CGT – Le gouvernement parle des chômeurs… pas du chômage !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 septembre 2014

 

Thierry Lepaon 

Le gouvernement parle des chômeurs… pas du chômage !

 

Image de prévisualisation YouTube

MyCGTsur youtube

Publié dans CGT, Chomage, France, Liberalisme, Politique nationale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Lettre ouverte d’une « moins que rien » aux parlementaires qui voteront la confiance

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 septembre 2014

Lu sur actuchomage.org/forum/

Capturepoleemploi

 

LETTRE OUVERTE

 

à ceux qui vont voter la confiance

 

le 16 septembre 2014

 

de la part d’une « moins que rien »

 

 

Mesdames et Messieurs les parlementaires,

Ce matin j’apprends que le Premier Ministre, Mr Manuel Valls, engagera devant vous le responsabilité

de son gouvernement ce 16 septembre 2014.

Modeste citoyenne, inscrite à Pôle Emploi dans la catégorie DELD (Demandeurs d’Emploi Longue Durée,

au cas où vous l’ignoreriez), je me sens particulièrement démunie face à ce qui se passe dans la Politique française.

Encore plus depuis que j’ai participé à élire aux différentes instances de pouvoir, locales comme nationales,

un parti de gauche qui me prouve, chaque jour un peu plus, qu’une politique de gauche semble impossible.

Encore plus aujourd’hui, après qu’un Ministre socialiste me désigne comme chômeuse coupable de ne pas chercher

d’emploi. Il n’a pas complètement tort, il m’arrive de baisser les bras et de ne pas chercher (on se demande bien

pourquoi) …

Mais je vous rassure, cela ne coûte rien de plus à la collectivité car, comme la moitié des inscrits à PE je ne touche

aucune indemnisation.

Encore plus depuis que certains parlementaires socialistes, après m’avoir ouverte une lueur d’espoir en critiquant

la politique de droite menée par un gouvernement de gauche, se sont avérés incapables de concrétiser

leurs déclarations par un vote cohérent.

Modeste citoyenne, je suis aussi une électrice. Électrice qui ne s’est jamais abstenue depuis son premier vote en 1981.

Tout au plus m’est-il arrivé de voter blanc.

Alors aujourd’hui, à la veille de ce scrutin du 16 septembre, aussi démunie que je puisse me sentir, je me souviens

de ce bulletin de vote, qui ne vaut pas grand chose mais quand même … Et je tiens à vous faire savoir ceci,

avec un immense sérieux, aussi douloureux soit-il :

Ne comptez plus sur mon vote pour participer à un soi-disant « Front Républicain » si vous votez la confiance

à la politique de Mr Valls !

Je m’engage alors, même si c’était Madame Le Pen qui se retrouvait candidate au second tour des présidentielles,

à voter blanc.

Vous m’auriez prouvé que la démocratie n’est plus qu’un vain mot, que ceux que l’on a élus ne tiennent jamais

leurs engagements.

Mesdames et Messieurs les parlementaires, ce petit courrier ne vaut pas grand chose, j’ose à peine espérer

que certains le liront ; mais croyez à ma minuscule promesse car quand je m’engage, moi, je tiens parole !

 

 

Publié dans Chomage, France, POLITIQUE, PS, SOCIAL | Pas de Commentaire »

« Il faudrait contrôler l’activité réelle de Monsieur Rebsamen, François, recruté en avril dernier pour s’occuper de l’emploi. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 septembre 2014

 

pole emploi

 

François Rebsamen, ce ministre du travail qui ne commente plus

les chiffres du chômage tant ils sont catastrophiques et contredisent,

mois après mois, les prophéties présidentielles, vient de trouver

les responsables de cet échec : les chômeurs eux-mêmes.  

Ce matin, il annonce donc le renforcement des contrôles pour vérifier

qu’ils sont bien à la recherche d’un travail.  

 

En 2012, alors que Nicolas Sarkozy parlait comme le fait aujourd’hui François Rebsamen, François Hollande répondait qu’il ne fallait pas « s’en prendre aux plus fragiles ». Mais c’était avant. 

Au lieu de singer la droite, le ministre du travail ferait mieux de changer de politique. Il serait bien à la peine si les 5 millions de chômeurs décidaient d’installer des comités locaux pour mesurer les dégâts économiques et sociaux des choix gouvernementaux.

Si, à l’échelle des départements et des territoires, un suivi des aides publiques aux entreprises, comme pour le CICE, était mis en place par les citoyens, avec, d’un côté, des records de dividendes versés aux actionnaire et, de l’autre, des licenciements, des femmes et des hommes et des familles brisés.  

La peur doit vite changer de camp.

Il s’agit aujourd’hui de contrôler l’activité réelle de Monsieur Rebsamen, François, recruté en avril dernier pour s’occuper de l’emploi. Certains chiffres et résultats enregistrés dernièrement nous font douter de sa capacité réelle et de sa détermination.

Le gouvernement et le patronat doivent aujourd’hui rendre des comptes.

Par Olivier Dartigolles, le 02 September 2014

Publié dans Chomage, ECONOMIE, France, Liberalisme, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Ouverture officielle de la chasse aux chômeurs

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 septembre 2014

 

Ouverture officielle de la chasse aux chômeurs

 

CaptureFrancoisRebsamen

  Confronté aux conséquences dramatiques en matière

  d’emploi de sa politique austéritaire, l’exécutif propose

  d’en sanctionner les victimes.

  Le ministre du travail demande à pole emploi

  de « renforcer les contrôles » et de prévoir

  des « sanctions » pour les chômeurs suspectés de « fraude ».

 

« Je demande à Pôle emploi de renforcer les contrôles pour vérifier que les gens cherchent bien un emploi », a déclaré François Rebsamen sur i-Télé, ce jeudi 2 septembre. « Il faut qu’il y ait, à un moment, une sanction », a-t-il ajout, estimant qu’il faut adopter « un état d’esprit différent », avec « des convocations » et « des vérifications ». Si à la suite de ces démarches, il est démontré qu’un chômeur ne recherche pas réellement un travail, alors il doit être « radié », précise le ministre du Travail.

Des propos « scandaleux et indécents » pour le secrétaire national de la CGT Chômeurs, Jean-François Kiefer qui constate que  »ce gouvernement de gauche mène une politique de droite», et dénonce la volonté du gouvernement d’avoir de «belles statistiques» grâce à l’augmentation des radiations, comme le souligne également Eric Aubin, membre de la direction de la CGT chargé de l’emploi  : «La seule solution que trouve le gouvernement pour faire baisser la courbe du chômage, c’est de sanctionner les demandeurs d’emploi en considérant qu’ils ne recherchent pas activement des emplois.» Le syndicaliste estime par ailleurs que le chiffre de 350 000 emplois non pourvus évoqué par le ministre pour justifier une décision autoritaire et brutale ne s’appuie que «sur des projections» qui ne prennent pas en compte «la nature» des emplois en question, révélant un «manque de sérieux».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Chomage, ECONOMIE, France, Liberalisme, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Intermittents : Entretien avec Denis Podalydès (l’Humanité)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 juin 2014

 

Denis Podalydès : « Je parle en démocrate que les événements

ne cessent de consterner »

 

Entretien réalisé par Muriel Steinmetz  - 16 juin 2014

 

denis-podalydes

 

  Sociétaire de la Comédie-Française, Denis Podalydès

  évoque la situation actuelle 
des intermittents du spectacle

  et réaffirme la solidarité de la troupe du Français.

 

 

 

La Comédie-Française se met en grève. C’est quand même le théâtre national le mieux nanti…

DENIS PODALYDÈS Raison de plus ! Le premier des théâtres publics doit montrer sa solidarité, mettre sa notoriété,

sa stabilité au service des acteurs culturels moins stables et moins connus, et pourtant indispensables. Le régime

d’intermittence tel que nous l’avons connu, tel qu’on veut, qu’on doit le défendre, est une richesse culturelle

française de premier ordre. C’est lui qui a permis la fécondité, la liberté, l’audace de la création contemporaine,

dans toutes les disciplines, théâtre, cinéma, danse, cirque, etc. Nous entrons tous dans le métier par l’intermittence,

de sorte que nous le restons, nous commençons tous par être « précaires » comme on dit, de sorte que nous le restons

aussi, et le redevenons parfois. Un acteur qui quitte la Comédie-Française ne totalise aucune heure ; il recommence

tout de zéro. J’ajoute que le Français emploie un grand nombre d’intermittents dans le personnel technique.

 

Au-delà des revendications catégorielles, quels sont les dangers liés à la suppression de ce régime

si précieux pour la culture en général ?

DENIS PODALYDÈS Perdre des foyers de créativité qui ne s’entretiennent que par sa spécificité. Une jeune compagnie,

en recherche, qui ne trouve pas encore de subside efficace, peut néanmoins poursuivre son travail si ses membres

vivent décemment. Et même une compagnie bien installée dans le paysage culturel en est totalement dépendante.

Entre deux spectacles, pour le temps de création et d’incubation que cela peut impliquer, l’allocation permet de se vivre

et de se maintenir comme artiste, dignement, sans avoir à multiplier ni les petits boulots ni les panouilles, qui parfois

dégradent ou dévaluent un artiste. Cela permet de maintenir une qualité de travail, un entretien des talents,

une relative paix dans la considération de soi-même aussi. Ce sont des métiers très fragilisants de ce point de vue,

qu’on soit acteur ou technicien, metteur en scène ou décorateur. Trop de gens perdent l’estime d’eux-mêmes

et de leur travail dans des périodes chômées trop difficiles. Et il faut aussi s’ôter de la tête qu’un intermittent est

forcément un artiste ou un technicien laborieux, qui rame faute de talent ou de légitimité dans la carrière.

Ça, c’est le plus dur à extirper d’une bonne conscience bourgeoise !

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Chomage, ECONOMIE, France, Liberalisme, SOCIAL, Solidarite | Pas de Commentaire »

CGT : Assurance chômage et journée nationale d’action du 26 juin

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 juin 2014

 

Assurance chômage et 26 juin : conférence de presse de la CGT

(11 juin 2014)

http://www.dailymotion.com/video/x1z5rpx

sur dailymotionpar Patrick Hellwich

cgt 26 juin

Publié dans CGT, Chomage, France, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Intermittents, la mobilisation s’amplifie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juin 2014

 

Intermittents, le gouvernement à la peine

 

Marie-José Sirach  - humanite.fr/ – 13 juin 2014

La semaine prochaine s’annonce compliquée pour le gouvernement s’il persiste dans sa posture. Les 16 et 18 juin, deux journées d’action sont annoncées, déjà massivement suivies. Lire notre entretien avec Nicolas Bouchaud et la lettre ouverte au Président de la République de la CGT Spectacle.

Jane Birkin devait jouer le 22 juin au Printemps des comédiens. Elle a annoncé qu’elle ne se produirait pas ce soir-là, pour marquer « son soutien à la lutte des intermittents ». À ses côtés, Michel Piccoli et Hervé Pierre, de la Comédie-Française, qui l’accompagnent tous deux dans son spectacle Gainsbourg, poète majeur, lui emboîtent le pas.

Lundi 16 juin, un premier appel à la grève à l’initiative de la CGT court les assemblées générales et les réseaux sociaux. Heure après heure, on apprend que de nouvelles structures rejoignent le mouvement. La troupe de la Comédie-Française elle aussi a voté la grève. À Avignon, les équipes présentes sur les lieux ont annoncé que si la situation ne bougeait pas, elles se mettraient en grève dès le 4 juillet.

Désastreux pour leurs métiers, pour l’art et la culture

C’est peu dire que les intermittents ne décolèrent pas. La mobilisation s’amplifie pour exiger le non-agrément du protocole de l’assurance chômage. La nomination d’un médiateur – qui ne semble rien savoir de sa marge de manœuvre et qui n’a même pas prévu de rencontrer le Medef – n’en finit pas d’exaspérer les intermittents. « Le gouvernement refuse de prendre en compte nos revendications et, pendant la mission confiée à J.-P. Gille, s’apprête toujours à agréer la convention d’assurance chômage », explique la CGT spectacle, qui dénonce que dans un même temps « le gouvernement annonce jeudi 2,3 % de baisse du budget de la culture, ce qui va aboutir à des destructions d’emplois permanents et intermittents ».

[Lire la suite]

 

Des soutiens de plus en plus nombreux

 

P. Carvalho interpelle Aurélie Filippetti

Image de prévisualisation YouTube

sur youtubeDéputés du Front de gauche

 

  • Le Syndicat des Producteurs Indépendants appelle le Gouvernement à ne pas agréer l’accord

afin de laisser place à de nouvelles négociations. http://www.lespi.org/Alors-que-le-Gouvernement-a-nomme

 

  • Les auteurs de documentaires membres de La SCAM (Société civile des auteurs multimédia) viennent

d’adresser un courrier au ministre François Rebsamen, pour lui demander de ne pas agréer cet accord

qui déboucherait sur une précarisation des intermittents du spectacle.  Scam.fr/Les auteurs de documentaires

contre l’agrément de la convention Unedic

 

Jack Lang « l’accord sur l’intermittence tourne le dos à nos convictions »

 

 

Bernard Lavilliers et les intermittents aux nuits de Fourvière

http://www.dailymotion.com/video/x1z6zgb

sur dailymotion

Bernard Lavilliers  offre une tribune aux intermittents

Bernard Lavilliers sera en concert à la Fête de l’Humanité les 12, 13 et 14 septembre prochains

au Parc départemental Georges Valbon à La Courneuve.

*

Philippe Torreton sur Frane Inter (05/06/14)

« Que ceux qui ne veulent pas mourir lèvent le poing ! »

http://www.dailymotion.com/video/x1ynpjn

sur dailymotionpar France Inter

*

Des stars prennent la parole

Image de prévisualisation YouTube

sur youtuberiposte com

Publié dans Austerite, Chomage, Culture, ECONOMIE, France, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

CGT : Assurance chômage, la bataille se mène sur tous les terrains

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 juin 2014

 

CGT- Assurance chômage, la bataille se mène sur tous les terrains

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

MyCGT

Les mobilisations se multiplient pour exiger que le gouvernement refuse d’agréer la convention d’assurance chômage.

Parallèlement, la CGT a annoncé ce 11 juin qu’elle assigne en justice les négociateurs de l’accord pour déloyauté.

C’est aussi sur le terrain revendicatif que la partie se joue pour exiger que le gouvernement ne donne pas

son agrément à cette convention et pour obtenir une nouvelle négociation pour une convention répondant aux besoins

des privés d’emploi, des précaires, des intermittents.

La CGT placera cette exigence au cœur d’un semaine de mobilisation dont le 26 juin sera le temps fort.

*

*

Convention chômage : la CGT attaque les signataires en justice

Extrait :

« Aujourd’hui, notre avocat déposera au TGI de Paris deux assignations : une assignation à heure fixe pour demander

la suspension de l’accord et une pour juger le texte sur le fond », a déclaré mercredi matin Eric Aubin, membre

du bureau confédéral de la CGT en charge de l’assurance chômage, dont l’organisation syndicale, demande

l’annulation de l’accord et sa renégociation en terrain neutre et en tenant compte des propositions

de tous les partenaires sociaux. Il a tenu à faire cette annonce entouré de quatre autres représentants : 

Jean-François Kiefer, secrétaire général du comité national des privés d’emploiDenis Gravouil,

secrétaire général de la fédération CGT spectacle, Marie-Jo Kotlicki, représentante des ingénieurs,

cadres et techniciens à l’ugict-CGT et Philippe Tixier, secrétaire général de l’union syndicale CGT

de l’intérim. Une manière de montrer que cette convention, si elle était appliquée, constituerait un recul des droits

de l’ensemble des salariés (en emploi ou pas) et aggraverait la précarité de tous en fragilisant l’un des principes

essentiels de l’assurance chômage : la solidarité entre tous les salariés.

[Article complet sur humanite.fr]

 

Publié dans CGT, Chomage, France, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Intermittents du spectacle : la lutte continue !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 juin 2014

 

ASSURANCE CHÔMAGE ET AUSTÉRITÉ : LA LUTTE CONTINUE, « MÉDIATEUR »

OU PAS !

 

Captureintermittents

 

Le gouvernement a confié une mission à Jean-Patrick Gille

avant de prendre sa décision d’agrément de la convention

assurance chômage fin juin. Nous connaissons M. Gille

et lui rappelons nos revendications :

-non à l’agrément de cette convention qui saccage les droits

de tous les demandeurs d’emploi, intérimaires, travailleurs

précaires, et intermittents du spectacle ;

 

-non à l’austérité budgétaire qui détruit l’emploi dans la culture comme ailleurs ;

 

- pour la prise en compte de nos propositions sur le régime des intermittents,

largement soutenues au sein du comité de suivi avec les parlementaires.

En conséquence, la mobilisation doit s’amplifier pour que le gouvernement nous entende définitivement

et fasse le bon choix entre les intérêts du Medef et ceux des demandeurs d’emploi : votons la grève

partout et plus que jamais, notamment d’ici le 16 juin !

A Paris, rendez-vous le 16 juin Place du Palais Royal à 14H30.

CGT spectacle  Paris,  le 8 juin 2014.  

 

Un député nommé médiateur pour les intermittents du spectacle

 

Manuel Valls a annoncé la nomination d’un médiateur, le député PS Jean-Patrick Gille,

pour tenter de désamorcer la crise avec les intermittents du spectacle, qui ont déposé

un préavis de grève pour tout le mois de juin.

« Pour répondre à certaines inquiétudes exprimées sur la situation des intermittents du spectacle », une mission va être confiée à Jean-Patrick Gille, député PS d’Indre et Loire, qui devra remettre ses propositions sous 15 jours, indique Matignon dans un communiqué. L’élu, vice-président de la commission des affaires sociales ) l’Assemblée, a déjà été rapporteur en 2013 de la mission parlementaire sur les conditions d’emploi dans les métiers artistiques. Il doit en deux semaines conduire un « dialogue avec l’ensemble des parties concernées » puis évaluer la situation, « en mobilisant toutes les expertises disponibles, les effets réels des évolutions de paramètres des annexes 8 et 10 prévues par l’accord sur l’assurance chômage du 22 mars 2014 en cours d’agrément, dans le contexte général de l’intermittence ». Jean-Patrick Gille sera également chargé de formuler des propositions pouvant répondre aux difficultés susceptibles d’être identifiées à l’issue de cette analyse. Une méthode devra également être proposée pour la concertation tripartite Etat-syndicats-patronat, prévue par l’accord, sur les moyens de lutter contre la précarité dans les secteurs concernés par les annexes 8 et 10, précise Matignon.

Des intermittents toujours très mobilisés

Depuis plusieurs semaines, différents collectifs d’intermittents du spectacle se mobilisent pour contraindre le gouvernement à refuser d’entériner l’accord sur l’assurance chômage du 22 mars et à rouvrir les négociations avec les partenaires sociaux. Plusieurs antennes du ministère du Travail ont notamment été occupées mercredi à Marseille, Metz et Nancy, selon la CGT Spectacle, qui appelle à une journée d’action le 16 juin, à l’occasion du Conseil national des professions du spectacle (CNPS). Ils ont reconduit samedi la grève commencée mardi à l’ouverture du 28e Printemps des Comédiens à Montpellier, entraînant l’annulation de six nouveaux spectacles. Ils ont occupé brièvement l’Opéra Bastille samedi soir à Paris, retardant la représentation de « La Traviata ». Plusieurs membres de la coordination nationale se sont également succédé samedi soir lors d’une tribune publique en plein air, au Domaine d’O à Montpellier.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

 

La colère et l’émotion des intermittents à Dunkerque

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

 

Extraits du discours des Interluttants 59-62 à l’inauguration du Bateau Feu à Dunkerque le 6 juin 2014

devant conseillers généraux, députés, sénateurs, Michel Orier (Directeur Général de la Création

Artistique au Ministère de la Culture) et le public Dunkerquois. (texte lu par O. Brabant)

Infos et revendications : http://intermittents59-62.blogspot.com

*

Le 2 juin, les intermittents ont décerné le « Molière de la Trahison »

au Ministre du Travail, François Rebsamen,  «  pour son rôle d’employé du Medef »

http://www.dailymotion.com/video/x1y5kba

sur dailymotion

 

Publié dans Austerite, CGT, Chomage, ECONOMIE, France, Liberalisme, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Les dangers du Traité transatlantique (l’Humanité)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mai 2014

 

L’Humanité révèle les dangers du Traité transatlantique

 

Un numéro exceptionnel de l’Humanité ce mercredi 14 mai

 

huma1405

 

En ce moment même, alors que les aspirants députés européens

battent campagne, se négocie un partenariat transatlantique

sur le commerce et l’investissement (TTIP), plus connu

sous le vocable de grand marché transatlantique. Il peut encore

être stoppé.

L’Humanité dévoile ce qui se trame contre les peuples

et l’économie des pays.

Un cahier exceptionnel de huit pages à lire dans l’Humanité

de ce mercredi 14 mai.

 

Si l’on n’y prend garde, la main invisible du marché qui a fait tant de dégâts dans l’Union européenne (UE)

pourrait exécuter ses basses œuvres à une échelle bien plus grande encore.

En ce moment même, alors que les aspirants députés européens battent campagne, se négocie un partenariat

transatlantique sur le commerce et l’investissement (TTIP), plus connu sous le vocable de grand marché transatlantique.

Il peut encore être stoppé.

Les parlementaires issus du scrutin du 25 mai auront à valider ou à repousser ce projet, une fois les négociations

conclues. Les 28 États auront aussi à se prononcer. S’il entrait en vigueur, le TTIP aurait des effets néfastes

sur l’économie, mais aussi sur les droits des travailleurs européens et états-uniens, ballottés au gré du vent

de la concurrence libre et non faussée.

Côté européen, les promoteurs du projet ne cherchent rien d’autre qu’à tester, à plus grande échelle,

ce qui a déjà échoué.

Les négociations se tiennent à huis clos entre les équipes du commissaire Karel De Gucht pour l’UE et

du représentant au Commerce Michael Froman, pour les États-Unis. La prochaine réunion se tiendra le 19 mai,

à six jours des élections européennes, sans que les citoyens ne soient informés de l’état d’avancement des pourparlers.

L’objectif de la Commission est de fonder la plus grande zone de libre-échange au monde, qui pèserait 30 %

du commerce mondial. Celle-ci aurait deux avantages : donner un coup de pouce de 0,5 % du PIB à l’économie

européenne d’ici à 2027 et faire baisser les prix. C’est ce que défend une étude officielle, publiée par la Commission

en septembre. D’autres évaluations sont moins laudatrices, telle celle de la Fondation autrichienne pour la recherche

et le développement, qui estime que ces gains sont limités et pèseront sur les comptes publics : la diminution

des droits de douane entraînerait une perte de 20 milliards d’euros pour le budget européen au cours

des dix prochaines années, et les États devront trouver 1,4 milliard d’euros par an pour faire face

aux dépenses de chômage. En effet, entre 430 000 et 1,1 million de personnes devraient changer d’emploi

du fait des restructurations nécessaires.

Mais le pire n’est pas là.

Lire notre cahier spécial de huit pages de décryptage du projet de traité transatlantique dans l’Humanité de ce mercredi

14 mai.

Publié dans Chomage, droit du travail, ECONOMIE, ETATS-UNIS, EUROPE, l'Humanité, Liberalisme, SOCIAL | Pas de Commentaire »

12345...21
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy