Attaques contre la presse : communiqué du SNJ-CGT

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 juillet 2010

Source : Acrimed – 9 juillet 2010

URL de l’article : http://www.acrimed.org/article3411.html

Quand Xavier Bertrand insulte les journalistes (SNJ-CGT)

communiqué du SNJ-CGT

Xavier Bertrand, le patron de l’UMP, vient de dévoiler sa véritable nature à propos de l’affaire Woerth – Bettencourt accusant de façon totalement scandaleuse le site Mediapart d’utiliser des « méthodes fascistes » et appelant au lynchage. Il ne s’agit pas d’un dérapage, un de plus comme le porte-parole Frédéric Lefèbvre est coutumier, mais bien d’une réaction dictée par l’Élysée.

Le premier ministre Fillon en a rajouté devant la presse pour dénoncer le site dont le but est, selon lui, d’être « dans l’entreprise systématique de déstabilisation », de vouloir se livrer à la « chasse à l’homme » mais aussi de pratiquer « des dénonciations calomnieuses ». Preuve supplémentaire d’une stratégie coordonnée au plus haut niveau de l’État.

Mise en grande difficulté par les informations parues dans la presse sur cette affaire notamment après les révélations de l’ex-comptable de la famille Bettencourt, la majorité, président de la République compris, tente de détourner l’attention des citoyens en dénonçant les journalistes. Engluée dans les affaires, elle n’a pas trouvé mieux que de tenter de faire croire que les journalistes sont responsables de tous les malheurs du clan présidentiel. On retrouve ici les mêmes procédés qu’en Italie avec Silvio Berlusconi.
Mais à qui les hommes du président veulent-ils donner des leçons ? Ce n’est pas en lançant des anathèmes contre les journalistes que l’on fera avancer la démocratie dans ce pays où l’Élysée met la presse en coupe réglée.

Pour le SNJ-CGT quoiqu’il en soit ces méthodes sont inadmissibles et doivent cesser sous peine de déni de démocratie. Le syndicat examine toutes les réactions, y compris judiciaires pour faire cesser ces attaques sans précédent de la profession.

Montreuil le 8 juillet 2010

Publié dans Democratie, LIBERTES, Presse - Medias, Syndicats, UMP | Pas de Commentaire »

TPE : L’UMP prive près de 4 millions de salariés de tout droit syndical

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 juillet 2010

Mercredi, les députés UMP, emmenés par leur chef de groupe, Jean-François Copé, ont voté contre un amendement du gouvernement qui prévoyait l’instauration de commissions paritaires territoriales dans les TPE. La majorité présidentielle a repris à son compte les arguments du Medef et de la CGPME (Confédération générale des petites entreprises) privant ainsi de tout droit syndical près de 4 millions de salariés.

« Les deux principales organisations patronales, le Medef et la Confédération générale des petites entreprise (CGPME), ont mené un lobbying d’enfer pour interdire aux syndicats de pousser la porte des petites entreprises. Avec des arguments dignes d’un antisyndicalisme primaire.

Alors que 80 % des contentieux prud’homaux concernent les TPE, Stéphan Brousse, président du comité TPE-PME du Medef, veut croire « qu’il n’existe pas de problème de dialogue social entre les salariés et les employeurs dans les très petites entreprises. Pourquoi vouloir rajouter des contraintes et de la bureaucratie ? » ose-t-il questionner. Quant à la CGPME, son président, Jean-François Roubaud, s’effraie de « voir s’immiscer au sein des TPE des personnes extérieures à l’entreprise » et considère que « là où règnent la franchise et le dialogue direct, on va introduire la suspicion et la bureaucratie ».

En commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale, ces organisations patronales ont fait ami-ami avec l’UMP au point que la majorité présidentielle, emmenée par son chef de file, Jean-François Copé, s’est autorisé à supprimer l’article 6 du projet de loi instituant la mise en place de commissions paritaires territoriales. Le Sénat avait déjà passablement raboté cette mesure en la rendant facultative, ce qui, selon Roland Muzeau, porte-parole des députés communistes, « constituait d’ores et déjà un scandale car cela signifiait que la liberté syndicale, droit fondamental censé constituer une contrepartie au droit de propriété et à la liberté d’entreprendre de l’employeur, ne pouvait s’exercer qu’avec l’accord… de l’employeur » ». (Source : Paule Masson dans l’Humanité)

Un mauvais coup bien préparé

Selon Jean-François Copé, Nicolas Sarkozy a fait savoir que « c’était à l »Assemblée de trancher la question » . Ainsi le gouvernement pourra dire aux syndicats qu’il a fait le maximum mais que les députés n’en voulaient pas  !

Publié dans POLITIQUE, SOCIAL, UMP | 1 Commentaire »

La presse mondiale est fasciste

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 juillet 2010

Lu sur : La presse mondiale est fasciste dans Presse - Medias dazibaoueb_logo_700

Publié le 8 juillet 2010 par roland (webmaster)

URL de l’article : http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=14099

La presse mondiale est fasciste

Auteur : Roland

Warning FascismAprès les accusations de fascisme lancé par l’Union des Magouilleurs Professionnels l’UMP contre le site internet Mediapart, on s’aperçoit que le fascisme est mondial.

En effet, de nombreux journaux étrangers publient les mêmes informations que Mediapart.

Citons le Wall street journal , qui comme chacun sait est un journal extrémiste facho-stalinien, la BBC, un medias d’un pays fasciste, le Financial Times, une feuille de chou trotkyste comme chacun sait, The Independent, un journal stalinien, le Vancouver Sun, journal fasciste canadien, etc… Google, moteur de recherche fasciste comme chacun sait, donne une liste des sites en anglais ici (clic clic). Il y a fort à parier que c’est comparable que ce soit en allemand, en italien ou en espagnol. Les fascistes sont partout ! Ça fait longtemps que Sarkozy et l’UMP nous disent que tout ce qui est étranger est suspect, mais nous en avons là la preuve flagrante !

On peut constater que le monde entier est fasciste et s’en prend à l’honnête Woerth et à Saint Sarkozy. Le complot fasciste contre Saint Sarkozy est donc mondial. Quelle honte ! 

Espérons que l’UMP y mettra bon ordre et que M. Bertrand et  la poissonnière Mme Morano dénonceront ces abus comme il se doit.

Il faut demander solennellement à M. Sarkozy, notre président bien aimé, toujours à la pointe du combat anti-fasciste,  de prendre des mesures sévères, en interdisant Internet dans notre pays et en n’autorisant que TF1 et le Figaro. La vérité est à ce prix !

Publié dans Presse - Medias, UMP | Pas de Commentaire »

Affaire Bettencourt / Woerthgate / Sarkogate

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juillet 2010

Site national du PCF6 juillet 2010

 

Woerth / Bettencourt : « les Français ont la nausée »

Affaire Bettencourt / Woerthgate / Sarkogate dans Democratie

Devant le feuilleton affligeant déroulé par le gouvernement, les Français ont la nausée. Chaque jour, des révélations nouvelles nous en apprennent un peu plus sur les liaisons dangereuses entre le « fric » et le pouvoir de Nicolas Sarkozy.

Alors que des millions de Français, frappés par sa politique, peinent à boucler leurs fins de mois, on découvre ce que les dirigeants de la droite, qui occupent aujourd’hui les plus hautes fonctions de l’État, doivent à leurs relations avec les premières fortunes de France. C’est écœurant !

Pour échapper à la colère populaire, le marionnettiste de l’Élysée tire des ficelles de plus en plus grosses sacrifiant les uns pour mieux sauver les autres. En réalité, c’est le spectacle tout entier de la politique gouvernementale qui doit s’arrêter.

Le gouvernement doit cesser de passer en force. Sa politique est condamnée. La démocratie doit retrouver ses droits et la dignité sa place dans la conduite des affaires publiques.

Plutôt qu’un jeu de chaises musicales destiné à amuser la galerie sans rien changer, la situation exige du gouvernement trois mesures immédiates.

- L’abandon de son projet de réforme des retraites. Le projet de loi doit être retiré de l’ordre du jour du Conseil des ministres et du Parlement, et le dossier retiré à Eric Woerth.
- Le bouclier fiscal doit être supprimé et les fonds récupérés mis au service de l’emploi public et du pouvoir d’achat populaire.
- Les attaques contre la démocratie doivent cesser et le projet de réforme des collectivités territoriales que le gouvernement cherche actuellement à imposer au Sénat immédiatement abandonné.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF – Paris, le 6 juillet 2010.

 

COMPTABLE BETTENCOURT.jpg

Chimulus dessin de presse

ça commence à être rigolo

 

 

Publié dans Democratie, POLITIQUE, Politique nationale, UMP | Pas de Commentaire »

Handicapés : « Légitime, la colère ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juillet 2010

 Publié sur :  Humeur de gauche – 6 juillet 2010 par gauchedecombat

Permalien : http://gauchedecombat.wordpress.com/2010/07/06/lazare-leve-toi-et-marche/

Lazare, lève-toi, et marche !

 

Handicapés : S’il était besoin de donner officiellement une preuve objective du caractère proprement antisocial de ce gouvernement, il suffirait de souligner combien il prend plaisir, malgré les promesses du candidat Sarkozy, à maintenir la tête sous l’eau des personnes les plus modestes, au privilège d’autres plus nantis, comme le démontre très clairement l’affaire Woerth sur laquelle je me suis déjà suffisamment exprimé…

Ainsi, saviez vous que l’AAH (Allocation Adulte Handicapé) demeurera toujours en 2012, compte-tenu des intentions du gouvernement, sous le seuil de pauvreté ?

Cette mesure est jugée à juste titre « abusive, méprisante et insupportable » par l’association des Paralysés de France (APF) et « catastrophique sur un plan social et humain » par la Fnath (association des handicapés de la vie).

Effectivement, au moment même où l’UMP refuse obstinément de supprimer le bouclier fiscal, et nous laisse à entrevoir que certains milliardaires peuvent impunément s’acheter une île paradisiaque tout en détournant des sommes colossales sur des comptes privés en Suisse, voilà qui prête à la colère… Légitime, la colère !

Debout, les damnés de la terre !

 

Publié dans Politique nationale, PRECARITE, SOCIETE, UMP | Pas de Commentaire »

Comment l’UMP organise la faillite de l’État

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juillet 2010

Source : Plume de presse – 6 juillet 2010 – par Olivier Bonnet

Permalien : http://www.plumedepresse.net/spip.php?article1450

Alors que le ministre du Budget annonce ce matin un tour de vis sur les dépenses sociales

Les faits contre la propagande

C’est un rapport de l’Assemblée nationale on ne peut plus officiel, signé du député UMP Gilles Carrez, pour la Commission des finances, qui ne fera hélas pas la Une. Ce qu’il révèle est pourtant explosif : en dix ans, les « pertes de recettes fiscales non compensées » – en clair les baisses d’impôts - atteignent le montant faramineux de 100 à 120 milliards d’euros ! Précision du rapport : les « allègements » en question sont « concentrés sur l’impôt sur le revenu« , à savoir le seul impôt juste, puisque progressif, pesant donc plus lourd pour les riches que pour les pauvres. Voilà ainsi la vérité toute nue : si la dette publique charbatteint aujourd’hui le niveau qui est le sien, c’est que les gouvernements qui se sont succédé depuis 2000 – inclus celui des sociaux-traîtres « socialistes » de Jospin, avec Dominique Strauss-Kahn le grand privatiseur au ministère de l’Économie – ont constamment fait peser sur la collectivité le poids de leurs cadeaux aux privilégiés.

Le dessin ci-contre de Charb, publié par le blog du PCF de Carcassonne, l’illustre avec brio. Nous avions du reste titré, dès septembre 2007, lorsque le Premier ministre François Fillon avait osé déclarer la France en faillite, Ah les hypocrites : « Et oui, désolé les gars, les caisses sont vides. Il va falloir vous serrer la ceinture, parce que la dette, vous vous rendez compte… Sauf que. Qui a commencé son règne en distribuant 14 milliards aux privilégiés, avec l’inique paquet fiscal ?

Le sénateur communiste Bernard Véra, lors des débats de la chambre haute, avait alors prévenu :

« Mes chers collègues, allez expliquer que, pour réduire l’impôt sur la fortune de quelques milliers de privilégiés et restaurer la rentabilité financière des entreprises, il faudra réduire les crédits pour rénover les cités HLM de nos quartiers sensibles, fermer les écoles rurales, dissoudre les juridictions d’instance dans un certain nombre de sous-préfectures, diminuer les crédits destinés au financement des transports ferroviaires de voyageurs, remettre en cause les aides directes à l’agriculture ! Votez ce texte, mes chers collègues de la majorité, mais ne venez pas ensuite vous plaindre amèrement de la réduction de la dépense publique au détriment de tous ceux qui n’auront pas fait jouer le bouclier fiscal ou la défiscalisation des heures supplémentaires, tout simplement parce que leur salaire est trop faible pour qu’ils soient concernés par ces dispositifs !« 

affiche

 

 » C’est exactement ce qui se passe aujourd’hui. (…) On commence par vider les caisses pour alléger le fardeau insupportable qui pèse sur ces pauvres riches, et l’on se lamente ensuite que des coupe-sombres sont indispensables dans la dépense publique, qu’il n’y a plus d’argent pour ceux qui en ont vraiment besoin. Et on leur colle par-dessus le marché des franchises médicales… Monstrueuse hypocrisie ! Décidément, en Sarkozie, mieux vaut être riche et bien portant que fauché et mal foutu. »

[Lire la suite sur : plumedepresse.net/]

Publié dans Austerite, POLITIQUE, Politique fiscale, Politique nationale, UMP | Pas de Commentaire »

Affaire Bettencourt : En Suisse, les langues se délient…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 juillet 2010

Lu sur : Affaire Bettencourt : En Suisse, les langues se délient... dans Fraude fiscale dazibaoueb_logo_700

publié par roland (webmaster) – 3 juillet 2010

Permalien : http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13986

Mme Woerth a organisé l’évasion fiscale de Liliane Bettencourt

Source : Mecanopolis

woerthSelon un banquier de la place helvétique l’épouse d’Eric Woerth aurait, durant ces deux dernières années, géré l’évasion fiscale de Liliane Bettancourt, cela au moment où, alors ministre du budget, il brandissait une liste des 3000 noms de citoyens français soupçonnés d’évasion fiscale.

Les nouvelles révélations du quotidien suisse La Tribune de Genève pourraient également toucher l’État français à son plus haut niveau, puisqu’elles éclairent sur le financement pour le moins suspect de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007.


Un «Genevagate» menace les Woerth

Par Élisabeth Eckert, Tribune de Genève (Suisse)

Au fur et à mesure des révélations entourant la fortune de Liliane Bettencourt, les langues se délient à Genève. Les gérants de fortune de la place financière genevoise n’en veulent pas tellement à l’héritière de L’Oréal, qui pèse quelque 16 milliards. Mais à Eric Woerth, aujourd’hui ministre français du Travail, qui fut, il y a quelques mois encore ministre du Budget, n’hésitant pas à brandir la liste des 3000 noms de citoyens français, volée par Hervé Falciani en 2009 chez HSBC Private Bank (Suisse) à Genève.

[Lire la suite sur : dazibaoueb.fr/]

Publié dans Fraude fiscale, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

Dans notre rubrique « Ferme ta gueule ! », Nadine Morano

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 juillet 2010

Source : Plume de presse – 3 juillet 2010 – par Olivier Bonnet

Permalien : http://www.plumedepresse.net/spip.php?article1449

Dans notre rubrique « Ferme ta gueule ! », Nadine Morano

nm

Nadine Morano, poissonnière ministre de la Famille éructe s’exprime dans Le Figaro. Nous aurions pu la distinguer pour la tirade suivante, adressée à Martine Aubry : « Son anti-sarkozysme aigu et ses violentes attaques infondées envers le président de la République«  Infondées ? Mais comment donc peut-on oser seulement défendre un type pareil ? Néanmoins, ce n’est pas cette phrase-là que nous avons retenu mais la suivante, préparez-vous, c’est du lourd : « Le gouvernement et la majorité parlementaire ont tenu tous leurs engagements de campagne. C’est un constat facile à démontrer… plus de 90 réformes pour construire une France moderne et plus juste« . Pardon ? Plus juste ? Que répondre, sinon renvoyer au titre de la rubrique ? Mais virez-moi donc cette clique insupportable en 2012 ! Mais pour qui à la place ? 

Pas le PS -(

Publié dans POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

Reculer sans fin l’âge de la retraite

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 juillet 2010

Reculer sans fin l'âge de la retraite  dans POLITIQUE humanite 1er juillet 2010 – Max Staat

Reculer sans fin l’âge de la retraite

Les députés UMP et Nouveau Centre veulent aller plus loin que le gouvernement.

Jean-François Copé, président des députés UMP, est le monsieur du « toujours plus » de la majorité présidentielle. Il présentait hier, à l’Assemblée nationale, onze propositions pour « améliorer » le texte gouvernemental sur les retraites qu’il avait présentées le matin même au ministre du Travail, Éric Woerth. Jean-François Copé veut « en finir avec les psychodrames et les débats sans fin sur l’âge de départ à la retraite » et régler une fois pour toutes le problème. Et de proposer « une clause qui indexe, à partir de 2018, l’âge de départ à la retraite sur l’espérance de vie ».

En clair, à chaque fois que celle-ci progressera, automatiquement l’âge de la retraite reculera. Et l’ensemble des propositions sont à l’avenant. Ainsi, au nom de l’équité, il appelle à l’harmonisation de l’ensemble des régimes de retraite, particulièrement ceux du public, même si cela se traduit par une régression sociale pour nombre de catégories sociales. En revanche, interrogé sur la contribution des hauts revenus et du capital, Jean-François Copé, au-delà des mots, en reste aux seules mesures du gouvernement qui font peser l’effort à hauteur de 85 % sur les salariés. Il propose même d’aller plus loin. « Il faut développer l’épargne retraite », affirme-t-il. « Les entreprises devraient y contribuer. » Une démarche qui s’inscrit dans la volonté manifeste de la majorité de favoriser la privatisation de la retraite au détriment du système solidaire de la retraite par répartition.

Enfin, interrogé sur la question de la pénibilité, non seulement Jean-François Copé s’inscrit dans la démarche du gouvernement de refuser une approche collective, par métier, de cette question, mais un député de son groupe affirme, sans honte, que « les syndicats professionnels », donc le Medef, « ne souhaitent pas que l’on flèche tel ou tel métier pour sa pénibilité ». Nous sommes loin des intérêts des salariés.

***************************************

 

A lire sur : Le Village des NRV :

2021, l’odyssée des retraites selon Éric Woerth 

Publié dans POLITIQUE, RETRAITES, UMP | Pas de Commentaire »

Affaire Bettencourt : Plongée en eaux troubles !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 juin 2010

19 juin 2010

L’affaire Bettencourt tourne au scandale fiscal et politique

La milliardaire Liliane Bettencourt aurait disposé de comptes bancaires non déclarés en Suisse pour un montant de près de 80 millions d’euros, ainsi qu’une île aux Seychelles, selon des enregistrements clandestins de conversations.

Révélés par le site Médiapart, qui en a publié des extraits, ces enregistrements réalisés par un ex employé de la milliardaire, mettent en scène le gestionnaire de fortune de l’héritière L’Oréal, Patrick de Maistre. Lequel déclare : « Il faut qu’on arrange les choses avec vos comptes en Suisse. Il ne faut pas que l’on se fasse prendre avant Noël ».

Un accord fiscal entre la France et la Suisse, qui devait initialement entrer en vigueur le 1er janvier 2010, aurait permis au fisc français de demander aux autorités helvétiques la levée du secret bancaire en cas de fraude présumée. Mais la ratification a pris du retard en raison d’un contentieux entre les deux pays sur une liste de contribuables français ayant des comptes cachés en Suisse, récupérée par la France.

Après avoir fait référence à cet accord fiscal, M. de Maistre assure à l’héritière de L’Oréal : « Je suis en train de m’en occuper et de mettre un compte à Singapour. Parce qu’à Singapour, ils ne peuvent rien demander ».

Selon cette conversation enregistrée par le maître d’hôtel de Mme Bettencourt, ce compte bancaire en Suisse « est de 12 ou 13 millions ». « Et vous en avez un autre, paraît-il, beaucoup plus important », ajoute M. de Maistre.

« Je suis allé voir ce compte à Vevey (canton de Vaud) où vous avez quand même 65 millions d’euros », annonce le gestionnaire à la milliardaire lors d’un rendez-vous trois semaines plus tard, le 19 novembre, toujours selon Médiapart.

« Il faut que l’on enlève ce compte de Suisse (…) Je suis en train d’organiser le fait de l’envoyer dans un autre pays, qui sera soit Hong Kong, Singapour ou en Uruguay (…) Comme ça, vous serez tranquille », explique Patrick de Maistre, selon cet extrait retranscrit par le site internet.

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

 

A lire également l’article d’ Olivier Bonnet sur  : Plumedepresse.net/

Permalien : http://www.plumedepresse.net/spip.php?article1439

République bananière

Affaire Bettencourt : Woerth et Sarkozy mouillés jusqu’au cou, France 2 a peur

Le pouvoir complice de fraude fiscale

Le vent tournerait-il en Sarkozie ? Il semble que le pouvoir a de plus en plus de mal à étouffer les affaires gênantes. Après le karachigate, où le gouvernement fait tout ce qu’il peut pour empêcher les investigations de la justice, une nouvelle affaire est désormais relayée par les grands médias, concernant la milliardaire propriétaire de L’Oréal, Liliane Bettencourt. « D’après Mediapart, les enregistrements suggèreraient un lien avec l’entourage de Nicolas Sarkozy« , annonce ainsi la journaliste de France 2 lors de l’émission Télé matin de samedi dernier. Que de précautions oratoires dans cette formulation ! Une prudence qui traduit la peur régnant au sein de la rédaction de France Télévisions lorsqu’il s’agit d’appeler un chat, un chat. Parce que l’article en question de Mediapart, Sarkozy, Woerth, fraude fiscale : les secrets volés de l’affaire Bettencourt, ne fait pas que « suggérer » un lien « avec l’entourage de Nicolas Sarkozy«  : il implique directement le chef de l’État lui-même !

[Lire la suite sur : plumedepresse.net/]

 

Articles Mediapart (abonnés) :

Médiapart publie les conversations entre Liliane Bettencourt et  ses conseillers (capture d'écran)

 

 

Médiapart publie les conversations entre Liliane Bettencourt et ses conseillers (capture d’écran) (source : lepost.fr)

http://www.mediapart.fr/journal/france/190610/affaire-bettencourt-les-revelations-de-mediapart

 

http://www.mediapart.fr/journal/france/210610/affaire-bettencourt-trois-cheques-trois-questions

 

Publié dans INFOS, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

1...1516171819
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy