnement de l’ISF,

  qui permet aux riches gagner toujours plus,

  en prenant l’exemple de Bernard Arnault.

 

Les riches, toujours plus riches, payent de moins en moins d’impôt

Publié dans France, Politique fiscale | Pas de Commentaires »

Attentat meurtrier au siège de Charlie-Hebdo

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 janvier 2015

 

charliehebdo1

je-suis-Charlie-mutio

L’attentat a fait au moins douze morts dont deux policiers. Les dessinateurs Charb, Cabu, Tignous

et Wolinski figurent parmi les victimes ainsi que le journaliste Bernard Maris.

CapturedessinateurscharlieCaptureBernardMaris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charlie Hebdo : « Rien ne peut justifier une telle folie meurtrière »

(Pierre Laurent)

La carnage qui vient de frapper Charlie Hebdo nous met dans la stupeur.

Rien ne peut justifier une telle folie meurtrière.

Au nom du PCF, j’exprime avec force ma solidarité à toute l’équipe du journal et à tous les proches des victimes.

 

Le témoignage de la dessinatrice Coco

 

Laurence Mauriaucourt – Mercredi, 7 Janvier, 2015

L’Humanité.fr

 

La dessinatrice Corinne Rey, jointe par téléphone a vécu l’horreur de la fusillade.

Jointe par téléphone, alors qu’elle était encore sur les lieux de la fusillade, en état de choc, la dessinatrice Corinne Rey dite « Coco », témoigne : « J’étais allée chercher ma fille à la garderie, en arrivant devant la porte de l’immeuble du journal deux hommes cagoulées et armés nous ont brutalement menacées. Ils voulaient entrer, monter. J’ai tapé le code. Ils ont tiré sur Wolinski, Cabu… ça a duré cinq minutes… Je m’étais réfugiée sous un bureau… Ils parlaient parfaitement le français… Se revendiquait d’Al Qaïda ».

 

Attentat meurtrier à Charlie-Hebdo

La CGT horrifiée

mercredi 7 janvier 2015

Après l’odieux attentat ayant fait plus d’une dizaine de morts et plusieurs blessés au siège de l’hebdomadaire Charlie-Hebdo, ce mercredi matin, la direction confédérale de la CGT, son journal La Nouvelle Vie Ouvrière, et le SNJ-CGT, horrifiés, tiennent à assurer l’ensemble des journalistes et des personnels du journal, ainsi que tous leurs proches, de leur totale solidarité.

Profondément choquée par cet acte odieux, attristée et en colère, la CGT rappelle et salue le courage de ces hommes et ces femmes qui chaque jour, chaque semaine, malgré les intimidations et les menaces, défendent la liberté de pensée et la liberté d’expression dans notre pays.

Elle souhaite que les assassins soient au plus vite arrêtés et jugés, et que toute la lumière soit faite sur leurs motivations, ainsi que sur les conditions ayant permis que le siège de l’hebdomadaire ait pu être ainsi attaqué.

La CGT appelle à un rassemblement, ce mercredi 7 janvier, à 17 heures, Place de la République, à Paris.

Montreuil, le 7 janvier 2015

 

Publié dans France, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Les reniements de la social-démocratie, ou l’avenir à reculons (Bernard Gensane)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 septembre 2014

 

Les reniements de la social-démocratie, ou l’avenir à reculons

 

gauche1

  Bernard GENSANE

  Deux données en passant :

  le nombre de jeunes âgés de 25 à 35 ans se lançant

  dans la construction ou l’achat d’un logement a diminué

  de 10% en un an.

  50% des auto-entrepreneurs n’auto-entreprennent

  actuellement rien ou quasiment rien. Il y a en fait 500 000

chômeurs partiels ou totaux de plus que ce que l’on veut bien nous dire.

Ce, dans un pays qui n’a jamais été aussi riche et qui, depuis 1981, aura été gouverné quinze ans

durant par des sociaux-démocrates.

Partout dans le monde, a fortiori en France, le curseur s’est déplacé à droite car les partis de droite se sont eux-mêmes déplacés vers l’extrême droite. Ce qu’avaient génialement envisagé les théoriciens du libéralisme économique à tout crin, puis leurs meilleurs élèves aux commandes, tels Margaret Thatcher ou Ronald Reagan.

Dans un document de 1978, alors que le pouvoir de Giscard vacille, on voit Mitterrand dans une ville ouvrière du nord de la France, accueilli par une fanfare ouvrière qui joue “ L’Internationale ”. À la tribune, il s’exprime sur la planification, le programme de nationalisations à mettre en œuvre, « plus audacieux que celui du général De Gaulle ». Et puis on le voit chanter l’hymne de la révolution prolétarienne (19e minute), une rose à la main. Dans cinq ans, il choisira « L’Europe » – c’est-à-dire le capitalisme financier – contre les travailleurs. Il sera aidé dans sa tâche par Jacques Delors, ancien employé de banque qui vient du syndicalisme chrétien, et Pierre Bérégovoy, fils d’un russe blanc prolétarisé, ouvrier (fraiseur) dès l’âge de 16 ans, résistant, membre fondateur du PSU. Leur protégé François Hollande aura deux obsessions principales, identique à celles d’Anthony Blair avant lui : l’alignement de la politique française sur celle des États-Unis et la réduction du « coût du travail » par le biais d’une politique économique de l’offre, directement inspirée de la « reaganomics », elle-même produite par la pensée de Friedman et Hayek.

En France comme ailleurs, la mouvance social-démocrate, lorsqu’elle a accédé aux responsabilités, a joué un rôle déterminant dans la prise du pouvoir quasi totale de la grande bourgeoisie d’affaires, dans le progrès des idées réactionnaires, dans l’acceptation de l’inexorabilité du recul des droits des travailleurs. À quelques nuances sans importance près, le rôle de la social-démocratie aura été le même que celui des partis conservateurs.

Depuis trente ans, nous sommes dans la certitude qu’il n’est rien à attendre de la social-démocratie dans la lutte contre le pouvoir du système bancaire et des grandes entreprises, une social-démocratie qui, dans le même temps, s’aligne au millimètre près sur les forces impérialistes du nord de la planète. En revanche, la collaboration de classe, le « dialogue », le « gagnant-gagnant » (concept né aux États-Unis dans les années soixante) ont toujours été à l’ordre du jour.

capturedecran valls

 

  Les socialistes français ont cédé le pouvoir politique,

  donc le pouvoir du peuple, à la finance, soumettant

  par la-même le social et l’économique aux désidérata

  d’une hyperbourgeoisie conquérante, de plus en plus

  puissante, au point de faire payer par un peuple courbé,

  désemparé, les errements irrationnels des forces

  économiques débridées.

  Certains chez les sociaux-démocrates français ont

  décidé qu’il ne fallait plus faire semblant de tenir

  un discours de gauche avant de mettre en pratique

des politiques de droite. C’est le cas, par exemple, de l’actuel Premier ministre Manuel Valls qui, en 2009,

proposa de débaptiser le parti socialiste. Pour lui, le mot « socialisme » était « dépassé » :

« Il faut transformer de fond en comble le fonctionnement du PS, nous dépasser, tout changer :

le nom, parce que le mot socialisme est sans doute dépassé ; il renvoie à des conceptions du XIX° siècle ».

Il suggérait même de remplacer le mot « parti » par « mouvement ». On imagine que les Français auraient

pu alors « choisir » entre l’Union pour un Mouvement Populaire à “ droite ” et le « Mouvement démocrate »

à “ gauche ”. La belle affaire ! Dans les faits, la bipolarisation à la française n’a rien à envier à celles

qui se pratiquent outre-Rhin, outre-Manche ou outre-Atlantique.

[Lire la suite sur Le Grand Soir]

 

Publié dans IDEES - DEBATS - PHILO, Le Grand Soir, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaires »

Fonctionnaires : Après le gel du point d’indice, le gel de l’avancement ? Rumeur ou ballon d’essai ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 février 2014

 

Communiqué de Ensemble

Doux avec le Medef, dur avec les fonctionnaires.


CapturePeillon  capture d’écran
  *
  *

  Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale, a démenti avoir

  proposé le gel des promotions et avancements automatiques

  des fonctionnaires en vue de la tenue à la fin de la semaine

  du Conseil stratégique de la dépense publique.

 

Mais l’information n’est pas venue de rien. Il semble bien que le ministre de l’éducation ait réfléchi à haute voix,

au cours d’un déjeuner de presse, à cette solution censée rapporter 1,2 milliards dans la case « réduction

de la dépense publique » et qui concernerait l’ensemble des fonctionnaires, donc les enseignants.

Ce gouvernement si sensible aux pressions du Medef est prêt à se mettre en quatre pour aller au-devant

des exigences du patronat.

Et en premier lieu à taper sur les salaires des fonctionnaires dont le point d’indice est gelé depuis 2010.

Il faut maintenant passer aux travaux pratiques, après l’annonce du pacte de responsabilité.

Bernard Cazeneuve, ministre du Budget, est à la manœuvre pour trouver 50 milliards à économiser d’ici 2017.

 

PS1

 

  Gel des salaires, des promotions, voire diminution des traitements, économies

  drastiques imposées aux collectivités locales, privatisation des pans entiers

  de services publics, services sociaux vidés de leurs moyens :

  autant de dangers qui nous menacent.

 

[Lire la suite sur ensemble-fdg.org]

Illustrations ajoutées par nous

À Lire :

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, Education nationale, Fonction publique, France, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Quand les militants d’extrême droite montrent leurs vrais visages

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 septembre 2013

 

c’est un scandale

Twitter : une militante du PG harcelée par l’extrême droite
*

Quand les militants d'extrême droite montrent leurs vrais visages dans F-Haine nopasaran1

Julie Del Papa a vu son compte Twitter exploser,

avec appels au viol 
et au meurtre, après 
une manif

contre le Front national.

Twitter est devenu un réflexe pour beaucoup de militants.

Donner ses impressions, de la Fête de l’Humanité à un conflit social,

d’une manifestation à une réaction à un discours,

est aujourd’hui monnaie courante.

Julie Del Papa, samedi, a fait l’expérience que le réseau social peut parfois, aussi, se retourner contre ses abonnés.

Violemment. La jeune femme, coresponsable de la commission écologie au Parti de gauche, a manifesté à Marseille

contre la tenue, dans la ville, de l’université du FN. En chemin, elle tweete. Des photos, d’abord, puis des slogans

scandés sur la manifestation ou écrits sur des banderoles.

Presque aussitôt, « sur le ton de la moquerie », précise la jeune femme jointe par téléphone,

des inconnus tentent de minimiser la portée du rassemblement. Elle n’y prend pas garde. Ce n’est

que le soir, en rentrant à son domicile, qu’elle constate qu’elle a été « snoodée », autrement dit,

plusieurs centaines de personnes, visiblement dans la mouvance d’extrême droite, lui ont envoyé

des centaines de messages, jusqu’à saturation de son compte. Tous ces messages ont un but :

décrédibiliser, salir l’engagement anti-FN de Julie Del Papa. Et, surtout, certains d’entre eux tournent

à l’insulte. Puis, à l’appel au meurtre. « Ils m’ont assez vite comparée à Clément 
Méric » (le jeune

militant antifasciste 
assassiné en juin dernier par un groupe d’extrême droite – NDLR).

« Quand on sait 
comment il a été massacré, ce n’est pas très encourageant », s’étrangle Julie Del Papa.

Pour finir, c’est carrément à des appels au viol que s’amusent les auteurs des tweets. Avec même

un appel à un viol collectif, « une tournante ». Le tout baignant dans des relents de racisme.

Évidemment, tous ces tweets ont été postés sous couvert de l’anonymat, leurs auteurs se planquant

tranquillement derrière un pseudonyme. Des auteurs si courageux que certains ont d’ailleurs, depuis,

effacé leurs propos. Non sans que Julie Del Papa ait réussi à faire quelques captures d’écran.

capturetweet c'est un scandale! dans France

 

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

Je dis au FN et aux bruns sauvages que je n’ai pas peur, je leur dis « NO PASARAN » !

Les menaces de mort et de viol contre Julie del Papa doivent être sanctionnées !

Soutien à Julie Del Papa

Signer la pétition

Publié dans F-Haine, France, Montée du fascisme, Parti de gauche, PETITION, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Les vœux de Politis…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 janvier 2013

 

Les vœux de Politis... dans F. Hollande politis11

 

La cérémonie des voeux…

…telle que j’aurais aimé la vivre.

 

Par Bernard Langlois

 

« Mes chers compatriotes.

« Si je m’adresse à vous ce soir, dans le JT de ce pauvre Pujadas, c’est uniquement pour respecter

une tradition à laquelle, braves gens, vous avez la faiblesse de tenir : les vœux de bonne année.

« Mais je n’ai rien à vous souhaiter que de continuer à serrer les fesses et à bouffer des cailloux.

Soyez courageux, ne vous suicidez pas trop nombreux (et si vous le faites, épargnez au moins votre famille),

ne cédez pas au modèle du carnage dans les collèges et les maternelles à la mode US.

« Une minorité d’entre-vous va continuer à bien vivre, voire de mieux en mieux pour certains. Les autres,

la grande masse des autres, continuera à patauger dans la médiocrité, quand ce n’est pas dans la misère.

« Je n’y peux rien, vous le savez bien.

« Vous avez voté pour moi pour vous débarrasser d’un individu malfaisant qui faisait honte à la France

et à son histoire. Et vous avez bien fait.

« Mais vous voyez bien que je suis moi-même, et mes équipes, totalement impuissant à faire mieux.

« Comme lui avant moi, devant le chômage que rien n’endigue, les usines qui ferment, les villages qui meurent,

les sans-logis, sans-pain, sans-rien qui croissent et se multiplient, les prisons qui explosent dans la honte,

les hôpitaux et les écoles qui ferment, je ne peux rien.

« Je ne peux rien, car comme lui, j’ai prêté serment d’allégeance à l’Empire, à son protectorat européen

dont je suis, es-qualités, un des cogérants. Et donc à la ploutocratie régnante, dont je ne peux être,

à la place où je suis, que l’humble serviteur.

 

politis2 dans Humour

[Lire la suite sur politis.fr]

 

 

 

Publié dans F. Hollande, Humour, POLITIQUE, Politis, Presse - Medias | Pas de Commentaires »

Ces patrons qui gagnent plus de 240 SMIC

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 décembre 2012

 

CAC 40 :

ces patrons qui gagnent plus de 240 SMIC

 

Ces patrons qui gagnent plus de 240 SMIC dans FranceS.G.

La rémunération des grands patrons du CAC 40

continue de s’envoler jusqu’à des cimes indécentes.

Selon une étude publiée ce mardi, ils sont même

14 PDG de grands groupes français (3 de plus qu’en

2010) à avoir touché au moins 4, 6 millions d’euros

en 2011.

Le classement de ces grands fortunés, selon l’étude du cabinet Proxinvest,

1. Maurice Lévy de Publicis, qui « est exceptionnellement en tête

avec le versement anticipé de ses bonus différés qui portent à 19,6 M€ sa rémunération totale

après 6,2M€ en 2010″

2. Carlos Ghosn (Renault – 13,3 M€ après 9,7M€, +38%), celui-là même qui tente d’arracher

des accords de compétitivité dans ses usines pour baisser le coût des salaires, « dont la rémunération

chez Nissan demeure mal définie »

3. Bernard Charlès (Dassault Systèmes – avec 10,9 M€ après 9,5M€, +15%)

4. Bernard Arnault (LVMH –10,8 M€ après 9,7M€, +11%), candidat à l’exil fiscal en Belgique

5. Jean-Paul Agon (L’Oréal) – 7,7 M€ après 10,7M€, -28%)

6. Christopher Viehbacher (Sanofi-Aventis – 7,1M€ après 6,1M€, +17%),

dont l’entreprise dégraisse allégrement en France pour améliorer ses dividendes

7. Frank Riboud (Danone – 6,1 M€ après 5.9 M€, +3%)

8. Daniel Julien (Teleperformance – 5,6 M€ après 3,2 M€, +76%)

9. Denis Kessler ( SCOR 5,5 M€ après 4,2 M€, +20% ), le chantre des valeurs du patronat

au MEDEF

10. Olivier Piou (Gemalto – 5,5 M€, +103%)

11. Gérard Mestrallet (GDF-Suez 4,8 M€, +44%) dont le groupe n’en finit pas de demander

des augmentations du tarif du gaz

12. Jean-Pascal Tricoire (Schneider Electric- 4,7M€, +12% )

13. Thierry Pilenko (Technip – 4,6 M€, +7%)

14. Henri de Castries (AXA – 4,6 M€, -7%).

Dans certains cas, ces chiffres sont bien plus élevés. L’étude de Proxinvest n’inclut pas en effet toutes le sources

de revenus, comme le « complément de retraite sur-complémentaire dont bénéficient certains dirigeants ».

Elle porte sur le salaire fixe, les bonus, les actions gratuites, les options et les indemnités de départ versés

au dirigeant.

-17% pour le CAC 40

Loïc Dessaint, directeur associé du cabinet spécialisé dans la gouvernance des entreprises, se demande bien

pourquoi. « L’indice CAC 40 a pourtant sur la même période perdu 17% de sa valeur », relève-t-il à l’AFP.

« La politique de rémunération des grandes sociétés françaises manque de transparence et est beaucoup trop

court-termiste. Il faut absolument étudier la performance d’un dirigeant sur au moins trois années pleines »,

note Proxinvest.

Dans le détail, pour la première fois en 2011 le salaire fixe moyen des dirigeants du CAC 40 a franchi le million

d’euros. Les bonus annuels ont pour leur part baissé de 8,6%, mais ils se maintiennent à un niveau élevé

(124% du salaire fixe en moyenne).

humanitefr CAC40 dans Pouvoir d'achat le 11 Décembre 2012

Photo : Maurice Lévy, 19,6 millions d’euros de gains en 2011

Publié dans France, Pouvoir d'achat, Salaires | Pas de Commentaires »

Une tribune de Bernard Thibault : Pourquoi la CGT appelle à se mobiliser le 9 octobre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 octobre 2012

 

 

Une tribune de Bernard Thibault : Pourquoi la CGT appelle à se mobiliser le 9 octobre dans Austerite pol.indus_Voici le texte de la tribune publiée dans Libération:

Que peut-on espérer des concertations et négociations sociales

voulues par le gouvernement, si on nous impose des postulats

contestables dès le départ ?

L’objectif jugé prioritaire, sous la pression des marchés financiers,

d’un déficit public sous le plafond de 3% du PIB dès 2013, loin de

résoudre le problème de financement de l’Etat, va sans aucun doute

l’aggraver vu l’environnement économique actuel.

 

On parle déjà de 300 000 chômeurs supplémentaires d’ici 18 mois c’est à dire plus de dépenses sociales et moins

de recettes fiscales.

Parallèlement un chantage éhonté à l’emploi, aux délocalisations, voire à la mort de grands groupes, est développé

par le patronat qui entend obtenir du fait de la crise des décisions sur le terrain de la flexibilité et du « coût du travail ».

Cette campagne cherche à exploiter l’inquiétude légitime des salariés dont Plus d’un sur 2 « craint d’être victime

du processus de déclassement social ».

En matraquant ce qui serait une solution miracle, le patronat cherche à faire oublier l’essentiel :

les banques et les grands groupes peuvent afficher des bénéfices importants et des trésoreries florissantes,

alors que la désintégration des filières industrielles, le chômage et la précarisation se poursuivent en Europe.

Le gouvernement met à l’étude différents scénarios en écho à la revendication du Medef, au nom de la compétitivité

pour transférer une partie des cotisations sociales sur la CSG ou d’autres assiettes.

20, 30 ou 40 milliards représentants une part du salaire socialisé versée par les entreprises seraient à la charge

des ménages consommateurs ou contribuables.

On nous appelle à conclure des accords dit « gagnant-gagnant » qui conjugueraient l’acceptation des salariés à une plus

grande flexibilité tout de suite contre la promesse d’un retour à meilleure fortune lorsque cela ira mieux…un jour !

Lire la suite

Ce matin, Bernard Thibault était l’invité du 7/9 sur France Inter

Écouter l’émission

 

Publié dans Austerite, CGT, ECONOMIE, EUROPE, France, Luttes, POLITIQUE, Politique industrielle, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Arcelor Mittal : « L’État ne doit pas se coucher devant l’exterminateur de la sidérurgie française » (PCF)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 octobre 2012

 

Arcelor Mittal :

« L’État ne doit pas se coucher devant l’exterminateur de la sidérurgie

française »

 

Arcelor Mittal : La direction d’Arcelor Mittal vient d’annoncer, lors de son CCE,

la fermeture définitive des Hauts Fourneaux de Florange.

Ce sont donc plus de 600 emplois qui vont être supprimés,

et 1000 s’il se confirme la fermeture du secteur packaging-boissons.

L’actionnaire principal Mittal montre son vrai visage :

celui de l’exterminateur de la sidérurgie française.

Qui est surpris par le machiavélisme et la brutalité d’un groupe financier qui a déjà fermé de nombreux sites

sidérurgiques en France et en Europe, saccageant des territoires industriels et jetant à la rue des milliers d’ouvriers,

de techniciens et d’ingénieurs ?

Qui peut croire aux discours de Mittal pour qui la forte baisse de la demande d’acier dans notre pays expliquerait

la fermeture de Florange alors qu’il vient de distribuer 1,2 milliards d’euros à ses actionnaires ?

Les organisations syndicales, après un bras de fer d’un an et demi et malgré la viabilité du site, sont écœurés et

révoltés par la décision d’un groupe qui impose une nouvelle casse sociale à un territoire qui compte 140 000

chômeurs et qui impose à la France son diktat, après avoir touché des millions de fonds publics.

Ni le Président de la République, ni le gouvernement ne peuvent accepter que la France se couche devant Mittal.

L’État a l’obligation, dans ce contexte, d’intervenir dans le conseil d’administration d’ArcelorMittal avec la puissance

publique pour refuser le démantèlement d’un fleuron de la sidérurgie française et exiger immédiatement

le remboursement des millions de fonds publics versés à Mittal.

Après les promesses non tenues de Nicolas Sarkozy, la gauche ne doit pas abandonner Florange.

Le PCF continue de soutenir les salariés dans leur lutte pour la sauvegarde de leurs emplois.

Communiqué du Parti communiste français – 1er octobre 2012

 

Bernard Thibault sur France Info

http://www.dailymotion.com/video/xtzsrn

sur dailymotion

Par FranceInfo

Publié dans ECONOMIE, Emplois, France, POLITIQUE, Politique industrielle, SOCIAL | Pas de Commentaires »

12
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy