Réponse syndicale unitaire face à l’extrême droite

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 janvier 2014

 

Appel national pour faire face à l’extrême droite

(CGT, FSU, Solidaires, UNEF, UNL et Fidl)

*

Captureappelantifa

Clic sur l’image pour agrandir

 

Publié dans CGT, Extreme-droite, F-Haine, France, FSU, Solidaires, Syndicats, UNEF | Pas de Commentaire »

Meeting unitaire contre l’extrême droite, ses idées, ses pratiques

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 janvier 2014

 

EXTRÊME DROITE

Les syndicats ripostent contre l’extrême droite

 

Captureantifasciste

 

Devant les prétentions du Front national

de préempter le vote ouvrier, syndicats

et organisations de jeunesse échangent

aujourd’hui réflexions et expériences

pour faire reculer les idées d’extrême

droite.

 

Suivez le meeting en direct ici  (à partir de 19h30)

Le 4 décembre dernier, lors du lancement de la campagne « contre l’extrême droite, ses idées et ses pratiques »,

CGT, FSU, Solidaires, Unef, FIDL et UNL réaffirmaient le rôle des syndicats et des organisations de jeunesse

dans ce combat démocratique.

Née de l’urgence à déconstruire les propositions antisociales du Front national et de ses satellites, la journée

intersyndicale unitaire d’aujourd’hui (lire ci-contre) prend un tour résolument combatif. La préoccupation est ancienne.

Début 2011, un tract commun des trois centrales précitées, auxquelles s’ajoutaient l’Unsa et la CFDT

(qui ne participent pas à la journée) dénonçait « l’utilisation de la situation sociale pour promouvoir certaines thèses

dans le débat public comme le fait le Front national ».

Progrès social

« Par leur histoire, leurs traditions, leurs valeurs », mais aussi « dans leurs pratiques », le rôle des syndicats, dans

et hors l’entreprise, est d’œuvrer au progrès social. Incompatible, selon les statuts des organisateurs, avec, au hasard,

« la thèse de la préférence nationale (qui) est antinomique avec les valeurs fondamentales du syndicalisme ».

La CGT l’a inscrit dans ses statuts. Elle agit « pour une société démocratique, libérée de l’exploitation capitaliste

et des autres formes d’exploitation et de domination, contre les discriminations de toutes sortes, le racisme, la xénophobie

et toutes les exclusions ».

Bataille antifasciste

Dans son rapport d’introduction au conseil national de la Fédération des services publics CGT, en septembre dernier,

le secrétaire fédéral, Baptiste Talbot, allait plus loin. Selon lui, le travail syndical pour « élever le rapport de forces

et changer la donne sur le terrain revendicatif » est « partie intégrante de la bataille antifasciste ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans CGT, ECONOMIE, Extreme-droite, F-Haine, France, FSU, SOCIAL, Solidaires, Syndicats, UNEF | Pas de Commentaire »

Refus de la contre-réforme des retraites

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 octobre 2013

 

RETRAITES :

CGT, FO, FSU, Solidaires mobilisent à Paris les 10 et 15 octobre

 

Refus de la contre-réforme des retraites  dans Assemblee nationale retraites2-300x150

Les unions régionales d’Ile-de-France de quatre

syndicats – CGT, FO, FSU, Solidaires – appellent

à un rassemblement le 10 octobre devant le ministère

du Travail et un autre le 15 sur le pont de la Concorde

pour s’opposer à la réforme des retraites

en débat à ces dates à l’Assemblée nationale.

Pour les quatre syndicats, après la journée de mobilisation du 10 septembre dernier, il s’agit

de mettre la pression sur les parlementaires alors que le projet de loi sur la réforme des retraites

 sera examiné par l’Assemblée nationale du 7 au 11 octobre et devrait donner lieu à un vote

en hémicycle le 15, avant de passer au Sénat.

  • jeudi 10 octobre, rendez-vous est donné pour « un rassemblement interprofessionnel, ponctué

par une conférence de presse, le 10 octobre, devant le ministère du Travail, à partir de 12h30″

  • mardi 15 octobre, « une journée de mobilisation » est prévue « avec un rassemblement

et une manifestation régionale à 12h30 au départ de St Augustin (VIIIe arrondissement). « Ils rejoindront

le rassemblement unitaire, initié par FO, sur le pont de la Concorde – face à l’Assemblée Nationale »,

ajoute le communiqué.

« Le débat parlementaire qui s’ouvre le 7 octobre sur le dossier retraite doit être l’occasion pour les salariés

de se faire entendre », affirment les quatre syndicats qui appellent à refuser « la contre réforme des retraites ».

Des appels unitaires à se mobilier existent également dans les départements, affirme le communiqué.

  • A lire aussi :

Le communiqué commun contre la « contre-réforme des retraites »

Retraites : FO mobilise ses forces

S.G.

Publié dans Assemblee nationale, CGT, FO, France, FSU, RETRAITES, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

La réforme des retraites expliquée aux salariés du Ministère des finances

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 septembre 2013

 

La réforme des retraites en débat à Bercy

A une semaine de la grande mobilisation sur les salaires, l’emploi, les retraites et les conditions de travail, les assemblées générales se multiplient sur les lieux de travail pour, notamment, expliquer la future réforme aux salariés.
A Paris, une soixantaine de salariés du ministère des finances sont venus écouter mardi 3 septembre les raisons pour lesquelles les syndicats Force Ouvrière, Solidaires et la CGT appelaient à la mobilisation le 10 septembre prochain. Une tribune unitaire avec laquelle les salariés ont pu débattre pendant 2 heures de pensions féminines, de stratégie syndicale ou encore de « dialogue social »…
Reportage de Sophie Babaz pour nvo.fr

 La réforme des retraites expliquée aux salariés du ministère des finances

http://www.dailymotion.com/video/x1454j3

sur dailymotion

Par

Publié dans CGT, ECONOMIE, FO, RETRAITES, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

La mobilisation contre l’ANI sur l’emploi se poursuit au Sénat

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 avril 2013

 

La mobilisation contre l'ANI sur l'emploi se poursuit au Sénat dans CGT ani

Le projet de loi de « sécurisation de l’emploi »

déjà adopté par l’Assemblée nationale est

examiné à son tour par le Sénat à partir

de ce  mercredi.

Devant le palais du Luxembourg, la CGT, FO,

Solidaires et la FSU mobilisent contre le texte.

 

Dans l’hémicycle, les sénateurs communistes s’apprêtent à défendre leurs très nombreux

amendements contre l’Accord national interprofessionnel.

« La bataille continuera au Sénat », promettait Pierre Laurent le 9 avril dernier, lors du vote du projet de loi

sur l’emploi par les députés. Le sénateur et secrétaire national du PCF doit honorer son engagement

en intervenant ce mercredi au Sénat pour mettre en perspective la grande majorité des 650 amendements

au texte émanant du groupe CRC. « Le travail de nos députés a ouvert des brèches dans l’argumentation

du gouvernement et mis à nu les régressions contenues dans l’accord », assurait-t-il la semaine dernière,

rappelant qu’« il n’y a pas de majorité de gauche pour adopter ce texte », au palais du Luxembourg.

Reculs sociaux

Les sénateurs Front de gauche sont les seuls à avoir annoncé qu’ils ne voteront pas ce projet de loi

de transposition de l’accord national interprofessionnel signé par le Pedef, la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC

début janvier, « qui fait la part belle au Medef et prépare de futurs reculs sociaux ». Ils devraient être soutenus

par d’autres sénateurs de gauche, comme Marie-Noëlle Lienemann (PS). Le vote du texte, inscrit en

procédure accélérée (une lecture par assemblée), devrait intervenir vendredi ou samedi.

Devant le Sénat, les CGT, FO, Solidaires et FSU d’Ile-de-France ont appelé à un rassemblement unitaire

contre « ce projet de loi » qui « entérine un véritable recul social, organise la flexibilité, la mobilité, la précarité

au détriment des salariés. Cet accord conduit à la casse du code du travail, en légalisant le chantage

à la baisse des salaires au prétexte de la défense de l’emploi, ou encore, en restreignant les recours en justice

pour les salariés et les peines encourues par les employeurs. Cela conduirait à une nouvelle dégradation

de la situation de l’emploi et à l’augmentation du chômage…

A lire aussi :

S.G.

Publié dans CGT, droit du travail, ECONOMIE, Emplois, FO, France, Front de Gauche, FSU, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE, Senat, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Contre l’ANI la rue prend le relais de l’Assemblée

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 avril 2013

 

Ce mardi dans l’Humanité :

contre l’ANI la rue prend le relais de l’Assemblée

 

Contre l'ANI la rue prend le relais de l'Assemblée dans CGT huma0904

Malgré quelques concessions à la marge,

les députés du Front de gauche se sont

heurtés à la volonté du gouvernement

de conserver dans la loi l’esprit et la lettre

de l’ANI.

La CGT et FO organisent des rassemblements

dans tout le pays.

Pour Agnès Le Bot Secrétaire confédérale


de la CGT, négociatrice :

« Ce n’est pas un vote couperet ».

« Il est encore possible de peser 
sur le projet de loi

sur la sécurisation de l’emploi. À l’Assemblée nationale,

des modifications ont été apportées,

mais très à la marge.

Ce texte reste un texte de régression sociale. Il y a eu, par exemple, quelques aménagements pour tenter

de limiter les dégâts sur la mobilité interne, en rendant cette négociation optionnelle dans les entreprises.

Mais cette mobilité reste forcée. En ce qui concerne les accords de maintien dans l’emploi, de modulation

du temps de travail et du salaire, les députés ont voté pour que des “efforts proportionnels” soient aussi

fournis par les dirigeants d’entreprise. Cela reste tout de même du chantage à l’emploi pour les salariés,

qui sont plus que jamais la variable d’ajustement. Il faut sortir de cette logique. 
Arrêter de penser le travail

comme un coût. 
Nous voulons montrer qu’il y a une autre dynamique de développement économique

et social possible. 
Nous mobilisons aujourd’hui pour peser dans les débats qui continuent au Sénat et porter

d’autres alternatives pour les salariés. Plus de 156 rassemblements sont attendus. Nous souhaitons aussi

aborder la question fondamentale du licenciement. Nous voulons pouvoir contrôler en amont la réalité

de son motif économique ainsi que la possibilité pour le comité d’entreprise 
de le suspendre. Mais nous en

sommes bien loin. 
Durant la négociation sur la sécurisation de l’emploi, le Medef n’a cherché qu’à obtenir

plus de facilité pour licencier. Le débat parlementaire n’est pas sorti 
de cette logique.

C’est au gouvernement et aux députés de maintenant prendre leurs responsabilités. 
Dans tous les cas,

ce n’est pas un vote couperet, 
nous nous battons aussi pour l’avenir. »

[Lire la suite]

 

Publié dans CGT, droit du travail, Emplois, FO, FSU, l'Humanité, POLITIQUE, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Mobilisation du 9 avril contre l’ANI : la carte de France des manifestations

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 avril 2013

 

La CGT, avec d’autres organisations syndicales appelle l’ensemble des salariés du privé

comme du secteur public, des retraités et des privés d’emploi, à une nouvelle journée

de grèves et de manifestations le mardi 9 avril pour empêcher la transposition dans la loi

du contenu de l’ANI du 11 janvier.


Mobilisation du 9 avril contre l'ANI : la carte de France des manifestations dans CGT mobilisationani

 

Cliquez sur la carte

pour visualiser les manifestations

 

 

Publié dans CGT, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Solidaires : « L’ANI est une supercherie »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 avril 2013

 

Le patronat ne doit pas faire la loi !

Une vidéo réalisée par Solidaires dénonce les dangerosités de l’accord national

interprofessionnel (ANI) signé par le Medef et trois syndicats représentatifs

sur cinq (CFDT, CGC et CFTC).

 

http://www.dailymotion.com/video/xyqp95

sur dailymotion

Par Solidairesnational

Publié dans Assemblee nationale, droit du travail, ECONOMIE, SOCIAL, Solidaires | Pas de Commentaire »

La CGT, FO et Solidaires appellent à manifester contre l’ANI mardi 9 avril

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 mars 2013

 

La CGT, FO et Solidaires défileront contre l’accord emploi le 9 avril

 

La CGT, FO et Solidaires appellent à manifester contre l'ANI mardi 9 avril dans Assemblee nationale cgtfomanifestation du 5 mars

Bis repetita. Après la journée d’action du 5 mars

dernier, les trois organisations syndicales allient

leurs forces pour manifester contre l’accord

national interprofessionnel (ANI) de sécurisation

et flexibilité de l’emploi, dont la transposition

dans un projet de loi sera examiné

ce jour-là à l’Assemblée nationale.

Les deux centrales non-signataires de l’ANI qui a été paraphé par le Medef, la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC,

et Solidaires, ont toutes trois appelées ce mardi à se mobiliser dans quinze jours contre ce projet de loi

qui sera examiné au Parlement en procédure d’urgence -une seule lecture dans chaque chambre- et après

le vote de l’Assemblée, il sera en débat au Sénat.

Rencontres avec les parlementaires

« Pour la CGT, le changement de cap en matière de politique d’emploi et de garanties sociales pour les salariés

est d’une absolue nécessité. C’est pourquoi, après la forte mobilisation du 5 mars qui a réuni 200.000

manifestants, la CGT appelle l’ensemble des salariés du privé comme du secteur public, des retraités et

des privés d’emploi, à une nouvelle journée de grèves et de manifestations le 9 avril » pour « empêcher

la transposition dans la loi du contenu de l’accord du 11 janvier », indique la centrale dans un communiqué.

Cette dernière explique en parallèle poursuivre « les rencontres avec les parlementaires dans les tout prochains

jours afin de leur démontrer la nocivité de l’accord pour les salariés et son inefficacité en matière économique. »

Régression

Dans un communiqué, Force ouvrière « appelle ses structures et militants à participer aux rassemblements

et actions qui auront lieu le 9 avril » et estime que « l’accord du 11 janvier, comme le projet de loi actuel,

constituent une régression des droits sociaux ».

FO poursuivra aussi ses « démarches auprès des parlementaires ».

L’union syndicale Solidaires appelle également dans un communiqué salariés et chômeurs à « participer

massivement » à la journée d’action du 9 avril : « Il s’agit d’amplifier et d’élargir la mobilisation après la réussite

de la première étape du 5 mars pour montrer notre détermination au gouvernement », indique Solidaires

dans un communiqué.

A lire aussi :

S.G.

Publié dans Assemblee nationale, CGT, Competitivite, Emplois, FO, France, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Réforme du marché du travail : « L’égalité professionnelle aux oubliettes »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2013

 

INÉGALITÉ PROFESSIONNELLE

Les femmes, grandes perdantes de la réforme

du marché du travail 

 

Réforme du marché du travail :

Par Nolwenn Weiler (5 mars 2013)

C’est l’un des engagements de François Hollande :

construire l’égalité professionnelle et lutter contre

la précarité des femmes. Elles sont les premières

à subir les temps partiels imposés, avec leur lot

de bas salaires et d’accès aux droits restreints.

Vanté comme une avancée, l’accord national

interprofessionnel est censé encadrer

ces temps partiels. Il est en réalité peu contraignant

pour les employeurs et pourrait même accélérer la précarisation des femmes.

C’est l’un des avantages présumés du projet de loi sur l’emploi, présenté en Conseil des ministres le 6 mars,

qui reprend les termes de l’accord national interprofessionnel du 11 janvier (Ani) : encadrer les temps partiels.

Ceux-ci seront limités à 24h minimum, sauf pour les salariés de particuliers employeurs (ménages, gardes

d’enfants…) et les étudiants de moins de 26 ans. « En fixant un seuil minimum de 24 heures on encadre

pour la première fois le temps partiel, qui touche essentiellement les femmes », se réjouit Marie-Andrée

Seguin, secrétaire nationale de la CFDT, l’un des trois syndicats qui a signé l’accord. La ministre aux droits

des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, a de son côté qualifié cette disposition de « nette avancée »

pour les salariés à temps partiel.

Vraiment ? Premier problème : de nombreuses possibilités de dérogation accompagnent ce seuil théorique

des 24 heures. Pour signer un contrat en deçà du seuil minimum fixé par la loi, il suffit par exemple

que le salarié en fasse la demande « écrite et motivée ». « Compte tenu à la fois de la faible connaissance

qu’ont habituellement les salariés de leurs droits et de la contrainte extrêmement forte que le chômage

de masse fait peser sur eux, gageons que leur demande ne sera pas difficile à obtenir ! », lâche l’inspecteur

du travail Denis Auribault, membre de la fondation Copernic, un « think-tank » de gauche opposé à l’accord.

En clair : acceptez de travailler moins de 24h sinon… « Les possibilités de déroger à ce seuil seront

strictement encadrées » , assure Marie-Andrée Seguin. Comment ? « Une partie des réponses se feront

dans les négociations de branche », affirme la responsable CFDT. Qui avertit cependant :

« Il faudra, évidemment, bien verrouiller ces négociations. » Comme celles qui ont abouti à l’accord

du 11 janvier, discuté sur la base du projet élaboré par le Medef ?

L’égalité professionnelle aux oubliettes

Du côté de la CGT, qui n’a pas signé l’Ani, on ne partage évidemment pas l’optimisme de la CFDT.

« Nous avons de mauvaises expériences avec ce type de dispositif. Les négociations de branches peuvent

aboutir à des dispositions moins favorables pour les salariés que celles du code du travail », estime

Ghislaine Richard, membre de la direction nationale de la CGT. Idem à l’Union syndicale Solidaires.

« Il faut encadrer les pratiques. Nous ne nous faisons aucune illusion sur ce qui va se faire si l’accord est

validé tel quel par le texte de loi », ajoute Catherine Lebrun, porte-parole de Solidaires.

[Lire la suite sur Basta !]

 

Publié dans CFDT, CGT, droit du travail, ECONOMIE, Emplois, F. Hollande, France, POLITIQUE, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

123456
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy