Communiqué du PCF : « Les retraités pris en otage ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 mars 2014

 

Les retraités pris en otage !

 

retraites-comple

Les pensions complémentaires vont être gelées

pour l’année 2014 répondant ainsi à une exigence du patronat.

Une fois de plus, c’est dans la poche des plus fragiles

que l’on pioche de façon éhontée. Curieusement, la rigueur

ce n’est jamais pour Monsieur Gattaz et ses amis patrons.

Ceux-ci bénéficient de toutes les largesses gouvernementales,

en témoigne le pacte de responsabilité qui ne créera pas

d’emplois mais qui remplira les caisses du patronat.

 

Ce gel des pensions va entraîner une nouvelle baisse du pouvoir d’achat qui s’ajoute à une des dispositions de la loi

de janvier 2014 qui reporte au 1er octobre la revalorisation des pensions des régimes de base.

C’est un nouveau recul social.

Le PCF réaffirme ses propositions pour une revalorisation immédiate des pensions de retraite. Il est inacceptable

que le pouvoir d’achat des retraités soit encore amputé. Les retraités ne doivent être pris en otages.

Il faut d’urgence en finir avec l’austérité. C’est le sens de notre appel pour la marche du 12 avril.

 

Publié dans Austerite, France, Liberalisme, PCF, POLITIQUE, Pouvoir d'achat, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Pouvoir d’achat : nouveau coup dur pour les retraités

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mars 2014

 

Pouvoir d’achat : nouveau coup dur pour les retraités

 

retraites4

  Après le report au 1er octobre de la revalorisation

  des pensions prévu dans le cadre de la réforme

  des retraites, les pensions complémentaires Arrco

  et Agirc devraient être gelées pour 2014

  pour les 11,8 millions de retraités du privé,

  selon la CGT.

 

Dans un communiqué publié lundi 10 mars, la CGT s’est montré inquiète quant à un possible gel des retraites

complémentaires pour 2014. « Au motif de l’application de l’accord de mars 2013, que la CGT n’avait pas signé,

il serait question de geler les pensions complémentaires complémentaires Arrco et Agirc, au moins pour 2014.

Autrement dit, il n’y aurait aucune revalorisation. Cela entrainerait une nouvelle baisse de pouvoir d’achat

pour les retraités », écrit la confédération dans un communiqué commun avec l’Union CGT des cadres (Ugict-CGT).

 

Revalorisation nulle pour la première fois depuis le milieu des années 1990

Ces régimes sont gérés par les partenaires sociaux qui avaient signé un accord en 2013 afin de combler une partie

de leur déficit. Cet accord prévoyait que les pensions seraient moins revalorisées que l’inflation (un point de moins)

en 2013, 2014 et 2015. « L’inflation prévue pour 2014 (selon le budget de la Sécu) est de 1,3%, donc les pensions

ne seront revalorisées que de 0,3% », a expliqué Gérard Rodriguez, conseiller confédéral CGT en charge des retraites.

Mais « en intégrant le rattrapage de 2013 (l’inflation avait été moins importante que prévue), on passe en dessous

de zéro », a-t-il ajouté. Or, l’accord signé en 2013 prévoit que les pensions ne puissent pas diminuer, ce qui aboutit

« à un gel », selon le syndicaliste. « Cela entraînerait une nouvelle baisse de pouvoir d’achat des retraités »,

estime la CGT, rappelant qu’elle avait refusé de signer l’accord en 2013, paraphé par FO, la CFTC,

la CFDT et les représentants du patronat.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire aussi :

Publié dans Austerite, CGT, ECONOMIE, France, Liberalisme, Pouvoir d'achat, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Réforme des retraites : ce qui va changer dès 2014

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 janvier 2014

 

     Réforme des retraites : ce qui va changer dès 2014

 

retraites3

 Pour les salariés et les employeurs, les cotisations

 vont augmenter.

 Les pensions des 15 millions de retraités seront

 gelées pendant six mois.

 La loi de réforme des retraites, votée le mois dernier, sera

 promulguée dans quelques jours, une fois validée par le Conseil

 constitutionnel. Deux mesures phares sont mises en avant

 par le gouvernement.

 L’allongement de la durée de cotisation nécessaire pour toucher

 une retraite à taux plein, d’abord. Elle continuera à progresser

 au-delà de 2020, et atteindra 43 ans en 2035.

 La prise en compte de la pénibilité, ensuite. A partir de 2015,

 les salariés exposés au travail de nuit, au port de charges lourdes

 ou encore aux vibrations accumuleront des points qui leur donneront

 droit à un départ anticipé.

 La loi prévoit aussi toute une série de mesures qui entreront en

 vigueur dès 2014. Certaines créent de nouveaux droits

pour les assurés, mais la plupart visent à réduire le déficit.

 

 

Salariés : des cotisations en hausse sur la feuille de paie

Qu’ils soient salariés du privé, d’entreprises publiques comme la SNCF ou fonctionnaires, les 28 millions d’actifs vont voir leur salaire net amputé de quelques euros sur leur feuille de paie à partir du mois de janvier. Les cotisations salariales vont augmenter de 0,15 point pour la retraite de base. A cela s’ajoute une hausse de 0,05 point destinée à financer le rétablissement du départ dès 60 ans pour les salariés qui ont commencé à travailler jeunes, une mesure qui est entrée en vigueur fin 2012. Au total, les cotisations salariales pour la retraite de base passeront de 6,85 % à 7,05 %. Pour une personne qui gagne le SMIC, la hausse représentera 2,15 euros par mois. La ponction montera à 4,50 euros par mois pour un salaire de 3.000 euros brut. Pour les seuls salariés du privé, les cotisations vont aussi légèrement augmenter en janvier pour financer la retraite complémentaire Agirc-Arrco (les taux varient selon les niveaux de salaire).

Employeurs : petite hausse du coût du travail

Les cotisations employeur pour la retraite vont, elles aussi, augmenter de 0,15 point le 1er janvier, mais cette hausse sera intégralement compensée par une baisse équivalente des cotisations pour la branche famille de la Sécurité sociale. Les entreprises du secteur privé devront aussi cotiser plus pour l’Agirc-Arrco (là encore, les taux varient en fonction des revenus).

Retraités : les pensions gelées pendant six mois…

Les pensions des 15 millions de retraités sont généralement revalorisées au même rythme que l’inflation, tous les ans, le 1er avril. Cette année, la hausse sera retardée de six mois, au 1er octobre. Seule exception, les 600.000 bénéficiaires du minimum vieillesse ne seront pas touchés. Pour un retraité touchant 1.000 euros par mois, le décalage représentera une perte de revenus de 4,50 euros par mois pendant six mois. Par ailleurs, à partir du 2 janvier, les retraites complémentaires Agirc-Arrco seront versées tous les mois, et non tous les trimestres, comme en ont décidé les partenaires sociaux en mars dernier.

… et plus d’impôts pour ceux qui ont eu trois enfants

[Lire la suite sur CGT-Dieppe.fr]

 

Publié dans CGT, ECONOMIE, France, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Vote bloqué sur la réforme des retraites : intervention d’A. Chassaigne

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 novembre 2013

 

Vote bloqué sur la réforme des retraites :

intervention d’A. Chassaigne

Image de prévisualisation YouTube

Députés du Front de gauche

Publié dans André Chassaigne, Assemblee nationale, Democratie, France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Retraites : salariés/retraités/jeunes/séniors MÊME COMBAT !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 novembre 2013

Cliquer sur les images pour agrandir

Retraites : salariés/retraités/jeunes/séniors MÊME COMBAT ! dans Austerite retraite_1_banderole-300x199

retraitetract0 PCF Sambre-Avesnois dans ECONOMIEretraitetract1 retraités dans France

 

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, PCF, POLITIQUE, PRECARITE, RETRAITES, SOCIAL, TRACT | Pas de Commentaire »

Réforme des retraites : intervention de Dominique Watrin, sénateur communiste

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 octobre 2013

 

Une autre réforme est possible qui ne pénalise ni les salariés,

ni les retraités, ni les jeunes

 

Réforme des retraites : intervention de Dominique Watrin, sénateur communiste dans PCF retraite2-300x300

 

Par Dominique Watrin du Groupe communiste,

républicain et citoyen du Sénat

En 2010, Pierre Mauroy se dressait ici même face à la droite

et se livrait à une véritable profession de foi sur la portée

historique de la retraite à 60 ans.

Après dix ans de droite, le gouvernement socialiste renonce

à cette grande conquête du monde du travail. Nous ne pouvons

nous résoudre à ce recul que nous avons combattu ensemble.

 

Est-il juste de faire travailler les jeunes jusqu’à 67 ans ? Où est la justice à imposer de nouvelles décotes

à des salariés âgés, chassés de leur entreprise parce trop vieux et trop chers ? Quel avenir préparez-vous

aux travailleurs aux carrières brisées ? Précaires au travail, précaires à la retraite…

Au Bourget, le candidat Hollande promettait de s’attaquer à la finance. Aujourd’hui, le débat se résume à savoir

laquelle, de la réforme Woerth et de la réforme Touraine, réduit le plus vite la dépense sociale… L’austérité n’est pas

la solution, c’est le problème, qui entraîne destructions massives d’emplois et effondrement des cotisations sociales,

déficits et baisses de dépenses. C’est un cercle vicieux. D’emblée, le président de la République a donné le ton

en renonçant à renégocier le pacte de stabilité européen, et le président Barroso ne se gêne pas pour exiger

de nous de nouvelles mesures d’austérité. Avec l’article 4, les retraités perdront 850 millions d’euros l’an prochain…

Ce n’est pas parce que les Français vivent plus longtemps que les comptes sociaux sont dans le rouge, c’est parce

que les gouvernements successifs ont privé notre système de protection sociale des financements nécessaires.

Chaque année, 30 milliards d’euros d’exonérations sont accordés aux employeurs, ainsi encouragés à sous-payer

leurs salariés. Au total, près de 100 milliards échappent à notre système de protection sociale.

Nous proposons un système de cotisations sociales intelligent, qui favorise les entreprises qui agissent pour l’emploi,

les salaires et la formation professionnelle. Notre pays n’a jamais été aussi riche, grâce aux sacrifices des salariés.

Mais la part des richesses qui va au capital au détriment du travail ne cesse d’augmenter. Dans la même ligne,

le Gouvernement promet de compenser la hausse des cotisations patronales par la fiscalisation de la branche

famille. Il persiste à épargner les revenus de la finance.

Lire la suite

Publié dans PCF, RETRAITES, Senat | Pas de Commentaire »

Réforme des retraites : Les sénateurs communistes mènent la bataille contre le texte

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 octobre 2013

 

RETRAITES

Au Sénat, la réforme des retraites aura du mal à trouver du soutien

Réforme des retraites : Les sénateurs communistes mènent la bataille contre le texte dans France humour8-300x246

 

Jour J pour les sénateurs, qui débutent aujourd’hui les débats

sur la réforme des retraites. Après son rejet en commission

mercredi dernier, le texte pourrait être complètement rejeté

par le Sénat, où le PS n’est pas majoritaire.

 

 

Alors que le palais du Luxembourg entame aujourd’hui les discussions sur la réforme des retraites,

la partie s’annonce déjà difficile pour la majorité. Ce texte avait été voté avec difficulté à l’Assemblée le 15 octobre,

la commission des Affaires sociales du Sénat en a rajouté une couche mercredi en le rejetant. Ses membres n’ont

approuvé que quatre articles sur cinquante-deux. Résultat : les représentants des groupes PS, CRC (communiste,

républicain et citoyen) et Verts ont préféré voter contre le projet. Les radicaux de gauche, eux, se sont abstenus.

Le groupe CRC relève un détail significatif : parmi les articles maintenus figurait l’allongement de la durée

de cotisations, sur lequel « PS et UMP s’accordent ». Groupes écologiste et communiste se sont également

opposés à l’article 4, qui reporte la revalorisation des pensions à six mois. Article voté en seconde délibération

à l’Assemblée.

L’article 6, concernant la pénibilité, a été conservé à l’unanimité. Et sur le projet désossé, seule la droite s’est

prononcée pour. Côté PS, la tactique s’est résumée à voter contre le texte du gouvernement pour éviter

de perdre du temps sur la restitution des articles supprimés par voie d’amendements…

C’est donc, jusqu’au 5 novembre, la version du projet de réforme adopté par les députés que le Sénat examinera

en séance en première lecture. Pas de surprise attendue cependant. Car si à l’Assemblée les socialistes ont

été les seuls à voter le texte, le faisant passer de justesse avec 270 voix pour, sans celles de dix-sept députés

de l’aile gauche du PS qui se sont abstenus, au Sénat, c’est une autre paire de manches, le PS n’y étant pas

majoritaire. Pour faire passer ce texte, les socialistes ont besoin des sénateurs des groupes du rassemblement

démocratique et social européen (à majorité radicaux), écologiste et ­communiste (CRC).

L’UMP a déjà annoncé voter contre, comme à l’Assemblée. Idem pour les ­communistes. « Le gouvernement

s’entête à faire peser l’essentiel du coût de sa réforme sur les salariés en allongeant la durée de cotisations.

Nous leur proposerons pour notre part de taxer les revenus financiers et la spéculation », avance le sénateur

PCF du Nord-Pas-de-Calais, Dominique Watrin. Les Verts, eux, hésitent encore à suivre cette voie ou à s’abstenir.


[Lire la suite sur humanite.fr]

captureretraites1-300x170 dominique watrin dans POLITIQUE

Publié dans France, POLITIQUE, RETRAITES, Senat | Pas de Commentaire »

Refus de la contre-réforme des retraites

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 octobre 2013

 

RETRAITES :

CGT, FO, FSU, Solidaires mobilisent à Paris les 10 et 15 octobre

 

Refus de la contre-réforme des retraites  dans Assemblee nationale retraites2-300x150

Les unions régionales d’Ile-de-France de quatre

syndicats – CGT, FO, FSU, Solidaires – appellent

à un rassemblement le 10 octobre devant le ministère

du Travail et un autre le 15 sur le pont de la Concorde

pour s’opposer à la réforme des retraites

en débat à ces dates à l’Assemblée nationale.

Pour les quatre syndicats, après la journée de mobilisation du 10 septembre dernier, il s’agit

de mettre la pression sur les parlementaires alors que le projet de loi sur la réforme des retraites

 sera examiné par l’Assemblée nationale du 7 au 11 octobre et devrait donner lieu à un vote

en hémicycle le 15, avant de passer au Sénat.

  • jeudi 10 octobre, rendez-vous est donné pour « un rassemblement interprofessionnel, ponctué

par une conférence de presse, le 10 octobre, devant le ministère du Travail, à partir de 12h30″

  • mardi 15 octobre, « une journée de mobilisation » est prévue « avec un rassemblement

et une manifestation régionale à 12h30 au départ de St Augustin (VIIIe arrondissement). « Ils rejoindront

le rassemblement unitaire, initié par FO, sur le pont de la Concorde – face à l’Assemblée Nationale »,

ajoute le communiqué.

« Le débat parlementaire qui s’ouvre le 7 octobre sur le dossier retraite doit être l’occasion pour les salariés

de se faire entendre », affirment les quatre syndicats qui appellent à refuser « la contre réforme des retraites ».

Des appels unitaires à se mobilier existent également dans les départements, affirme le communiqué.

  • A lire aussi :

Le communiqué commun contre la « contre-réforme des retraites »

Retraites : FO mobilise ses forces

S.G.

Publié dans Assemblee nationale, CGT, FO, France, FSU, RETRAITES, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Retraites : on leur fait un dessin

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 septembre 2013

 

http://www.dailymotion.com/video/x14szrv

sur dailymotion

Par

Publié dans Peinture - Graphisme, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Tornade UMP sur le code du travail

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 septembre 2013

 

L’UMP refait son unité sur le dos du code du travail

 

Tornade UMP sur le code du travail dans Chomage cope-jacob-300x150

Divisés et inaudibles à l’Assemblée nationale,

les parlementaires UMP ont multiplié ce mardi

les propositions anti-sociales pour rebâtir

une unité de façade.

*

Peu enclin à apporter leur soutien à Nicolas Sarkozy dans l’affaire Bettencourt et encore empêtrés

dans les débats sur le Front national et les municipales, les parlementaires UMP ont tenté de se refaire

la cerise sur le dos du code du travail, lors de leur journée annuelle. Leur chef de file, Christian Jacob,

a martelé ses propositions « sociales » en vue d’une éventuelle alternance en 2017, de vieilles antiennes

chères à la droite conservatrice.

Retour aux 39 heures

Il est ainsi proposé, non seulement de mettre fin aux 35 heures, « handicap pour les entreprises,

nos finances publiques et notre compétitivité » mais aussi de « supprimer le seuil légal de déclenchement

des heures supplémentaires ». Celui-ci serait alors défini « par des négociations de branche ou d’entreprise »,

selon le document remis aux participants. « A terme, une entreprise doit pouvoir revenir aux 39 heures

payées 39″.

Retraite à 65 ans

Sur les retraites, fustigeant « la non-réforme » présentée par François Hollande, les parlementaires UMP

se prononcent pour un report de l’âge légal à 65 ans d’ici 2026, et proposent « d’assujettir les nouveaux

fonctionnaires recrutés à compter de 2015″ sur les mêmes règles que les salariés du privé.

Apprentissage à 14 ans

En matière de formation, ils préconisent de mettre en place « une filière professionnelle parallèle au collège »,

ce qui signifie la fin du collège unique, débouchant sur « l’apprentissage à partir de 14 ans sous statut

scolaire ».

Chômage et assistanat

Le principal parti de l’opposition veut aussi s’attaquer au système d’indemnisation du chômage,

« trop généreux et trop protecteur, difficilement soutenable en période de crise ». Le salaire du chômeur

serait maintenu durant six mois, pour ensuite décroître fortement (60% les deux mois suivants,

40% les quatre après) avec une durée maximale inférieure aux 24 mois actuels.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire aussi :

Publié dans Chomage, droit du travail, France, POLITIQUE, RETRAITES, UMP | Pas de Commentaire »

123456...43
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy