• Accueil
  • > Recherche : allain leprest

Résultats de votre recherche

Cinq ans après sa disparition, le monde de la chanson rend hommage à Jean Ferrat

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 février 2015

 

      Jean Ferrat, un hommage à plusieurs voix

 

CaptureFerrat

  Marc Lavoine, Patrick Bruel, Cali, Julien Doré, Raphaël,

  Benjamin Biolay et Catherine Deneuve… saluent

  la mémoire du chanteur disparu il y a cinq ans

  avec un bel album de reprises

  Cinq ans après sa disparition le souvenir de notre ami Jean Ferrat

  reste toujours aussi fort. Les mots du chanteur qui nous a

  quittés le 13 mars 2010 manquent et sa voix chaude, son regard

  profond et amical restent à jamais gravés dans nos cœurs.

 

Ferrat c’était la poésie, l’émotion, le cri et des milliers d’admirateurs de ce passeur d’une chanson libre, pudique,

amoureuse de la vie comme des vers d’Aragon auxquels il aimait mêler sa plume. Jean Ferrat incarnait

cette France fraternelle, toujours prête à s’engager pour un idéal commun. Il était porté par un immense public.

Une foule d’anonymes émus par sa disparition qui avaient tenu à saluer sa mémoire au cimetière

d’Antraigues-sur-Volane, tandis que quatre millions de téléspectateurs avaient suivi la cérémonie de ses obsèques

retransmise en direct à la télévision.

Permettre à cette œuvre exceptionnelle de se poursuivre

Par bonheur, il reste les chansons du poète qui a su magnifiquement chanter l’amour, l’injustice, la France

des travailleurs. Un répertoire célébré par plusieurs générations de chanteurs dont Enzo Enzo, Clarika, Jehan,

Sanseverino, Allain Leprest, André Minvielle, D’de Kabal et Francesca Solleville, lors d’un spectacle particulièrement

émouvant présenté par Michel Drucker, qui a toujours été très proche de Ferrat, à la Fête de l’Humanité

en septembre 2010.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Aujourd’hui, le monde de la chanson lui rend hommage avec un album de reprises de ses plus belles chansons

baptisé Des airs de liberté. Un projet auquel tenait Marc Lavoine, qui s’était lié d’amitié avec Jean Ferrat rencontré

lors de l’émission Stars 90, qui a réussi à convaincre Gérard Meys, ami et producteur depuis ses débuts,

de sortir ce disque collectif , à paraître lundi chez Sony Music.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

 

Publié dans Culture, Hommages, Musiqe | Pas de Commentaires »

Exclure le parti socialiste du parti socialiste (Jean Ortiz)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 octobre 2014

 

De Margerie : démesure des dithyrambes consacrés au décès d’un PDG

Exclure le parti socialiste du parti socialiste

 

mort pdg total

  Un homme est mort dans un accident du travail.

  On ne peut que le déplorer et s’incliner avec respect.

  Près de 600 victimes chaque année sont emportées

  par des conditions de travail déplorables…

  Autre chose est d’oublier les fonctions que cet homme

  occupait (PDG du groupe Total) et le bilan de son activité

  professionnelle.

  Il convient donc de découpler les deux dimensions.

  Chaque jour en France des maçons meurent en tombant

  d’échafaudages, victimes eux aussi d’accidents de travail,

  sans parler des scandales des maladies dites professionnelles…

Ils sont enterrés dans l’anonymat, le silence médiatique, l’indifférence.

Chaque jour dans le monde meurent de faim l’équivalent du nombre d’habitants d’une ville moyenne, un enfant toutes les 7 secondes, sans que les médias daignent y consacrer quelques mots. Rayés de la carte sans faire « la une », ni la deux, ni la trois… Blocus médiatique sur les maux du monde ! Ces « génocides silencieux de la misère » (Galeano) ne rentrent pas dans le menu du latifundium médiatique. Mensonge par omission.

Ce qui choque beaucoup de citoyens depuis hier, c’est la place démesurée et les dithyrambes consacrés au décès d’un PDG, et qui plus est, en oubliant qui il était, et l’attitude pour le moins anti-citoyenne de son groupe : pilleur des richesses de l’Afrique, ingérences politiques, pilier de la « Françafrique », dégâts écologiques colossaux,corruption à flots, privilèges fiscaux insupportables, profits monstrueux qui profitent surtout aux gros actionnaires, aux suceurs de sang et de sueur.

Si nous sommes, paraît-il, égaux dans la vie comme devant la mort, la disparation d’un patron mérite certes information, mais pas « en boucle » comme un quasi deuil national.

Je me souviens que lorsque l’un des plus grands chanteurs français, Allain Leprest, nous a quittés, sa mort fut presque ignorée par les grands médias et la plupart de ceux qui y firent un modeste écho n’avaient jamais parlé de lui de son vivant.

Quant à exclure Gérard Filoche du PS, je ne saurais m’ingérer dans les affaires d’un parti qui lui-même mérite d’être exclu… et j’en passe. Je me retiens !

Jean Ortiz

Source :  Le Grand Soir

Publié dans France, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

L’éclat Leprest de Philippe Torreton : boulversant !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 octobre 2014

 

Ce soir, Torreton n’a pas chanté  Leprest : il nous a fait entendre sa poésie avec force et subtilité.

 

L’éclat Leprest de Philippe Torreton

 

allain leprest

*

Torreton

 

  Dans le bouleversant spectacle « Mec ! », l’acteur

  Philippe Torreton et le musicien Edward Perraud

  révèlent toute la poésie des textes d’Allain Leprest.

  On connaît, et on aime, Allain Leprest chanteur.

  On connaît moins, et on aimera, Allain Leprest poète.

 

 

Pour ceux qui étaient à la salle des fêtes de Villandraut, ce mercredi 20 août 2014, la révélation du poète a été bouleversante. Un acteur était au travail, et ce travail est du grand art du dire en scène. Philippe Torreton, les deux pieds plantés, droit derrière un micro et un pupitre, monte au front. Mais ce n’est pas le capitaine Conan qui l’a révélé dans le film de Bertrand Tavernier, c’est un monstre de douceur autant que de violence. Leprest, justement, c’est les deux à la fois, berceuse et emportement.

La gouaille de l’acteur et la gouaille du poète s’ajustent, se répondent, se démultiplient. Leprest est vibration, vibration du verbe, vibration du ton, vibration du cœur. Torreton garde intacte cette vibration, il ne lui rajoute aucune enflure, comme il lui serait possible, pour produire de l’effet, de la sensation. Seul le visage porte l’empreinte de l’émotion intérieure.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

 

Hommage à Allain Leprest

Image de prévisualisation YouTube

à voir sur youtube

Admiré par Jean Ferrat et auteur de chansons pour Juliette Gréco,

Allain Leprest s’est donné la mort lundi 15 Aout 2011 à 57 ans

à Antraigues-sur-Volane (patrie de son ami Ferrat).

*

Allain Leprest et ses amis en concert au Bataclan

Image de prévisualisation YouTube

à voir sur youtube

Publié dans Culture, Poesie | Pas de Commentaires »

Allain Leprest : Poignants adieux « à l’ami, à l’artiste, au camarade »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 août 2011

Allain Leprest : Poignants adieux 25 août 2011 - Dominique Widemann

Allain Leprest.

L’adieu à un « sacré coco », l’au-revoir à un ardent poète

 

hommageallainleprestweb.jpg

C’est dans sa ville d’Ivry-sur-Seine qu’on eu lieu mardi les obsèques

du poète Allain Leprest, en présence d’une foule très émue.

(Photo : Pierre Trovel)

Le ciel, ce mardi 23 août, était accablant. On ne pouvait pourtant lui renvoyer toutes les métaphores de la

désolation qui hantait les cours rassemblés dans le modeste cimetière Monmousseau d’Ivry. Allain Leprest,

qui s’est donné la mort la semaine dernière à Antraigues, avait choisi de reposer là, sollicitant en ce lieu

« une petite maison » selon les termes du message qu’il avait adressé au député maire de la ville,

Pierre Gosnat. Un message, précisait ce dernier, qui devait lui être remis « le moment venu ». C’est le moment

et près de deux mille personnes, proches et lointains admirateurs d’Allain Leprest, ses enfants Fantine et Mathieu,

tant d’autres prénoms, se frôlent de la démarche incertaine que confère le chagrin.

Sur l’esplanade du cimetière, plusieurs livres d’or sont soutenus de dais bleus. Une même teinte d’horizon

entoure une grande photo du poète. Á son pied des gerbes flamboient. Sur les rubans qui les lient s’inscrivent

les dédicaces d’« Antraigues qui pense à toi », de la CGT d’Ivry, des communistes de Seine-Maritime,

de l’Atelier d’écriture du Picardie . des dahlias trinquent en couleur avec un kil de rouge posé plus loin sur

du granit, malpoli comme il faut. À l’écart d’un cercueil que l’on aurait voulu ne pas voir.

C’est dans sa douloureuse proximité que de successifs hommages seront rendus au poète, en belles paroles,

à hauteur de cette dignité qu’Allain Leprest promettait de témoigner lorsqu’il aurait rejoint 

« le parking des allongés ». C’était dans sa chanson Quand j’étais mort. C’était pour rire. Pierre Gosnat rappelait

l’arrivée d’Allain Leprest à Ivry en 1985, sur la suggestion de Jean Ferrat qui souhaitait sortir de la galère

le jeune chanteur et compositeur « inconnu mais plein de talent » qu’il avait découvert. Toute une vie s’ensuivit,

au jour le jour de la poésie, d’amours et d’amitiés, de partages et d’engagements. Allain Leprest, né dans le

voisinage ouvrier de Rouen, avait tôt adhéré au Parti communiste. Il savait, s’agissant de la vie des humbles,

de quoi il en retournait. Plutôt que de l’abandonner, il l’ennoblissait des joyaux de ses vers qui ne négligeaient

rien, lançant de sa voix rauque des perles vers les cieux depuis le comptoir du coin de la rue.

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

Lire les textes des témoignages en cliquant -->ici

 

Publié dans Culture, Hommages, Musiqe | Pas de Commentaires »

Disparition d’Allain Leprest, un grand monsieur de la chanson française

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2011

 

Disparition d'Allain Leprest, un grand monsieur de la chanson française dans Hommages leprest3

Allain Leprest n’est plus. Le poète grandiose s’est ôté la vie, une vie

qu’il avait dévorée avec ardeur. Être rare, Allain ne « faisait pas carrière »

mais, sans cesse inspiré, il créait de tout bois ; il savait rendre avec

beauté les laideurs du monde et de l’existence tout comme leurs

merveilles éphémères.

Le cœur d’Allain battait pour la liberté, la fraternité, la justice.

L’incandescence de ses mots et de ses notes a rendu leur honneur aux

femmes et aux hommes auxquels la vie ne fait pas de cadeaux.

 

A chaque rencontre,la chaleur de sa voix profonde, une voix blessée, et la luminescence de ses yeux bleu océan

vous saisissaient ; il venait simplement, capable de serrer dans ses bras l’inconnu de la veille.  

Je veux garder ce souvenir d’Allain Leprest, notre camarade, l’homme discret mais si avenant, attentif à tous et qui,

en dédicaçant ses albums, ajoutait toujours «merci » à l’adresse de ses admirateurs. « Aimer… vivre… chanter, c’est

quitter le solide » écrivit Allain ; sa disparition laisse la poésie française orpheline. Au nom des communistes français,

je tiens à adresser à la famille d’Allain, à tous ses proches et fidèles amis, mes plus sincères condoléances.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

 

A (re)lire :

“Il est de certains artistes comme un trésor…”

 

Vidéos

  • Allain Leprest à la fête de l’huma

http://www.dailymotion.com/video/xah2qi_allain-leprest-fete-huma-2009_news?start=8#from=embediframe

  • Allain Leprest invité de Soir 3

http://www.dailymotion.com/video/x80j5z_allain-leprest-invite-de-soir-3_music

  • Rencontre avec le chanteur-poète Allain Leprest

http://www.dailymotion.com/video/xbzigo_rencontre-avec-le-chanteur-poete-al_music

  • Allain Leprest et ses amis en concert

http://www.dailymotion.com/video/xb1qge_allain-leprest-et-ses-amis-en-conce_music

 

Publié dans Hommages, Musiqe, Poesie | 1 Commentaire »

Fête de l’Humanité : la Fête du peuple en marche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 septembre 2010

Publié le par : Patrick Le Hyaric

hq_2010-09-13.pdf.jpg

 

Soif d’idéal à la Fête de l’Humanité

 

Une foule immense a pris, depuis vendredi soir, possession du Parc de La Courneuve pour faire la Fête de l’Humanité. C’est bien cela un fort désir d’humanité, de solidarité, de fraternité, flotte sur la Fête, puissamment marqué des mouvements sociaux et citoyens commencés dès les premiers jours de septembre.

Oui, un désir d’être ensemble, de faire société ensemble, dans un monde de plus en plus violent, une société où l’on distille la haine et la division au plus haut niveau de l’État.

Il faut voir la beauté de cette jeunesse qui parcourt la Fête, passant d’un concert à un débat, d’un débat à une rencontre au Village du Monde. Ils étaient plus de 80 000 au concert de Prodigy dès vendredi soir.

 

 dans POLITIQUE

Et hier samedi, sous un ciel d’un bleu azur, avec un soleil qui réchauffait le grand champ vallonné de la Grande Scène, une belle et grande émotion a parcouru les cœurs lors du concert en hommage à  Jean Ferrat en présence de sa douce et charmante épouse Colette.

Pour l’occasion, nous avions laissé à l’un de ses amis, Michel Drucker, le soin de présenter les artistes présents : Allain Leprest, Francesca Solleville, Jehan, Enzo Enzo, Sanseverino, D’de Kabal, Clarika. Il y’avait là aussi Roland Leroy, ami de Jean et de Louis Aragon.

Merci sincèrement à tous ces artistes. Merci à Michel Drucker, d’être venu et d’avoir animé comme il sait si bien le faire, ce bel après-midi que Jean aurait à coup sûr aimé.

Le peuple de la Fête a rendu un grand et bel hommage à  Jean. C’est plus de 60 000 personnes, ce qui est exceptionnel à cette heure là en ce début d’après midi, qui ont partagé ce beau moment

La grande scène  a ensuite vibré avec Alain Souchon, Madness qui a également rassemblé 80 000 personnes, tout comme Simple Minds.

La Fête c’est aussi des dizaines et des dizaines de débats, fraternels et contradictoires où se manifeste le besoin d’apprendre, de comprendre et de dire son mot, au confluent des grands mouvements citoyens et sociaux qui font bouger la France depuis la fin de ce mois d’août.

La Fête est celle du peuple en marche. Elle résonne des aspirations à la liberté, à l’égalité et à la fraternité. Elle donne de l’élan aux mobilisations pour l’école, pour l’emploi, contre les hausses de prix, contre les sacrifices et la politique d’austérité qui ne profite qu’aux plus riches et aux grandes entreprises du cac 40, pour la défense de la retraite à 60 ans dont le combat est loin d’être terminé, même si le Président de la République et ses acolytes ont voulu procéder par un coup de force samedi à l’Assemblée nationale. La retraite est un enjeu de civilisation, un marqueur du progrès social. Nous allons la défendre et aider aux réussites des mobilisations à venir.

La victoire peut être à portée de main.

Lire la suite… »

Publié dans Culture, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Hommage à Jean Ferrat

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 avril 2010

 

Hommage à Jean ferrat

Hors-série spécial en hommage à Jean Ferrat

 

Avec les contributions de Michel Drucker, Jean-François Kahn, Bernard Pivot, Jean Ristat, Edmonde Charles-Roux…

Les grands entretiens de Jean Ferrat dans l’Humanité, l’Humanité Dimanche et les Lettres françaises.

Les réactions de Georges Moustaki, Isabelle Aubret, Francesca Solleville, Allain Leprest…

Et également, des photos exceptionnelles, ses textes et de nombreuses interviews…
En bonus, un DVD de l’émission télévisée Discorama, de Denise Glaser.

11.00 €

http://www.humanite.fr/laboutique/index.php?id_rubrique=1

 

Publié dans Hommages, Presse - Medias | Pas de Commentaires »

Allain Leprest invite le monde de la culture à soutenir le Front de gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 février 2010

le site de campagne nord pas de calaisAllain Leprest invite le monde de la culture à soutenir le Front de gauche dans Elections regionales arton4515 transparent dans Front de Gauche

Le peuple du Nord-Pas-de-Calais avec Alain Bocquet : Solidaire, digne et debout !

 

Allain Leprest a adressé au comité de soutien à la liste de la gauche combative en Haute-Normandie conduite par Sébastien Jumel et soutenue par le Front de Gauche (PCF, Parti de gauche, Gauche Unitaire, République et socialisme) le texte suivant.

arton336

Venue l’heure des échéances électorales, il devient habituel de voir figurer des signatures d’artistes, d’acteurs de la sphère culturelle, au côté de celles des membres de la vie associative, syndicaliste ou sportive, de personnalités civiles soulignant leur choix, leur préférence pour une liste, un candidat en présence.
En démocratie qui se plaindrait de la possibilité offerte à des citoyens comme les autres (si ce n’est leur médiatisation ou leur rôle dans la société) d’intervenir, sauf par calcul au cœur d’enjeux déterminants, d’y apporter leur grain de poivre… et de ciel !

Rien de ce qui affecte notre société au quotidien, aucun projet d’avenir ne peut être étranger à l’univers des gens du spectacle, les débats qui surgissent de façon aigue lors de chaque scrutin dessinent les urgences sous l’effet des projecteurs.
Acteur au sens artistique et dans le même temps de la scène sociale, pourquoi ne pas abattre nos cartes de manière plus visible ? Il est aujourd’hui bien d’autres branches professionnelles qui affrontent résolument le même ennemi incarné. Sous des oripeaux changeants il porte un nom : le Libéralisme. Pour le combattre fondons ensemble luttes et réflexions. Mêlons l’Utopie à la lucidité, la réserve au courage, la quête à la clairvoyance.

[Lire la suite]

A (re)lire :

“Il est de certains artistes comme un trésor…”

Publié dans Elections regionales, Front de Gauche | Pas de Commentaires »

1er février : Une soirée pour le pluralisme de la presse et le développement de l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 janvier 2010

L’HUMANITÉ AU BATACLAN

Le 1er février une soirée fraternelle pour fortifier l’Humanité 

 

Concert de soutien à l’Humanité, au Bataclan à Paris. Sont attendus Allain Leprest, Jacques Higelin, Archie Shepp, Bernard Lubat, Sapho,… et bien d’autres encore, écrivains, poètes, journalistes, syndicalistes qui souhaitent contribuer à élargir l’audience de l’Humanité.
Retrouvez dans l’Humanité de vendredi le bulletin de réservation.

Par Patrick Le Hyaric Directeur de l’Humanité 

Éditer chaque jour un quotidien national de la gauche transformatrice demeure une tâche extrêmement difficile. La publication de l’Humanité n’est rendue possible que par le dévouement et les efforts considérables de ses équipes, le soutien permanent de ses lectrices et lecteurs, des amis de l’Humanité et les dispositifs d’aides d’État au pluralisme de la presse écrite acquis au fur et à mesure de nos combats.

L’an passé encore, les lectrices et lecteurs ont beaucoup épaulé le journal en lui apportant plus de 650 000 euros de dons, après avoir versé en 2008 plus de deux millions d’euros de dons et prêts. Qu’ils en soient ici une nouvelle fois remerciés. Cette souscription, qui désormais donne droit à des réductions d’impôts, est relancée en 2010.

Depuis la rénovation de l’Humanité quotidienne, près de 500 lectrices et lecteurs ont réalisé un abonnement de parrainage militant à l’Humanité, tandis que 300 autres en ont fait de même à l’Humanité Dimanche. Au nom du pluralisme et de l’utilité de l’Humanité pour la société en tant que référent du traitement de la question sociale, en tant que journal au service du débat et de la gauche transformatrice, de multiples organisations, personnalités, citoyens s’intéressant à la chose publique, créateurs de toutes disciplines, artistes accompagnent le journal fondé par Jean Jaurès, lui manifestent leur solidarité en actes.

[Suite de l’article]

 

Image JPEG - 125.5 ko

Cliquez sur l’image pour le bulletin de réservation à imprimer et retourner au plus vite au journal

Premiers participants : Allain Leprest, Jacques Higelin, Archie Shepp, Bernard Lubat, Francesca Solleville, Yves Jamait, Sapho, La Canaille, la fanfare Krakens, Chanson plus bifluorée… 

Publié dans INFOS, Presse - Medias, Solidarite | Pas de Commentaires »

« Il est de certains artistes comme un trésor… »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 novembre 2009

ARTICLE XI - 28 novembre 2009

Merci à Ubifaciunt pour ce superbe hommage

 

Allain Leprest, avec deux ailes

Pierre Desproges avait tout faux : non seulement c’est pas toujours le crabe qui gagne, mais on peut se réjouir (au contraire de Michel Sardou) qu’Allain Leprest soit toujours vivant. Du coup, on se reprend une tournée de moules-frites avec force bouteilles de blanc. Hommage à l’un des derniers Grands de la chanson française, au sens le plus noble du terme.

Il est de certains artistes comme un trésor, l’envie qu’il soit tellement reconnu et le plaisir égoïste de le garder pour soi, ses amis, et ses désamours.

Il est de certaines chansons qu’on écoute seul, à la nuit, le verre aux trois quarts vide, le temps de finir la chanson et la bouteille ; demain sera un autre jour.

La Normandie étire ses rideaux de pluie, Leprest chante et pourrit encore un peu plus sa cirrhose et son cancer. Il va bientôt pleuvoir sur la banlieue de Paris.

Ne pas savoir par où commencer cet hommage. Des chansons qui accompagnent, des concerts où les amis pleuraient la première fois de le voir et le sentiment d’assister à quelque chose d’unique, avec juste trois cents personnes, un peu comme si Brel venait chanter les Bourgeois et Amsterdam dans ton salon, et de la solitude.

http://www.dailymotion.com/video/x16yru

[Suite de l’article]

 

A lire également : http://www.telerama.fr/musique/allain-leprest-retour-sur-une-carriere-meconnue,36249.php  (avec 4 chansons : « La Gitane », « La Retaite », « SDF », et « Arrose les fleurs »)

[Écouter Allain Leprest sur deezer.com/]

 

Deux poèmes hommage sur : http://ecrits-vains.com/chansons/leprest_hommages.htm

 

« Il pleut sur la mer »

Image de prévisualisation YouTube

 

Chez Leprest : Enregistrement du disque « Ils chantent Allain Leprest, Vol. 1″

Image de prévisualisation YouTube

 

Ils chantent Allain Leprest, Volume 2 sortira le 7 décembre.

Publié dans Culture, Musiqe | 1 Commentaire »

12
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy