Contre l’augmentation des tarifs de Transpole, les Jeunes Communistes envahissent la communauté urbaine de Lille

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 décembre 2012

Communiqué de presse des Jeunes Communistes du Nord

 

Contre l’augmentation des tarifs de Transpole, les Jeunes Communistes envahissent la communauté urbaine de Lille dans INFOS mjcfCe vendredi 14 Décembre à 14h, nous étions une cinquantaine

de Jeunes Communistes du Nord à envahir la communauté urbaine

de Lille. Nous voulions en effet interpeller les élus de la communauté

urbaine, notamment ceux de la majorité socialiste-écologiste

qui ont voté pour l’augmentation des tarifs de Transpole.

Les tarifs des transports vont ainsi augmenté de 7% au 1er Janvier

prochain, faisant passer le ticket unitaire à 1€50,

soit une augmentation de 10cts.

 

[Lire la suite sur mjcf59.org]

 

Non à l’augmentation du ticket Transpole à 1€50 ! Les transports gratuits c’est possible !

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

jcseclin

Publié dans INFOS, Jeunes Communistes, POLITIQUE, Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

Délocalisation du service informatique SNCF : 500 emplois menacés d’ici 2013

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 septembre 2012

 

Délocalisation du service informatique SNCF : 500 emplois menacés d'ici 2013  dans CGT 2010-04-09T061525Z_01_APAE6380HDR00_RTROPTP_2_OFRTP-FRANCE-SNCF-GREVE-20100409-300x195Le service informatique

 

de la SNCF délocalisé

 

en Europe de l’Est

 

C’est le cercle vicieux de la rentabilité à tout prix. La SNCF a

d’abord externalisé son service informatique, sous-traité à IBM,

qui aujourd’hui délocalise. 500 emplois sont menacés d’ici 2013.

Le groupe américain IBM, qui vient de remporter le contrat de surveillance

du fonctionnement des logiciels de la SNCF, a entrepris de délocaliser vers l’Europe

de l’Est cette activité jusqu’ici réalisée en France, selon une information du quotidien

Le Parisien.

Une tâche déjà sous-traitée, jusqu’à présent à la société française de services

informatiques Steria, dont les salariés étaient détachés dans les locaux de la SNCF

et travaillaient aux côtés des cheminots informaticiens. IBM, qui vient de remporter

le contrat de surveillance proposait moins cher, et délocalise les emplois. Le pilotage

de l’informatique du service des ressources humaines sera pour sa part transféré à

une filiale espagnole du groupe français Sopra.

« La SNCF passe un contrat avec IBM pour délocaliser »

« 260 emplois de sous-traitants vont être supprimés et 45 postes de cheminots non

remplacés. D’ici à 2013, ce sont 500 emplois en tout qui vont disparaître », déplore

Hervé Giudici, secrétaire général de l’Union fédérale des cadres et agents de

maîtrise de la CGT Cheminots…

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Délocalisation d’activité SNCF : « inadmissible! »

 

Le groupe américain IBM, qui vient de remporter le contrat de surveillance

du fonctionnement des logiciels de la SNCF, délocalise vers l’Europe de l’Est

une activité jusqu’ici réalisée en France. Celle-ci était précédemment assurée

par une société française Steria, dont les salariés travaillaient aux côtés des

cheminots informaticiens.

Cette décision aura pour conséquence de supprimer 500 emplois en France en

2013. Cet épisode inadmissible intervient après celui du STIF, le Syndicat des

transports d’Ile-de-France qui s’apprêtait à délocaliser son centre d’appel au Maroc.

C’est l’exemple de trop !

Le combat contre le chômage passe par une lutte pied à pied contre

les délocalisations.

Le redressement productif promis par le gouvernement passe par une décision

de bon sens, celui d’incorporer dans les appels d’offre des entreprises publiques,

un dispositif interdisant la délocalisation d’activité déjà existante sur le territoire

national. Il y a urgence. Les entreprises où l’État est majoritaire doivent donner

l’exemple.

Communiqué du Parti Communiste Français 

 

Publié dans CGT, ECONOMIE, Emplois, EUROPE, France, PCF, POLITIQUE, Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

Libéralisation du rail : les députés européens Front de Gauche soutiennent les cheminots

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juillet 2012

Cliquez sur l’image pour agrandir

Libéralisation du rail : les députés européens Front de Gauche soutiennent les cheminots  dans Front de Gauche Communique-FDG-cheminots

 

Publié dans Front de Gauche, POLITIQUE, SERVICES PUBLICS, Transports - SNCF, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Grand meeting des cheminots ce mercredi 4 avril 2012 à Paris

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 avril 2012

 

La CGT cheminot : un meeting haut en couleurs

Grand meeting des cheminots ce mercredi 4 avril 2012 à Paris      dans CGT m1_1-300x224

Les agents de la CGT Cheminots en plein meeting à la Gare de Lyon

débattent de l’avenir du fret et du transport des passagers.

La SNCF comme service public est bien évidemment au centre des discussions.

 

Voir les autres photos

 

 

SNCF

Les cheminots en appellent à la reconquête du fret

 

affiche_040412 CGT cheminots dans SyndicatsCe mercredi, 10 000 agents sont attendus à midi près de la gare de Lyon,

à Paris, à l’appel de la fédération CGT des cheminots. Un meeting national

pour défendre le service public SNCF, en particulier pour le transport

des marchandises.

Si on parlait enfin politique des transports en ce printemps électoral et tandis que les alertes

à la pollution se multiplient ? La CGT cheminots répond oui, en organisant un meeting national

ce mercredi 4 avril, place Henri-Frenay, près de la gare de Lyon, à Paris.

Quelque 10 000 cheminots, actifs et retraités, sont attendus pour appeler au développement

du service public SNCF et en particulier dans le domaine du transport des marchandises.

 

Entre 2000 et 2011, on est passé de 55 milliards de tonnes de marchandises transportées au kilomètre par la SNCF à seulement

20 milliards. Économie d’énergies fossiles, lutte contre le rejet de produits polluants dans l’atmosphère : en 2007, le grenelle de

l’environnement fixait un objectif de 25 % pour le rail à l’horizon 2022. En réalité, la part du ferroviaire dans le transport de

marchandises, qui était de 30 % en 1984, et encore de 16,6 % en 2000, est tombée à 8,3 % en 2010.

« En trois ans, ce sont plus de 2,5 millions de camions en plus sur les routes », affirme la CGT. En France, 84,6 %

des marchandises circulent aujourd’hui par la route, y compris via la filiale routière de la SNCF !

En ayant officiellement abandonné en 2010 l’activité de « wagon isolé », jugée non compétitive par rapport à la route, qui permettait

aux PMI-PME de choisir le train, y compris pour de faibles volumes, la SNCF porte sa part de responsabilité.

19 % du marché français détenus par les privés

Les syndicats cheminots s’étaient alors insurgés, mais aussi des élus locaux, des populations et une partie du patronat.

[...]

Si la politique libérale portée par Nicolas Sarkozy a encouragé le retour du fret sur la route, à gauche aussi ça déraille.

« Dans les régions, le PS et les Verts disent qu’ils sont hostiles à la libéralisation, mais au Parlement européen, ils votent pour les

directives ou, au mieux, s’abstiennent », dénonçait un porte-parole de la CGT cheminots, dans le dernier numéro de l’Humanité

Dimanche, tout en remarquant que « seul le Front de gauche est cohérent ».

Concernant le fret, le message de Jean-Luc Mélenchon est effectivement on ne peut plus clair  :

« Il faut faire remonter les camions sur les rails ! »

[Lire l’article complet]

 

Publié dans CGT, Syndicats, Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

Fret SNCF : communiqué de la CGT cheminots / meeting du 4 avril à Paris

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mars 2012

 

L’ancien directeur du Fret SNCF condamné !

 

Fret SNCF : communiqué de la CGT cheminots / meeting du 4 avril à Paris dans CGT logo_fede_cheminots1La Fédération CGT des cheminots a porté plainte le 28 avril 2010 pour prise illégale d’intérêts et recel de prise

illégale d’intérêts après avoir incidemment été informée que M. Luc NADAL avait confié, alors qu’il était directeur

général adjoint du pôle transport ferroviaire de la SNCF, une mission d’études pour un montant de 191.510 € HT,

au cabinet conseil dirigé par son frère, et dont il avait lui-même été un des associés avant de rejoindre la SNCF.

Interpellé par écrit, le Président de la SNCF M. PEPY a refusé de se constituer partie civile au nom et pour

le compte de la SNCF dans ce dossier, alors même que M. le Procureur de la République avait requis le renvoi de MM.

NADAL frères devant le Tribunal correctionnel.

Cette étude s’inscrivait dans un contexte d’ouverture à la concurrence avec un plan fret décidé par la direction de la SNCF et

le gouvernement pour casser cette activité, avec à la clé 5 000 suppressions d’emplois, la fermeture de gares Fret et de triages,

l’abandon du wagon isolé, le transfert de 2,5 millions de camions sur la route.

Lors de l’audience, M. Luc NADAL a d’ailleurs confirmé qu’il avait agi sur mandat du gouvernement et de la direction SNCF

pour appliquer ce plan Fret contesté notamment par la CGT.

[Lire la suite]

 

affiche_040412 Fret dans JusticeGrand meeting des cheminots

mercredi 4 avril 2012 à Paris 

POUR :

  • la défense du Fret SNCF
  • le développement du Service Public ferroviaire
  • l’amélioration des conditions sociales des cheminots

Depuis 2003, la CGT n’a de cesse de dénoncer la casse du Fret SNCF.
*

Les multiples plans Fret imposés par le Gouvernement et la Direction ont entrainé un gâchis

social, économique, financier, qui est constaté par tous. […]

RENDEZ-VOUS A PARIS PLACE HENRI FRESNAY, GARE DE LYON, A PARTIR DE 12H.

Lire la suite [.pdf 420 Ko]

 

Publié dans CGT, Justice, Syndicats, Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

Liaisons ferroviaires Maubeuge-Paris via Aulnoye : la mobilisation ne désarme pas

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 février 2012

 

Manifestation samedi 11 février 2012 à 10 h 30 en gare de Lille

 

Dans le prolongement des actions menées depuis septembre 2011 (tracts, collecte de plus de 2 000 signatures, 24 heures du Paris-Maubeuge, Marche Saint-Quentin/Aulnoye), le collectif PCF/Front de Gauche poursuit

ses activités pour le maintien intégral de la desserte Corail avec Paris.

- Ce maintien ne relève ni du corporatisme ni d’une envie de de tenir l’affiche.

- On ne peut en effet que déplorer quasi unanimement le sous-équipement de notre arrondissement en services publics et laisser dépecer sans réaction le peu qu’il reste.

- La responsabilité de l’État en matière de déficit d’infrastructure sur notre arrondissement, doit trouver sa contrepartie dans la politique d’équilibre du territoire qu’il est censé mener.

L’accueil de la population, les délibérations de plus de 100 conseils municipaux et collectivités démontrent le bien fondé de cette démarche.

Liaisons ferroviaires Maubeuge-Paris via Aulnoye : la mobilisation ne désarme pas dans Luttes train-corail-300x163

Samedi 11 février, Bernard Baudoux, maire d’Aulnoye-Aymeries,

vous propose une nouvelle initiative en gare de Lille, à 10 h 30.

Il s’agira ainsi de montrer au Préfet que la population et ses élus

restent déterminés à obtenir le maintien des dessertes au niveau 2011

et la tenue d’un comité de lignes.

 

 

Un déplacement collectif en bus ou en train sera organisé au départ d’Aulnoye-Aymeries. Rendez-vous en gare d’Aulnoye à 8 h 30.


Publié dans Luttes, POLITIQUE, Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

CGT Seafrance: «La responsabilité de l’État est entière»

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 janvier 2012

Accueil 10 janvier 2012

 

CGT Seafrance: «La responsabilité de l’État est entière»  dans ECONOMIE 2012-01-10seafrance-300x114Transports

CGT Seafrance :

«La responsabilité de l’État est entière»

 

 

Point de vue.

Dominique Launay, secrétaire général de l’Union interfédérale des transports CGT,

réagit dans l’Humanité de ce mardi à la liquidation de SeaFrance et appelle à la création

d’un consortium franco-français.

Retrouvez notre dossier consacré à SeaFrance dans notre édition du jour

« Au stade où on en était, nous nous attendions à cette liquidation définitive. La trésorerie de l’entreprise n’aurait bientôt plus

permis de verser les salaires. La majorité des salariés sont au bord de l’explosion, excédés par les multiples reports

et rebondissements stériles. La situation devenait insoutenable.

Lundi matin, le conseil d’administration de la SNCF a voté le principe d’un montant global de 36 millions d’euros au titre

d’indemnités supra-légales pour l’ensemble des salariés de SeaFrance qui seront licenciés et non pas reclassés dans

le groupe SNCF. Dans un premier temps, la SNCF conditionnait le versement de telles primes au fait qu’elles soient

investies dans la Scop, selon la volonté exprimée la semaine dernière par Nicolas Sarkozy.

La CGT et en particulier la Fédération des cheminots ont œuvré tout le week-end pour que ces indemnités extralégales

soient maintenues à défaut de reprise en Scop. À cela s’ajoute une offre de reclassement pour tous ceux qui le souhaitent,

dit la SNCF, qui mérite un bémol. Il faut mesurer qu’elle concernera surtout ses filiales (autocars et autres…) ;

que tout le monde ne sera pas reclassé et que cela impliquera de changer radicalement de métier, voire de région.

Un salarié qui a navigué trente ans sur un bateau aura évidemment du mal…

« L’Etat n’a pas fait le choix de la recapitalisation »

[Lire la suite sur humanite.fr/]

 

A lire :

 

 

Publié dans ECONOMIE, France, POLITIQUE, SOCIAL, Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

SNCF: Nouvelle augmentation des tarifs

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 décembre 2011

SNCF: Nouvelle augmentation des tarifs  dans ECONOMIE humanitefr le 28 Décembre 2011 

 

SNCF :

«Après le Big Bang des horaires,

les usagers subissent le Big Boom tarifaire !!! »

(CGT) 

A compter du 3 janvier 2012, les usagers du Rail vont subir une nouvelle augmentation des tarifs de 3.2% sur les billets des TGV,

des trains interrégionaux, des Téoz, et des trains de nuit Lunéa. La Direction de la SNCF justifie cette hausse par le relèvement

du taux de la TVA réduite de 5,5 % à 7 %, décidé par le gouvernement, dans le cadre du deuxième plan de rigueur présenté en

novembre dernier et par une prévision inflationniste de l’ordre de 1,7%.

Cette hausse tarifaire survient après un changement de service 2012 qui se traduit, pour nombre de voyageurs, par des gares

moins desservies, des arrêts supprimés, des correspondances non assurées, des trains supprimés, des horaires

qui ne correspondent plus à leurs besoins.

Pourtant, le Président de la SNCF s’est récemment engagé à maintenir des tarifs bas, d’ailleurs il avait déclaré :

« Il y a une augmentation de la TVA qui a été votée par le Parlement, mais notre objectif

est de garder toujours des prix bas ».

Si la SNCF prévoit une évolution de son chiffre d’affaires de +4.7% pour 2012 due à un accroissement des recettes engendrées,

ce n’est pas par l’augmentation du nombre de voyageurs transportés, mais par cette hausse des tarifs. Une nouvelle fois

les dirigeants de la SNCF, par un tour de passe-passe médiatique, tentent de faire avaler la pilule de la politique d’austérité

gouvernementale et de la dérèglementation tarifaire injuste qui favorise les plus aisés.

Les usagers et les cheminots font les frais de cette politique qui tourne le dos aux valeurs du service public, portée par le

gouvernement et mise en oeuvre par la Direction de la SNCF. Alors qu’il acte une hausse tarifaire, de nouvelles suppressions

d’emplois et une baisse de pouvoir d’achat pour les cheminots, le budget 2012 de la SNCF, présenté en cette fin d’année,

prévoit de verser un « dividende » de 230 M€ à l’Etat qui se comporte comme un vulgaire actionnaire.

Usagers et salariés sont confrontés à une politique libérale dogmatique qui a des répercussions dramatiques. Pour l’ensemble

des services d’intérêt général, les résultats sont identiques : baisse de la qualité et fortes hausses des tarifs. Pour exemple,

les tarifs ont augmenté de 35% pour l’électricité et de 60% sur le gaz, depuis la libéralisation et l’ouverture à la concurrence

de ces services publics.

Cette hausse tarifaire s’inscrit dans la logique de la politique gouvernementale. Elle va peser sur le pouvoir d’achat des plus

humbles comme l’ensemble des mesures d’austérité prises par ce gouvernement.

La direction de la SNCF doit revenir à une politique tarifaire juste, basée sur le prix kilométrique pour l’ensemble du territoire

avec des mesures sociales qui rendent les déplacements accessibles à tous dans le respect des valeurs du service public.

Pour la Fédération CGT des Cheminots, les résultats financiers de la SNCF pour l’année 2011, qualifiés de positifs, doivent

servir aux usagers par des tarifs abordables, par des moyens humains et matériels pour un meilleur service public

et une amélioration des conditions de vie et de travail des cheminots.

Communiqué de la Fédération des Cheminots CGT

Montreuil, le 28 décembre 2011

Lire également :

 

Publié dans ECONOMIE, France, SOCIAL, Syndicats, Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

16 décembre à Avesnes : Rassemblement pour la défense du Corail Paris-Maubeuge

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 décembre 2011

Lu sur PCF Maubeuge - 14 décembre 2011

Services publics – SNCF – Trains de vie…

DANS LA PRESSE

Actualité Maubeuge

Vendredi, un rassemblement pour la défense du Corail Paris-Maubeuge

lundi 12.12.2011, 05:17 — La Voix du Nord

|  L’ACTUALITÉ DE LA SEMAINE |

L’actualité est ponctuée par les inquiétudes liées au rail.

Le nouveau cadencement est entré en vigueur hier,

et vendredi, …

les élus sont appelés à (se) manifester en sous-préfecture d’Avesnes pour la défense de la liaison avec la capitale. « Les différentes actions engagées depuis le 15 octobre contre la suppression des trains Corail entre Maubeuge — Aulnoye — Paris ont rencontré un écho favorable dans la population,écrit Bernard Baudoux, maire d’Aulnoye, dans un courrier. Cette protestation a été relayée au sein de nombreux conseils municipaux qui ont délibéré à cet effet. Je vous propose de poursuivre notre action en organisant un rassemblement devant la sous-préfecture d’Avesnes-sur-Helpe le vendredi 16 décembre à 18 h. À cette occasion, nous déposerons au représentant de l’État les milliers de signatures recueillies contre la suppression de ces allers-retours. Nous demanderons la tenue d’un comité de ligne comme la loi le prévoit et solliciterons un rendez-vous auprès de Nicole Notat qui vient d’être nommée médiatrice chargée des nouveaux horaires à la SNCF. Notre détermination et notre large rassemblement permettront, j’en suis convaincu, de faire aboutir nos légitimes revendications dans l’intérêt de notre population et de notre territoire. » •

Publié dans Luttes, POLITIQUE, Politique régionale, SERVICES PUBLICS, Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

SNCF : Manifestation des cheminots à l’arrivée de Thello, premier train privé de voyageurs

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 décembre 2011

Accueil12 décembre 2011

Thello arrive : la libéralisation du rail pointe son nez

 

20111212thello.jpg

Plusieurs centaines de cheminots ont manifesté ce lundi sur les quais de la Gare

de Lyon à l’arrivée de Thello, le premier train privé en provenance d’Italie,

pour dénoncer l’ouverture du rail à la concurrence.

Quelque 500 cheminots, venus à l’appel de la CGT et SUD-Rail, ont ainsi accueilli l’arrivée du train et de ses rares voyageurs par des huées et des coups de sifflets. « Nous sommes venus interpeller les voyageurs sur les trains privés et leur dire que l’ouverture à la concurrence se fera au détriment des usagers, des missions de service public, des conditions de travail des salariés et de la sécurité ferroviaire », a dit à l’AFP Eric Santinelli, secrétaire régional SUD. « C’est un retour en arrière de plus de 70 ans auquel nous assistons… En plus ce sont les vieux trains de chez nous qu’on leur loue« , affirmait de son côté Patrick Beaugendre de la CGT.

Le service public diminué

Pour les cheminots, la concurrence se traduira par « une diminution des missions de service public, les opérateurs se concentrant sur les trains les plus rentables, abandonnant les autres avec comme conséquence une augmentation des tarifs et une baisse de qualité« . L’ »unique objectif reste et demeure la rentabilité à tout prix au mépris des conditions de transport des voyageurs et des conditions sociales des salariés« , estiment-ils, assurant que l’ouverture à la concurrence du fret en 2006 était un « vrai désastre » qui « bénéficie surtout aux camions ».

SNCF : Manifestation des cheminots à l'arrivée de Thello, premier train privé de voyageurs dans France 2011-12-12thello-2

Thello, une alliance Veolia-Trenitalia.

Thello, coentreprise entre Veolia et Trenitalia, l’opérateur historique italien,

assurait ainsi sa première liaison de nuit Venise-Paris.

Le tarif le plus bas a été fixé à 35 euros pour un aller simple en compartiment six couchettes.

  • A lire :

SNCF et Thello, l’un contre l’autre? Tout contre…

Nouveaux horaires SNCF : place aux trains privés

Le premier train privé de voyageurs est arrivé (avec des photos de la manifestation)

Publié dans France, SOCIAL, Syndicats, Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

1234567
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy