Tourner le dos à l’austérité. Oui, c’est possible !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 juillet 2012

 

Après le vote de confiance à l’Assemblée Nationale et les menaces d’austérité annoncées

par le gouvernement, la Fédération a édité un tract :

« Tourner le dos à l’austérité.

Oui, c’est possible ! »

 

Cliquez sur l’image pour lire le tract

Tourner le dos à l’austérité. Oui, c’est possible ! dans André Chassaigne A4-TRACT_pcf_A4-web

Source : PCF Nord

 

Publié dans André Chassaigne, Austerite, Front de Gauche, PCF Nord, POLITIQUE, TRACT | Pas de Commentaire »

Législatives : PRENEZ LE POUVOIR ! ÉLISEZ DES DÉPUTÉ-E-S FRONT DE GAUCHE

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mai 2012

 

Cliquez sur l’image pour lire le tract

Tract Front de gauche - Législatives 2012-

 

Publié dans France, Front de Gauche, Legislatives 2012, POLITIQUE, TRACT | Pas de Commentaire »

CGT : « Ré-industrialisons aujourd’hui la France de demain ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mars 2012

 

En mars, ré-industrialisons le pays

 

CGT :

Du 19 au 25 mars 2012, avec des temps forts le 22 mars,

la CGT organisera dans tout le pays des débats des actions,

des manifestations et des rassemblements pour porter

nos propositions et faire entendre la parole des salariés

dans le débat public.


Campagne revendicative CGT

 

22mars-logo manifestations dans ECONOMIE

La CGT milite pour la mise en place d’une politique industrielle de coopération,

de complémentarité et de solidarité. Elle a décidé de lancer une nouvelle

campagne en faveur de la ré-industrialisation et de l’emploi industriel,

du 19 au 25 mars et durant toute l’année.

La CGT appelle les salariés à participer massivement aux luttes qui se développent

dans les entreprises, luttes porteuses d’alternatives pour pérenniser et développer

l’activité industrielle et l’emploi…

 

Téléchargement de document(s) :

 

Les premiers rendez vous de la campagne industrie 

Région Nord Pas de Calais

Le 20 mars manifestation devant l’entreprise VISTEON à Gondecourt.

Le 21 mars, dans le Dunkerquois, initiative pour défendre les raffineries des Flandres, la CGT présentera son projet.

Le 22 mars rassemblement devant la Préfecture.

Le 3 avril, à Arras, réunion des syndicats de l’automobile.

Source : CGT Métallurgie

 

Publié dans CGT, ECONOMIE, Luttes, Politique nationale, Presidentielle 2012, SOCIAL, TRACT | Pas de Commentaire »

En 2012, c’est à nous de décider ! Prenons le pouvoir !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 mars 2012

 

Avec le Front de gauche, prenez le pouvoir !

 

Clic sur l’image

En 2012, c'est à nous de décider ! Prenons le pouvoir ! dans PCF exe_4p_a5_4_millions_web-pdf-imageEnsemble, nous allons mettre un terme à l’action dévastatrice de Nicolas Sarkozy

et des députés UMP. Nous ferons reculer les idées de divisions du Front national.

Ensemble, nous pouvons construire une gauche courageuse et déterminée face

aux marchés financiers.

Une gauche qui ne se contente pas de paroles, qui invente les réponses concrètes

du XXIe siècle pour sortir de la crise et qui ose le choix de « l’humain d’abord ».

Ce choix c’est celui du Front de gauche, de son candidat à l’élection présidentielle,

Jean-Luc Mélenchon et des candidats du Front de gauche aux élections législatives.

Cela commence maintenant, avec la dynamique du Front de gauche, dans la rue et bientôt dans les urnes.

Ce choix, « l’humain d’abord », nous vous invitons à le porter ensemble.

En 2012, ne laissons pas les experts et autres faiseurs d’opinions décider à notre place.

En 2012, c’est à nous de décider !

 

Publié dans PCF, POLITIQUE, Presidentielle 2012, TRACT | Pas de Commentaire »

2 000 manifestants dans les rues d’Aulnay-sous-Bois pour dire « Non à la fermeture de PSA Aulnay »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 février 2012

 

Dans la rue pour le maintien de l’emploi à l’usine PSA Aulnay

 

2 000 manifestants dans les rues d'Aulnay-sous-Bois pour dire Plus de 2 000 personnes ont manifesté samedi à Aulnay-sous-Bois

(Seine-Saint-Denis) contre un arrêt de l’activité de production

de l’usine PSA d’Aulnay, qui marquerait « un tsunami social »

selon les syndicats.

« On est convaincus que PSA veut fermer l’usine, mais on se battra jusqu’au bout,

pour notre boulot, parce qu’on n’a que ça pour vivre! », affirmait Jean-Pierre Mercier, responsable CGT.

« PSA ne dit pas clairement les choses« , regrette la communiste Marie-George Buffet, présente dans le cortège

où étaient présents des candidats à l’élection présidentielle, Nathalie Arthaud (LO) et Philippe Poutou (NPA), de nombreux

élus de gauche ainsi que des salariés d’autres sites de PSA, regroupés derrière une banderole proclamant

« Non à la fermeture de PSA Aulnay ».

Depuis la révélation en juin dernier de documents de travail internes du constructeur émettant l’hypothèse d’une fermeture

du site d’Aulnay, qui fabrique la Citroën C3, les syndicats craignent que le déclin de la production se poursuive et aboutisse

à terme à un arrêt de l’activité. Plus de 3.300 salariés travaillent à l’usine PSA d’Aulnay, dont plus de 3.000 en CDI et CDD et

300 en intérim. Ils étaient 5.000 en 2004, rappelle la CGT. « En 2004, l’usine d’Aulnay a produit 418.000 véhicules. En 2011,

on n’a produit que 135.000 voitures », décrit Jean-Pierre Mercier, pour qui « la direction est en train de vider l’usine« .

Les syndicats estiment à « 10.000 le nombre d’emplois directs et indirects » qui seraient concernés par

un arrêt de la production, un « tsunami social » car, à Aulnay, « la moyenne d’âge est de 40-45 ans« , souligne-t-il.

« On nous demandait d’être aveugles et sourds, de ne pas faire attention à la baisse de production, à la baisse du nombre

de salariés sur le site, on a décidé de ne plus se taire », assure de son côté Claude Bartolone, président socialiste du conseil

général de Seine-Saint-Denis, venu « représenter François Hollande ».

L’arrêt de la production à Aulnay « serait une catastrophe humaine. Et pour la ville, ce serait une catastrophe

financière, plusieurs millions d’euros payés par PSA au titre de la taxe professionnelle manqueraient au budget municipal »,

renchérit le maire PS, Gérard Ségura. « Les gens ont besoin de savoir, de connaître la vérité pour préparer l’avenir », témoigne

Tania Sussest, représentante du Syndicat indépendant de l’automobile (SIA), majoritaire à l’usine d’Aulnay.

Le premier constructeur automobile français a vu son bénéfice net divisé par deux en 2011, à 588 millions d’euros. Le chiffre

d’affaires a progressé de 7%, à 59,9 milliards d’euros. « Les travailleurs ont raison de se mobiliser avant que PSA n’annonce

une fermeture », estime pour sa part Nathalie Arthaud, candidate de Lutte ouvrière à la présidentielle.

Les syndicats ont envoyé une lettre au président de la République, restée sans réponse. Ils comptent poursuivre leur mobilisation,

comme le résume Jean-Pierre Mercier: « Tous les candidats à la présidentielle vont entendre parler de PSA« .

 

humanitefr PSA Aulnay dans ECONOMIE  18 Février 2012

 

Voir la video.tf1.fr/

 

 

Départ du cortège

Image de prévisualisation YouTube

par le 18 févr. 2012

 

 

A lire également :

Extrait :

« PSA avait à l’automne annoncé une réduction de la voilure. Sur les conseils de la rue de Grenelle, le groupe ne fera

aucune communication qui puisse inquiéter les salariés d’ici à mai 2012. »

Extrait :

PSA vient d’annoncer ses résultats financiers pour 2011 :

  • 60 milliards de chiffre d’affaire (+ 7 %) : Record historique !
  • Bénéfices nets de 588 millions d’euros !

 A ces résultats positifs, il faut ajouter les 457 millions dépensés en 2011 :

  •  200 millions de rachat d’actions PSA au mois d’août.
  •  257 millions de dividendes versés dernièrement aux actionnaires.

Une poignée d’actionnaires, en particulier la famille Peugeot, ont mangé à eux tout seuls

quasiment l’équivalent du bénéfice net.

 

 

Publié dans CGT, ECONOMIE, Emplois, Luttes, POLITIQUE, SOCIAL, TRACT | Pas de Commentaire »

Du balai !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 février 2012

 

 

DU BALAI !

VIVEMENT LE FRONT DE GAUCHE

 

Du balai !  dans Front de Gauche il-5-repvraie-300x211

Nicolas Sarkozy n’a pas tenu sa stratégie du « Président jusqu’au dernier jour ». Cela n’a surpris personne,

il a annoncé sa candidature mercredi soir au 20 h de TF1, la chaîne de son ami Martin Bouygues.

Il va « essayer de dire la vérité aux Français ». On comprend qu’avec un bilan aussi calamiteux, l’exercice

soit difficile.

La vérité, c’est que la France qu’il dit « forte », il n’a eu de cesse que de casser ce qui fait sa richesse.

La vérité, c’est que ses idées n’apporteront rien de bon aux Français, il nous promet le pire.

Le 22 avril prochain, il faut que le peuple le congédie.

sarko_5_0-pdf-image dans PCF

 Télécharger

 

Publié dans Front de Gauche, PCF, POLITIQUE, TRACT | Pas de Commentaire »

Le Comité National des Privés d’Emploi appelle à la résistance : mobilisation le 29 février pour dire NON à l’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2012

 

La CGT Chômeurs appelle les chômeurs, les précaires à se mobiliser nombreux

le 29 février prochain comme partout en Europe, pour dire non à l’austérité.

Le Comité National des Privés d'Emploi appelle à la résistance : mobilisation le 29 février pour dire NON à l'austérité dans CGT baniere-blog-pep-300x52

 

Tract : Mesures antisociales du Gouvernement

 

Comité National des Privés d’Emploi

Montreuil le 10 février 2012

 

Résistance !

 

Après que les chômeurs aient été traités d’assistés, de fraudeurs, de fainéants, après avoir comparé le RSA à un cancer de la société, Sarkozy continue à stigmatiser les plus démunis et en remet une couche en voulant obliger les chômeurs à accepter une formation dans un des « secteurs d’avenir créateurs d’emplois » emplois qui seraient définis par un comité composé de chefs d’entreprises et de syndicalistes. A l’issue de cette formation, le chômeur serait tenu d’accepter la première offre d’emploi correspondant à sa formation et s’il refusait cette formation ou un emploi, il serait radié et perdrait ses droits à l’indemnisation.

Aujourd’hui, il y a 4,8 millions de chômeurs, et subitement il va trouver des emplois ?

Aujourd’hui seuls 10% des chômeurs inscrits à pôle emploi bénéficient d’une formation alors que de nombreux demandeurs d’emploi en sont demandeurs, quelle formation va-t-il leur proposer ?

Aujourd’hui plus de 3000 personnes sont radiées chaque mois de pôle emploi, veut-il augmenter ce chiffre ?

 

Faire payer la crise aux plus démunis, voilà ce que veut Sarkozy

 

Demander un référendum sur cette question, c’est livrer les chômeurs en pâture à ceux qui déjà les traitent de fainéants, c’est opposer les travailleurs actifs avec les travailleurs privés d’emploi, c’est faire payer par les salariés ce que décident les actionnaires, c’est les obliger à accepter des emplois au rabais, une formation bidon qui en aucun cas ne leur garantit à terme un emploi stable et correctement rémunéré.

Si nous acceptons ces propositions, demain ils remettront en cause la durée du temps de travail, le contrat de travail qui garantit les conditions d’emploi du salarié, ce sera le chantage emploi contre salaire, temps de travail contre emploi.

La crise c’est eux !

 

  • 86 milliards de bénéfices en 2011 pour les entreprises du CAC 40.
  • 37 milliards versés aux actionnaires en 2011.
  • 34% d’augmentation sur 5 ans de la rémunération des patrons du CAC 40.


Il faut se mobiliser pour s’opposer aux mesures

antisociales de Sarkozy

 

Si Sarkozy veut consulter les français, pourquoi il ne le fait pas sur :

1)     La nécessité d’augmenter les salaires, les pensions, les indemnités chômage.

2)     La nécessité de contrôler les aides publiques aux entreprises.

3)     La nécessité de contraindre les entreprises à des alternatives aux licenciements.

4)     La nécessité de la suppression des exonérations fiscales sur les heures supplémentaires.

5)     La nécessité de stopper les suppressions d’emplois.

6)     La nécessité de développer les politiques publiques et les moyens des services publics.

7)     La nécessité de réformer la fiscalité.

8)     La nécessité de créer un pôle financier public.

9)     La nécessité de taxer les mouvements spéculatifs de capitaux et éradiquer les paradis fiscaux.

10)  La nécessité de mettre en place un fond social européen de solidarité sociale et de développement économique.

 

Chômeurs, précaires, travailleurs pauvres,

arrêtons de nous laisser plumer, il est grand temps de résister !

 

Allons-nous encore longtemps nous laisser accuser de toutes les misères du monde ?

Allons-nous encore longtemps payer à la place des banques et des patrons ?

 

Le comité national CGT des privés d’emploi appelle tous les privés d’emploi et précaires à refuser ces mesures antisociales, à se regrouper, s’organiser, se battre pour défendre nos droits, notre avenir et celui de nos enfants. D’ores et déjà nous vous appelons à vous mobiliser nombreux le 29 février prochain comme partout en Europe, pour dire NON à l’austérité. Dans tous les départements, les localités, contactez la CGT chômeurs, rejoignez-la, battez-vous à nos côtés :

Arrêtons de se faire massacrer !

insoumis-resolus-208x300 manifestation dans Chomage

http://chomeurs-cgt.fr/

Publié dans CGT, Chomage, Luttes, POLITIQUE, SOCIAL, TRACT | Pas de Commentaire »

Meeting national de la CGT : La retraite au coeur de l’avenir

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 janvier 2012

 

Meeting national de la CGT : La retraite au coeur de l'avenir dans RETRAITES bandeau_60_x_20_cm_1-1024x355-300x10431 janvier 2012, Zénith de Paris

MEETING NATIONAL :

Retraite et pénibilité

 

 

panneaux_penibilite_1-219x300 dans SOCIALborne_60_1-225x300 dans SyndicatsLe meeting national organisé par la CGT au Zénith de Paris

le 31 janvier sur le droit à la retraite à 60 ans

et la reconnaissance de la pénibilité

s’annonce comme un événement d’ampleur exceptionnelle.

La CGT « va jouer à guichet fermé ».

Les quelques 6000 places sont d’ores et déjà retenues et

de nombreuses organisations de la CGT, dans les départements

ou dans des entreprises ont prévu des retransmissions du meeting en direct ou en différé.

 

 

Ce 23 janvier 2012, Bernard Thibault et Eric Aubin ont présenté ce meeting et la campagne de la CGT lors d’un point de presse.

 

Vidéo, clic sur l’image  reconqu%C3%AAte-retraite-300x221 dans TRACT

 

Retransmission délocalisée

Nord : à la Bourse du Travail de LILLE, aux Unions Locales de ARMENTIERES, MAUBEUGE et CAMBRAI,

au Syndicat des Territoriaux de ROUBAIX, au Syndicat de l’INSEE de LILLE – 13h30

 

PDF - 1.1 Mo
Tract
Télécharger le document en PDF

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans RETRAITES, SOCIAL, Syndicats, TRACT | Pas de Commentaire »

Avec le Front de Gauche, faites le choix de la résistance et de l’avenir !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 janvier 2012

Tract :

Avec le Front de Gauche, faites le choix de la résistance et de l’avenir !

PDF - 858.6 ko

 

Avec le Front de Gauche, faites le choix de la résistance et de l'avenir ! dans Front de Gauche face-a-la-criseweb-225x300fatigues-de-payer-pour-les-richesweb-204x300 dans POLITIQUE
Rejoignez le Front de Gauche !
Ensemble, construisons une autre
France, belle et rebelle !

Publié dans Front de Gauche, POLITIQUE, Presidentielle 2012, TRACT | Pas de Commentaire »

FEIGNIES ENSEMBLE n°40

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 juillet 2011

 

PCF – Feignies

FEIGNIES ENSEMBLE / FEIGNIES POUR TOUS             

Juillet-août 2011 – n°40

 

« Les responsables politiques actuels se comportent trop souvent comme des marionnettes

avant tout soucieuses de ne pas déranger le festin des banquiers. »

Serge Halimi – Journaliste

 

Dette des États : les financiers vampirisent les peuples !

  • En 2009, les pouvoirs publics des pays en développement avaient remboursé l’équivalent de 98 fois

ce qu’ils devaient en 1970. Entretemps, leur dette avait été multipliée par 32.

  • La Banque centrale européenne (BCE) prête au taux très avantageux de 1 % aux banques privées.

Comme les traités européens interdisent à la BCE de financer directement les États, ceux-ci sont obligés

d’emprunter à des taux plus élevés aux banques privées. Elles exigent ainsi de l’État grec un taux à

10 ans de 17,44 % (au 15 juin 2011).

  • Le FMI est désormais dirigé par Mme Lagarde, ex-ministre UMP de N. Sarkozy, qui succède à Dominique

Strauss-Kahn, ancien dirigeant socialiste. Ce FMI impose à l’État grec une série de mesures antisociales :

-  Réduction des salaires, jusqu’à 20 % (un SMIC à 580 €)

-  Suppression de 150 000 postes dans la fonction publique d’ici à 2015

-  Réduction des pensions de 7 %

-  Privatisation et casse des services publics : la téléphonie, les ports du Pirée et de Salonique, le gaz, l’électricité,

les autoroutes, la poste, soit 50 milliards d’euros qui seront versés, d’ici 2015, aux banques privées comme intérêts !

La Grèce est devenue le terrain d’expérimentations des voraces de la finance, avant qu’ils ne s’attaquent

au Portugal, à l’Irlande, puis généralisent leurs méfaits à tous les pays européens avec cet insupportable

texte baptisé « Pacte pour l’euro plus ». Sous couvert de réduction des déficits, ce pacte cherche à démanteler

l’État social européen et à uniformiser les critères pour attaquer les salaires (flexibilisation de la main-d’œuvre,

destruction de la négociation collective), réduire radicalement les effectifs et les salaires de la fonction publique,

retarder l’âge de la retraite, privatiser le système de retraites et  achever le processus de démantèlement progressif

des services publics.

Ce sont toutes ces mesures et ces plans d’austérité que des milliers de manifestants rejettent, en Grèce,

en Espagne, au Portugal. En leur apportant notre soutien, c’est nous-mêmes que nous défendons contre

ce pacte des rapaces de la finance.

Il est urgent qu’une gauche décomplexée impose un contrôle efficace aux financiers.

 

Retraites : L’objectif du gouvernement UMP et des patrons

est de baisser les pensions 

Quelques jours après l’entrée en vigueur, le 1er juillet, de la contre-réforme des retraites, combattue par des millions

de manifestants l’automne dernier, le gouvernement s’apprête à porter à 41 ans et demi le nombre d’annuités

exigées pour les générations nées à partir de 1955. Concrètement, dès cette année 2011, les personnes nées en

1955 devront ainsi cotiser 166 trimestres, contre 165 trimestres pour ceux nés en 1954.

Cette mesure est d’autant plus injuste que la France en cumulant, recul de l’âge légal et augmentation de la durée de

cotisation, devient un des pays les plus régressifs en matière de retraites dans l’Union européenne.

Ce nouvel allongement est d’autant plus insupportable que l’application de la loi de 2010 commence à produire ses

effets dévastateurs, en particulier sur les salariés déjà touchés par le chômage et qui se voient privés de

l’AER (allocation équivalent retraite) et donc condamnés à survivre avec les seuls minima sociaux.

A l’évidence, le véritable objectif de l’allongement reste une baisse généralisée des pensions de retraites.

Par ailleurs, s’il est vrai que les Français vivent plus longtemps, cadres et ouvriers sont inégaux face à l’espérance

de vie : 6,7% des hommes nés entre 1940 et 1946, sont morts avant 60 ans. Un pourcentage qui grimpe à 14,3%

chez les employés et ouvriers non qualifiés.

Vivre plus longtemps mais en bonne santé : Les années gagnées ne sont pas toutes des années de vie en bonne santé.

Selon une étude européenne de 2008, un Français âgé de 50 ans peut espérer vivre jusqu’à 68,1 ans sans incapacité et

une Française jusqu’à 69,7 ans. Avec un âge de départ fixé à 62 ans, cela ne laisse donc aux Français que peu d’années

pour profiter de leur retraite sans incapacité.

Les ouvriers sont donc victimes d’une « double peine ». Leur espérance de vie est inférieure à celle des autres

catégories sociales et ils vivent plus d’années que les autres en incapacité.

 

Non à la réduction du budget d’aide alimentaire !

La Commission européenne a annoncé le 20 juin vouloir réduire de manière considérable le budget de l’aide alimentaire :

de 500 millions d’euros, celui-ci serait ramené à 113 millions d’euros ! En Europe, 13 millions de personnes,

dont 2 millions de Français, dépendaient de cette aide. Dans notre pays, nombreuses sont les associations

qui dépendent de ces subventions pour aider les plus démunis à survivre, les familles à faire face à la baisse du pouvoir

d’achat liée à l’explosion des prix des dépenses dites « contraintes et obligatoires » (loyer, assurances, énergie, eau,

alimentation, santé…).

Contre cette décision scandaleuse, qui s’inscrit dans la logique de l’austérité voulue par les dirigeants de

l’Union européenne, INDIGNONS-NOUS et LUTTONS contre les rapaces de la finance, comme le font les citoyens

un peu partout en Europe.

 

La poste à vendre à Feignies !

Lors du Conseil municipal du 28 mai dernier, les élus ont voté à l’unanimité le principe de l’achat du bâtiment de

la Poste. Il est vrai que cette administration, depuis sa privatisation, vend ses « bijoux de famille » pour réorganiser

ses services et alimenter ses réserves. Mais cette vente ne cache-t-elle pas, dans le cadre justement de cette

réorganisation, la fermeture à terme du bureau de poste et la création d’une poste municipale avec prise en

charge de l’employé par la commune, comme cela a été fait à La Longueville ? A la décharge des conseillers,

cette délibération, ils ne l’ont découverte qu’au moment du vote, sans qu’il y ait eu explication ou discussion

auparavant. Seuls, semble-t-il, le Maire et ses adjoint(e)s étaient au courant !

Après la disparition du commissariat, de la gare, de la gendarmerie, des pompiers, après la fermeture annoncée

de la Sécu, allons-nous perdre aussi le bureau de poste ?

 

Publié dans PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaire »

12345
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy