Pas de querelle de chef au Front de Gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 septembre 2012

 

Pierre Laurent et Jean-Luc Mélenchon: « On n’est pas fâchés »

 

Pas de querelle de chef au Front de Gauche dans Front de Gauche p1040101-300x150« Il n’y a pas de querelle de chef au Front de gauche,

nous sommes tous des chefs! »

Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent ont tonné

ce samedi matin contre les rumeurs sur des questions

d’égos et de primauté à la tête du Front de gauche.

 

Prenant la parole le premier lors de ce rendez-vous consacré à la VIe République sur le stand du Front de gauche,

le secrétaire national du PCF a précisé d’emblée : « On n’est pas fâchés. Certains s’excitent depuis quelques jours

au sujet de querelles de personnes chez nous. On les tranquillise d’emblée. On n’est pas fâchés. Le Front de gauche

se porte comme un charme. On s’est vu tout l’été pour la mobilisation du 30 septembre (contre le Pacte budgétaire

européen, ndlr). On a aimé mené les batailles de cette année passée. On va aimer continuer à mener nos combats. »

« Je suis au patrimoine commun »

Co-fondateur du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon s’est lui-aussi montré rassurant à l’égard de cette supposée

guerre des chefs. « Je ne suis candidat à rien. J’ai reçu le plus grand honneur qui soit : être le candidat du Front de

gauche et de la révolution citoyenne. Le meilleur m’a été donné, maintenant, je suis au patrimoine commun ! »

Et de préciser à l’attention des salariés en lutte, présents sur le stand : « Ces gens qui prônent l’austérité vous

condamnent à baisser les yeux, à vous soumettre. Vous, les Fralib, les Doux, les Sodimédical, grossièrement

abandonnés par l’État. Tous, vous avez un ennemi commun, la résignation. C’est pour ça qu’ils cherchent à vous faire

croire que nous avons des problèmes d’égos. Mais on a eu tellement d’honneur à vous représenter que notre orgueil

va éclater ! »

« Une autre façon de faire de la politique »

Pierre Laurent précise la démarche du Front de gauche. « Nous sommes en train d’inventer une nouvelle façon de faire

de la politique dans laquelle il n’y a pas de querelle des chefs. Ça ne nous intéresse pas. Une seule question nous importe :

le peuple va-t-il retrouver le pouvoir sur sa vie ? Il n’y a pas de hasard. Si notre slogan Pour une VIe République a marqué

lors de la présidentielle, c’est que ça résonne dans la tête des gens qui en ont marre de ne plus rien décider de leur vie.

Notre objectif n’est pas de prendre le pouvoir pour un tel ou un tel. C’est de prendre le pouvoir pour le rendre au peuple. »

Le Front de gauche met donc le cap sur la mobilisation du 30 septembre pour un référendum sur le nouveau traité

européen. Jean-Luc Mélenchon explique pourquoi :

« Vous avez à faire avec un cartel politique enraciné dans la masse. Notre coordination se réunit chaque semaine pour

essayer de tracer une perspective efficace vers cette prise du pouvoir du peuple. Nous sommes déclencheurs et éclaireurs.

Le Front de gauche doit se transformer en front du peuple pour passer les commandes au mouvement social le plus large. »

Source : humanite.fr  15 septembre 2012

Publié dans Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, l'Humanité, Parti de gauche, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

La Fête de l’Humanité en images

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 septembre 2012

 

La Fête de l'Humanité en images dans France burgun_marie-9910raphael_gouy-7972 Fête de l'Humanité dans l'Humanité

marie_burgun_2_0-300x189 dans Photographiebrendan_francois-9724-300x189

Voir les autres photos sur :

Le premier jour de la Fête de l’Humanité en images

Le samedi, jour phare de la Fête de l’Humanité, en images

Photos de Marie Burgun, Ines Ben, Raphael Gouy Lauriane Lartigot, Clément Fauvelle, Mathilde Cousin,

Tiahara Paofai, Ludivine Courteix, Pietro Héry, Damien Guyon et François Brendan / CE3P

Publié dans France, l'Humanité, Photographie | Pas de Commentaire »

La Fête de l’Humanité 2012, c’est parti !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 septembre 2012

 

La Fête de l'Humanité 2012, c'est parti !  dans France une-hq_4

Le directeur de l’Humanité, Patrick Le Hyaric,

a inauguré ce jeudi soir la 77e édition

de la Fête de l’Humanité, qui ouvre ses portes

au public ce vendredi.

« Nous avions clamé l’an passé, sur des affiches, des tee-shirts,

sur la grande scène, que la Fête de l’Humanité 2011 devrait être

la dernière fête avec Sarkozy pour président. C’est le cas aujourd’hui! »,

s’est félicité Patrick Le Hyaric en donnant les trois coups

de l’événement de la Courneuve.

« Maintenant, nous voulons une Fête qui soit accélérateur

pour le changement à gauche. La mobilisation populaire est

à même de changer le cap gouvernemental », proclame-t-il

devant le public de l’Agora.

 

Cette année, la Fête de l’Humanité est placée sous deux exigences. La bataille pour obtenir un référendum

sur la question du Pacte budgétaire européen qui constitutionnalise l’austérité. « Le grand débat sur son contenu,

sanctionné par un référendum populaire, placera la réorientation de la construction européenne au sommet

des exigences qui s’exprimeront à la Courneuve », insiste Patrick Le Hyaric.

L’emploi constitue le deuxième axe fort de cette Fête qui verra se dérouler une initiative inédite : une marche

pour l’emploi, dans les allées, samedi à 15 heures, de l’Agora à la grande scène, de milliers de salariés de Fralib,

Sodimedical, PSA, Petroplus, Carrefour…

  • Vidéos l’Humanité.fr :

Patrick Le Hyaric :

Fête de l’Humanité 2012 , une fête pour accélérer le changement à gauche

Image de prévisualisation YouTube

 

Pierre Laurent, « La Fête, tremplin pour obtenir le changement »

Image de prévisualisation YouTube

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans France, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

« La Lettre volée » par Maurice Ulrich

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 septembre 2012

 

L’édito du jour : « La Lettre volée » par Maurice Ulrich

 

Qu’attendre d’une politique de gauche, si ce n’est qu’elle remette le monde sur ses pieds ?

L’entretien que nous a accordé Joseph Stiglitz est assez exceptionnel, et nous sommes fiers de le publier. Revenant en lien

avec l’actualité sur l’affaire Bernard Arnault, il rappelle ceci, qui paraît de bon sens mais qui n’est pas partagé par tous, dont

le Medef, que, lorsqu’un grand patron gagne beaucoup d’argent, il le doit d’abord à un pays, un État, une communauté nationale.

Eh bien, oui, pour que des entreprises tournent, il faut des routes, des trains, des salariés formés par l’école et l’université,

un système de santé… Les dogmes des baisses de charges et du coût du travail aboutiraient, s’ils ne trouvaient devant eux

aucune résistance, rien de ce qui s’appelle au fond et, de fait, objectivement, la lutte des classes, à ce que des entreprises

tentent de produire dans le désert des Tartares.

Mais il y a encore, dans cette histoire Bernard Arnault, quelque chose qui tient de la Lettre volée, la célèbre nouvelle d’Edgar Poe.

Tout le monde cherche la lettre, que l’on croit cachée, mais elle est là, précisément, en évidence. Or, il y a aujourd’hui, au centre

de nos sociétés, posée là, devant nous, une évidence obscène mais que nous ne voyons pas comme peut-être nous le devrions :

comment peut-on être riche de 32 milliards d’euros et qu’est-ce que cela veut dire, si ce n’est que l’on a exploité le travail d’autrui,

que l’on a spolié autrui et la société dans laquelle on vit ?

« L’un des sujets de mon livre, déclare Joseph Stiglitz, c’est que la plus grande richesse des riches ne vient pas

de leur contribution à la société. Ils n’ont pas inventé le transistor ou le laser, ils ont pris l’avantage sur d’autres. »

De ce point de vue, les arguments de la droite pour dénoncer la taxation à 75 % des revenus au-dessus d’un million d’euros sont

à la fois d’un cynisme misérable et intellectuellement pitoyables. Il s’agit d’un million d’euros, 80 000 euros par mois. On vit avec

ça, non ? Il est heureux, de ce point de vue, que François Hollande ait confirmé son engagement quand ça chipotait et spéculait

tant, les jours précédents.

Mais ce n’est malheureusement que l’écume de la grande vague ultralibérale qui a déferlé sur nos sociétés et aboutit à la crise

que nous connaissons. « Les banques, dit encore Joseph Stiglitz, ont affaibli l’économie en prenant l’argent en bas de

l’échelle  sociale pour le mettre en haut. »

Qu’attendre d’une politique de gauche, si ce n’est qu’elle remette le monde sur ses pieds ?

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans Austerite, ECONOMIE, l'Humanité, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

l’Humanité censurée, 1954-1962, un quotidien dans la guerre d’Algérie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 septembre 2012

 

Mémoire

Les taches blanches livrent tous leurs secrets

 

l'Humanité censurée, 1954-1962, un quotidien dans la guerre d'Algérie dans HISTOIRE rosaruscioTous les articles de l’Humanité censurés par le gouvernement

pendant la guerre d’Algérie sont enfin réunis dans un livre coordonné

par la journaliste Rosa Moussaoui et l’historien Alain Ruscio.

L’année du cinquantième anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie ne pouvait s’achever

sans que l’Humanité prenne une initiative éditoriale majeure à la mesure de son combat

pour la vérité, mené au cours des huit années de crimes et de mensonges d’État qui se

sont écoulées avant que le peuple algérien pût accéder au plus essentiel des droits :

l’indépendance.

En nous replongeant dans les archives de la rédaction quand nous confectionnions

le numéro hors-série (mars 2012) Algérie, 50 ans d’indépendance, s’imposa

immédiatement l’idée de publier tous les articles (reportages, témoignages, éditoriaux…) qui ne parvinrent pas aux lecteurs d’alors.

Introduite dans le cadre de l’état d’urgence décrété à partir de 1955, la censure, « les ciseaux de Mme Anastasie » pour reprendre

l’expression en usage lors de la Première Guerre mondiale, a durement frappé l’Humanité. Notre journal fut saisi à 27 reprises

et eut à faire face à quelque 150 poursuites de l’État.

Un acharnement extraordinaire qui visait non seulement à empêcher le dévoilement de la réalité de la répression colonialiste,

mais aussi à en finir avec une presse qui bousculait le consensus politique et médiatique entourant les pudiquement nommés

« événements d’Algérie ».

Au total, la presse communiste, qui commit « le crime d’avoir eu raison trop tôt », disait René Andrieu, à l’époque rédacteur

en chef de l’Humanité, fut traînée devant les tribunaux 313 fois et fut frappée d’amendes de 53 milliards de francs d’alors.

La confrontation visuelle entre les pages composées au « marbre », prêtes à être livrées au rouleau de la rotative, et un journal troué

de taches blanches ou hâtivement recomposé donne au lecteur d’aujourd’hui une image de l’engagement de militants de la vérité

des journalistes, des ouvriers, des diffuseurs et des travailleurs du service de la documentation sans la vigilance desquels

ces articles auraient sans doute disparu. De ce choc ressenti est né l’ouvrage disponible à partir d’aujourd’hui dans les librairies

et qui sera présenté et vendu à la Fête de l’Humanité.

Ce sont donc à proprement parler des textes inédits qui ont été réunis dans ce livre, fruit d’un travail collectif coordonné

par Rosa Moussaoui, journaliste à l’Humanité, et Alain Ruscio, historien des mouvements anticolonialistes, qui a rédigé

une présentation de chacun des textes. Vingt-trois articles qui racontent au présent l’histoire en construction à plus d’un demi-siècle

de distance.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans HISTOIRE, l'Humanité | Pas de Commentaire »

Les salariés-associés de Magnetic ouvrent leur porte pour partager leur expérience avec l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 août 2012

 

Scop : « Un associé a une voix, qu’il ait mis 8000 ou 30 euros »

 

Les salariés-associés de Magnetic ouvrent leur porte pour partager leur expérience avec l'Humanité  dans ECONOMIE img_1586-300x150Suite à un licenciement massif et convaincu que ces suppressions

d’emplois étaient dues à des fautes de gestion, un groupe

de développeurs-web décide de créer sa propre société.

Ils choisissent d’opter pour une Scop, promesse de démocratie

et de justice sociale en entreprise.

C’est ainsi que Magnetic apparait en 2010,

trois mois seulement après que ses fondateurs aient été remerciés par leur ancienne boite.

La Scop, société coopérative et participative, qui a perdu un peu de son identité ouvrière d’antan (jusqu’en 2010, société coopérative

ouvrière de production ) reste mal connue. Pourtant, avec à peu près 2000 Scop en France qui pèsent un chiffre d’affaires de

3.5 milliards d’euros environ, les Scop séduisent de plus en plus de monde et s’adaptent parfaitement à toute sorte d’activités

et de tailles d’entreprises. On compte parmi elles de grandes structures comme le  groupe Chèque Déjeuner ou la société Acôme.

La Scop Magnetic a bien voulu nous ouvrir ses portes pour partager avec nous son histoire et son expérience.

 

Olivier, membre fondateur de la Scop et chef de projet chez Magnetic, nous raconte les étapes de la création de sa société.

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

par

Olivier évoque pour l’Humanité différents aspects économiques d’une Scop.

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

par

De nouveaux articles et interviews sur les scops, en particulier sur Magnetic, sont à retrouver

les jours prochains sur l’humanite.fr, mais aussi dans les pages Travail de votre quotidien de lundi.

Bruno Rieth

Publié dans ECONOMIE, Emplois, l'Humanité, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Jeunes : l’avenir, c’est l’emploi durable

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 août 2012

 

Ce mercredi dans l’Humanité :

Jeunes : l’avenir, c’est l’emploi durable

 

Jeunes : l'avenir, c'est l'emploi durable dans Chomage hq29-235x300Le Conseil des ministres examine ce matin la création de 150 000

« emplois d’avenir » pour les 16-25 ans. Une bouffée d’oxygène

qui laisse entière la question d’une insertion pérenne dans l’emploi.

La jeunesse est-elle un coût à réduire ou l’avenir d’un pays ? Les jeunes sont-ils

condamnés à n’être que de la chair à profits ou au chômage de masse, qui en

est le corollaire ?

L’examen, parmi les dossiers prioritaires de la rentrée, au même titre que

le développement du logement social, du projet de « contrats d’avenir » par

le gouvernement est un des indicateurs d’un changement d’orientation politique

avec la précédente majorité, défaite en juin dernier. Celle-ci 
ne désarme pas,

quitte à se risquer au ridicule. Ainsi voit-on l’appendice de l’UMP dans les universités,

l’UNI, réclamer à cor et à cri le retrait pur et simple du projet au motif qu’il instituerait une double discrimination :

à l’égard des étudiants étrangers et à l’égard des étudiants non boursiers. On a pu mesurer, avec la circulaire Guéant, ce qu’il

en était du souci des étudiants étrangers sous le précédent pouvoir.

Que l’on lutte contre la ségrégation sociale et l’échec scolaire à l’université lui est intolérable. Du côté 
de l’UMP battue, qui a

supprimé 80 000 postes dans l’éducation en dix ans, laissé sans réponse la sortie du système scolaire de plus de 140 000

jeunes par an sans qualification, avait voulu imposer le CPE – remisé dans les conditions que l’on se rappelle –, on se masque

moins. Pour la droite, la « vraie question », 
à l’unisson des positions du Medef, est encore et toujours « le coût du travail »,

et la « lourdeur » des droits inscrits dans le « Code du travail ».

Quant à la lutte contre la précarité, les contrats mis en place à la hâte avant les élections ne duraient que huit mois, au lieu

des trois ans prévus par le projet qui sera examiné ce matin… Cela posé, le dossier mérite débat et il est ouvert.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans Chomage, Emplois, France, l'Humanité, POLITIQUE, Politique nationale, PRECARITE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Traité européen : 72 % des Français veulent un référendum

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 août 2012

 

Ce lundi dans l’Humanité :

72 % des Français veulent un référendum

 

Traité européen : 72 % des Français veulent un référendum dans Austerite hq27_0-221x300Selon notre sondage CSA-L’Humanité, une très large majorité

de l’opinion publique souhaite être consultée sur le traité

qui imposerait la règle d’or budgétaire à la France.

Une question qui fut également longuement débattue lors

des « Estivales citoyennes » qui ont eu lieu de week-end.

L’éditorial de Patrick Apel-Muller, Sous le manteau pourpre… 

Les résultats de notre sondage CSA sont sans appel. Soixante-douze pour cent

des Français souhaitent qu’un référendum soit organisé pour ratifier le traité européen

qui instaure 
à l’échelle du continent la règle d’or chère à Nicolas Sarkozy et

Angela Merkel.

 

Les électeurs de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle sont les plus nombreux à le souhaiter, mais c’est également

le cas 
des deux tiers des électeurs socialistes qui ont en mémoire 
le onzième des soixante engagements de François Hollande

qui prévoyait la renégociation du traité. Pour l’heure, rien de consistant n’a été obtenu et c’est toujours sous la toise des marchés

financiers qu’il s’agit de courber les peuples du continent, de les enfermer dans une austérité à perpétuité.

« Les privilégiés égoïstes, écrivait Jaurès, veulent jeter sur leurs privilèges le manteau pourpre » de la raison 
et de la vertu.

C’est tout le contraire en la circonstance : 
les milieux dirigeants allient l’injustice à l’inefficacité qui conduit à la récession et même

à des reculs de civilisation, comme en témoigne le cortège de souffrances qui emporte 
la Grèce. Alors qu’il faudrait l’en libérer,

François Hollande a souhaité, à la fin de la semaine, que ce pays s’y conforme docilement. Comment l’Europe pourrait-elle survivre

longtemps à une loi si inhumaine ?

On comprend mieux pourquoi les partisans 
de cette règle d’or et de cette poigne de fer 
(les sarkozystes, réunis vendredi à Nice) ou

ceux qui ne se sentent pas le courage de les combattre (une bonne partie des dirigeants socialistes réunis à La Rochelle)

préféreraient ne pas être obligés à un débat public qui dévoilerait les dangers de ce traité.

Faut-il pour autant se prêter à une violation de la souveraineté populaire en écartant 
le peuple de ce débat ?

Faut-il commettre cette sorte de coup d’État à froid qui entraverait les possibilités de réformes progressistes à l’avenir ?

L’opinion sent bien que cette volonté de ratifier ce texte en se passant de son consentement cache de troubles desseins.

C’est pourquoi elle veut être consultée.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Communiqué de Pierre Laurent

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Du 14 au 16 septembre, toutes les forces de progrès ont rendez-vous à l’Agora de la Fête de l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 août 2012

 

Fête de l’Humanité 2012

La gauche au défi des urgences et sociales et du changement

 

Du 14 au 16 septembre, toutes les forces de progrès ont rendez-vous à l’Agora de la Fête de l'Humanité dans France agora_1-300x150À l’heure où les suppressions d’emplois se multiplient

dans le pays et où la crise s’approfondit en Europe,

l’Agora 
de l’Humanité, véritable carrefour des débats

de la Fête, mettra aux prises personnalités politiques,

syndicalistes, 
intellectuels, pour défricher les grands

chantiers politiques et sociaux de la rentrée.

Quatre mois après la défaite de Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle ouvrant une nouvelle période politique dans le pays,

les forces de progrès ont rendez-vous tout le week-end de la Fête de l’Humanité à l’Agora, animée par la rédaction du journal,

véritable « carrefour », chaque année, des débats de la rentrée politique. Les défis pour la gauche, qui dispose désormais

de tous les leviers du pouvoir, sont en effet immenses, à la mesure de la profondeur de la crise qui secoue l’Europe et le monde.

Les dizaines de débats publics, de forums, universités populaires, qui mêleront responsables politiques,

syndicalistes, salariés en lutte, intellectuels et acteurs engagés de la société, seront l’occasion de tirer les premiers

enseignements des mesures prises par la gauche au pouvoir (augmentation de la contribution fiscale des plus riches,

conférence sociale sur l’emploi et les retraites…), mais surtout de mesurer les chantiers qui sont devant elle et qu’elle devra

mener à bien pour ne pas décevoir.

Parmi les grandes thématiques au cœur des débats du week-end, l’Europe occupera une place de choix, quelques semaines

après le lancement de la pétition, dans les colonnes de l’Humanité, pour un référendum sur le futur traité européen, véritable

corset budgétaire. La solidarité avec les peuples victimes de l’austérité et la recherche d’issues progressistes à la crise,

la bataille contre les traités qui étranglent les politiques publiques et le lancement d’états généraux de la refondation

européenne pour la construction d’une souveraineté populaire en Europe constitueront des temps forts du week-end,

en présence de personnalités de la gauche du continent.

Les travailleurs au coeur des conflits auront toute leur place sur la scène de l’Agora

Autre dossier brûlant, celui des urgences sociales, marquées par les luttes contre les fermetures de sites et les délocalisations

au nom du primat de la concurrence et de la course aux profits. Au moment où la gauche au pouvoir fait face à une montée

historique du chômage en France, promettant une rentrée sociale agitée, les travailleurs au cœur des conflits de ces derniers

mois auront toute leur place sur la scène de l’Agora de l’Humanité.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, l'Humanité, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Participez aux 10 km de la Fête de l’Humanité !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 août 2012

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.com

Participez aux 10 km de la Fête de l'Humanité ! dans France pixel-vfl3z5WfW

Publiée le  1 août 2012 par

Dimanche 16 Septembre 2012
Parc départemental Georges Valbon
La Courneuve à 9h15 – ESPACE SPORT

Tarif : Course + accès à la Fête les 14, 15 et 16 septembre 2012 = 20€ !

Inscriptions : http://www.topchrono.biz/evenement_1827-10km-de-l-Huma-La-Courneuve

Attention : Clôture des inscriptions en ligne le 09/09/2012 à minuit !

ou sur :

http://www.humarathon.fr

 

Publié dans France, l'Humanité, Sport - EPS | Pas de Commentaire »

1...3536373839...41
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy