Scandale : Manifestation au siège de la Carsat Nord-Picardie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mars 2015

 

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Diaporama sonore.

Jeudi 26 mars, retraités sans ressources depuis des mois, salariés de la Caisse de retraite Nord Picardie,

syndicalistes et élus communistes ont manifesté à Villeneuve d’Ascq. Ambiance.

Publié dans France, l'Humanité, POLITIQUE, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Corinne Masiero, rédactrice en chef d’un jour de l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2015

 

Corinne Masiero, rédactrice en chef d’un jour

 

La rédactrice en chef d’un jour
*
Laurence Mauriaucourt – 9 mars 2015
CaptureCorinneMasiero

 

  L’inoubliable comédienne de « Louise Wimmer »

  a passé la journée à la rédaction.

  De nombreux sujets d’actualité ont inspiré

  cette femme d’engagements.

  La « rédactrice en cheftaine » de votre Humanité,

  a le verbe aussi haut et sûr que ses engagements.

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

[Lire l’article sur humanite.fr]

Publié dans l'Humanité, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Spécial Jean Ferrat : « Antraïgues, de ce qu’ils ont vécu à ce qu’ils imaginent »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2015

captureAntaigues

 

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

À la rencontre des villageois d’Antraïgues en Ardèche où vécut Jean Ferrat.

Reportages à lire dans le numéro spécial de l’Humanité, vendredi 13 mars et sur l’Humanité.fr.

Publié dans l'Humanité, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité : Front commun contre la peste brune

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 mars 2015

 

L’éditorial de Maud Vergnol – humanite.fr

 

Capturebabouse1

« Le temps presse pour montrer au grand jour

l’imposture et la schizophrénie du programme

du FN, qui change au gré des impératifs

démagogiques de sa présidente. »

Le visage réjoui de la fifille à papa n’en finit pas

de s’afficher en une des quotidiens nationaux.

Pas un jour ne passe sans qu’un de ses sinistres sbires

relookés par les bancs de l’ENA n’ait droit à son tapis

rouge. 
Cette insupportable promotion du Front national,


qu’elle soit consciente ou non, en dit long du naufrage

démocratique qui menace.

 

D’élections en élections, jouant à « cache-cache » avec ceux qui sèment le désespoir, le FN continue de faire

illusion et parvient à capter une partie de la colère sociale. Mais les forces du progrès ne sont pas condamnées

à attendre les bras ballants qu’une alliance des droites autoritaires n’arrive au pouvoir dans deux ans.

Le temps presse pour montrer au grand jour l’imposture et la schizophrénie du programme du FN, qui change

au gré des impératifs démagogiques de sa présidente. Marine Le Pen affirme vouloir libérer la France des marchés

financiers ? Pourtant son programme préconise l’aggravation de la règle d’or budgétaire, chère à Nicolas Sarkozy

et aux « bureaucrates » de Bruxelles qu’elle feint de pourfendre à tout bout de champ.

La châtelaine de Saint-Cloud prétend être la candidate des plus démunis  ? Mais ses sénateurs n’ont rien

trouvé à redire aux coupes budgétaires imposées à l’assurance maladie et aux hôpitaux, ni aux multiples

cadeaux du gouvernement aux grandes entreprises. Quant à ses élus locaux, ils frappent dans les logements

et tarifs sociaux, saignent les associations qui font vivre la solidarité au quotidien.

La peste brune prétend laver plus blanc que blanc ? Elle est pourtant en passe de détenir le sinistre record

d’élus condamnés et mis en examen.

Combien de temps encore laissera-t-on dire à celle qui fréquente les bals autrichiens néonazis

être « la garante de la République » ? L’imposture a assez duré. Les progressistes peuvent faire

craquer le vernis social dont se pare l’héritière Le Pen, gardienne du temple financier et garante

assumée d’une Ve République agonisante.

Publié dans F-Haine, France, l'Humanité, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

Mercredi : Numéro exceptionnel de l’Humanité : 12 pages consacrées à la Grèce

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 février 2015

 

Les reportages des envoyés spéciaux de l’Humanité en Grèce.

 

Capturehumagrèce

 

Ce qui a déjà changé dans le pays. Le récit d’une politisation populaire.

Des reportages, des portraits sur l’élargissement des soutiens à l’action du gouvernement.

Un entretien avec Costa Gavras.

Un numéro exceptionnel de l’Humanité, mercredi 25 février, dans les kiosques

et chez les marchands de journaux.

 

Publié dans Grece, l'Humanité, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

L’Humanité : Les combattantes de Kobané, rédactrices en chef d’un jour

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 février 2015

Huma-11-02-15

Ce mercredi 11 février, Nassrin Abdalla,

commandante de l’YPJ et Asya Abdellah,

co présidente du PYD, après la victoire

des kurdes syriens sur DAESH à Kobane,

sont rédactrices en chef d’un jour

de « L’Humanité ».

Un numéro exceptionnel à retrouver

en kiosque et chez les marchands de journaux.

 

rédactrice en chef d’un jour de « L’Humanité »

 

Publié dans l'Humanité, Monde, Syrie | Pas de Commentaire »

Agissons pour le peuple grec ! (Patrick Apel-Muller)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 février 2015

 

Agissons pour le peuple grec !

 

solidarite_peuplegrec_0

  « Les heures, les jours qui viennent autour

  de la réunion de l’Eurogroupe sont cruciaux,

  pas seulement pour Alexis Tsipras,

  mais pour les progressistes européens,

  pour les salariés français. »

 

Quelques heures de flottement avaient accueilli le vote grec dans les chancelleries européennes.

Certains penchaient pour une manœuvre d’enveloppement, un étouffement souriant,

tandis que les autres en pinçaient pour la manière forte. Aucun ne s’était cependant rendu à la vérité

des nuisances de l’austérité et nul n’envisageait de respecter la volonté de ce peuple, pas plus que celle

des autres. Les dissonances ne se sont donc pas prolongées.

Angela Merkel a fixé depuis plusieurs années le cadre exigu de la souveraineté concédée aux citoyens

européens en avançant le dogme de la « marktkonforme demokratie » : « la démocratie conforme

aux exigences des marchés ». Et les financiers entendent toujours vampiriser les budgets d’Athènes,

dépecer ses services publics, se partager ses ressources et ses lieux d’histoire, pressurer encore

une population meurtrie. Le bras armé de leur réaction avait son aire sur une tour de Francfort

et une longue expérience de l’art d’assommer les peuples .

Les heures, les jours qui viennent autour de la réunion de l’Eurogroupe sont cruciaux,

pas seulement pour Alexis Tsipras, mais pour les progressistes européens, pour les salariés français.

S’y jouent le desserrement de l’étau qui broie la Grèce mais aussi les possibilités d’émancipation

des autres pays du joug de l’austérité, le droit de décider de son destin. Chaque jour compte

pour contraindre le gouvernement français à sortir de l’hypocrisie et à peser en faveur de l’allégement

de la dette grecque, pour enclencher une autre logique que celle qui déverse des centaines de milliards

d’euros à intérêts presque nuls en faveur des banques privées et qui impose l’usure à un État souverain.

Si le dessein européen arbore la face hideuse de cette « marktkonforme demokratie », il est mort.

Désormais la sympathie pour Syriza ne suffit plus ; une solidarité agissante s’impose. Elle peut bousculer

la Sainte-Alliance des nantis. « Les tyrans ne sont grands seulement parce que nous sommes à genoux »,

écrivait en 1574 un jeune homme de dix-huit ans, Étienne de La Boétie.

L’éditorial de Patrick Apel-Muller – 9 février 2015 - L’Humanité

humanite.fr

Publié dans Grece, l'Humanité | Pas de Commentaire »

Loi Macron : Hollande et Macron reculent sur le secret des affaires

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 février 2015

Captureeditowebhuma

Patrick Apel-Muller :

Hollande et Macron reculent sur le secret des affaires

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

« Ils renoncent devant la mobilisation de milliers de journalistes à l’inscrire dans la loi Macron »

dit Patrick Apel-Muller, Directeur de la Rédaction de l’Humanité,

« Mais ils repoussent à plus tard le projet. La vigilance doit se maintenir.

Un succès qui en appelle d’autres » ajoute-t-il.

Réalisation : Abrahim Saravaki

Publié dans France, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

« Parler, écrire, imprimer librement… » : la liberté d’expression mise en cause

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 janvier 2015

 

« Parler, écrire, imprimer librement… » :

la liberté d’expression mise en cause

 

Maud Vergnol – Jeudi 15 Janvier 2015 – Humanité Quotidien
liberte_0

 

  La une dessinée par Luz a touché dans le mille.

  La publication de Charlie Hebdo, hier, a fait voler

  en éclats l’unanimisme de façade et les hypocrisies

  politiques.

  Réactionnaires et intégristes ne manqueront pas

  d’exploiter ce drame pour tenter de limiter la liberté

  d’expression.

 

«Oui, mais… » Les masques sont tombés. La publication de Charlie Hebdo, hier, a fait voler en éclats

l’unanimisme de façade et les tartufferies politiques. C’est dire si la une dessinée par Luz, représentant

un prophète la larme à l’œil arborant une pancarte « Je suis Charlie », a visé dans le mille, réplique habile

aux tentatives d’intimidation et de pression sur la liberté d’expression. Le spectacle indécent du bal

des puissants, dont d’éminents fossoyeurs de la liberté de la presse, orchestré dimanche par François

Hollande, a repris hier, accueillant fraîchement la publication de l’hebdomadaire satirique. L’État iranien

dénonce une couverture « insultante ». « L’abus de la liberté d’expression, qui est répandu actuellement

en Occident, n’est pas acceptable et doit être empêché », a fait savoir la porte-parole de la diplomatie

iranienne. Le grand mufti d’Égypte s’est quant à lui empressé d’y voir un acte « raciste » en accusant

Charlie Hebdo de chercher à attiser « les tensions religieuses et à accentuer la haine ».

Si la une représentant Mahomet a été reproduite par de très nombreux médias dans le monde,

y compris en Turquie, où le quotidien d’opposition Cumhuriyet a publié une large partie du numéro,

elle a été en revanche totalement occultée dans les pays musulmans et aux États-Unis, où les principaux

organes de presse ont choisi de ne pas la reproduire. « Est-ce qu’il y aura encore des “oui, mais” ? »

interrogeait Gérard Biard dans l’édito de Charlie Hebdo. Le directeur de l’hebdomadaire a eu la réponse

hier matin.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, l'Humanité, Laicite, LIBERTES, SOCIETE | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité : « Combat d’idées »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 janvier 2015

Humanite.fr -  15 janvier 2015

 

Combat d’idées

L’éditorial de Jean-Emmanuel Ducoin

Capturehuma1501

  « Non, la caricature n’est pas une insulte.

  Non, le blasphème n’est pas un meurtre.

  Non, la critique acerbe n’est pas une entrave à l’agora. »

 

  Sans doute aurait-il fallu attendre encore quelques jours,

  attendre, oui, que tous les morts soient inhumés dans l’intimité

  endeuillée des familles et des amis, attendre que l’inscription

  de l’événement dans une mythologie partagée se déconstruise

  d’elle-même par l’intelligence et la raison, sans rien lâcher

  sur le fond. Hélas, il y a beau temps que l’exigence médiatique

recommande de sonner le glas plus vite que Notre-Dame, surtout pour des dessinateurs aussi irrévérencieux que ceux de Charlie. Ces derniers, à n’en pas douter, se seraient délectés sinon révoltés des contresens et contradictions vus, lus ou entendus depuis les rassemblements du 11 janvier. Dernier avatar en date, le retour du « débat » sur la liberté d’expression. « Jusqu’où ? » se demandent certains, quand d’autres, si on les laissait faire, pousseraient l’interrogation jusqu’à la métonymie, figure rhétorique consistant à donner une chose pour une autre…

Non, la caricature n’est pas une insulte. Non, le blasphème n’est pas un meurtre. Non, la critique acerbe n’est pas une entrave à l’agora. Soyons clairs. Comme toutes les libertés fondamentales, la liberté d’expression, avec son corollaire la dérision, doit être défendue jusqu’au bout, à condition qu’elle respecte le cadre des lois. Et les lois en question, qui heureusement existent, encadrent l’esprit républicain, la laïcité, l’autonomie de conscience, et protège tous les citoyens des dérives d’incitation à la haine : racisme, antisémitisme, dénonciation calomnieuse, vie privée, etc.

Ne nous étonnons pas que le Front national, Zemmour ou le sinistre Dieudonné réclament à cor et à cri l’abrogation de la loi Gayssot de 1990, qui frappe de sanctions pénales les paroles xénophobes et châtie toute contestation de l’existence des crimes contre l’humanité, donc le génocide des juifs par les nazis. Prenons garde. Il y aurait une façon aveuglée de s’extasier d’une union nationale imaginaire, surtout soumise à l’ordre social. Ce serait le plus sûr moyen de laisser échapper l’histoire dans sa réalité brutale, qui s’annonce encore difficile, très difficile même. Cette réalité appelle au contraire la subversion radicale par le combat d’idées. En refaisant de la politique. Pour de bon.

Publié dans France, l'Humanité, LIBERTES, Presse - Medias, SOCIETE | Pas de Commentaire »

1...678910...41
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy