Coupables d’être syndiqués à la CGT

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 avril 2015

Alexandra Chaignon – humanite.fr/ – 23 avril 2015

 

Coupables d’être syndiqués à la CGT

 

castmetal

 

 

  Chez Castmetal, la direction apprécie peu

  la création du syndicat CGT, qui pourrait

  remporter des voix lors des prochaines

  élections professionnelles du 17 juin, et l’a

  fait savoir en s’attaquant à cinq militants.

  Une  pratique pas du goût des salariés,

  qui se sont mis en grève.

 

 

L’exercice du droit syndical est de plus en plus compliqué. Les salariés de la fonderie Castmetal de Colombier-Fontaine,

dans le Doubs, peuvent en témoigner. Cinq salariés syndiqués à la CGT ont été convoqués à un entretien disciplinaire

lundi dernier. La direction a annoncé qu’elle se prononcerait sur leur sort le 4 mai prochain. Pour l’union locale du Pays

de Montbéliard, il ne fait aucun doute que l’objectif de la direction de Castmetal est de « décapiter » le syndicat CGT,

créé en décembre 2014.

« Plusieurs de ces salariés sont venus à la rencontre de la CGT fin 2014 pour se syndiquer. Ils nous ont expliqué

que les conditions de travail relevaient de l’époque du moyen-âge, avec des machines-outils non conformes et

très dangereuses pour leur sécurité, expose Dalila Fontaine, l’une des deux secrétaires de l’union locale CGT du pays

de Montbéliard. Depuis, et alors que les prochaines élections professionnelles auront lieu le 17 juin, la direction

s’attaque aux militants de la CGT, qui avaient commencé à mettre en lumière la situation dramatique de la fonderie :

des conditions de travail qui ne cessent de se dégrader, causant des accidents du travail récurrents,

le manque d’investissement sur les outils de production qui deviennent obsolètes. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans CGT, ECONOMIE, Liberalisme, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Le groupe Air Liquide condamné à plus de 700 000 € pour ses pratiques discriminatoires à l’encontre des militants de la CGT

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 avril 2015

CGT Nord

 

CaptureFNICCGT

 

  Le groupe Air Liquide condamné à

  plus de 700 000 € pour ses pratiques

  discriminatoires à l’encontre

  des militants de la CGT

 

 

Loin des discours pompeux et mensongers d’un « dialogue social » inexistant, quotidiennement les militants CGT

sont souvent les premières cibles de la vindicte patronale, subissant la répression, la discrimination

pour leur action de défense des sala­riés.

Mais un jour ou l’autre, il faut rendre des comptes : la direction d’AIR LIQUIDE paye pour ses actes.

En 2008, une consultation nationale des élus et manda­tés du groupe Air Liquide montre des situations anor­males,

quant à l’évolution salariale et professionnelle d’élus et mandatés CGT…

 

Lire la suite

Publié dans CGT, Discriminations, droit du travail, Justice, LIBERTES, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Sambre et Meuse : La lutte continue

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 avril 2015

 

CaptureSambreetmeuse6

Lundi matin, Olivier Besancenot, l’ancien porte-parole du NPA, viendra soutenir les « Sambre et Meuse »

dans leur combat, suivi l’après-midi par Frédéric Sanchez, secrétaire général de la CGT métallurgie.

Vendredi, une nouvelle manifestation de soutien aux salariés de Sambre et Meuse est prévue à Maubeuge

dans le cadre de la manifestation pour l’emploi dans la Sambre-Avesnois.

Des représentants syndicaux de la Stibus, de Tata Steel, d’Apreva, des impôts, d’Akers à Berlaimont

ou encore des unions locales CGT des environs se joindront au cortège.

Source

 

Publié dans CGT, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Les « droits rechargeables » rechargent la misère

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 avril 2015

ASSURANCE CHÔMAGE

Comment les chômeurs les plus vulnérables ont sombré

dans la pauvreté à cause des « droits rechargeables »

 

par Eva Thiébaud, Morgane Remy 13 avril 2015

 

pochesvides

Une allocation chômage de 9 euros par jour après avoir

travaillé à plein temps au Smic… Cette situation ubuesque

est loin d’être isolée et concerne des dizaines de milliers

de demandeurs d’emploi. Elle est le résultat de l’entrée

en vigueur des « droits rechargeables » :

ils devaient permettre aux chômeurs les plus précaires,

naviguant entre CDD et intérim, de bénéficier de l’ensemble

des droits ouverts par leur carrière professionnelle. Ils se sont transformés en calvaire. Enquête.

Depuis le 1er avril dernier, un choix cornélien, digne d’une mauvaise plaisanterie, s’offre à certains demandeurs d’emploi : ils ont la possibilité de renoncer à de nouveaux droits leur procurant pourtant une durée d’indemnités chômage plus longue. Il est même très probable que beaucoup adoptent cette solution. Ce « droit d’option » pourrait leur permettre de retrouver une allocation chômage décente, proportionnelle à leur dernier salaire.

Tout avait pourtant commencé par un véritable progrès. Dans son article 10, la loi de sécurisation de l’emploi votée en 2013 prévoyait la mise en œuvre de « droits rechargeables ». Leur principe était simple : plus une personne travaillait, plus elle accumulait de droits à l’assurance-chômage. Ainsi, un demandeur d’emploi qui acceptait un poste sur un temps court ne perdait pas ses droits précédents, et pouvait y recourir plus tard. L’objectif affiché était de sécuriser les chômeurs aux parcours complexes, composés de CDD et de missions d’intérim : les droits rechargeables les autorisaient à travailler pendant de courtes périodes sans craindre de perdre leurs anciennes allocations.

« L’assistante sociale est dépitée pour moi »

 

droits rechargeables

  Ces « droits rechargeables » auraient clairement

  pu être classés dans la catégorie des avancées

  sociales… du moins jusqu’à leur application.

  Les nouveaux chômeurs se voient dorénavant

  attribuer leurs allocations chronologiquement.

  Le droit correspondant à la période de travail

  la plus ancienne est alloué en premier.

  Si vous avez commencé par un mi-temps pour

  ensuite travailler à plein temps, avant de vous

  retrouver au chômage, vous percevrez

  une allocation correspondant au temps partiel

initial, donc bien inférieure.

[Lire la suite sur Basta ! ]

CGT chômeurs rebelles du Morbihan

 

Publié dans Basta!, CGT, Chomage, Emplois, France, Pauvrete, Salaires, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Philippe Martinez : Nous attendons des réponses concrètes du gouvernement et du patronat

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 avril 2015

Capture9avril8

 

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Satisfait de la grande mobilisation contre l’austérité de ce 9 avril 2015, le secrétaire général de la CGT déclare maintenant attendre « des réponses concrètes du gouvernement et du patronat ». « L’argent doit changer de poche » ajoute Philippe Martinez, …pour arriver dans les poches des salariés !

Réalisation Abrahim Saravaki.

Publié dans Austerite, CGT, France, Luttes, POLITIQUE, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Jean-Claude Mailly : La balle est maintenant dans le camp du gouvernement

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 avril 2015

Capture9avril8

 

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Pour le secrétaire général de FO, après la réussite de la mobilisation contre l’austérité de ce jeudi 9 avril 2015, le gouvernement doit changer de politique.

Réalisation : Abrahim Saravaki

Publié dans Austerite, FO, France, Luttes, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Journée du 9 avril : 300 000 manifestants contre l’austérité, les Sambre et Meuse y étaient !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 avril 2015

 

Capture9avril7

capture9avril4

captures d’écran

 

Ils étaient 300 000, ce jeudi, à battre le pavé dans 86 villes de France, pour la journée intersyndicale d’action contre l’austérité. Dans les cortèges, travailleurs du public et du privé, précaires, chômeurs, jeunes, retraités ont convergé, rejetant les divisions et exigeant une politique de relance des salaires et des services publics.

« A manifesté ! » ainsi Lise, annonce fièrement sur Facebook, tel un acte citoyen, sa participation à l’une des quelque 86 manifestations anti-austérité (1) organisées jeudi dans tout le pays et notamment à Paris à l’appel de la CGT (très massivement mobilisée), de FO, de la FSU et de Solidaires. Quelque 300 000 personnes ont répondu à cet appel à la grève active lancé par 800 syndicats d’entreprises publiques et privées et ont permis de mesurer que la colère n’est pas moins vive au soleil, pourtant bien présent. Bien au-delà de sombres constats, ce sont des revendications claires qui ont été portées par les dirigeants des organisations syndicales en tête du cortège parisien qui a rassemblé près de 120 000 hommes et femmes entre la place d’Italie et les Invalides. Pour la première fois à Paris depuis 2010, la tour Eiffel et de nombreux musées étaient fermés pour cause de grève. (Lire la suite sur humanite.fr)

 

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Près de 300 000 manifestants ont défilé en France contre l’austérité, selon la CGT,  jeudi 9 avril, dont 120 000 à Paris. Les policiers parlent eux de 32 000 manifestants dans la capitale. Les protestataires répondaient à l’appel de quatre syndicats – CGT, FO, FSU, Solidaires – et de plusieurs centaines d’entreprises publiques et privées.

 

Les Sambre et Meuse y étaient

Capturesambreetmeuse9avril

Capture9avril

(captures d’écran)

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Fédération CGT Métallurgiesur youtube

CGT 9 avril – Un succès retentissant qui prépare d’autres mobilisations

Image de prévisualisation YouTube

MyCGTsur youtube

Publié dans Austerite, CGT, ECONOMIE, FO, France, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

La colère sociale gagne la rue, Manuel Valls manœuvre (l’Humanité)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 avril 2015

MOBILISATION

La colère sociale gagne la rue, Manuel Valls manœuvre

 

Alexandra Chaignon 
et Sébastien Crépel – l’Humanité – 9 avril 2015

 

austerite4

À la veille de la journée nationale d’action

contre l’austérité à l’appel de la CGT, FO, la FSU

et Solidaires, le premier ministre a présenté

son « plan pour l’investissement ».

Dérisoire et à côté de la plaque, répondent

les salariés qui se mobilisent aujourd’hui,

entreprises en lutte en tête.

Les colères et les idées neuves vont battre le pavé

aujourd’hui. La grève et les manifestations organisées

partout en France peuvent faire date dans le quinquennat

de François Hollande.

 

À l’appel de l’intersyndicale CGT, FO, Solidaires et FSU, salariés du privé et du public, chômeurs, retraités,

grévistes de Radio France et salariés en lutte sont invités « à faire converger leurs revendications et à exiger

du gouvernement et du patronat qu’ils y répondent ».

Les annonces faites hier par Manuel Valls, censées répliquer à la défiance des Français exprimée

dans les urnes le 29 avril, confortent l’exigence du retour d’un mouvement social d’ampleur pour « permettre

la création d’emplois en changeant de politique économique, de garantir et promouvoir le service public,

d’augmenter les salaires », comme l’expriment différents dirigeants syndicaux dans nos colonnes. Car derrière

des affichages creux visant à acheter le silence dans les rangs de la majorité, le premier ministre

a clairement réaffirmé hier son entêtement libéral. Défiscalisations, cadeaux aux grands

actionnaires : la stratégie de l’échec assuré en termes de créations d’emplois.

Pourtant les idées ne manquent pas, comme le démontre aussi l’économiste Nasser Mansouri dans nos colonnes,

pour relancer l’économie et créer des emplois stables.   

Le premier ministre avait promis, au soir de la défaite de son camp aux départementales, d’en tirer les leçons

avec « de nouvelles mesures en faveur de l’investissement public et privé » comme réponse à la « colère »

des électeurs et à « leur exigence de résultats concrets » face à la montée du chômage.

Une colère qui devrait s’exprimer côté syndical, aujourd’hui, avec la journée nationale d’action unitaire

interprofessionnelle contre l’austérité et pour l’emploi, les salaires, les retraites et les services publics,

à l’appel de la CGT, FO, la FSU et Solidaires.

Le premier ministre espérait-il désamorcer la contestation sociale en annonçant, à la veille de cette journée,

son plan pour l’investissement ? En ce cas, l’effet risque d’être à l’inverse de celui espéré. Non seulement

les mesures présentées hier par Manuel Valls ne traduisent pas d’infléchissement de la politique économique

du gouvernement, mais elles la poursuivent, voire l’accentuent.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans CGT, France, Luttes, POLITIQUE, Politique nationale, Syndicats | Pas de Commentaire »

Le 9 avril à Valenciennes, ça va faire du bruit !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 avril 2015

 

Mobilisation du 9 avril à Valenciennes : «On va être bruyants !»

 

9-avrilPar la rédaction pour La Voix du Nord, Publié le 07/04/2015

 

La version valenciennoise de la journée de grève nationale

du jeudi 9 avril risque de faire du bruit.

Une procession partira peu après 9 heures de la place

d’Armes de Valenciennes. Plusieurs arrêts (bruyants) sont

déjà programmés.

Lors de la manifestation du 1er mai 2013, Solidaires

et le Parti de gauche avaient collé des autocollants

sur la façade du siège du PS local.

L’Union interprofessionnelle locale (UIL) Solidaires

du Valenciennois prévoit de secouer le centre-ville, ce jeudi.

L’UIL répond à l’appel de mobilisation nationale

de l’intersyndicale CGT, FO, FSU et Solidaires.

Dans le viseur, tout particulièrement, la loi Macron

et « les politiques d’austérité ».

Dans le cortège, des militants, mais aussi un appel adressé aux « salariés du public et du privé, précaires,

demandeurs d’emploi et retraités ».

[Lire la suite sur Solidarité ouvrière]

 

Publié dans Austerite, Liberalisme, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Mobilisation du 9 avril

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 avril 2015

 

La mobilisation du 9 avril se prépare activement

 

Clotilde Mathieu – l’Humanité – 3 avril 2015

 

affiches-9-avril

  Les appels à la grève et les initiatives

  se multiplient en vue de la journée d’action

  intersyndicale.

  Retour de la loi Macron au Sénat, mardi, nouvelles

  mesures économiques et sociales attendues, mercredi…

  Pendant que le gouvernement maintient son cap

  et se veut inflexible, les syndicats CGT, FO, FSU,

  Solidaires s’activent pour préparer la journée de grève

  interprofessionnelle du 9 avril.

  Et d’après Pascal Joly, membre du bureau confédéral

  de la CGT et coresponsable de l’organisation de la journée,

  « tout se prépare vraiment bien. Nous recevons de très

  bons échos qui nous parviennent de province et

  d’Île-de-France ».

Le constat est identique chez Force ouvrière.

Les initiatives se multiplient en province dans l’unité syndicale

Selon le dernier décompte, environ 234 bus ont été réservés pour atteindre l’objectif fixé par la CGT :

100 000 personnes à Paris. D’autres viendront par le rail, même si « la SNCF a du mal à nous fournir

des trains spéciaux pour Paris », dénonçait, jeudi, le secrétaire général de la centrale, Philippe Martinez,

dans l’Humanité Dimanche.

Au-delà de cette manifestation, dont le rendez-vous est fixé à 13 heures, les initiatives se multiplient

en province dans l’unité syndicale. Soixante et une sont pour l’instant programmées.

[Lire la suite surhumanite.fr]

 

10 bonnes raisons de se mobiliser le 9 avril

 

Bus pour Paris :

 UL CGT Valenciennes : 5 bus - UL CGT Denain : 1 bus - UL CGT St Amand Les Eaux :1 bus - 

UL CGT Maubeuge : 2 bus - UL CGT Dunkerque : 2 bus - UL CGT Armentières : 2 bus - 

EDF Lille Métropole : 2 bus -  UL de Douai : 3 bus – .UL CGT Roubaix : 2 bus - 

Région Mines Energie : 1 bus -..Organismes Sociaux : 1 bus -.UL CGT Seclin : 2 bus – UL CGT

 Lille : 3 bus –  UL CGT Tourcoing : 1 bus – UL CGT Cambrai : 2 bus -

 Port Autonome de Dunkerque : 1 bus - Pechiney : 1 bus - Copenor : 1 bus -

 EDF Gravelines : 1 bus - Arcelor : 1 bus – UL CGT Halluin : 1 bus - CHR Lille : 1 bus - 

UL CGT Aulnoye Aymeries : 1 bus -…

Publié dans Austerite, CGT, ECONOMIE, FO, France, FSU, Liberalisme, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

1...7891011...93
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy