FEIGNIES ENSEMBLE N°23

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 janvier 2010

 

FEIGNIES ENSEMBLE                                                                      PCF

 

      FEIGNIES POUR TOUS                                                                           Janvier 2010 – N° 23

 

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

Au 10 janvier : plus de 33 000 visites !

 

« J’ai appris de la classe ouvrière qu’il fallait crier ensemble, et organisés. Contrairement à ce que prétendent certains, la lutte des classes existe encore.

Aujourd’hui, on essaye de faire croire que chacun doit s’en sortir tout seul. C’est une voie sans issue. Quand t’es seul, soit tu meurs, soit tu écrases les autres. Il faut prendre conscience de l’importance de se rassembler, pour construire autre chose. »                                                             

René Lelièvre, prêtre, ouvrier et syndicaliste

 

Nous vous souhaitons une excellente année 2010.

Qu’elle soit combative, solidaire et heureuse !

 

Etre Français ? Le poison d’une fausse question

 

Martine Aubry (PS) : « La France, tu l’aimes, donc tu la construis avec nous. »

Edwy Plenel (journaliste) : « Pour la première fois depuis 1944-45 s’énonce, au sommet de la République, l’idéologie de la droite extrême, celle qui fut au pouvoir avec Philippe Pétain sous Vichy, cette droite qui n’avait jamais admis la démocratie libérale… »

Yazid Sabeg (Commissaire à la diversité, nommé par N. Sarkozy) : « A l’échelle de l’Europe, il y a une fascisation des esprits. Il faut que la France prenne ses distances. Il faut passer à la vitesse supérieure en matière d’égalité de traitement. Si on ne le fait pas, on va à l’affrontement, on va renforcer cette France de l’apartheid que je ne cesse de dénoncer. »

François Baroin (député UMP) : « c’est jouer aux apprentis sorciers et prendre le risque de déclencher des forces qu’on n’est pas sûr de pouvoir maîtriser. Je ne comprends pas l’intérêt de ce débat, je ne distingue pas son objectif citoyen. »

Mehdi Belhaj-Kacem (philosophe) : « A partir du moment où le capitalisme est accepté comme horizon indépassable de notre temps, la démocratie se vide du moindre sens, et le tout est de savoir comment gouverner selon les moyens matériels dont on dispose : surveillance démocratique pour les riches, persécution pour les pauvres et les étrangers. »

Olivier Picard (journaliste) : « à partir de quel volume et de quel degré d’ignominie faudra-t-il commencer à s’inquiéter d’une consultation qui banalise la remontée à la surface de sentiments inacceptables et insupportables ? Notre pays peut-il vraiment sortir grandi de cette exposition d’horreurs ? Quel progrès peut-il pousser sur ce terreau nauséabond ? »

 

Et surtout la santé !

En 2010 : « Mieux vaudra être riche et bien portant… »

 

Les dépenses de santé à la charge des ménages ont augmenté de 50 % depuis 2001 ! (Le Parisien – 28/12/2009) Et ça ne va pas s’arranger en 2010 !

  • Forfait hospitalier : + 12 %

Le forfait (non remboursé) passera de 16 € à 18 € (de 12 à 13,50 € en psychiatrie)

  • Mutuelles et assurances : + 5 %

Conséquences des déremboursements de médicaments et autres actes médicaux par la Sécurité sociale.

  • 110 médicaments remboursés à 15 % au lieu de 35 % depuis le 1er janvier.
  • Accidents du travail : indemnités imposées à 50 %

D’après N. Sarkozy, les 720 00 salariés victimes d’accidents du travail chaque année, percevant des indemnités, seraient des « profiteurs » !

=> De plus en plus de Français renoncent désormais aux soins faute de moyens financiers. On estime aujourd’hui que 8 % de la population ne bénéficient pas d’une mutuelle : plus de 5 millions d’assurés sociaux !

 

Le sous-emploi se développe gravement en France

 

En décembre 2009, l’Institut de la statistique et des études économiques (Insee) a publié les résultats de son enquête emploi pour 2008 : 1,2 million de personnes sont en situation de sous-emploi, donc de précarité

Précarité qui touche particulièrement les femmes : contrats de travail précaires, temps partiels subis, chômage…

En France, fin octobre 2009, le nombre de demandeurs d’emploi (catégories A, B, C) s’élève à 4 019 700. 43 000 chômeurs de plus pour le seul mois d’octobre !

En 2010, 1 million de chômeurs arriveront au bout de leurs allocations, autrement dit en « fin de droits ». De plus, seulement 17 % d’entre eux (170 000 personnes) pourront toucher l’allocation spécifique de solidarité (ASS – 450 €/mois) versée par l’Etat.

Les syndicats exigent un allongement de la durée d’indemnisation Assedic et un assouplissement de l’ASS, pour l’ouvrir à tous les chômeurs en fin de droits.

Dans notre région, sur un an, le chômage a augmenté de 16, 3 % et de 25 % pour les moins de 25 ans.

 

Ces problèmes vous concernent.

Venez en débattre avec nous le dernier vendredi de chaque mois de 17h30 à 19h à la salle polyvalente Place de l’église.

Publié dans Infos Feignies, PCF, TRACT | Pas de Commentaire »

FEIGNIES ENSEMBLE décembre 2009

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 décembre 2009

FEIGNIES ENSEMBLE                                                                 PCF

 

FEIGNIES POUR TOUS                                                                     décembre 2009 – N° 22

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

 

  Le problème, c’est l’équité de la répartition des richesses mondiales.  Aujourd’hui, 50 % sont détenus par 2 % des humains, alors que la moitié de l’humanité n’en possède que 1 % !

Alain Bocquet – député du Nord

 

Le Président : « Réduisons les dépenses publiques »…

Et en 2008, il dépense 3, 28 millions d’euros pour des sondages !!!

 

Récemment, la Cour des comptes de la République a épinglé l’Elysée pour des  dépenses abusives en sondages : 165 sondages en 2008, soit 3 sondages par semaine ! Tout cela pour manipuler l’opinion des citoyens.

En outre, ces sondages ont été commandés à 2 sociétés dont les responsables sont des « amis » du président.

 

Halte aux ravages du capitalisme, de plus en plus sauvage

 

17 novembre 2009Rome – Sommet de l’Organisation du fonds des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) : Aucun chef d’Etat des pays les plus développés présent !

Ce même jour, 17 000 enfants sont morts de faim ! C’est qu’a indiqué le secrétaire général de l’ONU qui affirme, par ailleurs, que 44 milliards de dollars seraient une aide efficace pour les agricultures des pays du Sud.

MAIS POURTANT :

En 6 ans, les masses investies dan la spéculation sur les matières premières sont passées de 13 milliards de dollars à 320 milliards !

 

Augmentation des inégalités en France

 

Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), il y a une explosion du chômage et une dégradation des salaires.

  • Entre début 2008 et mi-2009, 400 000 emplois ont disparu, dont 167 000 intérimaires.
  • En 1996, 1 % des salariés à temps complet, les mieux payés  du privé, gagnaient 6, 6 fois le salaire médian (moyen).

     En 2007, ces mêmes salariés ont gagné 8, 5 fois le salaire médian.

  • 2 millions de travailleurs en dessous du seuil de pauvreté !

Selon que vous serez puissant ou misérable… (La Fontaine).

« La dette est énorme, l’Etat a besoin d’argent… » Mais les députés de la majorité ont refusé de voter l’impôt de 10 % sur les bénéfices des banques : Cherchez l’erreur !

 

Collectivités territoriales et taxe professionnelle

 

La réforme des collectivités territoriales et la suppression de la taxe professionnelle ne doivent pas être considérées comme une affaire de spécialiste, une affaire d’élu. Ces projets sont un nouveau coup porté à la démocratie et la volonté de transférer la fiscalité des entreprises sur les ménages.

Actuellement 40% des impôts sont supportés par les ménages, si on laisse faire Nicolas Sarkozy, demain, la part des ménages sera de 71%.

Nous sommes donc tous concernés, tout d’abord au titre de salariés avec la fiscalisation des indemnités journalières et des départs à la retraite hors plans sociaux, ensuite au titre de contribuables avec la hausse continue de la fiscalité locale, enfin au titre d’assurés sociaux avec la hausse du forfait hospitalier et les déremboursements de médicaments.

 

Impôt sur les indemnités des salariés, victimes d’accidents du travail

Privilèges pour les plus fortunés et les entreprises

 

De « courageux » députés UMP ont voté l’imposition de ces indemnités qui touchent plus particulièrement les ouvriers agricoles ou qualifiés, les manutentionnaires ou les magasiniers. Cette disposition rapportera 150 millions d’euros à l’État. Pas de quoi réduire le déficit !

MAIS

-  grâce au bouclier fiscal, les ménages les plus fortunés (plus de 15, 5 millions d’euros de patrimoine) ont reçu un chèque « moyen » de 368 261 euros en 2008.

-  les niches fiscales (investissements dans les Dom-Tom, les forêts, les œuvres d’art…) permettent aux plus fortunés de déduire de leurs revenus des sommes importantes, et parfois de ne pas payer d’impôts. Soit un manque à gagner de 74 milliards d’euros, pour le budget de l’État.

Ainsi à Neuilly, 47 foyers fiscaux à revenus élevés (344 000 euros / an en moyenne, soit 238 fois le salaire annuel des ouvriers agricoles) n’ont pas payé d’impôts sur le revenu.

-  Depuis 2008, 6 200 entreprises auraient bénéficié de 20,5 milliards de réduction de l’impôt sur les sociétés. En 2008, Jean-François Copé, alors ministre du budget, avait « estimé » cet avantage à 1 milliard !

 

Conseil municipal samedi 19 décembre à 9 h en mairie : vote des subventions

 

 

Le Parti Communiste Français

    Pour se défendre et riposter, pour changer vraiment

    Je désire être informé-e des initiatives du PCF

    J’adhère au PCF

   Nom : …………………. Prénom …………………….

   Adresse : ………………………………………………

   …………………………N° tél. : ……………………..

   Envoyer au PCF 48, rue François Wiart à Feignies

 

 

 

   

      Ces problèmes vous concernent.

 

     Venez en débattre avec nous le dernier vendredi de

     chaque mois de 17h30 à 19h à la salle polyvalente

     Place de l’église.

 

 

Publié dans Infos Feignies, PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaire »

La gauche doit se ressaisir !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 août 2009

 

Tract : Cuisine politicienne ou urgences sociales ?

 

Quel sujet brûlant, relayé activement par les médias, anime les débats d’une partie de la gauche en ces temps de rentrée sociale et politique ?

S’agit-il de la crise dans laquelle le monde continue de s’enfoncer ? S’agit-il d’engager une démarche pour faire front commun face à toutes les contre-réformes que Nicolas Sarkozy met en oeuvre, sur les retraites, la privatisation de La Poste, la destruction programmée de nombre de collectivités locales, pour défendre des libertés publiques toujours plus menacées ? Rien de tout cela.

La gauche doit se ressaisir ! dans PCF arton3856-af7d5


 

 

 

 

 

Publié dans PCF, POLITIQUE, TRACT | Pas de Commentaire »

FEIGNIES ENSEMBLE juillet-août 2009

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 juillet 2009

 

FEIGNIES ENSEMBLE                                                                    PCF

 

                  FEIGNIES POUR TOUS                    juillet-août 09 – N° 18

 

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

 

Quelle que soit la réponse à la crise, pourquoi devrions-nous les croire à nouveau ? Ils ont eu tout faux.

Joseph Stiglitz – Prix Nobel d’économie 2001

 

Un coup de pouce au SMIC ? NON.

Le discours du Trône à Versailles ? Plus de 400 000 euros !

SMIC : le gouvernement refuse un geste pour les plus bas salaires, prétextant que « les caisses de l’État sont vides. »  Au 1er juillet, c’est seulement 13 € de plus par mois ! Sont rémunérés au SMIC, 3, 4 millions de salariés dont 940 000 à temps partiel.

Au même moment, N. Morano, secrétaire d’État  à la famille, lance sur Internet un site pour apprendre aux familles modestes à ne pas gaspiller l’argent qu’elles n’ont pas !

22 juin 2009 : 920  parlementaires sont convoqués en Congrès (577 députés + 343 sénateurs). Ils sont « informés » des choix du président. Après son discours, N. Sarkozy quitte le Congrès, sans écouter les élus. Tout cela pour plus de 400 000 euros !

  •        Une simple conférence de presse diffusée à tous les citoyens, en présence de quelques journalistes, ne suffisait-elle pas ?
  •        Le rôle du 1er ministre n’est-il pas d’exposer et de défendre les choix de son gouvernement devant les parlementaires ?

Pour ne pas être complices de cette mise en scène coûteuse, les élus du Parti communiste, du Parti de Gauche et les Verts ne sont pas allés au château de Versailles. Les élus socialistes n’ont pas participé au « faux débat » sans vote.

Chômage : 590 millions d’euros offerts au privé !

Janvier 2005 : la loi Borloo met fin au monopole de l’ANPE et permet l’arrivée du privé dans l’accompagnement des chômeurs.

Depuis les Pôles emploi et les conseils généraux peuvent recourir à des opérateurs privés de placement (OPP) pour le volet insertion du RMI et du RSA.

Juin 2008 : un rapport de l’INSEE tire un premier bilan. Les sorties vers l’emploi en passant par des agents de l’ANPE sont supérieures aux résultats des opérateurs privés. Un résultat obtenu pour un coût 3 fois plus faible par les agents de l’ANPE, agents du service public.

A partir de septembre 2009, et sur 2 ans, 320 000 demandeurs d’emploi seront « confiés » au privé, aux frais de l’État et de l’assurance chômage.

Encore un service public qui part vers le privé !

Écoles : Embauchés depuis 2006 (plan Borloo de cohésion sociale) 30 000 employés vie scolaire (EVS) et auxiliaires de vie scolaire (AVS) arrivent en fin de contrat. Un retour brutal à la case chômage. Depuis 3 ans, ces EVS et AVS (tâches administratives et aide aux élèves handicapés) étaient devenus indispensables au bon fonctionnement des écoles.

Vers quel État, quelle société allons-nous ?

Un État qui permet qu’on poursuive n’importe qui au moindre « délit d’outrage », qui traîne en justice des syndicalistes en lutte, qui matraque et éborgne des manifestants, qui embarque au poste de police des gamins de 6 ans, qui pourchasse les émigrés et rompt les liens familiaux, qui assiste indifférent au suicide des détenus, des chômeurs, des laissés-pour-compte…

Un État qui abuse de la détention préventive, de la garde à vue pour une peccadille, qui invente un délit imaginaire (exemple du professeur qui s’exclame : « Sarkozy, je te vois » en gare de Marseille en voyant une interpellation musclée)…

Un État conçu pour la tranquillité des dominants et qui tend à criminaliser les petits et les réfractaires…

Il faudra pousser fort, et en nombre, ensemble, pour que cet État respecte enfin les libertés de chaque citoyen !

Quiconque sacrifie sa liberté pour plus de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre et n’aura aucune des deux. (Benjamin Franklin)

L’électricité plus chère au 1er août

  • Les tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électricité augmenteront de 2 à 3 % au 1er août. Ces tarifs représentant 47 % du total de la facture finale présentée au consommateur, la hausse de cette facture devrait s’établir entre 1 et 1.5 %. L’objectif est de faire contribuer les usagers à la rénovation d’un réseau vieillissant.
    Le gouvernement a évidemment exclu de mettre les fournisseurs d’énergie -pourtant largement bénéficiaires- à contribution…

La baisse de 3.5 % du prix du gaz au 1er juillet, annulée !

  • Les tarifs du gaz ne baisseront pas au 1er juillet. Ayant augmenté de 15.2% en 2008 alors que le cours du pétrole, sur lequel ils sont basés, avait fortement chuté, une première baisse était intervenue au 1er avril, “tardive” et “insuffisante” selon les associations de consommateurs.
    GDF-Suez a obtenu du gouvernement de surseoir à une nouvelle baisse au 1er juillet qui aurait dû être de 3.5 % !

Malgré toutes ces mauvaises nouvelles, nous vous souhaitons un BON ÉTÉ et espérons vous voir nombreux à Malo-les-Bains mardi 18 août 2009.

 

Publié dans PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaire »

FEIGNIES ENSEMBLE mai 2009

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 mai 2009

Feignies ensemble                                                      PCF

        Feignies pour tous                                  mai 2009 – N°16

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

 

« Il s’agit après avoir toujours plié, tout subi, tout encaissé en silence pendant des mois et des années, d’oser enfin se redresser, se tenir debout ! »

Simone Weil – philosophe et ouvrière chez Renault en 1935/36 -

La condition ouvrière (1951)

7 juin 2009 – Élections européennes

 

72 députés représenteront la France au Parlement à Strasbourg

10 députés représenteront la région Nord-Ouest

Citoyens, vous avez la parole, exprimez-vous !

Chaque voix, votre voix va compter !

 

Après cette « crise du siècle », nous devons reconstruire l’économie de chaque État en Europe et dans le monde.

- Dans le monde, les laissés-pour-compte sont aujourd’hui près de 5,5 milliards dont 3 milliards (un être humain sur deux) vivent avec moins de 1 euro par jour.

- L’Union européenne compte 30 millions de « travailleurs pauvres ». Les salaires minima vont de 92 € en Bulgarie à 1570 € au Luxembourg (soit un écart de 1 à 17) et l’écart du coût de la vie est de 1 à 7.

- En France :

  • les 1% de salariés les mieux payés (130 000 personnes) ont un salaire brut de 120 000 € par an. Mais 50 % des salariés gagnent moins de 1 550 € par mois et le seuil de pauvreté est à 880 € par mois.
  • en 1 an, l’emploi intérimaire a perdu plus de 100 000 postes

         mais Renault et PSA qui ont empoché 6 milliards d’euros d’aide de l’État maintiennent : 

                 4 450 suppressions d’emplois chez Renault

3 350 suppressions chez PSA

 

Nous ne pouvons pas accepter ces révoltantes inégalités !

Unité dans les luttes, unité dans les urnes !

 

Votez pour la liste de rassemblement du Front de Gauche

(PCF, Parti de Gauche, Gauche Unitaire du NPA…) conduite par

Jacky Hénin, député européen sortant

Michèle Ernis, gauche unitaire du NPA

Alain Bocquet, député du Nord

 

Votez pour plus de députés vraiment de gauche qui ne voteront pas avec la droite à Strasbourg ! 75 % des décisions prises en France dépendent directement des règles européennes !

 

Grand Meeting du Front de Gauche

Mercredi 3 juin 2009 à 18 h 30

Théâtre Léo Ferré à Aulnoye-Aymeries

Publié dans PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaire »

FEIGNIES ENSEMBLE mai 2009 (suite)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 mai 2009

EDF ou POWEO, producteur privé ? VIGILANCE !

 

« Que Choisir » a dénoncé à de nombreuses reprises les démarchages agressifs et les ventes forcées pratiquées par les commerciaux de POWEO et de sa filiale Arelys.

Cette revue signale également que les offres proposées sont à des prix attractifs qui ne peuvent qu’être provisoires car ne disposant pas de capacité de production de base (nucléaire), POWEO ne sera pas en mesure de concurrencer durablement les tarifs réglementés de l’électricité proposés par EDF.

EDF participe au Fonds Social Energie (FSE), du Conseil général, qui aide les foyers en difficulté à payer leurs factures. EDF propose des tarifs préférentiels, conventionnés avec l’Etat.

Ce n’est pas le cas, actuellement, de POWEO producteur privé. Donc, en cas de difficulté pour régler une facture de POWEO, le FSE ne pourra pas vous aider.

Autres inconvénients signalés par des consommateurs :

-         des prix variables, des « factures-surprises » difficilement contrôlables ;

-         possibilité de quitter POWEO pour revenir à EDF mais sans bénéficier des tarifs préférentiels d’EDF ;

-         lorsqu’un nouveau locataire arrive dans un logement sous contrat POWEO, s’il revient à EDF, il ne bénéficie plus de ses tarifs préférentiels.

 

La santé n’est pas une marchandise

 

      Le 12 mai a débuté au Sénat l’examen du projet de loi tant décrié « Hôpital, patients, santé, territoires ». La discussion s’annonce houleuse, tant le débat est contesté à la fois par le secteur public que privé. Au coeur de la controverse figure la gouvernance à l’hôpital qui érige un patron tout puissant. Mais les désaccords vont au-delà de la seule réforme de l’hôpital. Ils concernent aussi le financement, les suppressions de postes ou encore l’égalité entre patients.

« L’hôpital n’est pas une entreprise privée gérée par un seul patron. A l’hôpital, il y a de la gestion mais surtout des équipes médicales pour soigner les malades. Il ne faut pas supprimer des emplois d’infirmières et d’aides-soignants (700 suppressions en 2009 à l’Assistance publique- Hôpitaux de Paris). »

André Grimaldi, professeur chef de service à la Pitié-Salpêtrière.

 « On ne fabrique pas des boulons, nous soignons des gens malades qui méritent plus de considération que de vulgaires boulons. On ne peut pas évaluer de la même manière un bloc opératoire et une chaîne de production automobile. C’est idiot et inhumain. »

Yves Rebufat – anesthésiste  réanimateur au CHU de Nantes

Ces problèmes vous concernent. Venez en débattre avec nous le dernier vendredi de chaque mois de 17h30 à 19h à la salle polyvalente Place de l’église.

 

Publié dans PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaire »

FEIGNIES ENSEMBLE avril 2009

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 avril 2009

Feignies ensemble                                                  PCF

        Feignies pour tous                                                                                                avril 2009 – N°15

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

 

« L’Union européenne va dans le mur, mais ses dirigeants accélèrent. »

Michel Soudais, journaliste à Politis

 

7 Juin 2009 – Elections européennes – Chaque voix, votre voix compte !

 

Avec le Front de gauche (PCF, Parti de Gauche, Gauche unitaire du NPA) exigeons un véritable changement en France et en Europe pour une réduction des inégalités et de la pauvreté.    REAGISSEZ !

-  14 mars au Zénith à Lille, 1500 personnes soutiennent le Front de gauche contre le capitalisme qui massacre les emplois et augmente la précarité.

-  Ils ont dit :

        Loïc Pen, médecin urgentiste, syndicaliste : « Ce Front de gauche, on en a besoin. Aujourd’hui, il nous manque une perspective politique. »

 

        Fabien Pavot, responsable CGT du Nord, à la Poste : « Depuis 2005, 50 000 bureaux de poste ont été fermés. Le 7 juin, exigeons une réappropriation des services publics.« 

 

        Eric Felini, secrétaire du comité central du groupe Total : « 14 milliards de bénéfices (= 12  millions de SMIC) dans les tiroirs et rien pour les salariés. Pire, Total s’attaque à l’outil industriel et annonce 555 licenciements. »

 

        Alain Bocquet – député du Nord –  PCF : « Une loi doit interdire les licenciements boursiers… Tous ceux qui luttent doivent prendre au sérieux ce scrutin. Le plus grand ennemi, c’est l’abstention. Le rassemblement doit être le plus large possible.« 

 

        Michelle Ernis, conseillère municipale en Normandie, Gauche unitaire du NPA (40 ans de militantisme à la LCR puis au NPA) : « Nous prenons nos responsabilités. Assumons nos divergences. Mais nos convergences sont plus fortes quand nous réclamons ensemble l’augmentation des salaires, l’arrêt des licenciements, la défense des services publics.« 

 

        Marc Dolez – député du Nord – Parti de Gauche : « Une Europe sociale, vraiment démocratique n’est pas possible avec le traité de Lisbonne qui interdit l’harmonisation sociale… Il faut rompre avec l’hégémonie social-libérale, avec les compromis du traité de Lisbonne.« 

 

        Jacky Hénin – eurodéputé – PCF : « Les 41 députés du groupe Gauche unie européenne (GUE) ont contribué à mettre en échec la directive libéralisant les ports, à stopper la Commission européenne qui voulait imposer 65h hebdomadaires aux salariés. Il faut briser les directives de mise en concurrence des salariés. Pour un salaire minimum dans tous les pays de l’Union. En finir vraiment avec le scandale des paradis fiscaux« 

Publié dans PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaire »

FEIGNIES ENSEMBLE avril 2009 (suite)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 avril 2009

LES CHÔMEURS DANS L’ÉTAU DU PÔLE EMPLOI

Une aide pour les demandeurs d’emploi ou un contrôle accru, un « flicage » de plus ?

Le 5 janvier 2009, fusion forcée entre ANPE et Assedic

-  Le Guichet unique ? Comment « simplifier » les démarches quand un « conseiller référent » suit un « portefeuille » de 200 à 250 personnes en 8 demi-journées ?

-  Le suivi mensuel ? 20 minutes pour recevoir des personnes aux difficultés très variées ! Avec l’augmentation du chômage, il faut déjà 2 semaines pour obtenir un 1er rendez-vous.

-  Comment gérer l’ingérable ? Quand il faut un accompagnement personnalisé (santé, surendettement, dépendances…), les agents ne peuvent pas intervenir. A l’accueil, la violence monte. On renvoie les personnes vers des ordinateurs !

-  Formation des agents et accueil personnalisé ?

Les métiers ANPE et Assedic sont très différents. L’ANPE, c’était un suivi, un conseil pour la recherche d’un emploi. L’Assedic, c’était l’indemnisation selon des critères complexes. Ces deux métiers nécessitent plusieurs mois d’apprentissage. Les salariés du Pôle emploi « bénéficieront » de 3 à 7 jours de formation sur le tas !!! 

-  Deux offres « raisonnables » d’emploi ? Comment peut-on forcer quelqu’un qui était au SMIC à accepter un temps partiel encore plus faible ? Comment faire avec des offres d’emploi  de moins en moins nombreuses et éloignées du domicile ?

-  La proximité disparaît. 586 agences (38 %) doivent disparaître. Pour de nombreux demandeurs d’emploi, il faudra téléphoner encore plus souvent. Et ce service est loin d’être gratuit : jusqu’à 3,55 euros les 5 minutes avec Mobicarte !

-  La privatisation : le chômage peut enrichir !

Depuis 2005, à Lille et Rouen, la société privée Ingeus expérimente des techniques pour « aider » les chômeurs à trouver un emploi. Elle touche de 3 000 à 6 000 euros par « prestation » auprès d’un chômeur !

Autant de perdu pour le Pôle emploi de l’Etat qui pourrait améliorer la qualité de ses services en embauchant des personnes compétentes, formées à travailler autour des projets professionnels, en lien avec d’autres organismes de formation pour adultes.

 

 

7 juin : élections européennes – Réagissez – Votez pour le Front de Gauche.

Pour un véritable changement en France et en Europe, pour une Europe plus solidaire, pour tous, je soutiens, à Feignies, le Front de Gauche

Nom – Prénom : …………………………………………………………..

Adresse : ………………………………………………………………………………

 

 

 

A remettre à un militant ou à déposer au n° 48, rue F. Wiart

 

N’hésitez pas à soutenir, à Feignies,

la liste du Front de Gauche.

Publié dans PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaire »

FEIGNIES ENSEMBLE mars 2009

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2009

Feignies ensemble                    PCF

        Feignies pour tous       mars N°14

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

 

« La seule vraie solution à la crise sociale actuelle consiste à réduire fortement les inégalités.« 

Jean Gadrey, économiste, professeur à l’Université de Lille-1

Rentrée 2009 : Le service public de l’Education nationale en danger

L’argument premier des réformes de Xavier Darcos est la lutte contre l’échec. Mais derrière de belles paroles se cache une réalité bien plus sombre et il apparaît que la lutte contre l’échec scolaire est un nuage de fumée destiné à masquer les objectifs réels de cette réforme : faire des économies.

Au plan national : 13 500 suppressions d’emplois à la rentrée 2009 dont 6 000 en primaire et maternelle alors que dans le même temps il y aura 15 000 élèves en plus !

Dans la région : C’est plus de 226 emplois supprimés dans les écoles dont 193 maîtres des RASED (Réseau d’Aide Spécialisé pour les enfants en difficulté).

A Feignies : Un poste de maître G est supprimé dans le RASED. Le maître G est un enseignant spécialisé qui prend individuellement l’enfant qui a des difficultés à aborder les apprentissages scolaires de par son comportement dans la classe. En favorisant l’intégration scolaire de cet élève, il aide ainsi non seulement cet enfant mais aussi la classe.  On voit donc qu’avec la suppression de 1500 postes des RASED, les élèves en difficultés lourdes vont être abandonnés à leur sort, c’est à dire abandonnés dans leur classe sans aide spécialisée. L’enseignant se retrouvera alors devant la double difficulté de gérer cet élève en souffrance tout en faisant cours au reste de la classe. Une équation sans solution.

École maternelle menacée : Les 2 et 3 ans seraient exclus de l’école pour être accueillis par des assistantes maternelles ou en crèches et jardins d’éveil payants, donc à la charge des familles. Les communes et les associations pourront-elles accueillir l’ensemble de ces enfants ? Dans le Nord, la scolarisation des 2/3 ans est passée de 60 % à 40 %.

En lycée : De nombreuses sections disparaîtront. Les remplacements ne pourront pas être assurés dans certaines disciplines (anglais, mathématiques, lettres…) en raison de la suppression de nombreux postes de titulaires-remplaçants. Des classes de 28 à 33 élèves…

Des économies pour le public… mais pas pour le privé :

« Je suis le ministre de toutes les formes d’enseignement, […] C’est pourquoi, dès cette année, un fonds d’intervention spécifique « Espoir banlieues » sera créé sur le budget de l’Éducation nationale pour permettre le financement des dépenses de fonctionnement des établissements privés qui accepteraient d’ouvrir des classes dans les banlieues.

Je me fixe un premier objectif pour la rentrée 2008, la création de 50 nouvelles classes de l’enseignement privé dans les banlieues et je couplerai chaque fois que possible ces projets d’ouverture de classe avec les internats d’excellence.”

 

Sous couvert de réformes, on assiste à un véritable sabordage

 

du service public de l’Éducation nationale

 

 Loi BACHELOT

 

« Le but réel de la loi Bachelot, c’est démanteler le service public. »

André Grimaldi, professeur de médecine à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris.

 

Avec les 900 signataires d’une lettre au président de la République, parmi lesquels 300 professeurs de médecine, André Grimaldi réclame le retrait de la partie « hôpital » du projet de loi Bachelot.

-  Cette loi ne porte que sur la gestion : qu’il y ait un seul directeur dont la mission principal n’est pas d’améliorer la qualité des soins mais de mettre l’hôpital à l’équilibre financier.

Exemple : à l’hôpital Saint-Joseph, à Paris, au nom du déficit, on  a fermé le service des maladies infectieuses, du sida, parce que non rentable financièrement.

-  Des médecins et des chirurgiens payés différemment. Certains, venant de l’extérieur, seront payés à l’activité. Or, dans une équipe, pour que ça marche, tout le monde doit être sur le même rythme. Si l’un est payé au nombre de malades qu’il voit, et l’autre uniquement sur le temps de travail, comme salarié, si le premier gagne quatre fois plus alors qu’il ne travaille pas plus que le second, le travail en équipe, si nécessaire en hôpital, ne sera plus possible.

-  La tarification à l’activité (T2A) – Si 70 % des revenus d’un médecin hospitalier dépendent de l’activité, ce médecin fera de l’activité en multipliant artificiellement le nombre d’actes d’hospitalisation. Et tout ça coûtera plus cher à la Sécu !!!

-  Le but réel, c’est de démanteler le service public. C’est si vrai que les mots « service public » sont absents de la loi. Il n’y a plus que des « missions de service public » qui peuvent être vendues à la découpe. Ce qui est en préparation, c’est : le non-rentable, le très cher, se fera à l’hôpital, le reste plus rentable dans les cliniques privées.

 

Il faut lancer un vrai débat national, citoyen, avec tous les acteurs concernés. Première chose à faire : prévoir une enveloppe financière séparée pour le service public et les hôpitaux privés à but non lucratif d’un côté et une autre pour le privé lucratif. Ensuite, discuter de l’organisation des soins de façon transparente, en veillant à ce que les besoins réels s’expriment.

On ne peut pas gérer les flux de malades comme des flux de marchandises avec, en bonne logique capitaliste, comme priorité la seule rentabilité.

 voir sur le blog l’analyse de quelques-uns des articles de la loi (article publié le 5 mars)

Bientôt plus d’urgences la nuit, près de chez vous ! La loi Bachelot prévoit la fermeture des urgences de proximité la nuit, le week-end et les jours fériés.

Nord / Pas-de-Calais : Six services d’urgence pour 4, 1 millions d’habitants ! Pour Feignies, ce serait le CH de Valenciennes.

Les élections européennes du 7 juin, le démantèlement du service public de santé…  vous concernent. Venez en débattre avec nous le dernier vendredi de chaque mois, de 17 h 30 à 19 h à la salle polyvalente, Place de l’église.

 

 

Publié dans Education nationale, Infos Feignies, PCF-Front de Gauche Feignies, SANTE, TRACT | Pas de Commentaire »

Feignies ensemble / Feignies pour tous février 2009 – N°13

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 février 2009

Feignies ensemble                                                                                                                                                                        PCF

        Feignies pour tous                                                                                                                                         février 2009 N°13

 

« Le pouvoir ne souhaite pas que les gens comprennent qu’ils peuvent provoquer des changements.« 

Noam Chomsky, intellectuel américain

 

Et si l’Etat-Sarkozy payait ses dettes au Conseil général du Nord ?

 

Non content de multiplier les factures à payer par les départements, l’Etat réduit leurs dotations et leurs recettes. La dette de l’Etat, pour notre département, s’élève à 321 millions d’euros :

-  en 2009, en plafonnant, à la demande du Medef, la taxe professionnelle payée par les entreprises, il prive notre département de 60 millions d’euros ;

-  et il garde 82 millions « de compensation » préalablement destinés à financer, en 2009, le RMI et le RSA dans le Nord…

Mais…

-  l’entretien des routes nationales est confié au département,

-  à l’été 2009, le département devra prendre en charge 110 000 allocataires du RSA contre 71 000 du RMI.

Pour maintenir et même développer ses efforts en faveur de la population, le Conseil général devra-t-il augmenter les impôts et gérer la pénurie comme le suggèrent les élus UMP ?

Au nom du groupe communiste, Jacques Michon a déclaré : « Nous refusons d’avoir à choisir entre augmenter les impôts locaux ou réduire les services rendus à la population.« 

Les élus communistes demandent :

  • que l’Etat paie les sommes dues au département,
  • qu’il revienne sur le bouclier fiscal qui favorise les grandes fortunes,
  • qu’il maintienne la taxe professionnelle payée par les grandes entreprises (la Société générale  double son bénéfice en 2008 soit 2 milliards),
  • qu’il aligne sa Dotation globale de fonctionnement sur l’inflation réelle.

Au niveau national, une taxe de 0,5 %  ou de 1 % sur les actifs financiers des entreprises produirait 35 à 70 milliards d’euros pour soutenir les collectivités.

La dépense publique est juste, elle répond aux besoins des habitants, des familles, surtout en temps de crise, dans le département et à Feignies.

Cette dépense publique est saine car ce n’est pas de ce côté que se sont évaporés les milliards d’euros des bulles financières !

*******************

PCF : du nouveau à Feignies : nous avons créé le blog de « Feignies ensemble » que nous vous invitons à consulter régulièrement communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

Publié dans Infos Feignies, PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaire »

12345
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy