Lancement réussi de la campagne contre l’ANI : 200 000 manifestants disent « NON à la régression sociale »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 mars 2013

 

200 000 manifestants crient la « régression sociale, ça suffit »

 

 

Lancement réussi de la campagne contre l'ANI : 200 000 manifestants disent Jean-Claude Mailly et Bernard Thibault en tête du cortège

Plusieurs dizaines de milliers de manifestants,

salariés actifs, retraités et privés d’emploi,

ont battu le pavé mardi à Paris et bien d’autres

encore dans plus de 170 villes, à l’appel de

la CGT, FO, FSU et Solidaires, épaulés par le

Front de gauche.

Ils appellent les députés et sénateurs à ne pas adopter en l’état le projet de loi sur l’emploi,

« l’accord de la honte ». « Un véritable succès » estime la CGT.

« Tous les paragraphes de l’accord consistent à fragiliser les salariés, à remettre en cause le contrat de travail »,

a affirmé Bernard Thibault, secrétaire national de la CGT, devant plusieurs milliers de personnes rassemblées

au départ du cortège parisien place du Châtelet en direction de l’Assemblée nationale.

« On veut influencer la réflexion des parlementaires. C’est un premier rendez-vous. On ne va pas laisser

ce texte en l’état ». « Nous allons continuer notre pression sur les parlementaires », a renchéri Jean-Claude Mailly,

de FO, aux côtés de son homologue de la CGT.

« Régression sociale, ça suffit », « Ayraullande trahissent le peuple », lisait-on sur des pancartes tandis que

des manifestants reprenaient un des principaux slogans :

« Avec FO et la CGT, sénateurs et députés, dites non à l’accord Medef-CFDT ».

http://www.youtube.com/watch?v=K0DpJN2tnP0

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

5 000 manifestants à Lille où Thierry Lepaon ouvrait le cortège derrière une banderole unitaire

proclamant « Non à la régression sociale ».

Cliquez sur les photos pour agrandir

027 dans droit du travail007 dans Emplois

038 dans FO030 dans France

033 dans FSU014 dans Luttes

017 dans POLITIQUE028 dans SOCIAL

023 dans Solidaires036 dans Syndicats

037lille0503lille0503a

 

Douai : plus de 1 000 manifestants

capturedouai

capture d’écran vdn

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

 

 

 

 

 

Publié dans CGT, droit du travail, Emplois, FO, France, FSU, Luttes, POLITIQUE, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

L’ANI : un projet de loi made in Medef

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 mars 2013

 

Ce mardi dans l’Humanité :

les six péchés capitaux du projet de loi sur l’emploi

 

L'ANI : un projet de loi made in Medef dans André Chassaigne huma0503

Première mobilisation d’envergure aujourd’hui

contre l’accord du 11 janvier entre patronat et

syndicats minoritaires. Et contre sa transposition,

telle quelle, par le gouvernement dans une loi.

Le Front de gauche s’engage dans la bataille.

Retrouvez notre décryptage des principaux points

du projet et le point de vue de Didier Le Reste,

animateur du Front des luttes.

 

La mobilisation contre l’ANI s’engage aujourd’hui

à l’appel des syndicats, doit-elle dépasser ce seul

cadre ?

 

 

 

Didier Le Reste. Le Front de gauche se félicite du mouvement social contre ce projet de loi dit de

« sécurisation de l’emploi ». Ce sont là les contours d’une mobilisation qui ne demande qu’à grandir,

d’autant que le gouvernement a choisi la procédure d’urgence. Sans que cela ne soit formalisé,

il existe déjà une articulation entre ce mouvement social, dont la responsabilité est de créer

le rapport de forces, notre courant politique de transformation sociale, dont le rôle est à la fois

de sensibiliser les citoyens mais aussi d’interpeller la représentation nationale, et l’action

des parlementaires du Front de gauche. Tout cela doit se mettre en mouvement pour soit mettre

en échec ce projet de loi, soit le modifier de façon substantielle. Car ce texte, gagnant pour le patronat,

perdant pour le monde du travail, est porteur de régressions sociales.

[Lire la suite]

 

Publié dans André Chassaigne, Austerite, CGT, Competitivite, droit du travail, ECONOMIE, Emplois, FO, France, Front de Gauche, FSU, licenciements, Luttes, PCF, POLITIQUE, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Accord emploi : Le Front de Gauche entend « détricoter pièce par pièce » l’accord pour en montrer toute la nocivité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 mars 2013

 

TRAVAIL

Accord emploi :

«Vu l’enjeu, c’est la mère des batailles» pour A. Chassaigne

 

Accord emploi : Le Front de Gauche entend

André Chassaigne annonce que le groupe

Front de gauche à l’Assemblée nationale

entend « détricoter pièce par pièce » l’accord

dit de sécurisation de l’emploi, « pour montrer

aux parlementaires et aux Français

la nocivité de ce texte. »

L’accord signé par le Medef, la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC sera présentée ce mercredi en Conseil

des ministres, pour une application « début mai », selon Michel Sapin, le ministre du Travail. La CGT,

Force ouvrière, Solidaires et le FSU organisent une journée de manifestation ce mardi

contre la transposition de l’accord du 11 janvier dans la loi.

Accord minoritaire

«Nous considérons que ce sont 
les élus qui font la loi et ce serait une lourde dérive 
de la République que,

au nom du dialogue social, 
la représentation nationale se voie imposer une loi dictée, en fait, par le Medef,

explique André Chassaigne dans un point de vue publié dans l’Humanité de ce lundi. D’autant que

cet accord est minoritaire. Les organisations syndicales signataires ne représentent que 38 % des salariés. »

« Avec cet accord tel quel, le licenciement serait plus facile sous prétexte de compétitivité ; la mobilité 
serait

imposée à tous les salariés et tout refus 
pourrait entraîner le licenciement pour faute personnelle. La baisse

du salaire ou l’augmentation du temps de travail, sur la base d’un simple accord d’entreprise, pourrait

s’imposer aux salariés sans garantie réelle pour l’emploi. Les recours en justice seraient limités, de même que

celui auprès des prud’hommes. »

Construire une alternative

« Quand le projet de loi du gouvernement viendra en débat à l’Assemblée, nous entendons le détricoter pièce

par pièce pour montrer aux parlementaires et aux Français la nocivité de ce texte. Nous voulons faire bouger

les lignes. Nous allons déposer des centaines d’amendements pour construire une alternative. Nous avons

élaboré, avec nos collègues du Sénat, une loi contre les licenciements boursiers. Nous allons la décliner en

amendements pour redéfinir les licenciements économiques, les licenciements abusifs, les licenciements boursiers,

pour permettre 
aux salariés de saisir les juges pas seulement sur la forme mais sur le fond…

Avec le Front de gauche, nous avons construit ce projet en lien avec les salariés en lutte. Pour la première fois

depuis le début de la législature, la jonction entre luttes sociales et luttes parlementaires va se faire. Tenant

compte du sujet 
et de l’enjeu, c’est la mère des batailles. »

  • A lire aussi :

Accord sur l’emploi : le programme des 170 manifestations

« Non à l’accord du Medef ! Signez la pétition

Propos recueillis par Max Staat - humanite dans CGT le 4 Mars 2013

Publié dans André Chassaigne, CGT, droit du travail, FO, France, Front de Gauche, FSU, PETITION, POLITIQUE, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

5 mars : Journée d’action contre l’accord dit de sécurisation de l’emploi (ANI)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mars 2013

 

Ce lundi dans l’Humanité :

haro sur l’accord de sécurisation de l’emploi

 

5 mars : Journée d'action contre l'accord dit de sécurisation de l'emploi (ANI) dans Austerite huma0403

Mardi, la CGT et FO, rejointes par la FSU

et Solidaires, appellent à une journée

d’action contre l’accord national

interprofessionnel (ANI) dit de sécurisation

de l’emploi et sa transposition en un projet

de loi, qui faciliterait les licenciements.

A lire dans notre édition :

 - Mobilisation contre cet ANI qui vous veut du mal

 - 170 manifestations partout en France

 - La majorité tiraillée à l’Assemblée nationale

 - «Vu l’enjeu, c’est la mère des batailles»,

entretien avec André Chassaigne, président

du groupe Front de gauche à l’Assemblée

 - Hollande déçoit les électeurs

 - Les manifestations du 5 et le GPS de M. Lamy,

l’édito de Patrick Apel-Muller

[Lire la suite humanite.fr/]

Lire également :

Accord sur l’emploi : 100 députés PS contre les retouches

Tous les appels à manifester des syndicats et organisations territoriales

 

La logique néfaste de l’accord national interprofessionnel

sur l’emploi (ANI)

 

Le syndicat Force ouvrière a décrypté sous la forme d’un clip, les dessous de l’accord

de « sécurisation de l’emploi » signé le 11 janvier dernier par la CFDT, la CFTC

et la CFC-CGC mais refusé par la CGT et FO.

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

AttacTVFrance

victoiresmedef1 ANI dans CGT

Journée du 5 mars : les manifestations dans le Nord

Publié dans Austerite, CGT, Competitivite, droit du travail, ECONOMIE, FO, France, FSU, licenciements, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Journée du 5 mars : les manifestations dans le Nord

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 mars 2013

 

Nord 59

 

Ville : MAUBEUGE
Lieu : Rassemblement devant la Chambre Patronale
Heure : 11h00
Organisation : CGT, FO

Ville : VALENCIENNES
Lieu : Manifestation départ place d’Armes
Heure : 10h00
Organisation : CGT, FSU, SOLIDAIRES

Ville : DOUAI
Lieu : Rassemblement place Barlet
Heure : 09h30
Organisation : CGT

Ville : LILLE
Lieu : Manifestation régionale départ Porte de Paris
Heure : 14h30
Organisation : CGT, FO avec le soutien de FSU et SOLIDAIRES

Publié dans CGT, Emplois, FO, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Journée unitaire du 5 mars : 169 manifs et rassemblements

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 mars 2013

 

Lutte

5 mars, 169 manifs et rassemblements

 

Journée unitaire du 5 mars : 169 manifs et rassemblements dans CGT 5mars

La mobilisation contre « l’accord de régression

sociale du 11 janvier » se prépare.

«Forte et déterminée.» Ainsi s’annonce, selon la CGT,

la journée d’action du 5 mars contre «l’accord

de régression sociale du 11 janvier».

À la veille de l’examen par le Conseil des ministres du projet de loi transcrivant l’accord sur l’emploi conclu

par le patronat et trois syndicats minoritaires (CFDT, CFTC, CGC), cette mobilisation est organisée

par la CGT et Force ouvrière, et soutenue par la FSU et Solidaires.

Étudiants et lycéens

Pas moins de 169 rassemblements et manifestations sont à ce jour prévus à travers tout l’Hexagone.

Dans certains départements, les syndicats étudiant Unef et lycéen UNL s’associent aux organisations de

salariés pour appeler à ces rendez-vous. Le 5 mars sera marqué par des arrêts de travail dans plusieurs

branches professionnelles : c’est le cas des transports, du commerce, des mines et énergies,

des organismes sociaux, des travailleurs de l’État, des finances, ainsi que de l’équipement et environnement.

Autant de secteurs où la CGT et FO ont lancé des appels unitaires à débrayages.

[Lire la suite sur humanite.fr]

A lire aussi :

Projet de loi sur l’emploi: la CGT veut peser sur le débat à l’Assemblée nationale

Un appel contre un ANI qui nous veut du mal

Yves  Housson

Les appels et la carte des manifestations

 

Publié dans CGT, Emplois, FO, France, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats, UNEF | Pas de Commentaire »

Accord sur l’emploi : La FSU et Solidaires manifesteront avec la CGT et FO le 5 mars

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 février 2013

 

La FSU et Solidaires s’associent à la mobilisation du 5 mars

contre l’accord sur l’emploi

 

Accord sur l'emploi : La FSU et Solidaires manifesteront avec la CGT et FO le 5 mars dans CGT medef2

La FSU a fait savoir jeudi, lors de son 7e congrès

national à Poitiers, qu’elle s’associerait à la journée

de mobilisation du 5 mars organisée par la CGT et FO

contre le projet de loi sur la « sécurisation de l’emploi »,

l’union syndicale Solidaires indiquant qu’elle ferait

de même.

« Le 5 mars, nous serons ensemble dans cette bataille

contre cet accord », a indiqué la secrétaire générale

de la FSU Bernadette Groison, s’adressant au futur chef

de file de la CGT, Thierry Lepaon, venu intervenir devant

les congressistes.

Quelques minutes avant, ce dernier avait appelé

les adhérents de la FSU, principale fédération

de l’Éducation et seconde force de la fonction publique d’État,

à être « au coude à coude » avec la CGT pour protester contre l’accord sur l’emploi ,

un accord « en trompe l’oeil » qui « sécurise juridiquement les employeurs et flexibilise au maximum les salariés ».

D’une manière générale, il a dit « constater le retard pris par la politique pour trouver des voies de sortie

de crise. Depuis plus de 5 ans, depuis l’été 2007, nous ne pouvons noter aucune action d’envergure,

au contraire : les politiques d’austérité ont aggravé la crise », a-t-il ajouté.

« Seule l’intervention massive des salariés et de leurs syndicats peut permettre de changer

la donne, de modifier le rapport de force en faveur du travail », a-t-il poursuivi, soulignant que

« c’est dans ce cadre que depuis 2009, la CGT et la FSU ont choisi d’approfondir leurs relations ».

« Rien n’est acquis, comme on le voit avec l’accord national interprofessionnel (sur l’emploi). La conquête

des espaces de droit et de liberté est à chaque fois à remettre sur le métier », a souligné de son côté

Bernadette Groison, évoquant « d’énormes batailles à mener ensemble pour que soient respectés

les salariés, les chômeurs et le jeunes ».

Annick Coupé, porte-parole de Solidaires, a également indiqué que l’union syndicale, qui regroupe

notamment les syndicats SUD, s’associerait à la mobilisation. Pour Annick Coupé, cette manifestation a

un « double enjeu » : sur le fond du texte sur l’emploi, qui constitue une « régression très importante« ,

mais aussi sur la méthode choisie par le gouvernement, visant à transcrire le texte tel quel dans la loi.

« On a peur qu’ensuite on ait ça sur des dossiers comme celui des retraites », a-t-elle expliqué.

« Si cette affaire là passe, ce n’est pas bon pour les salariés, et cela ne présage rien de bon

pour les autres dossiers qui sont sur la table ».

La mobilisation du 5 mars aura lieu à la veille de la présentation en Conseil des ministres du projet de loi

sur la sécurisation de l’emploi, issu de l’accord signé le 11 janvier par trois centrales (CFDT, CFTC,

CFE-CGC) et le patronat.

*
humanitefr accord compétitivité dans Competitivite 14 Février 2013

Publié dans CGT, Competitivite, droit du travail, FO, France, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

14 novembre : Communiqué commun des organisations syndicales régionales Nord Pas-de-Calais

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 novembre 2012

Reçu par courriel

 

Communiqué commun des organisations syndicales régionales Nord Pas-de-Calais

CFDT – CGT – FSU – SOLIDAIRES – UNSA

*

Le 14 novembre sera une journée d’action à l’appel de la Confédération Européenne des syndicats pour l’emploi et la solidarité en Europe.

Avec l’ensemble du syndicalisme européen, les organisations syndicales régionales du Nord Pas de Calais expriment leur ferme opposition aux mesures d’austérité qui font plonger l’Europe dans la stagnation économique, voire la récession.

Ces mesures, loin de rétablir la confiance, ne font qu’aggraver les déséquilibres et créer des injustices. Elles mettent à mal le modèle social européen par ailleurs mis en cause par la concurrence et parfois le dumping dans les domaines de la fiscalité, du coût du travail et des conditions sociales.

En France, c’est un nombre de chômeurs qui ne cesse de croître depuis 17 mois avec encore une hausse record en septembre. Notre région n’est pas épargnée avec 375 000 demandeurs d’emplois. Les plans de licenciements se multiplient. La précarité s’accroît, des millions de salariés n’accèdent à l’emploi qu’en CDD pour des durées de plus en plus courtes. 11 millions de personnes sont touchées par l’exclusion ou la pauvreté dont de nombreux retraités. Les salaires dans le privé et le public stagnent, tout comme les retraites et les pensions.

Les traitements de choc infligés aux travailleurs conduisent à la destruction des droits sociaux.. La cohésion sociale, les services publics, le dialogue social et le respect des valeurs garanties par la Charte des droits fondamentaux sont mis en cause. Cette situation est insupportable et menace la construction européenne elle-même.

L’Europe doit bâtir ses politiques sur la solidarité et garantir les moyens du progrès social.

Avec la Confédération Européenne des syndicats, nous exigeons :

• une véritable coordination des politiques économiques et des mesures de solidarité concrètes avec les pays les plus en difficulté en intégrant systématiquement la dimension sociale aux décisions européennes 

• la négociation d’un « Contrat social » revendiqué par la CES au niveau européen, incluant des mesures mettant fin à la concurrence sociale entre les Etats, en instaurant des standards sociaux européens, en particulier un salaire minimum dans chaque pays ;

• des mesures de relance au plan européen afin de renouer avec une croissance durable et favoriser l’emploi ;

 

Les organisations syndicales régionales CFDT, CGT, FSU, SOLIDAIRES, UNSA s’inscrivent pleinement dans la grande journée de mobilisation interprofessionnelle rassemblant les salariés du privé et du public, les retraités et les chômeurs pour manifester leur volonté de voir apporter des réponses concrètes aux difficultés que vivent tous les travailleurs en France et en Europe.

Elles appellent à un RASSEMBLEMENT à 10H15 à LILLE Grand Palais -à l’occasion de la tenue du World forum, suivi d’une MANIFESTATION RÉGIONALE.

Des prises de paroles de syndicalistes précèderont le départ de la manifestation.

Lille, le 31 octobre 2012

Publié dans Austerite, CFDT, CGT, EUROPE, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats, UNSA | Pas de Commentaire »

14 novembre : mobilisation contre l’austérité en France et dans toute l’Europe

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 novembre 2012

 

14 novembre :

mobilisation contre l’austérité en France et dans toute l’Europe

 

14 novembre : mobilisation contre l’austérité en France et dans toute l’Europe dans Austerite aust2

Les cinq grands syndicats français prévoient

une centaine de manifestations et rassemblements

le 14 novembre en France, dans 77 départements.

A l’appel de la CES et de plus de 40 organisations

syndicales, des manifestations auront lieu dans 23

pays européens pour protester contre les politiques

d’austérité qui mènent le continent droit dans le mur.

Outre les manifestations, les organisations CGT, CFDT, FSU, Unsa et Solidaires, rejointes par la CNT, ont

également appelé à des grèves sectorielles, en particulier dans les services publics. « A ce jour, sur 77

départements, nous recensons 100 manifestations et rassemblements », indique la CGT.

 

afiche CES dans CFDT

« Cette journée européenne d’action et de solidarité a pour objectif de demander aux dirigeants

de montrer leur volonté de s’atteler véritablement à la détérioration de l’emploi et de répondre

à l’angoisse sociale grandissante des citoyens européens. L’austérité est une impasse totale

qui doit être abandonnée. La protection sociale et les salaires ne peuvent plus être sacrifiés.

Il y a urgence sociale, il est temps d’écouter ce qu’ont à dire les citoyens et les travailleurs et

de changer de cap. » explique la Confédération Européenne des Syndicats (CES).

 

Grèves, manifestations, mais aussi des actions de sensibilisation et d’information sont prévues.

Étant donné sa gravité dans certains pays comme la Grèce et l’Espagne où il dépasse les 50 %, le chômage

des jeunes sera également au cœur de la journée.

A Bruxelles, les leaders syndicaux belges et de la CES rencontreront les ambassades de Grèce, du Portugal,

d’Irlande et d’Allemagne dans la matinée du 14, avant de manifester devant Parlement Européen.

Une quarantaine d’organisations syndicales issues de 23 pays sont impliqués dans cette journée européenne

d’action et de solidarité.

La CES met cette journée sous le signe de l’opposition à l’austérité, mais elle se veut également

force de proposition, pour l’emploi et la solidarité :

  • Une gouvernance économique au service d’une croissance durable et d’emplois de qualité,
  • La justice économique et sociale via des politiques de redistribution, la fiscalité et la protection sociale,
  • Des garanties d’emploi pour les jeunes,
  • Une politique industrielle européenne ambitieuse orientée vers une économie verte bas carbone

et vers des secteurs d’avenir, porteurs d’emplois et de croissance,

  • L’intensification de la lutte contre le dumping social et salarial,
  • La mise en commun de la dette au moyen d’euro-obligations,
  • La mise en place effective d’une taxe sur les transactions financières pour lutter contre la spéculation

et permettre des politiques d’investissements,

  • L’harmonisation de l’assiette fiscale avec un taux minimum pour les entreprises en Europe,
  • La lutte contre l’évasion et la fraude fiscales,
  • Le respect des négociations collectives et du dialogue social,
  • Le respect et la garantie des droits sociaux et syndicaux fondamentaux.

 

humanitefr mobilisation européenne du 14 novembre dans CGT le 9 Novembre 2012

Lire également :

afiche2-227x300 dans EUROPE

  → le communiqué commun des cinq organisations syndicales françaises

*
  → Le tract du CES en français

*

  → L’appel du PCF et du PGE à se joindre à la mobilisation :

14 novembre,  « l’Europe des travailleurs hausse le ton »

 

 

 

Publié dans Austerite, CFDT, CGT, EUROPE, France, FSU, Luttes, PCF, POLITIQUE, SOCIAL, Solidaires, Syndicats, UNSA | Pas de Commentaire »

Congrès PS de Toulouse : les Sanofi en tête de cortège réclament le changement

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 octobre 2012

 

Congrès PS de Toulouse :

les Sanofi en tête de cortège réclament le changement

 

Congrès PS de Toulouse :  les Sanofi en tête de cortège réclament le changement  dans CFDT inesben-0690_0_0-300x150

Des centaines de salariés, syndicats et politiques de gauche

ont manifesté devant le congrès du PS, à Toulouse.

« Le changement, c’est pour quand ? » demandait la banderole

de tête.

 

A Toulouse, en marge du congrès du parti socialiste où se trouvent de nombreux ministres dont Jean-Marc

Ayrault, près de 1200 manifestants ont défilé pour demander au gouvernement socialiste :

« Le changement c’est pour quand ? ». C’était en tout cas la question posée par la banderole de tête tenue

à la fois par des syndicalistes de la CGT, de la FSU et de SUD et par des militants politiques du Front de Gauche

ainsi que du NPA ou d’Attac.

4861536-7255023-300x219 Sanofi dans CGT

L’intersyndicale (CFDT-SUD-CGC-CGT-FO) de Sanofi était en tête

du cortège avec près de 300 des salariés du laboratoire pharmaceutique

qui luttent depuis juillet contre la menace d’une fermeture

de leur établissement toulousain. Les mots d’ordre y étaient plus

syndicaux, même si on voyait une pancarte :

« Montebourg assume ton ministère! ».

 

Plusieurs dizaines de salariés de France3 Midi-Pyrénées s’étaient joint au défilé pour dénoncer un plan

d’économies qu’ils jugent suicidaire. « Sauvons les régions » et « France 3 plus loin de chez vous », clamaient

leurs banderoles.

Le gros du reste de la manifestation était composé de militants du Front de gauche –membres du Parti de Gauche

ou gauche unitaire. Pendant ce temps une délégation du parti communiste français,  conduite par la présidente

du groupe CRC au Sénat Eliane Assassi, remettait une lettre de Pierre Laurent au nouveau secrétaire national

des socialistes, Harlem Désir.

Les manifestants ont défilé en ville dans un quartier proche du Parc des expositions où le congrès socialiste

se déroule en présence de nombreux ministres, mais ils n’ont pas tenté de s’en approcher trop près.

Lire également :

Congrès PS : Emmanuel Maurel veut « mettre tous les débats sur la table »

humanitefr Toulouse dans FO le 27 Octobre 2012

Vidéo France3 Midi-Pyrénées

Publié dans CFDT, CGT, FO, France, FSU, Luttes, POLITIQUE, PS, Solidaires, Sud, Syndicats | Pas de Commentaire »

123456
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy