L’Édito web de l’Huma TV

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 août 2014

 

25 août 2014

Patrick Apel-Muller :

Pas un pas de côté en dehors des clous de l’austérité

 

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanité

« Démissionner le gouvernement Valls, six mois après l’avoir nommé, c’est avouer son échec, c’est reconnaître que, submergé par son impopularité, il ne peut admettre dans ses rangs le moindre écart » dit  Patrick Apel-Muller directeur de la rédaction de l’Humanité dans son édito web pour HUMA TV. Il ajoute : « Faiblesse aussi devant l’amoindrissement du socle politique de François Hollande. Il espérait faire avaler son abandon du socialisme et des valeurs de gauche en usant de la caution de personnalités de l’aile gauche du PS. Il doit y renoncer et réduit d’autant son assise politique après le départ des Verts du gouvernement. »

 Réalisation : Abrahim Saravaki

Publié dans F. Hollande, France, l'Humanité, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité : « En ces temps menaçants »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2014

 

En ces temps menaçants

 

Éditorial par Maurice Ulrich

 

fetehuma2014

 

  La Fête de l’humanité est en chaque rentrée

  la fête de toute la gauche, du moins celle qui n’a pas

  renoncé, la fête des forces solidaires et humanistes

  en actes.

  Allons droit au but. En ces temps menaçants, la Fête

  de l’Humanité, dans moins de vingt jours, ne sera pas

  seulement la fête du journal en cette année où l’on rend

  hommage à son fondateur Jean Jaurès, assassiné

  il y a cent ans, alors qu’il était cette grande voix

  qui s’est élevée jusqu’au bout contre ce qui allait être

  le grand massacre inaugural du XXe siècle.

 

Il est vrai que depuis longtemps elle est déjà devenue bien plus. Elle est en chaque rentrée la fête

de toute la gauche, du moins celle qui n’a pas renoncé, la fête des forces solidaires et humanistes en actes.

Mais nous vivons là, dans le monde et en France, une situation d’une gravité qui semble sans précédent

depuis des années. En Irak, la barbarie ne désarme pas. À Gaza, les assassinats, car il s’agit bien

d’assassinats par bombardements de centaines de civils, de femmes et d’enfants, ont repris

après quelques jours d’une nouvelle trêve. Jamais depuis des années, on n’aura vu dans les rues et au plein

de l’été autant de manifestants pour exiger un cessez-le-feu immédiat, de véritables négociations,

la levée du blocus et le droit des Palestiniens à un État.

La Fête de l’Humanité peut être une manifestation d’une puissance sans précédent.

En France, le président de la République vient de confirmer, dans le Monde, le cap qui depuis deux ans

l’a rendu plus proche du Medef que des forces politiques, sociales et populaires qui l’ont élu.

La déception et la résignation font de véritables ravages dans l’opinion. Des millions de Français ne voient

plus d’alternative aux politiques de la droite et du PS, et le FN tente d’en faire ses choux gras. Pourtant,

les forces existent pour reconstruire une perspective de gauche.

Au sein du Parti socialiste lui-même, chez les écologistes, avec le Front de gauche. Les communistes

se disent disponibles pour cela, pour débattre, rassembler. La rentrée politique est commencée,

avec les universités d’été qui peuvent être des temps forts de cette ambition. La Fête peut la mettre

en actes, avec des dizaines de milliers de voix, pour changer la donne.

Publié dans F. Hollande, France, GAZA - PALESTINE, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Affaire Kerviel : « N’ayez pas peur M. le Président ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 mai 2014

 

Affaire Kerviel : « N’ayez pas peur M. le Président ! »

 

Lettre ouverte au Président de la République

 

Lettre ouverte de David Koubbi, avocat de Jérôme Kerviel – 15 mai 2014

jkerviel_2

 

  Alors que Jérôme Kerviel, l’ex-trader, risque d’être incarcéré

  dès son passage à la frontière samedi, son avocat, David Koubbi,

  interpelle François Hollande sur la responsabilité de la Société

  générale et lui demande d’intervenir pour « qu’éclate enfin la vérité »…

 

Lire le texte intégral de la lettre de Maître David Koubbi.

 

Publié dans ECONOMIE, F. Hollande, Finance, France, Justice | Pas de Commentaire »

Hollande sur RMC/BFM TV : « Halte au massacre » (Pierre Laurent)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 mai 2014

 

Hollande sur RMC/BFM TV : « Halte au massacre »

(Pierre Laurent)

 

retournement-economique

Le Président de la République s’est livré ce matin

sur RMC/BFM TV à un laborieux service après-vente

de sa politique. Mais le pire, c’est qu’il en rajoute

à chaque fois une couche, cette fois avec de nouvelles

exonérations pour les entreprises et avec le report

des élections régionales et départementales en 2016.

Je dis halte au massacre !

 

 

Je demande l’annulation immédiate de toutes les nouvelles aides prévues aux entreprises,

qui font des bénéfices sans embaucher ni augmenter les salaires, et la mise à plat

de toutes les exonérations fiscales et sociales.

Je demande ensuite la convocation en 2015 d’un référendum sur le big bang territorial

annoncé.

Pas de changement de nos institutions démocratiques sans démocratie.

Le peuple doit avoir la parole.

 

« Un président techno, sans empathie, qui a perdu la gauche »

(Olivier Dartigolles)

 

Lors de la première partie de l’émission, François Hollande s’est livré à un laborieux exercice

d’auto-justification.

Résumant la sanction de sa politique lors des élections municipales à une « impatience » des Français,

la parole présidentielle a rejoué une chansonnette triste, celle des aides aux entreprises, des efforts

et de la sacro-sainte compétitivité.

Tant sur Alstom que sur les réponses à la crise sociale, à la précarité et la pauvreté, le président

de la République est apparu techno face à une France qui doute et qui souffre.

Provocateur quand il indique que les français lui auraient demandé « d’aller plus vite et plus loin »

et calculateur en évoquant le possible report des élections régionales et cantonales pour passer

en force une réforme territoriale antidémocratique, François Hollande subit un nouvel échec

dans son désir de renouer un contact direct avec celles et ceux qui n’y croient plus

après tant de renoncements et de prophéties.

Ce manque d’empathie et de proximité, et parfois même d’écoute, a marqué jusqu’à la caricature

la seconde partie de l’émission.

Deux ans après son arrivée à l’Élysée, François Hollande « a des regrets », mais pas celui d’avoir

tourné le dos à une politique de gauche. Il déclare qu’il n’a rien à perdre… sans doute, car il a déjà

perdu les gens qui l’ont élu.

Publié dans F. Hollande, France, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

2e anniversaire de l’élection de François Hollande : « Tout va très bien, Madame la Marquise »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2014

 

Enfumage et fausse bonne nouvelle pour le 2e anniversaire

de l’élection de François Hollande

 

CaptureJDD

capture d’écran

  Une opération de communication politique et d’enfumage

  est à l’œuvre pour le deuxième anniversaire, de l’élection

  de François Hollande au poste Président de la République

  Française.

 

 

Mardi, cela fera deux ans que François Hollande a été élu Président de la République. Pour l’occasion, le Journal du Dimanche a mis les petits plats dans les grands. Sur trois pages, des messages du Président, des confidences de “proches” et de “conseillers” jamais nommés, les témoignages de Jean-Michel Ribes, Stéphane Le Foll, Robert Hue, Robert Zarader, Jean-Pierre Mignardde qui nous racontent comment François Hollande est devenu Président…

Mais d’abord, sur une grande photo à la une du JDD, un François Hollande souriant et volontaire nous annonce la bonne nouvelle “Le retournement arrive”.

Ainsi, sur l’air de “Tout va très bien, madame la marquise”, le Président l’a “confié” au JDD, ça y est : “On est entré dans la deuxième phase du quinquennat, le redressement n’est pas terminé, mais le retournement économique arrive”. Ainsi, explique François Hollande, “Cette phase doit se traduire par une croissance plus forte, une compétitivité plus importante, une redistribution du pouvoir d’achat par une baisse des impôts”. Les fonctionnaires dont le point d’indice est gelé apprécieront, pas de hausse en vue, ni du côté du SMIC.

Quelques jours après le vote, avec une majorité divisée et l’appui des centristes, du pacte de stabilité actant de 50 milliards d’économies, dans les services publics, dans les remboursements et les prestations de la Sécurité sociale et dans les budgets des collectivités locales, un proche du chef de l’État ose cette contre-vérité : “On a évité l’austérité dans la première phase…”

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Austerite, F. Hollande, France, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

« Jaurès ne parlait pas comme vous ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 avril 2014

 

L’éditorial. « Jaurès ne parlait pas comme vous ! »

 

L’éditorial de Jean-Emmanuel Ducoin

 

Le président se rendait sur les terres du grand homme le jour même où son gouvernement entérinait,

avec un cynisme confondant, un plan d’économies et de rigueur qui contredit tout esprit authentiquement

de gauche. Hollande lui-même a sûrement mesuré l’écart entre ses pathétiques tentatives d’explications

et la réalité vécue. Il a essuyé la colère. Il a été sifflé au pays de Jaurès.

S’il faut parfois redonner du sacré au sacré, au moins au nom de la concorde républicaine, il existe, surtout

en politique, des gestes et des paroles symboliques qui peuvent porter le meilleur comme le pire, à l’image

de ces orages du soir qui réveillent les bontés de la nature mais éteignent les derniers feux du jour.

Comment dire notre malaise – et plus encore – après la visite de François Hollande, hier, à Carmaux ?

Le président se rendait sur les terres du grand homme le jour même où son gouvernement entérinait,

avec un cynisme confondant, un plan d’économies et de rigueur qui contredit tout esprit authentiquement

de gauche. Hollande lui-même a sûrement mesuré l’écart entre ses pathétiques tentatives d’explications

et la réalité vécue. Il a essuyé la colère. Il a été sifflé au pays de Jaurès. Comme si une justice immanente

s’abattait sur ses frêles épaules à force d’avoir sacrifié le souffle de l’Histoire sur l’autel du traité Sarkozy-Merkel.

Qui aurait cru cela possible il y a deux ans ? Il avait alors annoncé qu’il s’attaquerait à la finance et à Bruxelles.

Ne restent que le souvenir et les ruines de sa politique libérale. Hier, une dame lui a crié :

        « Vous êtes venus ici il y a deux ans, et depuis vous ne tenez pas vos promesses.

                                       Jaurès ne parlait pas comme vous ! »

 

http://www.dailymotion.com/video/x1qt9md

sur dailymotion

par BFMTV

 

Et qu’a répondu le chef de l’État lors de son discours, à deux pas de la statue de Jaurès ? Ceci :

« On m’avait dit : si vous voulez gagner l’élection présidentielle, vous devez venir à Carmaux. Je n’avais pas le choix. »

Les mots ont fini par pénétrer notre cerveau ; puis notre plume est restée suspendue d’effroi. C’était donc ça ?

Gagner pour gagner. Qu’importe le reste.

Oui, hier, il y a eu comme de la profanation à voir le président récupérer Jaurès en pareil moment.

[Lire la suite sur humanite.fr]

vidéo ajoutée par nous

Publié dans F. Hollande, France, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

“Comment parler de Jaurès quand on fait la politique de Gattaz ?”

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 avril 2014

 

Carmaux/Hollande :

“Comment parler de Jaurès quand on fait la politique de Gattaz ?”

(Olivier Dartigolles)

Il y a tout juste 110 ans, Jean Jaurès, qui entamait les 10 dernières années de sa vie, couchait sur le papier

le premier éditorial du journal l’Humanité intitulé « Notre but ». Quel était celui de François Hollande aujourd’hui

à Carmaux ?

Après la déroute des municipales, la première sortie présidentielle, à Clermont-Ferrand, a été ruinée par l’affaire

Aquilino Morelle. Aujourd’hui, le déplacement dans le Tarn ne fera pas oublier le programme de stabilité,

sitôt achevé le conseil des ministres, envoyé à la commission européenne. Nous viens alors une première pensée

de Jaurès,

« Non, la trahison n’est pas la condition suprême du pouvoir. Elle n’est pas la loi souveraine

des démocraties ».

Sur un point, et un seul, le Président a rendu hommage au grand homme, « quand les hommes ne peuvent pas

changer les choses, ils changent les mots ». Les feuilles du discours du Bourget envolées aux quatre vents du traité

Sarkozy-Merkel, de la rigueur budgétaire, du dogme des 3% et du dynamitage des services publics

et du marché du travail, François Hollande a donc changé le mot de « socialisme » par « compétitivité », et celui de

« changement » par « renoncement ».

Depuis son élection, et bien avant en vérité, François Hollande « est tombé, de cascade en cascade, dans ce bassin

stagnant » d’où il pense pouvoir rendre hommage à Jaurès alors qu’il fait la politique de Gattaz.

*

Carmaux : Avant la venue de François Hollande mercredi pour rendre hommage à l’ancien leader socialiste,

la CGT a manifesté contre sa politique d’«austérité».

http://www.dailymotion.com/video/x1qmpn1

sur dailymotion

Publié dans F. Hollande, France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Humour et Politique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 avril 2014

 

On se connaît ?

hollande_tequila

Le Grand Soir

Publié dans F. Hollande, Humour, Le Grand Soir, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

« Hollandisme révolutionnaire » ( Philippe Marlière)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 avril 2014

 

Hollandisme révolutionnaire

 

AlEXX  par Philippe Marlière

  Il y a deux ans, un démographe donnait une interview choc

  dans les colonnes du Nouvel observateur. Contre la droite sarkozyste

  « inégalitaire » qui désignait des boucs émissaires (immigrés, jeunes,

  chômeurs) comme responsable de la crise, il saluait l’« appréciation

  très perspicace du sens de l’histoire » de François Hollande,

ainsi que son plaidoyer pour une présidence « normale ». Il voyait un candidat socialiste « revenu au principe d’égalité », qui « prend le parti du peuple ». Il pariait sur un « hollandisme révolutionnaire » qui poserait la question du pouvoir de la finance une fois aux commandes de l’État, car les circonstances économiques et politiques du moment « l’amèneraient à se radicaliser ». [1]

N’accablons pas l’auteur de ces fortes paroles : le pronostic de notre démographe s’est en partie avéré pertinent : d’une part, les « circonstances » ont effectivement amené le président de la république à se radicaliser. Seulement c’est une radicalisation à droite, et non à gauche, qu’il a opérée. D’autre part, le hollandisme est effectivement de nature « révolutionnaire » dans le paysage politique français : Thatcher avait son ennemi de l’intérieur, les mineurs, Hollande a désormais le sien : la gauche de transformation sociale. Deux ans à peine après son élection, je propose une ébauche topographique du hollandisme présidentiel : où se situe-il et où nous amène-t-il ?

 À droite du New Labour

Le cap a été fixé dès le lendemain de l’élection présidentielle. Contrairement à la promesse de campagne, il n’y a eu aucune renégociation du pacte de stabilité germano-européen qui condamne virtuellement l’eurozone à des politiques d’austérité ad aeternam. La politique sociale et économique du gouvernement est uniquement au service des intérêts des possédants. Le monde de la finance et de l’actionnariat, vivement décrié dans le discours du Bourget, est choyé.

[Lire la suite sur PCF Gresivaudan]

Article original

 

Publié dans EUROPE, F. Hollande, Liberalisme, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

« Hollande prépare le dynamitage du Parti socialiste »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 avril 2014

 

Gouvernement :

« Hollande prépare le dynamitage du Parti socialiste »

(Olivier Dartigolles – PCF)

 

dynamite.jpg1.

  Après avoir nommé le très droitier Manuel Valls à Matignon et l’ancien ministre

  de Nicolas Sarkozy Jean-Pierre Jouyet au Secrétariat général de l’Elysée,

  François Hollande prolonge sa dérive politique en lançant une vaste opération

  de dynamitage de l’actuel Parti socialiste.

*

L’exfiltration calamiteuse d’Harlem Désir du poste de Premier secrétaire, son remplacement dirigé depuis l’Elysée sont autant de signes de l’entreprise de refonte du PS à laquelle se livre actuellement le Président de la République dans le dos des militantes et militants socialistes*. Ces derniers sont tenus au courant au fil des dépêches AFP.

Le Président de la République* se mue en DRH du PS et s’abaisse à un jeu de chaises musicales bien peu reluisant. Pire, en agissant ainsi il tourne une nouvelle fois le dos aux électeurs de gauche qui l’ont élu et qui ont largement exprimé leur colère lors des dernières municipales. Il ne fait que s’enfoncer plus profondément encore dans une voie qui le mène inéluctablement à l’échec.

Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF

 

* Réaction de Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS :

« Il est clair qu’Harlem Désir a toutes les qualités pour être ministre (…) Simplement, je trouve un peu étrange qu’on organise le gouvernement de la France en fonction de jeux internes au Parti socialiste et il me semble qu’il faut savoir séparer les choses : la vie du PS et l’organisation de l’État et du gouvernement ».
*
*
* Selon Le Canard Enchaîné de mercredi, François Hollande aurait déclaré : « Le parti ne travaille pas. Harlem n’est pas à la hauteur. Il faut le changer. Il porte une responsabilité dans la défaite des municipales ».

Publié dans F. Hollande, France, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

12345...17
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy