Ce mardi dans l’Humanité : battre les croisés de l’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 juin 2012

 

Ce mardi dans l'Humanité : battre les croisés de l'austérité dans Austerite hq506-222x300

Après la Commission européenne, l’OCDE, la Cour des comptes,

un rapport du ministère de l’Économie, laissé en héritage

par les sarkozystes, préconise une véritable purge

dans les finances publiques.

Notre analyse.

Le point de vue de Marc Dolez, député du Nord, pour qui

« il est urgent de mettre ce rapport à la poubelle ».

 

 

 

À lire aussi :

  • Politique : Alos que François Hollande consulte avant le sommet du G20, le PCF l’appelle à résister

aux injonctions austéritaires.

  • Social : Des voix s’élèvent pour un pôle public financier
  • Portrait de la France populaire : Les facteurs de Pamiers (Ariège) ne veulent pas plier. Reportage.
  • Économie : Les nouveaux défis de la révolution tunisienne
  • Société : La bataille des loyers a commencé
  • Monde : Présidentielles américaines : Wisconsin, de la riposte au vote
  • Culture : le photographe Chris Killip expose un point de vue de classe
  • Tribune : Espagne : guerre sociale et guerre mémoriale (par Jean Ortiz)
  • C’est un scandale ! Si ton père ne bosse pas, tu ne manges pas à la cantine !

 

Toute cette semaine, partez à la découverte de l’Ukraine avec les reportages de l’écrivain Bernard Chambaz

à l’occasion de l’euro de football : À Odessa, la puissance des images et le cuirassé Potemkine. (2/5)

 

Publié dans Austerite, Culture, ECONOMIE, Espagne, F. Hollande, l'Humanité, Monde, PCF, Photographie, POLITIQUE, SOCIAL, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Ce mardi dans l’Humanité : pour 58% des Français l’emploi, c’est maintenant

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2012

 

Ce mardi dans l'Humanité : pour 58% des Français l'emploi, c'est maintenant dans l'Humanité huma-29C’est le premier rendez-vous social du quinquennat pour

le nouveau gouvernement de Jean-Marc Ayrault rencontre

ce mardi les partenaires sociaux.

L’Humanité revient sur les principaux enjeux et les exigences

des syndicats, comme le retour à la retraite à 60 ans

et l’augmentation du salaire minimum. L’analyse s’appuie

sur un sondage exclusif sur les attentes des Français

en matière de social et sur un entretien de la syndicaliste

Maryse Dumas.

Neuf français sur 10 jugent positivement la rencontre de ce jour entre

le Premier ministre et les syndicats. Le soutien marqué de l’électorat de gauche

devrait théoriquement inciter le gouvernement à faire preuve d’audace sociale.

 

Retrouvez notre sondage exclusif sur les attentes des français en matière de social dans l’Humanité de ce mardi.

  • Retrouvez toutes l’actualité des syndicats

Publié dans l'Humanité, Politique nationale, Presse - Medias, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Jean-Luc Mélenchon rédacteur en chef de l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mai 2012

 

Jean-Luc Mélenchon rédacteur en chef de l'Humanité dans Front de Gauche une_melenchon-212x300

 

Jean-Luc Mélenchon rédacteur en chef

de l’Humanité

 

Le candidat du Front de gauche à la présidentielle 2012 donne

ses analyses, coups de coeur et de gueule dans l’Humanité

de ce jeudi 10 mai.

 

[Lire la suite]

 

 

  • A lire aussi sur l’Humanité.fr:

Jean-Luc Mélenchon au journal de Jaurès, récit de sa journée de rédacteur en chef d’un jour de l’Humanité.

 

Mélenchon, « C’est émouvant d’être rédacteur en chef d’un jour de l’Humanité »

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.com

par

*

Mélenchon : « On en est à la préhistoire du journal l’Humanité »

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.com

par

*

Jean-Luc Mélenchon : « Je me dois aux autres »

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.com

par

 

Publié dans Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, l'Humanité, POLITIQUE, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Dans l’Humanité de ce jeudi : tourner la page du Sarkozysme le 6 mai

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 mai 2012

 

Dans l'Humanité de ce jeudi : tourner la page du Sarkozysme le 6 mai dans l'Humanité une_14

 

 

 

Dans l’Humanité de ce jeudi :

la droite sarkozyste compte franchir un nouveau cap

si le président sortant est élu dimanche :

achever le remodelage idéologique du pays tout en

brouillant les repères d’appropriation éhontée

des conquêtes sociales du XXe siècle.

 

 

 

 

A lire :

  • Notre décryptage du péril sarkozyste
  • Edito: Un vote de salut public, par Patrick Appel-Muller
  • Longuet, poisson pilote familier des eaux sombres de l’extrême droite
  • Sarkozy reprend à son compte les mesures et le vocabulaire d’extrême droite
  • « Le rouge fait complètement partie du drapeau tricolore », entretien avec Maryse Dumas
  • La droite rêve d’en finir avec les idées du progrès

 

Publié dans l'Humanité, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Après L’Humanité et Libération, c’est au tour du site Médiapart de subir les foudres du président-candidat

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 avril 2012

 

Sarkozy qualifie Médiapart d’ »officine au service de la gauche »

 

Après L'Humanité et Libération, c'est au tour du site Médiapart de subir les foudres du président-candidat dans l'Humanité khadafisarkozy-300x150Après avoir qualifié, mercredi, L’Humanité et Libération de

« terrorisme intellectuel », le président-candidat s’en est pris,

ce dimanche sur Canal + au site d’information Médiapart,

le qualifiant d’ »officine au service de la gauche » après

la publication d’une note¹ qui prouverait que le colonel

Kadhafi aurait donné son « accord de principe »

pour le financement de sa campagne présidentielle en 2007.

« C’est une infamie. Quand je pense qu’il y a des journalistes qui osent donner du crédit au fils Kadhafi et aux services secrets

de M. Kadhafi », a réagi le président et candidat de l’UMP sur Canal+. « 50 millions d’euros… Pourquoi pas 100 ? Pour une

campagne qui en vaut 20. Il faut se mettre d’accord. Ma campagne, elle a été financée par les sous-marins pakistanais, par

M. Kadhafi ou par Mme Bettencourt ? », a poursuivi Nicolas Sarkozy en faisant référence à d’autres accusations et enquêtes

judiciaires en cours sur des soupçons de financement politique illégal. « Médiapart est coutumier du mensonge et vous accordez

du crédit à l’entourage de M. Kadhafi. Mediapart c’est quoi ? C’est une officine. Au service de qui ? Vous savez

très bien, au service de la gauche« , a également accusé le chef de l’État.

« La guerre en Libye a duré huit mois. Qui a mené cette guerre ? Qui a été à la tête de la coalition pour faire tomber Kadhafi ? (…)

Qui a mené cette guerre ? La France… peut-être que j’ai été moteur », a-t-il ajouté. « Vous croyez vraiment (…) que je vais

prendre un virement de M. Kadhafi ? C’est une honte qu’on me pose une question pareille ».

Nathalie Kosciusko-Morizet, samedi puis le Premier ministre François Fillon, ce dimanche, ont été les premiers à réagir

aux accusations du site d’Edwy Plenel. La porte-parole de campagne de Nicolas Sarkozy a parlé de « diversion grossière » :

« Gênée par le retour de Dominique Strauss-Kahn, l’équipe de François Hollande tente une diversion. Elle est grossière »,

a écrit Nathalie Kosciusko-Morizet dans un communiqué. Le premier ministre a dénoncé les « boules puantes » du camp Hollande :

« On peut quand même faire preuve d’esprit critique à l’égard de Médiapart, une officine financée par de riches amis de François

Hollande qui, depuis cinq ans, n’a de cesse que de vouloir traîner dans la boue le président de la République », a-t-il déclaré au

« Grand rendez-vous » Europe 1/Le Parisien-Aujourd’hui en France/i-télé. « On est là dans la calomnie, on est dans l’absurdité »,

a-t-il souligné.

>>> Lire :

Une note confirmerait le financement de la campagne de Sarkozy en 2007 par Kadhafi 

Edwy Plenel, le fondateur de Médiapart, a répliqué aux accusations du Premier ministre : Médiapart « n’est pas une officine mais

un journal animé par des journalistes professionnels » qui « maintient le sérieux » de ses informations. « François Fillon est bien

mal informé », a ajouté Edwy Plenel dans un communiqué, soulignant que les actionnaires majoritaires du site

« sont ses journalistes fondateurs qui l’ont financé sur leurs économies ». « Médiapart maintient le sérieux et la fiabilité de ses

informations, fruit de dix mois d’enquête sur les relations nouées depuis 2005 par le premier cercle de Nicolas Sarkozy avec le

régime dictatorial du colonel Kadhafi », poursuit Edwy Plenel, après que des doutes ont été émis sur l’authenticité d’un document

publié samedi par le site.

Source : humanitefr Khadafi dans POLITIQUE le 29 Avril 2012

 

¹  Ce document en arabe, traduit par le site d’information, porte la signature de Moussa Koussa, ex-chef des services de

renseignement extérieur de la Libye, aujourd’hui en exil, il est fait état d’un « accord de principe » pour « appuyer la campagne

électorale du candidat aux élections présidentielles, Nicolas Sarkozy, pour un montant d’une valeur de cinquante millions d’euros »

 

Publié dans l'Humanité, POLITIQUE, Presidentielle 2012, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Qui sont les électeurs du Front de gauche ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 avril 2012

 

Présidentielle

Qui sont les électeurs du Front de gauche ?

 

Qui sont les électeurs du Front de gauche ?  dans Front de Gauche 12-03-27_Lille_04-300x199

Exclusif. Le premier tour a marqué pour le Front de gauche

le franchissement d’une étape en obtenant avec 11,1 %

le score à deux chiffres visé en début de campagne.

Qui sont ces électeurs ? Comment la campagne de Mélenchon

a-t-elle été reçue par les catégories populaires ?

Une étude de l’institut CSA pour l’Humanité aide à mieux

comprendre la composition de cet électorat.

 

Un électorat actif

En regardant la sociologie de l’électorat de Jean-Luc Mélenchon, ce qui saute d’abord aux yeux est sa composition très majoritairement faite d’actifs. En se penchant sur les résultats par classe d’âge, la différence est très nette entre les électeurs en âge de travailler, parmi lesquels il réalise des scores conformes ou supérieurs à sa moyenne nationale, et les retraités chez qui, avec 8 % seulement des plus de 65 ans, il obtient des résultats nettement inférieurs.

Cette constatation d’un électorat actif est confirmée par l’étude du vote par catégorie socioprofessionnelle. Le candidat du Front de gauche réalise ses meilleurs scores parmi les employés et les ouvriers (respectivement 12 et 14 %). Yves-Marie Cann, directeur d’études au département opinion de l’institut CSA, y voit un signe que « la stratégie mise en œuvre par Jean-Luc Mélenchon au cours des derniers mois, en contestant à Marine Le Pen la mainmise sur le vote ouvrier, a porté ses fruits. Il a en tout cas été entendu par une partie des classes populaires qui ont voté pour lui à un niveau légèrement supérieur à la moyenne nationale ». Cela n’était pas acquis d’avance : en début de campagne, les études attribuaient au Front de gauche de meilleurs scores parmi les catégories socioprofessionnelles supérieures 
(CSP +) que parmi les catégories populaires.

Pour autant, Jean-Luc Mélenchon arrive aussi à attirer sur sa candidature des catégories qui ne lui sont pas naturellement acquises, parmi les CSP +, où il se situe à 11 %. Il y obtient son meilleur score, avec 14 % chez les professions intermédiaires.

 

votefdg1 CSA dans l'Humanité

 

Des jeunes plus convaincus que la moyenne

L’électorat de Jean-Luc Mélenchon est sensiblement plus jeune que la moyenne de l’électorat. Son meilleur résultat se trouve chez les 
18-24 ans avec 16 % des suffrages, soit un score de 5 points supérieur à sa moyenne nationale. Yves-Marie Cann y voit un phénomène important : « On a pu noter tout au long de la campagne que cette catégorie d’âge apparaissait dans les enquêtes très peu mobilisée, avec un fort potentiel d’abstention au premier tour ou une tentation du vote protestataire avec une tension entre un vote autoritaire, anti-universaliste, incarné par Marine Le Pen, et un vote qui, tout en conservant un caractère protestataire, paraissait beaucoup plus humaniste, incarné par Jean-Luc Mélenchon. À la lecture de cette étude, on note que ce dernier a su capter une proportion significative du vote des jeunes. »

Un vote qui reste cependant volatile : « C’est un électorat qui est en cours de socialisation, d’affiliation politique, explique le directeur d’études de CSA. Ce score est très encourageant mais il va falloir engager un processus de fidélisation au cours des prochains mois. »

 

votefdg2 dans POLITIQUE

 

Transformer l’essai

Un électorat du Front de gauche s’est-il durablement constitué à l’occasion de cette élection présidentielle ? Pour Yves-Marie Cann, « il faut encore transformer l’essai ». En ligne de mire : les élections législatives de juin. On sait par expérience que la participation y est traditionnellement plus faible que pour une élection présidentielle et que l’on y note une déperdition particulièrement élevée parmi l’électorat le plus jeune. La mission du Front de gauche consiste donc maintenant à remobiliser et à fidéliser à cette occasion les électeurs d’avril. Pour Yves-Marie Cann, le Front de gauche a de bonnes bases pour y parvenir : « L’élection présidentielle reste le scrutin mère du système politique français. Elle permet d’établir un rapport de forces qui influence le déroulé des cinq années suivantes. Avoir aujourd’hui un leader et une force politique avec un score à deux chiffres va permettre de peser sur le cours des prochaines années, surtout dans le cas d’une 
alternance.»

 

votefdg3 dans Presidentielle 2012

 

Sondage exclusif CSA/l’Humanité réalisé en ligne le 22 avril 2012. Échantillon national représentatif de 5 969 personnes âgées de 18 ans et plus inscrites sur les listes électorales, constitué d’après la méthode des quotas : sexe, âge, profession de la personne interrogée et après stratifi cation par région et catégorie d’agglomération. Le vote des catégories populaires est établi sur la base du vote des ouvriers et des employés, et des anciens ouvriers et employés à la retraite, soit 2014 invidus.

 

Mélenchon encaisse l’addition de 2007 en 2012. Un regard attentif des reports de voix entre 2007 et 2012 réserve quelques surprises. Pas du côté des communistes, l’électorat de Marie-George Buffet s’étant « massivement rassemblé » (80 %) autour du Front de gauche en 2012, note l’étude. Ni de celui d’Olivier Besancenot, qui a boudé la candidature Poutou pour se reporter, à 40 %, sur celle de Mélenchon. À la marge, l’électorat FN (3 %) et UMP (2 %) a également choisi le Front de gauche. Ce qui « interpelle », note Yves-Marie Cann. Le report de 10 % d’électorat de François Bayrou : un « glissement » rendu possible 
car le bulletin Bayrou en 2007 était perçu « comme une candidature antisystème » : « Il y avait une composante protestataire dans ce vote. ». De même pour les électeurs de Ségolène Royal, dont 12 % se sont reportés sur Jean-Luc Mélenchon, sans perte pour François Hollande, qui reste « à un niveau supérieur » à celui atteint par la candidate PS en 2007.

Adrien Rouchaleou

Source : humanite le 26 Avril 2012

Publié dans Front de Gauche, l'Humanité, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Mélenchon : « Sarkozy reprend mot pour mot Pierre Laval, le collabo »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 avril 2012

 

Jean-Luc Mélenchon était l’invité de Patrick Cohen dans le 7/9 sur France Inter (27 avril 2012 – 8h20)

http://www.dailymotion.com/video/xqf4hb

sur dailymotion.com/video/xqf4hb

par franceinter

Jean-Luc Mélenchon a estimé ce vendredi matin sur France Inter que Nicolas Sarkozy était

« en train d’extrême-droitiser la droite » et dénoncé un président candidat qui utilise des mots

« directement tirés de la collaboration ». Il a également apporté son soutien à l’Humanité,

expliquant que la comparaison avec Pétain dans le cas précis du 1er mai était « parfaitement justifiée ».

« La phrase qui consiste à dire ‘se faire traiter de fasciste par un communiste est un compliment’ est une reprise

mot pour mot de Pierre Laval le collabo, de la même manière que parler de fête du travail et dire que c’est le

‘vrai travail’, c’est mot pour mot le texte de l’affiche du Maréchal Pétain en 1941″, a dit l’ex-candidat

à la présidentielle.

  • Quant à la Une de l’Humanité comparant une citation de Pétain à une déclaration du candidat Sarkozy,

 Jean-Luc Mélenchon soutient : « C’est parfaitement justifié ».

  • Sur les législatives à venir : « ceux qui ont voté « utile » au premier tour ont compris que quand on a
un Front de Gauche à un haut niveau, le débat entre les deux tours se fera sur les questions sociales
et non plus sur les immigrés ».

 

On ne sait pas encore si Jean-Luc Mélenchon sera lui-même candidat ou non.

 

Lire également :

Publié dans Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Les unes de l’Humanité et de Libération provoquent la colère de l’UMP

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 avril 2012

 

L’Humanité et Libération accusés de « terrorisme intellectuel »

 

Les unes de l'Humanité et de Libération provoquent la colère de l'UMP dans F. Hollande 3535392-2Visiblement, les « Unes » de l’Humanité et de Libération

de ce matin ont provoqué un tollé à droite.

Le ministre de l’Économie, François Baroin n’a pas pu retenir

sa colère contre les deux quotidiens au micro d’Europe 1

parlant de « terrorisme intellectuel ».

« Ils mettent Sarkozy à côté de Pétain. C’est un scandale »,

a-t-il déclaré à propos de la Une de l’Humanité.

Xavier Bertrand, a vivement critiqué Libération, assurant

que le PS n’a plus besoin de tracts, et a lancé :

« autant l’imprimer en rose ! »

L’Humanité qui s’élève contre la volonté du chef de l’État de tenter

« une OPA sur la fête des travailleurs pour draguer les voix du

Front national » et parle aussi d’ »un discours aux relents pétainistes

dénoncé par la gauche et les syndicats » n’a pas hésité à mette en Une deux photos de Nicolas Sarkozy

et Philippe Pétain, accompagnées de deux citations parallèles attaquant les syndicats à 72 ans d’écart. Comparaison

vivement critiquée à droite notamment par le ministre de l’Économie, François Baroin s’est dit « indigné » par

« la presse de gauche ».

« Je trouve inacceptable la Une de L’Humanité, ils mettent Sarkozy à côté de Pétain. C’est un scandale », a-t-il déclaré

au micro d’Europe 1, ce matin.

« Nous avons toujours combattu le Front national », a assuré le ministre de l’Économie. Il a accusé L’Humanité de

« terrorisme intellectuel », mettant Libération dans le même sac. En effet, le quotidien a fait sa « Une » avec une image

de Nicolas Sarkozy et une citation du président-candidat : « Le Pen est compatible avec la République ».

md0.libe_.com_-234x300 Baroin dans FranceDe son côté, Xavier Bertrand, le ministre du Travail qui commentait la une du jour

sur Canal+ : une photo en noir et blanc du président-candidat avec la citation :

« Le Pen est compatible avec la République », Nicolas Sarkozy, 24 avril 2012, a

vivement critiqué le quotidien. « Rue de Solférino, ils n’ont plus besoin d’imprimer

les tracts,  Libération, ça suffit! », s’est exclamé le ministre du Travail. « Il y a la Une,

mais à l’intérieur, même les tracts du PS n’en font quasiment pas autant. C’est leur

droit, mais autant afficher la couleur, autant l’imprimer en rose, ce sera beaucoup

plus simple! », a lancé M. Bertrand. « A l’intérieur il y a des mensonges sur l’emploi,

c’est du jamais vu », a accusé l’élu de l’Aisne. Il a affirmé continuer à lire le journal,

« comme ça, je sais ce que pense le PS ».

Auparavant, Jean-François Copé s’en était déjà pris, dans un communiqué, à la Une du journal, l’accusant de

« désinformation » pour avoir travesti, affirme le secrétaire général de l’UMP, les propos de Nicolas Sarkozy sur le FN.

François Hollande, interrogé lors de son point-presse mercredi sur le tollé de la droite contre les Unes des deux

quotidiens sur Nicolas Sarkozy, a refusé de « juger la presse ». « Est-ce que je vais commenter toutes les unes qu’il y a

eues sur moi ? Je n’accablerai pas un organe de presse, cet organe de presse est libre et il peut en faire autant qu’il

en voudra et dans tous les sens », a poursuivi M. Hollande. « Ne comptez pas sur moi pour faire un procès à la presse »,

a-t-il dit. « Ce type de polémique n’est pas utile », a-t-il tranché.

 

Publié dans F. Hollande, France, l'Humanité, POLITIQUE, Presidentielle 2012, Presse - Medias, UMP | Pas de Commentaire »

« Inquiets mais toujours motivés ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 avril 2012

 

Réagissant à chaud après l’annonce des résultats du premier tour, Fabien, militant JC, rappelle

à quel point la campagne du Front de gauche fut exceptionnelle. Il faut poursuivre dans la dynamique !

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.com

par

Publié dans Front de Gauche, l'Humanité, PCF, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Dans l’Humanité, ce mercredi, le Front de gauche, antidote électoral au FN

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 avril 2012

 

Dans l'Humanité, ce mercredi, le Front de gauche, antidote électoral au FN dans F-Haine une_13-211x300

 

 

En remettant au coeur de la campagne les préoccupations

réelles des Français, le Front de gauche a mis en difficulté

le Front national.

La relégation du parti d’extrême-droite serait

un « bol d’oxygène » et marquerait la fin d’un cycle politique.

 

 

 

 

A lire dans notre édition de mercredi :

  • Un carton rouge au Front national et la démocratie respire. Porter le Front de gauche devant le parti de

Marine Le Pen, dimanche, au premier tour de la présidentielle, pour dépoluuer la vie politique française

  • FN, ce chien de garde, l’éditorial de Jean-Emmanuel Ducoin
  • Marine Le Pen ou la vie de château. L’autoproclamée « candidate des catégories populaires » vit la dolce

vita dans un hôtel particulier de Saint-Cloud. Grâce au travail des immigrés, qu’elle accuse de tous les maux

  • Point de vue: « Une parole belle et populaire, qui renverse les barrières »: Ricardo Montserrat, auteur de

romans noirs

  • Reportage : Hénin-Beaumont, contre le Front national, retourner au charbon. Entre février et aujourd’hui,

quelque chose a bougé à Hénin-Beaumont. La dynamique du Front de gauche vient bousculer le FN qui, jusqu’ici,

paradait et pérorait. Désormais, un air de résistance flotte sur la ville laboratoire du FN.

[La suite sur humanite.fr/]

Sur la fortune des Le Pen, lire également :

Comptes et légendes des Le Pen : un Front plus familial que national

 

Publié dans F-Haine, l'Humanité, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | 1 Commentaire »

1...3738394041
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy