« Le TAFTA, c’est le droit des affaires contre la personne humaine » (Patrick Le Hyaric)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 juin 2015

 

Capturestoptafta4

 

  Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité

  et député européen ( GUE/NGL), nous alerte

  sur le projet de grand marché transatlantique

  (TAFTA), que tente de faire passer en force

  les membres de la commission européenne

  sous la pression des entreprises transnationales.

 

 

La fin des services publics, le nivellement par le bas de la protection sociale, la culture des OGM

ou encore l’exploitation du gaz de schiste pourraient, entre autres, être imposés aux citoyens

européens si le traité était ratifié.

 

Patrick Le Hyaric : « Le TAFTA c’est le droit des affaires contre la personne humaine »

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Publié dans ECONOMIE, EUROPE, l'Humanité, Liberalisme, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Décidément, les voies de la démocratie ne figurent pas dans le logiciel politique de la Commission européenne !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 juin 2015

 

La mise sous silence de la contestation parlementaire comme populaire, au niveau national comme européen,

ne peut plus durer. Les citoyens européens, comme américains, doivent être pleinement associés,

tant ce traité funeste va impacter profondément leur quotidien. C’est pourquoi les députés du Front de gauche

renouvellent leur  exigence qu’ils soient consultés par référendum à l’issue des négociations.

 

Traité transatlantique : la peur de la démocratie

 

Capturestoptafta3

Décidément, les voies de la démocratie ne figurent pas

dans le logiciel politique de la Commission européenne

et du Président du Parlement européen. Bel exemple que

le secret des négociations sur le traité transatlantique

qui constitue un profond mépris de la citoyenneté

de 500 millions d’Européens, jusqu’à soumettre désormais

à la censure des dirigeants européens le moindre échange

des représentants des peuples sur le fond des mesures

en cours de négociation. 

 Ainsi, les députés européens devaient enfin avoir l’occasion de se prononcer sur le contenu du traité

transatlantique, en débattant puis en votant sur une résolution adressée aux commissaires chargés de la

négociation portant notamment

sur le principe du mécanisme d’arbitrage et d’un organe de coopération réglementaire.

Mais ils ont tout simplement été privés de vote et de débat ! Cette résolution, votée en commission

du commerce international par la majorité des sociaux-démocrates associés aux élus conservateurs et libéraux,

devait en effet être soumise à adoption en séance plénière. L’annonce de ce débat marquait une victoire

de la large mobilisation contre le traité. Par peur de ne pas réunir une majorité favorable au texte, le président

social-démocrate du Parlement Européen, Martin Schulz, a finalement préféré reporter ce vote, et renvoyer

le texte de la résolution à la commission du commerce international, favorable à son contenu. Un recul qui sonne

comme un aveu d’échec.

 Il est important de noter que le point central de ce débat portait sur

la création ou non de tribunaux d’arbitrage et d’un organe transatlantique de coopération réglementaire.

Ces mécanismes privés de règlement des différends, s’ils étaient créés, mettraient à mal les règles et normes

dont l’existence est justifiée par la volonté de protéger notamment la santé des citoyens européens, d’assurer

la préservation de l’environnement et le respect des droits fondamentaux, comme le droit syndical.

Ces règles communes, issues de la légitimité populaire, ne doivent pas pouvoir être négociées sur simple injonction

des marchés et de la finance internationale. Nous considérons que seuls des organes élus démocratiquement

doivent être habilités à les modifier sans que cela soit le résultat d’une quelconque pression. Nous ne pouvons

accepter que le secteur privé exerce une telle influence sur le pouvoir législatif. Aussi, alors que nous réaffirmons

notre confiance dans nos juridictions nationales, nous regrettons que la France ne se soit pas opposée fermement

au mécanisme d’arbitrage, et qu’elle promeuve toujours une position alambiquée qui valide de fait une telle création.

[Lire la suite sur le blog d’André Chassaigne]

 

Publié dans André Chassaigne, Democratie, EUROPE, France, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

TTIP/TAFTA et ses investisseurs tout-puissants expliqués en moins de 4 minutes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 juin 2015

 CaptureTafta3

Image de prévisualisation YouTube

SumOfUssur youtube

Signez la pétition: http://action.sumofus.org/fr/a/ttip-c…

Avec l’ISDS (Règlement des Différends entre Investisseurs et États), le TTIP met en place un système injuste qui avantage les entreprises.

L’ISDS permet aux entreprises de traîner les gouvernements devant des tribunaux secrets privés. Les coûts associés en termes de dépenses publiques sont durs à prévoir. Cependant, une chose est sûre, la facture incombera au contribuable européen.

Publié dans Democratie, ECONOMIE, Liberalisme, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Grèce : Tsipras renvoie les créanciers d’Athènes à leurs responsabilités

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 juin 2015

 

Tsipras renvoie les créanciers d’Athènes à leurs responsabilités

 

Rosa Moussaoui – l’Humanité – 3 juin 2015

Capturehuma21682

Banque centrale européenne, FMI et Commission européenne,

appuyés par François Hollande et Angela Merkel, exigent

toujours d’Alexis Tsipras qu’il se plie à leurs injonctions

austéritaires. Leur intransigeance pourrait pousser Athènes

à faire défaut. Avec des conséquences imprévisibles

pour toute la zone euro.

De cet obscur conclave, convoqué à la hâte, la nuit, pour évoquer

le sort de la Grèce, il n’est sorti que de nouvelles injonctions.

Lundi soir, sous couvert d’une rencontre consacrée à l’économie

numérique, le président de la Banque centrale européenne (BCE),

Mario Draghi, la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, et le président de la Commission européenne,

Jean-Claude Juncker, ont rejoint à Berlin la chancelière allemande, Angela Merkel, et le président français,

François Hollande, pour un sommet clandestin consacré à la Grèce. Le chef du gouvernement grec, lui,

n’était ni prévenu, ni convié.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Grèce : « Une stratégie d’asphyxie et de totalitarisme économique »

 

Entretien réalisé par 
Rosa Moussaoui – l’Humanité – 3 juin 2015

 

ZoéKonstantopoulou

  La présidente du Parlement hellénique, Zoé Konstantopoulou,

  juge « illégale, illégitime et odieuse » la plus grande partie

  d’une dette utilisée, selon elle, comme un moyen d’extorsion

  et de subordination.

 

[Lire l’entretien sur humanite.fr]

 

« L’échec des négociations avec la Grèce serait l’échec de l’Union

européenne »

Zoé Kostantopoulou, présidente du parlement grec, la Vouli, s’exprime sur les négociations

avec les créanciers et la victoire de Syriza.

[Lire l’article sur latribune.fr]

 

Publié dans EUROPE, FMI "affameur des peuples", Grece, Liberalisme, Troika, Union europeenne | Pas de Commentaire »

« Frères grecs, il est l’heure de prouver à tous que nous conservons la mémoire de la liberté, les idées de la Résistance. » (Manolis Glezos)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2015

 

Manolis Glezos :

« Il y a de quoi être fier de l’Europe et de ses institution ! » 

« La strangulation du peuple grec doit cesser »

 

« Pendant toutes ces dernières années nous [les Grecs] avons reçu 226 milliards et nous avons rendu 270,

donc 44 milliards de plus.

Qu’allons-nous faire nous tous, Grecs ? Resterons-nous chez nous passifs, devant la télé, en espérant

– hors de toute logique – que le désastre du pays entier s’arrêtera devant notre porte ?

Je m’attriste d’être loin de la Grèce cet instant. Je m’attristerai davantage si je ne vois pas, dès demain,

notre peuple sortir dans les rues avec une dignité courroucée, une colère juste, transformée en action politique,

pour confronter ceux qui préparent son annihilation.

Nous avons le devoir envers les générations à venir de manifester dans la rue, pour clamer aux usuriers

qu’il ne nous reste plus de sang à offrir. Sortir dans la rue pour dire aussi à notre gouvernement que nous sommes

à ses côtés, pourvu qu’il ne recule d’un seul pas. »

CaptureManolisGlezos

Intervention à lire sur SYRIZA-FR.ORG

Publié dans FMI "affameur des peuples", Grece, Troika, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Importations d’OGM : une fausse possibilité d’interdiction

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 avril 2015

 

Importations d’OGM : une fausse possibilité d’interdiction

 

Gérard Le Puill – 24 avril 2015

 

ogm1

  La proposition faite par la Commission

  européenne le 22 avril indique

  que les pays membres qui voudront

  interdire ces importations d’OGM

   ne pourront pas mettre en avant

  les risques que peuvent présenter

  les OGM pour la santé

  et pour l’environnement.

 

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?  Est-ce  afin que personne ne puisse comprendre de  quoi il retourne? Voilà ce qu’on se dit en lisant les explications de la Commission  européenne dans un texte rendu public le 22 avril  2015 sur la réforme de la directive 1829/2003  concernant  l’importation de denrées contenant des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans les pays membres de l’Union européenne .

On sait que la Commission, par l’adoption récente de la directive 2015/412, veut donner à chaque État membre de l’Union la possibilité de refuser la culture de plante OGM sur son sol. Ce qui veut dire aussi que chaque État membre peut en cultiver. Cette culture  «à la carte» des plantes OGM ne peut que compliquer  les relations commerciales et donner lieu à toutes sortes de contestations avec recours devant les tribunaux.

Le projet de directive proposé le 22 avril  par la Commission aux États membres  vient encore compliquer la situation. Elle  indique que les pays qui  refuseront ces importations  de produits OGM en provenance d’autres pays membres de l’Union ou de pays tiers comme les États-Unis, le Brésil ou l’Argentine (principaux pays exportateurs de soja et de maïs OGM)  devront motiver leur décision dans le cadre des règles en vigueur  à l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Or le respect de ces règles aboutit à ce que l’Europe importe tous les jours des milliers de tonnes de soja OGM  pour nourrir les bovins, les porcs et les volailles élevés dans les pays membres de l’Union. Ce qui rend difficile toute construction de filière sans OGM au sein de l’Union européenne  en raison de la concurrence des pays tiers.

 

Captureogm1

  La proposition faite par la Commission le 22 avril 

  indique aussi que les pays membres qui voudront

  interdire ces importations ne pourront pas mettre

  en avant les risques que peuvent présenter

  les OGM pour la santé et pour l’environnement.

  Car l’évaluation de ces risques relève

  de la compétence exclusive de  l’EFSA,

qui est l’Autorité  européenne de sécurité des aliments.

Du coup, vouloir s’opposer à l’entrée des OGM sous une forme ou sous  une autre dans tel ou tel pays

membre de l’Union européenne reviendra surtout à s’exposer à des procédures judiciaires

de contestation d’une telle décision.

[Lire la suite sur humanite.fr]

OGM, la commission européenne brouille les cartes.

 

Publié dans Agriculture, Environnement, Union europeenne | Pas de Commentaire »

L’AUSTÉRITE N’AIME PAS LA DÉMOCRATIE / LA DÉMOCRATIE N’AIME PAS L’AUSTÉRITE

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 avril 2015

 

Cliquer sur les images pour agrandir

 

Capturepcfgrècegrece_version_2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite sur pcf.fr

Publié dans Austerite, Democratie, EUROPE, FMI "affameur des peuples", France, Grece, Liberalisme, PCF, POLITIQUE, TRACT, Union europeenne | Pas de Commentaire »

La Commission européenne utilise des fonds publics pour créer un lobby favorable aux gaz de schiste

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 avril 2015

 

DÉNI DE DÉMOCRATIE

L’Europe ouvre grande la porte aux lobbies favorables

aux gaz de schiste

 

par Olivier Petitjean 15 avril 2015

 

gazdeschistenon

  La Commission européenne vient d’officialiser

  la création d’un groupe d’experts chargés de

  collecter des informations sur l’exploitation

  des gaz de schiste et sur d’éventuelles méthodes

  d’extraction moins polluantes.

  Le tout dans un esprit d’« échange d’idées équitable

  et équilibré », assure Bruxelles.

 

Problème : la grande majorité de ces « experts » sont liés à l’industrie pétrolière et gazière,

favorable aux gaz de schiste. Et de l’aveu même d’un de ses membres, ce groupe d’experts

financé sur fonds publics aura pour but de rendre l’attitude des citoyens européens

plus « pragmatique » et « favorable » aux gaz de schiste.

Malgré l’opposition massive des citoyens européens au gaz de schiste, la Commission européenne persiste

dans la direction opposée. Après avoir exempté ces activités d’études d’impact environnemental spécifiques,

elle met en place aujourd’hui un « réseau » d’experts largement dominé par les industriels et les gouvernements

favorables au gaz de schiste. Les Amis de la terre Europe et le Corporate Europe Observatory, basé à Bruxelles,

publient aujourd’hui une étude sur la composition de ce réseau, dont l’intitulé « Carte blanche for fracking »

laisse présager le faible niveau d’indépendance de ces « experts ».

Sur 60 « experts » déjà nommés, 40% travaillent pour des entreprises comme Total, GDF Suez

ou Shell, directement impliquées dans le gaz de schiste, ou pour des lobbies du secteur pétrolier et gazier,

comme l’Union française des industries pétrolières (UFIP). Jean-Louis Schilansky, par ailleurs président

du « Centre de documentation sur les hydrocarbures non conventionnels », le lobby récemment créé

par les entreprises françaises intéressées au développement du gaz de schiste, en fait par exemple partie [1].

Capturegazdeschiste

Les représentants de la société civile, en revanche,

se comptent sur les doigts d’une main :

ils ne sont que cinq ! Le reste est constitué soit

de scientifiques dont la majorité est liée financièrement

à l’industrie, soit de représentants de bureaux publics

de recherche géologique, dont les intérêts sont souvent

étroitement liés à ceux des promoteurs du gaz de schiste. Au total, 70% des membres de ce réseau

ont des liens financiers avec l’industrie pétrolière et gazière…

 

[Lire la suite sur Basta !]

Creative Commons License

Publié dans Basta!, EUROPE, Liberalisme, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Le FN suspecté de fraude au Parlement européen

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2015

 

Un préjudice qui dépasserait 7, 5 millions d’euros
*
*

Les assistants des députés FN seraient suspectés d’occuper un emploi fictif, c’est-à-dire d’être payés

sur le budget européen sans mettre les pieds au Parlement. Affaire très grave si elle s’avère exacte.

 

CaptureFraudeFN

A lire sur lemonde.fr

Publié dans F-Haine, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Grèce : Le jeu dangereux des Européens / Les explications fumeuses de l’ancien ministre des finances

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2015

 

CaptureGrèceréférendum

A lire sur LATRIBUNE.FR

 

Captureokeanews

A lire sur OKEANEWS.FR

Publié dans EUROPE, Grece, Union europeenne | Pas de Commentaire »

12345...36
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy