Le suicide chez les enseignants

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 octobre 2009

l’Humanité – Article paru le 15 octobre 2009

Les désobéisseurs alertent sur un taux élevé de suicides chez les enseignants

Le Réseau des enseignants en résistance dénonce les conditions de travail dégradées. Ils réclament l’ouverture d’une enquête sur le stress des élèves et des professeurs.

En réaction au plan d’urgence pour la prévention du stress au travail annoncé par Xavier Darcos le 9 octobre, les membres du Réseau des enseignants du primaire en résistance ont saisi l’occasion pour s’intéresser au nombre de suicides enregistrés chez les enseignants. Le chiffre est alarmant :

39 cas par an pour 100 000 enseignants, selon une étude épidémiologique de l’Inserm de 2002.

Il s’agit donc de la profession la plus touchée, suivie de près par les fonctionnaires de police (35 pour 100 000).

Pour Sébastien Rome, instituteur et désobéisseur, il est urgent d’ouvrir le débat sur les conditions de travail : « Les enseignants sont face à un large public et les occasions de conflits se multiplient. On observe un désarroi croissant chez les profs. Au lieu de parler des problèmes rencontrés dans leur classe, ils se replient. Le questionnement reste individuel alors qu’il devrait être posé collectivement. La médecine du travail n’existe pas dans notre institution. » Autre donnée représentative du sentiment de défaillance : 93 % jugent leur profession dévalorisée et près de la moitié sont prêts à changer de métier. À cela plusieurs explications. Les professeurs manquent de reconnaissance. « Le métier n’a pas plus la même aura qu’avant. » Et les sentiments de culpabilité et de honte prédominent. « Nous nous sentons impuissants face à des situations sociales difficiles vécues par les élèves. L’exigence de réussite à tout prix des parents met une pression très forte sur les enseignants. Le désengagement de l’État fait perdre du sens à notre travail. »Si le tableau est sombre, les désobéisseurs refusent de se résigner. Ils proposent l’ouverture d’une enquête sur le stress des enfants et des enseignants dans l’école et demande à Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale, à Xavier Darcos, ministre du Travail, et aux organisations syndicales « d’ouvrir rapidement un débat sur les conditions de travail au sein de l’Éducation nationale ».

IXCHEL DELAPORTE

Relire l’article du 11 octobre :

L’enseignement : un travail de conviction, de valeurs, de réflexion

« Le cri du coeur de plusieurs pour dire que l’école et ses travailleurs ont besoin d’oxygène exprime le sentiment de surcharge et d’impossibilité de répondre à toutes les demandes et à toutes les attentes.»

On demande aux enseignants de tout accomplir, y compris ce qui relève davantage de la famille et de la société que de l’école. De plus, on fixe la barre très haut, sans leur donner les moyens de l’atteindre.« 

Publié dans Education nationale, SERVICES PUBLICS, SOCIETE, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

Ministère de l’Environnement : 15 à 25 suicides par an

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 octobre 2009

Suicides. Les révélations de l’Humanité font bouger le ministère

Ministère de l'Environnement : 15 à 25 suicides par an  dans ECONOMIE 09-09-21-95242

Travail . La direction du ministère de l’Environnement convoque le comité d’hygiène et de sécurité et reçoit les syndicats au sujet des suicides.

Le silence serait-il devenu la clé de voûte de la stratégie de communication du ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer (MEEDDM) de Jean-Louis Borloo ? On pourrait le croire car depuis les révélations de l’Humanité du 21 septembre sur les gestes suicidaires parmi les agents de l’équipement et de l’environnement, le ministère est aux abonnés absents. « C’est vrai qu’il n’y a pas eu de réaction officielle, note Jean Hedou, secrétaire général de la fédération Force ouvrière. Mais les révélations de l’Humanité ont eu un très gros impact chez les agents du ministère. Et avec les interventions syndicales, ça a contribué à faire bouger les choses. » Les syndicats annoncent, en effet, que la direction s’est résolue à convoquer, sans doute le 19 octobre, un comité central d’hygiène et de sécurité (CCHS) consacré au rapport sur la prévention des gestes suicidaires. Dans la foulée, un comité technique paritaire (CTP – l’équivalent du comité d’entreprise du secteur privé) du ministère devrait se tenir sur la question. D’ici là, les syndicats vont être reçus par le cabinet de Jean-Louis Borloo, FO le 14 octobre et la CGT le 16 octobre. Ils demanderont la publication du rapport du CCHS sur la prévention du suicide, la mise en oeuvre des recommandations du rapport et notamment de la nécessité de mener une enquête lors de chaque suicide d’agent du ministère. Ils demanderont également l’arrêt des restructurations et des suppressions d’emplois.

 

Lire la suite… »

Publié dans ECONOMIE, Politique nationale, SOCIAL, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

France Télécom Evreux : un agent entre armé d’un fusil à pompe

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 octobre 2009

Ce qui était redouté de tous, depuis la vague de suicides qui a frappé France Télécom-Orange, est arrivé mardi 6 octobre  à Evreux.

Mardi, un agent de France Télécom s’est présenté dans son entreprise avec un fusil à pompe non chargé, une cartouche dans la poche. La veille il avait reçu une fin de non-recevoir à une demande de congés. 

L’homme a été rapidement désarmé par ses collègues. Aidé par le médecin du travail et des syndicalistes, il s’est ensuite entretenu avec son chef d’équipe et a présenté des excuses.

La direction affirme qu’elle ne va pas porter plainte. Cependant une procédure judiciaire est en cours, la gendarmerie ayant reçu un appel dont on ne connaît pas l’origine.

Une réunion du CHSCT a lieu aujourd’hui à la suite de cet incident.

Source : Médiapart

Publié dans INFOS, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

France Télécom-Orange : hausse des résiliations d’abonnements ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 octobre 2009

« On a de plus en plus de clients qui nous appellent pour raisons éthiques. Depuis une

semaine, je dirais que le nombre a pratiquement doublé…« 

Voilà ce que l’on peut entendre sur l’enregistrement d’une conférence par téléphone, qui a eu lieu le 14 septembre dernier, entre la direction de France Télécom-Orange et ses 400 plus hauts cadres. Enregistrement que s’est procuré le magazine Capital et qu’il publie sur son site .

La responsable de région qui s’exprime signale par ailleurs que « les conseillers d’Orange sont interpellés par des clients agressifs, et ne savent pas comment leur répondre. » 

C’est Louis-Pierre Wennes, numéro deux de l’opérateur, qui lui répond :

« moi, a priori comme ça, (…), j’aurais tendance (…) à lui dire : écoutez, d’abord, d’après ce que nous savons, y a pas d’augmentation véritable de suicides chez France Télécom et que depuis plusieurs mois nous avons pris des mesures (…) pour faire face à ces drames.»

24 suicides en 18 mois, c’est donc normal et même, si l’on en croit ce responsable, ce serait moins que certaines autres années. Il n’y a donc pas à culpabiliser !

 Le même Louis-Pierre Wennes n’hésitera pas à conclure son analyse par ces mots :  « Nous pouvons être fiers de tout ce que nous avons fait. C’est ça qui nous a permis d’obtenir la place que nous occupons aujourd’hui sur le marché international. »

FIERS D’AVOIR FAIT SE SUICIDER 24 SALARIÉS EN 18 MOIS ! 

 

********************************

Jeudi 10 septembre, des employés de France Télécom s'étaient rassemblés pour dénoncer leurs conditions de travail. Depuis dix-huit mois, 23 salariés de l'entreprise se sont suicidés.

 

Les 6 organisations syndicales (CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT et FO) appellent toutes « le personnel à agir sous toutes les formes y compris par la grève » les 6 et 7 octobre prochains.

Publié dans Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

Didier Lombard aux salariés d’Orange : «La pêche aux moules, c’est fini»

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 octobre 2009

Source : Médiapart – 2 octobre 2009 – Mathieu Magnaudeix

20 janvier 2009 : remise des Orange Labs Awards, sorte de trophées du groupe France Télécom-Orange, destinés à récompenser les meilleures innovations technologiques.

A cette date, les alertes lancées par les médecins du travail et les syndicats n’intéressent guère les médias. Des suicides, de la souffrance au travail dans le groupe, pas un mot. Et pourtant, en 2008, douze salariés et un sous-traitant se sont donné la mort, deux ont tenté de mettre fin à leurs jours.

Mais ce jour-là, dans son discours, Didier Lombard ne parle que de la crise et tente de motiver  ses  troupes… dans le style qu’on lui connaît bien (Rappelez-vous la « mode » des suicides! ) : «Ceux qui pensent qu’ils vont pouvoir continuer à être sur leur sillon et pas s’en faire tranquille, se trompent.»

Et il poursuit, s’en prenant cette fois aux salariés du groupe en province : «Y compris les populations qui ne sont pas à Paris. Qui pensent que la pêche aux moules est merveilleux (sic) eh ben, c’est fini !». En efffet, pour les 12 salariés qui se sont suicidés en 2008, c’est bien fini. Sans doute était-ce parce qu’ils « se la coulaient douce » qu’ils  avaient mis fin à leurs jours !

Médiapart s’est procurée un extrait vidéo de ce discours qui n’était pas destiné au public.

Vidéo (à regarder rapidement car elle risque d’être supprimée dans les prochains jours)
http://www.dailymotion.com/video/xaoj0n

 

Hortefeux fait des émules !

Le porte parole d’Orange a indiqué à Médiapart  qu’il ne s’agissait là  «que d’une blague entre camarades de Polytechnique. La pêche aux moules est une allusion à la Bretagne, il ne s’agissait pas de stigmatiser les fonctionnaires» !!!

Après l’Auvergne, la Bretagne ! La France ne comptant que 26 régions (22 en métropole et 4 en outre-mer), les amis de Nicolas Sarkozy vont devoir réfléchir avant de vouloir « faire de l’humour » !

Publié dans Politique nationale, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

France Télécom-Orange : Christine Lagarde soutient Didier Lombard !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 octobre 2009

amf

Christine Lagarde a renouvelé à Didier Lombard

« sa pleine et entière confiance pour faire traverser à l’entreprise

cette période difficile et douloureuse ».

Qui pouvait croire qu’elle agirait différemment ?  Qui pouvait croire que la Ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi  d’un gouvernement qui n’a de cesse de vanter la logique du capitalisme libéral, donc la logique du profit, et de démanteler le code du travail, agirait différemment ?

Combien faudra-t-il de morts pour  que Christine Lagarde prenne conscience des problèmes ?

Nombreux sont ceux qui se posent cette question . Mais comment Christine Lagarde pourrait-elle prendre conscience de la souffrance des salariés alors que le gouvernement auquel elle appartient ne jure que par la loi du profit ? Comment aurait-elle pu désavouer Didier Lombard alors que l’État, en tant que principal actionnaire de l’entreprise avec plus d’un quart du capital, est en partie responsable de la gestion de France Télécom-Orange. État que le syndicat CFE-CGC qualifiait de « véritable prédateur » dans son communiqué du 30 octobre 2008.

Christine Lagarde n’est ni sourde ni aveugle, elle est « simplement », « logiquement », COMPLICE

d’un management au service d’un système impitoyable dans lequel les personnels ne sont plus

considérés que comme une charge.  

 A (re)lire le texte de Bernard Lamirand dont voici un extrait :

Maintenant on se suicide.

Terrible réalité de l’exploitation capitaliste d’aujourd’hui.

On se tue, on se défenestre, on se poignarde dans les services et les bureaux.

Dis-moi liberté, où l’on va dans ce monde  où les hommes et les femmes vont jusqu’à se supprimer parce qu’ils ne supportent plus d’être écrasés par cette dictature de la cadence infernale ?

Dis-moi égalité, pourquoi ces seigneurs d’aujourd’hui oppriment, hiérarchisent, divisent, dégradent, classifient hommes et femmes au travail et qu’on presse comme des citrons ?

Dis-moi fraternité, d’où vient cette froideur, ces calculs glaciaux, ces ordres  pour demander toujours plus à ces cerveaux, ces bras et ces jambes qui n’en peuvent plus ?

Sont-ils conçus pour n’être que des robots dans ce monde du compte en banque ?

Mais dites-nous, république, ils sont faits de chair et de sang, ils ne sont pas des machines, ils ont droit à la dignité, au respect, à la  liberté de refuser des taches impossibles à réaliser.

Est-ce ainsi que les hommes vont devoir vivre pour satisfaire le profit ?

Le lieu de travail n’est il pas entrain de devenir un lieu d’esclavage informationnel ?  

Le monde du travail ne devient-il pas  esclave de ces scélérats de la finance mondiale, de ces despotes de la cadence à réaliser, de ces maniaques « du travailler plus » ?

[Article complet]

 

 

Le management d’Orange tue, le gouvernement complice !

Publié dans ECONOMIE, Politique nationale, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

Au-delà des hommes et de la méthode, c’est la privatisation qui tue !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2009

N’oublions pas que c’est la privatisation des entreprises publiques avec comme objectif affiché l’augmentation des profits qui amène à leur tête ces « nettoyeurs » impitoyables qui utilisent le harcèlement pour virer plus facilement les salariés.(Relire les articles du 18 septembre)

N’oublions pas que ces patrons, pour la plupart, ont été « choisis » par Nicolas Sarkozy !

Suicides au travail : les députés PCF réclament la démission de Lombard

Les députés PCF ont réclamé mardi la démission du PDG de France Télécom, Didier Lombard, au lendemain du 24e suicide chez l’opérateur en 18 mois, demandant par ailleurs la création d’une commission d’enquête parlementaire.

« Après le nouveau suicide d’un salarié de France Télécom (…) le PDG et le directeur général doivent démissionner. Ces patrons qui vont jusqu’à parler de « mode du suicide » portent une lourde part de responsabilité dans la souffrance au travail source de tels drames », a déclaré le porte-parole des députés PCF, Roland Muzeau, dans un communiqué.

« Le management à coup d’évaluation individuelle, d’objectifs inatteignables, de mobilité forcée, voilà ce qui est en cause », a-t-il ajouté.

Selon le député des Hauts-de-Seine, une commission d’enquête parlementaire « s’impose tout autant » : « en se retirant de l’entreprise pour ne plus détenir que 23% du capital, l’État a largement contribué à ces drames humains ». « La commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale doit également être saisie en urgence du dossier ».

« Les mêmes maux provoquant les mêmes effets, la privatisation de La Poste conduirait à une concurrence tout aussi acharnée avec pour seul objectif les profits, au mépris total des salariés », a souligné Roland Muzeau.


Publié dans PCF, SOCIETE, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

24e suicide à France Télécom : « Il est inacceptable de mourir au travail, de mourir pour le travail. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2009

Olivier Mayer

24e suicide à France Télécom

Travail . Un salarié de cinquante et un ans a mis fin à ses jours, hier, en Haute-Savoie, en laissant une lettre qui accuse le climat au sein de son entreprise. Les syndicats demandent l’arrêt immédiat des restructurations.

Un homme de cinquante et un ans, employé de France Télécom, s’est suicidé hier matin en se jetant d’un pont sur l’autoroute A41 à Alby-sur-Chéran (Haute-Savoie). Dans sa voiture, il a laissé une lettre d’adieu à son épouse dans laquelle, selon la préfecture de Haute-Savoie, « il explique que c’est le climat au sein de son entreprise qui a rendu propice le passage à l’acte ». C’est le 24e suicide d’un employé de France Télécom depuis février 2008. Ce père de deux enfants travaillait dans le même département que le salarié de France Télécom qui, sous le nom de Dydo 5403, son numéro de code à France Télécom, avait adressé une « lettre ouverte au PDG », qu’avait publiée l’Humanité à sa une, le 15 septembre.

Les syndicats ont immédiatement réagi, dénonçant les conditions de travail dans la centrale d’appels téléphoniques d’Annecy-le-Vieux où il travaillait. « Il avait changé de poste, il y a quelques semaines, passant d’un service technique à ce poste d’accueil commercial », explique Lucien Hislaire, de la CGT des postes et télécommunications de la Haute-Savoie. Le syndicaliste dénonce le « climat délétère » existant dans ces services de France Télécom : « Un climat d’oppression qui règne depuis la privatisation : les restructurations en cascade, la valse des collègues et des services qui ne s’expliquent que par la recherche d’une rentabilité maximale. » Lucien Hislaire rappelle que son syndicat de Haute-Savoie dénonçait, « il y a juste un an, les 13 suicides en 2007 et 2008 chez France Télécom ».

 

Lire la suite… »

Publié dans Politique nationale, Souffrance au travail, Syndicats | Pas de Commentaire »

France Télécom : la règle des « 5M »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 septembre 2009

 « M comme Management par le stress, mobilité forcée, mouvement

perpétuel, mise au placard et enfin mise en condition de retraite forcée. »

 

« L’art de programmer la maltraitance au travail », c’est ce que dénonce les sociologues* qui ont réalisé l’étude sur les conditions de travail à France Télécom pour l’Observatoire du stress et des mobilités forcées. L’Observatoire a été créé en juin 2007 par les syndicats et les salariés de l’entreprise. L’étude réalisée est basée basées sur des questionnaires en ligne.

Mais les travaux de l’Observatoire dérangent et son site est toujours interdit à France Télécom au même titre que la pornographie !

Vous pouvez lire la Restitution des résultats des enquêtes réalisées par 2 questionnaires en ligne adressés aux personnels de juin 2007 à mars 2008 sur :    http://pagesperso-orange.fr/sudptt.poitou/stress.htm  

* Noëlle Burgi, politologue et sociologue, C.N.R.S. Centre de recherches politiques de la Sorbonne Université Paris I Département de Science Politique, Monique Crinon, sociologue, Directrice d’études à ACT Consultants, Sonia Fayman, sociologue, Directrice d’études à ACT Consultants.

 

Le 14 septembre 20minutes.fr a publié l’interview de Anne-Marie Minella membre de l’Observatoire du stress et des mobilités forcées chez France Télécom.

Lire l’article de 20miinutes.fr intitulé : France Télécom : « D’autres employés sont susceptibles de se suicider »

 

Orange stressé

Orange stressé – Le management par le stress à France Télécom

Ce livre d’Yvan Du Roy paraîtra début octobre.

Mal-être généralisé chez FT, recours aux anxiolytiques, progression des arrêts maladie de longue durée, augmentation des démissions et la multiplication troublante de suicides de salariés sur leur lieu de travail. Un management« sournois » et « vicieux », laboratoire pour la gestion du personnel par la souffrance au travail.

Publié dans Politique nationale, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

On se suicide aussi au ministère

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 septembre 2009

AUJOURD’HUI DANS L’HUMANITE

À la une dans l\'Humanité

par Olivier Mayer

Suicides et travail : l’épidémie cachée au ministère de l’Écologie et de l’Équipement

Travail. Retenu par la direction, un document élaboré il y a un an révèle un nombre effarant de gestes suicidaires parmi les agents du ministère.

Le ministère de Jean-Louis Borloo serait-il aujourd’hui un second France Télécom ? On peut le craindre à la lecture d’un document que l’Humanité s’est procuré. Il porte en titre « Éléments de connaissance et d’approfondissement pour la prévention des crises suicidaires » et a été adopté à l’unanimité le 1er octobre 2008 par le Comité central d’hygiène et sécurité (CCHS) du ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer. Il est le fruit de deux ans d’un travail commun de représentants de la direction, des syndicats, et de médecins experts sur le suicide au travail. Depuis un an, il est retenu au secrétariat général du ministère. Ce document reconnaît « qu’aucune évaluation à ce jour ne peut informer sur le nombre réel de suicides par an dans cette institution ». Mais il avance des chiffres effarants…

[...]

Mais il [le document] met en exergue les « causes précipitantes » : « Rupture de carrière ou dégradation d’itinéraire professionnel, manque de reconnaissance, épuisement professionnel, conflits éthiques sur la valeur du travail, perte de sens du travail. » Et surtout il livre en conclusion de cette analyse un verdict sans appel : « Il ne faut pas attendre la crise pour agir, il est indispensable de veiller à la promotion du bien-être au travail. »

Or c’est exactement une politique contraire qui est menée à l’équipement et à l’environnement comme dans toute la fonction publique.

[Article complet sur : humanite.fr/]

***************************

Le site Mediapart (abonnés) publie l’intégralité des modules d’un séminaire de formation destiné à 4 000 cadres dirigeants de France Télécom.

Comment France Télécom a formé ses cadres à l’art du dégraissage

Vingt-trois suicides de salariés et treize tentatives depuis début 2008. Quelque chose ne tourne plus rond au royaume de France Télécom. Mediapart publie cinq documents distribués aux managers dans le cadre d’un vaste programme de formation qui s’est déroulé entre 2006 et 2008 : durant ces deux ans, France Télécom a supprimé 16.000 postes et muté 10.000 personnes. Il est expliqué aux cadres comment annoncer des réorganisations de service et des mobilités forcées à leurs collaborateurs. Un de ces documents  indique que les experts en management qui ont concocté ce programme savaient que certains salariés ne tiendraient pas le rythme*.

*C’est en suivant tous ces préceptes que le manager et ses ouailles traverseront sans encombre la «vallée du changement»» (sic!). Sans encombre? Pas totalement. Page 24 du module numéro 2, on trouve une phrase extrêmement troublante :

On se suicide aussi au ministère dans Politique nationale certainsjamaisaubout

Par son caractère définitif, cette phrase alors couchée noir sur blanc par les consultants ès management résonne aujourd’hui tragiquement…

 

Publié dans Politique nationale, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

1...678910
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy