57ème Compagnie : 48 hommes se sont fait porter pâle, mon commandant !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 septembre 2010

Lu sur : 57ème Compagnie : 48 hommes se sont fait porter pâle, mon commandant ! dans Humour img_logo_new

 dans :

img_banane_pistolet_moyen dans Policeimg_humour_big dans POLITIQUE

 

Aïe, Aïe, Aïe ! Les CRS !

crs qui va se blesser au bras

JPEG - 2.9 ko

Mardi 1er septembre, ils étaient partis de Carcassonne, casqués, armés de fusils, de gaz lacrymogènes, harnachés comme des Robocop pour protéger notre bon président qui ne peut pas mettre le nez dehors sans se faire houspiller par le peuple, ou pour défendre à Paris la démocratie contre d’éventuels SDF souhaitant un toit, des chômeurs réclamant du travail, des lycéens sans profs ou des monômes d’étudiants en quête de quelques euros pour faire leurs emplettes du mois chez Leader Price.

Mais voila que l’ordre tombe de faire demi-tour : sur 80 Compagnons Républicains (sic) de Sécurité (re-sic) ils n’étaient que 32 dans les fourgons blindés et grillagés. Les autres ? En arrêt de maladie, problème existentiel, mauvais management, moral dans les rangers.

 

[Lire la suite sur : legrandsoir.info/]

 

Pour + d’infos voir sur Le Post  : Sarkozy : même les CRS de la 57e compagnie de Carcassonne n’en peuvent plus !

Publié dans Humour, Police, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Garde à vue : Connaître vos droits

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 février 2010

Publié par : ldh-toulon.net/ – 17 février 2010
Garde à vue : Connaître vos droits dans Justice rubon196-fbb43

 

Hélène, 13h20 de garde à vue


brice-tombe dans Police

   Brice Hortefeux serait, paraît-il, « tombé de sa chaise » quand il a découvert le nombre de gardes à vue en arrivant place Beauvau – 580 000 officiellement, plus de 800 000 en intégrant les délits routiers.

Mais le ministre de l’Intérieur semble avoir repris ses esprits : il ne serait guère favorable à une réforme de la garde à vue dont il redoute qu’elle donne « plus de droits aux délinquants qu’aux victimes » (Le Monde du 17 février 2010).

Après la garde à vue en pyjama d’Anne, 14 ans, exposée par Me Eolas, voici celle de Hélène militante du RESF de Paris-Nord Ouest dont le seul crime était de gérer la liste des alertes rafles [1].

Témoignage d’Hélène

13h20 de garde à vue

Date : 15 février 2010 23:38
Objet : Hélène ; garde à vue

A 6H10, quatre hommes et une femme ont frappé à ma porte, ont dit que c’était la police. J’ai ouvert. Ils portaient des gilets pare-balles. Je ne me souviens plus si ils m’ont montré un papier dès leur arrivée. Je sais que j’en ai signé un après mais ne me rappelle plus quoi. Ils m’ont parlé des « mes engagements politiques de gauche ». Tout ce moment reste très flou, j’étais surprise et je me demandais ce qu’il se passait. Au bout d’un moment ils m’ont dit chercher des bombes de peinture et m’ont parlé de destruction de DAB (distributeur automatique de billets). ils ont cherché de la « littérature subversive ». ils ont pris en photos des livres (le dernier de RESF, de la désobéissance civile…). ils ont fouillé partout.

Ils ont voulu voir les photos de mon appareil photos, m’ont demandé si j’avais des photos de manif. Ils ont photographié des notes sur l’occupation des sans-papiers grévistes. Ils ont emmené deux ou trois papiers qu’ils m’ont rendus. Ils ont embarqué mon CV. Ils ont voulu prendre mon ordi mais je leur ai expliqué que je n’avais plus Internet depuis deux ans. Ils l’ont fouillé quand même sans l’emporter. Ils m’ont demandé mon portable et mon chargeur, qu’ils ont emportés. Je ne les ai pas récupérés. Ils m’ont dit que je pourrais le récupérer demain. Dans l’appartement ils m’ont parlé du centre de rétention de Vincennes. Ensuite nous sommes descendus dans ma cave. Ils y ont jeté un rapide coup d’œil. J’ai été emmenée ensuite au 36 quai des orfèvre. J’y suis arrivée vers 8h. Là j’ai eu le droit aux photos anthropométriques, prises d’empreintes et ils m’ont fait me déshabiller, m’accroupir et tousser. J’ai des marques reconnaissables sur le corps qu’ils ont prises en photos. Je leur ai expliqué que c’était une maladie génétique. Ils ont fait des commentaires se demandant si ce n’était pas contagieux…

Ensuite, vers 11 h, j’ai été interrogée pour ce qu’ils appellent l’interrogatoire d’identité (je suis plus trop sûre du terme) par un commandant de police. Ils sont remontés de ma scolarité primaire à mon diplôme professionnel, m’ont interrogé sur mes voyages et ensuite sur mes opinions politiques. Ils m’ont questionné sur mes activités militantes. Je suis remontée en cellule. J’ai été ensuite changée de cellule car j’étouffais dans celle où j’étais (en gros 4 mètres carrés, pas d’aération pas d’ouverture). J’ai demandé à voir un médecin que j’ai vu une heure après environ. Il m’a été demandé de faire un test ADN. Avant, j’avais dit que j’avais le droit de refuser. Il m’a été répondu que je pouvais être jugé pour ça et que de le faire était le meilleur moyen de prouver mon innocence. Je l’ai donc fait. Vers 16h30 j’ai été vue à nouveau « pour les besoins de l’enquête ». Mon téléphone portable a été évoqué à nouveau. Il m’a été dit qu’effectivement c’était pour cela que j’étais là. On m’a demandé si j’avais participé à des actes de violences, de destruction de DAB, investi la préfecture ou la CAF, m’ont interrogée sur mes connexions Internet, les sites que je visite, mes moyens d’informations et si je connaissais des gens qui avaient commis des actes de violence (ai répondu pas à ma connaissance) ou entendu parler d’actes de violence. Ils ont beaucoup insisté pour savoir ce que savais des banques qui dénoncent les sans-papiers, ce que j’en pensais et ce que je pensais des actes violents. La fin de ma garde à vue a été prononcée à 19h35.

Je suis sortie après 13h20 de garde à vue.


Voir l’article de Marie Barbier : Arrestations parmi des militants à Paris

 

Fiches pratiques

Auteur de l’article : LDH

 

Vos papiers ! Les contrôles et les vérifications d’identité

La garde à vue

 

Publié dans Justice, Police | Pas de Commentaire »

« A quand la Milice ? »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 février 2010

Publié sur : 

15 février 2010

Caméra de vidéosurveillance

Anfass: une organisation de renseignements vous tient à l’oeil

Auteur : Sébastien SOUMAGNAS - Source : Le journal du pays basque


Attention votre voisin d’ANFASS vous surveille.

A quand la Milice ?

 

 

«Devant l’augmentation de la délinquance (…), devant les risques (…) de terrorisme, l’Association Fraternelle des Anciens des Services de Sécurité (Anfass)» a créé une réserve citoyenne.

Voilà un an et demi que s’est créée l’Anfass, rassemblant des personnes de nationalité française dont «la mission est de participer à la défense, à la sécurité et à la justice de la France». Avec au premier rang de ses préoccupations la délinquance et le «terrorisme d’Al Caida (sic) et de l’ETA».

Lire la suite sur le site source

 

Publié dans Justice, LIBERTES, Police | Pas de Commentaire »

Les policiers dénoncent « la politique du chiffre »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 janvier 2010

ANNE ROY

Les flics refusent les stats

Appelés aux urnes, les policiers contestent la religion du chiffre

 

Marre « d’empiler des bâtons », marre de « devoir faire du chiffre »… Alors que leurs élections professionnelles se tiennent lundi, les policiers ont profité de la campagne pour faire part de leurs doléances. En tête de celles-ci, les salaires, les réductions d’effectifs, mais surtout la lassitude d’être devenus « des robots » au service de bilans statistiques. Un sentiment relayé par les syndicats (classés plutôt à gauche) SGP Unité police ou encore le Snop des officiers de police. « La religion du chiffre, c’est mauvais. Le chiffre doit être un indicateur au service des professionnels, mais pas une fin en soi en termes de communication  », déplore ainsi Nicolas Comte, secrétaire général de SGP Unité, qui dénonce « une pression constante », liée au fait que « chaque année, on fixe des objectifs plus importants que les années précédentes », qui plus est « dans un contexte de diminution d’effectifs ».

En cause : la comptabilité journalière des « faits résolus », qui entraîne une explosion des gardes à vue, des contraventions, et accorde autant d’importance à l’arrestation d’un fumeur de joint qu’à celle d’un dealer. Le malaise est profond. Même le syndicat Alliance regrette cette « politique du chiffre contreproductive  ». « Les policiers en ont assez de la culture du rendement, de la statistique inutile, ils ne sont pas des robots », affirme même le secrétaire général du syndicat, Jean-Claude Delage. Des revendications qui font leur chemin jusqu’au cabinet de Brice Hortefeux, où l’on explique que le ministre souhaite se démarquer « d’une politique du chiffre » pour privilégier… « la culture du résultat » ! Et d’indiquer que, sur ordre du ministère, « de nouveaux indicateurs sont en cours d’élaboration », qui devraient permettre d’appréhender « la dimension qualitative des résultats de la police ».

 

Publié dans Police, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Croissance inquiétante du nombre de gardes à vue

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 décembre 2009

 L’Humanité – 21 décembre 2009 – Lionel Decottignies

La garde à vue à nouveau sur la sellette

Selon le contrôleur des lieux de privation de liberté, le nombre de ces procédures serait de 750 000 en 2008, très au-dessus des chiffres officiels. Jean-Marie Delarue dénonce l’obsession de la sécurité.

En septembre, l’Office national de la délinquance chiffrait à 578 000 le nombre de gardes à vue en 2008. Soit une hausse de 54 % par rapport à 2000. Derrière cette croissance inquiétante, l’obsession présidentielle du chiffre. Une dérive arithmétique comme un hypothétique paravent à l’échec de sa politique sécuritaire. Depuis de longues semaines, les magistrats, et même une bonne partie des policiers, dénoncent cette idée fixe élyséenne. Hier, dans un entretien accordé au Journal du dimanche, c’est le contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, qui a apporté sa pierre au débat  : « Ma hantise, c’est l’obsession actuelle de la sécurité. Le problème, c’est que la sécurité n’a jamais de fin. »

D’ici à la fin janvier, le contrôleur, nommé en juin 2008, doit remettre le résultat de son tour de France des prisons et commissariats. Au final, ce sont plus de 200 établissements qui ont été visités. Le constat promet d’être accablant. Et parfois surprenant  : « Nous avons découvert que le nombre de gardes à vue est minoré. D’après nos estimations, cela peut représenter 20 à 25 %, voire 30 % des effectifs. On arrive à 750 000 gardes à vue, ce qui est beaucoup », détaille Jean-Marie Delarue. Les explications, le contrôleur général les trouve dans les infractions liées au Code de la route, qui ne seraient pas comptabilisées. Il souligne également, au passage, des « registres de garde à vue souvent mal tenus  : il manque l’heure de fin, ou alors on fait signer la page de sortie à la personne dès son arrivée ». Et de s’interroger, par ailleurs, sur ces errements  : « C’est curieux… Est-ce par commodité, parce que les policiers sont débordés  ? » Autres griefs évoqués  : l’inconfort et les conditions de détention parfois humiliantes, citant pour exemples le retrait systématique du soutien-gorge pour les femmes, l’absence de savon et de serviette dans les douches ou encore « les gens qu’on ne laisse pas aller aux toilettes ».

Avant même le rapport final de Jean-Marie Delarue, ces déclarations pourraient relancer la polémique sur la garde à vue. Depuis le 17 novembre, le barreau de Paris et l’association Je ne parlerai qu’en présence de mon avocat réclament une réforme des conditions de garde à vue.

Lionel Decottignies

Publié dans Police, Politique nationale | Pas de Commentaire »

« De fausses reconduites à la frontière pour gonfler les chiffres des expulsions »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 décembre 2009

france info - accueil 14 décembre 2009

« Comment la police gonfle les chiffres des expulsions »

Des expulsions et des reconduites à la frontière de simples touristes, pour faire du chiffre et gonfler les statistiques : c’est ce que dénonce la Cimade, seule association habilitée à intervenir dans les centres de rétention de France…

En début d’année, le ministre de l’Immigration Eric Besson avait fixé l’objectif de 29.000 expulsions en 2009.

Afin de tenir les objectifs à l’approche de la fin de l’année, les forces de l’ordre ont procédé à une recrudescence des interpellations et reconduites à la frontière au cours des dernières semaines, relève la Cimade. Et il s’agit souvent de touristes ou d’étrangers qui ne faisaient que traverser la France.

 
[Suite de l’article sur : france-info.com/]

Publié dans Police, Politique nationale, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

Révolte en images

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 décembre 2009

Mediapart.fr/ (abonnés)

Flashball et rafale d’images

Par Les invités de Mediapart

Révolte en images dans Police or3tornade

Une vidéo par jour. A partir du 10 décembre 2009 et jusqu’au 20 janvier 2010, sur Mediapart, une quarantaine d’artistes (réalisateurs, graphistes, plasticiens…) présenteront un court film inspiré par les actes de violences policières et les ravages du flashball. Un travail exceptionnel, initié par Nicole Brenez et Nathalie Hubert, peu après la répression d’une manifestation à Montreuil, en juillet 2009, au cours de laquelle un homme de 34 ans a perdu un œil.

Aujourd’hui 14 décembre :

image du film.MONTRE OEIL MON OEIL (épisode de OUTRAGE & RÉBELLION)

de Gérard Courant.

« Montre Œil Mon Œil est ma contribution à ce travail collectif. Le film est un hommage aux Ciné-tracts tournés durant mai 68. Il n’est fait que d’images fixes qui alternent documents photographiques des manifestations des 8 et 13 juillet 2009, BD de Damien Roudeau sur les événements montreuillois et photos de flash ball.

La bande sonore est exclusivement constituée de longs extraits de Dégueulasse, la chanson de Élisa Point et Fabrice Ravel-Chapuis. » (Gérard Courant)

 

outragerebellion.org

OUTRAGE & REBELLION
FILM COLLECTIF / COLLECTIVE FILM
FRANCE, 2009, n&b couleur / b&w color, 190’

OUTRAGE & REBELLION Pas un film, une insurrection d’images

Une révolte en images déclenchée par les tirs de flash ball sur les cibles innocentes d’un néolibéralisme anachronique qui nous mutile tous au quotidien d’une façon ou d’une autre
Un travail collectif sur cette guerre des classes raciste et spectaculaire qui n’avoue pas son nom mais dont la violence ne cesse de croître, qui criminalise des pans entiers de la population et bafoue la notion même d’humanité
Comme le dit Hamé, le processus s’expérimente dans les quartiers, ils servent de laboratoire à la répression, puis s’étend partout
45 auteurs (cinéastes, vidéastes, plasticiens, chanteurs, écrivains, graphistes) se sont mis au travail.

Voir la liste des films sur :  outragerebellion.org

Publié dans Police | Pas de Commentaire »

Les policiers en ont « raz-le-képi » !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 décembre 2009

A l’initiative de l’Union SGP-FO/Unité Police, principal syndicat des gardiens de la paix, des milliers de policiers ont manifesté, hier, dans les rues de Paris et des grandes villes de province pour dire non à la politique du chiffre et pour réclamer des moyens.

Ils étaient des dizaines à manifester sur l’A1 , (près d’Arras et de Senlis), pour dénoncer cette politique du chiffre mais aussi la réduction d’effectifs, le gel des salaires depuis 2004, le paiement des heures supplémentaires…

Les policiers rappellent également que leur profession est la plus touchée par les suicides : entre 50 et 60 l’an dernier, 3 suicides dans le Nord-Pas-de-Calais pour le seul mois d’octobre.  

Voir sur :

 → LeMonde.fr 

 

« Un poulet en colère peut très vite devenir un coq de combat »

 

→ LES MOTS ONT UN SENS

 

« Manifestations : 2000 selon la police, 5000… selon la police !« 

 

****************************
MEDIAPART

 

 

Les policiers en ont Extrait de « La Lettre » du jeudi 3 décembre 2009


 

 

Délinquance: le coup de sifflet magique de Brice Hortefeux

Par Erich Inciyan – 13 novembre 2009

Le ministre de l’intérieur a annoncé une «rupture» avec la hausse de la délinquance constatée depuis le début de l’année 2009 par la police et la gendarmerie. Un tel satisfecit de Brice Hortefeux mérite d’être relativisé, alors que la grogne sociale monte dans les rangs policiers. Ce jeudi, ils manifestent contre les baisses d’effectifs et la «culture du chiffre». Entretien vidéo avec le dirigeant du principal syndicat de gardiens de la paix, Nicolas Comte.

La « religion du chiffre »
http://www.dailymotion.com/video/xb4kdy

 

Le risque de manipulations des statistiques

http://www.dailymotion.com/video/xb4kfd

 

Le mécontentement social monte dans les rangs policiers

http://www.dailymotion.com/video/xb4kif

Publié dans Luttes, Police, Politique nationale, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Plus dangereux que le H1N1..!

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 novembre 2009

 

logo_blogPlus dangereux que le H1N1..! dans Humour rubon60 27 novembre 2009 – Sébastien Fontenelle

 

« Les Cas Mortels Se Multiplièrent Et Il Devint Évident

Qu’Il S’Agissait D’Une Véritable Épidémie »


Naaaaan, ma couille, t’enfuis pas : je vais pas te parler (du tout) du H1N1.

cplaul_nuitapache-8e5c1 dans Police

Mais d’un autre virus, que voici, grossi un million de fois :


 

Si tu t’appelles Raymond, René, Roger (ou Brice), pas de panique : tu es sans doute immunisé.

 

Par contre, si tu as un prénom un peu sableux, du genre Ali, Hakim, Lamine, ou Mohamed, je voudrais pas te mettre les foies, mais tu es pile dans les populations à risque.

 

[Article complet : Politis.fr/]

 

Publié dans Humour, Police, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Garde à vue musclée de Maître Wasserman

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 novembre 2009

Accueil 17 novembre 2009 – Pascal Riché


L’avocate en garde à vue avait été « piégée » par la police

La police a menti sur le motif de la convocation de Caroline Wassermann, qui dénonce des conditions de garde à vue inhumaines.

C’est parce que la police a assuré à son bâtonnier qu’elle avait été convoquée « pour une raison personnelle » que Caroline Wassermann a accepté de se rendre à la PJ de Meaux. Pour vivre une garde à vue musclée. Choquée, fatiguée, l’avocate ne décolère pas :

« Les gardes à vue en France sont un scandale. Les chiens sont mieux traités à la SPA, parce qu’au moins, on leur donne une gamelle. Il faut que cela change, ou alors, il faut cesser de se targuer d’être la patrie des droits de l’homme. »

[Article complet : Rue89]

 

Christian Charrière-Bournazel, le bâtonnier de Paris, qui représente 21.000 avocats, appelle l’ensemble de la profession à faire annuler toutes les procédures de garde à vue.

La Cour européenne considère en effet que, dès qu’il est privé de liberté, un accusé doit bénéficier d’un avocat pour organiser sa défense et préparer des interrogatoires. Or ce droit n’apparaît pas dans la loi française.

De 336 718  en 2001, les gardes à vue on atteint le chiffre record de 577 816 en 2008, soit 1% de la population française. Une banalisation préoccupante, surtout dans les conditions où elles se déroulent. (Source : La Mouette )

Écouter Christian Charrière-Bournazel sur france-info.com/

 

« Vous êtes en garde à vue… » (Laurent portes)

http://www.dailymotion.com/video/x9qcn4

 

Jean-Marie Delarue, contrôleur général de lieux de privation de liberté

http://www.dailymotion.com/video/x931j2

 

Publié dans Justice, LIBERTES, Police | Pas de Commentaire »

1...34567
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy