Quel dialogue ?, l’éditorial de Maurice Ulrich

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 octobre 2015

Captureairfrance

 

 

  La réalité, c’est que le progrès social

  est toujours quoi qu’on en dise un enjeu

  de ce qui s’appelle la lutte des classes,

  du conflit toujours plus vif dans ses formes

  actuelles entre le capital et le travail.

 

 

 

 

 

CaptureFaujoursocial


  « non et non, le bien des entreprises

  et des actionnaires comme les volontés

  du Medef ne se confondent pas

  avec le bien de la nation et avec le progrès

  social. »

  Parlons-en du dialogue ! Car de quel dialogue

  social parle-t-on ces jours-ci ?

 

 

On retiendra comme un symptôme du grave déficit démocratique qui travaille en profondeur la France

d’aujourd’hui ce qu’il faut bien appeler une véritable duplicité du pouvoir.

Le président réunissait lundi ceux que l’on appelle les « partenaires sociaux » pour leur tenir les beaux discours

du rassemblement, de l’apaisement, des défis de l’avenir et donc du nécessaire dialogue social. Mais, dans le même

temps, le gouvernement s’attache par exemple à déconstruire pièce par pièce l’institution prudhommale

avec un projet de décret multipliant les obstacles à l’accession des plus démunis et des plus fragiles à la justice.

Cela en plus de la volonté réitérée par Emmanuel Macron de plafonner les indemnités dues aux salariés en cas

de licenciement abusif. Cela semble du petit, du mesquin, du tripatouillage, mais c’est en réalité une pièce parmi

d’autres de ce qui se met progressivement en place et dont l’objectif est de subordonner l’ensemble de la vie

publique aux logiques des entreprises et du profit. Cela au prix d’un brouillage du langage aussi ambitieux

qu’un brouillage des ondes. Oui, il faut des entreprises qui assument une responsabilité sociale

et environnementale mais non et non, le bien des entreprises et des actionnaires comme les volontés

du Medef ne se confondent pas avec le bien de la nation et avec le progrès social. C’est bien en ce sens

que la conférence sociale de lundi apparaît pour ce qu’elle est, un travestissement.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Détonateur, l’éditorial de Jean-Emmanuel Ducoin

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 octobre 2015

 

         Détonateur

 

L’Humanité – 19 octobre 2015

Captureaffichecgt

  « Les Français ne sont pas stupides :

  ils savent que les violences économiques

  méritent d’être considérées au minimum

  avec le même statut que les coups de sang

  qu’elles engendrent. »

  Alors quoi ? Il faudrait s’asseoir à une table,

  avaliser toutes les politiques régressives

  et se goinfrer des plats tels des aliénés ?

  C’est donc ça, une conférence sociale ?

  C’est donc ça, la France des « relations sociales »

  version Hollande-Valls-Macron ?

  Du bidouillage médiatique rehaussé d’arrogance

  verbale, des provocations, des génuflexions

  devant les puissants, des mots encore des mots,

et puis des décisions libérales qui tombent comme des hachoirs sur le corps social, au mépris des travailleurs,

des plus faibles, des chômeurs, des retraités…

Capturemedefdialoguesocial

 

  L’ordre du jour et les conditions

  de cette rencontre au sommet sont

  une véritable flétrissure d’État !

  Le constat du secrétaire général de la CGT

  se veut sans appel. « Cette conférence sociale,

  c’est uniquement de la communication, explique

  Philippe Martinez. On ne va pas écouter

  une grand-messe d’experts patronaux

et participer à des tables rondes avec des ministres qui viennent se faire valoir. »

Quant à François Hollande, Philippe Martinez achève cruellement le sens de sa politique : « Il est dans la continuité

de son prédécesseur sur le plan social. »

Comment ne pas lui donner raison ? Et comment accuser la CGT de pratiquer la « chaise vide » quand la chaise

en question est à bascule et orientée vers le vide ?

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans CGT, France, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

L’Atlas sur le climat : un ouvrage précieux pour agir contre le réchauffement climatique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 octobre 2015

 

        L’Atlas sur le climat : un ouvrage de référence

 

Captureatlasclimat

 

  Dans vos kiosques ou en ligne dans notre boutique,

  un ouvrage précieux pour agir contre le réchauffement

  climatique.

  Parce que la crise climatique n’est pas une crise

  comme une autre, la nouvelle publication que l’Humanité lui

  consacre n’est pas un hors-série comme un autre.

  Avec la forme choisie d’un atlas qui donne à observer

  80 cartes et infographies, et le sens construit

  où s’entremêlent les décryptages des grands enjeux,

  l’ouvrage débouche sur l’idée que les dérèglements climatiques

  appellent une révolution.

 

  [Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Environnement, l'Humanité | Pas de Commentaire »

Référendum du PS et l’âne de Buridan

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 octobre 2015

 

Capturereferendumgauche1

Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste, a indiqué lundi attendre

environ 200.000 votants lors du référendum organisé le week-end prochain pour la plus large union

de la gauche lors des élections régionales… donnant ainsi du grain à moudre à Maurice Ulrich,

journaliste à l’Humanité.

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Réalisation : Abrahim Saravaki

Publié dans France, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Air France : « On parle toujours de la violence du fleuve mais on ne dit rien de la violence des rives qui l’enserrent »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 octobre 2015

 

L’annonce du plan désastreux pour l’emploi faite lors du CCE d’Air France ce lundi (prévoyant la suppression

de près de 3000 emplois) et la diffusion d’images de violence à l’encontre de deux dirigeants de l’entreprise

après cette réunion ont donné du grain à moudre à Maurice Ulrich, journaliste à l’Humanité.

*

Air France : « la violence du fleuve et la violence des rives qui l’enserrent »

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Réalisation : Abrahim Saravaki

Publié dans ECONOMIE, France, l'Humanité, SOCIAL | Pas de Commentaire »

En direct de la Fête de l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 septembre 2015

 

Capturefêtedel'humanité2015

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Publié dans France, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité : « La pièce de cent sous de François Hollande »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 septembre 2015

 

La pièce de cent sous de François Hollande

 

Capturel'huma21746

  L’éditorial de Patrick Appel-Muler :

 

  « les seuls à pouvoir se réjouir d’une situation

  améliorée sont les grandes fortunes obèses

  et les actionnaires comblés de dividendes. »

  Balzac dénonçait « la pièce de cent sous tapie

  au fond des consciences ». Elle semble toujours

  briller d’un éclat hypnotique dans les cerveaux

  de nos gouvernants, des cercles économiques

  ou médiatiques qui ont en main les commandes

  de la société. Ils appliquent avec zèle un quintet

  de principes :

  l’intérêt des plus riches est celui de tous ;

  il faut pressurer les peuples pour que les riches

  se portent mieux ;

les droits émancipateurs – notamment du travail – conquis par les peuples sont des freins au progrès ;

il ne faut pas s’embarrasser de la démocratie si elle contrarie les marchés ; les inégalités sont souhaitables

et pourquoi pas éternelles. Rien, pas même des évidences lisibles dans le cours des sociétés, ne les fait fléchir.

Que des personnalités comme Joseph Stiglitz, prix Nobel d’économie, mettent en cause la mondialisation capitaliste,

le carcan imposé à l’Europe, la démission des gouvernants français ou les périls qui peuvent naître

des boursouflures de la finance ne les troublent pas. Ces esprits assoupis sont semblables aux Troyens,

sourds aux prophéties de Cassandre, aveugles aux désastres attestés, paralysés par de vieilles croyances

et des confiances arrogantes.

[Lire la suite]

 

Publié dans France, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Travail du dimanche : les salariés doivent être volontaires

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2015

humanite.fr/rubriques/au-travail

 

Les salariés doivent être volontaires

 

humour16

 

  Sauf dans les commerces alimentaires de détail jusqu’à 13 heures

  et les entreprises et commerces bénéficiant d’une dérogation

  permanente au repos dominical (liste article R3132-5 du code

  du travail), les salariés ne sont pas obligés de travailler le dimanche.

  En pratique ce n’est pas évident mais c’est la loi

  (article L3132-25-4 du code du travail) !

  Travailler le dimanche se fait donc sur la base du volontariat

  qui se concrétise par un accord écrit (avenant au contrat du travail).

 

En effet, il s’agit d’une modification du contrat de travail qui ne peut se faire qu’avec l’accord du salarié

selon la Cour de cassation sociale (arrêt n° 12-12 953 du 5 juin 2013).

Ce qui signifie que tout salarié qui refuse de travailler le dimanche ne peut être ni sanctionné, ni licencié ni discriminé.

De même, il est discriminatoire de refuser d’embaucher une personne qui ne tient pas à travailler le dimanche.

Par ailleurs, à défaut d’accord collectif, tout salarié peut revenir sur sa décision de travailler le dimanche

(cas des entreprises bénéficiant d’une autorisation préfectorale) et conserve le droit de refuser de travailler

3 dimanches par an, de son choix, en prévenant un mois à l’avance son employeur (cas des entreprises situées

en ZTI, ZT, ZC et les gares concernées).

Quant à la rémunération, ce n’est pas systématique. Dans certains cas (dimanche du maire) elle est majorée

par la loi, dans d’autres cas (ZTI, ZT, ZC, gares) sa majoration va dépendre d’accords collectifs,

à défaut des patrons mais elle n’est pas imposée par la loi comme promis ! Et dans d’autres cas encore (commerces

de moins de 400 m2 en ZTI, ZT et ZC en pleine expansion, entreprises ayant obtenues des dérogations permanentes

(article R3132-5 du code du travail), la majoration n’est pas obligatoire. 

Extrait de l’article de l’Humanité (lien ci-dessous)

Dans l’intérêt du salarié, le repos hebdomadaire est donné le dimanche… sauf dans les cas 

recensés par l’Huma suite à la publication de la loi Macron.

Publié dans droit du travail, France, l'Humanité, SOCIAL | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité : Londres, Addis-Abeba, Athènes…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 juillet 2015

 

Vers une dictature mondiale orchestrée par une poignée d’oligarques ?

 

Capturel'huma21713

L’éditorial de Patrick Apel-Muller.

 

David Cameron, le très conservateur premier ministre

britannique, a décidé d’aller plus loin encore

que Margaret Thatcher pour interdire le droit de grève.

Le projet de loi qu’il va présenter aux Communes veut

imposer, en préalable à tout mouvement, un scrutin

avec au moins 50 % de salariés participants

et une majorité absolue. Dans certains secteurs (santé,

éducation, énergie, transports, pompiers ou sécurité

aux frontières), il faudra même que les bulletins

favorables soient supérieurs à 40 % des inscrits.

Le recours aux « jaunes », des intérimaires embauchés

pour casser les grèves, sera également autorisé.

 

 

Il s’agit purement et simplement de liquider les syndicats en les réduisant à une fonction de témoignages.

Vous avez dit démocratie ?

À Addis Abeba, les pays riches ont imposé aux pays du Sud, lors d’une conférence sur le financement

du développement, de renoncer à la création d’un organisme de lutte contre l’évasion fiscale sous l’égide de l’ONU.

Sans doute ont-ils estimé qu’en installant M. Juncker à la tête de la Commission européenne, ils avaient choisi

un spécialiste à qui rien n’échappe en la matière. À leurs yeux, rien ne doit entraver la marche

des multinationales, surtout pas une instance internationale qui pourrait provoquer un effet de loupe

sur des pratiques qui ruinent des États. Ces deux événements advenus aux antipodes méritent d’être

rapprochés du sort fait à la Grèce. L’ordre libéral piétine la démocratie, les biens communs et le droit

des salariés à se défendre, pour mettre les peuples en coupe réglée. Pour cela, il faut détruire les grands

principes qu’on servait aux citoyens et remplacer les institutions sur lesquelles ils ont prise, comme la justice

de service public, par des tribunaux arbitraux dévoués à la loi du plus fort. C’est ce qui sous-tend le traité

transatlantique.

La crise sur la dette grecque a mis en relief la violence inouïe des oligarques. Elle a aussi déchiré

des illusions et dessillé des yeux. Athènes, blessée, continue de résister. D’autres allumeront

leurs flambeaux à sa flamme.

Publié dans EUROPE, Grece, l'Humanité, Liberalisme, SOCIAL, Union europeenne | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité (9 juillet 2015) : « Si seulement les peuples étaient muets… »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 juillet 2015

 

Si seulement les peuples étaient muets…

 

CaptureHuma21708

  L’éditorial de Patrick Apel-Muller 

 

 

  Dans l’enceinte de Strasbourg, le constat

  du premier ministre grec ne pouvait être

  contesté :

  « Mon pays, ces cinq dernières années,

  est devenu un champ d’expérimentation

  de l’austérité mais l’expérience a échoué. »

  Avant de formuler ses propositions auprès de l’Eurogroupe,

  Alexis Tsipras a réservé ses propos au Parlement

  européen et, à travers lui, aux peuples du continent.

 

 

 

 

 

À Bruxelles, certains hiérarques ont jugé cela inconvenant, comme le journal le Monde qui, dénonçant

« une révolution gaucho-marxisto-nationaliste », a assimilé le référendum grec à une grenade dégoupillée.

Le quotidien du soir qui milite pour l’expulsion de la Grèce se réjouit aujourd’hui en une : « Le compte à rebours

avant le divorce ». Ces gens-là ont la fibre européenne à condition que les marchés financiers

y prospèrent sans être dérangés par les volontés populaires. Plutôt la haine entre pays

et la montée des extrêmes-droites que l’expression démocratique et la souveraineté des peuples,

disent-ils, comme en écho assourdi des clameurs du siècle précédent.

Dans l’enceinte de Strasbourg, le constat du premier ministre grec ne pouvait être contesté :

« Mon pays, ces cinq dernières années, est devenu un champ d’expérimentation de l’austérité mais l’expérience

a échoué. » Ailleurs aussi, il est vrai. L’ambition maintenue d’Athènes de « lutter contre le règne des oligarchies

et des cartels, contre la fraude et l’évasion fiscales, pour moderniser l’État » trouve plus d’approbation

au sein du peuple français que les opérations fiscales véreuses de Juncker au profit des multinationales

et la monomanie austéritaire d’Angela Merkel.

Là résident tous les risques pour les oligarques du continent : une réhabilitation de la politique

qui entrave leur liberté de piller le travail. Les voilà donc prêts à amputer l’Union pour éviter

la contagion, donnant aux petits soldats médiatiques l’ordre de charger. Mais ils n’ont pas

partie gagnée : les peuples, regrettent-ils, ne sont pas muets.

Publié dans EUROPE, Grece, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

1...34567...41
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy