Intermittents : Entretien avec Denis Podalydès (l’Humanité)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 juin 2014

 

Denis Podalydès : « Je parle en démocrate que les événements

ne cessent de consterner »

 

Entretien réalisé par Muriel Steinmetz  - 16 juin 2014

 

denis-podalydes

 

  Sociétaire de la Comédie-Française, Denis Podalydès

  évoque la situation actuelle 
des intermittents du spectacle

  et réaffirme la solidarité de la troupe du Français.

 

 

 

La Comédie-Française se met en grève. C’est quand même le théâtre national le mieux nanti…

DENIS PODALYDÈS Raison de plus ! Le premier des théâtres publics doit montrer sa solidarité, mettre sa notoriété,

sa stabilité au service des acteurs culturels moins stables et moins connus, et pourtant indispensables. Le régime

d’intermittence tel que nous l’avons connu, tel qu’on veut, qu’on doit le défendre, est une richesse culturelle

française de premier ordre. C’est lui qui a permis la fécondité, la liberté, l’audace de la création contemporaine,

dans toutes les disciplines, théâtre, cinéma, danse, cirque, etc. Nous entrons tous dans le métier par l’intermittence,

de sorte que nous le restons, nous commençons tous par être « précaires » comme on dit, de sorte que nous le restons

aussi, et le redevenons parfois. Un acteur qui quitte la Comédie-Française ne totalise aucune heure ; il recommence

tout de zéro. J’ajoute que le Français emploie un grand nombre d’intermittents dans le personnel technique.

 

Au-delà des revendications catégorielles, quels sont les dangers liés à la suppression de ce régime

si précieux pour la culture en général ?

DENIS PODALYDÈS Perdre des foyers de créativité qui ne s’entretiennent que par sa spécificité. Une jeune compagnie,

en recherche, qui ne trouve pas encore de subside efficace, peut néanmoins poursuivre son travail si ses membres

vivent décemment. Et même une compagnie bien installée dans le paysage culturel en est totalement dépendante.

Entre deux spectacles, pour le temps de création et d’incubation que cela peut impliquer, l’allocation permet de se vivre

et de se maintenir comme artiste, dignement, sans avoir à multiplier ni les petits boulots ni les panouilles, qui parfois

dégradent ou dévaluent un artiste. Cela permet de maintenir une qualité de travail, un entretien des talents,

une relative paix dans la considération de soi-même aussi. Ce sont des métiers très fragilisants de ce point de vue,

qu’on soit acteur ou technicien, metteur en scène ou décorateur. Trop de gens perdent l’estime d’eux-mêmes

et de leur travail dans des périodes chômées trop difficiles. Et il faut aussi s’ôter de la tête qu’un intermittent est

forcément un artiste ou un technicien laborieux, qui rame faute de talent ou de légitimité dans la carrière.

Ça, c’est le plus dur à extirper d’une bonne conscience bourgeoise !

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Chomage, ECONOMIE, France, Liberalisme, SOCIAL, Solidarite | Pas de Commentaire »

Appel à la solidarité avec la Révolution bolivarienne et le mouvement paysan vénézuélien

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 avril 2014

 

Appel à la solidarité avec la Révolution bolivarienne

et le mouvement paysan vénézuélien

 

logo_via_campesina  Par Via Campesina

  Au nom de La Via Campesina International,

  mouvement de paysannes et de paysans

  qui réunit environ 200 millions de familles

  dans plus de 77 pays, nous exprimons notre solidarité

  envers le peuple du Venezuela, son mouvement paysan

  et sa Révolution bolivarienne – laquelle est la cible

de la grande croisade impérialiste ;

les forces rétrogrades de la droite à l’intérieur et à l’extérieur du Venezuela tentent de reprendre le pouvoir

qu’elles ont démocratiquement perdu dans des élections, une défaite reconfirmée à de nombreuses reprises.

Pour nous, qui luttons pour la justice sociale, la réforme agraire et la souveraineté alimentaire, la Révolution

bolivarienne est un exemple de transformation et d’inclusion sociale. Nous, femmes, jeunes, travailleurs

et travailleuses agricoles, pêcheurs, peuples indigènes et travailleurs et travailleuses migrants, nous condamnons

toute tentative de coup d’État. Les médias tentent d’introduire cette idée dans l’imaginaire collectif en montrant

des manifestants et manifestantes qui protestent contre les effets de la guerre économique que mènent

les puissants secteurs oligarchiques, fascistes et impérialistes pour déstabiliser le gouvernement du président

Nicolás Maduro.

Depuis le décès du président Hugo Chávez, véritable leader de l’intégration latino-américaine, l’empire

nord-américain et ses alliés dans la région sous-estiment le brave peuple vénézuélien. Ils se trompent en pensant

qu’il suffit d’utiliser la violence physique, économique et médiatique pour parvenir à dominer à nouveau cette région

qui aujourd’hui possède d’importants espaces d’intégration, notamment l’ALBA (Alliance bolivarienne pour les Amériques),

l’UNASUR (Union des nations sud-américaines) et la CELAC (Communauté d’États latino-américains et des Caraïbes).

Ce n’est pas par hasard si la tentative de déstabilisation ait été déclenchée peu après le sommet de la CELAC

à La Havane, alors que la République bolivarienne du Venezuela assumera l’année prochaine la présidence

du Mouvement des non-alignés.

C’est dans ce contexte que nous de La Vía Campesina International, forts des centaines de milliers de femmes

et d’hommes organisés dans la Coordinadora Latinoamericana de Organizaciones del Campo

(CLOC, Coordination latino-américaine d’organisations paysannes), nous continuerons de nous mobiliser pour défendre

les processus de transformation et les luttes que soutiennent nos peuples d’Amérique latine.

[Lire la suite sur Le Grand soir]

Article original

Publié dans Amerique latine, Luttes, Solidarite, Venezuela | Pas de Commentaire »

La lutte au bout des ongles

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 février 2014

 

Sans papiers

La lutte au bout des ongles

 

CaptureVimeo1  par Fanny Doumayrou

  Sans salaire depuis deux mois, les cinq manucures

  chinoises d’une onglerie du 10e arrondissement

  de Paris sont
 en grève avec occupation.

  Elles exigent leur paye, et des papiers !

  Boulevard de Strasbourg, dans le 10e arrondissement

  de Paris, le microquartier de la beauté africaine.

Des boutiques de perruques, de cosmétiques, des salons de coiffure, des ongleries, des rabatteurs qui hèlent

les passantes… Et tout à coup, un drapeau CGT et des tracts en vitrine ! Au numéro 50, depuis dix jours le va-et-vient

des clientes de la boutique Supply Beauty a été remplacé par les allées et venues, d’un autre style, des militants

syndicaux et politiques. Avec le soutien de la CGT et du PCF, cinq Chinoises (quatre femmes et un jeune homme,

en fait), employées à la pose de faux ongles, sont en grève et occupent nuit et jour leur lieu de travail, pour réclamer

leur salaire, et des papiers.

Six jours sur sept et même le dimanche

Au rez-de-chaussée minuscule de la boutique – 15 m2 environ – six postes de travail tout aussi étriqués ont été

installés. Des petits bureaux encombrés de boîtes de faux ongles, d’instruments et de produits chimiques,

où les travailleuses s’activent de 9 h 30 le matin, à… 20, 21, voire 22 heures le soir, six jours sur sept et même

le dimanche en décembre, pour les fêtes. La paye, c’est 50/50 avec le patron, ce qui leur laisse entre 800 et 1 500 euros

chaque mois, précise Lin Mei, quarante-sept ans, la gréviste qui parle le mieux le français. Sachant qu’elles achètent

elles-mêmes le matériel, pour 100 à 200 euros par mois. Au fond de la boutique, un escalier branlant en colimaçon

mène à l’étage : trois pièces transformées en salon de coiffure, où travaillent neuf employées d’origine africaine.

Se faire payer n’a jamais été facile, raconte Lin Mei, qui travaille ici depuis deux ans. Le patron, d’origine ivoirienne,

donne l’argent en plusieurs fois, il faut toujours réclamer. Mais, en décembre, l’homme a carrément disparu.

Depuis, les manucures ont travaillé, un « chef » a continué à encaisser les clientes, mais aucun salaire n’a été versé.

Le lundi 3 février, la coupe est pleine, les Chinoises arrêtent le travail. « Elles sont parties en grève toutes seules !

raconte, admirative, Pascale, secrétaire générale de l’union locale CGT du 10e. Au bout de trois jours, elles ont vu

que ça ne donnait rien, elles sont entrées en contact avec la CGT. On a organisé l’occupation. Maintenant, l’objectif

est de récupérer les salaires dus, et d’obtenir une régularisation pour qu’elles aient les mêmes droits que n’importe

quel salarié français. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo

Capturevimeo

 

Lire aussi :

Ian Brossat auprès des grévistes de l’onglerie du 10e arrondissement de Paris

 

 

Publié dans droit du travail, France, Luttes, Sans Papiers - Immigration, SOCIAL, Solidarite | Pas de Commentaire »

Turquie : La France doit s’opposer à l’extradition de Pinar Selek

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 décembre 2013

 

Turquie : La France doit s’opposer à l’extradition de Pinar Selek

 

pinar selek

 

  Le ministère de la Justice turc a lancé une procédure pour obtenir

   de la France l’extradition de l’écrivaine et sociologue Pinar Selek.

  Connue pour ses recherches sur les minorités, notamment

  kurdes, elle a fait l’objet d’une arrestation sous le prétexte

  d’ « activités terroristes ».

*

Après deux années d’emprisonnement préventif, elle est acquittée en 2006. Elle a dû quitter son pays et vit

depuis 2009, avec le statut de réfugiée politique, à Strasbourg. Mais le pouvoir islamo-conservateur et sa justice

instrumentalisée n’ont jamais renoncé. En 2013, Pinar Selek est condamnée, en appel, à la prison à vie.

Après avoir fait tirer sur son peuple sur la place Taksim, Erdogan s’acharne contre les droits de l’Homme

et la démocratie. Les démocrates turcs, kurdes et alévis connaissent une répression sans limite. Toute velléité

de liberté d’expression et d’opinion est bâillonnée.

En dépit de la violence de l’appareil politico-judiciaire turc, largement discrédité, des résistances s’organisent

sur place et les forces progressistes ont besoin de notre solidarité.

Le Parti communiste français demande solennellement au gouvernement français de s’opposer à l’extradition

de Pinar Selek.

Dans quelques jours, le président de la République, François Hollande, se rendra en visite officielle à Ankara.

Le PCF lui demande de renoncer au projet de coopération policière et judiciaire entre la France et la Turquie

dont on mesure aujourd’hui les conséquences liberticides. Il devra aussi faire entendre la voix de la France

pour exiger le respect de la démocratie et des droits du peuple kurde.

Lire également :

Publié dans F. Hollande, Justice, PCF, Solidarite, Turquie | Pas de Commentaire »

TURQUIE : déclaration de Patrick Le Hyaric (PCF) devant le tribunal d’Istanbul avec les journalistes menacés ou emprisonnés.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 décembre 2013

 

P. Le Hyaric Istanbul  Le 12 décembre 2013

  Nous sommes venus ici, à ce tribunal d’Istanbul, pour apporter

 notre soutien aux journalistes inquiétés, emprisonnés sur la base

 de faux procès, d’accusations infondées au seul prétexte de lutte

 contre le terrorisme.

 

Prétexte devenu bien commode pour bâillonner celles et ceux qui ne font que leur travail : informer. Le droit à l’information pluraliste et le droit d’être informé sont les caractéristiques d’une démocratie. Le droit à l’information est inscrit noir sur blanc dans la charte des droits européens.

Je veux dire que nous nous trouvons ici à ce nouveau procès à un moment paradoxal : celui où la planète entière pleure et célèbre Nelson Mandela.

Lui aussi a été jeté en prison et conspué par les grands de ce monde en étant accusé de terrorisme… Ceux qui accusent aujourd’hui en Turquie, des journalistes, des élus, des députés, des avocats, des écrivains, des chercheurs, de terrorisme et les jettent en prison pour ce motif, feraient bien de réfléchir et de prendre garde… Ceci pourrait se retourner contre eux. Cette accusation ne sert qu’à tenter de bâillonner ici en Turquie, comme ailleurs les citoyens, les jeunes, et ceci ne sert qu’à empêcher le peuple kurde d’être libre et souverain.

Le maintien d’une « loi anti-terroriste » est contraire aux accords d’association et de coopération avec l’Union européenne.

Avec les forces progressistes en Europe, nous ne cessons de le rappeler, nous ne pouvons accepter que notre gouvernement maintienne en prison une soixantaine de journalistes, six députés, des femmes. Nous allons intervenir à nouveau et ce auprès des autorités européennes, et auprès du gouvernement français.

Nous demandons au Président de la République française de poser ces questions aux autorités Turques au cours du voyage qu’il va effectuer ici à la fin du mois de janvier. De même, comme l’Union européenne, il doit appuyer l’idée qu’un pas politicien nouveau soit fait dans la négociation avec les kurdes.

Soyez assuré de notre soutien et de notre engagement à vos côtés.

Publié dans LIBERTES, PCF, Solidarite, Turquie | Pas de Commentaire »

Le secours populaire appelle à « semer des jours heureux »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 novembre 2013

 

SOLIDARITÉ

     La misère à sa plus haute vague

 

sp_6photo, Joel Lumien

Clermont-Ferrand, envoyé spécial.

Réuni en congrès dans la capitale auvergnate,

le Secours populaire français a lancé ce week-end

un appel pour «semer des jours heureux»

face 
au «raz de marée de la pauvreté et de la précarité».

 

 «Nous sommes passés de moins de 500 personnes accueillies à plus de 5 000 en cinq ans », explique Matthias,

de la fédération du Gers du Secours populaire français (SPF). « Cette année, 1 000 bénéficiaires en plus sont

venus dans nos comités pour l’aide alimentaire », ajoute le délégué. Ce constat, partagé dans les zones rurales

comme dans les villes, a été mis en exergue par le 34e congrès du SPF qui s’est déroulé ce week-end

à Clermont-Ferrand, en présence de près de 1 000 délégués. Il témoigne d’un « raz de marée de la misère,

de la pauvreté, de la précarité et des exclusions arrivé à sa plus haute vague depuis la création de l’association

solidaire, en 1945 », selon les termes employés par Julien Lauprêtre, réélu hier, président du Secours populaire.

Un raz de marée dont les délégués ont abondamment témoigné en tribune. Nouveauté par rapport aux années

précédentes, le « sinistre » de la pauvreté n’épargne aucune région. En moyenne, le nombre des personnes

accueillies a augmenté de 22 % entre 2009 et 2012. Une tendance de même intensité cette année. 

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans France, Pauvrete, SOCIETE, Solidarite | Pas de Commentaire »

Restos du Cœur : lancement de la campagne hivernale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 novembre 2013

 

Restos du Cœur :

La lutte contre la précarité et la pauvreté est une urgence

 

restos-du-coeur_0

Les restos du cœur lancent leur campagne hivernale pour venir en aide aux plus démunis.

Ils s’attendent à voir franchir cette année la barre des un million de bénéficiaires. Triste record.

57 % d’entre eux sont des chômeurs. Ainsi, la politique du gouvernement aggrave la pauvreté,

la précarité et le chômage alors que les profits et les richesses continuent de s’accumuler

pour une poignée de nantis.

Alors que le pouvoir d’achat des français diminue, les dons des particuliers sont toujours en hausse,

ce qui montre leur générosité.

Malgré cela, les restos du cœur s’inquiètent, à juste titre, de la baisse de leurs financements, qui porterait

un grave coup à la solidarité, malgré le travail remarquable de leurs 66 000 bénévoles.

Quant à l’aide alimentaire européenne, elle est dans le collimateur des mêmes qui appliquent l’austérité forcée

dans toute l’Europe. Quel cynisme !

Les parlementaires européens du Front de gauche, en particulier Patrick Le Hyaric, ont bataillé ferme

pour empêcher la baisse de ces aides dont bénéficient les Restos du cœur, le Secours Populaire, les Banques

alimentaires, et la Croix-Rouge. Ils en demandent expressément le maintien voire sa progression.

Au moment où tant de nourriture est jetée, où les prix agricoles et de la pêche s’effondrent, les stocks alimentaires

deviennent une denrée rare pour les associations caritatives.

Il faut promouvoir une politique permettant l’accès à une alimentation saine et accessible à tous.

La lutte contre la précarité et la pauvreté est une urgence.

François Auguste, Responsable des relations avec les associations et les citoyens au PCF

 

L’hiver dernier,  l’association a aidé 960.000 personnes (11 % de plus en un an)

 et servi 130 millions de repas.

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Pauvrete, SOCIETE, Solidarite | Pas de Commentaire »

Pétition « Libérez L’Éléphant ! » en soutien aux salariés de Fralib

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 novembre 2013

reçu par courriel

 

Pétition

Libérez L’Éléphant !

Nous, personnalités représentatives de diverses sensibilités, organisations

et réseaux du mouvement social, politique et intellectuel, avons décidé,

en soutien à l‘appel des salariés de Fralib, de lancer  la mobilisation

citoyenne le 7 décembre prochain.

 

Nous proposons à toutes celles et ceux qui le veulent d’organiser localement ce jour-là des actions

symboliques dans les supermarchés visant à populariser le boycott d’Unilever.

Une page Facebook « Le 07/12 libérez l’Éléphant! » est accessible ici pour faciliter la coordination

des actions au plan local. Merci à toutes et tous, et que vive l’Éléphant !

Pour que vive Fralib : boycott d’Unilever !

Lire et signer la pétition

 

Publié dans Luttes, PETITION, SOCIAL, Solidarite | Pas de Commentaire »

Justice pour les Fusillés pour l’exemple de la Guerre 14-18

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 octobre 2013

 

MONSIEUR LE PRÉSIDENT

RÉHABILITEZ LES FUSILLÉS POUR L’EXEMPLE

DE LA GUERRE DE 14-18

 

Motion pour la justice !

(signez la pétition en ligne sur le site de la Libre Pensée)

Justice pour les Fusillés pour l'exemple de la Guerre 14-18 dans F. Hollande 14-18

À l’initiative de la Libre Pensée, avec l’ARAC, l’UPF notamment, s’est tenu

un rassemblement à la Bourse du Travail de Paris, le 8 juin 2013,

pour la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple.

 

 

200 libres penseurs, pacifistes, internationalistes, syndicalistes, élus, membres des milieux artistiques étaient

présents. Ils exigent des plus hautes autorités de l’État que cette année 2013 voit enfin la réhabilitation

collective des Fusillés pour l’exemple de la Guerre de 1914-1918. Cette injustice collective dure depuis

99 ans, il est temps d’y mettre un terme.

- vingt-trois conseils généraux : 01 Aisne, 03 Allier, 07 Ardèche, 08 Ardennes, 09 Ariège, 11 Aude,

19 Corrèze, 21 Côte-d’Or, 25 Doubs, 24 Eure, 31 Haute-Garonne, 34 Hérault, 42 Loire, 58 Nièvre,

59 Nord, 60 Oise, 65 Hautes-Pyrénées, 69 Rhône, 70 Haute-Saône, 80 Somme, 87 Haute-Vienne,

91 Essonne, 94 Val de Marne - trois conseils régionaux : Champagne-Ardennes,

Assemblée de Corse, Limousin ont pris position dans ce sens.

- De très nombreux Conseils municipaux ont fait de même.

Autour du 11 novembre, chaque année, depuis près de 20 ans se tiennent un nombre croissant de rassemblements

devant les monuments pacifistes ou les lieux de mémoire, qui voient des milliers de partisans de la réhabilitation

collective des Fusillés pour l’exemple se réunir.

Tous ces faits montrent à l’évidence que les victimes de cette tragédie barbare sont restées dans la mémoire

collective des citoyens de ce pays. L’exigence de leur rendre justice n’en est que plus forte.

Les participants considèrent que la réhabilitation doit être collective, donc publique, et prise par une déclaration

politique venant du Président de la République.

[Lire la suite sur Moissac au Coeur]

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

Publié dans F. Hollande, France, HISTOIRE, POLITIQUE, Solidarite | 1 Commentaire »

Agrocarburants : « Dites aux eurodéputé-e-s de faire le bon choix »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 septembre 2013

 

Reçu par courriel

Cliquez sur l’image pour agrandir

 

Agrocarburants :

 

Agrocarburants : les eurodéputé-e-s doivent voter contre la faim

 

Le 10 septembre, les eurodéputé-e-s se peuvent stopper le soutien public

aux agrocarburants industriels qui aggravent la faim dans le monde.

Bouton-Je-signe1 dans ECONOMIE

 

Agrocarburants : change the script !

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube  -  Peuples Solidaires

Lire l’article


En savoir plus sur les agrocarburants :

 

Publié dans Agriculture, ECONOMIE, Environnement, PETITION, SOCIETE, Solidarite, Union europeenne | Pas de Commentaire »

1...45678...25
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy