Résultats de votre recherche

En finir avec le chômage et l’insécurité sociale !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 janvier 2017

 

Les député-e-s du groupe Front de gauche déposent

une proposition de loi de sécurisation de l’emploi et de la formation

Capture.PNGPCFchomageCapture.PNGPCFchomage1

 

► 5,8 millions de chômeurs inscrits à Pôle emploi fin 2016, un million de plus

qu’en 2012. Des millions de « travailleurs pauvres ». Nous ne nous résignons pas !

► Notre jeunesse vaut mieux que la précarité à vie. Libérons nos vies quotidiennes

de la flexibilité des horaires et des conditions de travail. Il y a urgence économique

et sociale à mettre fin au fléau du chômage. Sécuriser un revenu pour chacun ?

C’est possible mais seulement en sécurisant l’emploi et la formation !

► C’est l’emploi et la production des richesses dans l’entreprise qui permettent

de distribuer des revenus. Pour sécuriser les revenus, il faut éradiquer le chômage.

 

Comment  fait-on ?

Au lieu de rejeter les travailleurs sur le « marché du travail », c’est-à-dire au chômage, créons les conditions

pour que chacun puisse évoluer dans sa vie professionnelle, selon ses aspirations, sans perte de revenu

et sans jamais passer par la case « chômage ».

C’est cela la sécurité d’emploi ou de formation que le PCF propose de construire progressivement. Dans le cadre

d’un nouveau service public de l’emploi et de la formation, auquel chaque personne ayant fini sa scolarité serait

affiliée de droit (comme pour la sécurité sociale), chacun pourrait alterner périodes de travail salarié et périodes

de formation bien rémunérées, à la faveur d’une réduction générale du temps de travail.

Et ça se finance comment ?

Ce n’est pas le coût du travail qui écrase les entreprises, c’est le coût du capital (dividendes versés aux actionnaires,

intérêts payés aux banques et aux marchés financiers) !

Utilisons autrement l’argent public pour prendre le pouvoir sur le crédit bancaire et pour que l’argent des entreprises

serve à financer des programmes de créations d’emplois et de formations qualifiantes, de recherche et d’innovation.

Publié dans Chomage, France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Heureusement, il y a « Les Échos » (Érix Bocquet)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 janvier 2017

 

                 Heureusement, il y a « Les Échos »

 

Babouse-gavage

Chronique parue dans Liberté Hebdo.

Dans la grisaille météorologique et les frimas

de ce début janvier, la lecture des Echos

du mardi 10 janvier m’a réchauffé le cœur

et justifié pleinement la motivation à résister

et lutter.

Cet excellent journal économique, excellent

au sens où les raisons de notre engagement

antilibéral peuvent y reprendre vigueur très

régulièrement, titrait ceci :

 

« Les entreprises du CAC 40 ont distribué aux actionnaires 56 milliards en 2016 ». La pratique de distribution

des étrennes semble reculer au fil des années, sauf en ce qui concerne les dividendes distribués aux actionnaires.

Quelques extraits de l’article valent leur pesant de cacahuètes, jugez-en. La première phrase du papier donne

le ton : « Année faste pour la rémunération des actionnaires, en 2016 les entreprises du CAC 40 ont distribué

pas moins de 55,7 milliards d’euros sous forme de dividendes et de rachat d’actions (…) ce n’est pas un record,

mais presque puisqu’elles se sont rapprochées des 57,1 milliards distribués en 2007, juste avant la crise financière ».

Sanofi, Total, Vivendi occupent le haut du tableau, mais les banques et les assureurs réalisent une belle année.

L’article poursuit avec cette bouffée d’optimisme, en 2017 les dividendes distribués par le CAC 40 au titre de 2016

pourraient encore progresser au vu de la hausse de 11 % des profits au premier semestre.

[Lire la suite sur ericbocquet.fr]

 

Publié dans Capitalisme, ECONOMIE, Liberte de la presse, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Barroso chez Goldman Sachs, le symbole de l’Europe de la finance (Jean-Jacques Candelier)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juillet 2016

 

Barroso chez Goldman Sachs, le symbole de l’Europe de la finance

 

goldman-sachs

  Après avoir été à la tête de la Commission européenne

  pendant 10 ans, M. Barroso a décidé de s’offrir un emploi

  sénior très haut de gamme en étant nommé à la Direction

  non exécutive de Goldman Sachs, banque d’affaires

  américaine, pilier de Wall Street, et symbole de la grande

  finance mondiale.

  Cette banque a pourtant contribué à mettre les Etats

  à genoux durant la crise financière de 2008,

spéculé sur les subprimes et provoqué l’effondrement

de l’immobilier aux Etats-Unis, en ruinant des millions de foyers populaires. C’est également cette banque qui avait

truqué les comptes de la Grèce afin que celle-ci puisse respecter les conditions du pacte de stabilité nécessaires

pour rester dans l’euro.

Le bilan de José Manuel Durão Barroso n’est pas mieux. Celui-ci a provoqué crise sur crise : financière, économique,

sociale, humanitaire, et démocratique.

[Lire la suite sur jjcandelier.wordpress.com]

 

Publié dans Finance, Liberalisme, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

« …le peuple s’appelait Chassaigne… »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 mai 2016

Le billet de Théophraste R. – 13 mai 2016

La démocratie c’est matraquage de rue et « Cause toujours »

dans l’Hémicycle

 

A.Chassaigne

 

  Il a été professeur de lettres et principal de collège. Il a été (ré)élu

  député en 2012 dans le Puy de Dôme avec 67,5 % de voix.

  Il parle à la tribune de l’Assemblée nationale devant des apparatchiks

  dont l’un obtint 5 % de voix aux primaires socialistes de 2012,

  l’autre est modestement conseillère de Paris et le troisième n’a jamais

  été un élu du peuple.

 

 

Sur ces trois-là, installés sur le banc des ministres par François Hollande («  Mon adversaire c’est la finance,

ma priorité c’est la jeunesse »), deux n’ont jamais travaillé de leur vie, ayant fait une carrière d’apparatchiks

au sein du PS et le troisième nous vient de la banque où il a fait fortune.

L’orateur s’appelle André Chassaigne. Les trois autres : Manuel Valls, Myriam El Khomri et Emmanuel Macron.

Pendant que parle l’ancien salarié estimé par ses électeurs, les trois planqués détestés par le peuple se marrent

ouvertement.

CaptureVallsANCaptureElKhomriANCaptureMacronAN

(captures d’écran)

 A tel point, chose rare en ces lieux, que l’orateur s’interrompt à deux reprises pour leur rappeler le respect dû

aux députés dans cette enceinte.

Le moqué est le seul qui peut se promener dans la rue, dans la foule, sans être protégé par des rangées de vigiles,

de policiers en civil, de CRS. Mieux : sa permanence n’est pas taguée, ni protégée par des tonfas, ni camouflée

derrière des brouillards de lacrymogènes tandis que le sang de la jeunesse coule aux abords des permanences

et des sièges locaux du PS.

Dans cet incident à l’Assemblée nationale (il me plaît de le dire sans être communiste), le peuple s’appelait Chassaigne,

il était le plus légitime et il faisait face à des usurpateurs posés là à cause d’un bug constitutionnel

exploité par François Hollande et par lequel un vote de 2012 autorise tout pendant 5 ans.

Théophraste R. (Partisan pressé d’une 6ème République).

Le discours d’André Chassaigne :

https://www.facebook.com/LesDeputesDuFrontDeGauche/videos/746132322188703/

URL de cette brève :

http://www.legrandsoir.info/la-democratie-c-est-matraquage-de-rue-et-cause-toujours-dans-l-hemicycle.html

Publié dans France, Le Grand Soir, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Panama papers : Des militants d’Attac bloquent une agence de la Société générale à Paris

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 avril 2016

 

     Panama papers : Attac bloque une agence Société Générale

 

AttacSocietegenerale

  Des militants d’Attac ont bloqué jeudi l’accès

  d’une agence de la Société Générale,

  près du métro Bourse à Paris, pour dénoncer

  »l’organisation industrielle de l’évasion fiscale »

  par cette banque. Ils demandent également

  à être reçus par le ministre des Finances

  Michel Sapin pour évoquer les mesures

 nécessaires à prendre pour en finir

avec l’évasion fiscale.

Vers 8H30, les militants ont fait irruption dans l’agence bancaire et en ont bloqué l’entrée par un ruban rouge

et blanc ainsi qu’une banderole déclarant: « les peuples se lèvent face à la finance », décliné en cinq langues.

Ils ont scotché, sur le frontispice de l’établissement, des pancartes sur lesquelles on pouvait lire :

« banque bloquée pour cause d’évasion fiscale », « fraude fiscale, crime social » ou encore « protéger les lanceurs

d’alerte c’est bien, stopper l’évasion fiscale c’est mieux ».

« La Société Générale fait partie du top 5 des banques qui organisent de façon industrielle l’évasion fiscale,

qui représente 60 à 80 milliards d’euros par an en moins dans le budget de la France. L’enjeu n’est plus d’obtenir

ses engagements à cesser cette activité frauduleuse mais d’exiger du gouvernement français qu’il interdise

aux banques de travailler dans les paradis fiscaux », a expliqué à la presse Thomas Coutrot, porte-parole d’Attac.

« Les amendes ne servent à rien. Il faut que les banquiers risquent la prison », a-t-il ajouté, lançant un appel

au « blocage des 103 agences de banque privée de la Société Générale » en France, des établissements

spécialisés dans la gestion de patrimoine des entreprises et clients particuliers fortunés.

Thomas Coutrot a estimé qu’ »au moment où le gouvernement prélève tout l’argent qui lui manque

par une politique d’austérité pour combler le déficit public, creusé par l’évasion fiscale des plus riches »

et « autorise les grands groupes à licencier sur la seule base des profits réalisés en France », la « dérive financière »

devient un terrain naturel de la convergence des luttes sociales.

[Lire la suite sur humanite.fr]

     ♦  france.attac.org

     ♦  “Panama papers” : la Société générale doit s’expliquer !

 

Publié dans ECONOMIE, France, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Panama Papers : L’évasion fiscale, c’est au bas mot 25 000 milliards d’euros planqués dans les paradis fiscaux !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 avril 2016

 

Panama Leaks :

les sales magouilles derrière le plus grand hold-up du monde

 

CaptureUrtikanPanama

 

  11,5 millions de documents provenant de l’entreprise

  panaméenne Mossack Fonseca, spécialisée dans le montage

  de sociétés offshore, ont été analysés par un groupement

  de journalistes. L’ampleur de la fraude dévoilée laisse

  dubitatif sur les politiques publiques enclenchées

  depuis des années pour lutter contre ce fléau.

  Mais la multiplication des révélations pourrait créer

  une réelle faille de confiance dans les réseaux d’évasion.

 

 

Tous les pays sont concernés, 214 000 entreprises Offshore, plus de 500 banques, des dizaines

de personnalités politiques… Il va falloir du temps pour appréhender et décortiquer l’ensemble du système

d’évasion fiscale révélé par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ). Et pourtant la fuite

ne vient que d’un seul de ces cabinets d’avocats spécialisé dans la création de société écran au Panama,

Mossack Fonseca.

« La pratique était connue mais ce que dévoilent ces informations, en provenance d’un seul cabinet d’avocats,

est délirant : il s’agit d’une institutionnalisation, au niveau des plus puissants, de l’utilisation de sociétés opaques,

à des fins de fraude fiscale ou de blanchiment d’argent », explique Lucie Watrinet de CCFD-Terre Solidaire.

« Tout cela n’est permis que par l’opacité. Il faut donc impérativement imposer les mesures de transparence

pour y mettre un terme et prévoir des poursuites à l’encontre des fraudeurs, mais aussi des banques

et des cabinets d’avocats qui organisent ces pratiques scandaleuses ».

Une société écran, ou offshore est l’outil qui remplace le traditionnel compte en Suisse. Car depuis quelques temps,

ce dernier n’est plus si secret qu’il le fut. Le riche ou l’entreprise qui veut frauder crée alors, via un cabinet

comme Mossack Fonseca, une fausse société dans un paradis fiscal, qui ne fonctionne qu’avec des prête-noms,

comme ça la source reste à l’abri du fisc. Pour gérer son argent le client utilise des procurations privées. Il enrichit

donc ces parasites financiers, mais les sommes restent moindres que si le client payait des impôts.

On connaissait l’indécence des chiffres. L’évasion fiscale, c’est au bas mot 25 000 milliards d’euros

planqués dans les paradis fiscaux.

     ♦ 15 fois le PIB français

     ♦ plus de 2 fois la dette cumulée de tous les pays européens

     ♦ 10 fois la dette cumulée des pays dits du tiers monde…

     ♦ Ou encore la totalité des pertes subies lors de la crise des subprimes et du krach financier qui s’en est suivi.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

A lire sur :  La Voix du Nord.fr :

CapturePanamaPapers

Publié dans ECONOMIE, Fraude fiscale | Pas de Commentaires »

Mobilisation du 31 mars : les appels se multiplient

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mars 2016

Mercredi, 30 Mars, 2016

L’Humanité

Ensemble, les syndicats de salariés (CGT, FO, Solidaires et FSU) et les organisations

de jeunesse appellent à la mobilisation ce jeudi 31 mars

 

Capturemanif31marsLille

  Ensemble, les syndicats de salariés (CGT, FO,

  Solidaires et FSU) et les organisations

  de jeunesse appellent à la mobilisation ce jeudi

  31 mars, avec des préavis de grève

  qui se multiplient.

  C’est le cas dans les transports, comme à

  la SNCF où la CGT (premier syndicat) a lancé

  au total « 85 préavis locaux et régionaux »

  couvrant l’ensemble du territoire, de mardi soir

  à jeudi et FO des préavis dans 9 régions.

 

Comme à Air France également ou encore, en Île-de-France, avec la RATP où la CGT et l’Unsa ont aussi appelé

à cesser le travail (un train sur deux sont pour l’instant supprimés sur les lignes A et B du RER).

Imprimeurs, dockers, salariés de la chimie, des banques, de l’énergie, du commerce, de la construction, de la fonction

publique… tous sont appelés à se joindre aux cortèges ou rassemblements organisés partout sur le territoire

pour une journée d’action que les syndicats espèrent plus fournie encore que celle du 9 mars dernier.

À Paris, le rendez-vous est à 13 h 30, place d’Italie. Marseille, 10 h 30, au Vieux-Port. Lyon, 13 h 30, à la Manufacture

des tabacs…

 

Capturemanif31mars

 

 

Publié dans ECONOMIE, France, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Des milliers de manifestants à Paris en soutien aux Goodyear

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 février 2016

 

    « Nous sommes tous condamnés à agir »

 

CaptureGoodyearParis2capture d’écran

 

  Des milliers de manifestants à Paris,

  plus de 80 rassemblements en France :

  partout, les militants et citoyens ont

  exprimé, jeudi, leur indignation

  face à la condamnation des Goodyear

  et clamé haut et fort que l’engagement

  n’est pas un crime.

 

Capuches relevées, chasubles rouges CGT tachetées d’autocollants de combat, des milliers de militants

et citoyens ont convergé, jeudi, sous la pluie, place de la Nation à Paris, pour défendre les huit ex-salariés

de Goodyear condamnés à 24 mois de prison, dont 9 ferme, pour avoir retenu des cadres de leur entreprise

pendant 30 heures. « Nous sommes d’abord là pour les Goodyear mais aussi pour défendre les libertés

syndicales attaquées de toutes parts. »

Christophe Couvreur est lui aussi dans le combat. Depuis l’annonce en début de semaine de la fermeture

du laminoir Vallourec de Saint-Saulve (Nord) et de 300 licenciements, qui se rajoutent au PSE déjà annoncé,

ce représentant syndical CGT multiplie les actions : « On dénonce l’achat d’un laminoir en Chine avec l’argent

public de la BPI (Banque publique d’investissement – NDLR) et la fermeture des sites en France. Et l’ambiance

générale qui se durcit, les décisions stratégiques qui sont prises en dehors des salariés et de leurs représentants. »

[...]

À Paris, la foule se rassemble autour des salariés condamnés

La foule se fait plus dense quand la musique s’arrête et que les huit condamnés de Goodyear montent

sur la scène, érigée pour l’occasion. Mais avant qu’ils ne s’expriment, plusieurs responsables dénoncent

la criminalisation de l’action syndicale, tout en égrenant un chapelet d’injustices :

♦ Jawad Mahjoubi, secrétaire général CGT de la mairie de Longwy (Meurthe-et-Moselle), évoque la lutte des agents

depuis plus d’un an contre la nouvelle organisation du travail ;

♦ Frédéric Villemin, de Start People, sa convocation à un entretien préalable pour avoir soutenu ses camarades

de La Poste en grève ;

♦ Laura Pfeiffer, l’inspectrice du travail de Tefal condamnée pour « avoir osé saisir les syndicats de son ministère » ;

♦ les 35 salariés d’ID logistics licenciés « pour avoir dit non » ; les Air France…

Acclamé, Mickaël Wamen, l’un des 8 condamnés de Goodyear, entouré de ses enfants, prend enfin la parole,

rappelant les sept ans de lutte, les sept plans sociaux rejetés, les heures de garde à vue, pour finir

par cette « première condamnation de syndicalistes à de la prison ferme depuis la Ve République ».

Pour lui, l’action d’aujourd’hui doit lancer l’union, la convergence des luttes, « tout le monde au même endroit,

le même jour, pour la même cause », et pourquoi pas dès le 27 mai, lorsque les salariés d’Air France seront

convoqués au tribunal.

Cliquer sur l’image ci-dessous pour voir la vidéo :

Goodyear. « On ne peut plus laisser faire ce gouvernement »

CaptureGoodyearParis1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus d’attentisme devant l’urgence de la situation : « On est tous condamnés à agir. »

Le secrétaire de la CGT Philippe Martinez lui répond : « Les mobilisations doivent converger

et donner du sens à notre slogan : “Tous ensemble”. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans ECONOMIE, France, Luttes, SOCIAL, Solidarite | Pas de Commentaires »

Les banques ont trouvé une nouvelle vache à lait pour gonfler leurs bénéfices extravagants : leurs propres clients !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 janvier 2016

humanite.fr

 

Capturehuma21833

 

Au 1er janvier, la Société générale et la BNP Paribas,

deux ténors du secteur, ont décidé de facturer

à leurs usagers la « gestion » de leurs comptes

en banque.

La manœuvre leur permet d’empocher chacune plus

de 200 millions d’euros par an. Un jackpot qui vient

alimenter des profits déjà insolents.

Après les deniers publics et leurs salariés, les banques ont

trouvé une nouvelle vache à lait pour gonfler leurs bénéfices

extravagants : leurs propres clients.

 

Depuis le 1er janvier, les grandes banques françaises facturent la tenue des comptes courants :

2,50 euros par mois à la BNP, 2 euros à la Société générale… Quelques euros qui, appliqués aux 9 ou 8 millions

de comptes gérés dans ces établissements, rapporteront respectivement la bagatelle de 270 et 192 millions

d’euros. Des frais deux fois plus élevés que ceux réclamés en moyenne par les autres banques, l’an passé.

« Au total, ces frais pourraient rapporter plus d’un milliard d’euros aux banques, selon les estimations

réalisées par des associations de consommateurs. Les clients ne sont pas plus épargnés que les salariés »,

résume la CGT, dans un communiqué rappelant qu’en fin d’année les directions de ces deux groupes avaient

refusé d’augmenter leurs salariés.

Lire la suite

  • Lire aussi :

Le communiqué de la CGT Banques avec la lettre type à envoyer à votre banque pour refuser les frais de tenue de compte

Publié dans ECONOMIE, Liberalisme, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Extrême-droite / Médias – Jeux dangereux avec le Front national

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 novembre 2015

CapturePCFFDG

 

Dénonçons le mensonge d’un Front national converti à la défense des plus fragiles, des plus modestes.

Il prône des reculs sociaux, comme la suppression de l’aide médicale d’état, refuse dans les villes qu’il dirige

l’accès à la cantine pour les enfants de chômeurs, ou encore exige le déremboursement de l’IVG.

Partout, il défend la baisse des dépenses publiques et préfère rembourser les banques déjà gavées

plutôt que de satisfaire les besoins. 

 

Extrême-droite / Médias – Jeux dangereux avec le Front national

 

lardon-medias-lepen

  1. Alors que notre peuple rejette chaque jour

  un peu plus les politiques anti-sociales autoritaires

  du gouvernement, le Front national est utilisé

  par le pouvoir médiatique pour canaliser la colère

  populaire et la détourner des causes réelles :

  l’austérité et la concurrence généralisée.

  Les médias déroulent le tapis rouge au Front

  national et le repeignent complaisamment en parti

  anti-système alors qu’il en est un des défenseurs

  le plus farouche.

 

 

2. « Les Républicains » et le PS utilisent le Front national dans leur lutte politicienne pour conquérir

ou garder le pouvoir. Ils espèrent chacun en faire leur adversaire au second tour de la présidentielle.

3. En réalité, l’extrême droite se nourrit du désespoir populaire et de la dépression économique.

Son objectif n’est pas de s’attaquer aux injustices, de réduire les inégalités, mais au contraire

de les cataloguer : inégalités selon votre origine, votre sexe, vos croyances, vos convictions…

4. Le Front national s’oppose systématiquement aux salariés et défend l’ordre patronal.

Ses propositions s’attaquent toujours aux syndicats, aux conquêtes sociales,

par exemple lorsqu’il prétend augmenter votre salaire en piquant dans les financements

de la sécurité sociale plutôt que dans les profits.

[Lire la suite sur pcf.fr]

 

Publié dans F-Haine, France, PCF, POLITIQUE, Presse - Medias | Pas de Commentaires »

12345...53
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy