Cas Dieudonné. Cette lutte touche à la démocratie, à la République et à l’universel par Jean-Claude Lefort

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 janvier 2014

 

Tribune

Cas Dieudonné. Cette lutte touche à la démocratie,

à la République et à l’universel

 

Par Jean-Claude Lefort, Député honoraire, Président d’honneur

de l’Association France-Palestine Solidarité (AFPS).

 

babouse_0Clic sur l’image pour agrandir.

Comment réagir au mieux face à l’antisémitisme et

aux provocations de Dieudonné ? Par Jean-Claude Lefort.

Le ferme débat engagé contre les paroles et les actes

de Dieudonné peut être salutaire, à condition d’éviter

tout raccourci ou, pire, les amalgames.

 

Les questions posées sont sérieuses. Elles doivent être l’occasion d’opérer des clarifications nécessaires, tant existent des volontés de brouiller les cartes aujourd’hui. Cette clarification n’a qu’un seul but et il devrait rassembler. À savoir, poser des actes ou prendre des mesures pour que les deux termes de l’équation qui est en jeu en sortent renforcés : la lutte contre toute forme de racisme, d’une part ; la protection de la liberté d’expression, d’autre part.

Pour quiconque suit objectivement les faits, les gestes et les propos de Dieudonné, la chose ne peut prêter à aucun doute possible : son antisémitisme est patent. Il est inacceptable. Le racisme, redisons-le avec force, n’est pas une opinion mais un délit. Nous le condamnons par principe absolu, non discutable, mais aussi par nécessité politique : il nuit terriblement à la cause du peuple palestinien. Même si Dieudonné fait mine de s’en réclamer.

Ses propos ont été condamnés par la justice à de nombreuses reprises. Et la loi doit passer sans la moindre mansuétude.

Mais les actes de Dieudonné, et plus spécialement sa « quenelle », doivent être éclairés si on veut rendre lisible et acceptable par la société toute mesure, politique ou autre, visant à en réduire l’usage jusqu’à l’anéantir.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :  Dieudonné, l’imposteur raciste, n’est pas l’ami du peuple palestinien

Manuel Valls érige le cas Dieudonné en « combat politique »

Publié dans France, POLITIQUE, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

Immigration : comment clouer le bec à un ami raciste…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 janvier 2014

 

Immigrations : quelques vérités bonnes à dire…

(Infographie)

infographie-racisme

 

Voici une infographie pointant les idées reçues

sur les étrangers et l’immigration en France.

Cette infographie a été créée à l’aide de l’émission

de Thierry Ardisson « Salut les terriens »

avec un débat entre Florian Philippiot (vide-président

du Front National), Edwy Plenel (Mediapart)

et François Gemenne (spécialiste des flus migratoires).  

N’oubliez jamais : on est toujours l’étranger de quelqu’un !  

 

Voir l’infographie sur Moissac au Coeur

 

 

 

« A force de marteler que l’immigration est un problème, l’immigration devient un problème,

y compris pour des gens qui n’ont jamais vu un immigré de leur vie » (François Gemenne).

 

Publié dans Racisme - Xenophobie, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

Communiqué du PCF : Face au racisme ne baissons pas la garde !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 décembre 2013

 

Face au racisme ne baissons pas la garde !

 

manifestation_contre_racisme

 

  Il y a 30 ans, 100 000 enfants d’immigrés et militants

 anti racistes manifestaient à Paris pour l’égalité des droits.

 Victimes de violences racistes, maintenus dans l’invisibilité,

 ces fils et filles, nés sur le sol, de parents immigrés

demandaient ce que la République leur refusait : l’égalité.

 

 

30 ans après, sur fond de crise économique, malgré certaines avancées, un constat s’impose : notre société n’a pas traité ses enfants à égalité. A situation sociale égale, les enfants et petits enfants d’immigrés du Maghreb et d’Afrique Subsaharienne sont plus discriminés. La couleur de leur peau et leur patronyme en font des éternels immigrés ! Français à 97 % ils se sentent toujours perçus comme des «issus de », et à 67 %, ils pensent que « Le regard des autres ne fait pas d’eux des Français».

Rien d’étonnant puisqu’ 1 français sur 3 conteste leur appartenance à la nation. Au nom d’une France mythique mais irréelle, les théoriciens du choc des civilisations identifient la menace, une immigration de masse et un nouvel ennemi de l’intérieur, le musulman. Ils déplacent ainsi la question sociale sur le terrain identitaire favorisant le développement d’un racisme culturel, largement banalisé par la mandature Sarkozy, un racisme décomplexé et assumé comme en attestent les propos tenus sur les roms ou les musulmans.

Les attaques abjectes contre Christiane Taubira et le racisme ordinaire subi par des millions de français anonymes nous démontre qu’il ne faut jamais baisser la garde. Le gouvernement doit donner l’exemple en déclarant la lutte contre le racisme et les discriminations, grande cause nationale, en produisant des actes concrets pour l’égalité parmi lesquelles : le droit de vote des résidents étrangers, la mise en place d’un récépissé contre les contrôles au faciès, la régularisation des sans-papiers. La réalisation d’un travail de mémoire et d’histoire critique sur la colonisation et les migrations est aussi indispensable : Vieux pays d’immigration, pluriel, métissé, multiconfessionnel la France ne se représente pas et ne s’assume pas comme tel. Ouvrons ce débat !

 

Capturemanifcontrele racisme

 

Le Parti communiste signataire de l’appel du

Collectif national « Égalité des droits et justice pour tous » sera partie

prenante de la manifestation du 7 décembre 2013 à 14 heures 30

à Paris, il appelle à y participer largement.

 

Fabienne HALOUI

Commission Droits et Libertés du PCF

A lire :  Le racisme fait son nid en Europe

Publié dans France, Luttes, PCF, POLITIQUE, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

Le FN ne serait plus un parti d’extrême droite ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 octobre 2013

 

Quand Marine Le Pen refuse l’étiquette d’extrême droite

(Le Petit Journal, 04/10/13)

 

 

Le FN ne serait plus un parti d'extrême droite ? dans Extreme-droite capturele-pen-300x191

capture d’écran

 

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo

 

 

 

 

 

Didier Porte : « le FN, parti fasciste, collabo, d’ivrognes, de racistes… »

 

http://www.dailymotion.com/video/x15n8mb

sur dailymotion

Par

A voir également :

Publié dans Extreme-droite, F-Haine, France, POLITIQUE, Populisme, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

Tragédie à Lampedusa

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 octobre 2013

 

Tragédie à Lampedusa dans POLITIQUE lp1-300x150

 

Immigration : nouvelle tragédie à Lampedusa

 

 

 

 

Reçu par courriel

                  A propos de la tragédie de Lampedusa

 

                                Sidéré et en colère !!!

*

*

J’ai lu ce matin, comme chaque jour, dans la Voix du Nord, l’article concernant la tragédie de Lampédusa et

je suis à la fois sidéré et en colère.

-Sidéré de constater que beaucoup de ceux qui semblent pleurer aujourd’hui les morts de cette catastrophe sont

ceux qui, dans leurs pays et pour l’Europe, ont pris et continuent de prendre et toutes les mesures pour qu’elle arrive.

C’est ce qu’on appelle, dans le langage populaire, jouer les « faux culs » : qui en effet a fait en sorte que l’Europe

soit la citadelle que l’on connaît aujourd’hui ?

Qui a voté en Europe un budget européen permettant à l’agence FRONTEX de s’ériger en gendarmes de l’Europe

pour empêcher les migrants d’y rentrer, sans aucun contrôle sur ses modalités de fonctionnement (ce budget est passé

entre 2006 et 2011 de 6 millions à 88 millions d’euros !) ?

Qui a crié au scandale quand les réfugiés libyens arrivaient en Europe au  nombre de 20000, alors que dans le même

temps, la Tunisie en accueillait 200000 ?

Qui a fait en sorte que, par des accords bilatéraux, on conditionne l’aide au développement de certains pays d’Afrique

à l’implantation de Centres de rétention chez eux permettant d’empêcher par tous les moyens le départ de migrants,

sans même contrôler les moyens employés ?

Les politiques européens et nationaux, bien sûr, de tous bords, qui ont voté ces mesures, consciemment ou inconsciemment !

Et ce sont les mêmes aujourd’hui qui vont décréter des deuils nationaux après une catastrophe telle que celle de Lampedusa ?

C’est une honte !

-En colère aussi, quand je lis dans la Voix du Nord, depuis des jours et des semaines les destructions de camps de Roms,

le rejet de la présence de gens du voyage assimilés à une invasion, l’appellation  d’« illégaux » donné aux africains voulant

entrer en Europe, l’envoi d’une lettre de chefs d’entreprises à Manuel Vals pour déloger des gens du voyage dans le Nord,

les déclarations scandaleuses et indignes d’hommes politiques, pour certains non des moindres, stigmatisant

des populations particulières et justifiant ainsi la déferlante de haine dont elles sont victimes par une partie des français.

Et je pourrais continuer.

De quel droit aujourd’hui se met-on à juger de la dignité ou de l’indignité des personnes ?

De quel droit des hommes se permettent-ils de dire que d’autres hommes seraient des sous hommes ?

Scandaleux !

Il est plus que temps de se réveiller, de réagir, de ne plus accepter l’inacceptable et de demander qu’une vraie politique

d’hospitalité, de respect, d’accueil se mette en route dans notre pays.

Un peu de courage ne ferait pas de mal, et au diable les échéances politiques (politiciennes ?).

C’est à cela qu’on pourra alors différencier l’Homme des autres vivants.

Jean-Marie Rausenberger

Citoyen proche de ceux qui au jour le jour se battent pour conserver un morceau de dignité,

et fier le l’être

Le 4 octobre 2013

 

Publié dans POLITIQUE, Racisme - Xenophobie, Sans Papiers - Immigration, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Le Rom et la France – Exposition – Basta !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 septembre 2013

 

EXPOSITION

                             Le Rom et la France

 

Le Rom et la France - Exposition - Basta ! dans Discriminations expo-300x234Ivan du Roy  (27 septembre 2013)

Qu’est-ce qu’un Rom ? Quel est son mode de vie ?

Comment le reconnaître ? A-t-il une morphologie

particulière ? Une exposition « Le Rom et la France »

pourrait être organisée le 23 mars 2014, sous le haut

patronage de plusieurs personnalités politiques

spécialistes du sujet : Marine Le Pen bien sûr,

mais aussi Manuel Valls, Nathalie Kosciusko-Morizet,

Anne Hidalgo, Rachida Dati ou Michel Destot.

Basta ! vous livre en exclusivité un avant-goût du contenu probable de cet événement sur le péril Rom.

Attention à ne pas vomir.

Le 23 mars 2014, une exposition ouvrira ses portes simultanément dans toutes les villes de France.

L’exposition attirera beaucoup de visiteurs, notamment des enfants, à qui l’on expliquera « ce qu’est un Rom ».

Car les Roms ont des « modes de vie extrêmement différents des nôtres » (Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, PS).

Le Rom vit dans une caravane, comme l’a révélé le scoop de Valeurs Actuelles. Quand il ne se déplace pas

en « flux de population », le Rom et ses congénères se regroupent de manière « anarchique » dans « des camps »

– pas des bidonvilles – ce qui « engendre des situations de tensions terribles » (Michel Destot, maire PS de Grenoble).

Une fois sa cabane installée, le Rom exerce « des commerces illégaux, la mendicité des enfants, la prostitution »

(Francis Chouat, maire PS d’Evry).

Les « bandes de Roms » se servent de leur camp comme base arrière pour « dépouiller » la population,

en particulier parisienne, que le Rom « harcèle beaucoup » (Nathalie Kosciusko-Morizet, députée, UMP).

Car le Rom complote pour transformer la capitale en « un campement géant », où il pourra ainsi s’adonner

massivement à la « mendicité agressive » et à la « prostitution » (tout cela n’existait pas avant l’arrivée du Rom),

via des « réseaux criminels de délinquance à l’échelle européenne » (Anne Hidalgo, maire adjointe de Paris, PS)

Car le Rom est fourbe. Grouillant dans la capitale, il « s’agrippe aux cartables des enfants » et exerce

« un véritable harcèlement à la sortie des écoles » (Rachida Dati, maire du 7ème arrt de Paris, députée

européenne, UMP).

La question Rom concerne autant la France urbaine que rurale.

A la campagne, le Rom vole canards, chèvres et autres volailles. Le Rom menace « le respect de la propriété

en France ». Avec ses congénères, ils constituent des « populations qui sont en train de piller tout ce qu’il y a

autour d’elles » (Régis Cauche, Maire UMP de Croix, dans le Nord).

Le Rom pratique dans nos campagnes la politique de la terre brûlée, laissant dans son sillage des « animaux volés

et égorgés, avec ces têtes de chevaux jetées le long des grillages, où elles pourrissent ensuite… »

(Marine Le Pen, FN)

Le Rom fait vivre « un véritable enfer » aux Français. Le Rom menace la France de « guerre civile »

(Marine Le Pen, FN).

Ce qui démontre encore davantage sa fourberie puisque le Rom ne représente que 0,003 % de la population.

Si les Roms ne « ne sont pas tous des voleurs » (Marine Le Pen), les bons Roms ne sont qu’une « minorité »

et il « est illusoire de penser qu’on règlera le problème des populations roms à travers uniquement l’insertion »

(Manuel Valls).

En conséquence, « il faut mettre un terme à l’hémorragie rom en France » (Serge Godard, maire PS

de Clermont-Ferrand)

Et « L’Union européenne doit trouver la solution de ces flux de populations » (Michel Destot, maire PS de Grenoble)

Parce que finalement, « Hitler n’en a pas peut-être pas tué assez… » (Gilles Bourdouleix, maire de Cholet

et député ex-UDI).

Voilà ce qu’est un Rom si l’on met bout à bout l’ensemble des déclarations de politiques ces dernières semaines. [1]

Un concours est lancé pour actualiser l’affiche de la dernière exposition de ce type, organisée à Paris en 1941.

Ivan du Roy

Notes

[1] Citation de Manuel Valls, Citations de Michel Destot, Francis Chouat et Serge Godard, Citations de NKM,

Citations de Anne Hidalgo, Citations de Rachida Dati, Citation de Régis Cauche, Citations de Marine Le Pen,

Citation de Gilles Bourdouleix.

Cet article vous a intéressé ? Basta ! a besoin de ses lecteurs
pour poursuivre son travail, faites un don.

Creative Commons License

Lire également :

Mediapart.fr : Dossier : Les Roms en France

DEI-France, juin 2013, Note d’alerte à la DIHAL sur la situation des enfants Roms ou vivant

dans des bidonvilles sur le territoire

Évacuations de Roms : des niveaux jamais atteints !

 

Publié dans Discriminations, F-Haine, France, PS, Racisme - Xenophobie, SOCIETE, UMP | Pas de Commentaire »

Roms : La colère de Dominique Baudis

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 septembre 2013

 

Roms : le gouvernement n’applique pas les règles,

selon Dominique Baudis

 

Roms : La colère de Dominique Baudis  dans Discriminations capturecampromroubaix-300x173Le camp de Roubaix après le démantèlement (capture d’écran)

Le défenseur des droits Dominique Baudis a accusé

vendredi le gouvernement de ne pas appliquer

une circulaire du 26 août 2012 encadrant

le démantèlement des camps de Roms.

« Cette circulaire interministérielle d’août 2012 n’est pas

appliquée dans tous les cas, loin s’en faut »,

a-t-il déclaré en ouverture d’un colloque sur le sujet à l’Assemblée nationale.

Trop souvent les évacuations se produisent sans décision de justice préalable.

Trop souvent le délai des trois mois entre le jugement et le démantèlement n’est pas respecté »,

bien que ce délai soit « nécessaire » pour réaliser les diagnostics des populations.

La circulaire en question prévoit un diagnostic social des populations en amont des évacuations

et un accompagnement en aval. En juillet, le défenseur des droits avait déjà dressé ce bilan

et formulé des recommandations. « Hélas, à ce jour, nous n’avons toujours pas de réponse »

de Matignon, a-t-il regretté. « Confronté à ce silence (…), j’ai relancé le Premier ministre

dès cette semaine au sujet de notre bilan et de nos recommandations », a-t-il ajouté.

Ayrault : cette circulaire est « la politique du gouvernement »

L’ironie de la situation est que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a présenté ce jeudi cette circulaire

comme « la politique du gouvernement » pour trancher une polémique née après

des propos controversés du ministre de l’Intérieur. « Il y a tout dedans, y compris la fermeté,

y compris le respect du droit mais aussi tout le travail d’intégration, tout le travail d’accompagnement

social », avait dit le chef du gouvernement.

De quoi mettre en colère Dominique Baudis qui a dénoncé « l’irrationalité des arguments,

des comportements et des prises de position ».

Son ire est d’autant plus compréhensible après la passe d’armes entre Manuel Valls et sa collègue

au gouvernement Cécile Duflot.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Lire également :

 

Publié dans Discriminations, France, POLITIQUE, Racisme - Xenophobie, Sans Papiers - Immigration, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Roms : Stigmatisation au sommet de l’État

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 septembre 2013

 

Roms :

             Manuel Valls n’a « rien à corriger »

 

Roms : Stigmatisation au sommet de l'État dans France valls1-211x300

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls persiste et signe

ce mercredi matin sur ses propos de la veille concernant

les Roms qui, selon lui, ne sont qu’une minorité à vouloir

s’intégrer en France.

« Je n’ai rien à corriger, mes propos ne choquent que ceux

qui ne connaissent pas le dossier », a-t-il déclaré sur RMC-BFMTV.

Le locataire de la place Beauvau en profite pour renvoyer

dans leur camp ses contradicteurs socialistes.

Arnaud Montebourg avait jugé mardi que les propos

de son collègue du gouvernement étaient « excessifs »

et méritaient d’être « corrigés ».

Le sénateur Jean-Yves Leconte avait lui estimé que ces prises de position dénotaient

une « méconnaissance complète » du mode de vie des Roms qui sont « sédentaires quand ils le peuvent ».

Reconduites à la frontière

« Je ne vais pas polémiquer avec un membre du gouvernement », a ajouté Manuel Valls,

dont les déclarations sur les Roms ont semé le trouble au sein même du Parti socialiste.

« La majorité (des Roms) doit être reconduite à la frontière », a continué Manuel Valls.

« Nous ne sommes pas là pour accueillir ces populations », a-t-il insisté. « Je vous rappelle la phrase

de Michel Rocard : « La France n’a pas vocation à accueillir toute la misère du monde »".

Le ministre de l’Intérieur omet juste la deuxième partie de la phrase: « Mais elle doit savoir

en prendre fidèlement sa part ».


[Lire la suite sur humanite.fr]

Roms, l’inquiétante récidive… (communiqué LDH)

« Roms » : Assez de stigmatisation ! (communiqué de la Cimade)

Roms : la gauche doit cesser de se placer sur le terrain de la droite (PCF)

Pour l’Egam, association antiraciste européenne, les propos du ministre de l’Intérieur sont

« d’une extrême gravité ». « Ils insinuent que des modes et lieux de vie seraient déterminés

par une origine ethnique. Ils nient la liberté de circulation de citoyens européens qui sera

effective en 2014″, écrit l’organisation dans un communiqué.

« Ils perpétuent une stigmatisation au sommet de l’État impulsé par l’ancienne majorité

alors que nous avions attendu et réclamé une rupture humaniste et républicaine

sur ces sujets », ajoute-t-elle.

Roms : Vives réactions associatives aux propos de Manuel Valls

capturestigmatisation-300x166 Arnaud Montebourg dans POLITIQUEroms bulgarie dans Racisme - Xenophobie

 

Cliquer sur les images pour lire


Publié dans France, POLITIQUE, Racisme - Xenophobie, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

PCF Hautmont-Sambre Bavaisis : réaction aux propos haineux et populistes du maire d’Haumont

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 septembre 2013

reçu par courriel

Communiqué des Communistes de Hautmont et de la Sambre-Bavaisis

Des limites à ne pas franchir !

*

En termes de communication, il y a des limites à ne pas franchir !

C’est pourtant ce qu’a fait le maire d’Hautmont, vendredi dernier, lors de sa réunion publique (pendant laquelle les participants ne pouvaient d’ailleurs pas s’exprimer).

Traiter les gens du voyage « de  menteurs, d’escrocs, de paresseux, de farfelus » et mettre en cause la légitimité du pasteur, relève d’une faute inexcusable de la part d’un élu de la République.

Après avoir refusé de célébrer les mariages homosexuels, voilà qu’il part en guerre contre les Roms et les gens du voyage, campagne électorale oblige.

  • le maire représente la République dans la commune ;
  • le maire représente la Loi dans la commune ;
  • le maire concourt, par son pouvoir de police, à l’exercice des missions de sécurité publique ;
  • le maire se doit de rassembler et non de diviser.

En s’exprimant comme il l’a fait, le maire de notre commune se réfugie dans une position diamétralement opposée à l’esprit républicain et au respect de la Loi.

Alors que la situation, son rôle, demandent beaucoup de sang-froid, de discussions et de rapprochement des parties concernées, le maire de notre commune refuse tout dialogue et appelle à partir en guerre contre une population déjà persécutée ou qui a fait un choix de vie tout-à-fait légitime.

Sans aucune raison, il accuse !

Sans esprit de responsabilité, il appelle au déchaînement pouvant entraîner des actes de violence.

Le maire de notre commune vient de franchir la ligne déontologique de l’exercice de ses responsabilités.

Le maire d’Hautmont vient, à plusieurs reprises, de prendre des positions qui pourraient être très lourdes de conséquences ; pour preuve, les évènements déplorables qui se sont produits récemment dans les quartiers Nord de Marseille.

Les Communistes d’Hautmont et de la Sambre-Bavaisis condamnent avec force ces propos populistes et haineux.

Une fois de plus, le maire d’Hautmont vient de sortir de son rôle d’élu de la République, il se comporte comme un chef de bande, un chef de clan, c’est totalement inadmissible.

Rappelons, en outre, qu’il est Conseiller général, ce qui lui confère une responsabilité républicaine supplémentaire.

Si, malheureusement, à l’issue de ces discours haineux, il survenait des actes de violence, les Communistes d’Hautmont et environs sauront prendre toutes leurs responsabilités en utilisant tous les moyens légaux à leur disposition.

Pour les communistes,
Claude Bourgeois,
Secrétaire de la Section

Publié dans Montée du fascisme, municipales 2014, POLITIQUE, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

CERCLE DE SILENCE : Maubeuge – 31 août 2013

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 août 2013

Courriel repris sur PCF Maubeuge

 

CERCLE DE SILENCE : Maubeuge - 31 août 2013 dans LIBERTES cercle-de-silence

Cercle de Silence de Maubeuge

SAMEDI 31 AOÛT 2013 – 11h (précises) –

place des Nations.

 

 

 

Depuis un mois,

  • Toujours des menaces de mise à la rue de personnes étrangères après des refus d’asile ; c’est le cas notamment au CADA de Valenciennes, à l’HUDA de Louvroil…
  • Toujours des Roms chassés de leurs campements, sans réelle solution de suivi et de logement
  • Toujours des enfants placés en rétention, malgré les textes
  • Un refus de l’étranger qui s’amplifie sur le territoire national, relayé par des discours d’hommes politiques qui rappellent de mauvais souvenirs.

Ce sont les faits marquants de l’été, souvent vécus dans l’indifférence générale.

Il est temps, en cette rentrée, de redire notre refus de ces attitudes, de ces pratiques ;

il est temps de nous remobiliser, de faire nombre pour dénoncer l’inacceptable,

pourtant devenu banal et quotidien.

Chacun(e) de nous a donc cette double responsabilité :

  • participer au Cercle de Silence pour dénoncer, pour expliquer, pour montrer une solidarité
  • inviter d’autres personnes à nous rejoindre.

Nous ne pouvons laisser faire, cautionner, être complices, au nom de notre humanité commune !

Alors, à samedi prochain à Maubeuge, à l’heure, nombreux et déterminés.

A télécharger  fichier pdf CERCLE DU SILENCE MAUBEUGE COMPLET 31 08 2013

Bien amicalement.
Jean-Marie

Publié dans LIBERTES, PRECARITE, Racisme - Xenophobie, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

12345...20
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy