L’Édito de l’ HUMANITÉ DIMANCHE

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 février 2011

Par Patrick Le Hyaric

 

NE PAS SE LAISSER DÉPOSSÉDER  

 

Le débat politique dans notre pays serait-il tombé si bas que la dame, devenue porte-paroles de l’extrême-droite, peut déclamer avec assurance, sans être

contredite à droite : « Encore un effort Monsieur Copé ! Encore un petit débat, un petit blabla sur l’islam, la laïcité, et je pense effectivement que nous

pourrons terminer à la présidentielle à  25% » (France-Info, le 18 février 2011). Le même jour, un quotidien publiait sur commande un sondage qui, 

par hasard, montre que dame Le Pen arriverait en troisième position à l’élection présidentielle.

Qui joue ? Qui a intérêt à jouer ainsi avec le feu brunâtre dégageant une puante fumée ?

L'Édito de l' HUMANITÉ DIMANCHE dans F-Haine anti-fn

 

Faute d’apporter des solutions aux difficultés des travailleurs, des chômeurs, des jeunes, des mal logés, des petits paysans,

des retraités, M. Sarkozy a décidé depuis des mois de cultiver le fumier de la sinistre extrême-droite.

A-t-on d’ores et déjà décidé en haut lieu de jouer un coup de poker en utilisant et en rendant toujours plus visible l’épouvantail

de l’extrême-droite ? Après le débat sur l’identité nationale, l’agitation de la burqua, les grossières manœuvres racistes contre

les Roms, la fabrication d’une multitude de lois sécuritaires qui n’ont pas fait reculer l’insécurité, puis les attaques contre les

enseignants ou les magistrats, voilà que l’on nous concocte de toutes pièces un débat sur l’islam et la laïcité. Tout ceci se déroule

avec un fond de tableau, où mois après mois, au sommet de l’Etat, on se comporte comme une caste défigurant la République.

L’hôte de l’Elysée s’est rendu, il y a quelques jours, à une réception d’un club dit du « premier cercle », qui est le

rassemblement de tous les fortunés de ce pays qui versent de l’argent à l’UMP.

Ce soir-là M. Sarkozy leur a redit à quel point ils étaient ses amis, leur a promis de passer un coup de rabot sur l’impôt sur les

 grandes fortunes. Puis après le scandale Woerth-Bettencourt, la ministre des affaires étrangères est empêtrée dans des

  histoires de voyage en Tunisie, payé par des proches de M. Ben Ali, avec qui la famille faisait des affaires.

[Lire la suite sur : patricklehyaric.net/]

 

Publié dans F-Haine, France, POLITIQUE, Politique nationale, UMP | Pas de Commentaire »

Quand Nicolas Sarkozy recevait Kadhafi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 février 2011

 Source : OWNI22 février 2011Jean Marc Manach

[MAJ] Photos de Kadhafi à Paris : l’Élysée s’est trompé

 

t60703570023.jpg

MaJ : Article initialement titré: “L’Élysée a menti” en fait, l’Élysée s’est trompé : les photos sont encore en ligne…

Elysee.fr a démenti avoir dépublié des photos de la visite de Mouammar Kadhafi à Paris.

Interrogé par LeMonde.fr, le service Internet de l’Elysée déclare que ces photographies n’auraient en tout cas jamais été publiées sur le site : “Tout ce qui est produit n’est pas diffusé en ligne

Répondant aux Inrocks, l’Elysée est encore plus catégorique : “C’est totalement faux! Aucune photo de Kadhafi ou de qui que ce soit n’a jamais été enlevée du site de l’Élysée !

C’est un mensonge.

C’est une information fausse reprise sur Twitter“, l’information y ayant été partagée par @valeriomotta, le responsable web du PS.

On retrouve néanmoins la trace du reportage photo qu’avait à l’époque consacré Elysee.fr à la visite du colonel dictateur libyen sur le site de la Dépêche, mais, de fait, nulle trace dans la 

photothèque d’Elysee.fr.

Or, le moteur de recherche Yahoo montre que trois photos au moins avaient à l’époque été publiées dans une galerie qui, depuis, a effectivement disparu des serveurs d’Elysee.fr. Pour la

retrouver, il fallait chercher Qaddafi, et non Kadhafi, l’Élysée ayant pris grand soin d’orthographier le nom du “Guide de la Révolution” libyenne sous sa graphie arabisante :

[Lire la suite et voir les photos en grand format sur : ownilive.com/]

 

A lire également, sur Gauche de combat, : La maison France s’écroule et nous ne faisons rien

 

Publié dans Democratie, France, POLITIQUE, UMP | 1 Commentaire »

Nouvelle attaque contre les services publics : l’UMP veut supprimer le statut de fonctionnaire !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 janvier 2011

Lu sur : Nouvelle attaque contre les services publics : l'UMP veut supprimer le statut de fonctionnaire ! dans Fonction publique dazibaoueb_logo_700

publié par roland (webmaster)19 janvier 2011

Alerte : l’UMP veut supprimer les fonctionnaires !

Auteur : Olivier Bonnet - Source : Plume de Presse

80% des personnels de la Fonction publique bientôt sans statut de fonctionnaire ? Question subsidiaire : à quoi joue la CFDT ?

Ah mais ils ne cesseront donc jamais à la fin, qu’on est obligé de se demander chaque matin ce qu’ils vont encore inventer pour soumettre cette pauvre France à leurs démembrements et saccages libéraux ! Aujourd’hui, c’est l’Union nationale des syndicats autonomes (Unsa) section Finances et industrie qui sonne l’alerte. Au vu de la gravité du sujet, nous reproduisons le communiqué in extenso.

L’UMP dépose une loi pour supprimer le statut de la fonction publique à 80% des personnels !

«Après les déclarations de M. Jacob, Copé et compagnie sur la volonté de supprimer la garantie de l’emploi dans la Fonction Publique, l’UMP met ses menaces à exécution en déposant une proposition de loi voulant réduire à la portion congrue les bénéficiaires du statut de fonctionnaire. Cette proposition, consultable sur le site de l’Assemblée Nationale, a été déposée le 13 janvier 2011 par M. Mancel, mentor de M. Woerth dans les années 90. L’exposé précise qu’une «telle mesure viendrait renforcer la volonté de rationalisation des dépenses de l’État». En d’autres termes : ça permettrait de licencier à tour de bras au lieu de se limiter au non remplacement d’un départ sur 2. Par ailleurs, la volonté serait d’offrir des passerelles entre public et privé. Il est évident qu’il s’agit de faciliter la privatisation de secteurs entiers grâce à la tristement célèbre méthode France Télécom (même droit d’option pour ceux en place, droit privé pour les entrants).

L’Unsa Finances et Industrie s’insurge contre cette nouvelle attaque visant la Fonction Publique. Faut-il encore rappeler que la garantie de l’emploi est ce qui assure une indépendance politique et donc une neutralité des fonctionnaires ? Faut-il rappeler que le statut a permis de quasiment supprimer la corruption en France alors que tant d’autres pays ne sortent pas de cette plaie ? Le pragmatisme veut que le statut de la Fonction Publique soit conservé et étendu à toute personne travaillant pour l’unicité et l’accès à tous aux services essentiels comme l’éducation, la culture, la communication, l’énergie… Se limiter aux seules fonctions dites régaliennes est de courte vue et dangereux pour tous les citoyens ! »

checopie.jpgLe communiqué comporte un ajoût, en forme de coup de griffe au leader de la CFDT : « Dans une dépêche AFP du 17 janvier 2011, M. Chérèque a distingué les « fonctions régaliennes à maintenir sous l’autorité directe de l’Etat » (police, armée, justice) et « l’ensemble des autres missions », conduites « par le public ou par des opérateurs privés », pour lesquelles « l’Etat doit assurer contrôle, évaluation et péréquation ». « Une mission de service public ne se résume pas à la forme juridique de l’entreprise ou au statut du personnel » et « un salarié du privé qui assure une mission de service public n’est pas moins républicain qu’un fonctionnaire qui effectue la même tâche », a-t-il ajouté. Nous ne pouvons que nous inquiéter de cette déclaration au moment où l’UMP dépose une loi qui va dans le même sens. Si la CFDT collabore à la suppression du statut pour 80% des emplois de la fonction publique, ça va devenir dur à défendre. Si les intentions de l’UMP sont claires (réduire les dépenses de manière comptable, augmenter les opportunités de profit de ceux qui ont les moyens de les exploiter, réduire les contre-pouvoirs dont la neutralité politique des fonctionnaires), celles de la CFDT le sont moins. Le problème, c’est qu’en abondant dans le sens de l’UMP, Chérèque soutient de fait les objectifs de l’UMP rappelés ci-dessus. Encore une raison de s’indigner ! » Confédération Française Des Traîtres ?

L’illustration représentant François Chérèque provient du blog de Raphael Jornet sur Mediapart.

kiosque2 dans Politique nationale

 

Soutenez ce blog ! Votre serviteur, journaliste au chômage, tente le pari de vivre grâce à plumedepresse : pour deux euros, rejoignez le Club des plumonautes en vous abonnant pour un mois au Kiosque permanent, le rendez-vous pluri-quotidien de notre revue de Web, actualisée en temps réel six jours sur sept. Cliquez sur le kiosque ci-contre !


 

Publié dans Fonction publique, Politique nationale, SERVICES PUBLICS, Syndicats, UMP | Pas de Commentaire »

Offensive contre les 35 heures

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 janvier 2011

Source : Seb Musset – 5 janvier 2011

Les experts des 35 heures se lèvent plus tôt que toi

Offensive contre les 35 heures dans POLITIQUE hqdefault

Ta gueule le salarié, t’y connais rien au travail : le boulot c’est le bonheur, travailler plus c’est incontournable et puis tu vas gagner plus (en estime de toi, parce que niveau thune c’est… enfin… mais bon ta gueule.).

C’était, en synthèse, le message véhiculé dans un style mi amphigourique, mi oui-oui t’apprend la vie entre 7h30 et 8h00 sur les ondes de RTL et RMC squattées par le duo Hervé Novelli / Jean-François Copé, respectivement secrétaire général adjoint et secrétaire général de l’UMP.

 

Rebondissant sur la polémique lancée sur le dos des travailleurs par Manuel Valls, name-brandeur en quête de gloriole, appelant à « augmenter la durée légale du travail« les deux compères ont prêché la parole libérale, moralisatrice et coercitive, truffée de ses contre-vérités et énormités assénées avec le genre de bonhomie décontractée qui vous ouvre désormais, avec vaseline et tapis rouge, la porte des médias.

Sujet de l’offensive : en finir avec les 35 heures. Merci Manu d’avoir respecté le timing de cette campagne de promo, avec ta super bande-annonce. Il est vrai que si tu avais conclu (sur la base des statistiques de l’OCDE et d’Eurostat en 2009) que les français travaillant plus que les allemands (que tu prends pourtant en exemple) avec une productivité horaire supérieure (preuve qu’ici la thune va ailleurs que dans la poche du travailleur) en rappelant qu’il y a, au minimum, dans chez nous 5 millions de chômeurs, et qu’il nous faudrait donc plutôt passer aux 32 heures : ta vanne aurait probablement eu moins d’écho.

[Lire la suite sur : sebmusset.blogspot.com/]

Publié dans POLITIQUE, Propagande - Desinformation, PS, SOCIAL, UMP | Pas de Commentaire »

L’UMP poursuit son travail de sape de l’École de la République

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 décembre 2010

 4 millions d’euros

transférés de l’école publique à l’enseignement privé.

Les caisses ne sont pas vides pour tout le monde !

 

Sénateurs du groupe CRC-SPG

 

Rigueur budgétaire : quand la droite épargne les écoles privées

Loi de finances pour 2011

Par Brigitte Gonthier-Maurin – 16 décembre 2010

Le projet de loi de finances pour 2011 a été définitivement adopté hier soir ce qui valide l’amendement de la majorité sénatoriale prélevant 4 millions d’euros sur les moyens de l’enseignement public au bénéfice du privé.

Cette disposition minore donc la contribution du privé dans les suppressions de postes exigées par le ministère pour satisfaire au dogme de la réduction des dépenses publiques et alors même que le mode de calcul retenu par le gouvernement – à savoir appliquer la règle des 20 % après déduction du total des emplois de personnels dont le privé n’est pas doté – l’avantageait déjà. L’année dernière aussi, le budget 2010 épargnait l’enseignement privé qui sur les 16 000 suppressions de postes n’en supportait que 1400, soit moins de 10% de l’effort.

Pour se justifier, l’UMP a fait valoir que les suppressions de postes dans l’enseignement privé allaient entraîner des fermetures de classes et d’établissements. La droite découvre donc enfin que les suppressions de postes entraînent bien des fermetures de classes et précipitent les difficultés ! Cette politique du « deux poids deux mesures » est totalement inadmissible. Car ce qui est vrai pour le privé, l’est tout autant pour l’école publique qui, faut-il le rappeler, garantit, seule, la proximité avec la population, la non- sélection des élèves, le respect des principes de neutralité, de gratuité et de laïcité. Une fois encore, le service public ne bénéficie pas du même zèle de la droite pour sa défense, alors même que ce nouveau budget hypothèque gravement les possibilités de réponses aux besoins d’éducation, d’acquisition pour chacun et chacune du plus haut niveau de connaissances et de réduction des inégalités éducatives.

En tout état de cause, nous avons à nouveau la démonstration que ce budget 2011, voté par la majorité présidentielle, consacre une nouvelle étape de déconstruction du service public de l’éducation.

Sur le même sujet, lire :

Le Sénat vote une rallonge de 4 millions d’euros pour l’école privée sur : sauvonsluniversite.com

Publié dans Education nationale, POLITIQUE, Senat, SERVICES PUBLICS, UMP | Pas de Commentaire »

Budget 2011 : Des milliards pour la fusée Ariane, des miettes pour le SMIC !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 décembre 2010

Source : SARKOFRANCE

 

Budget 2011: pour Sarkozy, la lune est « stratégique », pas les allocs.

 

Budget 2011 : Des milliards pour la fusée Ariane, des miettes pour le SMIC ! dans POLITIQUE Sarkozy+14+d%25C3%25A9cembre

Une douzaine de ministres éconduits du remaniement ont tranquillement retrouvé leurs sièges au parlement. Il était temps. Mercredi, il faut voter le budget de l’État pour 2011.

Depuis septembre, députés et sénateurs de droite nous ont fait croire à un « débat ». Rassurez-vous. Retraites-chapeaux, parachutes dorés et fiscalité des plus fortunés sont épargnés dans cette République des Riches. Sarkozy, lui, trouvait quelques milliards pour Ariane 5.5. Il paraît que c’est « stratégique ».

 

smic.jpgLe Smic, lui, n’augmentera que symboliquement. Il paraît que c’est « raisonnable ». (*)

 

 

 

Le faux débat budgétaire

Depuis la réforme constitutionnelle de Sarkozy en juillet 2008, un ministre anciennement parlementaire recouvre sans élection son siège quand il quitte le gouvernement. C’est mieux qu’une assurance chômage ! Une douzaine de ministres et secrétaires d’Etat déchus ont ainsi retrouvé leurs sièges de députés ou de sénateurs ce mardi 14 octobre.  Jean-Marie Bockel, Valérie Létard et Hubert Falco rejoignent le Sénat. Jean-Louis Borloo, Eric Woerth, Dominique Bussereau, Marc-Philippe Daubresse, Hervé Novelli, Alain Marleix, Hervé Morin, Christian Estrosi et Patrick Devedjian ont déjà leurs bureaux à l’Assemblée. Tout heureux de recouvrer un semblant d’existence politico-médiatique nationale, Eric Woerth, l’ancien ministre du Travail et héros du « Woerthgate » de l’été dernier, a profité de sa rentrée parlementaire pour expliquer au Parisien qu’il n’était « pas mort ».

Ces anciens ministres n’auront pas besoin de travailler longtemps sur la loi de finances pour 2011. L’essentiel a été fait. Ils arrivent à temps pour voter le budget 2011.

[...]

Les faux ajustements des élus UMP

Pendant ces 3 mois d’examens, on a pu faire croire au débat. Philippe Marini, rapporteur du budget au sénat s’est félicité d’avoir réduit le déficit budgétaire de … 500 millions d’euros. Et à quel prix ? Au final, ces ajustements parlementaires n’ont pas rendu plus juste le projet de budget pour 2011, bien au contraire.Voici les mesures adoptées mardi en commission mixte parlementaire :

Aide médicale d’État devient payante

Les étrangers sans papier ni ressources devront payer un ticket modérateur de 30 euros pour bénéficier de l’AME. Cette aide coûtera quelques 588 millions d’euros l’an prochain. Les sénateurs, de gauche comme du centre et certains à l’UMP l’avaient rejeté. L’AME, qui est réservée aux personnes gagnant moins de 634 euros par mois, représente un coût moyen annuel de 1.808 euros par bénéficiaire (contre 1.768 euros par assuré au régime général).

grossalaires.jpg

Les plus-values en capital sont épargnées (*)

A l’inverse, les bénéficiaires de plus-values de valeurs mobilières et immobilières ont obtenu un nouveau répit : les sénateurs ont reporté d’un an l’entrée en vigueur des prélèvements sociaux au premier euro sur les plus-values immobilières et la suppression de l’abattement pour les plus-values mobilières (pas de CSG) votée par les députés.

Moins d’ISF pour les PME

La réduction d’ISF à 75%% des sommes versées en investissement effectué dans une PME a été ramenée à 50%. Les sénateurs centristes et UMP avaient tenté de remonter ce taux à 67,5%. Le plafond de la réduction fiscale est aussi abaissé de 50.000 à 45.000 euros pour un investissement en direct et de 20.000 à 18.000 euros pour un investissement via des fonds.

La défiscalisation des investissements PME est sauvée

Les députés souhaitaient supprimer la réduction d’IR à hauteur de 25% de l’investissement dans une PME, mais les sénateurs sont revenus sur cette décision.

L’amendement Tapie est voté

Députés et sénateurs se sont mis d’accord sur l’amendement dit «Tapie», déjà évoqué sur ce blog, qui taxe les indemnités pour préjudice moral au-delà de 1 million d’euros.

Les retraites-chapeaux et parachutes toujours sans plafond

Les rentes des retraites-chapeau subiront une modeste contribution sociale de 7% si elles sont comprises entre 500 et 1000 euros par mois, et de 14% pour les rentes mensuelles au-delà. Le montant de ces retraites-chapeau comme des parachutes dorés reste déplafonné. Le Medef sera satisfait.

Les emplois à domicile coûteront plus cher

Après de nombreux « échanges » entre parlementaires de droite, sous le regard presque amusés de ceux de gauche, la commission mixte a maintenu la suppression de la de l’abattement de 15% de cotisations sociales sur les emplois à domicile. Cette disparition économisera environ 460 millions d’euros, aux détriments des classes moyennes supérieures.

La pub sur Internet sera taxée

A compter du 1er janvier prochain, un nouveau prélèvement sera payé par les annonceurs à hauteur de 1% de leurs achats de publicité sur Internet.

Le livre numérique aura une TVA à 5,5% … ou pas

Grand amoureux des arts et des lettres, Nicolas sarkozy avait plaidé pour un alignement des taux de TVA sur les produits culturels. Une première étape serait franchie avec sa réduction de 19,6% à 5,5% pour les livres numériques, mais au 1er janvier 2012, et sous réserve d’une approbation par la Commission européenne.

L’enseignement privé sera soutenu

L’Éducation nationale consacrera, dans son budget, 4 millions d’euros en faveur de l’enseignement … privé. Motif ? Financer 250 postes initialement supprimés dans la première version du budget.

Le crédit impôt-recherche est maintenu en l’état

La réduction d’impôt sur les ­sociétés à hauteur de 5%, au-delà de 100 millions d’euros de dépenses de recherche a finalement été maintenue, malgré l’opposition initiale des sénateurs.

Les Offices HLM financeront l’ANRU

Les sociétés HLM seront ponctionnées de 245 millions d’euros l’an prochain pour financer l’Agence de Rénovation Urbaine, contre 340 millions votés par les députés.

[...]

[Lire l’article complet sur : sarkofrance.blogspot.com/]

(*) Illustrations ajoutées par « Feignies Ensemble »

Publié dans POLITIQUE, Politique fiscale, UMP | Pas de Commentaire »

Nice : 9 décembre, 40 enfants à la rue en plein hiver !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 décembre 2010

Source : Association pour la démocratie à Nice (ADN)

Le récit de l’expulsion de la Maison Grise à Nice, occupée par une centaine de réfugiés politiques et demandeurs d’asile ne voulant pas passer l’hiver dans la rue et réclamant le respect du droit d’asile. La Préfecture, bien que condamnée plusieurs fois pour ne pas leur fournir d’hébergement, octroie rapidement la force publique au CHU de Nice, propriétaire de l’immeuble.

Le 9 décembre au soir, Christian Estrosi, maire de Nice et Président du Conseil de Surveillance du CHU, « se félicite » de cette expulsion. Le lendemain, dans les luxueux salons de l’hôtel Plaza, il présente la liste de ses candidats aux prochaines élections cantonales.

La campagne est lancée…

Lamy-baba et les 40 gosses dehors ADN-NICE

 

http://www.dailymotion.com/video/xg2s4k

Par ADN-NICE

 

Source : Mille Babords

APPEL CITOYEN URGENT contre des expulsions
Signez la pétition : http://www.cyberacteurs.org/actions/presentation.php ?id=209

 

Publié dans PETITION, Racisme - Xenophobie, Sans Papiers - Immigration, SOCIETE, UMP | Pas de Commentaire »

A lire sur « Basta ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 décembre 2010

Source : http://www.bastamag.net/

  • Energie

Vers une augmentation de 25% des tarifs de l’électricité ?

02/12/2010 – Nadia Djabali

A lire sur

 

Une nouvelle organisation du marché de l’électricité vient d’être adoptée par le Parlement. La révision des tarifs, au nom de l’ouverture à la concurrence, va se traduire par une augmentation du prix de l’électricité d’environ 10% dès 2011, et jusqu’à 25% d’ici à 2015. Collectivités locales, services publics et entreprises devront également payer plus cher leur électricité, ce qui aura des conséquences sur les impôts locaux et le prix de certaines prestations, comme les billets de trains.

[Lire la suite]

 

  • Ultra-droite

Ces députés UMP qui débordent le FN sur sa droite

01/12/2010 – Agnès Rousseaux

arton1317-a27dd dans POLITIQUE

 

Ils vantent le mérite, la famille et la patrie, proposent des camps de rééducation, veulent supprimer les 35h ou raccourcir le RSA, et parlent des banlieues comme des « zones de guerres tribales »… Ce ne sont ni des skinheads en crise existentielle, ni de vieux pétainistes aigris, mais des députés UMP membres d’un « Collectif de la droite populaire ». Gare à la montée de l’ultra-droite à la française.

[Lire la suite]

 

Publié dans ECONOMIE, POLITIQUE, PRECARITE, UMP | Pas de Commentaire »

Suppression de l’ISF : Les salariés paieront pour les riches !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 novembre 2010

Suppression de l'ISF : Les salariés paieront pour les riches ! dans Politique fiscale 26 novembre 2010

 

Il n’y a pas de hasard, la droite n’a pas oublié que dans la dénomination « ISF »,

il y a « solidarité ».

 » La disparition de l’ISF (…) c’est un peu plus d’inégalité dans l’effort de contribution des citoyens. « 

(Vincent Drezet, syndicaliste des Impôts)

4,1 C’est, en  milliards d’euros l’estimation faite par Bercy de la collecte de l’ISF pour 2011

 

Les trois gros mensonges de la droite sur l’impôt sur la fortune

 

Passage en revue des principales contrevérités de l’UMP pour justifier la

suppression de l’ISF, cet impôt payé par les ménages déclarant au moins

760 000 euros de patrimoine.

L’ISF est-il « confiscatoire » ?

À en croire la droite, l’ISF s’apparente presque à une confiscation orchestrée par l’État. Sauf qu’entre 1988 et 1991, déjà, les gouvernements socialistes l’avaient plafonné à 70 % puis à 85 % des revenus annuels, limitant ainsi son montant. À tel point qu’en 1996, Alain Juppé instaura « un plafonnement du plafonnement », en clair : la remise d’impôt consentie au-delà des 85 % de revenus ne pouvait plus excéder une somme forfaitaire. Par la suite, la droite fera sauter tous les cadres législatifs en instaurant le bouclier fiscal à 60 %, puis 50 % des revenus.

L’ISF favorise-t-il l’exil fiscal ?

Première décision du président Sarkozy élu en mai 2007, l’abaissement du bouclier fiscal de 60 % à 50 % des revenus annuels était censé prémunir la France contre l’exil de ses fortunes. La suite des événements a montré que les plus riches sont aussi les plus ingrats : les cadeaux fiscaux n’ont eu aucun effet sur le placement des fortunes à l’étranger, au contraire ; en 2008, on comptait 821 nouveaux exilés fiscaux, contre seulement 312 retours, contre « seulement » 350 départs en moyenne entre 2000 et 2005, selon le ministère du Budget.

L’Allemagne sans ISF, un modèle ?

L’argument est asséné avec la force de l’évidence. Puisque les « Allemands ont supprimé il y a quelques années l’impôt sur la fortune », déclarait Nicolas Sarkozy à la télévision le 16 novembre, il faudrait donc imiter le pragmatisme germanique et faire converger les systèmes fiscaux pour profiter des vertus du « modèle allemand ». Sauf que… la suppression de l’équivalent de l’ISF en Allemagne n’a en rien fait décoller l’économie allemande. En 2008-2009, elle ne lui a pas évité la plus grave récession de son histoire (- 4,6 %). Et cette année, après un premier trimestre euphorique, la croissance stagne à nouveau, à 0,7 %, contre 0,4 % pour la France.

Sébastien Crépel et Lina Sankari

 

Publié dans Politique fiscale, UMP | Pas de Commentaire »

Karachigate : Les familles des victimes demandent l’audition de Nicolas Sarkozy

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 novembre 2010

Souvenez-vous :

Sarkozy, le 19 juin 2009 à Bruxelles

http://www.dailymotion.com/video/x9mqjs

http://www.dailymotion.com/video/x9mqjs_sarkozy-affaire-karachi_news

 

Accueil 18 novembre 2010

Karachi : les familles veulent l’audition de Sarkozy

Des familles de victimes, parties civiles dans l’enquête sur l’attentat de Karachi en 2002, demandent que Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac et Dominique de Villepin soient entendus par le juge Renaud Van Ruymbeke, a déclaré leur avocat, Olivier Morice. « Nous avons sollicité hier auprès du juge Van Ruymbeke que Jacques Chirac soit entendu en qualité de témoin, de même que Dominique de Villepin », a dit Me Morice lors d’une conférence de presse.

L’appel des familles des victimes

http://www.dailymotion.com/video/xfoipx

http://www.dailymotion.com/video/xfoipx_karachi-l-appel-des-familles-des-victimes-nov-2010_news

Me Olivier Morice, ce matin, sur France Inter (le 7/9 d’Audrey Pulvar)
http://www.dailymotion.com/video/xfodl0

 

L’ancien ministre de la Défense Charles Millon a assuré lundi devant le juge qu’il y avait eu corruption avec l’existence de rétrocommissions versées jusqu’en 1995 en marge d’un contrat de vente au Pakistan de sous-marins français.*

http://www.dailymotion.com/video/xfo736

 

 * Retrouvez l’intégralité de l’audition de Charles Millon par le juge Van Ruymbeke sur le Nouvel Observateur.com

 

M. Van Ruymbeke est chargé d’une enquête pour faux témoignage et entrave à la justice dans l’affaire de l’attentat de Karachi en 2002. En 1995, M. Millon, ministre de la Défense, avait été chargé de mettre fin aux versements de commissions sur certains contrats d’armement. A cette époque, M. de Villepin était secrétaire général de l’Elysée. « Les parties civiles insistent également sur le fait qu’une audition de Nicolas Sarkozy est possible, même s’il est couvert par une immunité présidentielle. Il faut que Nicolas Sarkozy lève toute ambiguïté », a-t-il ajouté.

La justice s’interroge sur l’existence d’éventuelles rétrocommissions liées à la vente de sous-marins au Pakistan qui auraient été destinées au financement de la campagne présidentielle de l’ex-Premier ministre Edouard Balladur et dont le porte-parole était Nicolas Sarkozy.

Le système des rétrocommissions

http://www.dailymotion.com/video/xfo7l1

http://www.dailymotion.com/video/xfo7l1_le-systeme-des-retrocommissions_news


Publié dans POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

1...141516171819
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy