Résultats de votre recherche

Macron : un programme violemment libéral

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 février 2017

Patrick Le Hyaric

« En marche » vers… la prison libérale

 

Capture.PNGMacronGattaz

  Certes il n’est pas encore relié, chapitré ou imprimé

  mais le programme de M. Macron et des forces

  qui l’entourent existe bel et bien. Tout est écrit

  dans les notes de France stratégie, dans les rapports

  Attali ou Jouyet /Lévy qui recommandent « de traiter

  économiquement le capital humain ».

Celui qui veut détruire ce qu’ils appellent « les rentes », depuis tous les conquis sociaux jusqu’aux droits d’auteurs,

n’a pas caché à Lyon qu’il voulait encore exonérer le capital de ses devoirs de rémunération du travail

et de financement de la sécurité sociale.

Déjà, dans une précédente déclaration, il expliquait que « l’Etat doit continuer à donner plus de souplesse au marché

du travail », après dix-sept contre-réformes pour le « flexibiliser » sans que le chômage ne recule, bien au contraire.

« Toute autre politique est un mirage » s’était-il déjà écrié. Voilà qui est clair. Le programme caché est simple

et peu original : amplifier les contre-réformes libérales des deux derniers quinquennats en s’émancipant

des contradictions qui agitent la famille socialiste.

Capture.PNGbabousecommunication

  Les discours du candidat qui se revendique « et de gauche

  et de droite », comme le faisait il y a déjà bien longtemps

  M. Lecanuet, entassent lieux communs et lapalissades

  en usant d’un vocabulaire algorithmique et interchangeable

  selon les auditoires. Ils ont pour fonction précise de masquer

  la cohérence d’un programme violemment libéral.

  Enfiler les évidences comme des perles permet de ne pas

  affronter le débat politique, social, économique, écologique,

  culturel, démocratique. Du même coup, se trouve camouflée

  l’opposition qui s’exacerbe entre le capital et le travail au profit

  d’une opposition fantasmée et dangereuse entre

prétendus modernes et archaïques.

[Lire la suite sur patrick-le-hyaric.fr]

 

Publié dans France, POLITIQUE, Présidentielle 2017 | Pas de Commentaires »

Appel au rassemblement de Patrick Viltart Candidat PCF-Front de Gauche (3ème circonscription du Nord)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 février 2017

 

Communiqué

 

Le chômage et la précarité, l’insécurité sociale et la pauvreté tandis que les plus riches se gavent en pillant les richesses du pays, c’est cela qui abime la France et meurtrit la Sambre-Avesnois.

Les promesses non tenues et les cures d’austérité successives, les fermetures d’entreprises et les délocalisations, nos populations ne le supportent plus.

La droite et l’extrême-droite ne proposent que des reculs sociaux, la destruction des libertés et des solidarités.
*
 

Mais nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir en finir avec cette politique désastreuse qui tourne le dos à l’intérêt général.

Nous sommes une majorité à vouloir mettre fin au fléau du chômage, à vouloir le progrès social, écologique et démocratique, à vouloir un avenir pour les jeunes.

Pour sortir de l’impasse, il faut rompre définitivement avec l’austérité et partager les richesses.

Ensemble, un nouvel élan de progrès et de justice est possible !

C’est pourquoi je lance un appel au rassemblement toutes les forces anti-austérité disponibles à gauche dans la 3ème circonscription pour reconstruire l’espoir et mettre en œuvre cette nouvelle politique.

 

Patrick VILTART

Candidat PCF-Front de Gauche – 3ème circonscription du Nord

Publié dans législatives 2017, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

En finir avec le chômage et l’insécurité sociale !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 janvier 2017

 

Les député-e-s du groupe Front de gauche déposent

une proposition de loi de sécurisation de l’emploi et de la formation

Capture.PNGPCFchomageCapture.PNGPCFchomage1

 

► 5,8 millions de chômeurs inscrits à Pôle emploi fin 2016, un million de plus

qu’en 2012. Des millions de « travailleurs pauvres ». Nous ne nous résignons pas !

► Notre jeunesse vaut mieux que la précarité à vie. Libérons nos vies quotidiennes

de la flexibilité des horaires et des conditions de travail. Il y a urgence économique

et sociale à mettre fin au fléau du chômage. Sécuriser un revenu pour chacun ?

C’est possible mais seulement en sécurisant l’emploi et la formation !

► C’est l’emploi et la production des richesses dans l’entreprise qui permettent

de distribuer des revenus. Pour sécuriser les revenus, il faut éradiquer le chômage.

 

Comment  fait-on ?

Au lieu de rejeter les travailleurs sur le « marché du travail », c’est-à-dire au chômage, créons les conditions

pour que chacun puisse évoluer dans sa vie professionnelle, selon ses aspirations, sans perte de revenu

et sans jamais passer par la case « chômage ».

C’est cela la sécurité d’emploi ou de formation que le PCF propose de construire progressivement. Dans le cadre

d’un nouveau service public de l’emploi et de la formation, auquel chaque personne ayant fini sa scolarité serait

affiliée de droit (comme pour la sécurité sociale), chacun pourrait alterner périodes de travail salarié et périodes

de formation bien rémunérées, à la faveur d’une réduction générale du temps de travail.

Et ça se finance comment ?

Ce n’est pas le coût du travail qui écrase les entreprises, c’est le coût du capital (dividendes versés aux actionnaires,

intérêts payés aux banques et aux marchés financiers) !

Utilisons autrement l’argent public pour prendre le pouvoir sur le crédit bancaire et pour que l’argent des entreprises

serve à financer des programmes de créations d’emplois et de formations qualifiantes, de recherche et d’innovation.

Publié dans Chomage, France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

La Fête comme un « antidote à la peur »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 septembre 2016

Capture.PNGfêtehuma

 

 Patrick Le Hyaric a inauguré jeudi soir

 la Fête en la plaçant sous le signe

 de la fraternité et de la solidarité,

 qui trouveront aussi à s’exprimer

 dans le réseau social que lance

 le journal, la Cerise.

 

 

« Dissiper les brumes » : c’est l’ambition de l’édition 2016 de la Fête de l’Humanité, inaugurée jeudi soir

par le directeur du journal, Patrick Le Hyaric, en présence de personnalités (voir ci-dessous). Ces brumes,

il les nomme dans son discours, « tous les obscurantismes, les simplismes qui sont la vitamine C des extrémismes

et des fondamentalismes ». « Si venir à la Fête de l’Humanité n’est jamais un geste anodin, poursuit-il,

il l’est encore moins dans cette époque traversée par la peur du péril terroriste, du chômage ou encore

du déclassement social. » « C’est l’idée de la peur qui est déclinée en fatalité des guerres et des crises,

en cloisonnement des identités, en millénarisme. C’est elle qui s’efforce d’obstruer la conscience même de pouvoir

inventer les conditions d’un nouveau progrès humain », décline encore le député européen, avant d’estimer

que venir à la Fête de l’Humanité, c’est « un antidote, un vaccin contre cette peur qui cherche à s’immiscer

partout (…). Ici, nous la conjurons par la fraternité humaine, la solidarité avec les peuples du monde,

le partage des émotions du spectacle vivant, du cinéma, de la musique, de la littérature, dans le bonheur simple

de se retrouver autour d’un bon repas, dans des rencontres fortuites ou espérées ».

Cette Fête de l’Humanité verra le lancement d’un nouveau réseau de mobilisation sociale et culturelle,

inédit dans la presse. Patrick Le Hyaric prévient : la Cerise, c’est le nom de ce réseau, « pour nous rappeler

le temps des espoirs et des jours heureux », « ne servira pas d’appât à des publicitaires et des commerciaux.

Il servira à aider au dialogue, à l’action, à l’expression de toutes les causes, petites ou grandes,

pour faire converger et grandir les luttes et les espoirs ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Avril 2016 : Record historique du truquage des chiffres du chômage

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 mai 2016

 

Il y a trois sortes de mensonges :

les petits mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques !

 

CGT

Chiffres du chômage avril 2016 :

Quatre fois plus de radiations pour faire baisser le chômage

 

Capture.PNGCGTchiffreschomage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec 45,2 % des cessations d’inscriptions pour défaut d’actualisation contre 10 % en moyenne,

nous enregistrons, selon la DARES, une « hausse inhabituellement forte » des radiations.

Selon la même source, ce sont 190 000 demandeurs d’emploi qui ont été sortis des statistiques :

à rapprocher d’une soi-disant baisse du chômage de 57 100 personnes.

 

Babouse5

Dans une période de renégociation

de la convention assurance-chômage

et de débat parlementaire sur le projet

de loi travail, une manipulation semble

être à l’œuvre pour obtenir une baisse

artificielle du nombre de demandeurs d’emploi.

La CGT a déjà mis en garde celles

et ceux qui veulent à tout prix faire baisser

le chômage par des changements

de catégories (de A vers B ou C),

par des entrées en formation

ou par des manipulations de chiffres.

La CGT poursuit son appel à la mobilisation pour le retrait de la loi travail, pour une convention d’assurance-chômage

favorable aux demandeurs d’emploi et pour une autre politique d’emploi qui permette de vérifier

une véritable baisse du nombre de demandeurs d’emploi.

Montreuil le 25 mai 2016

 

Publié dans Chomage, ECONOMIE, France, Manipulation, SOCIAL | Pas de Commentaires »

PSA : On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mars 2016

Communiqué du PCF – 29 mars 2016

PSA : On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même !

 

tavares

  Telle est sans doute la devise du patron de PSA,

  Carlos Tavares, dont le groupe a annoncé qu’il avait

  gagné 5,24 millions d’euros en 2015, contre 2,75 millions

  l’année précédente. Un salaire qui a presque doublé !

  Quelques jours après l’annonce des chiffres du chômage

  à la hausse pour le mois de février, à l’heure ou bas salaires,

  précarité, pensions « peau-de-chagrin » sont le lot

  quotidien de millions de gens, à l’heure où le gouvernement

s’entête à proposer une loi qui casse toutes les garanties des salariés et vise à pérenniser la précarité,

l’annonce de l’augmentation de salaires de Mr Tavares est la provocation de trop.

aff_salaires

Mais elle doit mener à poser en grand, dans tout le pays,

la question des salaires et de leur augmentation pour tous les salariés.

Elle incite à débattre d’un projet de sécurité emploi et formation

pour toutes et tous comme le propose le PCF, permettant d’alterner

périodes d’emploi et de formation, avec la garantie d’un salaire sécurisé.

Mr Tavares nous fait, à sa façon, la démonstration qu’il y a de l’argent

dans ce pays et qu’un tel projet est parfaitement possible !

Le 31 mars, avec les salariés, les syndicats, les associations

et organisations de jeunesse, c’est aussi cela que nous exprimerons

dans les manifestations prévues dans toutes les villes de France,

pour le retrait de la loi El Khomri, et pour que les choses changent

dans le pays.

CapturerodhoTavares

Publié dans ECONOMIE, France, Liberalisme, PCF, POLITIQUE, Salaires | Pas de Commentaires »

L’éditorial de Patrick Le Hyaric : Monte la sève sociale !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mars 2016

 

Monte la sève sociale !

 

Capturemanif9marscapture d’écran (Paris)

  L’éditorial de Patrick Le Hyaric.

  La colère sourde et diffuse

  qui traverse les profondeurs

  des entreprises, des quartiers,

  des villages se mue en actions

  collectives.

  La question sociale est de retour.

  Elle l’est dans des conditions

  nouvelles et dans des termes

  nouveaux.

CapturemanifLille1manif de Lille (photo Jean-Luc Degremont)

  Dans de multiples secteurs, des professions

  de santé aux agriculteurs, des enseignants

  aux salariés des secteurs publics, de la justice

  jusqu’aux notaires, des actions citoyennes

  pour défendre l’environnement ou les libertés

  à des actions des élus contre les rationnements

  budgétaires ou encore à celle des artisans

  taxis, une vague profonde de contestation

  des choix décidés dans le cadre du libéralisme

  échevelé se déploie de multiples façons.

Cette situation est propice au débat sur des propositions nouvelles pour sortir des impasses actuelles. Nourries

de l’expérience que la stratégie de déréglementation libérale et des cadeaux permanents aux grandes entreprises

n’a strictement rien à voir avec l’efficacité économique et le recul du chômage. Une large majorité de nos concitoyens

rejette le pas supplémentaire que propose le pouvoir : la destruction du droit du travail.

 

Capturemanifvalenciennesmanif de Valenciennes (photo Jean-Claude Dulieu)

  Toute la politique mise en œuvre depuis le début

  du quinquennat n’a visé qu’à pressurer la valeur

  du travail rémunéré pour restaurer et gonfler

  les marges des grandes sociétés industrielles

  et financières.

  Comme au siècle dernier, où on expliquait que

  « les profits d’aujourd’hui feraient les emplois

de demain », les metteurs en mots du langage de l’exploitation capitaliste expliquent

que licencier sans entrave permettra de réduire le nombre de chômeurs ;

♦ qu’on ne va pas précariser, mais qu’on flexibilise ;

♦ que la démocratie, c’est organiser des référendums dans les entreprises avec un pistolet

sur la tempe des salariés ;

♦ que les heures supplémentaires sont presque des heures travaillées comme les autres ;

♦ que le temps d’astreinte n’est pas du travail et ainsi de suite.

Bref, un flot de mensonges pour camoufler le service aux puissances d’argent.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, Humanite Dimanche, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Réforme du code du travail : « une attaque à la bombe thermonucléaire contre l’ancien Code du travail » (Gérard Filoche)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 février 2016

Capturehumanité

Entretien réalisé par Julia Hamlaoui – 18 février 2016

Gérard Filoche :

« La plus importante contre-révolution depuis un siècle »

 

CapturehumaG.Filoche

 

 

Pour l’ex-inspecteur du travail et membre

de la direction du PS, Gérard Filoche,

l’avant-projet de loi El Khomri

est une « attaque thermonucléaire »

contre toutes les protections des salariés.

 

 

 

 

À la lecture de l’avant-projet de loi El Khomri, reste-t-on selon vous dans le champ

d’une simple « simplification » dont parlait la mission Badinter ?

Gérard Filoche Non, c’est un véritable bouleversement. Valls avait annoncé qu’il ne voulait pas d’une réformette

mais d’une révolution. Nous sommes face à la plus importante contre-révolution depuis un siècle.

C’est une attaque à la bombe thermonucléaire contre l’ancien Code du travail. Depuis un siècle, le droit du travail

s’est construit pour permettre de protéger les salariés contre les exigences des entreprises et de l’économie.

Et voilà qu’ils font l’inverse, ils nous ramènent au statut de loueurs de bras, de tâcherons, de soumis sans droit.

C’est la casse de la grande tradition de reconnaissance du salariat comme moteur de la production des richesses.

Le gouvernement avait promis de ne pas s’attaquer aux 35 heures, quelle est votre appréciation ?

Gérard Filoche Il a menti, noir sur blanc. Les 35 heures ne sont plus, dans ce projet, qu’une éphémère plaisanterie.

En une dizaine de chapitres, tous les contrôles sur la durée du travail sautent. Les gens vont avoir du mal à le croire,

mais il est bien écrit que la durée maximale du travail pourra, par forfait ou négociation, excéder

les 12 heures par jour, tout comme elle pourra dépasser les 48 heures par semaine, pour atteindre

les 60 heures.

C’est au nom de l’inversion de la courbe du chômage que le gouvernement justifie ses réformes ;

quels dangers pour l’emploi recouvre cet avant-projet ?

Gérard Filoche De telles transformations augmenteraient massivement le chômage. Il s’agit de faire travailler

plus ceux qui ont un travail au détriment de ceux qui n’en ont pas. L’ampleur du mensonge est fracassante.

On atteint des sommets de propagande et de contresens. Comment peut-on prendre des millions de salariés

pour des gogos, prétendre qu’il s’agit de leur permettre d’avoir un travail alors que, pour beaucoup,

cela le leur enlèvera, et que, pour les autres, cela les exploitera, brisera leur santé ? D’où tout cela vient-il ?

Personne ne le demande, à part Pierre Gattaz, et même lui doit sûrement en ce moment s’étonner de la hardiesse

ultralibérale de ce projet.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans droit du travail, ECONOMIE, France, l'Humanité, Liberalisme, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Réforme du code du travail : le PCF appelle à la mobilisation de toutes les forces progressistes contre ce projet.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 février 2016

 Communiqué du PCF – 19 février 2016

 

Réforme du travail : « la menace du 49-3 est plus qu’une provocation »

 

Capturecassecodetravail1

 

  Après l’ANI en 2013, la loi Macron en 2015,

  c’est tout le système de protection des travailleurs

  contre l’arbitraire patronal qui est dynamité

  par le projet de réforme de la ministre El Khomri :

  régulation du temps de travail, indemnités perçues

  en cas de licenciement abusif, représentation syndicale,

  protection des mineurs en apprentissage,

  expertise des CHSCT, tout y passe.

 

 

La menace de Myriam El Khomri d’une utilisation du 49-3 est plus qu’une provocation. Elle est une manière

de donner raison à Manuel Valls quand il dit que rien, absolument rien, ne peut nous réconcilier

avec une telle politique, applaudie et parrainée  par le Medef.

Le chômage, dont le Président de la République s’était engagé à inverser la courbe, est la première préoccupation

des Français. A qui fera-t-on croire que le nombre de chômeurs diminuera si on rallonge la durée du travail

des salariés en place et des apprentis ? Qui peut penser que faciliter les licenciements aura une autre conséquence

que … faciliter les licenciements et donc précariser les salariés.

Le PCF ne laissera pas détruire le code du travail et tous les acquis des luttes menées

pendant des dizaines d’années pour protéger les salariés. Il appelle à la mobilisation

de toutes les forces progressistes contre ce projet.

Les solutions existent pour réduire le chômage. Le PCF engage dès à présent une campagne publique

pour les populariser. Elles passent notamment par la réduction de la durée du travail, la hausse des salaires,

les investissements dans le logement et les transports collectifs indispensables pour répondre au défi climatique,

le développement des services publics et l’intervention des salariés dans la gestion des entreprises.

Source image : http://www.cgt-dieppe.fr/

Publié dans droit du travail, ECONOMIE, France, Liberalisme, PCF, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Rapport de la Cour des comptes sur l’assurance-chômage / Réaction et propositions de la CGT

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 janvier 2016

 

Captureericaubin

 

  A quelques semaines d’une négociation pour rééquilibrer les comptes

  de l’Unedic, la Cour des comptes sort un rapport suggérant, entre autres,

  de baisser les allocations accordées aux demandeurs d’emploi.

  Difficile de ne pas y voir un lien.

  Réaction et propositions de la CGT par Eric Aubin administrateur CGT

  à l’Unedic.

 

 

Image de prévisualisation YouTube

la CGTsur youtube

Publié dans CGT, Chomage, ECONOMIE, France, Liberalisme, SOCIAL | Pas de Commentaires »

12345...73
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy