• Accueil
  • > Sans Papiers - Immigration

La lutte au bout des ongles

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 février 2014

 

Sans papiers

La lutte au bout des ongles

 

CaptureVimeo1  par Fanny Doumayrou

  Sans salaire depuis deux mois, les cinq manucures

  chinoises d’une onglerie du 10e arrondissement

  de Paris sont
 en grève avec occupation.

  Elles exigent leur paye, et des papiers !

  Boulevard de Strasbourg, dans le 10e arrondissement

  de Paris, le microquartier de la beauté africaine.

Des boutiques de perruques, de cosmétiques, des salons de coiffure, des ongleries, des rabatteurs qui hèlent

les passantes… Et tout à coup, un drapeau CGT et des tracts en vitrine ! Au numéro 50, depuis dix jours le va-et-vient

des clientes de la boutique Supply Beauty a été remplacé par les allées et venues, d’un autre style, des militants

syndicaux et politiques. Avec le soutien de la CGT et du PCF, cinq Chinoises (quatre femmes et un jeune homme,

en fait), employées à la pose de faux ongles, sont en grève et occupent nuit et jour leur lieu de travail, pour réclamer

leur salaire, et des papiers.

Six jours sur sept et même le dimanche

Au rez-de-chaussée minuscule de la boutique – 15 m2 environ – six postes de travail tout aussi étriqués ont été

installés. Des petits bureaux encombrés de boîtes de faux ongles, d’instruments et de produits chimiques,

où les travailleuses s’activent de 9 h 30 le matin, à… 20, 21, voire 22 heures le soir, six jours sur sept et même

le dimanche en décembre, pour les fêtes. La paye, c’est 50/50 avec le patron, ce qui leur laisse entre 800 et 1 500 euros

chaque mois, précise Lin Mei, quarante-sept ans, la gréviste qui parle le mieux le français. Sachant qu’elles achètent

elles-mêmes le matériel, pour 100 à 200 euros par mois. Au fond de la boutique, un escalier branlant en colimaçon

mène à l’étage : trois pièces transformées en salon de coiffure, où travaillent neuf employées d’origine africaine.

Se faire payer n’a jamais été facile, raconte Lin Mei, qui travaille ici depuis deux ans. Le patron, d’origine ivoirienne,

donne l’argent en plusieurs fois, il faut toujours réclamer. Mais, en décembre, l’homme a carrément disparu.

Depuis, les manucures ont travaillé, un « chef » a continué à encaisser les clientes, mais aucun salaire n’a été versé.

Le lundi 3 février, la coupe est pleine, les Chinoises arrêtent le travail. « Elles sont parties en grève toutes seules !

raconte, admirative, Pascale, secrétaire générale de l’union locale CGT du 10e. Au bout de trois jours, elles ont vu

que ça ne donnait rien, elles sont entrées en contact avec la CGT. On a organisé l’occupation. Maintenant, l’objectif

est de récupérer les salaires dus, et d’obtenir une régularisation pour qu’elles aient les mêmes droits que n’importe

quel salarié français. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo

Capturevimeo

 

Lire aussi :

Ian Brossat auprès des grévistes de l’onglerie du 10e arrondissement de Paris

 

 

Publié dans droit du travail, France, Luttes, Sans Papiers - Immigration, SOCIAL, Solidarite | Pas de Commentaire »

Immigration : comment clouer le bec à un ami raciste…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 janvier 2014

 

Immigrations : quelques vérités bonnes à dire…

(Infographie)

infographie-racisme

 

Voici une infographie pointant les idées reçues

sur les étrangers et l’immigration en France.

Cette infographie a été créée à l’aide de l’émission

de Thierry Ardisson « Salut les terriens »

avec un débat entre Florian Philippiot (vide-président

du Front National), Edwy Plenel (Mediapart)

et François Gemenne (spécialiste des flus migratoires).  

N’oubliez jamais : on est toujours l’étranger de quelqu’un !  

 

Voir l’infographie sur Moissac au Coeur

 

 

 

« A force de marteler que l’immigration est un problème, l’immigration devient un problème,

y compris pour des gens qui n’ont jamais vu un immigré de leur vie » (François Gemenne).

 

Publié dans Racisme - Xenophobie, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

Saint-Denis : intervention policière musclée à la Basilique, du jamais vu depuis l’intrusion de la police dans l’église Saint-Bernard à Paris en 1996

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 décembre 2013

 

À Saint-Denis,

la police expulse des mal-logés et leur soutien de la Basilique

À la rue depuis 194 jours, des mal-logés avec leur soutien se sont installés,

hier, dans la Basilique de Saint-Denis afin d’obtenir un hébergement.

Le préfet, qui refuse de les reloger, les a fait évacuer avec violence par la police.

Du jamais vu depuis l’intrusion de la police dans l’église Saint-Bernard à Paris en 1996.

 

Image de prévisualisation YouTube

voir dur youtube

Solidaires Saint-Denis

Dimanche 15 décembre, les expulsés du 50 et du 103 Gabriel Péri à Saint-Denis (93), qui occupaient la place du Caquet depuis plusieurs mois (près de la mairie), se sont installés, avec leurs soutiens, dans la Basilique de Saint-Denis pour obtenir un hébergement. Le Préfet qui refuse de les héberger, alors qu’à Saint-Denis même, un local d’accueil de 60 places vient d’ouvrir à proximité.

Pire, contre l’avis de l’Église, il a envoyé sa police évacuer la Basilique, ce qui ne s’était jamais vu. C’est la première fois depuis l’intrusion de la police dans l’Église Saint-Bernard en 1996 que cela se produit. Les policiers ont bloqué l’entrée de la Basilique toute l’après-midi. Un comble : l’ancien évêque du diocèse, le Père Olivier de Berranger, de passage à Saint Denis, s’est vu refuser l’entrée de la cathédrale par la police !

Le maire PCF, Didier Paillard, qui voulait également aussi y entrer, en solidarité avec les mal-logés, a même été molesté et menacé à l’aide d’un Taser. Le Préfet a préféré utiliser la violence plutôt que de faire appliquer le droit à l’hébergement dont il est le garant.

Une manifestation de 200 personnes s’est ensuite dirigée vers le nouveau centre d’hébergement, qui vient de s’ouvrir à Saint-Denis dans les logements de fonction de l’ancienne gendarmerie désaffectée depuis plusieurs années. Tout le monde a pu vérifier que sa taille permet tout à fait d’héberger les 27 personnes qui sont à la rue depuis 6 mois.

Les associations et organisations qui soutiennent les habitants des 50 et 103 rue Gabriel Péri exigent du Ministère du Logement qu’il décide d’héberger enfin les 27 personnes qui sont à la rue, dans le local ouvert à Saint-Denis ou tout autre lieu d’hébergement décent. Il y a urgence. Pour obtenir cet hébergement, la mobilisation continue : les soutiens se réuniront ce lundi à 19h à la salle Saint-Denys (en face de la Basilique).

Le collectif des habitants du 50 et du 103 Gabriel Péri et les soutiens (DAL, Réseau Solidarité Logement, APEIS, CCFD Terre Solidaire, Coordination des foyers de Plaine Commune, Coordination 93 de lutte des sans-papiers, EVT, LDH, MRAP, RESF, UL Solidaires, AL, Front de Gauche, NPA, PCF, PSG)

 

Lire aussi :

Publié dans France, Logement, Politique nationale, PRECARITE, Sans Papiers - Immigration, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Non à l’expulsion d’ Ibou Touré

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 novembre 2013

Reçu par courriel

Que reste-t-il du droit d’asile dans notre Pays(dit des droits de l’homme) actuellement ?

Pour le savoir cliquer sur le lien ci-dessous .

Bien cordialement   Jacques LAINET

———- Message transféré ———-
De : jean lesage <lesage.jn@wanadoo.fr>
Date : 14 novembre 2013 22:12
Objet : urgence pétition de soutien

Bonjour à vous et un grand merci pour votre aide précieuse,

Je me permets de vous adresser une pétition mise en ligne avec quelques amis pour soutenir Ibou Touré, un ami guinéen, en France depuis 10 ans, sans papier, aujourd’hui au centre de rétention administratif de Lesquin (voir la pétition ci-jointe pour connaitre son parcours). Pour tenter d’éviter son expulsion, vous pouvez signer cette pétition.
 
 
Merci de la diffuser largement, c’est urgent.
Merci pour lui !
 
Pour le comité de soutien,
Violaine Digonnet

Publié dans PETITION, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

Maubeuge – 19 nov. 2013 – Festival Migrant’scène 2013

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 novembre 2013

 

migrants

 

Cette année encore, la Cimade, avec le festival migrant’scène,

cherche à décloisonner les approches pour remettre en mouvement

notre façon de penser l’immigration. Pour cela, elle s’associe au milieu

culturel, qui plus qu’un autre, porte les valeurs de création,

de transmission des savoirs et d’émancipation.

Pour 2013, le thème choisi est le suivant :

                     « Les femmes et les migrations ».

 

 

A cette occasion, le Groupe Local Cimade Maubeuge, avec ses partenaires (CCFD, Secours Catholique, Pastorale des Migrants, UTOPIA, LDH) présentera au cinéma OCINE Maubeuge un film, suivi d’un débat :

« Correspondances»

de Laurence Petit-Jouvet,

MARDI 19 NOVEMBRE 2013, de 19h à 21h30.

L’entrée sera gratuite.

Lire la suite sur PCF Maubeuge

Publié dans Cinema, Culture, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

Immigration : Entretien avec François Gemenne, spécialiste des flux migratoires (Rue89)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 novembre 2013

 

On a soumis les idées reçues sur l’immigration à celui qui a mouché le FN

 

Immigration : Entretien avec François Gemenne, spécialiste des flux migratoires (Rue89) dans IDEES - DEBATS - PHILO racisme-300x300

 

A grand renfort de chiffres, François Gemenne, spécialiste

des flux migratoires, considère l’immigration indispensable

et vertueuse. Entretien.

On l’a découvert sur un plateau télé, assis pas loin d’un vainqueur

de « La Nouvelle Star » et d’un journaliste à moustache,

en face d’un dirigeant du Front national et d’une animatrice tendance.

 

 

Dans « Salut les Terriens », l’émission mélange des genres de Canal+, son discours a visé juste. En opposant à

Florian Philippot, vice-président du FN, des chiffres et des affirmations pro-immigration, François Gemenne

l’a rendu silencieux.

capturesalutlesterriens-300x98 François Gemenne dans Presse - Mediascapture d’écran

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

Voir à partir de 6mn44

 

Nous avons voulu entendre ce chercheur en sciences politiques plus en profondeur. Un Belge qui enseigne

à l’Université de Liège, de Versailles et Sciences-Po Paris, spécialiste de la gouvernance globale des migrations

environnementales, ces réfugiés climatiques qu’il voit comme un enjeu majeur d’ici le milieu du siècle.

Nous l’avons notamment confronté aux idées reçues sur l’immigration, à ces phrases que l’on entend prononcées

avec plus ou moins de précaution dans la vie de tous les jours. « Il y a trop d’immigrés en France »,

« la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde »…

A partir des statistiques, surtout celles de l’Insee et de l’OCDE, François Gemenne donne sa vision positive

de l’immigration. Il la juge indispensable, vertueuse pour l’économie et inscrite dans le sens de l’Histoire.

Le débat politique français sur l’immigration ? « Il repose quasiment entièrement sur de l’émotionnel, de l’idéologique,

du fantasme et de la peur. »

[Lire la suite sur PCF Grésivaudan]

[Article original sur Rue89]

 

Publié dans IDEES - DEBATS - PHILO, Presse - Medias, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

Villeneuve-d’Ascq : le « parking de la solidarité » évacué

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 octobre 2013

 

Villeneuve-d’Ascq : le

Le campement de Roms situé sur un parking

de l’université de Villeneuve d’Ascq a été évacué ce lundi.

Il comptait 200 occupants, dont de nombreux enfants

scolarisés. Reportage sur place de Nicolas Calvin,

en juillet dernier.

Photos de Nicolas Calvin


[Source]

 

Publié dans Sans Papiers - Immigration, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Léonarda : Une grave faute politique et morale du Président de la République

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 octobre 2013

 

Léonarda :

Une grave faute politique et morale du Président de la République

 

En proposant à la jeune Léonarda un « accueil à elle et à elle seule », le Président de la République vient

de demander à une enfant de 15 ans de choisir entre la France et sa famille. De choisir entre l’école

de la République et ses parents. Cet affront aux valeurs républicaines se double aujourd’hui

d’un insupportable manquement à la convention internationale des droit de l’enfant,

dont la France est signataire.

En réponse à l’immense émotion provoquée par l’expulsion de Léonarda, François Hollande rappelle

le cadre légal et le « respect de la loi »,propose une accélération des procédures d’expulsion

tout en souhaitant que « l’école soit protégée ». La ligne Valls, dans la continuité du sarkozysme, est

confortée alors qu’il faut changer la loi et mettre fin sans délai à toutes les expulsions de jeunes étrangers

scolarisées.

Nous attendions une parole présidentielle forte, claire. Le président Hollande pouvait, face aux tensions,

aux stigmatisations, en appeler au sursaut républicain. Plus qu’une occasion manquée, il s’agit bel et bien

d’une grave faute politique et morale car on ne peut jamais proposer la liberté et l’égalité sans la fraternité.

Car, « à elle seule », cette fraternité est consubstantielle de notre République.

Olivier Dartigolles, porte parole du PCF

Lire également : De la décence, M. Hollande !

Publié dans F. Hollande, France, PCF, POLITIQUE, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

« A Lampedusa, nous regardons les migrants en face »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 octobre 2013

 

Dans l’Humanité des débats, entretien exclusif avec Giusy Nicolini,

maire de Lampedusa, l’île italienne sur laquelle plus de 15.000

migrants sont arrivés depuis le début de l’année.

Extrait :

Giusy Nicolini est maire de Lampedusa. En novembre elle avait lancé

un appel à l’UE pour dénoncer les morts en mer Méditerranée.

 Pensez-vous que Lampedusa est laissée à l’abandon ?

Giusy Nicolini. L’île a été utilisée comme frontière. En ce qui me concerne,

la bataille pour sauver les migrants est la même que celle pour sauver

Lampedusa. Les lois migratoires sont inhumaines pour les personnes

qui demandent notre aide et injuste pour les territoires frontaliers.

C’est sur nous que repose un poids énorme qui paralyse la vie sociale. Si nous devons repousser les gens

qui arrivent, nous devons avoir le courage de les regarder en face. A Lampedusa, nous regardons les gens

en face. De Syrie, ne fuient que des familles. Je voudrais savoir quelle réponse on donne à ces parents

qui cherchent à sauver leurs enfants ?

A lire aussi :

  • Reportage à Lampedusa : rêves brisés en Méditerranée
  • L’île reste une terre de solidarité et de compréhension. Le discours anti-immigré ne prend pas

chez les habitants de l’île italienne, désormais habitués aux drames quotidiens.

  • Les flots noirs de la misère et de la richesse, l’édito de Patrick Apel-Muller

[Lire la suite]

 

Publié dans l'Humanité, Sans Papiers - Immigration, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Webdoc : Lampedusa, la grande peur de l’Europe

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 octobre 2013

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xurhtn

sur dailymotion

Par

 

Osons-savoir.com, plateforme documentaire consacrée aux migrations, a consacré la première partie

de son web-doc De l’autre côté à Lampedusa, l’île en première ligne avec les contradictions

de la gestion des migrants par l’Europe.

Où il est question de la grande peur de l’Europe vis-à-vis des migrants venus des côtes africaines après la chute

des dictatures de Ben Ali en Tunisie et Khadafi en Libye.

  • A découvrir :

La plateforme documentaire d’Osons savoir

  • A lire aussi :

Entretien avec Jérémy Cheong Chi Mo, co-auteur et concepteur d’Osons savoir

Après le drame de Lampedusa, l’Europe forteresse en question

Lampedusa : un drame inadmissible (CGT)


Publié dans EUROPE, Sans Papiers - Immigration, Union europeenne | Pas de Commentaire »

12345...22
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy