Retour sur les mensonges de Sarkozy lors du débat de l’entre deux tours.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2012

 

Sarkozy la petite marionnette

http://www.dailymotion.com/video/xql8dc

sur dailymotion.com/video/xql8dc

par PlaceauPeuple

 

Publié dans France, POLITIQUE, Presidentielle 2012, UMP | Pas de Commentaire »

Gérard Longuet : « Nous, au Front national »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2012

 

Lapsus de Gérard Longuet : «Nous, au Front national»

 

Gérard Longuet : Gérard Longuet au Front national. C’est fait si l’on en croit

son inconscient qui a parlé pour lui. Ce matin, sur RFI,

la langue du ministre de la Défense a fourché.

«Pour nous, au Front national», a t’il commencé l’une

de ses phrases, avant de se reprendre,

« euh, pour eux, au Front national. »

Ce lapsus confirme bien le rapprochement de l’UMP avec le FN qu’a appelé de ses voeux cet ancien militant du mouvement

d’extrême-droite Occident dans un entretien à Minute en début de semaine.

Invité sur RFI, Gérard Longuet a d’abord dit ne pas comprendre pourquoi ses propos à l’hebdomadaire Minute avaient provoqué

un tel tollé, répétant que la présidente du FN avait un « comportement différent » de celui de son père. « La question se pose

à la gauche, comme à la droite: comment gérer une relation avec un parti qui a la tentation de se banaliser », a-t-il ensuite

demandé. Le ministre a enchaîné « pour nous, au FN … », avant de se reprendre : « euh pour eux, au FN, c’est un vrai problème,

car s’ils sont moyens, ils vont disparaître »

« Relation différente avec le FN »

 

528782_3902767730660_1323213282_3604727_55664426_n-300x205 Longuet dans France

Militant de l’extrême droite dans sa jeunesse, Gérard Longuet a souligné

à nouveau que Marine Le Pen « n’a pas jalonné son parcours de provocations »,

ce qui rend « pour la droite, et pour la gauche, la relation avec le FN différente. »

« Lorsque vous avez une femme politique, dont je ne partage pas les solutions

et les analyses, qui se comporte d’une façon à peu près respectueuse

d’une sorte de morale commune, c’est un peu plus compliqué », a expliqué le ministre d’Etat.

Longuet déçu par Bayrou. Estimant qu’une victoire de Nicolas Sarkozy dimanche était une « absolue nécessité »,

Gérard Longuet s’est dit par ailleurs, sur RFI, déçu de la position de François Bayrou, qui a décidé de voter pour le socialiste

François Hollande, le ministre a déclaré à propos du centriste. « Il a gâché un capital, le centre, dont la France a besoin pour

être une démocratie équilibrée (…) La vérité, c’est que c’est une triste fin solitaire ».

  • A lire :

Longuet, un poisson pilote familier des eaux sombres de l’extrême-droite

 

humanitefr dans POLITIQUE le 4 Mai 2012

 

 

Le lapsus de Longuet : « Pour nous, au Front national… »

http://www.dailymotion.com/video/xql10q

sur dailymotion.com/video/xql10q

par LeNouvelObservateur

 

Publié dans F-Haine, France, POLITIQUE, Presidentielle 2012, UMP | Pas de Commentaire »

J.-L. Mélenchon invité de « Europe1 Soir » le 2 mai 2012

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2012

 

« La France a fait un mouvement vers la gauche »

 

http://www.dailymotion.com/video/xqjma5

sur dailymotion.com/video/xqjma5

par lepartidegauche

 

Publié dans Jean-Luc Melenchon, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Meeting : direct le 4 mai à 18h30

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 mai 2012

 

Vendredi 4 mai 2012, à 48 heures du second tour de l’élection présidentielle,

le Front de gauche se rassemblera place de Stalingrad, là-même où il avait lancé

sa campagne le 29 juin 2011.

Vous pourrez suivre ce meeting en direct sur

  • notre blog

 

http://www.dailymotion.com/video/xqka38

sur dailymotion.com/video/xqka38

par PlaceauPeuple

 

Publié dans Front de Gauche, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

François Bayrou votera François Hollande

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 mai 2012

 

Bayrou :

« le choix d’un homme de droite attaché aux valeurs républicaines »

(Pierre Laurent)

 

François Bayrou votera François Hollande dans POLITIQUE bayrou-300x199François Bayrou vient d’annoncer son refus de cautionner par son vote

le 6 mai, la dérive extrémiste de Nicolas Sarkozy.

C’est le choix d’un homme de droite attaché aux valeurs républicaines

pour lequel cette dérive est devenue insupportable.

Dans le même temps, en annonçant son vote personnel en faveur de

François Hollande, il a indiqué qu’il s’opposera à toute tentative

de s’écarter de la règle d’or et des politiques d’austérité imposées

à toute l’Europe.

Il appelle à l’union nationale autour de cet objectif. Cela signifie qu’après la défaite de Nicolas Sarkozy, pour laquelle nous agissons

de toutes nos forces, s’amplifierait le débat sur le sens qu’il faut donner à la politique d’une nouvelle majorité.

Le vote pour le front de gauche aux élections législatives deviendra alors la meilleure garantie pour ancrer cette majorité de gauche.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.com

 

Publié dans POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Débat : réaction de Pierre Laurent et de Jean-Luc Mélenchon

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 mai 2012

 

Débat : « Sarkozy menteur et insultant »

(Pierre Laurent)

 

Débat : réaction de Pierre Laurent et de Jean-Luc Mélenchon dans Jean-Luc Melenchon mm-hollande-et-sarkozy-sur-le-plateau-du-debat-300x183Le débat de ce soir entre les 2 candidats à l’élection présidentielle

a montré à quel point il était urgent de débarrasser la France

de la présidence de Nicolas Sarkozy.

Le candidat de l’UMP a été dans les cordes de bout en bout.

Incapable de présenter la moindre proposition nouvelle, vantant

son bilan en tous points catastrophique, ignorant les urgences

des Français, mentant à tous propos, il s’est aussi montré indigne

sur le vote des étrangers, insultant à nouveaux les Français et les étrangers de confession musulmane.  

Nicolas Sarkozy a révélé une fois de plus la gravité de son projet. Ce débat est un appel à se mobiliser massivement

pour lui infliger la défaite la plus cuisante possible dimanche prochain, en votant François Hollande.

 

Pour Jean-Luc Mélenchon, le président sortant a effectué un débat « bâclé ». Il estime que Nicolas Sarkozy

n’a pas été à la hauteur de l’événement face à François Hollande. Par i>télé.

 

http://www.dailymotion.com/video/xqjszu

sur dailymotion.com/video/xqjszu

par ITELE

 

Publié dans Jean-Luc Melenchon, Pierre Laurent, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Nouvelle attaque de la droite contre la presse

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 mai 2012

 

Plainte contre Mediapart : une nouvelle attaque contre la presse

 

Nouvelle attaque de la droite contre la presse dans LIBERTES annonce_france_def-201x300« Nous sommes inquiets. La campagne présidentielle en France, où le thème de la liberté

de la presse a brillé par son absence, s’achève dans un climat délétère pour les médias.

Contester les conclusions d’une enquête journalistique est une chose ; multiplier les attaques

publiques contre un média et ses collaborateurs en est une autre. Les mots ont un sens.

L’excitation des esprits n’est pas sans conséquence : après le déversement d’insultes

à l’encontre de Médiapart ces derniers jours, une journaliste de ce site d’informations a été

agressée hier, alors qu’elle couvrait un meeting. Dans un affrontement déjà violent,

les dirigeants politiques ont le devoir de faire preuve de retenue », a déclaré Reporters

sans frontières.

« Le déchaînement verbal de la majorité à l’encontre de Médiapart est d’autant plus

inacceptable qu’il est récurrent. Depuis le déclenchement de l’affaire Woerth-Bettencourt,

le site d’informations est régulièrement désigné comme un bouc émissaire. Nous regrettons vivement d’avoir à rappeler,

une nouvelle fois, que le journalisme d’investigation est légitime lorsqu’il s’intéresse aux cercles du pouvoir. Sa fonction est

même indispensable dans une démocratie saine. »

« Nicolas Sarkozy et ses proches disposent de nombreux moyens pour contester les conclusions de cette enquête. Mais toute

mise en cause judiciaire doit respecter le droit à l’information et le secret des sources. Nous déplorons profondément que

la plainte, déposée par le président-candidat pour ‘faux et usage de faux’ et ‘publication de fausses nouvelles’, se fonde sur

des dispositions du Code pénal prévoyant des peines d’emprisonnement, et non sur la loi de 1881 sur la liberté de la presse.

Il est à craindre, en effet, que les garanties spécifiques aux journalistes soient écartées, et que la peine encourue ne vienne

renforcer l’effet d’intimidation. »

Le président-candidat et ses soutiens décrivent depuis plusieurs semaines les médias comme un ensemble unanime, partial

et manipulé. Le torrent d’insultes s’est largement gonflé depuis la publication par le site d’informations Médiapart, le 28 avril

dernier, d’une note présentée comme émanant des services de renseignements extérieurs libyens, qui attesterait

d’un financement de la campagne de Nicolas Sarkozy, en 2007, par le régime du dictateur déchu Mouammar Kadhafi. « Infamie »,

« désinformation », « officine », « organe qui se prétend être de presse » et « coutumier du mensonge »… Le président-candidat

a déclaré qu’il avait « honte pour l’AFP d’avoir fait une alerte sur un document faux ». Le Premier ministre a qualifié le directeur

du site, Edwy Plenel, de « récidiviste » et regretté qu’il n’existait « pas de peine plancher » pour ce type de délit.

Le 1er mai 2012, Marine Turchi, qui couvre les mouvements de droite pour Médiapart, a été violemment prise à partie, bousculée

et insultée par des militants venus assister au meeting de l’UMP au Trocadéro, à Paris. Son badge presse a été arraché et jeté

à terre.

Si elles se concentrent dernièrement sur Médiapart, les attaques de la majorité n’ont épargné que peu de médias nationaux :

de France 3 accusée de « voler le contribuable » pour ne pas avoir retransmis un meeting du parti présidentiel à Nice, à Libération

et L’Humanité accusées de « terrorisme intellectuel » pour avoir titré sur les gestes de Nicolas Sarkozy en direction des électeurs

du Front national. Dans une moindre mesure, la presse a également été la cible d’autres candidats à l’élection présidentielle.

Source : Reporters Sans Frontières  2 mai 2012

URL de l’article : http://fr.rsf.org/france-plainte-contre-mediapart-une-02-05-2012,42533.html

Illustration empruntée à Gauche de Combat

 

 

Publié dans LIBERTES, Presidentielle 2012, Presse - Medias, UMP | Pas de Commentaire »

Gérard Longuet roule pour la « Droite moderne » de Marine Le Pen

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 mai 2012

 

Gérard Longuet roule pour la « Droite moderne »

de Marine Le Pen

 

Gérard Longuet roule pour la La recomposition à droite va bon train avant même le second tour

de la présidentielle de dimanche. En affirmant à l’hebdomadaire

d’extrême-droite Minute que la présidente du Front national est

un interlocuteur possible pour l’UMP, le ministre de la Défense

Gérard Longuet a obligé ses collègues de l’UMP à se positionner

sur un rapprochement avec le FN dès les législatives.

Pour Alain Juppé, autre poids lourd du gouvernement Fillon, c’est non. « Je crois

que M. Longuet n’engage que lui-même dans ses propos que je ne partage en

aucune manière », a déclaré le ministre des Affaires étrangères sur Europe 1.

« Pour moi, il n’y a pas d’accord possible avec le Front national et ses dirigeants,

et je suis très heureux que le président de la République l’ait dit en ces termes là

il y a quelques jours à peine ». Nicolas Sarkozy avait exclu tout accord entre le FN et sa majorité, s’il est réélu, dimanche dernier

sur Canal +.

2012-05-02longuet-minute dans F-Haine

Même refus de la part de l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin et de la porte-parole

du gouvernement Valérie Pécresse. Le premier juge « la déclaration regrettable sur le fond

et inopportune sur la forme« . La seconde tente de s’extirper du dialogue UMP-FN instauré

au soir du premier tour par Nicolas Sarkozy. « Non, je crois que Marine Le Pen n’est pas plus

un interlocuteur que son père. Mais, plus fondamental, je pense qu’aujourd’hui le président

de la République ne doit pas s’adresser aux chefs de partis, (…) il doit s’adresser à tous

les Français », a-t-elle estimée sur France 2.

 

Mariani déjà dans Minute en octobre

Malgré ces tiraillements internes et de façade à l’UMP, le parti du président sortant est bien engagé dans un rapprochement avec

l’extrême-droite.  Déjà en octobre dernier, Thierry Mariani, ministre des Transports et chef de file de la Droite populaire, était

intervenu dans Minute pour courtiser les électeurs FN, cette fois sur le thème du droit de vote accordé aux étrangers pour

les élections locales.

Ce rapprochement est d’ailleurs appelé de ses vœux par Marine Le Pen. Lors de son discours du 1er mai, la chef de file du Front

national s’est de nouveau félicité que son parti était devenu « le centre de gravité de la vie politique française ». Prédisant une défaite

de Nicolas Sarkozy, la fille de Jean-Marie Le Pen pense profiter d’une probable « guerre des chefs » à l’UMP pour provoquer

une recomposition à son profit, avec la création d’une « Droite moderne » permettant au FN de se fondre dans la masse tout en

donnant plus de force à son idéologie dont des Gérard Longuet ou des Thierry Mariani sont très proches.

 

Source : humanite.fr  2 mai 2012

 

Publié dans Extreme-droite, F-Haine, POLITIQUE, Presidentielle 2012, UMP | Pas de Commentaire »

Dans l’Humanité de ce jeudi : tourner la page du Sarkozysme le 6 mai

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 mai 2012

 

Dans l'Humanité de ce jeudi : tourner la page du Sarkozysme le 6 mai dans l'Humanité une_14

 

 

 

Dans l’Humanité de ce jeudi :

la droite sarkozyste compte franchir un nouveau cap

si le président sortant est élu dimanche :

achever le remodelage idéologique du pays tout en

brouillant les repères d’appropriation éhontée

des conquêtes sociales du XXe siècle.

 

 

 

 

A lire :

  • Notre décryptage du péril sarkozyste
  • Edito: Un vote de salut public, par Patrick Appel-Muller
  • Longuet, poisson pilote familier des eaux sombres de l’extrême droite
  • Sarkozy reprend à son compte les mesures et le vocabulaire d’extrême droite
  • « Le rouge fait complètement partie du drapeau tricolore », entretien avec Maryse Dumas
  • La droite rêve d’en finir avec les idées du progrès

 

Publié dans l'Humanité, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Suivez ce soir le débat Hollande-Sarkozy sur l’Humanité.fr.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 mai 2012

 

Débat TV:

François Hollande promet du répondant face à Nicolas Sarkozy

 

Suivez ce soir le débat Hollande-Sarkozy sur l'Humanité.fr.   dans POLITIQUE 2012-05-02debat-tv-300x158Suivez ce soir le débat Hollande-Sarkozy sur l’Humanité.fr.

François Hollande et son entourage se sont dits « sereins » à

quelques heures du débat télévisé entre les deux candidats

au second tour de la présidentielle qui les verra échanger

sur le chômage et la dette, l’immigration, le style de

présidence que les deux hommes veulent incarner

ces cinq prochaines années, et les questions internationales.

Lors de son intervention de ce mercredi matin, sur BFM-TV et RMC, le candidat socialiste a démonté par avance l’argument brandi

régulièrement par l’UMP sur sa supposée stratégie d’évitement des sujets qui fâchent. « Je n’ai pas cherché à dissimuler quoi que

ce soit. Toutes les questions, s’il y en a de nouvelles, me seront posées, j’apporterai toutes les réponses », a affirmé

François Hollande.

« Pas trop d’immigrés en situation légale »

De même, il a attaqué de front l’un des thèmes de campagne du parti du président sortant pour se rallier les voix du Front national :

l’immigration. « Il n’y a pas trop d’immigrés en situation légale » mais « il y a trop d’immigrés en situation irrégulière », a expliqué

le candidat socialiste. « Nous ne pouvons pas accepter que des hommes et des femmes, même mus par la détresse et par

la misère, viennent s’installer sur notre territoire sans avoir les conditions légales d’y être accueillis », a-t-il ajouté, dénonçant

comme une « incantation » l’objectif du président sortant de réduire de 200.000 à 100.000 le nombre des étrangers entrant

légalement sur le territoire chaque année .

Réaffirmant qu’il maintiendrait les quelque 30.000 régularisations par an s’il était élu, François Hollande a assuré qu’elles se

feraient sur des « critères » qui « seront les mêmes pour tous » et que « ça ne sera pas l’arbitraire ». Parmi ces critères, le candidat

socialiste cite « cinq ans de présence continue sur le territoire, et avoir une promesse de travail », ainsi que « ceux qui ont un enfant

scolarisé depuis 5 ans ».

« Détermination et sérieux »

Jean-Marc Ayrault, son conseiller spécial, a, quant à lui, affirmé en milieu de journée que François Hollande était « serein et fort de

sa cohérence. Les Français ont vu qu’il avançait avec détermination et sérénité, sérieux, cohérence, c’est donc l’état d’esprit qui

l’anime pour le débat de ce soir ».

Le député maire de Nantes relativise la portée de ce débat avec Nicolas Sarkozy, qui ne constitue pas « l’alpha et l’oméga de la

campagne » présidentielle. Ségolène Royal a elle aussi mis en garde sur les analyses d’après-débat. La candidate socialiste

malheureuse à la présidentielle 2007 se souvient de son débat face à Nicolas Sarkozy : « A l’issue de ce débat, a-t-elle assuré sur

RTL, les premières enquêtes d’opinion me donnaient gagnante, quand Nicolas Sarkozy est sorti, il a eu le sentiment, il l’a d’ailleurs

dit, d’avoir perdu, ses troupes et ses soutiens aussi. C’est dans la nuit que cela se retourne avec le fameux sondage de l’officine

Opinionway évaluation du débat. Il faut faire attention à la suite du débat et au système médiatique tel qu’il l’interprète ».

54% pour Hollande, selon Ifop. François Hollande l’emporterait avec 54% (-0,5 point) des voix contre 46% à Nicolas Sarkozy,

selon un sondage Ifop-Fiducial pour Europe 1, Paris Match et Public Sénat réalisée du 26 au 29 avril et diffusé ce mercredi.

80% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon au premier tour se reporteraient sur le candidat socialiste, 6% sur Nicolas Sarkozy, et

14% ne savent pas.

43% de ceux qui avaient choisi Marine Le Pen voteraient Nicolas Sarkozy, 18% François Hollande, et 39% ne savent pas.

31% des électeurs de François Bayrou voteraient Nicolas Sarkozy, 28% François Hollande, 41% ne se prononcent pas.

 

Source : humanite.fr/  2 mai 2012

 

Publié dans POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

12345...37
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy