1er mai sous le signe de la colère – Manif de Lille (vidéo)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 mai 2014

 

1er mai sous le signe de la colère

210 .000 manifestants dans toute la France contre l’austérité

 

François Aurel – 1er mai 2014

premier_mai

 

  Dans les rues de la capitale, la tonalité du cortège

  plus fourni que les dernières années, était combative,

  mettant sur la sellette les abandons de François Hollande

  et un Pacte de Responsabilité qui prend aux pauvres

  pour donner aux ultra-riches.

 

La CGT a recensé, ce 1er mai, quelques 210 .000 manifestants dans toute la France, avec des cortèges marquants à Toulouse (6.000), à Bordeaux (10.000) ou à Lille (1.200). A Marseille, les manifestants étaient 20 .000 selon les organisateurs à dire « leur colère « face à la politique d’austérité du gouvernement Valls après le vote – minoritaire, il faut le rappeler – de son programme de « stabilité ». La banderole de tête  du défilé qui réunissait la CGT, SUD Solidaires et la FSU proclamait « Licenciements, bas salaires, précarité austérité : les Bouches-du-Rhône en ont assez ». « Après le temps de la désillusion, la colère monte », a déclaré le secrétaire général de l’UD-CGT à l’origine de six autres défilés dans le département. A Marseille comme à Paris et dans les autres manifestation en régions, les fonctionnaires étaient très mobilisés donnant un avant-goût de l’ampleur que leur mouvement peut avoir le 15 mai prochain.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Manif de Lille

http://www.dailymotion.com/video/x1sfjgm

sur dailymotion

La Voix du Nord

 

Publié dans Austerite, CGT, ECONOMIE, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Faire du 1er Mai 2014 un véritable événement au cœur d’un printemps social

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 avril 2014

 

La CGT appelle à un « mois de mai social »

 

Retraites, salaires des fonctionnaires, réformes ferroviaires,

la CGT multiplie les mobilisations

 

Sarah Sudre – 29/04/2014

cgt 1er mai

  Face au plan d’austérité annoncé par le gouvernement Valls,

  la Confédération générale du travail (CGT) en appelle

  à l’irruption des salariés sur la scène sociale.

  Évoquant un « ras-le-bol de s’en prendre toujours aux salariés »,

  l’organisation syndicale organise des mobilisations,

  tout au long du printemps.

 

 « Un beau » 1er mai 

La mobilisation contre la politique d’austérité de Manuel Valls va donner le ton de ce 1er mai 2014. 

La CGT, la FSU, Solidaires et Force ouvrière, qui généralement fait cavalier seul, défileront ensemble.

Cette unité a pour but de « donner corps à notre politique revendicative mais surtout à l’expression nécessaire

des salariés », explique Thierry Lepaon, le secrétaire général de la CGT. 

« Le gouvernement va devoir prendre en compte la colère des salariés qui monte dans le pays, insiste

Thierry Lepaon. « loin du discours tenu au Bourget par François Hollande », le Premier ministre a « tourné le dos 

aux travailleurs, préférant satisfaire le patronat ».

Face à cette « injustice sociale et économique », la CGT encourage l’irruption des salariés sur la scène sociale

dès le 1er mai et avec trois temps forts qui vont rythmer ce printemps « social ».

  • Le 15 mai, stop à la précarisation des fonctionnaires 
  • Le 22 mai, les cheminots prennent Paris
  • Le 3 juin, les retraités se mobilisent pour leur pouvoir d’achat

 

[Article complet sur humanite.fr]

 

Publié dans CGT, ECONOMIE, FO, France, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

SEITA / TRELLEBORG à Carquefou : près de 1 000 emplois sacrifiés pour les actionnaires

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 avril 2014

 

Loire-Atlantique

Marche pour l’emploi le 23 avril

jeudi 17 avril 2014 , par Frédéric Dayan – CGT

A l’occasion d’une manifestation qui a rassemblé hier mercredi 16 avril plus de 300 salariés venant des usines de la Seita et de Trelleborg à Carquefou, la CGT de Loire-Atlantique a annoncé qu’elle appelait à une marche pour l’emploi le mercredi 23 avril à 10 heures au départ de la Seita à Carquefou.

Cet appel pourrait être élargi à d’autres organisations puisque des contacts sont noués avec la CFDT et Solidaires. « Nous allons par ailleurs interpeller les politiques et le Préfet dans les jours qui viennent. Une rencontre est prévue ce soir avec le Maire de Carquefou », précise Fabrice David, le secrétaire général de l’union départementale CGT. Le combat commence et est probablement loin d’être terminé. C’est près d’un millier d’emplois qui est en jeu si l’on additionne les projets de suppression d’emplois dans les deux entreprises Seita et Trelleborg et les effets chez leurs très nombreux sous-traitants. C’est une véritable catastrophe sociale pour des centaines de familles et une catastrophe économique pour tout le bassin d’emploi de la région nantaise. Ceci alors même que les deux entreprises sont tout à fait viables.
L’UD CGT 44 et l’UL de Carquefou mettront toutes leurs forces pour ne pas laisser sacrifier des centaines de salariés sur l’autel du capital. »

Pour plus d’infos sur la CGT 44.

 

23 avril, Marche pour l’Emploi à Carquefou

 

Union syndicale Solidaires 44  – 19 avril 2014

Le patronat annonce vouloir fermer l’usine Seita de Carquefou (327 emplois) et supprimer 95 emplois chez Trelleborg Nous ne l’acceptons pas ! A l’appel des syndicats CGT et SUD-Solidaires, marche pour l’emploi mercredi 23 avril 10h, Zone industriel, devant l’usine de la Seita 

Le groupe Imperial Tobacco vient d’annoncer sa décision de fermer l’usine SEITA de Carquefou. Cette fermeture laisserait 327 salariés sur le carreau et presque autant de sous-traitants. La direction invoque la baisse de la consommation de tabac en France. Or la SEITA exporte 60 % de sa production dans des pays (du Moyen-Orient notamment) où la vente de cigarettes ne cesse de croître. Et Imperial Tobacco dégage de très gros bénéfice : plus d’1 milliard d’euros net en 2013.

Le plan d’économie de 385 millions d’euros d’ici 2018, annoncé par la direction d’Imperial Tobacco, vise essentiellement à maintenir son taux de marge et les dividendes verss aux actionnaires. Adepte du dumping social, Imperial Tobacco annonce vouloir délocaliser sa production en Pologne, sans le moindre état d’âme vis à vis des centaines de familles qui seraient laissées sur le carreau. 

Les salariéEs ne l’acceptent pas et se mobilisent pour imposer le maintien de l’activité à Carquefou. Ils en appellent au gouvernement pour qu’il interdise cetet fermeture et les licenciements qu’elle entrainerait. Avec sa section syndicale SUD Tabac, et dans l’unité avec la CGT et ses sections de la Seita et de Trelleborg – où la direction annonce la suppression du tiers des effectifs soit 95 emplois, l’union syndicale Solidaires appelle à une marche pour l’emploi mercredi prochain 23 avril à partir de 10h devant les locaux de la Seita et de Trelleborg (zone industiel de Carquefou).   

Solidaires 44 appelle tous ses syndicats à se joindre à cette mobilisation unitaire pour l’emploi. Solidaires appelle la population, et en premier lieu les salariéEs, à rejoindre leurs collègues de la Seita et de Trelleborg pour refuser cette nouvelle casse sociale.

Publié par Union syndicale Solidaires 44  – 19 avril 2014

 

Communiqué Solidaires

 

Défense des salariés de la SEITA Carquefou

Intervention de Aymeric Seassau

16 / 04 / 2014

 

http://www.dailymotion.com/video/x1ou87y

sur dailymotion

par pcf 44

 

Les communistes de Loire Atlantique et leurs élu-e-s à travers leur secrétaire fédéral Aymeric SEASSAU

expriment leur colère et indignation de voir supprimer autant d’emplois pour la seule recherche de rentabilité.

Ils apportent leur soutien aux salariés qui luttent pour la sauvegarde de leurs emplois.

Publié dans CGT, ECONOMIE, Emplois, France, Liberalisme, licenciement boursier, licenciements, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

1er Mai : Communiqué commun CGT, FSU, Solidaires

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 avril 2014

 

1er Mai

Communiqué commun CGT, FSU, Solidaires 

Intersyndicale du 9 avril 2014

 

Suite à leur rencontre le 9 avril, la CGT, la FSU et Solidaires appellent à poursuivre le processus

de mobilisation massive des salariés, ouvert à toutes et à tous, notamment en créant

les conditions de puissantes manifestations le 1er mai.

 

CaptureChimulus2capture d’écran

Avec les journées d’actions du 15 mai dans la Fonction

publique, du 22 mai pour les Cheminots, du 3 juin pour

les retraités et des initiatives revendicatives sous des formes

diverses dans de nombreuses entreprises, ce 1er mai est

une étape et un moteur pour amplifier la mobilisation

des salariés.

 

Le gouvernement et le patronat aggravent l’exploitation des salariés à travers de nombreuses mesures en faveur

du patronat, comme celles contenues dans le « pacte de responsabilité ». Le coût du travail est un faux débat,

ce qui nous coûte c’est le capital.

Le bilan des élections municipales illustre le décalage entre les attentes et besoins des citoyens et les réponses

du politique.

Le Président de la République a entendu mais n’a pas écouté les voix des salariés.

C’est d’un changement de cap dont nous avons besoin et, sans surprise, le discours du nouveau Premier Ministre

ne répond pas à cette exigence. La CGT, la FSU et Solidaires affirment qu’il existe des alternatives.

L’augmentation des salaires et des pensions est possible et même indispensable pour améliorer la situation

de nombreux salariés, privés d’emploi et retraités, et pour tirer toute notre économie vers le haut. Les aides publiques

accordées aux entreprises doivent être remises à plat et évaluées en fonction de leur efficacité économique et sociale.

Une véritable justice sociale basée sur la solidarité entre les salariés, les privés d’emploi et les retraités garantira

le financement de notre sécurité sociale.

Pour la solidarité entre les salariés et l’égalité des droits, le choix de la paix et le choix du social,

la CGT, la FSU et Solidaires poursuivent avec tous les salariés, dans l’unité syndicale la plus large

possible, le débat d’idées pour le progrès social.

Le 11 avril 2014

 

Publié dans Austerite, CGT, ECONOMIE, FSU, Liberalisme, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Fonction publique : journée nationale d’action le 15 mai

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 avril 2014

 

Fonction publique : journée nationale d’action le 15 mai

fonction publique

Les organisations syndicales CFDT – CGT – CFTC – FSU – SOLIDAIRES – UNSA- FA-FP, dénoncent une nouvelle fois, l’absence de négociations salariales dans la Fonction publique et la dégradation de la qualité de l’emploi public.

La politique d’austérité salariale menée par le gouvernement à l’égard des agents publics aboutit à une baisse incessante de leur pouvoir d’achat. Pourtant son amélioration est un objectif affiché du nouveau gouvernement.

Le contentieux salarial s’accumule et la poursuite du gel du point d’indice est inacceptable !

Les agents de la fonction publique jouent un rôle déterminant dans notre société. La qualité des services rendus aux usagers est leur préoccupation majeure.

La reconnaissance de leur travail ne peut donc plus attendre.

Le gouvernement doit ouvrir sans délai de réelles négociations sur les rémunérations et garantir des emplois publics de qualité correspondant aux besoins.

Les organisations syndicales exigent une revalorisation immédiate du point d’indice, la refonte de la grille indiciaire permettant la revalorisation de tous les métiers et des mesures de rattrapage.

Elles appellent les agents des trois versants de la Fonction publique à une journée nationale d’action et de mobilisation le 15 mai prochain, journée qui pourra prendre des formes diversifiées (rassemblements, manifestations, grèves, arrêts de travail…).

Paris, le 08 avril 2014

 

Publié dans CFDT, CFTC, CGT, Fonction publique, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires, UNSA | Pas de Commentaire »

Journée d’action contre le pacte de responsabilité : les syndicats mettent la pression

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 mars 2014

 

Manifestations

Journée d’action contre le pacte de responsabilité :

les syndicats mettent la pression

 

Capturecgt18mars

La CGT, FO, la FSU et Solidaires appellent aujourd’hui

à une mobilisation d’ampleur contre le pacte de responsabilité

et exigent une autre politique de l’emploi et des salaires.

«Un pacte de complaisance.» C’est pour dénoncer les 30 milliards de cadeaux

au patronat et aussi défendre l’emploi, les salaires, la protection sociale

et les services publics que la CGT, FO, FSU et Solidaires appellent

à manifester aujourd’hui aux quatre coins de la France.

Cinq jours avant les élections municipales, les syndicats mettent la pression

sur le gouvernement pour savoir comment il compte à la fois financer

ce pacte de responsabilité, en supprimant les cotisations patronales

de la branche famille de la Sécurité sociale, et maintenir le niveau des prestations sociales.

En contrepartie, aucune garantie ni aucun chiffrage sur des créations d’emploi n’a été avancé. Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT, a accusé François Hollande « d’avoir donné les clés de l’entreprise France au patronat. Cette accumulation de reculs sociaux doit provoquer un réveil des salariés ». Les fonctionnaires devraient être nombreux à se mobiliser aujourd’hui. Car ils vont payer un lourd tribut à ce pacte : 50 milliards d’économies sur les dépenses publiques serviront, entre autres, à le financer. « Cet argent va être pris sur la protection sociale et sur les services publics, déplore Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU, alors que nous subissons une quatrième année de gel des salaires ! Le choix économique du gouvernement n’est pas le bon, il fragilise notre modèle social. »

En tête du cortège parisien, les salariés des caisses de la Sécurité sociale défileront d’ailleurs à l’appel de la CGT, FO, mais aussi de la CFDT, CFTC et CFE-CGC contre les baisses d’effectifs. Cette journée d’action met les signataires du pacte de responsabilité – la CFDT, la CFE-CGC et la CFTC – dans une posture délicate. Posture que la CGT et FO n’ont pas manqué de dénoncer. Pour Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, « ces syndicats ont cédé les droits globaux des salariés pour un plat de lentilles ». Gênée aux entournures, la CFTC s’est fendue d’un communiqué pour réaffirmer « sa totale indépendance à l’égard des partis politiques »…

[Lire la suite sur humanite.fr]

«Pacte de responsabilité» : un marché de dupes (Force ouvrière)

 

Publié dans Austerite, CGT, ECONOMIE, Emplois, FO, France, FSU, Liberalisme, Luttes, Pouvoir d'achat, Salaires, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

4 militants poursuivis en justice au Havre : CGT, FO, FSU et Solidaires unis pour la relaxe

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mars 2014

 

POUR LA RELAXE DES 4 DU HAVRE

 

les4duhavre

  Le 21 février, quatre militants CGT, Reynald, Jacques, Pierre

  et Dominique étaient convoqués devant le Tribunal Correctionnel

  du Havre. Ils étaient accompagnés de milliers de personnes

  venus les soutenir. Le procureur de la République a, ce jour-là

  requis 6 mois de prison ferme pour Reynald et Jacques,

« pour avoir soi-disant brutalisé un huissier provocateur,

mandaté par la société SPB, alors que l’Union locale CGT

du Havre soutenait la lutte du personnel en grève ! » , s’indigne l’union locale.

La mobilisation pour la relaxe de ces quatre militants ne faiblit pas et dans un communiqué du 5 mars

dernier, les organisations syndicales CGT, FO, FSU et Solidaires de la Seine-Maritime dénoncent

« cet acharnement judiciaire envers les militants syndicaux qui sont trainés devant la justice pour avoir défendu

les droits des salariés dans des actions collectives.

Nous ne pouvons accepter que l’institution judiciaire s’acharne contre les militants syndicaux alors qu’elle est plus

réservée lorsqu’il s’agit d’actions du patronat et de ses représentants.

Nous avons besoin de justice pour lutter contre les fraudes et les licenciements.

Nous avons besoin de justice pour les salariés et leurs représentants, face aux attaques patronales.

Nous exigeons que le gouvernement vote rapidement une loi d’amnistie sociale portant des droits nouveaux,

protégeant les militants syndicaux qui agissent dans le cadre de leur mandat, dans les actions collectives.

Refuser cette loi d’amnistie pour les syndicalistes serait, de la part du gouvernement, un message d’encouragement

au patronat pour poursuivre sa politique antisociale dans notre pays et traquer celles et ceux qui s’y opposent. »

Capturerelaxe

signez la pétition

Publié dans CGT, FO, FSU, Justice, PETITION, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Mobilisation du 18 mars : la carte de France des manifestations

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mars 2014

 

Salaires, emploi, protection sociale, services publics…

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires appellent l’ensemble des salariés, chômeurs

et retraités à se mobiliser et à participer massivement aux actions interprofessionnelles

de manifestations, rassemblements et grèves du 18 mars.

Lire le communiqué intersyndical

Capturemanif18mars

Cliquez sur l’image pour visualiser toutes les manifestations.

Lille :  Manifestation régionale départ porte de Paris – 14h30

Organisation : CGT, FSU, SOLIDAIRES

 

CGT – Mobilisation massive et unitaire le 18 mars

18 mars : Les lycéens dans l’action

Publié dans CGT, FO, France, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires | Pas de Commentaire »

Fiasco informatique à la tête de l’État

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2014

 

Info l’Humanité :

la gabegie de l’externalisation de la paie des fonctionnaires

 

huma1003

Il devait centraliser, en 2017, la paie des 2,5 millions

de fonctionnaires et permettre la suppression

de 3800 emplois publics.

Le projet pharaonique d’opérateur national de paie

(ONP) vient d’être « suspendu » par le gouvernement.

A lire dans notre événement :

♦  L’État enterre en catimini un fiasco et une gabegie.

Retards, dysfonctionnements, surcoûts ont finalement conduit

le gouvernement à faire suivre à l’ONP, projet pharaonique

lancé en 2007 sous Sarkozy et son programme de révision

générale des politiques publiques, le même chemin

que son petit frère, Louvois, du ministère de la Défense.

Direction aux oubliettes.

 

Pour Solidaires, la facture globale pourrait aller jusqu’à 1 milliard d’euros. Pour la CGT, 234 millions d’euros ont

déjà été dépensés pour le seul progiciel chargé de centraliser les paies, et le total s’établit à au moins 500 millions

d’euros.

♦  Les leçons d’un échec. Pour les syndicats, le fiasco de l’ONP doit conduire à réinternaliser les projets

informatiques. Tout ne peut pas être sous-traité au privé.

♦  Louvois, le logiciel qui a plombé le moral de l’armée. Après des milliers d’erreurs sur les bulletins de solde,

le ministère de la Défense a abandonné, fin 2013, le système Louvois.

♦  Grands projets informatiques, un fort risque d’échec

[Lire la suite]

 

Publié dans Austerite, CGT, Fonction publique, France, l'Humanité, Liberalisme, Solidaires | Pas de Commentaire »

Appel intersyndical à une mobilisation massive le 18 mars 2014

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 février 2014

 

Déclaration intersyndicale

Appel à une mobilisation massive le 18 mars 2014

 

Capturesyndicats

 

 

 

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires se sont rencontrées le 21 février 2014.

Face à la situation sociale vécue par les salariés du privé et du public, les privés d’emploi et les retraités de notre pays, elles décident de faire du 18 mars une journée interprofessionnelle de mobilisation massive. Elles les appellent à prendre toute leur place dans cette journée d’action tant sur leur lieu de travail que dans les territoires.

Elles invitent à rechercher l’unité d’action la plus large pour exiger des mesures urgentes en faveur des salaires, de l’emploi, de la protection sociale et du service public.

La stagnation du SMIC et le gel du point d’indice des fonctionnaires sont intolérables et handicapent gravement la relance économique. L’augmentation des salaires dans le public comme dans le privé est donc une priorité.

Les entreprises reçoivent plus de 172 milliards d’aides publiques sous la forme d’allègements ou d’exonérations fiscales et sociales, sans aucune conditionnalité ni évaluation de l’efficacité de ces aides en matière d’emploi et d’investissements, et sans contrôle. L’ensemble de ces aides doit être remis à plat et évalué économiquement et socialement.

La relance de l’emploi passe par un plan socialement utile, d’investissements industriels, de sécurisation de l’emploi pour les salariés, de création d’emplois de qualité, de relance du pouvoir d’achat et de développement des services publics.

Nos organisations considèrent que les annonces liées au « Pacte de responsabilité », et en particulier les 50 milliards d’euros d’économies programmées, répondent d’une logique inacceptable d’austérité et attaquent inévitablement le financement des services publics, de la protection sociale et de la solidarité nationale alors que les besoins sociaux augmentent.

Nos organisations réaffirment que la protection sociale est un droit universel. Celle-ci est partie intégrante du salaire socialisé. Supprimer la cotisation des entreprises à la branche famille conduit de fait à le diminuer. Elles s’opposent au transfert du financement de la branche famille des entreprises vers la fiscalité des ménages (y compris par la fiscalité locale). Elles réaffirment leur attachement aux droits familiaux financés par la branche famille de la sécurité sociale. C’est un des éléments qui concourt à l’égalité entre les femmes et les hommes en favorisant l’accès au travail des femmes.

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires appellent l’ensemble des salariés, chômeurs et retraités à se mobiliser et à participer massivement aux actions interprofessionnelles de manifestations, rassemblements et grèves du 18 mars.

Paris, le 21 février 2014

Publié dans Austerite, CGT, FO, France, FSU, Luttes, Pouvoir d'achat, Salaires, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

123456
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy