Austérité : Pas de répit pour les peuples européens

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 décembre 2013

 

Pas de répit pour les peuples européens

L’agenda « austéritaire » au sommet européen

du 19 – 20 décembre

 

austerite

Depuis 2012, le sommet européen de décembre est

d’une grande importance pour la « gouvernance

économique » de l’Union Européenne.

Les chefs d’État y examinent le rapport sur le mécanisme

d’« alerte macro-économique » de la Commission

européenne. Ils choisissent les pays qui seront mis

en examen, c’est-à-dire ceux qui risqueront

des sanctions de la Commission et du Conseil.

 

Dans son rapport de 2013, la Commission se réjouit que les « coûts salariaux unitaires (CSU)» (lisez « les salaires » pour faire plus simple) ont été réduits en Irlande, en Espagne, en Bulgarie, en Lituanie et en Slovaquie ou gelés en Belgique et en Slovénie[1]. En revanche, les commissaires déplorent que cette réduction n’ait pas encore eu lieu en Allemagne, en République tchèque et au Luxembourg. Pour la Commission, le bilan est toutefois globalement « positif » puisque la plupart des États « ont amélioré leur compétitivité » et « contrairement à ce que l’on constatait il y a quelques années encore, aucun État membre (sauf le Luxembourg) n’enregistre d’augmentation des coûts salariaux unitaires nominaux au-delà du seuil indicatif ». Si on présentait la situation avec d’autres indicateurs statistiques (salaires réels et pouvoir d’achat), cette situation qui plaît à la Commission serait encore plus dramatique pour la majorité des Européens.

La Commission européenne va examiner en profondeur 16 pays, avec une batterie d’indicateurs de performance (le tableau de bord). Ces indicateurs statistiques pourront lui servir à infliger des amendes aux États qui ne corrigeraient pas rapidement leurs performances en appliquant ses suggestions de réformes. Selon la législation pour la gouvernance économique (« six pack ») la Commission peut imposer une amende égale à 0,1% du PIB si elle juge qu’un gouvernement ne fait pas assez d’efforts pour corriger ses « déséquilibres macro-économiques ».

Ces indicateurs statistiques nous apprennent une chose intéressante dont la Commission ne dira et ne fera rien : dans tous les pays européens les dettes privées excèdent massivement les dettes publiques. Pourtant ce sont bien les dettes publiques qui ont été et sont encore désignées comme les principales responsables de la crise depuis 2008.

Lire la suite

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, EUROPE, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Interview de Pierre Laurent – Congrès du PGE

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 décembre 2013

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

europeanleftparty

Publié dans EUROPE, Pierre Laurent, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Les Apathiques

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 décembre 2013

 

Les Apathiques : la vidéo choc d’Amnesty International

sur les chefs d’États européens et la Syrie

 

Image de prévisualisation YouTube

voir sur youtube

AmnestyFrance

Lire l’article sur amnesty.fr

Publié dans Droits de l'homme, EUROPE, POLITIQUE, Syrie, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Travailleurs détachés – Intervention de Jacky Hénin au parlement européen (09-12-13)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 décembre 2013

 

Cliquer sur l’image pour agrandir

Travailleurs-detaches-exploitation-mondialisee

http://www.dailymotion.com/video/x18fxnj

voir sur dailymotion

par David NOËL

 

Publié dans ECONOMIE, EUROPE, PCF, POLITIQUE, SOCIAL, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Portugal : le deux poids, deux mesures est « l’autre » politique de rigueur

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 décembre 2013

 

C’est un scandale !

Au Portugal, les plus riches s’éclatent avec l’austérité

 

La contestation s’élargit au Portugal contre l'austérité dans Austerite portugal

  Alors que la pauvreté explose, les 25 Portugais

 les plus riches ont vu 
leur fortune croître 
de 16 % en 2013.  

 Les Bruxelles boys sont de retour aujourd’hui à Lisbonne.

 Les hommes en noir de la troïka (FMI, Banque mondiale et

 Commission européenne) vont scruter, à l’euro près, les finances

publiques portugaises. Pour s’assurer qu’en contrepartie de « l’aide financière » de 78 milliards d’euros

accordée aux autorités en mai 2011, le corset budgétaire est bien serré.

Faut-il encore l’écrire, cette aide a été conditionnée à un vaste programme d’austérité aux conséquences

dévastatrices pour l’économie nationale et pour l’écrasante majorité des Portugais.

Le chômage flambe et près de 18 % de la population est désormais au bord de la pauvreté. Il faut ramener le déficit

public à 4 % du produit intérieur brut (PIB) en 2014, contre 5,5 % en 2013, enjoint la troïka. Alors la poste portugaise

est livrée aux spéculateurs avec une mise en Bourse jeudi de 70 % de son capital. Les fonctionnaires subiront

des baisses de salaire allant de 2,5 % à 12 % après avoir vu leurs retraites amputées. Les allocations chômage,

les salaires, les retraites ont fondu tandis que la TVA, l’impôt le plus injuste, est montée en flèche.

Pauvres, serrez-vous la ceinture ! Et pendant ce temps, 
les grandes fortunes s’engraissent.

Les plus riches pèsent l’équivalent de 10% du PIB

Les 25 personnes les plus riches ont vu leur fortune croître de 16 % en 2013, selon le palmarès (sic) du magazine

Exame. Cette caste cumule à elle seule 16,7 milliards d’euros, pesant l’équivalent de 10 % du PIB, contre 8,4 %

l’année passée.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Austerite, Portugal, Troika, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Les effets désastreux de l’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 novembre 2013

 

AUSTÉRITÉ

Document l’Humanité :

la Commission européenne confesse son échec

 

austerite-ue

Dans un document inédit que l’Humanité dévoile ici,

un des économistes en chef de la Commission européenne mesure

les effets désastreux de l’austérité dans les pays de la zone euro.

À cause de ces seules politiques, la France aurait perdu 5 points

de croissance.

C’est la note dont la presse n’a pas parlé, ou presque. Son auteur n’est

pourtant pas le premier venu : Jan In’t Veld est un économiste connu et respecté.

« Il est le modélisateur en chef de la Commission européenne. Toutes les politiques

économiques mises en œuvre par la Commission sont établies sur la base

de ses travaux », rapporte à l’Humanité un de ses confrères.

Dans un document en anglais d’octobre 2013 à l’en-tête de la Commission de Bruxelles et portant

sur « les consolidations budgétaires et ses retombées dans le noyau et la périphérie de la zone euro » (à télécharger

ci-dessous), cet économiste a mesuré les effets sur les pays concernés des mesures d’austérité mises en place

de façon coordonnée dans la zone euro, de 2011 à 2013, avec la bénédiction des commissaires de Bruxelles.

Croissance, taux de chômage, investissement, consommation… : tout est passé au crible et « modélisé », pour isoler

l’effet de l’austérité des autres facteurs économiques. Et le résultat est édifiant.

1,6 points de croissance perdu de 2011 à 2013

Selon ses calculs, l’austérité budgétaire aurait fait perdre, en cumulé, 4,78 % de croissance du produit intérieur brut

(PIB) à la France de 2011 à 2013. Soit une moyenne de 1,6 point de croissance annuelle en moins. Elle n’est pas

la seule touchée : l’Allemagne aurait perdu 2,61 points de croissance, l’Italie, 4,86, l’Espagne, 5,39, et la Grèce,

jusqu’à 8,05 points.

L’effet de l’austérité sur le taux de chômage est aussi saisissant : 1,9 point de plus depuis 2011 lui est imputable

en France et en Espagne, 1,7 point en Allemagne, et jusqu’à 2,7 en Grèce.

Selon l’économiste, cela s’explique par « l’impact négatif des mesures propres à chaque pays » qui est aggravé

par les « effets d’entraînement négatifs des mesures d’assainissement d’autres pays ». En clair : quand l’ensemble

des pays de la zone euro appliquent en même temps les mêmes politiques restrictives, celles-ci interagissent entre

elles et les États en subissent mutuellement les conséquences.

[Lire la suite]

Document à télécharger : Fiscal consolidations and spillovers in the Euro area periphery and core

Lire également : Austérité : enfin, l’aveu !

Publié dans Austerite, CGT, Emplois, EUROPE, l'Humanité, POLITIQUE, Salaires, Union europeenne | Pas de Commentaire »

« A Lampedusa, nous regardons les migrants en face »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 octobre 2013

 

Dans l’Humanité des débats, entretien exclusif avec Giusy Nicolini,

maire de Lampedusa, l’île italienne sur laquelle plus de 15.000

migrants sont arrivés depuis le début de l’année.

Extrait :

Giusy Nicolini est maire de Lampedusa. En novembre elle avait lancé

un appel à l’UE pour dénoncer les morts en mer Méditerranée.

 Pensez-vous que Lampedusa est laissée à l’abandon ?

Giusy Nicolini. L’île a été utilisée comme frontière. En ce qui me concerne,

la bataille pour sauver les migrants est la même que celle pour sauver

Lampedusa. Les lois migratoires sont inhumaines pour les personnes

qui demandent notre aide et injuste pour les territoires frontaliers.

C’est sur nous que repose un poids énorme qui paralyse la vie sociale. Si nous devons repousser les gens

qui arrivent, nous devons avoir le courage de les regarder en face. A Lampedusa, nous regardons les gens

en face. De Syrie, ne fuient que des familles. Je voudrais savoir quelle réponse on donne à ces parents

qui cherchent à sauver leurs enfants ?

A lire aussi :

  • Reportage à Lampedusa : rêves brisés en Méditerranée
  • L’île reste une terre de solidarité et de compréhension. Le discours anti-immigré ne prend pas

chez les habitants de l’île italienne, désormais habitués aux drames quotidiens.

  • Les flots noirs de la misère et de la richesse, l’édito de Patrick Apel-Muller

[Lire la suite]

 

Publié dans l'Humanité, Sans Papiers - Immigration, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Webdoc : Lampedusa, la grande peur de l’Europe

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 octobre 2013

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xurhtn

sur dailymotion

Par

 

Osons-savoir.com, plateforme documentaire consacrée aux migrations, a consacré la première partie

de son web-doc De l’autre côté à Lampedusa, l’île en première ligne avec les contradictions

de la gestion des migrants par l’Europe.

Où il est question de la grande peur de l’Europe vis-à-vis des migrants venus des côtes africaines après la chute

des dictatures de Ben Ali en Tunisie et Khadafi en Libye.

  • A découvrir :

La plateforme documentaire d’Osons savoir

  • A lire aussi :

Entretien avec Jérémy Cheong Chi Mo, co-auteur et concepteur d’Osons savoir

Après le drame de Lampedusa, l’Europe forteresse en question

Lampedusa : un drame inadmissible (CGT)


Publié dans EUROPE, Sans Papiers - Immigration, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Tragédie à Lampedusa

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 octobre 2013

 

Tragédie à Lampedusa dans POLITIQUE lp1-300x150

 

Immigration : nouvelle tragédie à Lampedusa

 

 

 

 

Reçu par courriel

                  A propos de la tragédie de Lampedusa

 

                                Sidéré et en colère !!!

*

*

J’ai lu ce matin, comme chaque jour, dans la Voix du Nord, l’article concernant la tragédie de Lampédusa et

je suis à la fois sidéré et en colère.

-Sidéré de constater que beaucoup de ceux qui semblent pleurer aujourd’hui les morts de cette catastrophe sont

ceux qui, dans leurs pays et pour l’Europe, ont pris et continuent de prendre et toutes les mesures pour qu’elle arrive.

C’est ce qu’on appelle, dans le langage populaire, jouer les « faux culs » : qui en effet a fait en sorte que l’Europe

soit la citadelle que l’on connaît aujourd’hui ?

Qui a voté en Europe un budget européen permettant à l’agence FRONTEX de s’ériger en gendarmes de l’Europe

pour empêcher les migrants d’y rentrer, sans aucun contrôle sur ses modalités de fonctionnement (ce budget est passé

entre 2006 et 2011 de 6 millions à 88 millions d’euros !) ?

Qui a crié au scandale quand les réfugiés libyens arrivaient en Europe au  nombre de 20000, alors que dans le même

temps, la Tunisie en accueillait 200000 ?

Qui a fait en sorte que, par des accords bilatéraux, on conditionne l’aide au développement de certains pays d’Afrique

à l’implantation de Centres de rétention chez eux permettant d’empêcher par tous les moyens le départ de migrants,

sans même contrôler les moyens employés ?

Les politiques européens et nationaux, bien sûr, de tous bords, qui ont voté ces mesures, consciemment ou inconsciemment !

Et ce sont les mêmes aujourd’hui qui vont décréter des deuils nationaux après une catastrophe telle que celle de Lampedusa ?

C’est une honte !

-En colère aussi, quand je lis dans la Voix du Nord, depuis des jours et des semaines les destructions de camps de Roms,

le rejet de la présence de gens du voyage assimilés à une invasion, l’appellation  d’« illégaux » donné aux africains voulant

entrer en Europe, l’envoi d’une lettre de chefs d’entreprises à Manuel Vals pour déloger des gens du voyage dans le Nord,

les déclarations scandaleuses et indignes d’hommes politiques, pour certains non des moindres, stigmatisant

des populations particulières et justifiant ainsi la déferlante de haine dont elles sont victimes par une partie des français.

Et je pourrais continuer.

De quel droit aujourd’hui se met-on à juger de la dignité ou de l’indignité des personnes ?

De quel droit des hommes se permettent-ils de dire que d’autres hommes seraient des sous hommes ?

Scandaleux !

Il est plus que temps de se réveiller, de réagir, de ne plus accepter l’inacceptable et de demander qu’une vraie politique

d’hospitalité, de respect, d’accueil se mette en route dans notre pays.

Un peu de courage ne ferait pas de mal, et au diable les échéances politiques (politiciennes ?).

C’est à cela qu’on pourra alors différencier l’Homme des autres vivants.

Jean-Marie Rausenberger

Citoyen proche de ceux qui au jour le jour se battent pour conserver un morceau de dignité,

et fier le l’être

Le 4 octobre 2013

 

Publié dans POLITIQUE, Racisme - Xenophobie, Sans Papiers - Immigration, Union europeenne | Pas de Commentaire »

25 millions d’Européens menacés par l’austérité (rapport Oxfam)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 septembre 2013

 

         Austérité : la machine à broyer + rapport

 

25 millions d'Européens menacés par l'austérité (rapport Oxfam) dans Austerite grecesuicide

Dans un rapport glaçant, l’ONG Oxfam alerte

sur les répercussions désastreuses des politiques

d’austérité en Europe : pauvreté, chômage…

et creusement de la dette.

 

 

 

austerite austérité dans ECONOMIE

« Si les mesures d’austérité se poursuivent en Europe,

15 à 25 millions de personnes supplémentaires pourraient

se retrouver en situation de pauvreté d’ici 2025. »

C’est par cet avertissement, sibyllin mais limpide, que s’ouvre

le rapport d’Oxfam. Intitulé « Le piège de l’austérité »,

le texte que l’ONG publie aujourd’hui sur son site devrait faire

date tant il fait froid dans le dos.

Cette austérité, inoculée par la troïka (FMI, BCE, Commission

européenne), n’est autre qu’un « médicament qui cherche

à guérir la maladie en tuant le patient », estime l’ONG, qui exhorte les gouvernements européens

à « s’éloigner » d’urgence de ces mesures d’austérité.

Une pauvreté qui explose… comme la dette !

Car les coûts sociaux du remboursement de la dette sont lourds. Très lourds. En une quarantaine de pages,

glaçantes, Oxfam compte les victimes. La réduction des dépenses publiques (de 40 % en quatre ans

en Irlande, et d’environ 12 % en Espagne et en Grande-Bretagne) a supprimé des millions d’emplois et fait

fondre les services publics, « rendant la pauvreté bien plus compliquée à surmonter ». Tandis que le chômage

longue durée atteint des valeurs records depuis 2000, celui des jeunes continue de flamber (56 % en Espagne,

59 % en Grèce, 42 % au Portugal). Mais les États, Grèce et Italie en tête, continuent « à affaiblir la sécurité

du travail en promulguant des politiques qui suppriment les protections contre les licenciements injustifiés ».

Les travailleurs pauvres se multiplient et les salaires réels chutent, notamment « dans les pays ayant opté

pour une réduction agressive des dépenses » : dégringolade de 10 % en Grèce, de 3,2 % au Royaume-Uni

et au Portugal. De l’autre côté, la hausse de la TVA, mesure essentielle des plans d’austérité, conduit à

une « imposition régressive qui affecte de manière disproportionnée les personnes à revenus plus modiques ».

Pendant ce temps, « les plus riches ont vu leur part de revenus totaux augmenter », poursuit l’ONG, (…)

[Lire la suite sur Moissac au Coeur]

Illustrations ajoutées par nous

Article original

 

PDF - 728.2 ko

Le Piège de l’austérité

Rapport d’Oxfam

Publié dans Austerite, ECONOMIE, EUROPE, FMI "affameur des peuples", Pauvrete, SOCIAL, Troika, Union europeenne | Pas de Commentaire »

1...56789...36
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy