8 Français sur 10 inquiets quant à leur retraite

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 septembre 2013

 

Sondage exclusif CSA pour l’Humanité :

    8 Français sur 10 inquiets quant à leur retraite

 

8 Français sur 10 inquiets quant à leur retraite dans ECONOMIE huma0909

Huit sur dix. C’est le nombre de Français qui se disent

inquiets pour leur retraite. Tel est l’enseignement

d’un sondage exclusif réalisé par l’institut CSA

pour l’Humanité à découvrir dans l’édition de ce lundi.

Si certaines mesures bénéficient du soutien d’une majorité,

la réforme gouvernementale est loin de convaincre

les esprits, à la veille de la grande mobilisation syndicale.

Une fois de plus, ce sondage montre combien les Français

sont sceptiques vis-à-vis de cette réforme, qui sera au cœur

de la journée d’action organisée mardi 10 septembre par la CGT,

FO, la FSU et Solidaires.

D’ailleurs, 42 % des Français expriment leur soutien ou leur sympathie à l’égard de ce mouvement.

Un soutien plus élevé à gauche (52 %) et notamment de la part des sympathisants du Front

de Gauche (75 %) que parmi ceux de droite (26 %).

À découvrir aussi dans l’Humanité de lundi 9 septembre sur les Français et la réforme

des retraites :

  • Notre décryptage du sondage.
  • Le détail des mesures du projet du gouvernement.
  • Les alternatives portées par le PCF et le Front de gauche
  • Zoom sur la pénibilité avec les témoignages de salariés de Monoprix et de Saint-Gobain.

 

Publié dans ECONOMIE, France, l'Humanité, Luttes, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Le retour de la réforme des retraites

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 septembre 2013

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

*
Vidéo réalisée par l’équipe de communication de Force ouvrière.

Publié dans ECONOMIE, FO, France, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Se mobiliser pour défendre nos retraites ! / Jean Marie Harribey

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 septembre 2013

 

 

Image de prévisualisation YouTube

attactv

Publié dans Luttes, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Thierry Lepaon dans l’HD : « Aider la gauche à avoir une politique de gauche »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 septembre 2013

 

Thierry Lepaon dans l’HD :

    « Aider la gauche à avoir une politique de gauche »

 

Thierry Lepaon dans l'HD :

 

Dans l’Humanité Dimanche, cette semaine,

le secrétaire général de la CGT réagit

aux annonces du gouvernement sur le projet

de réforme des retraites.

 

 

Avec FO, Solidaires et la FSU, la centrale syndicale appelle à la mobilisation, mardi 10 septembre,

sur la question des retraites et sur celles étroitement liées des salaires et de l’emploi.

Extrait de l’entretien.

HD. Comment réagissez-vous aux annonces faites par le premier ministre, Jean-Marc Ayrault,

le 27 août, dès la fin des consultations avec les organisations syndicales et patronales,

sur le contenu de la future réforme des retraites ?

Thierry Lepaon. Cette annonce précipitée confirme la manière dont le premier ministre a géré ce dossier.

Il a refusé qu’il y ait des négociations, qu’il y ait des tables rondes entre syndicats, organisations

patronales et gouvernement. Seuls le premier ministre et les autres ministres concernés disposaient

de l’ensemble des propositions et des remarques faites par chacune des organisations. En faisant

cette annonce le jour où la France décidait, avec d’autres, d’intervenir en Syrie, il a profité d’un effet

d’aubaine, si je peux m’exprimer ainsi.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Vidéo CGT :  Leurs raisons d’agir le 10 septembre

 

Publié dans CGT, Humanite Dimanche, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Tony Blair, le modèle politique de François Hollande

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 septembre 2013

 

       Hollande aurait-il le Blair d’un caniche ?

 

Tony Blair, le modèle politique de François Hollande dans F. Hollande hollandecity

Depuis 16 mois qu’il est au « commande » du pays,

François Hollande a démontré que son modèle

politique n’est pas Jaurès mais Tony Blair.

Comme son modèle britannique qui a livré les services

publics anglais à la City, Hollande livre notre modèle

social au CAC 40.

 

 

Avec l’accord Medef, les salariés français sont maintenant dans l’obligation d’acheter leur complémentaire

santé à des compagnies privées, et angoissent à l’idée d’être jetés dans la jungle du marché du travail,

sans droit à un reclassement digne, en cas de licenciement. Dès demain, il envisage de

privatiser notre système de retraite, en rallongeant tellement la durée des cotisations, qu’acquérir ses droits

à taux plein tiendra du miracle. Les assurances vies et autres placements retraites par capitalisation

se frottent les mains comme elle le faisaient déjà sous les gouvernements de droite. Mais un cap nouveau

est à présent franchi : à l’instar de Tony Blair en 2003, qui était le seul dirigeant européen à faire

la promotion d’une guerre made in USA, François Hollande a décidé de suivre « fidèlement » et sans contre

partie le président Obama. Ainsi, un « socialiste » privilégie le canon et devient faucon.

Ainsi un « socialiste » privilégie le diktat au parlement. Car ce « socialiste » veut être Blair plutôt que Jaurès.

Ce faisant, deviendrait-il le nouveau caniche européen de l’Amérique en lieu et place

de la Grande-Bretagne ?

Pardon d’être si violent, si virulent à travers notre question. Beaucoup s’offusquent et déplorent

déjà notre ton. Il est pourtant dans la droite ligne de notre ministre des affaires étrangères,

Laurent Fabius, qui utilisait avec verve cette comparaison à l’égard d’un Sarkozy va-t-en guerre aligné

sur les États-Unis. Surtout, A gauche pour de vrai!, nous en avons assez de la confiscation

par les Solfériniens des « gros mots » en politique qui seraient devenus, depuis le 6 mai, leurs propriétés

exclusives !

 

http://www.dailymotion.com/video/x143b3b

 

[Lire la suite sur agauchepourdevrai.fr]

 

Publié dans F. Hollande, POLITIQUE, PS, RETRAITES, SOCIAL, SOCIETE, Syrie | Pas de Commentaire »

Retraites : les principales régressions sociales dans le projet de loi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 septembre 2013

 

Retraites :

les principales régressions sociales dans le projet de loi

 

En 2010, les députés socialistes avaient fustigé la réforme des retraites qui allongeait déjà la durée de cotisation

Retraites : les principales régressions sociales dans le projet de loi dans Austerite retraitesps2010

Le gouvernement a transmis ce jeudi au Conseil

d’État son « projet de loi garantissant l’avenir

et la justice du système des retraites ».

L’intitulé pompeux du projet de loi peine à

masquer les vrais reculs sociaux.

Le point sur le texte.

 

 

Le projet de loi a beau réaffirmé dans son l’article 1 le « choix de la retraite par répartition au cœur

du pacte social qui unit les générations (…) Tout retraité a droit à une pension en rapport avec les revenus

qu’il a tirés de son activité ».

Les articles suivants atténuent le propos. Le texte qui sera examiné en Conseil des ministres entérine :

 

humour8 financement des retraites dans ECONOMIE

  • l’allongement de la durée de cotisation à partir de la génération

née en 1958 qui devra cotiser 167 trimestres pour obtenir une retraite

à taux plein pour atteindre progressivement 172 trimestres

(43 ans, génération née en 1973).

 

  • la hausse des cotisations acquittées par les salariés. Elle ne figure

pas dans le projet mais sera intégrée dans le projet de financement

de la sécurité sociale pour 2014. Les entreprises seront aussi mises

à contribution. Mais Pierre Moscovici leur a déjà promis, la semaine dernière à l’université d’été

du Medef que les relèvement des cotisations patronales pour abonder le régime général des retraites

et pour financer la contribution pénibilité, ce nouveau dispositif mis en place dès 2015, serait compensé

intégralement. Ce qui fait qu’au final, l’effort de financement ne sera supporté que par les salariés.

 

  • L’imposition des majorations de 10% des pensions pour les retraités ayant élevé trois enfants

ou plus (projet de budget). Les retraités sont eux-aussi mis à contribution.

 

  • Le report de six mois de la revalorisation annuelle des pensions de retraite, du 1er avril

au 1er octobre, sauf pour le minimum vieillesse. Un tour de passe-passe qui permet de faire des économies

sur les pensions des retraités.

 

Le projet de loi entérine les quelques mesures présentées par le gouvernement comme

des avancées sociales pour les Français. A savoir :

 

  • la création d’un compte personnel de prévention de la pénibilité en cas d’exposition effective

à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels. Les points acquis pourront être utilisés

pour la formation, pour un départ anticipé à la retraite (au maximum deux ans avant l’âge légal de 62 ans),

ou pour un complément de revenu en cas de réduction du temps de travail.

  • l’aide à l’acquisition de trimestres pour les salariés à faible rémunération et à temps partiel.

Il faudra cotiser 150 heures au Smic au lieu de 200 actuellement pour valider un trimestre

  • la validation des trimestres d’apprentissage et possibilité de racheter jusqu’à 12 trimestres,

dont 4 à tarif préférentiel pour les jeunes entrant dans la vie active.

  • la mise en place progressive, d’ici à 2017, pour les exploitants agricoles de la garantie

d’une pension égale à 75% du Smic

  • la simplification de l’accès des assurés à l’information sur leurs droits. Un service en ligne

donnera accès à tout moment à un assuré à son relevé actualisé.

Un comité de surveillance des retraites, de cinq membres désignés pour 5 ans, sera créé. Il rendra

chaque année à la mi-juillet un rapport au gouvernement et au parlement dans lequel figureront

des recommandations. Elles pourront porter sur l’évolution de la durée d’assurance vieillesse

ou sur le niveau du taux de cotisation d’assurance vieillesse, de base et complémentaire dans la limite

de bornes fixées par décret.


[Lire la suite sur humanite.fr]

 

retaites réforme des retraites dans POLITIQUE

« Avec ce gouvernement tel qu’il est, les choses peuvent

avancer si l’on crée les conditions, le rapport de force pour cela.

Il faut aider la gauche à avoir une politique de gauche ».

Thierry Lepaon

la-retraite-tous-ensemble retraite à 60 ans dans RETRAITES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, POLITIQUE, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Petit guide d’autodéfense en temps de réforme des retraites

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 septembre 2013

 

Petit guide d’autodéfense en temps de réforme des retraites

 

Petit guide d’autodéfense en temps de réforme des retraites  dans ECONOMIE caricature-ps-retraite1

L’avenir de nos retraites n’est pas une question anecdotique,

ni une affaire d’« experts ». Il s’agit d’un choix de société

qui nous concerne tous et toutes, jeunes et vieux, femmes

et hommes, salariés, indépendants, précaires ou chômeurs.

Au moment où le gouvernement annonce une nouvelle réforme

des retraites qui s’inscrit dans la continuité des réformes

précédentes menées par la droite, et où les experts du MEDEF

nous expliquent qu’« il n’y a pas le choix », il est essentiel

que les citoyens aient toutes les cartes en main

pour permettre un véritable débat de société.

Ce petit guide d’autodéfense publié par Attac, et auquel a collaboré les Dessous de Bruxelles,

a pour vocation de déconstruire les idées toutes faites ressassées à longueur d’antenne

dans les grands médias, et de montrer que d’autres perspectives sont possibles pour sortir

de l’impasse et financer des retraites de qualité et solidaires.

Argument n°1 : « La réforme des retraites sera une réforme juste »

Hollande annonce que la mesure phare de la réforme des retraites, l’allongement de la durée

de cotisation pour bénéficier d’une retraite complète, était « la mesure la plus juste à condition

qu’elle soit appliquée à tous » et qu’elle devait permettre que les efforts soient « équitablement

répartis ».

Mais cet allongement de la durée de cotisation s’accompagne d’une diminution du montant

des pensions pour chaque trimestre manquant, à laquelle s’ajoute une sanction appelée décote

qui pénalise la pension à hauteur de 5 % par année manquante.

Pour les femmes, qui ont des carrières plus courtes et qui sont nombreuses à travailler en temps

partiel, pour les précaires ou pour ceux qui ont connu des périodes de chômage, cet allongement

va donc être synonyme de diminution du montant des pensions.

Ainsi, selon une étude officielle, les contre-réformes cumulées de 1993, 2003 et 2010 conduiraient

à une réduction du montant des pensions d’environ 15 à 25%. Elles aggravent les inégalités

déjà fortes entre les retraites des femmes et celles des hommes. La diminution des pensions fait

les bonnes affaires des banques et assurances : de plus en plus de Français ont recours

à des assurances retraites complémentaires pour pallier la faiblesse des pensions.

[Lire la suite sur Les Dessous de Bruxelles]

pdf Attac France dans RETRAITES PDF – 3.2 Mo

Publié dans ECONOMIE, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

TRACT – Retraite à 60 ans à taux plein – C’est possible !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 septembre 2013

 

Cliquez sur les images pour lire

  TRACT - Retraite à 60 ans à taux plein - C'est possible ! dans PCF tracttract1 dans RETRAITES

Publié dans PCF, RETRAITES, TRACT | Pas de Commentaire »

Journal CommunisteS n°525 – 4 septembre 2013

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 septembre 2013

 

Cliquer sur l’image pour lire

 Journal CommunisteS n°525 - 4 septembre 2013   dans l'Humanité communistes0409

EN UNE :

Retraites : inefficace et injuste 

Syrie – Ne pas ajouter la guerre à la guerre.

          Le Parlement doit voter

Publié dans l'Humanité, PCF, POLITIQUE, RETRAITES, Syrie | Pas de Commentaire »

Réforme des retraites : Entretien avec Jean-Marie Harribey, membre du conseil scientifique d’Attac

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 septembre 2013

 

« Un projet de réforme des retraites fou et aberrant »

 

Réforme des retraites : Entretien avec Jean-Marie Harribey, membre du conseil scientifique d'Attac dans Austerite harribeyEntretien réalisé par Florent Lacaille-Albiges

Jean-Marie Harribey est professeur d’économie à l’université

de Bordeaux-IV et membre du conseil scientifique d’Attac.

Il s’engage au côté du Collectif retraites 2013 pour contrecarrer

le projet de réforme annoncé par le gouvernement.

 

Vous faites partie du collectif Retraites 2013 et vous participez

à de nombreuses conférences d’alerte sur le sujet.

Quelle est votre réaction face à la réforme présentée

par le gouvernement?

Jean-Marie Harribey. Ce projet est semblable à toutes les réformes menées précédemment

par des gouvernements de droite. C’est à dire qu’il prétend qu’au nom de la réduction des dépenses

publiques et au nom de la réduction du soi-disant coût du travail, il faut allonger la durée du travail.

Comme les précédents, ce projet-là est donc totalement injuste et aberrant. Tout d’abord, forcer

les gens à travailler plus longtemps, alors que le chômage explose, est une aberration économique

en plus d’être une injustice sociale de première grandeur. Ensuite, faire travailler les gens plus vieux,

alors que les entreprises s’ingénient à se débarrasser des salariés dès lors qu’ils ont atteint

l’âge de 55 ans, ne peut conduire qu’à une diminution des droits que vont acquérir les salariés

et donc des pensions. D’ailleurs, tel est l’objectif ultime de cette réforme : baisser le coût des pensions

dans la valeur produite par les travailleurs. Donc, c’est une réforme antisociale et, d’un point de vue

économique,  elle est contre-productive pour relancer la croissance.

 

Avec la fondation Copernic et Attac, vous avez publié un livre Retraite : l’alternative cachée.

Quelles sont les alternatives que vous proposez?

Jean-Marie Harribey. Face à ce projet, nous opposons une alternative pour financer les retraites

en augmentant les cotisations sociales. Il y a plusieurs solutions pour cette augmentation.

Soit on peut augmenter le taux des cotisations retraites versées par les entreprises, un taux qui n’a

pas bougé depuis des années et des années.

Soit – et  c’est peut-être plus astucieux – on peut élargir l’assiette de cotisations sociales à l’ensemble

des dividendes, qui est l’autre composante de la valeur ajoutée par les travailleurs dans leur activité.

En faisant des réformes de ce type, on agit au niveau de la répartition primaire des revenus. Ça permet

de déplacer le curseur de la répartition des revenus dans l’autre sens que celui qui a été promu depuis

maintenant trois décennies par le capitalisme néolibéral, et de modifier le rapport de force entre capital

et travail.


[Lire la suite sur humanite.fr]

A lire aussi :

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

1...45678...43
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy