• Accueil
  • > Recherche : apple suicide

Résultats de votre recherche

Les promesses brisées d’Apple

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 septembre 2014

 

INFORMATIQUE

               Les promesses brisées d’Apple

 

Pierric Marissal – 9 septembre 2014

Captureapple

  L’iPhone 6 tiendra-t-il ses promesses, se demande

  le monde aujourd’hui ?

  En matière de conditions de travail, Apple a piétiné

  les siennes.

  Le recrutement se fait à un large comptoir,

  où les postulants font sagement la queue, rangés

  derrière des cordons, comme dans la salle

d’embarquement d’un aéroport.

Jusqu’à 800 personnes peuvent signer en une seule journée. Pour préparer la présentation en grande

pompe aujourd’hui de l’iPhone 6, les sous-traitants d’Apple ont dû renforcer leurs effectifs de 100 000

ouvriers supplémentaires pour répondre à la frénésie consommatrice qui va frapper l’Occident.

Et comme beaucoup ne supportent pas les conditions de travail plus de quelques semaines, le recrutement

se fait à flux tendu. Dans la file, tous sont jeunes. Certains ont seize ans. Bien que ce soit contraire

au droit du travail chinois, les consignes sont de ne recruter personne au-delà de quarante-six ans.

À cet âge-là, on n’est plus assez productif. L’usine de Suqian, dans le nord-est de la Chine, appartient

à Catcher Technology, l’un des 18 sites d’assemblage d’Apple en Chine. Ce n’est pas la plus grande

des usines. À Shenzen, par exemple, Foxconn emploie 400 000 ouvriers. Mais 20 000 personnes viennent

y travailler quotidiennement, le relais entre équipe de jour et de nuit se passant à 8 h 30 et à 20 h 30. 

Pour la deuxième fois, les ONG China Labor Watch et Green America ont infiltré des travailleurs

dans cette usine d’assemblage de produits d’Apple. Ils ont rapporté leur douloureuse expérience

et s’appuient sur le témoignage de plus de 100 collègues. Le constructeur s’était engagé, il y a deux ans,

à améliorer les conditions de travail de ses sous-traitants. De nombreux suicides, accidents de travail

mortels et des empoisonnements aux produits chimiques avaient terni l’image «cool» que s’évertue

à entretenir Apple. Et le groupe, assis sur un trésor de guerre de plus de 150 milliards de dollars,

a largement les moyens d’aider.

«L’enquête de CLW a exposé plus de 20 violations du droit dans l’usine de Catcher», explique Li Qiang,

directeur de l’ONG. « L’an dernier, nous avons partagé nos résultats avec Apple, et la société a promis

de corriger les violations du droit des travailleurs chez Catcher. Mais rien n’a changé. Cette fois,

nous rendons nos conclusions publiques, dans l’espoir de mettre fin à l’exploitation des travailleurs

chinois qui fabriquent les produits Apple. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

Le rapport de Green America (en anglais)

Publié dans Chine, Liberalisme, Monde | Pas de Commentaires »

Foxconn veut remplacer ses travailleurs par des robots

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 août 2014

 

Les ouvriers chinois, trop chers, remplacés par des robots

 

Pi.M. – 10 août 2014

 

robotique

  Foxconn, le sous-traitant tristement célèbre d’Apple

  et d’autres compagnies high-tech, entend remplacer

  ses travailleurs par un million de robots.

  Une véritable nouvelle crise de l’emploi se profile.

  10.000 robots sont en train d’être mis en place

  dans les monstrueuses usines chinoises de Foxconn

  pour assembler l’iPhone 6.

 

Pour l’heure, les emplois ne sont pas directement menacés par ces « Foxbots », le plus gros employeur

chinois a même dû embaucher 100.000 intérimaires pour répondre aux exigences d’Apple :

produire au moins 70 millions d’iPhone 6 d’ici début septembre.

Foxconn communique bien sur le fait que les robots vont « aider » les ouvriers et non les « remplacer » ;

qu’ils vont permettre d’augmenter les cadences. Sauf que si on reprend les intentions du constructeur

quelques mois plus tôt, le discours est tout autre. D’ailleurs, il y a quelques mois, Terry Gou le PDG

du groupe se vantait que les Foxbots déjà déployés dans les usines pouvaient construire 30000 appareils

par robot et par an.

C’est que las des critiques de violation des droits de l’homme, des ouvriers qui se suicident, qui refusent

de travailler plus de 12 heures par jour et qui réclament des augmentations de salaires, Foxconn a

clairement annoncé son intention de remplacer 1 million d’ouvriers par 1 million de robots dans ses usines.

Soit l’écrasante majorité des employés de l’entreprise qui en compte environ 1.300.000.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans ECONOMIE, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Apple : derrière la com’, les suicides

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 octobre 2011

Accueil 7 octobre 2011 - Pierric Marissal

 

Apple : derrière la com’, les suicides.

 

Apple : derrière la com', les suicides dans ECONOMIE Img3

 

Nouvelle grand messe d’Apple autour de ses futurs

systèmes d’exploitation, des dizaines de papiers

dithyrambiques dans la presse et un mot qui revient

tout le temps : révolutionnaire. Ce qui l’est beaucoup

moins, ce sont les conditions de travail que la marque

impose à ses sous-traitants.

 


Les produits phares d’Apple, l’iPhone comme l’iPad, sont assemblés par une entreprise chinoise nommée Foxconn.

Et derrière ces jolis appareils high-tech vendus à prix d’or se cache une réalité bien sordide. Osons quelques

chiffres, avant de rentrer dans les détails. Depuis début 2010, 17 suicides, 3 morts et 15 blessés lourds suite

à un « accident du travail » et 3 employés spécifiquement faits arrêtés par les forces de l’ordre.

Ajoutons à cette hécatombe les 137 ouvriers empoisonnés de l’usine Wintek Corp qui fabrique les écrans de

l’iPhone.

  • Steve Jobs, chez Foxconn « pour une usine, c’est plutôt chouette »

Après la première vague de suicides, en décembre 2010, les universités de Pékin, de Taipei et l’ONG

China Labor Watch se sont penchés sur les conditions de travail dans les chaines de production. Premièrement,

les méthodes de management proche d’une organisation militaire, avec violences physiques et brimades ont été

dénoncées. Selon l’étude, la violence de l’encadrement dépend du client (Apple ou HP, Dell, Nokia principalement)

certains ouvriers ont plus de « chance » que d’autres, selon la chaîne de montage à laquelle ils sont affectés.

Ajoutons à cela de multiples entorses au droit du travail chinois, qui n’est pourtant pas le plus contraignant.

Le témoignage d’un ancien manager de Foxconn, fourni par China Labor Watch, est édifiant. Depuis 2008, les

heures supplémentaires n’ont pas été payées. 80 % des employés, les petits ouvriers, n’ont pas de couverture

sociale (ni médicale, ni aide au logement) puisque Foxconn ne paye pas les charges normalement dues.

Les visites médicales sont bâclées. Pas d’analyse de sang ni d’urine, alors que de très nombreux employés sont

en contact quotidien avec des produits dangereux (métaux lourds, nickel, cyanure…). 137 employés qui

travaillaient dans l’usine de Wintek Corp sur les écrans tactiles d’Apple ont été victimes d’empoisonnement

grave en février dernier.

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

 

Lire également : Steve Jobs, le gourou d’Apple est mort

 

Publié dans ECONOMIE, Exploitation, SOCIAL, Souffrance au travail | Pas de Commentaires »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy